Principal / Hématome

Hypertension artérielle - Premiers soins

Hématome

Les premiers soins en cas d'hypertension artérielle et de fréquence cardiaque élevée dépendent en grande partie de la raison pour laquelle ces indicateurs ont augmenté. Un taux systolique de 140 mmHg est considéré comme élevé. et diastolique 90 mm Hg, caractérisant la pression du sang artériel du cœur et veineux dans la direction opposée. Impulsion élevée - 90.
Ce chiffre reflète la fréquence des contractions du muscle cardiaque par minute lors de la poussée du sang à travers les vaisseaux.

La pression normale chez une personne de moins de 40 à 45 ans est de 120 par 80 mmHg. Le pouls est de 72 battements par minute. Les indicateurs ci-dessous sont considérés comme hypotoniques, les plus élevés indiquent l'hypertension.

Chez une personne en bonne santé, les valeurs de pression et d'impulsion sont interdépendantes: quelle impulsion est telle et l'indicateur de pression proportionnelle. Cependant, avec certaines maladies du système cardiovasculaire, par exemple l'hypertension, le pouls peut rester normal même avec une pression artérielle élevée ou, au contraire, augmenter (tachycardie). Autrement dit, une augmentation simultanée de la pression et du pouls peut être à la fois un signe de pathologie et des anomalies fonctionnelles ordinaires.

Dans quels cas peut-on parler de la norme

Les premiers soins avec l'hypertension artérielle, qui s'accompagne d'une augmentation du pouls, ne sont le plus souvent pas nécessaires dans des situations qui ne sont liées à aucune pathologie. Ils reflètent simplement la réaction temporaire d'un organisme à certains événements qui activent l'activité du système cardiovasculaire. Le plus typique d'entre eux:

1. Rigidité psycho-émotionnelle - euphorie, stress, panique, longue expérience, peur et autres conditions qui provoquent, par l'excitation de l'hypophyse, une hyperfonction de l'ensemble du système endocrinien et circulatoire. La conséquence de cela est une augmentation de la pression et une augmentation de la fréquence cardiaque.

2. Activité physique pendant le travail acharné ou l'entraînement sportif. Les deux activent l'activité cardiaque. En conséquence, il existe des taux élevés de fréquence cardiaque et de pression..

3. Abus d'alcool. L'hypertension avec un pouls rapide se manifeste comme l'un des symptômes d'un syndrome de gueule de bois. Physiologiquement, cela est dû à des difficultés de circulation sanguine. Les parois des vaisseaux sanguins, imprégnées d'alcool, absorbent l'eau des tissus environnants, rétrécissent la lumière et empêchent ainsi le cœur de pousser le sang.

4. Surdosage de substances psychotropes. Le thé et le café, qui contiennent de la caféine, stimulent l'activité du système nerveux central et du cœur. En conséquence, le travail du muscle cardiaque augmente. La pression artérielle augmente proportionnellement.

5. Surchauffe au soleil. Surmenage du système cardiovasculaire dans ce cas est provoqué par une surchauffe thermique de la peau, lorsque le sang agit comme une sorte de liquide de refroidissement.


Sources pathologiques d'hypertension artérielle et de fréquence cardiaque

Les premiers soins avec l'hypertension artérielle et la fréquence cardiaque sont nécessaires de toute urgence si le symptôme se produit dans un contexte de maladies chroniques, dont l'aggravation menace de graves complications jusqu'à une issue fatale. Une augmentation synchrone de la pression et du pouls peut donc entraîner un infarctus du myocarde, un anévrisme cérébral ou une rupture et un accident vasculaire cérébral. Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées de 40 à 60 ans.

Les principales raisons de l'augmentation de la pression:

hypertension en état de crise de type sympatho-adrénaline;
hypertension artérielle d'étiologie cardiovasculaire, hépatique, rénale, endocrinienne;
hyperthyroïdie
phéochromocytome - une tumeur dans la glande surrénale;
Maladie d'Addison - hyperactivité surrénalienne;
; dystonie végétative-vasculaire et autres pathologies de type psychogène et neurogène.


Signes de congestion du flux sanguin

À mesure que la pression artérielle augmente, le bien-être du patient se détériore.
Symptômes d'hypertension artérielle:

maux de tête, dont l'intensité ne cesse d'augmenter;
étourdissements survenant de temps en temps;
pulsation sévère dans les tempes due à l'hypertension des vaisseaux intracrâniens;
hyperémie des joues et du front;
symptôme de chair de poule;
; troubles de la vision;
tachycardie avec une nette augmentation de la fréquence cardiaque;
douleur douloureuse derrière le sternum;
Syndrome d'apnée - manque d'air;
tremblement des mains;
; doigts froids;
fièvre avec changement de frissons en chaleur;
gonflement des jambes, en particulier dans la cheville, indiquant une stagnation du sang;
anxiété non motivée;
;irritabilité;
fatigue accrue.


Comment sortir de la situation

Premiers soins pour l'hypertension - que faire? La séquence des premiers soins est la suivante. Après l'apparition de symptômes physiquement intolérables, tout d'abord, il est nécessaire de mesurer la pression à l'aide d'un tonomètre. Si les indicateurs sont inférieurs à 140 par 90 mmHg, l'utilisation de médicaments n'est pas pratique: de cette façon, vous pouvez réduire la pression à des valeurs trop faibles.

Comment réduire la pression à la maison? L'algorithme de premiers soins doit être construit du simple au complexe. Dans les premières étapes des premiers soins, vous devez utiliser ce qui est à portée de main. À titre préventif, les moyens de réduire la pression sont efficaces:

1. Teintures. Les charges les plus efficaces sont:
-Ortie et aneth. Les feuilles d'ortie et les graines d'aneth sont bouillies dans du lait, après refroidissement, l'extrait est bu à petites gorgées.
; Herbe d'agripaume;
; Racine de valériane;
Baies d'aubépine, viorne;
; Calendula pour l'alcool

3. Jus. Un cocktail avec un mélange de miel de carotte, de radis et de jus de betterave mélangé dans des proportions égales aide à stabiliser la pression..

4. Produits contenant du potassium. Parmi eux:
;pommes de terre;
; tomates;
;chou;
; œufs de poule;
;épinard;
;produits laitiers;
; soja;
;Noyer.

Que faut-il faire d'autre avec les premiers soins? Parallèlement à ces médicaments, un certain nombre de procédures qui normalisent le travail du système cardiovasculaire aident à réduire l'hypertension artérielle. Les plus efficaces sont:

1. Retenir son souffle. Se détendre. Respirez et expirez, retenez votre souffle pendant 5 à 10 secondes. Répétez l'exercice pendant 2-3 minutes. Vous pouvez donc réinitialiser l'indicateur de pression supérieure d'environ 30 unités.

2. Aqua thérapie. Soulage la pression de 30 à 40 unités. Techniques efficaces:
essuyer le visage et la poitrine avec de l'eau froide;
; en position assise, réchauffez vos pieds dans l'eau chaude et en même temps appliquez de la glace à l'arrière de la tête.

3. Comprimé imbibé de vinaigre de cidre de pomme dilué. En position couchée, ils se superposent au pied et à la cheville. En 10 minutes, vous pouvez relâcher la pression jusqu'à 40 unités..

4. Massage. À l'aide du bout des doigts, caresser, frotter, pétrir, masser le front, les tempes, le cou, le cou, les omoplates, la poitrine et l'estomac. Réinitialiser en 10-15 minutes - 40-45 unités. Contre-indications: crise hypertensive, présence de tumeurs dans la zone de massage.

5. Acupuncture. L'impact des doigts sur les points actifs qui réduisent la douleur:
; forte pression avec deux doigts du milieu sur la fosse entre les sourcils;
caressant l'avant du cou avec accès à la clavicule;
; masser les lobes d'oreille.
Baisse des indicateurs - de 30 à 40 unités.

