Principal / Pression

Accentuation du caractère: définition et manifestations chez l'adulte et l'enfant

Pression

1. Classification selon Leonhard 2. Classification selon Lichko 3. Méthodes de détermination 4. Le rôle des accentuations dans la structure de la personnalité

L'accentuation du caractère (ou l'accentuation) est un concept activement utilisé en psychologie scientifique. Quelle est cette phrase mystérieuse et comment elle est apparue dans notre vie?

Le concept de caractère a été introduit par Théophraste (un ami d'Aristote) - traduit par «trait», «signe», «empreinte». Accentuation, accent - stress (traduit du lat.)

Tout d'abord, cela vaut la peine d'analyser le concept de personnage. Sur les ressources scientifiques, on trouve sa définition comme un ensemble de traits de personnalité stables et qui déterminent le comportement d'une personne, sa relation avec les autres, ses habitudes et, par conséquent, sa vie future.

Accentuation du caractère - intensification excessive d'un certain trait de personnalité qui détermine les détails de la réponse d'une personne aux événements de sa vie.

L'accentuation est au bord de la norme et de la pathologie - si une pression ou une influence excessive sur une ligne accentuée se produit, elle peut prendre des formes «gonflées». Cependant, en psychologie, les accentuations ne sont pas attribuées aux pathologies de la personnalité, la différence est que, malgré les difficultés à établir des relations avec les autres, elles sont capables de se maîtriser.

Classement Leonhard

Le concept "d'accentuation du caractère" a été introduit pour la première fois par le scientifique allemand Karl Leonhard, il a ensuite proposé la première classification des accentuations au milieu du siècle dernier.

La typologie de Leonard a 10 accentuations, qui ont ensuite été divisées en 3 groupes, leur différence est qu'elles se rapportent à différentes manifestations de la personnalité:

  • tempérament
  • personnage
  • niveau personnel

Chacun de ces groupes comprend plusieurs types d'accentuations:

La classification des accentuations de tempérament selon Leonhard comprend 6 types:

Le type hypertendu est sociable, aime être parmi les gens, établit facilement de nouveaux contacts. Il a des gestes prononcés, des expressions faciales animées, un discours bruyant. Labile, sujet à des sautes d'humeur, ne tient donc pas ses promesses. Optimiste, actif, proactif. Recherche de nouvelles choses, a besoin d'expériences vivantes, d'activités professionnelles diverses.

Taciturne, loin des entreprises bruyantes. Trop sérieux, sans sourire, incrédule. C’est essentiel pour lui-même, c'est pourquoi ces personnes souffrent souvent d’une faible estime de soi. Pessimiste. Pédant. Une personne dystatique est fiable dans ses proches, la morale n'est pas un vain mot. S'ils font des promesses, ils s'efforcent de remplir.

Les gens sont d'humeur qui change plusieurs fois par jour. Périodes d'activité vigoureuse - céder la place à une impuissance complète. Type affectif labile - un homme "extrême", pour lui, il n'y a que du noir et du blanc. La façon dont les relations avec les autres dépendent de l'humeur - une transformation fréquente des comportements - hier, il était affectueux et gentil avec vous, et aujourd'hui vous lui causez de l'irritation.

Émotionnel, tandis que les émotions qu'ils ressentent sont vives, sincères. Impressionnant, amoureux, rapidement inspiré. Ces gens sont créatifs, parmi eux il y a beaucoup de poètes, d'artistes, d'acteurs. Ils peuvent être difficiles à interagir avec, car ils ont tendance à exagérer et à gonfler un éléphant d'une mouche. Dans une situation difficile, ils sont sujets à la panique..

Un type d'accentuation alarmant n'est pas sûr de lui, difficile à contacter, timide. Timide, qui se manifeste clairement dans l'enfance - les enfants avec un accent similaire ont peur du noir, de la solitude, des sons durs, des étrangers. Il est suspect, voit souvent un danger là où il n'existe pas et connaît des échecs pendant longtemps. Exemples d'aspects positifs du type alarmant - responsabilité, diligence, bonne volonté.

La personnalité accentuée du type émotif est similaire au type exalté dans la profondeur des émotions vécues - elles sont sensibles et impressionnables. Leur principale différence est qu'il est difficile pour le type émotif d'exprimer des émotions, il les accumule longtemps en lui-même, ce qui conduit à l'hystérie et aux larmes. Réactif, compatissant, aide volontiers les personnes et les animaux sans défense. Toute cruauté peut les plonger longtemps dans l'abîme de la dépression et du chagrin.

  1. Description des accentuations de caractères:

Artistique, agile, émotionnel. Ils s'efforcent d'impressionner les autres, sans dédaigner les faux-semblants et même les mensonges. Le type démonstratif croit en ce qu'il dit. S'il réalise son mensonge, il n'y a aucune raison de ressentir du remords, car il est enclin à supplanter toute sorte de souvenirs désagréables. Ils aiment être au centre de l'attention, soumis à l'influence de la flatterie, il est important pour eux de prendre en compte ses mérites. Fickle et rarement tenir parole.

Les personnalités accentuées de type pédant sont lentes, avant de prendre une décision - réfléchissez bien. Ils aspirent à une activité professionnelle ordonnée, sont diligents et mettent un terme à l'affaire. Toutes sortes de changements sont perçus douloureusement, les transformations pour de nouvelles tâches sont difficiles à réaliser. Pas de conflit, abandonnant calmement des positions de leader dans l'environnement professionnel.

Le type coincé garde longtemps en mémoire les sentiments émotionnels qui caractérisent le comportement et la perception de la vie, ils semblent être «bloqués» dans un certain état. Le plus souvent, c'est une fierté blessée. Vindicatif, méfiant, ne faisant pas confiance. Dans les relations personnelles, ils sont jaloux et exigeants. Ils sont ambitieux et persistent à atteindre leurs objectifs, de sorte que les individus de type coincé accentués réussissent dans leur vie professionnelle.

Le type excitable dans les moments d'excitation émotionnelle est difficile à maîtriser les désirs, sujet aux conflits, agressif. L'intelligence recule, elle est incapable d'analyser les conséquences de son comportement. Des personnalités accentuées du type excitable vivent dans le présent, ne savent pas comment construire des relations à long terme.

  1. Description des accentuations d'un niveau personnel:

La classification des accentuations d'un niveau personnel est familière à tous. Souvent utilisés dans la vie quotidienne, les concepts d'extraverti et d'introverti sous des formes prononcées sont décrits dans le tableau ci-dessous

Ouvert, contact, aime être parmi les gens, ne tolère pas la solitude. Sans conflit. La planification de vos activités est difficile, frivole, démonstrative.

Le terme «personne introvertie» signifie qu'il est silencieux, réticent à communiquer, préfère la solitude. Retenant les émotions, fermé. Têtu, de principe. Socialisation difficile.

Classification Lichko

D'autres types d'accentuation du caractère ont également été étudiés par d'autres psychologues. La classification largement connue appartient au psychiatre domestique A.E. Visage. La différence avec les travaux de Leonhard est que les études ont été consacrées à l'accentuation du caractère à l'adolescence, selon Lichko, pendant cette période de psychopathie se manifeste particulièrement clairement dans tous les domaines d'activité.

