Principal / Diagnostique

Signes d'activité paroxystique

Diagnostique

Le cerveau humain mûrit progressivement. À l'âge de 21 ans, les structures cérébrales sont complètement formées. La maturité du cortex cérébral et du sous-cortex est détectée par électroencéphalographie - une méthode pour éliminer les impulsions bioélectriques qui se produisent pendant l'activité électrique du cerveau. Normalement, une personne en bonne santé a toutes les ondes sur l'EEG du rythme et de l'amplitude corrects.

Si le cerveau est immature ou qu'une personne souffre de maladies mentales et neurologiques, les indicateurs qualitatifs et quantitatifs des ondes sur l'électroencéphalographie changent. Une de ces manifestations est l'activité paroxystique..

Ce que c'est

L'activité paroxystique est une valeur qui est enregistrée sur un électroencéphalogramme. L'activité paroxystique du cerveau est un changement de l'onde normale, qui se manifeste par des pics, des vagues hérissées, des complexes pathologiques et un ralentissement de l'activité électrique du cerveau.

Au sens large, l'activité paroxystique est l'activité électrique anormale du cerveau.

L'activité paroxystique se concentre dans de nombreuses conditions pathologiques d'une personne:

  1. Troubles névrotiques (dépression, phobie sociale, crises de panique) et troubles mentaux graves (schizophrénie).
  2. Immaturité du cerveau.
  3. Épilepsie et troubles épileptiformes.
  4. Démence.
  5. Intoxication grave par les drogues, l'alcool, les métaux.
  6. Encéphalopathie.
  7. Stress chronique, fatigue physique sévère ou épuisement neuropsychique.
  8. Augmentation de la pression intracrânienne.
  9. Changements de personnalité psychopathique.
  10. Troubles végétatifs.

Lorsqu'une activité paroxystique est enregistrée, les médecins entendent par là un phénomène dans lequel les processus d'excitation dans le cortex et le sous-cortex prévalent fortement sur les processus d'inhibition. Signes d'activité paroxystique: apparition soudaine, transitoire, interruption soudaine et tendance à la rechute.

Sur l'électroencéphalogramme, l'activité paroxystique du cerveau se manifeste par une série d'ondes dont l'amplitude tend rapidement vers un pic. L'activité paroxystique englobe les rythmes EEG: rythmes alpha, bêta, delta et thêta.

Pour étudier les nuances, les médecins comparent les ondes de pointe aux normales. Les indicateurs d'activité fondamentaux sont pris en compte: activité de base, symétrie, rythme, amplitude. Des changements d'activité lors de la stimulation cérébrale sont également enregistrés: irritation lumineuse ou sonore, état d'hyperventilation, ouverture ou fermeture des yeux.

Classification de la maladie paroxystique sur les changements de types d'ondes dans un électroencéphalogramme.

Rythme alpha. Sa fréquence normale est de 8 à 13 Hz, l'amplitude atteint 100 μV. L'activité paroxystique de la tête chez les enfants avec un rythme alpha indique de telles pathologies probables:

  • Le troisième type de réactions névrotiques est une évolution continue, sujette aux rechutes et aux exacerbations du tableau clinique.
  • Tumeur, kyste et autres processus volumétriques intracrâniens. La différence d'activité entre les hémisphères droit et gauche du cerveau parle en leur faveur..
  • Récemment subi une lésion cérébrale traumatique à une fréquence instable.

Rythme bêta. Normalement, son amplitude est de 3 à 5 μV, la fréquence est de 14 à 30 Hz. L'activité pathologique locale et paroxystique se produit lorsque la fréquence atteint 50 μV. Elle est enregistrée avec un retard de développement psychomoteur chez un enfant.

Rythmes delta et thêta. L'activité paroxystique du cerveau chez un adulte est enregistrée dans les modifications chroniques atrophiques et dystrophiques du cortex et des structures sous-corticales. Le plus souvent, cela est associé à une encéphalopathie dyscirculatoire, des tumeurs, un syndrome hypertenseur, une démence acquise profonde. L'activité paroxystique synchrone bilatérale plaide en faveur de la démence.

L'activité paroxystique la plus distincte est notée avec l'épilepsie. L'activité paroxystique sur l'EEG chez un enfant avec une évolution bénigne est détectée par des ondes transitoires centrales et temporelles, des décharges focales avec des ondes pointues principalement dans le cortex temporal.

Par le type d'activité pathologique, on peut juger du type d'épilepsie. Les ondes synchrones bilatérales avec une fréquence d'ondes transitoires de 3 Hz sont caractéristiques de l'épilepsie infantile avec absences. La durée de l'activité peut aller jusqu'à 10 secondes dans un épisode. L'attaque commence par une fréquence de 3 Hz, puis le rythme ralentit. Pour épilepsie juvénile polyspike épilepsie caractérisée par une fréquence supérieure à 3 Hz.

Le syndrome de Landau-Kleffner est caractérisé par des ondes aiguës et lentes dans la projection du cortex temporal. Ils sont bisynchrones et multifocaux. Avec la progression de la maladie, l'état électrique du sommeil lent se produit. Il se caractérise par des ondes de pointe continues qui sont activées pendant la phase de sommeil - mouvement oculaire rapide.

Les épilepsies progressives avec myoclonies se distinguent par des ondes transitoires généralisées, des amplitudes potentialisées, une violation des rythmes des ondes.

Lorsqu'il y a hypersynchronisme de toutes les ondes sur l'EEG, il s'agit d'une diminution du seuil d'activité paroxystique. Typiquement, avec l'hypersynchronisme, l'amplitude augmente de manière significative et l'onde acquiert un pic pointu. Si le seuil d'activité paroxystique est réduit, le seuil d'activité convulsive du cerveau diminue. Cela signifie qu'une crise convulsive se produit, une concentration paroxystique à grande échelle dans le cerveau est nécessaire, c'est-à-dire qu'une légère activité paroxystique du cortex cérébral ne provoque pas de crise et que le système anticonvulsivant du cerveau fonctionne. Un seuil bas suggère un traitement antiépileptique efficace.

Thérapie

L'activité paroxystique n'est pas la cible du traitement. Initialement, la cause du dysfonctionnement du cerveau est éliminée. Les principes de traitement suivants sont utilisés:

  1. Thérapie étiotrope. Destiné à éliminer la cause. Par exemple, avec encéphalopathie discirculatoire - une amélioration de la circulation cérébrale, avec névrose - psychothérapie.
  2. Thérapie pathogénique. Il vise à éliminer les facteurs pathologiques. Par exemple, avec l'intoxication aux métaux, des médicaments sont prescrits pour lier le métal lourd et l'enlever du corps.
  3. Thérapie symptomatique Traite les symptômes.

Lorsque ces trois types de traitement sont prescrits et qu'il y a un effet, l'activité paroxystique du cerveau est éliminée d'elle-même.

Une activité cérébrale excessive peut réduire considérablement la durée de vie

Selon sciencealert.com, l'une des clés d'une vie longue et saine peut être un cerveau calme sans beaucoup d'activité nerveuse. Selon une nouvelle étude qui a examiné le tissu cérébral posthume des foies longs et ses différences avec le cerveau des personnes décédées âgées de 60 à 70 ans, une activité cérébrale excessive et une exposition au stress peuvent nuire gravement au corps et même provoquer une mort prématurée..

L'utilisation active des ressources cérébrales peut ne pas toujours conduire à un résultat positif.

Comment le stress affecte le cerveau humain?

Selon le magazine Nature, la tendance actuelle à l'utilisation active du cerveau pour prévenir son vieillissement n'est pas toujours bénéfique, mais même nocive au niveau cellulaire. Pour tester cette déclaration plutôt inhabituelle, des chercheurs de la Harvard Medical School ont analysé les tissus cérébraux donnés aux banques du cerveau humain par des personnes âgées de 60 et 70 ans et des foies qui ont vécu jusqu'à 100 ans et plus..