6. Détendez-vous. Relaxation psychologique en position couchée avec une respiration qui retient une respiration profonde. Le visage est reposé dans un oreiller. Couvrir l'arrière du cou avec un sac de glace pendant 5 à 10 minutes. Effet - jusqu'à 40 unités ou plus.


Que faire si cela n'aide pas?

Les premiers soins à très haute pression, qui ne pouvaient pas être interrompus par d'autres méthodes, ne peuvent être que des médicaments. Les médicaments ne doivent être pris que ceux prescrits par le médecin - l'initiative est lourde de conséquences graves, y compris les allergies et le choc anaphylactique.

Comment réduire la pression? Les moyens les plus efficaces pour l'hypertension artérielle, aidant à normaliser la condition, sont:

; Andipal. Un antispasmodique, comme toutes les substances de ce groupe. Le leader des médicaments à haute pression. 1-2 comprimés sont pris par jour. Avec un traitement de 7 jours, il est capable de normaliser l'état du patient.

; Raunatin. Réduit la pression, soulage les arythmies, apaise. La prise de pilules dure un mois. Une contre-indication - l'intolérance individuelle.

; Reserpine. Normalise la fréquence cardiaque, dilate les vaisseaux périphériques, facilite l'écoulement sanguin veineux des membres.

; Captopril. Développe les capillaires pulmonaires, active le myocarde. Cela réduit non seulement la pression, mais améliore également le bien-être général..

; Losartan. Réduit la pression dans le cercle pulmonaire (pulmonaire) de la circulation sanguine, facilite le travail du muscle cardiaque.

; Kapoten. Elle affecte principalement la circulation sanguine dans les poumons. Cela vous permet de réduire la pression dans un grand cercle et de normaliser l'état général..

Ces médicaments et d'autres médicaments d'action similaire ne sont prescrits qu'après un examen approfondi du patient. La posologie est ajustée pendant le traitement.

Quels sont les premiers soins nécessaires à l'hypertension artérielle doivent être connus non seulement des personnes souffrant d'hypertension artérielle. Dans une certaine situation, la pression peut augmenter pour tout le monde. L'adoption en temps opportun de mesures compétentes contribuera à maintenir la santé et même la vie..

«Pas de« pression de travail ». 140/90 est déjà de l'hypertension. » Cardiologue dans une grande interview - sur la pression

45% des Biélorusses souffrent d'hypertension artérielle. Plus de la moitié d'entre eux ne prennent pas de médicaments. Pourquoi est-il nécessaire d'être constamment traité avec une pression élevée, que se passera-t-il si cela n'est pas fait et comment comprendre que vous souffrez d'hypertension et qu'ensuite vous ne perdez pas courage? Tamara Tyabut, professeur de cardiologie et de rhumatologie au département BelMAPO, docteur en sciences médicales, a expliqué pourquoi tant de Biélorusses meurent de maladies cardiovasculaires et que faire de l'hypertension artérielle.

«Nous ne traitons pas l'hypertension artérielle, mais empêchons les dommages aux organes cibles»

- Au Bélarus, les principales causes de décès sont les maladies cardiovasculaires. Pourquoi?

- Nous mourons de maladies déjà développées et de leurs complications, oubliant qu'il vaut mieux gérer leur prévention. Autrement dit, faire quelque chose qui ne permettra pas à la maladie d'apparaître ou de ralentir son développement et l'apparition de complications. Le premier professeur russe, Matvey Yakovlevich Mudrov, a déclaré: "Il faut commencer par les maladies des racines." Que voulait-il dire par racines? Facteurs de risque. Oui, l'expression "le bon mode de vie" est parfois inefficace, car les gens n'ont pas absolument raison. Mais si dans les priorités nous aurons une valeur telle que la santé, pas l'argent, alors nous aurons une attitude complètement différente sur la façon de vivre.

Il me semble qu'aucune des technologies les plus avancées ne peut résoudre le problème de la mortalité due aux maladies cardiovasculaires. La Biélorussie en termes d'assistance de haute technologie ne diffère pas des pays européens. Nous parlons de stenting, shunt, transplantation cardiaque, le complexe «cœur - poumons». Néanmoins, les taux de mortalité par maladies cardiovasculaires n'ont pas changé de manière significative, de sorte que les médecins biélorusses tentent aujourd'hui de se concentrer sur la prévention primaire des maladies.

Quelles sont les racines des maladies cardiovasculaires? L'hypertension elle-même est à l'origine du développement de l'athérosclérose, des maladies coronariennes, de l'infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux, de la mort subite. Et même si aucune catastrophe vasculaire aiguë ne se produit, une personne atteinte d'une maladie cardiaque terminera sa vie par une insuffisance cardiaque chronique..

Professeur au Département de cardiologie et de rhumatologie BelMAPO, Docteur en sciences médicales Tamara Tyabut.

- Est-il possible d'influencer cette?

- Oui, vous pouvez. Nous devons nous occuper de la prévention - et dans ce sens, l'un des premiers endroits est la lutte contre le stress. Notre vie d'aujourd'hui est remplie de stress. Le stress est généralement nécessaire à la vie, mais lorsqu'il y en a beaucoup, il se transforme en détresse - un processus destructeur qui aggrave le cours des fonctions psychophysiologiques.

Dans cet état, les systèmes de réglementation de l'organisme travaillent très dur. Nous parlons du système nerveux sympathique, le système rénine-angiotensine, qui est responsable de la régulation du niveau de pression. Une personne ne ressent pas comment le travail de ses systèmes de régulation change sous le stress, mais une telle caractéristique de sa vie entraînera une dérégulation et une augmentation de la pression.

Un autre problème est que vous et moi avons cessé de bouger. Maintenant, nos vies sont remplies d'ordinateurs, de gadgets, de travail, de deux emplois, de trois... Au XVIIIe-XIXe siècle, l'homme a beaucoup bougé, ce qui a conduit au fait que le flux d'énergie et sa consommation étaient équilibrés. Aujourd'hui, tout est disponible, il n'y a pas de faim et dans les magasins, vous pouvez acheter n'importe quel produit. Mais comment dépensons-nous cette énergie? Parfois, les patients qui veulent perdre un peu de poids disent: "Je ne mange rien, mais je ne perds pas de poids." "Que faites-vous d'autre?" - Je demande. «Je suis assis à la télévision et je regarde des émissions de télévision», disent-ils. Vous ne pouvez rien manger et prendre du poids.

Faisons maintenant attention à notre nutrition. Découvrez les restaurants fast-food situés sur l'avenue de l'Indépendance à Minsk aujourd'hui. Manger sur la route, des aliments qui contiennent beaucoup de glucides à digestion rapide ne mèneront à rien de bon. Le problème de l'obésité au Bélarus a déjà été identifié par des experts de l'Organisation mondiale de la santé. Environ 27% des habitants du pays sont en surpoids et obèses. Nos pédiatres ont abordé ce problème, et il s'est avéré que chez les adolescents et les enfants, ce chiffre est encore plus élevé - environ 37%. Par conséquent, nous avons aujourd'hui le problème de l'hypertension artérielle chez les enfants et les adolescents. Dans leur cas, les facteurs de risque sont l'hérédité et la nourriture. Outre ce que nos enfants boivent?

- Un soda.

- Oui, et il y a du glutamate monosodique. Cette substance, qui appartient aux exhausteurs de goût et d'arôme, mais contribue au développement de la dépendance à ce goût. J'ai bu cette eau maintenant, et après une heure, je veux boire plus, et il y a des glucides rapidement digestibles dans la composition. Il y a donc un problème.

Tous ces facteurs contribuent également à l'augmentation de la pression. Avec l'obésité, l'équilibre hormonal dans le corps est perturbé - le tissu adipeux est hormonalement actif. Il produit de nombreuses hormones qui augmenteront l'appétit, favoriseront le développement de la résistance à l'insuline et affecteront le tonus vasculaire. Et si nos vaisseaux sont spasmodiques, la pression intravasculaire changera.