Lichko identifie les types d'accentuation des caractères suivants:

Le type hypertendu est excessivement actif, agité. A besoin d'une communication constante, il a de nombreux amis. Les enfants sont difficiles à éduquer - ils ne sont pas disciplinés, superficiels, sujets aux conflits avec les enseignants et les adultes. La plupart du temps, ils sont de bonne humeur, n'ont pas peur du changement.

Des sautes d'humeur fréquentes - de plus à moins. Le type cycloïde est irritable, sujet à l'apathie. Préfère passer du temps à la maison que parmi ses pairs. Il réagit douloureusement aux commentaires, souffre souvent d'une dépression prolongée.

Le type d'accentuation labile est imprévisible, l'humeur fluctue sans raison apparente. Elle a une attitude positive envers ses pairs, elle essaie d'aider les autres et s'intéresse aux activités de bénévolat. Le type labile a besoin de support, est sensible.

L'irritabilité peut se manifester par des épidémies périodiques en relation avec des êtres chers, qui sont remplacées par un repentir et un sentiment de honte. De mauvaise humeur. Ils se fatiguent rapidement, ne tolèrent pas le stress mental prolongé, sont somnolents et se sentent souvent dépassés sans raison.

Obéissants, souvent amis avec des personnes âgées. Responsable, avoir des principes moraux élevés. Ils sont diligents, ils n'aiment pas les types de jeux actifs dans les grandes entreprises. La personne sensible est timide, évite la communication avec des étrangers.

Indécis, peur de prendre ses responsabilités. Critique pour eux-mêmes. Ils sont enclins à l'introspection, gardent des traces de leurs victoires et défaites, évaluant le comportement des autres. Plus que leurs pairs sont mentalement développés. Cependant, ils sont périodiquement sujets à des actions impulsives sans réfléchir aux conséquences de leurs activités..

Le type schizoïde est fermé. La communication avec les pairs crée un inconfort, le plus souvent des amis avec des adultes. Fait preuve d'indifférence, ne s'intéresse pas aux autres, ne montre pas de sympathie. Une personne schizoïde cache soigneusement ses expériences personnelles.

Cruauté - il y a des cas fréquents où des adolescents de ce type torturent des animaux ou se moquent de plus jeunes. Dans la petite enfance, les larmes, les caprices, nécessitent beaucoup d'attention. Fier, dominateur. Ils se sentent à l'aise dans les conditions d'activité du régime, sont capables de plaire aux dirigeants et de garder leurs subordonnés dans la peur. La méthodologie pour les gérer est un contrôle strict. De la typologie des accentuations, le type le plus dangereux.

Démonstratif, égocentrique, a besoin de l'attention des autres, joue en public. Le type hystéroïde aime les louanges et l'enthousiasme pour lui-même, donc en compagnie de pairs, il devient souvent un chef de file - cependant, il est rarement le leader dans l'environnement professionnel.

Les adolescents d'un type d'accentuation instable inquiètent souvent leurs parents et leurs enseignants - leur intérêt pour les activités d'apprentissage, les professions et l'avenir est extrêmement faible. En même temps, ils aiment le divertissement, l'oisiveté. Paresseux. Le taux de processus nerveux est similaire au type labile.

Le type conforme n'aime pas se démarquer de la foule, en tout suit ses pairs. Conservateur. Il est sujet à la trahison, car il trouve l'occasion de justifier son comportement. La technique de la "survie" dans l'équipe - adaptation aux autorités.

Dans ses œuvres, Lichko attire l'attention sur le fait que le concept de psychopathie et l'accentuation du caractère chez les adolescents sont étroitement liés. Par exemple, la schizophrénie, en tant que forme extrême d'accentuation, est un type schizoïde à l'adolescence. Cependant, avec la détection rapide de la pathologie, il est possible de corriger la personnalité d'un adolescent.

Méthodes de détermination

Le type d'accentuation dominant peut être identifié à l'aide de méthodes de test développées par les mêmes auteurs:

  • Leonard propose un test composé de 88 questions auxquelles il faut répondre «oui» ou «non»;
  • par la suite, il a été complété par G. Schmishek, il a introduit une différence sous la forme de changements dans la formulation des questions, les rendant plus générales afin de couvrir largement les situations de la vie. En conséquence, un calendrier est formé où l'accentuation la plus prononcée des traits de caractère est clairement indiquée;
  • différence entre le test de Lichko et la méthodologie de test pour identifier la principale accentuation de Schmiszek-Leonhard en ciblant un groupe d'enfants et d'adolescents, elle a été élargie - 143 questions, qui contiennent une typologie des accentuations.

En utilisant ces techniques, il est possible de déterminer les types d'accentuation des caractères les plus prononcés.

Le rôle des accentuations dans la structure de la personnalité

Dans la structure personnelle, les accentuations jouent un rôle de premier plan et à bien des égards déterminent la qualité de vie d'un individu.

Il vaut la peine de considérer que l'accentuation n'est pas un diagnostic! Dans une personnalité psychologiquement mature, il se manifeste comme une caractéristique, qui peut être un indice dans le choix d'un lieu d'étude, de profession, de passe-temps.

Si l'accentuation prend des formes prononcées (cela dépend de nombreux facteurs - éducation, environnement, stress, maladie), alors il est nécessaire de recourir à un traitement médical. Dans certains cas, certains types d'accentuation du caractère peuvent conduire à la formation de névroses et de maladies psychosomatiques (par exemple, le type labile souffre souvent de maladies infectieuses), et dans les cas extrêmes, une telle personne peut être dangereuse.

Classification des accentuations de caractères selon Karl Leonhard

Chaque personne est une personne distincte. Il est assez difficile de trouver des individus complètement identiques, et maintenant nous ne parlons pas d'apparence, mais de personnages. Chacun a ses propres caractéristiques spéciales, acquises avec l'expérience et les impressions que l'individu rencontre tout au long de la vie..

Toutes les caractéristiques d'une personne dans son ensemble forment son caractère. Les personnages sont différents et chaque personne est porteuse de l'un ou l'autre type de personnage. L'individualité d'une personne se manifeste dans l'expression de ses traits caractéristiques et des caractéristiques de son type caractéristique.

De plus, les gens peuvent être divisés non seulement par type de personnage, mais aussi par type de tempérament. Un rôle énorme en tant que critère de différenciation des individus est joué par la définition et la prise en compte des caractéristiques du caractère humain, ou traits de personnalité..

La classification des accentuations de caractère présente un grand intérêt. L'une des classifications les plus élémentaires est la classification de Karl Leonhard. Ce que signifie le terme "accentuation de caractère", quelle est la classification des accentuations de caractère, et aussi quelle est l'essence de la classification des accentuations selon Leonhard, sera discuté dans cet article.

Que signifie l'accentuation??

Tout d'abord, donnez une définition du terme «accentuation». Dans cet article, ce sera l'un des termes les plus importants et les plus fréquemment utilisés, vous devez donc y porter une attention particulière. De plus, en comprenant ce terme, il est plus facile de réaliser le principe de différenciation en types.