À la suite de l'étude, il a été constaté que les personnes décédées avant 80 ans avaient un niveau de protéine inférieur, qui joue un rôle actif dans le processus de relaxation humaine, par rapport à une protéine similaire du tissu cérébral des foies longs. La protéine trouvée est capable de supprimer les gènes impliqués dans la stimulation de l'activité cérébrale, ce qui peut indiquer que les personnes en situation de stress à long terme sont plus sujettes à l'apparition de maladies dangereuses comme, par exemple, la maladie d'Alzheimer que d'autres.

Une expérience similaire menée sur des souris a montré que les rongeurs qui manquaient de repos se démarquaient souvent des autres par des accès paroxystiques d'activité injustifiée, ce qui suggère que l'hyperactivité cérébrale affecte directement le bien-être général d'une créature vivante et peut conduire à un contrôle incontrôlé. changements dans le comportement des animaux et des humains, cependant, le mécanisme d'apparition de ces effets secondaires est encore inconnu.

Le stress à long terme et une activité cérébrale excessive peuvent entraîner des changements incontrôlés dans le comportement des personnes et des animaux.

Bruce Yankner, professeur de génétique et de neurologie à la Harvard Medical School, qui dirige l'expérience sur la souris, soutient que l'étude des mécanismes qui conduisent à l'hyperactivité peut aider à découvrir de nouvelles façons de traiter les maladies neurodégénératives et même le vieillissement lui-même. Ainsi, l'une des principales conclusions de l'étude a été la détection d'une activité neuronale nuisible qui se produit avec l'âge en cas de stress prolongé ou dans un état d'hyperactivité, ce qui non seulement rend le cerveau moins efficace, mais nuit également à la physiologie des humains et des animaux, ce qui réduit par conséquent l'espérance de vie.

Si vous aimez cet article, je vous invite à rejoindre notre chaîne officielle sur Yandex.Zen, où vous pouvez trouver des articles encore plus utiles du monde de la science et de la technologie.

Il a été constaté qu'avec l'âge, une personne doit utiliser un plus grand nombre de chaînes cérébrales par rapport aux jeunes afin d'accomplir l'une ou l'autre tâche assignée. Les conséquences de ce phénomène ne sont pas claires, mais il est probable que de tels modèles d'activation peuvent indiquer une fonction cérébrale moins efficace chez les personnes âgées..

Si parfois, dans un rêve, vous voyez des événements du passé, c'est peut-être en effet un motif caché. Il s'est avéré que pendant le sommeil, le cerveau travaille à consolider et à organiser les souvenirs. En fait, les scientifiques savent depuis longtemps que le cerveau a besoin d'un rêve pour revoir les événements de la journée et les transférer dans les départements de stockage à long terme des souvenirs. C’est pourquoi, avant l’examen, les étudiants [...]

Beaucoup de gens aiment beaucoup boire des boissons énergisantes, car il leur semble qu'à cause de cette eau douce, ils se sentent mieux et peuvent ne pas dormir longtemps. En fait, ce n'est pas entièrement vrai et le corps lui-même prendra sa portion de repos. Par conséquent, le premier point qui peut être discuté lorsque l'on parle d'énergie est leur efficacité. Mais ce qu'ils [...]

Comment est née la vie sur une troisième planète rocheuse en orbite autour d'une étoile banale au centre du système solaire? Les gens ont cherché la réponse à cette question tout au long de leur histoire. Mais ce n'est qu'au cours des dernières décennies que les scientifiques ont réussi à comprendre le mécanisme de la vie dans les océans. Il pourrait sembler que quelque chose d'aussi complexe que la vie devrait être un phénomène [...]

Fréquences ou rythmes du cerveau humain: avantages, inconvénients, gestion

Notre cerveau, comme le montrent de nombreuses études, selon le type d'activité dans lequel nous sommes engagés et l'état dans lequel nous nous trouvons, fonctionne à différentes fréquences. Autrement dit, ce sont des ondes électromagnétiques que notre cerveau émet au cours de son travail, et, selon notre activité à un moment ou à un autre, nous dormons ou sommes éveillés, ces ondes peuvent avoir des fréquences différentes. Les scientifiques pensent qu'en raison de l'émission d'ondes électromagnétiques, notre cerveau synchronise le travail entre les différentes parties et, selon les fréquences du cerveau qui prévalent à un moment donné, nous résolvons les problèmes auxquels nous sommes confrontés de différentes manières, nous nous sentons différemment et conduire. Et le plus important, nous pouvons contrôler quels rythmes cérébraux apparaissent dans notre tête, et nous pouvons obtenir tel ou tel avantage de l'activité des ondes cérébrales.

Dans cet article, vous trouverez une brève description des fréquences gamma, bêta, alpha, thêta et delta, ainsi qu'un tableau avec les avantages de la prédominance d'une fréquence cérébrale particulière, les inconvénients d'une activité de fréquence excessive, ainsi que les moyens d'augmenter l'activité des fréquences cérébrales.

Activité des ondes gamma du cerveau.

Les ondes cérébrales gamma sont dans la gamme de fréquences 38 - 70 Hz (dans certaines sources 30 - 100 Hz), ont une amplitude minuscule, presque imperceptible. Typiquement, ces vagues sont associées à un niveau accru de compassion et un sentiment de bonheur, elles donnent une vision différente de la réalité et augmentent les capacités mentales. Ils peuvent être trouvés dans presque toutes les parties de notre cerveau, où ils servent de mécanisme de connexion entre toutes ses parties et aident à améliorer la mémoire et la perception. Il s'agit de la fréquence la plus élevée à laquelle le cerveau fonctionne. Cette fréquence commence à prévaloir lorsque vous travaillez dur pour résoudre des problèmes logiques ou mathématiques complexes.

Activité des ondes bêta du cerveau.

Les ondes cérébrales bêta sont considérées comme des «ondes cérébrales rapides», grâce à ces ondes, un état actif du cerveau est fourni, le cerveau atteint plus d'activité avec une prédominance d'ondes gamma. Lorsque vous êtes éveillé, les ondes bêta sont la fréquence prédominante du cerveau, ou plutôt, elles prévalent dans l'hémisphère gauche. La fréquence des ondes bêta est de l'ordre de 12 à 38 Hz. Le mode bêta du cerveau est considéré comme normal pour les adultes, c'est un état d'éveil dans lequel nous restons presque toute la journée lorsque nous ne dormons pas. On pense que plus la fréquence du cerveau est basse, moins vous êtes en mesure de résoudre activement les problèmes.

Activité des ondes alpha du cerveau.

Le cerveau dans un état d'activité alpha est considéré comme détendu, je dirais même que c'est une légère relaxation - un état entre le sommeil et l'éveil. Les ondes alpha sont situées dans la plage de 8 à 12 Hz et sont généralement générées dans l'hémisphère droit ou réparties de manière synchrone entre les hémisphères droit et gauche. Une personne entre dans l'état alpha tout en relaxant l'esprit et le corps, en l'absence de stress et de pensées agitées. Les ondes alpha dominent le cerveau des personnes qui sont complètement détendues, créatives et avec un esprit clair, également une condition courante pour les enfants. Les gens avec une fréquence alpha prédominante sont généralement rêveurs, ils ont une imagination bien développée. Fermez les yeux, détendez votre corps et les ondes alpha commenceront à apparaître dans votre tête.

Activité des ondes thêta du cerveau.

L'activité cérébrale thêta est considérée comme suivant l'activité alpha, un état détendu de votre cerveau, généralement cette activité apparaît pendant le temps où nous voyons des rêves. La gamme de fréquences des ondes thêta est de 4 à 8 Hz, la plupart des fréquences thêta sont générées par l'hémisphère droit. Les ondes thêta commencent à apparaître en plus grand nombre lorsque nous sommes les moins émotifs, détendus, rêvant intensément ou rêvant. En règle générale, l'activité thêta est plus élevée chez les personnes souffrant de trouble déficitaire de l'attention, ainsi que chez les enfants, un peu moins que chez les enfants, les ondes thêta dans le cerveau des personnes créatives.

