Principal / Diagnostique

Moelle osseuse rouge humaine: fonctions et structure

Diagnostique

Dans la composition du sang humain, il existe de nombreux groupes de cellules, chacun étant responsable de sa propre fonction. Certains d'entre eux sont nécessaires à l'apport d'oxygène à tous les tissus du corps. D'autres aident à arrêter les saignements. D'autres encore protègent le corps contre diverses substances nocives. Pour que toutes ces cellules fonctionnent normalement, elles doivent être constamment mises à jour. Pour cela, il y a une moelle osseuse rouge. C'est le principal organe de formation du sang. C'est là que se produit la formation et la reproduction des cellules. Pour cette raison, la moelle osseuse assure 2 fonctions essentielles du corps - l'hématopoïèse et l'immunité.

Moelle osseuse rouge: structure organique

La moelle osseuse est une substance semi-liquide qui a une teinte rouge foncé. Si vous assemblez toutes ses pièces, le poids total sera d'environ 2-3 kg. La moelle osseuse rouge d'une personne est répartie dans tout le corps. La majeure partie est concentrée dans le bassin et les côtes. On le trouve également dans les os longs tubulaires (dans les membres). De plus, une partie de cet organe se situe dans les vertèbres. La moelle osseuse rouge se compose de 3 types de cellules. Ceux-ci inclus:

  1. Éléments indifférenciés. Dans leur composition, ils ressemblent à des cellules embryonnaires. Ces particules n'ont pas de direction de développement spécifique et sont donc appelées cellules souches. Ils ne sont pas capables de s'auto-reproduire, car lors de la division, ils forment les précurseurs du système hématopoïétique ou immunitaire. Pour cette raison, les cellules indifférenciées sont en nombre limité. Ils sont d'une grande importance pour la médecine moderne..
  2. Cellules multipotentes. Ces éléments de moelle osseuse sont peu différenciés. Avec leur division, un germe leucocytaire ou érythrocytaire d'hématopoïèse se forme. De plus, leurs cellules filles sont des mégacaryoblastes - précurseurs plaquettaires.
  3. Germes matures du système hématopoïétique. Il s'agit notamment des cellules érythro-, lympho-, mono-, granulocytaires et macrophages.

Développement de la moelle osseuse

La moelle osseuse rouge commence son développement à partir du 2ème mois après la conception. Pendant cette période, il ne peut être trouvé que dans la clavicule de l'embryon. Après 1-1,5 mois, il commence à apparaître dans tous les os plats du fœtus. Pendant cette période, il remplit une fonction ostéogénique. En d'autres termes, il favorise la formation de tissu osseux dans l'embryon. À la 12-14e semaine de développement, les cellules hématopoïétiques commencent à apparaître autour des vaisseaux du fœtus. À partir du 5ème mois environ après la conception, de nombreuses barres transversales osseuses se brisent. En conséquence, un canal médullaire est formé. Vers la 28e semaine de développement, cet organe devient hématopoïétique. En même temps, ses cellules remplissent les os tubulaires des membres. Le fœtus développe principalement un germe érythroïde d'hématopoïèse. Chez un nouveau-né, des cellules adipeuses apparaissent dans la diaphyse des os tubulaires. Dans le même temps, les glandes pinéales sont remplies de nouveaux foyers d'hématopoïèse..

Moelle osseuse rouge: fonctions organiques

Comme déjà mentionné, la moelle osseuse est un organe des systèmes hématopoïétique et immunitaire. De plus, c'est lui qui assure la maturation des cellules souches. La fonction hématopoïétique de la moelle osseuse est la production des précurseurs des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes. Chacune de ces cellules est vitale pour notre corps. L'immunité est également une fonction importante. Grâce à lui, le corps humain peut vaincre toutes les particules étrangères qui le menacent. Les cellules de la moelle osseuse rouge responsables de l'immunité sont appelées lymphocytes et macrophages. Ces dernières années, l'étude de ce corps occupe de plus en plus l'esprit des scientifiques. Cela est dû au fait qu'en plus de ses fonctions de base, il produit des cellules indifférenciées ou souches. Cette découverte a constitué une percée majeure en médecine, grâce à de nouvelles possibilités de traitement des maladies graves..