Très souvent, le bien-être matériel est au premier rang des objectifs de la vie: carrière, bonne voiture, vêtements d'entreprise. Malheureusement, parmi cette liste, il n'y a pas de valeur et de prestige de la santé. Lorsque cela devient une valeur fondamentale, nous pouvons dire que nous avons réussi.

- Quel est le danger de l'hypertension?

"Elle n'est pas dangereuse avec l'hypertension artérielle." Aujourd'hui, les médecins comprennent clairement qu'ils traitent non seulement l'hypertension artérielle, mais préviennent également les dommages aux organes cibles. Les organes cibles les plus importants de l'hypertension sont le cœur, le cerveau, les vaisseaux sanguins et les reins. La fonction rénale a souffert dans un contexte de haute pression, la libération d'hormones régulatrices a changé - et la pression peut déjà augmenter en raison de ces troubles, un cercle vicieux se forme.

Nos patients doivent comprendre que nous ne traitons pas des nombres élevés, nous protégeons les organes cibles.

Photo: Daria Buryakina, TUT.BY

- Ils disaient que 140/90 est une pression de travail.

- Maintenant, il n'y a plus de concept de pression de travail. 140/90 - c'est l'hypertension, 130−139 / 80−89 - c'est une pression normale élevée, la norme est 120/80. Et même avec une pression normale élevée, les personnes à très haut risque ont une pathologie comorbide sous forme de maladie coronarienne, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, il est nécessaire de commencer le traitement.

Maintenant, les approches des personnes ayant un âge «tendre» - 80 à 90 ans ont changé. S'ils tolèrent bien des niveaux de pression plus élevés, ils peuvent être conservés sur les chiffres - colonne 140-160 mm Hg. En raison de changements athérosclérotiques dans les vaisseaux du cerveau, une pression artérielle basse peut provoquer des troubles cérébraux. Il s'agit de la seule catégorie pour laquelle les chiffres de pression peuvent être plus élevés..

"Nous n'avons pas de dose d'alcool sûre, tout est dangereux pour les Biélorusses"

- Comment choisir un médicament qui abaissera la pression artérielle?

- Très souvent, les médecins et les patients veulent que tout se passe tout de suite - ici et maintenant. Et donc, après la nomination de doses suffisamment élevées de médicaments antihypertenseurs, la pression peut diminuer en un à deux jours. Cependant, il est nécessaire d'atteindre le niveau de pression cible dans les trois mois. Pourquoi? Parce que le corps est déjà habitué à travailler dans d'autres conditions, et la restructuration doit également avoir lieu lentement, de sorte que les processus d'adaptation se forment et commencent à fonctionner. Ces trois mois sont encore nécessaires pour que le patient développe un engagement de traitement, de contrôle et d'évaluation de l'état des organes cibles au moins une fois par an.

- Médicaments qui abaissent la tension artérielle, les patients hypertendus doivent boire tous les jours et jusqu'à la fin de leur vie?

- Oui, c'est un traitement permanent. Je vais maintenant expliquer pourquoi. Si le système de réglementation est déjà cassé, et nous avons ajouté le médicament et tout restauré (c'est-à-dire, si nous comparons avec le dispositif technique, nous avons inséré une tablette dans le mécanisme cassé comme une nouvelle pièce, puis elle a été retirée), puis pendant deux à trois mois, la pression peut être normale, mais cela n'affectera pas la prévention des dommages aux organes cibles. Et, je vous le rappelle, le but du traitement est de protéger les organes cibles.

Un grand nombre d'études multicentriques ont été menées, qui ont montré que si certains médicaments sont pris pendant deux à trois ans, l'hypertrophie ventriculaire gauche du cœur peut diminuer. Ils l'ont jeté pour prendre - dans deux ou trois mois, tout reviendra à son niveau initial. Il s'avère que la première étape du traitement était inutile.

Les patients disent parfois qu'ils prennent le médicament pendant trois à quatre ans et, probablement, ils y sont habitués. Mais il n'est pas possible de s'habituer au médicament antihypertenseur et vous devez les prendre constamment. Pour les patients souffrant d'hypertension artérielle, il existe des facteurs de risque supplémentaires (à l'exception de la pression artérielle) pour le développement de catastrophes cardiovasculaires.

Risque faible - lorsque la pression est normale ou légèrement augmentée, mais que la personne ne fume pas, a un taux de cholestérol normal, mange correctement, elle n'a pas d'autres maladies chroniques. Il y a très peu de ces patients. Pendant cette période, rien ne les dérange, alors pourquoi aller chez le médecin? Et si une personne atteinte d'hypertension artérielle souffre d'une maladie coronarienne - c'est déjà un risque élevé. Et si vous souffrez de diabète, d'un accident vasculaire cérébral et d'une crise cardiaque, c'est un risque très élevé.

En commençant le traitement, tout d'abord, une personne souffrant d'hypertension artérielle devrait changer son mode de vie. Sans cela, aucun des meilleurs médicaments ne donnera un résultat souhaité à 100%..

- Ce qui peut être changé au moins?

- Consommation de sel. Une cuillère à café sans dessus est une exigence quotidienne, c'est moins de cinq grammes qui sont autorisés. Vous pouvez faire cuire des aliments non salés puis les saler. Et croyez-moi, si vous ajoutez du sel à votre goût, alors en une journée, une personne consommera moins de ces cinq grammes. Je ne suis pas du tout pour ne pas utiliser de sel. Nous connaissons bien l'histoire et les situations militaires où ils ont tout donné pour le sel, car un régime sans sel a entraîné un gonflement et des évanouissements. Il s'agit d'une mesure.

Deuxièmement, nous pouvons faire du sport et bouger davantage, troisièmement, arrêter de fumer et abuser de l'alcool.

En 2009-2010, dans l'atlas des risques cardio-vasculaires de l'OMS, le Bélarus était dans la zone rouge pour la consommation d'alcool. Et c'est de 11 à 23 litres par habitant. En 2016, dans l'une des thèses soutenues par des psychiatres, je suis tombé sur des chiffres décrivant la consommation d'alcool des adolescents et des jeunes - une moyenne de 14,3 litres. Et si la consommation est supérieure à 8,3 litres, nous nous dirigeons pratiquement vers le fait que le patrimoine génétique du pays souffrira.

Limiter la consommation d'alcool n'est possible qu'en régulant ses ventes en magasin. Il devrait y avoir une culture de la boisson. Dans les années 80-90, il y avait une position sur des doses sûres d'alcool - 30 grammes d'éthanol pur par jour, convertis en diverses boissons, jusqu'à 100 ml de boissons alcoolisées fortes, ou 250 ml de vin, ou 500 ml de bière pour les hommes, la moitié pour les femmes à partir de cette dose.

Par la suite, cette dose a été divisée par deux: 15 g d'éthanol pur par jour pour les hommes et 7,5 g pour les femmes.

Mais l'OMS attire l'attention sur le fait que dans les pays où il n'y a pas de culture de la consommation d'alcool, une recommandation sur des doses sûres d'alcool ne devrait pas être donnée. Parce que certains patients viennent et disent: "Je n'ai pas le temps de boire cette dose sûre tous les jours, mais puis-je tout récupérer et boire le week-end?" Cela suggère qu'il n'y a pas de culture de consommation d'alcool. Nous n'avons pas de dose d'alcool sûre, tout est dangereux pour les Biélorusses.

Vous devez faire attention à votre alimentation et à un taux de cholestérol élevé. Qu'aimons-nous manger? Parfois, ils rient que les Biélorusses aiment manger beaucoup de matières grasses et de pommes de terre. Soit dit en passant, les graisses n'augmentent pas de manière significative le cholestérol. Mais les glucides ainsi que les produits contenant des graisses animales, comme le porc, seront.

Nos voisins de l'Est mangent beaucoup d'agneau et l'athérosclérose y est moins courante. L'agneau contient plus d'acides gras insaturés. Avez-vous remarqué que la graisse d'agneau durcit rapidement? Et cela est dû à sa composition unique. Cependant, vous ne devez pas utiliser cette graisse pour le traitement des maladies cardiovasculaires, bien qu'elle ait de nombreux domaines d'application différents en médecine..