Accentuation (les expressions suivantes peuvent se produire: accentuation de la personnalité, accentuation du caractère, trait de personnalité accentué) - un trait de caractère qui est dans la norme clinique. Dans le même temps, certaines caractéristiques d'une nature si particulière sont excessivement renforcées, ce qui conduit à l'apparition d'une vulnérabilité sélective à certaines influences psychogènes, mais tout en maintenant une bonne résistance à d'autres.

Accentuation et troubles mentaux

Vous ne devez pas attribuer d'accentuation aux troubles mentaux, car, en général, ils ne le sont pas. Dans le même temps, il convient de noter que les accentuations sur certaines propriétés sont similaires aux troubles de la personnalité. Ce fait sous-tend l'hypothèse qu'il existe une certaine relation entre eux..

Un peu de l'histoire du concept

Le terme a été inventé par le psychiatre allemand Karl Leonhard en 1968. C'est son classement qui sera pris en compte dans cet article. Leonhard a décrit les accentuations comme certains traits de personnalité renforcés qui ne dépassent pas les limites de la norme autorisée, mais si l'individu est dans des conditions défavorables, ils peuvent se développer en une pathologie.

Leonhard a ensuite développé une classification des accentuations de caractères. C'est sa classification qui est devenue la base d'autres classifications plus modernes de ce type. Soit dit en passant, il convient de noter que la classification de Leonhard est toujours considérée comme l'une des plus actualisées et pertinentes.

Classification des accentuations de caractères selon Leonhard

Quelle est la classification des accentuations? Avant de considérer directement la classification même des accentuations de caractères selon Leonhard, il convient de donner une définition de ce terme.

La classification des accentuations est appelée une typologie psychologique, qui est développée sur la base de l'idée des traits d'accentuation du caractère ou de la personnalité. Depuis que le terme "accentuation" est apparu en psychologie, plusieurs classifications ont été créées. Comme mentionné ci-dessus, la première classification a été inventée en 1968 par Karl Leonhard.

Types d'accentuations

Karl Leonhard a divisé les espèces qu'il a identifiées selon plusieurs principes. Pour commencer, il a identifié trois groupes de types d'accentuations par leur origine:

  • Le tempérament Leonhard dénoté comme une formation naturelle, et lui a attribué les types suivants:
    • Hypertendu;
    • Dysthymique;
    • Affectivement exalté;
    • Labile affectif;
    • Sensible;
    • Inquiétant;
  • En outre, le caractère a été souligné comme une éducation socialement conditionnée, à laquelle les types suivants ont été attribués:
    • Pédant;
    • Démonstratif;
    • Excitable;
    • Coincé
  • Le niveau personnel comprenait les deux types suivants:
    • Introverti;
    • Extraverti.

Il convient de noter que les deux derniers types sont, par définition, assez proches des définitions de Jung. Si nous prenons la définition de l'extraversion selon Leonhard, l'extraverti est une personne qui se concentre principalement sur les stimuli externes et est extrêmement sensible aux manifestations de l'environnement. Selon Leonhard, un introverti, au contraire, est immunisé contre l'influence du destin et se concentre sur ses idées internes. On ne peut affirmer que ces définitions de l'extraversion et de l'introversion sont les seules vraies. En psychologie, vous pouvez trouver d'autres définitions de ces concepts - par exemple, Eysenck.

Définition des accentuations selon Leonhard

Maintenant, il vaut la peine de passer à une description plus détaillée des accentuations de caractère, de tempérament et de personnalité qui ont été mises en évidence par Karl Leonhard:

  • Type de démonstration. Il l'appelle ainsi parce qu'un individu qui se rapporte à des personnes avec une telle accentuation de caractère a la nature démonstrative de son comportement. Il convient de noter sa vivacité, sa facilité à établir des contacts avec les autres, ainsi que sa mobilité et son talent artistique. Ce type aime tisser des intrigues, être à l'honneur, s'adapte facilement aux gens. Il a tendance à mentir et le fait avec succès et de manière convaincante;
  • Type pédant. Cette espèce se caractérise par une inertie des processus mentaux, une longue expérience est observée après les événements traumatisants. Les personnes appartenant à ce type entrent rarement en conflit, car cela considère la manifestation du conflit comme redondante. Dans le même temps, ces personnes réagissent assez vivement à toute manifestation de trouble. La précision, la ponctualité et le scrupule, ainsi que la conscience et la persévérance, sont des caractéristiques typiques de ces personnes. Il convient également de noter leur tendance à fréquenter les auto-tests et à douter de leurs actions;
  • Type coincé, également appelé affectivement stagnant. Il doit son nom à une caractéristique de ce type - un retard important dans les affects. Cela signifie qu'une personne est capable de se raccrocher à ses pensées et à ses sentiments. Il est difficile d'oublier les insultes, et on peut également noter l'inertie de la motricité. Ces personnes partagent clairement leurs amis et ennemis et sont sujettes à des conflits prolongés. Il convient également de noter une tendance à la vengeance et à la suspicion. De plus, il montre la volonté d'atteindre l'objectif;
  • Type excitable. Impulsivité accrue, manque de contrôle, contrôle très faible des motifs et des motivations - telles sont les caractéristiques des personnes de ce type. D'autres propriétés méritent également d'être signalées: la colère, la tendance au conflit, l'intolérance. Malgré l'impulsivité et l'excitabilité, ce genre de personnes est souvent lourd dans leurs actions, et il n'est pas non plus très sociable. On observe une indifférence vis-à-vis de l'avenir, ces personnes préfèrent être entièrement dans le présent. Préférant être dominateurs, ils choisissent souvent de communiquer avec un personnage plus faible;
  • Type hyperthymique. Cette espèce a augmenté la bavardage, ainsi que la bonne humeur, qui est combinée avec une soif irrépressible d'activité. Vous pouvez remarquer leur tendance à s'écarter souvent du sujet de la conversation. Cependant, ils font preuve d'une grande sociabilité, sont enclins au leadership, recourent très activement à l'utilisation de moyens de communication non verbaux. Il convient de noter qu'il existe une haute estime de soi, qui se combine avec une attitude frivole envers les tâches qui lui sont assignées. Une discipline sévère, une activité monotone ennuyeuse, ainsi que la solitude - c'est ce que craignent les représentants du type hyperthymique;
  • Type dysthymique. Les individus appartenant à ce type se distinguent par le sérieux, mais en même temps il y a de la lenteur et de la faiblesse dans la manifestation des efforts volontaires. Souffrent souvent de dépression de l'humeur, de faible estime de soi et de laconicisme. Toutes ces propriétés conduisent au fait que les représentants du type dysthymique développent une attitude pessimiste envers l'avenir. Vous pouvez également noter un sens accru de la justice, combiné avec la bonne foi;
  • Type affectif-labile. Ici, tout est extrêmement simple. Les représentants de ce type se caractérisent par un changement des états dysthymiques et hyperthymiques, dont l'essence est présentée ci-dessus;
  • Type exalté. Les gens de ce type montrent assez clairement leurs émotions, résultant d'une réaction aux événements. Cela signifie qu'ils réagissent mieux si un événement positif se produit, et vice versa - ils perçoivent les événements tristes beaucoup plus durement. Très souvent, la motivation pour un état exaltatif est des motifs altruistes. Une grande affection pour les parents et amis est notée. Ils peuvent montrer un amour sincère pour la nature, l'art ou pour des idées d'orientation religieuse;
  • Type dérangeant. Comme vous pouvez déjà le deviner d'après le nom même de ce type, il se caractérise par la présence de propriétés telles que: humeur mineure, faible contact, timidité, doute de soi, auto-isolement et sensibilité au toucher se manifestent souvent. Les enfants anxieux ont parfois peur d'être seuls, souvent peur du noir ou des animaux. Si nous parlons de représentants des adultes, il convient de noter qu'il existe des exigences éthiques et morales élevées, ainsi qu'un sens prononcé de la responsabilité et du devoir. Les personnes de ce type se caractérisent par l'humilité, la timidité, ainsi que l'incapacité à défendre leur position dans le différend;
  • Type émotif. Elle se manifeste de façon assez vivante dans le domaine des émotions subtiles. Il se distingue par la sensibilité et la manifestation de réactions profondes. On peut faire valoir que, dans ses propriétés, ce psychotype s'apparente au type exalté, qui a été mentionné juste ci-dessus. En même temps, il se distingue du type exalté par une manifestation moins violente des émotions. Les représentants du type émotif font preuve de sensibilité, d'émotivité, de gentillesse, de réactivité et d'empathie pour les gens. Assez rarement, ils peuvent entrer dans des situations de conflit, ils préfèrent porter des insultes en eux-mêmes, essayant de ne pas laisser la situation empirer. Ils se caractérisent par la diligence et un sens accru du devoir;
  • Type extraverti. Les représentants de ce type sont prédisposés à se référer à ce qui manifeste son influence de l'extérieur. La manifestation de leurs réactions se concentre sur les stimuli externes. Ces personnes recherchent activement de nouvelles sensations, elles apportent de la joie à communiquer avec de nouvelles personnes. Il convient également de noter que les extravertis sont impulsifs dans leurs actions. Les gens de ce type ont tendance à écouter l'opinion de quelqu'un d'autre, ils sont soumis à l'influence de quelqu'un d'autre. Sa propre opinion n'est pas persistante;
  • Type introverti. Ces personnes valorisent d'abord les idées, les élevant au-dessus des sensations et des perceptions. Les événements externes survenant dans la vie des introvertis les affectent beaucoup moins que leurs propres pensées. On peut noter que l'introversion peut être raisonnable et excessive. Si dans le premier cas un représentant de ce type est capable de développer sa propre pensée, alors une introversion excessive conduit à l'existence dans ses idées irréalistes. Il convient également de souligner que les introvertis ne communiquent pas et préfèrent rester à l'écart.