Activité des ondes delta du cerveau.

Les ondes cérébrales delta sont considérées comme les fréquences cérébrales les plus basses auxquelles notre cerveau fonctionne, elles sont comprises entre 0,5 et 4 Hz. Comme d'autres fréquences cérébrales lentes, les ondes delta sont générées principalement dans l'hémisphère droit. La gamme d'ondes cérébrales delta est associée à l'empathie, au subconscient et à une diminution de la conscience. Nous tombons dans un sommeil profond lorsque les ondes delta commencent à prévaloir sur d'autres fréquences dans notre cerveau, il est pratiquement impossible de maintenir l'activité des ondes delta à l'état éveillé, cependant, ces ondes deviennent plus lorsque nous méditons ou sont dans un état à moitié endormi.

De profonds niveaux de relaxation. Un état d'esprit insouciant qui vous fait vous sentir émotionnellement connecté avec les autres.

La libération d'hormones anti-âge. La production d'hormones anti-âge et de niveaux inférieurs de cortisol dans le sang.

Haut niveau de traitement de l'information. Traitement rapide et efficace de l'information, adaptation facile.

Vitesse de réflexion. La capacité de penser rapidement, de générer de nouvelles idées, d'être plus actif.

Relaxation du corps et de l'esprit. Les processus de pensée ralentissent, l'esprit devient plus clair. Le corps est complètement détendu et exempt de tension et de nervosité..

Lien émotionnel. L'intensité de vos émotions augmente.

L'état d'empathie. Une activité saine des ondes delta du cerveau amène une personne à développer un état développé de sympathie, de compréhension et de compassion pour les autres..

Amélioration de la perception de la réalité. Elle est associée à une interaction accrue de différentes parties du cerveau à la fréquence gamma.

Grande socialisation. Sociabilité, maintenir une conversation active, la capacité de répondre rapidement aux informations entrantes et d'exprimer correctement vos pensées.

Niveau créatif élevé. De grands talents apparaissent dans l'activité créative.

Le niveau maximum de créativité. Le renforcement de l'activité thêta peut libérer votre créativité.

L'état de bonheur. Ainsi, l'activité des ondes delta peut améliorer le sentiment de bonheur.

Amélioration de la mémoire. Une fréquence d'ondes gamma de 40 Hz est associée à une mémoire bien ordonnée.

Excitation facile. Poussée d'adrénaline saine, gaieté, intérêt pour votre travail.

Résolution facile des problèmes. Solution plus rapide des tâches et problèmes urgents.

Guérissant l'âme et le corps. L'état du delta restaure le corps après une dure journée de travail, libérant les composés chimiques nécessaires pendant le sommeil.

Renforcer les sens. Les ondes gamma vous permettent d'utiliser complètement l'odorat, le toucher, la vue, le goût et l'ouïe.

Détermination. Certitude par rapport à leurs objectifs. Augmentation de l'activité de l'hémisphère gauche de notre cerveau associée à la détermination.

Stabilité émotionnelle. À une fréquence de 10 Hz, stabilisation de l'humeur et contrôle accru des émotions.

Production d'hormone de croissance. L'activité des vagues delta favorise la libération de l'hormone de croissance.

Augmentation de la compassion. L'état de compassion pur est associé à une augmentation de l'activité gamma.

Augmentez la productivité créative. Approche créative et efficace pour résoudre les problèmes, les actions gagnent en précision.

Amélioration des compétences en résolution de problèmes. Une vision différente des problèmes, sous des angles différents et la recherche de moyens incroyables et élémentaires pour les résoudre.

Haut niveau d'attention. Il est plus facile de se concentrer sur une seule pensée à la fois. Remède pour déficit d'attention.

Faible stress et dépression. L'un des avantages les plus importants..

Apprendre de nouvelles langues. Favorise un apprentissage accéléré des langues étrangères.

Le niveau de relaxation le plus profond du corps et de l'esprit. Une méditation régulière et avancée vous permet de détendre profondément votre corps et votre esprit..

Capacité d'apprentissage avancée. Une formation plus simple et plus efficace.

Augmentez les niveaux d'énergie. Se débarrasser de la fatigue.

L'état du flux. La capacité de voir la vie sans aucun problème. Statut de vol créatif.

Intuition avancée. Parallèlement à une augmentation de votre activité cérébrale thêta, la capacité de capter la voix de l'intuition augmente.

Super intuition. Vous commencez plus facilement à reconnaître la voix de votre intuition, et avec plus de confiance à la suivre sur votre chemin de vie..

Haut degré d'apprentissage. La capacité de se souvenir et de stocker des informations avec moins d'effort global.

Créer des connexions spirituelles. Vous apporte une conscience spirituelle accrue et une compréhension plus profonde de la vie.

Connexion avec le monde spirituel. Vous acquérez un sentiment de spiritualité, une conscience intérieure et une connexion directe avec la Puissance Supérieure.

Niveaux d'énergie plus élevés. Augmenter les niveaux d'énergie à des sommets sans précédent.

Immunité accrue. Favorise l'auto-guérison et la prévention des maladies.

Renforcer le système immunitaire. L'activité cérébrale thêta provoque la libération de produits chimiques bénéfiques dans le corps pour renforcer le système immunitaire.

Renforcer le système immunitaire. Une quantité d'énergie suffisante est libérée, votre corps peut la dépenser pour la guérison, la restauration et le renforcement de l'immunité.

Introspection profonde. Conscience de soi: corps et esprit.

Expérience paranormale. Le plus grand nombre de cas d'expériences hors du corps, de visions et de prévoyance

Expérience paranormale. L'expérience hors du corps, le voyage astral, la communication avec les êtres spirituels et d'autres capacités paranormales deviennent disponibles.

Une augmentation significative de la capacité d'apprentissage. L'activité thêta permet aux gens de reconnaître de grandes quantités d'informations dans des intervalles plus courts.

Amélioration de la mémoire à long terme. La capacité de se souvenir et de stocker des informations à long terme augmente.

Guérissant l'âme et le corps. Un niveau élevé d'activité thêta favorise un rajeunissement, une restauration et une guérison plus rapides du corps et de l'esprit.

Anxiété. Peut provoquer de l'anxiété..

Anxiété. Peur et pensées dérangeantes.

Manque d'attention Peut provoquer un état d'esprit trouble.

Une perception claire et consciente de la réalité. Certaines personnes ne sont tout simplement pas prêtes pour l'éveil psychique..

Stress. Une activité cérébrale élevée peut facilement causer du stress..

Rêverie excessive. Les rêves deviennent un obstacle à l'action.

Paranoïa. Préoccupations excessives (double contrôle du gaz, lumière, fermeture des portes).

Tension musculaire. Stress et inconfort dans le corps.

Fatigue. Somnolence et fatigue.

Somnolence. Les ondes cérébrales thêta peuvent provoquer une paresse extrême lorsque vous ne voulez rien faire sauf dormir.

Hypertension artérielle. Le stress et l'hypertension artérielle sont interconnectés.

Manque d'excitation. Calme inactif.

Pensées indésirables. Il y a plus de pensées aléatoires qui peuvent vous hanter..

Diminution de l'acuité visuelle. L'activité alpha du cerveau peut entraîner une diminution de l'acuité visuelle et de la conscience visuelle..

Impulsivité excessive. Il s'agit de l'un des événements qui accompagnent les personnes atteintes d'un trouble déficitaire de l'attention..

Insomnie. L'habitude de lancer et de tourner toute la nuit, en pensant à résoudre un problème particulier.

Susceptibilité excessive. Une plus grande ouverture aux déclarations négatives.

Réceptivité excessive de l'esprit. Votre subconscient s'ouvre et peut être sujet à des croyances négatives, de votre côté et de l'extérieur.

Dépendance. Ces dépendances peuvent être différentes - c'est le tabagisme, la manie d'Internet et le jeu - comme un moyen d'échapper à des pensées inutiles.