Une autre façon importante est de cuisiner. C'est une chose de faire frire de la viande ou du poisson jusqu'à ce qu'elle soit croustillante dans une poêle, et une autre de le faire griller ou de le ragoût. Lorsque de telles techniques de cuisson sont utilisées, il reste moins de matières grasses dans le plat cuit..

Photo: Vadim Zamirovsky, TUT.BY

- Si une personne souffre d'hypertension artérielle, mais qu'elle a supprimé les facteurs de risque: elle a commencé à bien manger, à faire de l'exercice, à perdre du poids, elle ne fume pas. Est-il possible de refuser les pilules quotidiennes qui abaissent la pression artérielle??

- Je pense que si cela arrivait aux premiers stades, alors qu'il n'y avait aucun dommage aux organes cibles et qu'une personne serait engagée dans un tel style de vie, alors oui. Si cela s'est produit lorsque l'hypertrophie du muscle cardiaque, l'angiopathie des vaisseaux rétiniens, la néphroangiosclérose, des changements dans les vaisseaux se sont déjà développés, alors aucun.

«L'anxiété, la peur, la dépression peuvent se superposer à l'hypertension»

- Je sais que beaucoup de patients souffrant d'hypertension ne boivent toujours pas de pilules tous les jours. Que pourrait-il arriver à ces gens dans ce cas??

- L'athérosclérose des gros vaisseaux, de l'aorte, des artères coronaires, des vaisseaux des membres inférieurs et des vaisseaux brachiocephalic (vaisseaux du cou. - Env. TUT.BY) se produira progressivement. Le développement de l'athérosclérose est l'accumulation de lipides dans la paroi vasculaire. Imaginez: une paroi vasculaire plate et lisse - et soudain, quelques saillies commencent à y apparaître.

La plaque athérosclérotique peut à un moment donné devenir instable, son pneu est tendu et peut se déchirer. Il s'agit déjà de lésions vasculaires, et le corps y répondra nécessairement: des cellules activées qui ont la capacité de fermer les défauts vasculaires - les plaquettes, déclencheront la formation d'un caillot sanguin, le vaisseau s'arrêtera et une crise cardiaque se produira. Voici le résultat, s'il vous plaît. La même chose peut se produire dans les vaisseaux cérébraux - et un accident vasculaire cérébral se produira..

Le châtiment pour l'hypertension non traitée viendra toujours. Quelqu'un plus tôt, quelqu'un plus tard.

Un autre aspect peut être pris: nous parlons maintenant de maladies corporelles, mais une personne est également malade avec une âme. Cela signifie que tous les syndromes psychopathologiques - anxiété, peur, dépression - peuvent être superposés à l'hypertension artérielle. Et eux, à leur tour, peuvent lancer un nouveau cycle de développement de l'hypertension artérielle. Parfois, nous devons prescrire non seulement des médicaments antihypertenseurs, mais également des médicaments ayant des effets psychotropes - des antidépresseurs, des médicaments anti-anxiété. Cela est nécessaire pour que l'âme et le corps récupèrent en même temps..

- Quels examens devez-vous passer pour comprendre qu'une personne souffre d'hypertension artérielle? Bien sûr, outre le fait qu'il mesure la pression et voit des nombres élevés.

- Il y a une différence où une personne mesure la pression. On pense que s'il a 130/80 mm Hg et plus à la maison, vous devez déjà penser à l'hypertension. Pour la clinique, ce chiffre est de 140/90 mm Hg et plus. Dans ce cas, il faut être examiné pour identifier les risques de développer la maladie.

Il est nécessaire de faire un électrocardiogramme, une échographie des vaisseaux brachiocephalic, et cet examen est inclus dans les normes obligatoires depuis 2018. Un ophtalmologiste a besoin d'un examen des yeux, d'une échographie du cœur, d'un test sanguin biochimique..

Photo: Daria Buryakina, TUT.BY

Lors d'un test sanguin, vous devez faire attention non pas au cholestérol ordinaire, mais au cholestérol à lipoprotéines de basse densité. Il est plus agressif, il peut déclencher une cascade de réponses immunitaires. Il existe également un cholestérol à lipoprotéines de haute densité - ce sont des lipoprotéines protectrices, et leur niveau doit également être analysé. Il est important de calculer le coefficient athérogène, qui indique un rapport favorable ou défavorable de fractions lipidiques.

Il est nécessaire de déterminer le niveau de glucose. Aujourd'hui, le monde entier est confronté au problème de l'incidence du diabète de type 2, donc la glycémie doit être évaluée. Vous devez également analyser les indicateurs de la fonction rénale - c'est le niveau d'urée et de créatinine, regardez les enzymes hépatiques.

Nos patients ont très peur pour leur foie. L'une des raisons pour lesquelles l'arrêt du traitement de l'hypertension artérielle est la suivante: "je vais donc" planter "mon foie". Mais le foie plantera plus d'alcool qui se boit une fois par semaine qu'un médicament correctement sélectionné.

Et depuis 2018, selon les protocoles approuvés chez les patients souffrant d'hypertension artérielle, il est nécessaire de faire attention au niveau d'acide urique.

Tous ces examens doivent être effectués une fois par an pour voir ce qui arrive aux organes cibles et aux facteurs de risque..

- Dois-je effectuer une surveillance quotidienne de la pression artérielle (BPM), lorsqu'une personne pendant la journée porte un appareil spécial qui mesure automatiquement la pression à certains intervalles de temps?

- La tension artérielle chez une personne en bonne santé a certains rythmes circadiens ou circadiens. Le corps s'adapte à un certain rythme de vie: le jour - le travail, la nuit - le repos. Elle peut être perturbée par une hypertension artérielle, chez les personnes qui travaillent par roulement.

Il y a des gens qui semblent se porter plutôt bien pendant la journée, mais il n'y a pas de chute de pression la nuit, elle reste élevée. Et un autre indicateur très significatif déterminé par la surveillance quotidienne est la vitesse de la montée matinale. Mesurer la pression par nous-mêmes, nous ne l'évaluerons pas, mais lorsque nous effectuons un BPM, cela est visible.

Quand surviennent les catastrophes vasculaires? Le plus souvent au petit matin. Qui? Chez les personnes qui ont un taux très élevé d'augmentation de la pression matinale. Par conséquent, pour évaluer les caractéristiques du rythme circadien, l'efficacité du traitement, ils effectuent le Smad.

- Comment mesurer la pression?

- Si ce n'est pas une sorte d'urgence, vous devez mesurer la pression dix minutes après le repos. Ensuite, la pression artérielle est mesurée pour la première fois, enregistrée, par exemple, elle est de 150/90 mm RT. Deux minutes se sont écoulées, la pression est à nouveau mesurée, elle est de 142/88 mm Hg. Quelle pression est bonne? Nous mesurons la troisième fois - 140/88 mm Hg. Ce sera vrai. La différence entre les deux mesures ne doit pas dépasser deux millimètres. Mais si vous avez mesuré la troisième fois et que la pression est devenue 136/80 mm Hg, vous devez mesurer la quatrième fois. Mesurée pour la quatrième fois, elle est de 126/75 mm Hg, mesurée la cinquième, c'est la même chose. Alors quelle pression est la bonne? Premier ou dernier? Dernière chose.

- Autrement dit, vous n'avez pas besoin d'afficher la moyenne arithmétique?

- Non. Il existe certains appareils de mesure de pression qui affichent automatiquement la moyenne, mais selon les critères de l'OMS, il vaut la peine de mesurer la pression jusqu'à ce que la différence entre les deux mesures ne dépasse pas deux millimètres, c'est-à-dire que la pression ne devienne pas stable.

«Il arrive que les maux de tête chez un patient souffrant d'hypertension diminuent après une tasse de café»

- Vaut-il la peine de prêter attention au pouls?