Personnalité accentuée de K. Leonhard

L'accentuation en tant que traits de caractère pointus, selon Leonhard, affecte non seulement la formation du caractère, mais également toute la personnalité. Il existe un nombre important mais limité de traits de caractère différents, il est donc faux de dire que nous sommes tous porteurs de traits individuels.

Mais la caractéristique principale est que le même trait se manifeste en chacun de nous avec des intensités différentes. Partant de là, Leonhard pensait qu'un écart par rapport à la valeur moyenne n'indiquait pas du tout la présence d'une accentuation, car suivant cette logique, nous pouvons mettre un signe égal entre les troubles mentaux et les manifestations de la personnalité. [quote] L'accentuation du caractère selon Leonhard est une caractéristique pointue qui se manifeste dans certaines circonstances et est la limite extrême de la norme mentale. [/ quote]

Leonhard croyait que la présence d'accentuation forme une personnalité d'un certain type, donc cette typologie n'est pas seulement des types d'accentuation, mais des types de personnalité accentuée. La typologie des accentuations créée par C. Leonhard ne perd pas de sa pertinence à notre époque. De nombreux psychologues et psychiatres utilisent cette théorie pour faire la distinction entre les normes et les anomalies du développement afin de prévenir le développement d'états mentaux négatifs et de maladies mentales..

Comment identifier les accentuations? Il existe une technique psychologique professionnelle spéciale de Leonhard-Schmishek pour déterminer les accentuations. G. Schmishek a créé un test en 1970 basé sur la théorie de Leonhard d'une personnalité accentuée. Cette technique permet, à l'aide d'un petit nombre de questions assez simples mais franches, de déterminer une personnalité accentuée. La technique convient à la recherche psychodiagnostique de personnes de tout âge..

Types de personnalité selon Leonhard

Leonard dans sa théorie part de la notion que l'accentuation du caractère affecte la personnalité entière dans son ensemble, donc la typologie qu'il a créée comprend des types de personnalité individuels qui se sont formés en présence de traits prononcés de caractère et de tempérament. Dans son célèbre ouvrage «Accentuated Personality», Karl Leonhard décrit non seulement les types de personnalité, mais donne également des exemples tirés des livres de L. Tolstoy, M. Dostoevsky, A. Chekhov et d'autres grands écrivains.