Assurer la fonction hématopoïétique du corps

Une pousse rouge de moelle osseuse se forme lors de la division d'une cellule progénitrice polypotente. À son tour, il peut poursuivre son développement en tant que groupe d'éléments leucocytaires ou érythrocytaires. De plus, pendant la division cellulaire, les cellules germinales rouges forment des mégacaryoblastes. Ce sont les précurseurs des plaquettes. Toutes ces cellules constituent le sang humain. Les globules rouges sont nécessaires au transfert d'oxygène vers tous les tissus du corps. Il s'agit d'une fonction très importante du sang, car l'hypoxie se produit sans elle et une personne peut mourir. Les globules blancs sont des globules blancs qui sont nécessaires pour protéger le corps contre les infections bactériennes et virales. Grâce à eux, en cas de danger, un mécanisme protecteur entre en vigueur - l'inflammation. Il vise à détruire les microbes et à les déplacer du corps. Les plaquettes sont nécessaires pour arrêter le saignement.

La relation de la moelle osseuse rouge avec l'immunité humaine

Le système immunitaire est le principal mécanisme de protection de notre corps contre les agents nocifs. La moelle osseuse rouge est l'un de ses organes centraux. Cela est dû au fait que les cellules de l'immunité humorale - les lymphocytes B, y mûrissent. Leur action vise à éliminer les infections du corps. En outre, ils sont étroitement liés à d'autres cellules du système immunitaire - les lymphocytes T. Ces éléments se forment dans la glande du thymus. Leur fonction est d'assurer l'immunité cellulaire. En plus des lymphocytes B, des macrophages se forment dans la moelle osseuse rouge. Ils sont nécessaires pour capturer de grosses particules étrangères et les détruire. Avec la pathologie de la moelle osseuse, l'ensemble du système immunitaire du corps souffre. Par conséquent, sa fonction protectrice, comme l'hématopoïétique, est vitale.

Diagnostic des pathologies de la moelle osseuse

La maladie de la moelle osseuse peut être suspectée par divers symptômes. Le plus souvent, avec des pathologies graves de cet organe, des défauts sont déjà visibles au cours de la période néonatale. Dans certains cas, des maladies de la moelle osseuse sont acquises. Le plus souvent, ils sont détectés par des changements dans les tests de laboratoire. Les manifestations cliniques des pathologies de la moelle osseuse peuvent être une faiblesse, une perte de poids, des saignements, des éruptions hémorragiques sur le corps. Si une maladie de la moelle osseuse est suspectée, une série de tests est effectuée. Ils aident à clarifier le diagnostic. Ces tests comprennent un coagulogramme, un frottis sanguin et une biopsie de moelle osseuse. Les hématologues ou les oncologues peuvent détecter une pathologie.

Maladie de la moelle osseuse rouge

Les maladies de la moelle osseuse comprennent divers types d'anémie et de leucémie. Certains d'entre eux sont congénitaux et héréditaires, tandis que d'autres surviennent au cours de la vie. Par exemple, l'anémie due à une déficience en B-12 est plus fréquente chez les patients après une gastrectomie. Avec cette pathologie, la composition non seulement du sang (diminution de l'hémoglobine, augmentation de la taille des globules rouges), mais aussi de la moelle osseuse change. Lorsqu'il est taché, la plupart devient bleu. L'anémie aplasique est une maladie dans laquelle tous les germes de la formation de sang sont déprimés. Avec une ponction de moelle osseuse, une augmentation du tissu adipeux est détectée. En plus de l'anémie, les hémoblastoses sont des pathologies de l'hématopoïèse. Avec eux, une dégénérescence tumorale et une reproduction améliorée des cellules de la moelle osseuse sont observées. Le plus souvent, on trouve une leucémie lympho et myéloïde. Avec ces pathologies, une partie des cellules se multiplie intensément, déplaçant les germes hématopoïétiques restants. Ces maladies peuvent être aiguës et chroniques..