Méditation. La méditation régulière est un moyen naturel d'augmenter l'activité des ondes gamma de votre cerveau..

Techniques mentales. Techniques d'accélération et de décélération de la psyché.

Méditation. C'est le moyen le plus sûr et le plus sain d'augmenter l'activité cérébrale alpha..

Méditation. Augmentation de l'activité totale du cerveau thêta, qui peut être obtenue grâce à la pratique régulière de la méditation.

Méditation. Les gourous de la méditation avancée peuvent entrer dans l'état delta pendant de courtes périodes.

Hypnose et auto-hypnose. Aide à augmenter la production d'ondes cérébrales alpha, thêta et delta.

Yoga. La pratique régulière peut augmenter l'activité thêta de votre cerveau..

Écouter de la musique. Presque tous les genres musicaux, à l'exception du classique, activent les ondes thêta dans notre cerveau.

Une tasse de café. La caféine donne définitivement de l'énergie au cerveau et au corps.

Visualisation créative. Chaque fois que vous visualisez, plus d'ondes thêta commencent à se former dans votre cerveau.

Respiration profonde. La respiration profonde augmente le niveau global d'oxygène dans votre sang, ce qui affecte positivement la façon d'atteindre un état de relaxation profonde..

Jeux informatiques dynamiques. La concentration de l'attention diminue et plus d'ondes thêta apparaissent dans le cerveau.

Relaxation. La relaxation augmente naturellement votre activité alpha.

Modifications diffuses lumineuses de l'activité bioélectrique (BEA) du cerveau

Souvent, un diagnostic tel que «Modifications diffuses légères de l'activité bioélectrique du cerveau» peut être entendu par un médecin après avoir passé un électroencéphalogramme - une méthode non invasive pour évaluer et enregistrer l'activité électrique du cortex cérébral à l'aide d'un appareil spécial appelé électroencéphalographe. À la suite de cela, tous les phénomènes électriques dans le cortex cérébral, y compris son activité, sont enregistrés sur papier sous la forme d'une courbe, ce qui permet à un spécialiste d'évaluer le travail du corps dans son intégralité.

Par la suite, le patient et ses proches peuvent avoir des questions assez logiques: qu'est-ce que c'est et quel est le danger de changements diffus dans l'activité bioélectrique de la substance cérébrale pour la santé? Malgré le fait que ce diagnostic semble effrayant, tout n'est pas si mauvais: un traitement rapide peut ramener le patient au rythme de vie habituel.

Lésions cérébrales diffuses et leur occurrence

Comme vous le savez, l'unité fonctionnelle du système nerveux central (neurones) est particulièrement sensible à une quantité insuffisante d'oxygène qui y pénètre. Cliniquement, cela se traduit par la destruction des connexions interneuronales, une diminution de l'activité et des perturbations métaboliques, à la fois dans les cellules elles-mêmes et dans les services auxquels elles se rapportent. Ces processus peuvent entraîner la mort d'une partie de la substance cérébrale et réduire ses performances..

Par conséquent, la cause première des dommages diffus et, par conséquent, des changements dans l'activité bioélectrique, est la mauvaise fourniture de ses composants en oligo-éléments dans le contexte de divers facteurs négatifs.

Des dommages organiques diffus peuvent survenir en raison de pathologies accompagnées d'œdème, d'inflammation et de l'apparition de tissu cicatriciel dans le cerveau. Par exemple, il peut s'agir des maladies suivantes: encéphalite, méningite, athérosclérose et empoisonnement toxique par divers produits chimiques.

Pour les patients infectés par la neuroinfection ou exposés à des substances toxiques depuis longtemps, le médecin traitant peut raisonnablement se référer à l'étude de l'activité biologique du cerveau au moyen d'un électroencéphalographe. Il s'agit d'un appareil électrique de mesure médical qui, à l'aide de capteurs spéciaux, mesure et enregistre la différence de potentiel entre des points du cerveau situés en profondeur ou à sa surface.

Par la suite, les données obtenues sont enregistrées sous la forme d'un électroencéphalogramme - une courbe ou une image graphique d'un processus électrique oscillatoire. Lors du décryptage des données, les types de rythmes suivants sont évalués, qui caractérisent l'état de l'activité cérébrale en ce moment:

  • Alpha - les taux les plus élevés sont enregistrés au repos, normalement l'activité polymorphe de ce type d'onde doit être comprise entre 25 et 95 μV;
  • Betta - ces vagues apparaissent en présence d'une activité vigoureuse;
  • Gamma - le rythme est déterminé lors de la résolution de problèmes intellectuels et de situations nécessitant une attention et une concentration accrues;
  • Kappa - est déterminé dans le lobe temporal au cours des processus mentaux;
  • Lambda - se forme dans la zone occipitale, lors du traitement des informations visuelles;
  • Mu - court à l'arrière de la tête et est observé dans un état calme du sujet;
  • Pour l'exhaustivité, les rythmes delta, thêta et sigma sont évalués, qui sont des indicateurs du sommeil, ou sont inclus en présence de pathologie.

En fonction du degré de destruction des structures cérébrales et de l'emplacement de la zone affectée, l'amplitude de l'oscillation du capteur d'électroencéphalographe différera des normes acceptées et s'exprimera graphiquement comme suit:

  • la présence d'une activité hyperrhythmique non caractéristique en l'absence d'une activité bioélectrique régulière dominante;
  • la déviation des valeurs de l'électroencéphalogramme peut se manifester dans l'asymétrie de l'image graphique de l'activité cérébrale, tandis que les sections symétriques donneront différentes valeurs et fréquences de fluctuations d'amplitude;
  • les principaux indicateurs permettant de déterminer le degré de dommage diffus dépasseront les valeurs normales (valeurs delta -, alpha -, theta -).

Si ces déviations sont présentes sur le diagramme, le spécialiste, après décodage, écrira en conclusion préliminaire le diagnostic suivant: «dommages diffus aux structures cérébrales» dont le degré de force dépendra de la valeur quantitative des déviations.

Souvent, des modifications diffuses légères et modérées de l'activité bioélectrique du cerveau ne sont diagnostiquées qu'après avoir passé un électroencéphalogramme, car leurs manifestations affectent la vie du patient dans une moindre mesure et passent souvent inaperçues pour lui-même et pour les autres..

Mais après le diagnostic final, tout se met en place - le spécialiste peut clairement expliquer la cause de certaines déviations: apparition d'un mal de tête de nature peu claire, changement d'humeur brutal, irritabilité excessive, détérioration du bien-être général et perte d'intérêt pour les passe-temps précédents.

La dynamique de la restauration de l'activité cérébrale dépend de la date de début du traitement, mais ce processus est long et prend généralement beaucoup de temps - de plusieurs mois à plusieurs années après l'apparition des premiers signes du trouble.

Les dommages axonaux diffus (DAP) au cerveau sont le plus souvent le résultat de lésions cérébrales traumatiques et de commotions cérébrales, qui pourraient entraîner la rupture de petits vaisseaux et capillaires. Étant donné que les neurones du thalamus et de l'hypothalamus sont sensibles même aux carences nutritionnelles à court terme et leurs axones aux dommages mécaniques, l'EEG sera caractérisé par des perturbations transitoires et persistantes dans le fonctionnement des structures sous-corticales et du tronc cérébral..

La gravité des dommages dépend de la force de la manifestation des signes secondaires de traumatisme - l'ampleur de l'œdème, la désorganisation du métabolisme intercellulaire et les complications qu'ils ont causées.

Des changements diffus prononcés dans l'activité bioélectrique du cerveau sont généralement diagnostiqués avec une absence prolongée de traitement de la cause profonde de la maladie sous-jacente, par exemple l'athérosclérose, car dans cette maladie, les structures organiques ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et d'autres nutriments en raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, une diminution significative du seuil de préparation convulsive est enregistrée sur l'électroencéphalogramme, ce qui indique la prédisposition du patient à l'apparition d'épilepsie.