  • Personnalité démonstrative. La principale caractéristique de ces personnes est la capacité de se déplacer. La répression est un tel mécanisme de défense psychologique inconsciente lorsqu'une personne est simplement capable «d'oublier» certains faits qui affectent négativement sa psyché. Cette caractéristique est liée au fait que les gens démonstratifs peuvent mentir, croyant sincèrement en leur véracité. Ils évincent simplement la conscience que c'est un mensonge. Ces gens n'essaient pas nécessairement de "se montrer", mais s'ils le font, alors il n'y a pas de limite aux louanges, ils "arrêtent simplement les freins". Ils font également preuve d'apitoiement sur soi lorsque d'autres, à leur avis, ne les apprécient pas et agissent injustement. Leur sociabilité et leur convivialité attirent d'autres personnes..
  • Personnalité pédante. Les gens de ce type sont exactement à l'opposé du démonstratif en termes de mécanisme de répression. Il travaille très mal pour eux, d'où des pensées obsessionnelles entrent en vigueur. Reconnaître une telle personne n'est pas difficile. Au quotidien, il vérifie en permanence si le fer à repasser est éteint, si les portes sont verrouillées. Dans son travail, il recherche obstinément les erreurs inexistantes et fait souvent des heures supplémentaires. La tendance à se creuser provoque du stress et de l'anxiété internes. Si dans une situation tendue, une personne de ce type ne ressent pas seulement de l'anxiété, mais «tombe» dans des états émotionnels négatifs (affectifs) violents, il ne s'agit pas d'accentuation, mais de troubles mentaux.
  • Une personne coincée. Il s'agit d'une personne pour qui la principale difficulté est de passer d'une expérience et d'une pensée à une autre. Si quelque chose cause de l'irritation, même après un certain temps, en pensant à cette expérience négative, la personne coincée reviendra au passé à la fois mentalement et au niveau des sensations. Des sentiments particulièrement forts provoquent des situations dans lesquelles l'estime de soi a été «blessée», raison pour laquelle d'autres les qualifient souvent de ressentiment ou de vengeance. La confiture se manifeste lorsque le succès est atteint - une personne devient arrogante et sûre d'elle.
  • Personnalité excitable. Les désirs instinctifs pour une personnalité de ce type sont une force motrice de comportement plus importante que la compréhension et la pesée. On peut parler d'une telle personne qui le conduit. Agit généralement de manière impulsive, interagit souvent avec d'autres personnes intolérantes. Sentant un éclair de colère, ils peuvent passer «des mots à l'action», au sens d'impact physique. Dans des conditions de développement défavorables, ces personnes sont sujettes à un comportement antisocial et à la formation de mauvaises habitudes. Plus le niveau de développement intellectuel est élevé, plus les manifestations négatives sont faibles.
  • Personnalité hyperthymique. Il s'agit d'une personne optimiste qui arrive généralement de bonne humeur et aime communiquer avec les autres. Dans ce cas, un «saut» du sujet de conversation peut être observé. En général, il s'agit d'une accentuation, qui affecte généralement positivement la vie d'une personne. Une attitude positive et une soif d'activité entretiennent un sentiment constant de satisfaction à l'égard de la vie en eux. Le côté négatif de l'hypertimité est la frivolité excessive lorsque la situation requiert une attitude plus sérieuse et délibérée. L'homme ne met pas fin aux choses et les idées ne se traduisent pas en réalité.
  • Personnalité dysthymique. Étant exactement l'opposé d'une personnalité hyperthymique, une telle personne est par nature très sérieuse et se concentre généralement sur les côtés sombres et tristes de la vie. En communication, ils sont fermés, ils ont tendance à tomber dans des états dépressifs sous forme de réaction à des événements négatifs. Ils ne se montrent pas trop activement dans la sphère professionnelle, mais n'entrent en dialogue qu'en réponse à l'appel d'un autre. Le comportement restreint est le reflet de la concentration interne et de la signification, une personnalité dysthymique est altruiste.
  • Personnalité cyclothymique. Il s'agit d'une personne caractérisée par un changement constant des phases hyperthymique et dysthymique. Selon la phase, ces personnes peuvent se manifester en interaction avec le monde comme des personnes complètement différentes. De plus, une phase remplace l'autre pour des raisons assez mineures, ou généralement spontanément. S'il y a une raison, alors elle n'est pas nécessairement externe, le changement d'humeur habituel peut entraîner un changement de phase. Cette caractéristique dépend aussi de l'environnement: dans une entreprise ludique, une personne cyclothymique peut devenir un centre d'attention, et dans un cadre plus «strict», elle se comporte calmement et timidement.
  • Personnalité exaltée. Une telle personne se caractérise par de fortes sautes d'humeur associées à sa haute sensibilité. Un sentiment de connexion avec le monde, l'altruisme et le désir d'être utile sont la base de ses expériences profondes. Les sautes d'humeur vont de la joie dévorante à la profonde tristesse. L'état interne est toujours aussi clairement manifesté extérieurement et visiblement aux autres. Les sentiments et les sentiments profonds sont généralement associés non pas à soi-même, mais à d'autres personnes. Cela signifie qu'ils se caractérisent par une empathie développée, des sentiments moraux élevés et un sens des responsabilités envers les autres. La tristesse peut survenir pour une raison qu'une autre personne ne remarquera même pas. Dans le même temps, les sentiments négatifs s'intensifient rapidement, la tristesse et le désir peuvent se transformer en désespoir. Même une cause mineure peut provoquer la peur, qui croît rapidement..
  • Personnalité inquiète. Une telle personne depuis l'enfance se distingue par la timidité et la contrainte du doute de soi. Lorsqu'une personne grandit, elle apprend à "se contrôler", de sorte que l'insécurité devient cachée aux yeux des autres. Dans ce cas, une surcompensation peut être observée lorsqu'une personne se comporte grossièrement et grossièrement, même si elle ressent en fait de l'anxiété et de l'insécurité. Dans un différend, une personne anxieuse ne peut souvent pas défendre son point de vue, surtout si l'adversaire est plus énergique et confiant en son innocence. La timidité d'une telle personne se transforme parfois en crédulité avec une demande aux autres d'être plus amicale avec lui.
  • Personnalité émotionnelle. Il s'agit d'un homme pour qui les plus significatives sont ses subtiles expériences émotionnelles. Ce type de personnalité peut s'appeler semblable au type exalté, mais les personnes exaltées sont sujettes aux extrêmes, elles éprouvent très violemment des sentiments polaires. Une personne émotive est plus calme, elle est plus sensible qu'impétueuse. La gentillesse et la sincérité de ces personnes se manifestent clairement dans les expressions faciales, elles sont capturées par les sentiments dont elles parlent. Une personne affective diffère des autres types similaires dans ses expériences en ce que les émotions sont le résultat d'un événement spécifique, elles ne «s'infectent» pas avec les sentiments d'autres personnes sous leur influence. Chaque sensation a une raison spécifique, elle ne survient pas spontanément et n'est pas remplacée par une sensation polaire sous l'influence de facteurs insignifiants..

Vidéo motivante (pas pertinente, mais inspirante):

Types d'accentuations selon K.Leongard

Karl Leonhard a décrit les types d'accentuation de la personnalité dans l'ouvrage "Personnalités accentuées".

La monographie se compose de deux parties. La première partie donne une analyse psychologique et clinique des personnalités accentuées, c'est-à-dire des personnes avec un affûtage particulier des traits de personnalité et une réaction spéciale. La seconde partie est, pour ainsi dire, une illustration de la première, c'est-à-dire qu'elle réalise une analyse caractéristique des héros des œuvres classiques de la littérature mondiale par plus de trente écrivains: Tolstoï, Dostoïevski, Gogol, Shakespeare, Cervantes, Balzac, Goethe, Stendhal, etc..

Dans cette typologie, dix types purs et un certain nombre de types intermédiaires ont été identifiés. Dans leur origine, les types sélectionnés ont une localisation différente..

Par tempérament, en tant que formation naturelle, Leonard a attribué des types tels que:

  • hyperthymique (désir d'activité, recherche d'expériences, optimisme, concentration sur la chance);
  • dysthymique (inhibition, accent sur les aspects éthiques, les sentiments et les peurs, accent sur les échecs);
  • affectif-labile (compensation mutuelle des traits, concentration sur diverses normes);
  • anxieux (timidité, timidité, humilité);
  • exalté affectivement (inspiration, sentiments élevés, élever les émotions à un culte);
  • émotionnel (gentillesse, timidité, compassion).

La nature de l'éducation conditionnée socialement comprenait des types tels que:

  • démonstratif (confiance en soi, vanité, vantardise, mensonge, flatterie, se concentrer sur soi-même comme référence);
  • pédant (indécision, conscience, hypocondrie, peur de la non-conformité aux idéaux);
  • coincé (suspicion, ressentiment, vanité, transition du rétablissement au désespoir); - analogue d'Iksotim, Nature visqueuse selon Kretschmer.
  • excitable (humeur courte, lourdeur, pédanterie, instinct).