- Il existe une certaine relation entre la pression artérielle et le pouls. Plus la pression est basse, plus le pouls est important. Cela est particulièrement visible lorsque la pression chute fortement et que le pouls commence à augmenter. La fréquence cardiaque, ainsi que la pression, dépendent de la fonction du système nerveux autonome.
Le système nerveux autonome se compose de deux sections - sympathique et parasympathique. Sympathique fournit l'activation du corps - "réaction de vol". Ils s'accompagnent d'une augmentation de l'intensité du travail. Si nous avons vu un bus et que nous voulons courir, nous ne disons pas: "Écoutez, mon cœur, je m'enfuirai maintenant, commençons à travailler plus souvent." Nos systèmes de réglementation internes commencent à fonctionner indépendamment.

Chez une personne avec une prédominance d'activité du système nerveux sympathique dans un état de stress, la fréquence cardiaque peut être élevée. La fréquence cardiaque normale est de 60 à 90 battements par minute. Mais plus le nombre est proche de 60, plus votre cœur fonctionnera économiquement et plus longtemps. Par conséquent, il est nécessaire de contrôler le rythme, en particulier pour ceux qui ont une fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire). Dans ces cas, des médicaments sont prescrits pour rapprocher la fréquence des valeurs standard - 60−70.

Il y a des gens qui ont un pouls rare - 45-50 battements par minute. Si le système nerveux parasympathique prévaut ou si une personne fait du sport régulièrement, au repos, elle peut avoir juste un tel pouls. Un tel patient doit être examiné en plus pour comprendre: c'est pour lui la norme ou les signes de la maladie. Dans ce cas, vous devez effectuer une surveillance Holter. Pour cela, le patient est mis sur un appareil et un électrocardiogramme est enregistré pendant la journée.

- La basse pression n'est pas aussi dangereuse que la haute?

- Nous attribuons les personnes à faible pression à l'hypotension. Une telle pression peut être déterminée génétiquement et ne poser aucun problème particulier pour certaines personnes. Malheureusement, aujourd'hui, nous n'avons pas de médicaments pour une augmentation prévue de la pression artérielle, sauf pour les préparations à base de plantes ou l'activité physique.

Mais si l'hypertension pendant le traitement devient hypotensive, la situation peut être défavorable. L'approvisionnement en sang des organes internes, en particulier le cerveau, sera perturbé, la santé se détériorera, la faiblesse, un faible niveau de performance perturbera.

- Les personnes souffrant d'hypertension peuvent boire du café?

- Un homme peut tout faire, mais il doit connaître sa mesure. Le café n'affecte plus les vaisseaux artériels mais veineux. Il arrive que les maux de tête chez un patient souffrant d'hypertension artérielle diminuent après une tasse de café. Mais une tasse de café est une situation, et une tasse de café trois fois par jour en est une autre. En principe, il existe des études qui disent que vous pouvez boire deux ou trois tasses de café pendant la journée, mais vous devez comprendre quel type de tasses et quel type de café: il est plus fort ou moins.

- Au début de la conversation, vous avez parlé de stress, mais il me semble qu'il est impossible de les éviter. Comment travailler sur soi?

- Nous devons vraiment évaluer la situation: ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas, où nous devons l'accepter et essayer de le changer, et où le supporter.

Mais vous devez augmenter votre résistance au stress. Nous avons principalement parlé des intérêts du patient, mais je vais également parler de l'autre côté de la médaille - les intérêts du médecin. Des études menées dans le monde ont montré que les professions les plus stressantes, où il existe un type "d'homme-homme", et parmi eux - les médecins et les enseignants. Aujourd'hui, il y a beaucoup de littérature sur la façon de vaincre le stress; BelMAPO a des cours pour les médecins qui enseignent la psychologie médicale, la conflictologie et la prévention de l'épuisement professionnel.

Un médecin jouit traditionnellement d'un statut spécial dans toute société; des exigences éthiques et juridiques élevées lui sont imposées. Le médecin de la part des patients mérite le respect, qui ne reçoit pas toujours. Au cours des dernières années, l'attitude des patients envers le médecin a changé, le manque de respect, le rejet des recommandations du médecin (et parfois les voies de fait) sont de plus en plus courants, le flux de plaintes ne se tarit pas et elles ne sont pas toujours justes.

Nous devons comprendre que nous avons une constitution qui protège les intérêts de nos citoyens. La loi sur les soins de santé, qui comprend deux sections très importantes: les droits et obligations d'un médecin et les droits et obligations d'un patient. Le patient doit traiter le médecin comme une personne qui a choisi de l'aider dans sa profession, et non comme un fouet ou une personne dont il se plaindra constamment..

Je suis très triste: de bons médecins talentueux quittent la médecine, ils ne peuvent pas supporter le stress de leur spécialité, qu'ils ont autrefois choisie avec amour et désir d'être utile. Vous pouvez parler du stress de ce monde et protéger les patients, mais vous n'avez pas besoin de parler de la protection du médecin, mais criez.

Tension artérielle et fréquence cardiaque

informations générales

En règle générale, tout examen médical initial commence par une vérification des principaux indicateurs du fonctionnement normal du corps humain. Le médecin examine la peau, sonde les ganglions lymphatiques, palpe certaines parties du corps afin d'évaluer l'état des articulations ou détecte des changements superficiels dans les vaisseaux sanguins, écoute les poumons et le cœur avec un stéthoscope, et mesure également la température et la pression.

Ces manipulations permettent au spécialiste de collecter les informations minimales nécessaires sur l'état de santé du patient (faire une anamnèse) et les indicateurs du niveau de pression artérielle ou artérielle jouent un rôle important dans le diagnostic de nombreuses maladies différentes. Qu'est-ce que la pression artérielle et quelles sont ses normes établies pour les personnes d'âges différents?

Pour quelles raisons le niveau de pression artérielle augmente-t-il, ou vice versa, et comment ces fluctuations affectent-elles la santé d'une personne? Nous allons essayer de répondre à ces questions et à d'autres questions importantes sur le sujet dans ce document. Et nous commencerons par des aspects généraux, mais extrêmement importants.

Quelle est la pression artérielle supérieure et inférieure?

Le sang ou artériel (ci-après BP) est la pression du sang sur les parois des vaisseaux sanguins. En d'autres termes, c'est la pression du fluide du système circulatoire qui dépasse la pression atmosphérique, qui à son tour «appuie» (agit) sur tout ce qui se trouve à la surface de la Terre, y compris les personnes. Les millimètres de mercure (ci-après mmHg) sont une unité de mesure de la pression artérielle.

Les types de tension artérielle suivants sont distingués:

  • Intracardiaque ou cardiaque, apparaissant dans les cavités du cœur lors de sa contraction rythmique. Pour chaque département du cœur, des indicateurs normatifs distincts sont établis, qui varient en fonction du cycle cardiaque, ainsi que des caractéristiques physiologiques du corps.
  • Veine centrale (abrégée en CVP), c'est-à-dire pression artérielle de l'oreillette droite, qui est directement liée à la quantité de retour de sang veineux vers le cœur. Les indices CVP sont cruciaux pour diagnostiquer certaines maladies.
  • Capillaire est une valeur qui caractérise le niveau de pression du fluide dans les capillaires et dépend de la courbure de la surface et de sa tension.
  • La pression artérielle est le premier et, peut-être, le facteur le plus important, selon lequel le spécialiste conclut si le système circulatoire du corps fonctionne normalement ou s'il y a des écarts. La valeur de la pression artérielle indique le volume de sang qui pompe le cœur pendant une certaine unité de temps. De plus, ce paramètre physiologique caractérise la résistance du lit vasculaire.

Étant donné que c'est le cœur qui est la force motrice (une sorte de pompe) du sang dans le corps humain, les indicateurs de pression artérielle les plus élevés sont enregistrés à la sortie du sang du cœur, à savoir de son estomac gauche. Lorsque le sang pénètre dans les artères, le niveau de pression diminue, dans les capillaires, il diminue encore plus et devient minimal dans les veines, ainsi qu'à l'entrée du cœur, c'est-à-dire dans l'oreillette droite.