Un degré sévère de troubles diffus se développe dans le contexte des processus nécrotiques et de la formation de tissu cicatriciel. Dans le même temps, une violation de la conductivité du signal d'électroencéphalographie est clairement tracée dans la zone touchée, ce qui indique un stade avancé de la maladie. La cause de la pathologie peut être un astrocytome diffus et d'autres tumeurs cérébrales..

Malgré l'identification détaillée de l'emplacement de la destruction tissulaire diffuse, l'électroencéphalographie ne peut pas indiquer avec précision la cause des écarts dans l'apparition d'une activité altérée de la substance cérébrale.Par conséquent, le patient nécessite un examen complet, y compris une IRM et un scanner.

Encore une fois, certaines anomalies de l'épi-activité cérébrale peuvent être présentes sur l'électroencéphalogramme même chez un enfant, ce qui s'explique par l'imperfection du développement du système nerveux. De plus, si les manifestations ne sont pas significatives et n'affectent pas le système de survie, un traitement radical n'est pas prescrit et le patient est placé sous la supervision d'un neurologue qui sera en mesure de compenser médicalement la différence d'indicateurs.

Causes des changements diffus

La désorganisation de l'activité bioélectrique du cerveau ne peut pas se produire comme ça. Habituellement, elle est précédée de divers écarts dans l'organisation de la substance cérébrale, par exemple, des blessures ou des maladies, en raison desquelles il y a une perturbation des processus et la destruction des connexions interneuronales.

L'activité bioélectrique du cerveau peut être désorganisée pour plusieurs raisons:

  1. Blessures à la tête. Le degré d'écart est déterminé par la gravité de la blessure. Ainsi, avec une commotion cérébrale, des modifications diffuses légères et modérées de la BEA cérébrale sont le plus souvent diagnostiquées, et des lésions cérébrales traumatiques graves conduisent par la suite à la formation de zones avec des dommages de conduction impulsionnelle volumétrique.
  2. Maladies inflammatoires de nature neuroinfectieuse. Le plus souvent, les voies vertébrales et l'espace sous-arachnoïdien sont affectés, en raison de quoi le métabolisme entre ses structures est perturbé et le liquide céphalo-rachidien cesse de circuler normalement. Ce processus peut entraîner un œdème de la substance blanche et la formation de tissu cicatriciel dans les lieux de dommages mécaniques, qui se manifestent par la nature irritative des troubles diffus. Autrement dit, l'électroencéphalogramme aura un grand nombre d'oscillations betta de haute fréquence et d'amplitude.
  3. Athérosclérose des vaisseaux sanguins et autres maladies accompagnées d'une altération de la perméabilité des vaisseaux sanguins. Lors de l'examen d'un patient au stade initial de ces maladies, un électroencéphalogramme indique généralement la présence de modifications diffuses légères et modérées de l'activité bioélectrique du cerveau. Cependant, avec l'aggravation de la situation, des signes de leur progression se manifesteront par une détérioration de la conductivité des connexions interneuronales et, par conséquent, par une distorsion de l'image graphique..
  4. Exposition chimique ou empoisonnement. L'effet du rayonnement affecte tout le corps, mais surtout l'activité, c'est-à-dire le travail du cerveau. Les conséquences des empoisonnements radiologiques et toxiques sont irréversibles, ce qui affecte la capacité du patient à faire ses activités quotidiennes. La destruction diffuse des tissus causée par ces causes nécessite un traitement réparateur sérieux. Des modifications diffuses de la structure du cerveau peuvent être déclenchées par des troubles de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Dans le processus de diagnostic et le résultat d'une conversation avec le patient, le spécialiste doit découvrir le plus précisément possible pourquoi une destruction tissulaire diffuse s'est produite - car la vie du patient dépend souvent de la rapidité du diagnostic final et de la cause de la maladie:

  • une légère désorganisation structurelle de la structure du cerveau apparaît après avoir subi des blessures mineures à la tête, une commotion cérébrale de la substance cérébrale;
  • la gravité modérée de la pathologie est la conséquence d'une maladie inflammatoire ou infectieuse;
  • de graves changements diffus dans l'activité biologique du cerveau sont diagnostiqués chez les patients qui ont subi une formation prolongée aux rayonnements ou un empoisonnement chimique, et les conséquences d'une telle exposition sont pour la plupart irréversibles ou mal traitables.

Chez les enfants, le retard de la maturité bioélectrique du cerveau s'exprime par l'apparition d'anomalies dans la reproduction de certains processus neurophysiologiques, par exemple, il peut s'agir d'une violation des habiletés motrices, de troubles émotionnels ou d'un retard de développement. L'accent de certaines violations dépendra de l'emplacement de la zone de changements diffus.

Dans ce cas, une maturation précoce de l'activité cérébrale peut être à l'origine de la formation de zones d'augmentation de l'épi-activité. En l'absence de traitement, une telle pathologie peut entraîner des crises et des crises d'épilepsie..

Changements diffus après des blessures

Souvent, le résultat de dommages mécaniques ou de contusions graves de la tête est la rupture de longs processus fonctionnels des cellules nerveuses - les axones. Dans ce cas, la patiente est diagnostiquée avec une lésion cérébrale diffuse, tandis que la gravité des dommages est déterminée par le nombre de troubles, dont elle a provoqué le développement.

Un état caractéristique d'une telle blessure est l'état inconscient de la victime, et plus le coma dure, plus le pronostic est mauvais - dans la plupart des cas, le patient reste soit une personne gravement handicapée, soit son décès est enregistré.

En effet, les parties mobiles du cerveau peuvent être déplacées et les sections fixes peuvent être tordues, même si un léger décalage des zones cérébrales menace une personne avec une rupture complète ou partielle des axones. Le même processus destructeur peut se produire avec de petits vaisseaux qui alimentent la partie antérieure et le cortex. En conséquence, il se produit une mort diffuse, c'est-à-dire uniforme des unités structurelles, ce qui complique considérablement la procédure de diagnostic de la pathologie.

Conséquences et changements dans le corps

De légers dommages diffus aux structures cérébrales ne constituent généralement pas une menace pour la vie du patient et ses symptômes disparaissent en quelques mois après une exposition à des facteurs négatifs. Une légère déviation dans le développement de la maturité bioélectrique peut être présente chez les enfants, mais ce n'est pas critique - en l'absence d'un catalyseur pour les troubles diffus et l'utilisation d'une thérapie réparatrice en temps opportun, ces déviations disparaissent à l'adolescence.

Des modifications diffuses modérément prononcées du BEA se manifestent par une perturbation du fonctionnement des structures cérébrales individuelles. Par exemple, graphiquement, l'activité électrique du cortex cérébral peut légèrement différer des normes acceptées, qui se manifestent en pratique par des signes de désorganisation modérée des sections antérieures: troubles de la mémoire, de la vision, de l'ouïe, une irritabilité excessive.

Des modifications diffuses modérées de l'activité bioélectrique du cerveau peuvent être à l'origine de conséquences telles que:

  • diminution des performances;
  • l'émergence de problèmes au niveau psychologique;
  • distraction;
  • lenteur physique.

Si les troubles et les symptômes sont graves, comme après une lésion axonale diffuse (DAP), alors dans ce cas, la gravité des conséquences dépend du nombre de jours pendant lesquels le patient était inconscient.

Par exemple, si un coma a duré moins d'une journée et qu'un traumatisme crânien est insignifiant, la sortie d'un coma commence par le retour des mouvements oculaires (par exemple, le clignotement), puis il y a une récupération progressive de la conscience, le contact verbal se développe et les troubles neurologiques négatifs disparaissent, mais ne disparaissent finalement pas même après une longue période traitement.

Des modifications diffuses marquées de l'activité bioélectrique du cerveau sont généralement enregistrées chez le patient après de graves traumatismes crâniens. Cliniquement, cela se manifeste par la formation de multiples foyers de destruction des connexions axonales et de saignements qui se sont ouverts, ce qui a perturbé le travail organisé des centres fonctionnels du cerveau. Dans le même temps, sur l'électroencéphalogramme, des dommages importants au thalamus arrêtent l'apparition d'ondes EEG synchrones du côté des dommages.