Enfin, les types suivants ont été affectés au niveau de personnalité:

Il convient surtout de prêter attention au fait que les définitions de l'extraversion et de l'introversion selon Leonhard sont en conflit avec d'autres définitions courantes de ces termes (selon Eysenck, selon Myers et Briggs, en socionique). Un extraverti selon Leonhard est un conformiste sensible à l'influence de l'environnement, tandis qu'un introverti est une personnalité volontaire avec des valeurs claires qui n'ont pas peur de s'opposer à l'environnement. À titre de comparaison, Eisenck relie l'extraversion à la sociabilité et à l'initiative, l'introversion à l'isolement et à la retenue.

Apparemment, cette interprétation n'est pas accidentelle. L'auteur de ces termes, Carl Gustav Jung, étant (selon sa propre classification) un introverti mental, dans certains fragments de ses œuvres, également mélangé dans la définition de l'introversion avec certaines caractéristiques des types mentaux - et vice versa, avec la définition de l'extraversion - également certaines caractéristiques des types éthiques (expérimentés). Mais Leonard a simplement déplacé l'accent sur la logique et l'éthique, et dans leurs manifestations les plus extrêmes.

Étant donné que non seulement en Russie, mais aussi dans de nombreux autres pays, les psychologues s'appuient sur l'interprétation de ces termes selon Eysenck et les psychiatres - selon Leonhard, cette divergence terminologique crée un problème pour trouver un langage commun entre eux.

Types d'accentuation des caractères

Les types d'accentuation des caractères sont de multiples types de caractères dans lesquels des traits individuels sont passés à un état pathologique. Certains traits de caractère accentués sont souvent suffisamment compensés, mais dans des situations problématiques ou critiques, la personne accentuée peut afficher des troubles du comportement adéquat. Les accentuations de caractère (ce terme vient du latin (accentus), qui signifie soulignement) sont exprimées sous la forme de "faiblesses" dans la psyché de la personnalité et se caractérisent par une vulnérabilité sélective à certaines influences avec une stabilité accrue à d'autres influences.

Le concept «d'accentuation» pendant toute la durée de son existence a été présenté dans le développement de plusieurs typologies. Le premier d'entre eux a été développé par Karl Leonhard en 1968. La classification suivante a acquis une renommée plus large en 1977, qui a été développée par Andrei Evgenievich Lichko, basée sur la classification des psychopathies par P. B. Gannushkin, réalisée en 1933.

Les types d'accentuation du caractère peuvent se manifester directement et ne peuvent être cachés et révélés que dans les situations d'urgence lorsque le comportement de l'individu devient le plus naturel.

Les personnes de tout type d'accentuation du caractère sont plus sensibles et malléables aux influences de l'environnement et, par conséquent, sont plus sujettes aux troubles mentaux que les autres individus. Si une situation problématique et alarmante devient trop difficile à vivre pour une personne accentuée, alors le comportement d'une telle personne change immédiatement de façon spectaculaire et des traits accentués dominent le personnage.

La théorie de Leonhard sur l’accentuation des caractères a reçu toute l’attention car elle a prouvé son utilité. Seules les spécificités de cette théorie et du questionnaire qui s'y rattachait pour établir le type d'accentuation du caractère étaient qu'elles étaient limitées par l'âge des sujets. Le questionnaire a été calculé uniquement sur la nature des adultes. Autrement dit, les enfants ou même les adolescents ne sont pas en mesure de répondre à un certain nombre de questions, car ils n'ont pas l'expérience de vie nécessaire et n'ont pas été dans de telles situations pour répondre aux questions posées. Par conséquent, ce questionnaire n'a pas vraiment pu déterminer l'accentuation de la personnalité.

Comprenant la nécessité de déterminer le type d'accentuation du caractère chez les adolescents, le psychiatre Andrei Lichko s'en est emparé. Lichko a modifié le questionnaire Leonhard. Il a réécrit les descriptions des types d'accentuation des caractères, changé certains noms de type et introduit de nouveaux.

Lichko a élargi la description des types d'accentuation du caractère, étant guidé par des informations sur l'expression de l'accentuation chez les enfants et les adolescents et les changements de manifestations à mesure que la personnalité se forme et vieillit. Ainsi, il a créé un questionnaire sur les types d'accentuation de la nature des adolescents.

A. Lichko a fait valoir qu'il serait plus approprié d'étudier les types d'accentuation de la nature des adolescents, étant donné que la plupart des accentuations se sont formées et se manifestent au cours de cette période d'âge.

Pour mieux comprendre les types d'accentuation des personnages, des exemples doivent être donnés à partir d'épisodes et de personnes familiers. La plupart des gens connaissent les personnages de dessins animés les plus populaires ou les personnages de contes de fées, ils sont spécialement représentés trop émotifs, actifs ou vice versa. Mais l'essentiel est que c'est cette expression de variantes extrêmes des normes de caractère qui attire à elle-même, une telle personne est intéressée, quelqu'un est empreint de sympathie pour elle, et quelqu'un attend simplement ce qui va lui arriver ensuite. Dans la vie, vous pouvez rencontrer exactement les mêmes "héros", seulement dans d'autres circonstances.

Les types d'accentuation des caractères en sont des exemples. Alice du conte de fées «Alice au pays des merveilles» est un représentant du type cycloïde d'accentuation du caractère, elle avait des alternances d'activité élevée et faible, des sautes d'humeur; Carlson est un exemple frappant d'un type d'accentuation de caractère démonstratif, il aime se vanter, a une haute estime de soi, il est caractérisé par une prétention de comportement et un désir d'être sous les projecteurs.

Un type d'accentuation de caractère bloqué est typique des super-héros qui sont constamment en lutte.

Une accentuation hypertensive du caractère est observée chez Masha (le dessin animé "Masha et l'ours"), elle est directe, active, indisciplinée et bruyante.

Types d'accentuation des caractères selon Leonhard

Karl Leonhard a été le fondateur du terme "accentuation" en psychologie. Sa théorie des personnalités accentuées était basée sur l'idée de la présence des traits de personnalité principaux, expressifs et complémentaires. Les caractéristiques principales, comme d'habitude, sont beaucoup plus petites, mais elles sont très expressives et représentent toute la personnalité. Ils sont au cœur de la personnalité et sont cruciaux dans son développement de l'adaptation et de la santé mentale. Une expression très forte des principaux traits de personnalité est combattue sur l'ensemble de la personnalité, et dans des circonstances problématiques ou défavorables, ils peuvent devenir un facteur destructeur pour la personnalité.

K. Leonhard croyait que les traits de personnalité accentués de la personnalité peuvent être observés, tout d'abord, lors de la communication avec d'autres personnes..

L'accentuation de la personnalité est déterminée par le style de communication. Leonhard a créé un concept dans lequel il a décrit les principaux types d'accentuation des caractères. Il est important de se rappeler que la caractérisation de l'accentuation des caractères selon Leonhard ne décrit que les types de comportement des adultes. Karl Leonhard a décrit douze types d'accentuation. Toutes leurs origines ont une localisation différente..