Traitement des pathologies hématopoïétiques

Le choix de la méthode de traitement dépend de la maladie elle-même, ainsi que de son stade. Avec l'anémie due à une carence en B-12, une thérapie de remplacement à vie avec de la cyanocobalamine est utilisée. Lorsque tous les germes de l'hématopoïèse sont inhibés, une greffe de moelle osseuse est nécessaire. Certains types d'anémie congénitale restent incurables à ce jour. Le principal remède à l'hémoblastose est la chimiothérapie. Selon le type de leucémie, un programme de traitement spécifique est utilisé. Les médicaments qui composent la chimiothérapie sont appelés cytostatiques. Leur action vise à supprimer la croissance pathologique des cellules sanguines tumorales. Malheureusement, ces médicaments ont de nombreux effets secondaires. Dans certains cas, les médecins ont recours à une greffe de moelle osseuse. Habituellement, cette méthode est utilisée pour l'hémopoïèse sévère chez les enfants..

Greffe de moelle osseuse rouge

Comme vous le savez, la moelle osseuse rouge est la seule source de cellules souches. Cette question est activement étudiée depuis plusieurs décennies dans tous les pays du monde. La greffe de moelle osseuse peut sauver des millions de personnes souffrant de formes graves d'hémoblastose. De plus, les cellules souches sont utilisées en transplantologie et en chirurgie plastique..

Myélogramme: déchiffrer les résultats

Les maladies du système hématopoïétique n'épargnent personne - ni les adultes ni les jeunes enfants. Le succès du traitement, la préservation de la vie des patients dépendent principalement d'un diagnostic rapide. Une méthode de diagnostic obligatoire pour surveiller l'état de la moelle osseuse est la ponction de la moelle osseuse. Le myélogramme résultant montrera tout ce qui arrive aux organes hématopoïétiques, aidera à identifier les néoplasmes malins dans les premiers stades, prescrira le bon traitement.

Qu'est-ce qu'un myélogramme??

Un frottis de moelle osseuse normale

Un myélogramme est le résultat d'un examen microscopique hématologique obtenu à la suite d'une ponction de la moelle osseuse rouge.

Le but de l'analyse est d'évaluer la composition qualitative et quantitative des cellules de la moelle osseuse (tissu myéloïde), la teneur en divers myélocaryocytes en pourcentage.

Le contenu en cellules de la moelle osseuse est le reflet de la fonction hématopoïétique du corps humain. Dans ce document, la formation, la maturation (différenciation) des cellules progénitrices du germe myéloïde de l'hématopoïèse - éléments formés du sang - ont lieu:

Tout changement de la part de l'hématopoïèse se reflète dans un myélogramme, selon lequel la présence d'une pathologie du système sanguin est jugée, les types d'hématopoïèse sont évalués, la dynamique de la maladie est prescrite, le traitement reçu est ajusté.

Pour l'évaluation la plus complète de l'état du système hématopoïétique, les données de myélogramme obtenues doivent être évaluées en même temps que l'analyse clinique détaillée générale du sang périphérique.

Tarifs myélogramme

Myélogramme - une image d'une moelle osseuse rouge au microscope

Normalement, pas plus de 1,7% de cellules blastiques sont autorisées dans les échantillons de moelle osseuse.

Changer un seul indicateur de myélogramme est une indication pour un examen plus détaillé des patients.

Voici les valeurs normales du myélogramme:

Éléments de celluleLe contenu des cellules,%
Explosions0,1-1,1
Myéloblastes0,2-1,7
Cellules neutrophiles:
Promyélocytes1.0-4.1
Myélocytes7.0-12.2
Métamyélocytes8.0-15.0
Poignarder12.8-23.7
Segmenté13.1-24.1
Tous les éléments neutrophiles52,7-68,9
Éosinophiles (toutes générations)0,5-5,8
Basophiles0-0,5
Érythroblastes0,2-1,1
Pronormocytes0,1-1,2
Normocytes:
Basophile1.4-4.6
Polychromatophile8,9-16,9
Oxyphile0,8-5,6
Tous les éléments érythroïdes14,5-26,5
Lymphocytes4.3-13.7
Monocytes0,7-3,1
Cellules plasmatiques0,1-1,8
Nombre de mégacaryocytes (cellules dans 1 μl)50-150
Le nombre de myélocaryocytes (en milliers dans 1 μl)41.6-195.0
Rapport leuco-érythroblastique4 (3): 1
Indice de maturation des neutrophiles de la moelle osseuse0,6-0,8

Augmentation du taux

La prévalence des globules rouges est un signe de leucémie myéloïde

Selon quels indicateurs de myélogrammes sont élevés, nous parlerons de toute maladie du sang.