Trois principaux indicateurs de la pression artérielle sont pris en compte:

  • fréquence cardiaque (fréquence cardiaque abrégée) ou pouls d'une personne;
  • systolique, c'est-à-dire pression supérieure;
  • diastolique, c'est-à-dire inférieur.

Que signifie la pression supérieure et inférieure d'une personne??

Indicateurs de pression supérieure et inférieure - de quoi s'agit-il et sur quoi influencent-ils? Lorsque les ventricules droit et gauche du cœur se contractent (c'est-à-dire que le rythme cardiaque est en cours), le sang est expulsé dans la phase systolique (le stade du muscle cardiaque) dans l'aorte.

L'indicateur dans cette phase est appelé systolique et est enregistré en premier, c'est-à-dire en fait, c'est le premier nombre. Pour cette raison, la pression systolique est appelée supérieure. Cette valeur est influencée par la résistance vasculaire, ainsi que la fréquence et la force des contractions cardiaques..

En phase diastole, c'est-à-dire dans l'intervalle entre les contractions (phase systolique), lorsque le cœur est détendu et rempli de sang, la valeur de la pression artérielle diastolique ou inférieure est enregistrée. Cette valeur dépend uniquement de la résistance vasculaire..

Résumons tout ce qui précède avec un exemple simple. On sait que 120/70 ou 120/80 sont des indicateurs optimaux de PA d'une personne en bonne santé («comme les astronautes»), où le premier chiffre 120 est la pression supérieure ou systolique, et 70 ou 80 est la pression diastolique ou inférieure.

Normes de pression humaine par âge

Franchement, alors que nous sommes jeunes et en bonne santé, nous nous soucions rarement du niveau de notre tension artérielle. Nous nous sentons bien et il n'y a donc aucune raison de s'inquiéter. Cependant, le corps humain vieillit et s'use. Malheureusement, c'est un processus complètement naturel du point de vue de la physiologie, affectant non seulement l'apparence de la peau d'une personne, mais aussi tous ses organes et systèmes internes, y compris la pression artérielle.

Alors, quelle devrait être la pression artérielle normale chez un adulte et chez les enfants? Comment les caractéristiques liées à l'âge affectent-elles la tension artérielle? Et à quel âge cela vaut-il la peine de commencer à contrôler cet indicateur vital?

Pour commencer, on notera qu'un indicateur tel que la pression artérielle dépend en fait de nombreux facteurs individuels (état psycho-émotionnel d'une personne, moment de la journée, prise de certains médicaments, aliments ou boissons, etc.).

Les médecins modernes se méfient de tous les tableaux précédemment compilés avec des normes moyennes de pression artérielle basées sur l'âge du patient. Le fait est que les dernières recherches plaident en faveur d'une approche individuelle dans chaque cas. En règle générale, la pression artérielle normale chez un adulte de tout âge, et peu importe chez l'homme ou la femme, ne doit pas dépasser un seuil de 140/90 mm Hg. st.

Cela signifie que si une personne a 30 ans ou 50-60 ans, les indicateurs sont 130/80, alors elle n'a aucun problème avec le travail du cœur. Si la pression supérieure ou systolique dépasse 140/90 mm Hg, la personne reçoit un diagnostic d'hypertension artérielle. Le traitement médicamenteux est effectué dans le cas où la pression du patient "descend de l'échelle" pour les indicateurs de 160/90 mm Hg.

Lorsque la pression est élevée chez une personne, les symptômes suivants sont observés:

Selon les statistiques, l'hypertension artérielle supérieure est le plus souvent observée chez les femmes et plus faible - chez les personnes âgées des deux sexes ou chez les hommes. Lorsque la pression artérielle inférieure ou diastolique chute en dessous de 110/65 mm Hg, des changements irréversibles se produisent dans les organes et les tissus internes, à mesure que l'approvisionnement en sang s'aggrave et, par conséquent, le corps est saturé d'oxygène.

Si votre pression est maintenue entre 80 et 50 mm Hg, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Une pression artérielle basse et basse entraîne une privation d'oxygène du cerveau, ce qui affecte négativement l'ensemble du corps humain dans son ensemble. Cette condition est aussi dangereuse que l'hypertension artérielle. On pense que la pression diastolique normale d'une personne de 60 ans et plus ne devrait pas dépasser 85-89 mm Hg. st.

Sinon, une hypotension ou une dystonie végétovasculaire se développe. Avec une pression réduite, des symptômes tels que:

Les causes de l'hypotension artérielle peuvent être:

  • des situations stressantes;
  • les conditions météorologiques, telles que la congestion ou la chaleur étouffante;
  • fatigue due à des charges élevées;
  • manque chronique de sommeil;
  • réaction allergique;
  • certains médicaments, par exemple les médicaments contre le cœur ou la douleur, les antibiotiques ou les antispasmodiques.

Cependant, il existe des exemples de personnes qui, tout au long de leur vie, vivent tranquillement avec une pression artérielle inférieure de 50 mm Hg. Art. et, par exemple, d'anciens athlètes, dont les muscles cardiaques sont hypertrophiés en raison d'un effort physique constant, se sentent bien. C'est pourquoi, pour chaque personne, il peut y avoir ses propres indicateurs de TA normaux, dans lesquels il se sent bien et vit une vie pleine.

Causes d'un changement de pression artérielle

Une pression diastolique élevée indique une maladie rénale, thyroïdienne ou surrénale.

Une augmentation du niveau de pression peut être causée par des raisons telles que:

  • en surpoids;
  • stress;
  • l'athérosclérose sont quelques autres maladies;
  • tabagisme et autres mauvaises habitudes;
  • Diabète;
  • alimentation déséquilibrée;
  • mode de vie immobile;
  • changements météorologiques.

Un autre point important concernant la pression artérielle humaine. Pour déterminer correctement les trois indicateurs (pression supérieure, inférieure et pouls), vous devez suivre des règles de mesure simples. Tout d'abord, le moment optimal pour mesurer la pression artérielle est le matin. De plus, le tonomètre est mieux situé au niveau du cœur, donc la mesure sera la plus précise.

Deuxièmement, la pression peut "sauter" en raison d'un changement brusque de posture du corps humain. C'est pourquoi il est nécessaire de le mesurer après le réveil, sans sortir du lit. Le bras avec le brassard du tonomètre doit être horizontal et stationnaire. Sinon, les indicateurs émis par l'appareil seront avec une erreur.

Il est à noter que la différence entre les indicateurs des deux mains ne doit pas dépasser 5 mm. La situation idéale est lorsque les données ne diffèrent pas selon que la pression à droite ou à gauche a été mesurée. Si les indicateurs diffèrent de 10 mm, le risque de développer une athérosclérose est très probablement élevé, et une différence de 15-20 mm indique des anomalies dans le développement des vaisseaux sanguins ou de leur sténose.

Quelles sont les normes de pression chez une personne, tableau

Nous répétons une fois de plus que le tableau ci-dessous avec les normes de pression artérielle par âge n'est qu'une référence. La tension artérielle est variable et peut varier en fonction de nombreux facteurs..

Tableau des normes de pression:

Années d'âgePression (indicateur minimum), mm Hg.Pression (moyenne), mmHg.Pression (débit maximum), mmHg.
Jusqu'à un an75/5090/60100/75
1-580/5595/65110/79
6-1390/60105/70115/80
14-19105/73117/77120/81
20-24108/75120/79132/83
25-29109/76121/80133/84
30-34110/77122/81134/85
35-39111/78123/82135/86
40-44112/79125/83137/87
45-49115/80127/84139/88
50-54116/81129/85142/89
55-59118/82131/86144/90
60-64121/83134/87147/91

De plus, dans certaines catégories de patients, par exemple les femmes enceintes, dont le corps, y compris le système circulatoire, subit un certain nombre de changements pendant la période de gestation, les indicateurs peuvent différer, et cela ne sera pas considéré comme une déviation dangereuse. Cependant, à titre indicatif, ces normes de pression artérielle chez les adultes peuvent être utiles pour comparer leurs performances avec des nombres moyens.