Les types suivants ont été assignés au tempérament, en tant que formation naturelle: hyperthymique, affectivement labile, dysthymique, affectivement exalté, anxieux, émotionnel.

En tant que personnage d'éducation conditionnée socialement, il a attribué les types suivants: démonstratif, coincé, pédant, excitable.

Les types de niveau de personnalité ont été identifiés comme suit: extraverti, introverti.

Les concepts d'introversion et d'extraversion utilisés par Leonhard sont les plus proches de ceux de Jung..

Le type démonstratif d'accentuation du caractère présente les caractéristiques suivantes: comportement démonstratif et artistique, énergie, mobilité, simplicité des sentiments et des émotions, capacité à établir rapidement des contacts dans la communication. L'homme est enclin à fantasmer, à faire semblant et à faire des postures. Il est capable de supplanter rapidement des souvenirs désagréables, il peut très facilement oublier ce qui l'arrête ou ce qu'il ne veut pas retenir. Elle sait mentir, regardant directement dans les yeux et faisant une grimace innocente. Très souvent, ils le croient, la façon dont une telle personne croit elle-même à ce qu'il dit et forçant les autres à le croire pour lui est une question de deux minutes. Il n'est pas conscient de ses mensonges et peut tricher sans remords. Il ment souvent pour ajouter de l'importance à sa personnalité, pour embellir certains aspects de sa personnalité. Il a soif d'attention, même s'ils parlent mal de lui, cela lui fait plaisir car ils parlent de lui. La personne démonstrative s'adapte très facilement aux gens et est sujette à l'intrigue. Souvent, les gens ne croient pas qu'une telle personne les a trompés, car il est très habile, cache ses véritables intentions.

Le type pédant d'accentuation du caractère est marqué par l'inertie et la rigidité des processus psychiques. Les personnalités pédantes sont des événements durs et longs qui traumatisent leur psychisme. On peut rarement les voir impliqués dans un conflit, mais aucune irrégularité ne passe par leur attention. Les personnes avec des accentuations pédantes sont toujours ponctuelles, soignées, propres et scrupuleuses, elles apprécient les qualités similaires des autres. Une personne pédante est plutôt assidue, estime qu'il vaut mieux passer plus de temps au travail, mais pour le faire efficacement et avec précision. La personnalité pédante est guidée par la règle "mesurer sept fois - couper une fois". Ce type est sujet au formalisme et aux doutes sur l'exactitude de toute tâche..

Un type d'accentuation de caractère bloqué, également appelé stagnation affective, a tendance à retarder les affects. Il «se coince» sur ses sentiments, ses pensées, à cause de cela, il est trop délicat, voire vindicatif. Le détenteur de ces caractéristiques a tendance à faire traîner les conflits. Dans son comportement par rapport aux autres, il est très méfiant et vindicatif. Pour atteindre ses objectifs personnels, il est très persistant..

Un type excitable d'accentuation du caractère s'exprime par un faible contrôle, une maîtrise insuffisante de ses propres pulsions et motivations. Les personnes excitables se caractérisent par une impulsivité accrue et une lenteur des processus mentaux. Ce type est marqué par la colère, l'intolérance et une tendance au conflit. Il est très difficile pour ces personnes d'entrer en contact avec d'autres personnes. Les gens d'un tel entrepôt ne pensent pas à l'avenir, ils vivent dans un jour présent, ils n'étudient pas du tout et tout travail est très difficile. Une impulsivité accrue peut souvent entraîner de graves conséquences, tant pour la personne la plus excitable que pour son entourage. La personne d'un entrepôt excitable choisit très soigneusement son cercle social, s'entourant des plus faibles pour les conduire.

Le type hyperthymique d'accentuation du caractère diffère des autres par une activité accrue, une bonne humeur, des gestes et des expressions faciales prononcés, une sociabilité élevée avec un désir constant de s'écarter de la conversation. Une personne hypertendue est très mobile, encline au leadership, sociable, il y en a beaucoup partout. C'est un vacancier, quelle que soit l'entreprise dans laquelle il entre, il fera beaucoup de bruit partout et sera à l'honneur. Les personnes hypertendues tombent rarement malades, elles ont une vitalité élevée, un sommeil sain et un bon appétit. Ils ont une haute estime de soi, parfois ils sont trop frivoles dans leurs fonctions, tout cadre ou activité monotone est très difficile à supporter pour eux.

Le type dystique d'accentuation du caractère est caractérisé par le sérieux, la lenteur, l'humeur dépressive et les processus volitifs faibles. Ces individus sont caractérisés par des vues pessimistes sur l'avenir, une faible estime de soi. À contrecœur, ils sont laconiques. Leur apparence est plus sombre, inhibée. Les personnes dystopiques ont un sens aigu de la justice et sont très consciencieuses.

Un type d'accentuation du caractère affectivement labile est noté chez les personnes qui ont un changement constant des types d'accentuation hyperthymique et dysthymique, parfois cela se produit sans raison.

Un type d'accentuation de caractère exalté se caractérise par une intensité élevée du taux d'augmentation des réactions, leur intensité. Toutes les réactions s'accompagnent d'une expression violente. Si la personne exaltée a été choquée par la bonne nouvelle, elle sera incroyablement ravie, si la triste nouvelle, elle tombera dans le désespoir. Ces personnes ont une tendance accrue à l'altruisme. Ils sont très attachés aux gens proches, apprécient leurs amis. Réjouissez-vous toujours si leurs proches ont de la chance. Incliné à l'empathie. Ils peuvent venir à un plaisir inimaginable de la contemplation des œuvres d'art, de la nature.

Un type alarmant d'accentuation des caractères se manifeste par une humeur faible, une timidité, un doute de soi. Ces personnalités sont difficiles à contacter, très délicates. Ils ont un sens prononcé du devoir et de la responsabilité, ils se fixent des exigences morales et éthiques élevées. Leur comportement est timide, ils ne peuvent pas se débrouiller seuls, ils sont humbles et acceptent facilement l'opinion de quelqu'un d'autre.

Le type émotionnel d'accentuation du caractère se caractérise par une hypersensibilité, une expérience émotionnelle profonde et forte. Ce type est similaire à exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ce type se caractérise par une forte émotivité, une tendance à l'empathie, la réactivité, la sensibilité et la gentillesse. De telles personnalités entrent rarement en conflit, tous les griefs sont conservés à l'intérieur. Avoir un sens accru du devoir.

Un type extraverti d'accentuation du caractère est caractéristique des personnes qui se concentrent sur tout ce qui se passe à l'extérieur et toutes les réactions sont également dirigées vers des stimuli externes. Les personnalités extraverties se caractérisent par des actions impulsives, la recherche de nouvelles sensations et une grande sociabilité. Ils sont très soumis à l'influence des autres et leurs propres jugements n'ont pas la persistance nécessaire..