Une réaction protectrice du corps à de tels changements dans la substance du cerveau est le coma, c'est-à-dire une condition dangereuse entre la vie et la mort, qui se caractérise par une perte de conscience, une réaction altérée aux stimuli externes, des réflexes affaiblis, un rythme respiratoire et un rythme cardiaque confus, des changements de tonus vasculaire et une violation de la thermorégulation corporelle.

Un coma prolongé peut provoquer la mort du patient, car au cours de celui-ci se produit l'extinction du fonctionnement des structures de la formation régulatrice responsable du fonctionnement des organes vitaux du corps. Il est impossible de faire vivre une telle personne et de la ramener à la normale..

Même avec une combinaison favorable de circonstances, des changements diffus sévères et modérés peuvent provoquer un œdème cérébral, la mort de ses parties individuelles, des troubles métaboliques, une inflammation et d'autres changements cérébraux généraux pathologiques. Même à condition que le patient ait survécu, cela ne va pas en vain pour lui: à l'avenir, son état de santé s'aggrave, son activité cérébrale, sa motilité est perturbée et des anomalies psychiques se développent. Les enfants ont une régression et un retard de développement notable.

De plus, chez les enfants, même une légère violation de l'activité cérébrale peut entraîner une hyperactivité, une irritabilité accrue ou vice versa, une inhibition, une régression des compétences acquises et un retard de développement mental et de la parole. Tous ces écarts peuvent s'exprimer à un degré ou à un autre, mais un tel enfant a un besoin urgent de traitement, car son absence ne fera qu'aggraver la situation..

Traitement et prévention

Le succès du traitement des modifications diffuses de l'activité bioélectrique du cerveau dépend de la vitesse du diagnostic et du degré de pathologie qui les a provoquées. Dans ce cas, le patient doit clairement comprendre la gravité de la situation - retarder ou refuser un traitement peut provoquer le développement d'un certain nombre d'autres complications.

Dans les cas particulièrement graves, en présence de maladies concomitantes, l'aide d'un neurochirurgien peut être requise, cependant, si la situation le permet, la pharmacothérapie est préférée.

Le taux de restauration des connexions interneuronales et, par conséquent, la normalisation de la différence des biopotentiels dépendent d'un grand nombre de facteurs, y compris le degré de dommages à la substance cérébrale - moins il est, plus le résultat du traitement est efficace, tandis que le rythme de vie habituel du patient sera possible plusieurs mois après le début du traitement.

Le plan de traitement est établi par le médecin traitant, généralement un neurologue ou un autre spécialiste chargé de traiter les causes des changements diffus. Le taux de normalisation de l'activité bioélectrique dépend du succès de la thérapie et des raisons de ces changements - par exemple, il est plus facile d'éliminer la cause des lésions vasculaires athérosclérotiques que de résoudre les problèmes causés par l'exposition aux radiations ou les effets toxiques.

Pour restaurer l'activité cérébrale, tout d'abord, des médicaments sont prescrits pour éliminer la cause profonde des troubles circulatoires, ainsi que des substances qui normalisent et arrêtent les syndromes neurologiques et psychopathologiques. Pour nettoyer le corps après un empoisonnement, des médicaments anti-toxiques sont prescrits visant à neutraliser le poison et à éliminer ses produits de décomposition.

Pour normaliser le métabolisme intracellulaire, des complexes de vitamines sont utilisés qui contiennent des micro-éléments qui améliorent le fonctionnement des structures du système nerveux central, par exemple, les acides gras oméga-3, les vitamines B.

Différentes méthodes de traitement physiothérapeutiques contribueront à améliorer le bien-être: par exemple, la magnétothérapie ou l'électrophorèse. La thérapie à l'ozone apporte également de bons résultats, dont l'essence est d'administrer au patient une solution physiologique ozonée par voie intraveineuse.

Étant donné que la principale cause de changements irritants légers dans l'activité bioélectrique du cerveau est une violation de l'approvisionnement en sang en raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins, une mesure préventive sera la correction du mode de vie du patient - il est fortement recommandé de respecter un mode de vie sain et de limiter l'utilisation d'aliments contenant des graisses animales et végétales. Vous devez également abandonner les mauvaises habitudes et augmenter le nombre de promenades en plein air..

Certains experts peuvent prescrire l'utilisation de diverses phytopréparations avec un effet nootrope prononcé comme prophylaxie, ce qui améliorera l'activité cérébrale et restaurera les fonctions cognitives du cortex.

Bien sûr, l'utilisation de tels médicaments ne peut pas remplacer un traitement médicamenteux à part entière, cependant, une prise conjointe avec les principaux médicaments peut considérablement aider dans le traitement des changements diffus de l'activité bioélectrique du cerveau, l'essentiel est de coordonner cela avec votre médecin.

MÉTHODES NON CHIMIQUES D'INFLUENCE SUR LE CERVEAU

Le cerveau humain contient environ 100 milliards de neurones qui interagissent par le biais de signaux électriques.
En fait, le cerveau est un système de circuits électriques qui interagissent les uns avec les autres de manière complexe. Ces circuits, qui rappellent le système électrique d'un grand pays, ont leurs propres «centrales électriques», «lignes électriques», «postes de transformation», «tableaux de distribution» et consommateurs finaux d'électricité - «ampoules», «réfrigérateurs», «radios», etc..

Même le dispositif des troncs nerveux rappelle de façon frappante un fil électrique: à l'intérieur du conducteur, à l'extérieur de la gaine de myéline, qui sert d'isolement. Tout comme dans un système électrique ordinaire, il y a des ruptures dans le circuit du cerveau où la commutation est effectuée dans le sens de l'approvisionnement en énergie, ces endroits sont des synases.

Dans les synapses, le transfert des charges électriques s'effectue comme dans les batteries à l'aide de porteurs de charges chimiques spéciaux de neurotransmetteurs ou de neurohormones. Il existe un grand nombre de neurotransmetteurs dans le corps et ils sont différents: dopamine, adrénaline, sérotonine, acétylcholine, acide gamma-aminobutyrique, substance "P", etc..

Diverses substances psychotropes agissent sur des neurotransmetteurs particuliers..
Interagissant chimiquement avec un neurotransmetteur spécifique, ils bloquent sélectivement la transmission des signaux électriques ou, inversement, l'améliorent. Toute pharmacothérapie moderne des troubles mentaux est basée sur ce principe..

Il existe une autre façon d'influencer la fonction cérébrale..

Cet effet sur le fonctionnement du système électrique du cerveau à l'aide de méthodes physiques. L'activité électrique du cerveau peut être détectée à l'aide d'appareils électriques spéciaux. La plus développée à ce jour est la méthode d'enregistrement par électroencéphalogramme (EEG).
La méthode EEG est basée sur le fait qu'il existe plusieurs types d'activité électrique du cerveau.
Tous les types d'ondes cérébrales sont générés par le cerveau en même temps, et la dominance d'un type particulier change en fonction de l'état de conscience. Plus le cerveau est efficace, plus le synchronisme (cohérence) des vibrations est observé dans toutes les gammes dans les zones symétriques des deux hémisphères du cerveau.

- Les ondes delta (0,5 - 3,0 Hz) sont responsables d'un état de relaxation complète, caractéristique d'un état de sommeil ou d'évanouissement. Mais certaines personnes peuvent être dans un état delta sans perdre conscience. Ceci est généralement associé aux états de transe profonde. Il est à noter que c'est dans cet état que notre cerveau sécrète les plus grandes quantités d'hormone de croissance, et dans le corps les processus d'auto-guérison et d'auto-guérison sont les plus intensifs. De plus, lorsqu'une personne manifeste un réel intérêt pour quelque chose, la puissance de l'activité électrique du cerveau dans la plage delta augmente considérablement (avec l'activité bêta). Stimuler le cerveau dans la gamme delta permet, d'une part, de se débarrasser de l'insomnie, de fournir un repos profond et de niveler complètement l'effet «burnout», d'autre part, augmentant la capacité professionnelle des psychologues et psychothérapeutes à s'adapter aux patients, c'est-à-dire en accélérant considérablement la formation de ces spécialistes.