Si une augmentation du nombre de mégacaryocytes est notée dans la moelle osseuse, cela indique la présence de métastases dans les os. Dans le cas d'une augmentation des blastes de 20% ou plus, nous parlons de leucémie aiguë. Un rapport accru de globules rouges / leucocytes indique une myélose, une leucémie myéloïde chronique, une myélose subleucémique. Indice de maturation des neutrophiles - un marqueur de la crise blastique, de la leucémie myéloïde chronique.

La croissance des érythroblastes est inhérente à l'érythromyélose aiguë, à l'anémie. Une augmentation du nombre de monocytes est observée dans la leucémie myéloïde chronique, la leucémie, les infections généralisées. Une augmentation de la concentration plasmatique indique une agranulocytose, un myélome, une anémie d'origine aplasique.

Une augmentation des éosinophiles dans le myélogramme indique des réactions allergiques prononcées, des maladies oncologiques de diverses localisations, une lymphogranulomatose, une leucémie aiguë.

Pour chacun des changements détectés, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires afin de commencer le traitement antitumoral dès que possible et de stabiliser les patients.

Une augmentation de la ponction médullaire basophile peut indiquer une leucémie myéloïde, une érythrémie et une leucémie basophile. La lymphocytose est déterminée en cas de leucémie lymphoïde chronique, d'anémie aplasique..

Tarif réduit

Un effet déprimant sur l'hématopoïèse peut avoir des cytostatiques.

La détection d'une diminution de la fonction synthétique de la moelle osseuse indique également des maladies du système hématopoïétique ou est une conséquence d'un traitement antitumoral.

Avec une diminution des mégacaryocytes, on suppose des troubles auto-immunes d'origine hypoplasique ou aplasique. Ce phénomène est souvent diagnostiqué lors de la prise de médicaments cytostatiques, de la radiothérapie.

Une diminution des données de croissance des germes hématopoïétiques érythrocytaires et leucocytaires indique une érythrémie, une hémolyse, des conditions après un saignement abondant, une érythromyélose aiguë.

L'anémie causée par une carence en B12 sera caractérisée par une diminution de l'indice de différenciation érythroblastique. Une diminution du nombre d'érythroblastes est directement caractéristique de l'aplasie médullaire, de l'anémie aplasique, du statut après traitement chimiothérapeutique et radiologique des patients cancéreux.

Une diminution des myélocytes neutrophiles, des métamyélocytes, des neutrophiles segmentés et stab est observée avec une agranulocytose immunitaire, une anémie d'origine aplasique, après traitement par des médicaments cytostatiques.

Indications et contre-indications

La procédure a des indications et contre-indications

La ponctuation de la moelle osseuse est réalisée selon des indications absolues ou relatives..

Ponction obligatoire dans les conditions suivantes:

  • toute anémie (autre que l'anémie ferriprive);
  • une diminution de la composition cellulaire de tout germe d'hématopoïèse trouvé dans un test sanguin général;
  • Leucémie aiguë;
  • la manifestation de la leucémie chronique pour clarifier le diagnostic et exclure / confirmer la présence de réactions leucémoïdes;
  • une seule augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes sans la présence de maladies infectieuses et inflammatoires. Dans ce cas, un myélogramme est nécessaire pour exclure la macroglobulinémie de Waldenstrom, myélome multiple;
  • confirmation / exclusion des métastases médullaires;
  • lymphogranulomatose;
  • lymphomes non hodgkiniens;
  • hypertrophie de la rate d'étiologie inconnue;
  • détermination de la compatibilité tissulaire dans les opérations de greffe de moelle osseuse.