Tableau de la pression artérielle chez les enfants par âge

Parlons plus de la tension artérielle infantile. Pour commencer, il note qu'en médecine, des normes de pression artérielle distinctes sont établies chez les enfants de 0 à 10 ans et chez les adolescents, c'est-à-dire à partir de 11 ans et plus. Cela est dû principalement à la structure du cœur d'un enfant à différents âges, ainsi qu'à certains changements dans le fond hormonal qui se produisent pendant la puberté.

Il est important de souligner que la pression artérielle des enfants sera supérieure à celle d'un enfant adulte, cela est dû à la plus grande élasticité des vaisseaux sanguins chez les nouveau-nés et les enfants d'âge préscolaire. Cependant, avec l'âge, non seulement l'élasticité des vaisseaux sanguins change, mais également d'autres paramètres du système cardiovasculaire, par exemple, la largeur de la lumière des veines et des artères, la zone du réseau capillaire, etc., ce qui affecte également la pression artérielle.

De plus, non seulement le système cardiovasculaire (la structure et les limites du cœur chez les enfants, l'élasticité des vaisseaux sanguins) affectent les indices de pression artérielle, mais également la présence de pathologies développementales congénitales (maladie cardiaque) et l'état du système nerveux.

Pression artérielle normale pour les personnes d'âges différents:

ÂgePression artérielle (mmHg)
SystoliqueDiastolique
minmaxminmax
Jusqu'à 2 semaines609640cinquante
2-4 semaines801124074
2-12 mois90112cinquante74
2-3 ans1001126074
3-5 ans1001166076
6-9 ans1001226078
10-12 ans1101267082
13-15 ans1101367086

Comme le montre le tableau pour les nouveau-nés, la norme (60-96 par 40-50 mm Hg) est considérée comme une pression artérielle basse par rapport à l'âge avancé. Cela est dû au maillage dense des capillaires et à l'élasticité vasculaire élevée..

À la fin de la première année de vie d'un enfant, les indicateurs (90-112 par 50-74 mm Hg) augmentent sensiblement en raison du développement du système cardiovasculaire (le ton des parois vasculaires se développe) et de tout l'organisme. Cependant, après un an, la croissance des indicateurs ralentit considérablement et la pression artérielle est considérée comme normale à un niveau de 100-112 à 60-74 mm Hg. Ces indicateurs augmentent progressivement de 5 ans à 100-116 de 60-76 mm Hg.

À propos de la pression normale qu'un enfant de 9 ans et plus inquiète de nombreux parents d'élèves du primaire. Quand un enfant va à l'école, sa vie change radicalement - il y a plus de charges et de responsabilités, et moins de temps libre. Par conséquent, le corps de l'enfant réagit différemment à un changement aussi rapide de la vie familière..

En principe, les indicateurs de pression artérielle chez les enfants de 6 à 9 ans diffèrent légèrement de la période d'âge précédente, seules leurs limites maximales admissibles augmentent (100-122 par 60–78 mm Hg). Les pédiatres avertissent les parents qu'à cet âge, la pression artérielle des enfants peut s'écarter de la norme en raison de l'augmentation du stress physique et psycho-émotionnel associé à l'admission à l'école.

Il n'y a aucune raison de s'inquiéter si l'enfant se sent toujours bien. Cependant, si vous remarquez que votre petit écolier est trop fatigué, se plaint souvent de maux de tête, léthargique et sans humeur, alors c'est l'occasion de se méfier et de vérifier les indicateurs de pression artérielle.

Pression normale chez un adolescent

Conformément au tableau, la pression artérielle est normale chez les enfants de 10 à 16 ans, si ses indicateurs ne dépassent pas 110-136 par 70-86 mm Hg. On pense que le soi-disant «âge de transition» commence à l'âge de 12 ans. Beaucoup de parents ont peur de cette période, car un enfant d'un bébé affectueux et obéissant sous l'influence des hormones peut devenir un adolescent instable émotionnellement, délicat et rebelle.

Malheureusement, cette période est dangereuse non seulement par un changement d'humeur brutal, mais aussi par des changements qui se produisent dans le corps des enfants. Les hormones, qui sont produites en grande quantité, affectent tous les systèmes humains vitaux, y compris le système cardiovasculaire.

Par conséquent, les indicateurs de pression à l'adolescence peuvent légèrement s'écarter des normes ci-dessus. Le mot-clé de cette phrase est insignifiant. Cela signifie que dans le cas où un adolescent se sent mal et présente des symptômes d'hypertension ou d'hypertension artérielle sur son visage, vous devez contacter d'urgence un spécialiste qui examinera l'enfant et prescrira le traitement approprié..

Un corps sain s'ajuste et se prépare à l'âge adulte. À 13-15 ans, la pression artérielle arrêtera de «sauter» et reviendra à la normale. Cependant, en présence de déviations et de certaines maladies, une intervention médicale et une adaptation médicamenteuse sont nécessaires..

L'hypertension artérielle peut être un symptôme:

  • hypertension artérielle (140/90 mmHg) qui, sans traitement approprié, peut entraîner une crise hypertensive sévère;
  • hypertension symptomatique, caractéristique des maladies des vaisseaux des reins et des tumeurs des glandes surrénales;
  • dystonie végétative-vasculaire, une maladie pour laquelle les sauts de tension artérielle sont caractéristiques dans les limites de 140/90 mm Hg;
  • une pression artérielle plus basse peut augmenter en raison de pathologies dans le travail des reins (sténose, glomérulonéphrite, athérosclérose, anomalies du développement);
  • une pression artérielle plus élevée augmente en raison de malformations du système cardiovasculaire, d'une maladie thyroïdienne, ainsi que chez les patients souffrant d'anémie.

Si la pression artérielle est basse, il existe un risque de développer:

  • hypotension;
  • infarctus du myocarde;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • anémie
  • myocardiopathies;
  • hypothyroïdie;
  • insuffisance surrénalienne;
  • maladies du système hypothalamo-hypophyse.

Il est vraiment très important de contrôler le niveau de votre tension artérielle, et pas seulement à 40 ans ou après 50 ans. Un tonomètre, comme un thermomètre, devrait se trouver dans l'armoire à pharmacie de toute personne qui souhaite vivre une vie saine et épanouissante. Passer cinq minutes de votre temps sur une procédure simple pour mesurer la pression artérielle n'est pas vraiment difficile, et votre corps vous en remerciera.

Qu'est-ce que la pression du pouls?

Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, en plus de la pression artérielle systolique et diastolique, le pouls d'une personne est considéré comme un indicateur important pour évaluer la fonction cardiaque. Qu'est-ce que la pression du pouls et que reflète cet indicateur??

Position correcte des doigts lors de la mesure de la fréquence cardiaque

Ainsi, il est connu que la pression normale d'une personne en bonne santé doit être comprise entre 120/80, où le premier nombre est la pression supérieure et le second est la pression inférieure..

Ainsi, la pression du pouls est la différence entre les indicateurs de pression systolique et diastolique, c'est-à-dire haut et bas.

La pression d'impulsion est normalement de 40 mmHg. grâce à cet indicateur, le médecin peut conclure sur l'état des vaisseaux sanguins du patient, et également déterminer:

  • degré de détérioration des parois artérielles;
  • perméabilité de la circulation sanguine et leur élasticité;
  • l'état du myocarde, ainsi que les valves aortiques;
  • développement de sténose, de sclérose, ainsi que de processus inflammatoires.

Il est important de noter qu'une pression de pouls de 35 mmHg est considérée comme normale. plus ou moins 10 points, et idéal - 40 mmHg. La valeur de la pression du pouls varie en fonction de l'âge de la personne et de son état de santé. De plus, d'autres facteurs, tels que les conditions météorologiques ou un état psycho-émotionnel, affectent également la valeur de la pression cardiaque..