- Les ondes thêta (4 - 7 Hz) correspondent à un état de relaxation profonde et de concentration en soi quand une veille calme et paisible se transforme en somnolence. Cette condition est également appelée "crépuscule", car en elle une personne est entre le sommeil et l'éveil. Souvent, il s'accompagne d'une vision d'images inattendues et oniriques, accompagnée de souvenirs vifs, en particulier ceux des enfants. On pense que les soi-disant exploits humains étonnants des maîtres spirituels qui marchent sur des charbons ardents, contrôlent les fonctions du corps, etc., sont atteints au cours des étapes thêta. Et en fait, les mystiques disent que lorsque l'activité cérébrale ralentit, la vibration du corps change. En raison de la vibration prétendument altérée du corps, de nombreuses choses impossibles deviennent possibles. Dans le mysticisme, on pense qu'il existe une proportion inverse entre l'activité ondulatoire du cerveau et les vibrations du corps. Lorsque l'activité ondulatoire du cerveau ralentit, le niveau de vibration corporelle augmente. L'état thêta ouvre l'accès au contenu de la partie inconsciente de la psyché, aux associations libres, aux idées inattendues et aux idées créatives. C'est dans l'état thêta que le cerveau humain produit plus d'endorphines, responsables de la joie, de la relaxation et de la réduction de la douleur. Ainsi, les ondes thêta sont associées à une motivation accrue pour atteindre les objectifs, la perspicacité, de nouveaux modèles de comportement, un apprentissage rapide et l'assimilation de nouvelles informations avec un haut niveau de mémorisation (hypnogie).

La dépendance de certaines personnes à l'alcool et aux drogues s'explique par le fait que le cerveau de ces personnes n'est pas capable pour diverses raisons de générer une quantité suffisante d'ondes alpha et thêta dans un état normal, tandis que dans un état d'intoxication par la drogue ou l'alcool, la puissance de l'activité électrique du cerveau dans ces gammes, ils augmentent considérablement. L'entraînement au cerveau thêta réduit considérablement le besoin d'alcool et de drogues.

- Les ondes alpha (8 - 12 Hz) sont caractéristiques d'un état de calme ou d'un état de rêve avec conscience de veille. Les ondes alpha sont amplifiées lorsque nous fermons les yeux et commençons à nous détendre passivement, sans penser à rien. Si nous continuons à nous détendre sans concentrer nos pensées, les ondes alpha commenceront à dominer l'ensemble du cerveau et nous plongerons dans un état de paix. Il y a toujours beaucoup d'ondes alpha sur l'électroencéphalogramme (EEG) d'une personne en bonne santé qui n'est pas sous l'influence du stress d'une personne. Un manque d'ondes alpha peut être un signe de stress, d'incapacité à se reposer, de troubles de l'activité cérébrale ou de maladie somatique. Les ondes alpha sont également une sorte de "pont", elles assurent une connexion de la conscience avec le subconscient. À l'aide d'études électroencéphalographiques, il a été constaté que les personnes qui ont vécu des événements traumatisants (en particulier dans l'enfance), des violences, des hostilités ou des catastrophes ont supprimé l'activité alpha du cerveau (en psychologie, ce phénomène est appelé «effet d'éviction»).

- Les ondes bêta (13 - 34 Hz) sont les plus rapides, généralement associées à l'éveil, la pensée logique, analytique et intellectuelle, la communication verbale et la conscience de l'environnement, l'éveil, la concentration, la cognition et, en cas d'excès, à l'anxiété, la peur et panique.

Ils sont divisés en trois sous-catégories:
- les ondes bêta élevées (19 - 34 Hz) correspondent à l'état d'anxiété et de tension;
- les ondes bêta moyennes (15 - 18 Hz correspondent à l'état d'activité avec la concentration de la conscience sur l'environnement extérieur;
- ondes bêta de rythme sensori-moteur (SMR) (13 - 15 Hz) - la conscience se concentre également sur l'environnement extérieur, mais en même temps la personne est plus détendue qu'avec la domination des ondes bêta de fréquence moyenne.

Le manque d'ondes bêta est associé à la dépression, à une mauvaise attention sélective et à des problèmes de mémorisation des informations. La stimulation bêta-cérébrale élimine les états dépressifs, augmente la sensibilisation, l'attention et la mémoire à court terme.

- Ondes gamma (35 - 40 Hz) - fréquences hautes fréquences correspondant à des états de performance maximale, d'activité mentale, émotionnelle et physique maximale ou d'excitation maximale. La plupart des appareils lumineux et sonores peuvent générer ces ondes. Certains chercheurs pensent qu'ils font partie de la gamme de longueurs d'onde bêta..

Méthodes d'effets physiques sur l'activité cérébrale.

Il est possible de diviser les méthodes d'impact physique ciblé sur l'activité cérébrale en deux types:

1) stimulation directe de l'activité cérébrale dans la gamme des ondes delta, thêta, alpha, bêta ou gamma.
2) stimulation médiée de l'activité cérébrale en utilisant la privation sensorielle des stimuli de fond habituels.

- Stimulation électrique du cerveau (CES)
Dont l'essence est dans l'action de courants électriques d'une certaine forme et fréquence à l'aide d'une application externe d'électrodes sur certaines zones de la tête sans leur implantation dans le cerveau. Pour les centrales thermiques, utilisez des courants pulsés de faible amplitude (jusqu'à 3 mA) avec une forme d'impulsion asymétrique bipolaire rectangulaire.

- Sons haute fréquence.
Il existe une relation directe entre l’amplitude de la perception auditive d’une personne, l’amplitude des vibrations de sa voix et son niveau de santé. L'impact sur la psyché humaine avec un son haute fréquence (au-dessus de 8 000 vibrations par seconde) a créé un potentiel électrique qui est transmis au cortex cérébral, qui gère les fonctions supérieures de la conscience. Ainsi, le son à haute fréquence stimule le cerveau et avec lui tout le corps.

- Battements binauraux.
Lors de l'écoute de sons de fréquence proche sur différents canaux (droite et gauche), une personne ressent les soi-disant battements binauraux, ou battements binauraux.
quand une oreille entend un son pur avec une fréquence de 330 vibrations par seconde, et l'autre un son pur avec une fréquence de 335 vibrations par seconde, les hémisphères du cerveau humain commencent à fonctionner ensemble, et en conséquence, il "entend" des battements avec une fréquence de 330-335 = 5 vibrations par seconde, mais ce n'est pas un vrai son externe, mais un "fantôme". Il naît dans le cerveau humain uniquement par l'addition d'ondes électromagnétiques provenant de deux hémisphères fonctionnant de façon synchrone du cerveau. Il a été établi qu'en superposant les battements binauraux les uns sur les autres en plusieurs «couches», il est possible de former l'activité rythmique du cerveau dans la direction nécessaire, et ainsi d'évoquer une image correspondante d'un EEG chez une personne (c'est-à-dire une image des vibrations cérébrales bioélectriques), et avec elle la conscience, qui est caractéristique de cette image.

- Stimulation lumineuse.
Cette approche vous permet de stimuler la substance corticale visuelle à une fréquence différente des autres. Par exemple, une personne qui agit principalement sous l'influence de l'hémisphère gauche du cerveau peut recevoir une stimulation à une fréquence de 8 Hz du champ visuel droit des deux yeux (et donc de l'hémisphère gauche du cerveau) pour ralentir le travail de l'hémisphère gauche et recevoir une stimulation à une fréquence de 16 Hz du champ visuel gauche de œil pour améliorer la fonction de l'hémisphère droit. Inversement, une personne souffrant de dépression peut recevoir une stimulation bêta de l'hémisphère gauche et une stimulation alpha de l'hémisphère droit.