Le type introverti d'accentuation du caractère s'exprime dans le fait qu'une personne vit plus dans des idées que dans des sensations ou des perceptions. Les événements extérieurs n'affectent pas particulièrement l'introverti, mais il peut beaucoup réfléchir à ces événements. Une telle personne réside dans un monde fictif avec des idées fantasmées. Ces personnes ont avancé de nombreuses idées sur le thème de la religion, de la politique, des problèmes de philosophie. Ils ne communiquent pas, essaient de garder leurs distances, ne communiquent qu'en cas de besoin, aiment la paix et la solitude. Ils n'aiment pas parler d'eux-mêmes, ils gardent tous leurs sentiments et leurs sentiments pour eux. Lent et indécis.

Types d'accentuation des caractères par Lichko

La caractérisation des types d'accentuation du caractère selon Lichko révèle des types de comportement des adolescents.

Les accentuations exprimées à l'adolescence forment un caractère et peuvent changer légèrement à l'avenir, mais les caractéristiques les plus frappantes d'un certain type d'accentuation restent dans la personnalité pour la vie.

Le type hypertendu d'accentuation du caractère s'exprime dans la sociabilité élevée de la personnalité, sa mobilité, son indépendance, son humeur positive, qui peuvent changer considérablement avec la colère ou la colère si une personne n'est pas satisfaite du comportement des autres ou de son comportement. Dans des situations stressantes, ces personnes peuvent rester joyeuses et optimistes pendant longtemps. Souvent, ces personnes font des connaissances, à cause desquelles elles tombent dans de mauvaises entreprises, ce qui dans leur cas peut conduire à un comportement asocial.

Le type cycloïde d'accentuation des caractères est caractérisé par une humeur cyclique. La phase hypertensive alterne avec la phase dépressive. En présence de la phase hyperthymique, une personne ne tolère pas la monotonie et la monotonie, un travail minutieux. Il fait de nouvelles connaissances aveugles. Ceci est remplacé par une phase dépressive, l'apathie, l'irritabilité apparaît et la sensibilité s'aggrave. Sous l'influence de telles sensations dépressives, une personne peut se retrouver à risque de suicide.

Le type labile d'accentuation du caractère se manifeste par la variabilité rapide de l'humeur et de l'ensemble de l'état émotionnel. Même lorsqu'il n'y a pas de raisons évidentes de grande joie ou de grande tristesse, une personne bascule entre ces émotions fortes, changeant tout son état. De telles expériences sont très profondes, une personne peut perdre sa capacité de travail..

Le type asthénoneurotique d'accentuation du caractère s'exprime dans la propension d'une personne à l'hypocondrie. Une telle personne est souvent irritable, se plaint constamment de son état et se fatigue rapidement. L'irritation peut être si forte qu'ils peuvent crier sur quelqu'un sans raison, puis s'en repentir. Leur estime de soi dépend de l'humeur et de l'afflux d'hypocondrie. Si vous vous sentez bien, alors la personne se sent plus sûre d'elle.

Un type sensible d'accentuation du caractère s'exprime par une anxiété élevée, une timidité, un isolement. Les personnalités sensibles sont difficiles à établir de nouveaux contacts, mais avec ces personnes qu'elles connaissent bien, elles se comportent gaiement et naturellement. Souvent, en raison de leur expérience d'infériorité, ils manifestent une hypercompensation. Par exemple, si auparavant une personne était trop timide, puis ayant mûri, elle commence à se comporter de manière trop libérale.

Le type psychasthénique d'accentuation du caractère se manifeste dans la tendance d'une personne à des états obsessionnels, dans l'enfance, elle est soumise à diverses peurs et phobies. Ils se caractérisent par une suspicion alarmante sur fond d'incertitude et d'incertitude quant à leur avenir. Sujet à l'introspection. Tout le temps, ils sont accompagnés d'une sorte de rituels, le même type de mouvements obsessionnels, grâce à cela ils se sentent beaucoup plus calmes.

Le type schizoïde d'accentuation du caractère se manifeste dans la nature contradictoire des sentiments, des pensées et des émotions. Un schizoïde combine: isolement et bavardage, froideur et sensibilité, inaction et détermination, antipathie et affection, etc. Les caractéristiques les plus frappantes de ce type sont le faible besoin de communication et l'évitement des autres. La capacité d'empathie et d'attention n'est pas perçue comme la froideur d'une personne. Ces personnes partageront quelque chose de plus intime avec un étranger qu'avec un être cher..

Le type épileptoïde d'accentuation du caractère se manifeste par une dysphorie - un état de colère en colère. Dans cet état, l'agression, l'irritabilité et la colère d'une personne s'accumulent et après un certain temps, elle éclate avec des explosions prolongées de colère. Le type d'accentuation épileptoïde est caractérisé par l'inertie dans divers aspects de la vie - la sphère émotionnelle, les mouvements, les valeurs de vie et les règles. Souvent, ces personnes sont très jalouses, dans une plus large mesure leur jalousie est sans fondement. Ils essaient de vivre le vrai jour d'aujourd'hui et ce qu'ils ont, ils n'aiment pas faire des plans, fantasmer ou rêver. L'adaptation sociale est très difficile pour le type de personnalité épileptoïde..

Le type d'hystéroïde d'accentuation du caractère se caractérise par un égocentrisme accru, une soif d'amour, une reconnaissance et une attention universelles. Leur comportement est démonstratif et simulé afin d'attirer l'attention. Ce serait mieux pour eux s'ils étaient détestés ou traités négativement, que s'ils étaient traités indifféremment ou neutre. Ils approuvent toute activité en leur faveur. Pour les personnalités hystériques, le pire est la possibilité de passer inaperçu. Une autre caractéristique importante de ce type d'accentuation est la suggestibilité visant à souligner les mérites ou l'admiration.

Un type instable d'accentuation du caractère se manifeste par l'incapacité à observer des formes de comportement socialement acceptables. Depuis leur enfance, ils hésitent à apprendre, il leur est difficile de se concentrer sur l'apprentissage, d'accomplir des tâches ou d'obéir à leurs aînés. En vieillissant, les individus instables commencent à éprouver des difficultés à établir des relations, en particulier des difficultés notées dans les relations amoureuses. Il leur est difficile d'établir des liens émotionnels profonds. Ils vivent dans le présent, un jour sans plans pour l'avenir et sans désirs ni aspirations.

Le type conforme d'accentuation des caractères s'exprime dans le désir de se mélanger avec les autres, de ne pas différer. Ils prennent facilement, sans hésitation, le point de vue de quelqu'un d'autre, sont guidés par des objectifs communs, adaptent leurs désirs aux désirs des autres, sans penser aux besoins personnels. Ils s'attachent rapidement à leur entourage et essaient de ne pas différer des autres, s'ils ont des passe-temps, des intérêts ou des idées communs, ils les prennent aussi immédiatement. Dans leur vie professionnelle, ils ne sont pas initiés, essaient de faire leur travail sans être actifs.

En plus des types d'accentuation des caractères décrits, Lichko met également en évidence des accentuations mixtes, car une accentuation pure n'est pas observée si souvent. Des accentuations séparées, qui sont les plus expressives, interconnectées, tandis que d'autres ne peuvent pas être particulières à une seule personne à la fois..

Auteur: psychologue praticien Vedmesh N.A..

Président du PsychoMed Medical Psychological Center