Une pression artérielle basse (moins de 30 mm Hg), à laquelle une personne peut perdre connaissance, ressent une faiblesse sévère, des maux de tête, une somnolence et des étourdissements indique le développement de:

  • dystonie végétative-vasculaire;
  • sténose aortique;
  • choc hypovolémique;
  • anémie
  • sclérose du cœur;
  • inflammation myocardique;
  • maladie rénale ischémique.

Une pression artérielle basse est une sorte de signal du corps indiquant que le cœur ne fonctionne pas correctement, à savoir qu'il «pompe» faiblement le sang, ce qui entraîne une privation d'oxygène de nos organes et de nos tissus. Bien sûr, il n'y a aucune raison de paniquer si la baisse de cet indicateur était unique, cependant, quand cela devient fréquent, des mesures urgentes doivent être prises et demander de l'aide médicale.

Une pression artérielle élevée, mais aussi faible, peut être causée par des écarts momentanés, par exemple, une situation stressante ou un effort physique accru, et le développement de pathologies du système cardiovasculaire.

Une augmentation de la pression du pouls (plus de 60 mm Hg) est observée avec:

Fréquence cardiaque par âge

Un autre indicateur important de la fonction cardiaque est considéré comme la fréquence cardiaque chez les adultes, ainsi que chez les enfants. D'un point de vue médical, le pouls est une oscillation des parois artérielles dont la fréquence dépend du cycle cardiaque. En termes simples, le pouls est un rythme cardiaque ou un rythme cardiaque.

Le pouls est l'un des biomarqueurs les plus anciens par lesquels les médecins ont déterminé l'état cardiaque du patient. La fréquence cardiaque est mesurée en battements par minute et dépend, en règle générale, de l'âge d'une personne. De plus, d'autres facteurs affectent le pouls, par exemple l'intensité de l'activité physique ou l'humeur d'une personne.

Chaque personne peut mesurer la fréquence cardiaque de son cœur par elle-même, pour cela il vous suffit de détecter une minute sur l'horloge et de sentir le pouls au poignet. Le cœur fonctionne bien si une personne a un pouls rythmique, dont la fréquence est de 60 à 90 battements par minute.

Pression et fréquence cardiaque par âge, tableau:

ÂgeFréquence cardiaque min-maxSignifierNorme de pression artérielle (systolique, diastolique)
FemmesHommes
Jusqu'à 50 ans60-8070116-137 / 70-85123-135 / 76-83
50-6065-8575140/80142/85
60-8070-9080144-159 / 85142 / 80-85

On pense que le pouls d'une personne en bonne santé (c'est-à-dire sans maladie chronique) de moins de 50 ans ne devrait pas dépasser 70 battements par minute en moyenne. Cependant, il existe certaines nuances, par exemple, chez les femmes après l'âge de 40 ans, lorsque la ménopause survient, une tachycardie peut survenir, c'est-à-dire augmentation de la fréquence cardiaque et ce sera une variante de la norme.

Le fait est qu'avec le début de la ménopause, le fond hormonal du corps féminin change. Les fluctuations d'une hormone comme l'œstrogène affectent non seulement la fréquence cardiaque, mais également la pression artérielle, qui peut également s'écarter des valeurs standard.

Par conséquent, le pouls d'une femme à 30 ans et après 50 ans différera non seulement en raison de l'âge, mais également en raison des caractéristiques du système reproducteur. Toutes les femmes devraient en tenir compte afin de s'inquiéter de leur santé à l'avance et d'être au courant des changements à venir..

La fréquence cardiaque peut changer non seulement en raison de toute affection, mais également, par exemple, en raison d'une douleur intense ou d'un effort physique intense, en raison de la chaleur ou dans une situation stressante. De plus, le pouls dépend directement de l'heure de la journée. La nuit, pendant le sommeil, sa fréquence diminue considérablement et après le réveil, elle augmente.

Lorsque la fréquence cardiaque est supérieure à la normale, cela indique le développement d'une tachycardie, une maladie souvent causée par:

  • dysfonctionnement du système nerveux;
  • pathologies endocriniennes;
  • malformations congénitales ou acquises du système cardiovasculaire;
  • néoplasmes malins ou bénins;
  • maladies infectieuses.

Pendant la grossesse, la tachycardie peut se développer dans le contexte de l'anémie. Avec une intoxication alimentaire sur fond de vomissements ou de diarrhée sévère, lorsque le corps est déshydraté, une forte augmentation de la fréquence cardiaque peut également se produire. Il est important de se rappeler qu'une augmentation de la fréquence cardiaque peut indiquer le développement d'une insuffisance cardiaque lorsque la tachycardie (fréquence cardiaque de plus de 100 battements par minute) apparaît en raison d'un effort physique mineur.

Le contraire de la tachycardie, un phénomène appelé bradycardie, est une condition dans laquelle la fréquence cardiaque tombe en dessous de 60 battements par minute. La bradycardie fonctionnelle (c'est-à-dire un état physiologique normal) est typique des personnes pendant le sommeil, ainsi que des athlètes professionnels dont le corps est soumis à un effort physique constant et dont le système autonome du cœur fonctionne différemment que chez les gens ordinaires..

Pathologique, c'est-à-dire La bradycardie, dangereuse pour le corps humain, est fixée:

Il existe également une bradycardie médicamenteuse, dont la raison du développement est de prendre certains médicaments.

Tableau des normes de fréquence cardiaque chez les enfants par âge:

ÂgeImpulsionPression artérielle, mmHg.
maximumle minimum
Nouveau née1407034
1-12 mois1209039
1-2 ans1129745
3-4 ans1059358
5-6 ans949860
7-8 ans849964
9-127510570
13-157211773
16-186712075

Comme le montre le tableau ci-dessus des normes de fréquence cardiaque chez les enfants par âge, les fréquences cardiaques diminuent lorsque l'enfant grandit. Mais avec les indicateurs de la pression artérielle, l'image opposée est observée, car au contraire, ils augmentent à mesure qu'ils vieillissent.

Les fluctuations de la fréquence cardiaque chez les enfants peuvent être dues à:

  • activité physique;
  • état psycho-émotionnel;
  • surmenage;
  • maladies du système cardiovasculaire, endocrinien ou respiratoire;
  • facteurs externes, par exemple, les conditions météorologiques (trop étouffant, chaud, sauts de pression atmosphérique).

Formation: Diplômé de l'Université médicale d'État de Vitebsk avec un diplôme en chirurgie. À l'université, il a dirigé le conseil de la Student Scientific Society. Formation continue en 2010 - dans la spécialité "Oncologie" et en 2011 - dans la spécialité "Mammologie, formes visuelles de l'oncologie".

Expérience: Travailler dans le réseau médical général pendant 3 ans en tant que chirurgien (hôpital d'urgence de Vitebsk, CRH de Liozno) et oncologue et traumatologue de district à temps partiel. Travailler en tant que représentant pharmaceutique tout au long de l'année chez Rubicon.

Présentation de 3 propositions de rationalisation sur le thème «Optimisation de l'antibiothérapie en fonction de la composition spécifique de la microflore», 2 travaux primés au concours républicain-revue des articles de recherche des étudiants (catégories 1 et 3).

commentaires

Je veux connaître la pression de 120/80 et le pouls est toujours de 80 battements / min et plus. Si le cœur bat si souvent, alors pourquoi la pression est-elle basse? J'ai 64 ans. Je fume et bois du thé fort avec du lait. Sucre dans le sang pendu.

excellent, je fais un projet sur ce sujet, merci beaucoup pour les informations que c'était très intéressant à lire

Article très intéressant. Je veux te dire ma pression. Je l'avais constamment augmenté. J'ai bu des médicaments, mais ils ne m'ont pas aidé longtemps. Menez une vie saine. J'essaie d'être plus souvent en l'air. Mais même cela n'a pas soulagé mon état. Le prochain voyage à la pharmacie a été un succès pour moi. Pharmaccept m'a conseillé normal. Elle a dit que je devais boire trois plats. Le premier que j'ai déjà passé et vous savez, ma condition s'est nettement améliorée. Maintenant j'attends le prochain cours. J'écrirai sur le succès plus tard.