- Stimulation combinée lumière-son du cerveau.
La stimulation dans la gamme alpha (8-14 vibrations par seconde) est idéale pour assimiler de nouvelles informations, la gamme thêta (4-7 vibrations par seconde) est idéale pour l'acceptation non critique des paramètres externes, car ses rythmes désactivent les mécanismes psychiques protecteurs et permettent à la transformation des informations de pénétrer profondément dans le subconscient. La gamme thêta est également idéale pour mémoriser des mots étrangers lors de l'apprentissage des langues. Les appareils les plus efficaces pour la stimulation combinée lumière-son sont les machines mentales.

- Privation sensorielle.
La restriction ou l'arrêt complet de la réception de divers stimuli de l'environnement extérieur. Le déficit du flux sensoriel de fond habituel dans des conditions de privation sensorielle compense l'activité cérébrale dans presque toute la gamme des ondes cérébrales.

- Chambre de flottation.
«Isolation» ou «chambre de flottation» vous permet de déconnecter le cerveau des informations sensorielles (jusqu'à 90% de son volume total).
Des conditions similaires de privation sensorielle avec une chambre de flottation ont été obtenues en utilisant l'appareil «poumons de fer» - un respirateur utilisé pour traiter la poliomyélite.

- Générateur de champ unique (ganzfeld).
Lorsque le cerveau rencontre un champ de vision infini, dépourvu de tout détail contrasté, l'analyseur visuel est éteint et le cerveau passe en "admirant" lui-même. En conséquence, l'hémisphère gauche, qui est responsable de la logique, est significativement "inhibé", la droite, responsable de la pensée figurative et de l'intuition, est activée de manière compensatoire. L'effet Ganzfeld vous permet d'éteindre l'analyseur visuel, tout en offrant une bonne relaxation, améliore considérablement la sensibilité psychique d'une personne.

Il est désormais reconnu que les plus efficaces sont des combinaisons de diverses méthodes d'effets indirects et directs sur l'activité cérébrale..

Les méthodes actuellement existantes incluent la stimulation lumineuse et sonore (LS), les battements binauraux, la stimulation électrique cérébrale (CES), les systèmes moteurs, les haut-parleurs, la chambre de flottation, le générateur à champ unique (Ganzfeld), l'électroencéphalographe (EEG), la rétroaction biologique (rétroaction biologique).

Toutes ces combinaisons sont effectuées dans des machines à l'esprit..

Le marché des machines à esprit modernes dans le monde est immense et chaque fabricant fait naturellement l'éloge de ses produits. Je ne voudrais pas m'attarder sur les avantages et les inconvénients de modèles spécifiques, je voudrais seulement résumer qu'à l'heure actuelle, un travail technique sérieux est en cours dans le monde pour améliorer continuellement la qualité et élargir la gamme des capacités techniques des machines mentales..
Cela nous permet d'espérer qu'au cours des 10 à 15 prochaines années, l'activation artificielle régulière de l'activité cérébrale prendra dans notre vie la même place que les téléphones portables ou les téléviseurs.

Les psychotechnologies et l'influence artificielle sur l'activité cérébrale - c'est certainement un domaine de la psychotechnologie, font partie intégrante du soutien technique des guerres de l'information.
Guerres de l'information, au sens large du terme - l'avenir de l'humanité.
Par conséquent, les efforts de tous les pays développés au 21e siècle viseront la recherche et l'utilisation de diverses psychotechnologies à des fins militaires. En fait, cela se produit depuis longtemps, donc les machines minières commerciales ne sont que des déchets militaires.

Quant aux psychotechnologies vraiment efficaces, je vous l'assure, elles le sont, mais jusqu'à présent elles constituent un secret d'État, c'est peut-être heureusement!

Vague / PropriétésOndes gammaOndes bêtaOndes alphaVagues TettaVagues delta
Avantages de haut niveauPensée positive. L'hémisphère gauche, dans lequel ces ondes cérébrales prédominent, est associé à la pensée positive..Renforcer la communication avec le subconscient. L'activité thêta vous permet de créer une connexion forte avec votre subconscient.Réduction de l'anxiété, du stress et de la névrose. Vous êtes plus détendu à bien des égards..Augmentation de la productivité. Résolution rapide et efficace des problèmes.Connexion profonde avec le subconscient. Comme l'activité cérébrale alpha et thêta, l'activité delta comble le fossé entre la conscience et le subconscient
Intelligence accrue. Niveau supérieur d'intelligence grâce à la participation active à diverses activités.
Antidépresseur naturel. Le bonheur global augmente.
La capacité de programmer le subconscient. La lecture des affirmations et un dialogue interne positif à ce niveau de conscience sont les plus efficaces. Le cerveau est ouvert aux suggestions et aux nouvelles idées..
Hyperconcentration. Vous restez concentré et motivé par une seule idée..
Ondes gammaOndes bêtaOndes alphaVagues TettaVagues delta
Inconvénients de l'excès d'activité des ondes cérébralesIncapacité à se concentrer. Dans la plupart des cas, un niveau élevé de thêta provoque l'effet de la nébuleuse mentale, la rêverie excessive et l'aspiration de pensées aléatoires.Concentration extrêmement faible. Une activité delta excessivement élevée peut provoquer un trouble de l'esprit, une rêverie excessive et des oublis..
Rêverie excessive. Les rêves deviennent incontrôlables, ce qui vous rend extrêmement inefficace dans l'exécution de certaines tâches..Bagage émotionnel excessif. Une activité delta élevée vous donne un sentiment d'empathie, tandis qu'un excès de ce sentiment ne vous permet pas de percevoir correctement les circonstances, les situations et aussi les autres.
Une dépression. On constate qu'une activité alpha excessive de l'hémisphère gauche du cerveau peut provoquer une dépression.Une dépression. Les personnes souffrant de dépression clinique ont un niveau accru d'activité cérébrale thêta.Somnolence élevée. Vous vous endormez littéralement en déplacement ou même en conduisant, surtout si vous n'avez pas dormi depuis longtemps.
Manque d'excitation. Vous perdez de l'enthousiasme, tout ce qui est nouveau et intéressant cesse de vous couper le souffle.
Ondes gammaOndes bêtaOndes alphaVagues TettaVagues delta
Comment augmenter l'activité des ondes cérébralesStimulants des ondes cérébrales. La méthode d'influence de l'activité ondulatoire du cerveau n'a pas encore été entièrement étudiée..
Hypnose et auto-hypnose. Sans activité gamma, l'auto-hypnose deviendrait une pratique très difficile et inefficace..Réservoir Neurofeed Médicaments qui augmentent l'activité des ondes cérébrales bêta.L'auto-hypnose. L'auto-hypnose est la suggestion des attitudes nécessaires dans un état de sensibilité, généralement dans l'état alpha..Hypnose et auto-hypnose. La pratique régulière de l'auto-hypnose augmente l'activité thêta du cerveau..
Yoga. Des études sur des personnes qui pratiquent régulièrement le yoga ont montré que, dans leur cerveau, l'activité gamma est plus prononcée que dans l'ordinaire

Jeux d'entraînement cérébral. Jeux comprenant la réflexion, les mots croisés, les mots croisés et les puzzles.

Yoga. Si vous le pratiquez correctement et régulièrement, cela vous permettra d'augmenter votre activité alpha..Yoga. Contribue à une plus grande production de delta d'ondes cérébrales.
Résolution des problèmes nécessitant une concentration maximale.La solution des problèmes mathématiques. Il n'est pas nécessaire d'être un étudiant pour résoudre des problèmes mathématiques.Bon rêve. Dormir suffisamment est un must. Au réveil, la quantité d'ondes cérébrales gamma augmente.Visualisation. Chaque fois que vous fermez les yeux et commencez à visualiser, l'activité alpha dans votre cerveau augmente.