Les indications relatives comprennent:

  • anémie due au manque de fer;
  • leucémie chronique.

L'étude n'est pas montrée aux personnes présentant une pathologie aiguë du système cardiovasculaire, une insuffisance cérébrovasculaire aiguë, pendant les périodes d'exacerbation de la pathologie cardiaque, l'asthme bronchique.

Comment s'effectue l'échantillonnage

Ponction sternale

La procédure dure 10 à 15 minutes et est réalisée dans des conditions stériles sous anesthésie locale..

Pour ce patient, ils sont placés sur un canapé, la zone de ponction est traitée avec des solutions antiseptiques et le médicament antidouleur est injecté par voie sous-cutanée et dans le périoste..

Après cela, une aiguille avec un canal creux à l'intérieur fait une ponction au milieu du sternum au niveau de la troisième paire de côtes. Environ 0,3 ml de moelle osseuse ponctuée est aspiré dans la cavité de la seringue avec une aiguille creuse; un pansement stérile est appliqué sur le site de ponction.

En raison de la coagulation rapide du sang, un frottis est immédiatement préparé à partir de l'échantillon obtenu et une étude est réalisée. Le temps estimé de comptage du myélogramme est de 4 heures.

La ponction est réalisée pour les enfants de moins de 2 ans du tibia ou du calcanéum, pour les enfants plus âgés - de la crête iliaque, chez l'adulte, des échantillons sont prélevés non seulement du sternum, mais aussi de l'ilium.

Décodage des résultats du myélogramme

Suivre l'algorithme aide à décoder le myélogramme

Il existe un algorithme pour analyser les résultats de chaque ponction, à l'aide duquel le myélogramme reflète pleinement l'image de la formation de sang des patients.

Pour cela, lors de la description des myélogrammes, ils sont nécessairement inclus dans la description des caractéristiques hématopoïétiques:

  • cellularité du contenu obtenu;
  • composition cellulaire;
  • type d'hématopoïèse;
  • foyers de cellules atypiques et / ou de leurs conglomérats;
  • valeur d'indice du rapport globules rouges / blancs;
  • indices de différenciation des neutrophiles, érythrokaryocytes.

Le manque de sang dans le ponctué résultant est particulièrement important. S'il y a du sang, le myélogramme sera incorrect et l'étude devra être répétée.

Complications possibles

Collection ponctuée de haute qualité - risque minimal de complications

Avec une mauvaise technique de collecte de matériel biologique, les complications suivantes sont possibles:

  • saignement,
  • piercing osseux,
  • infection d'adhésion dans le domaine de la ponction,
  • fracture du sternum.

Afin d'éviter le développement de complications, il est nécessaire de respecter les recommandations du médecin et de choisir soigneusement l'emplacement de la ponction de la moelle osseuse.

Causes du cancer de la moelle osseuse, traitement, pronostic

Grâce à la moelle osseuse, le sang humain est mis à jour grâce au renouvellement constant des cellules. Le cancer de la moelle osseuse peut survenir avec le développement de diverses mutations cellulaires. La moelle osseuse est une masse molle qui remplit l'os de l'intérieur et contient des cellules souches. Ils restaurent les cellules d'autres organes s'ils s'effondrent pour une raison quelconque..

Cette pathologie est également appelée sarcome de la moelle osseuse ou myélome et entraîne une prolifération et une division incontrôlée des cellules atypiques, qui commencent à déplacer les cellules saines. En conséquence, le tissu de la moelle osseuse mute et cesse de fonctionner normalement. Cela affecte le travail d'autres organes, tout l'organisme commence à souffrir, ce qui porte souvent une menace directe pour la vie humaine. Il y a des moments où une personne atteinte de cette pathologie peut vivre sans traitement pendant plusieurs années, mais cela se produit très rarement et la vie de ces personnes est remplie de tourments. Un diagnostic et une thérapie en temps opportun peuvent améliorer l'état du patient et prolonger sa vie.

Les causes

Selon des statistiques moyennes, le cancer de la moelle osseuse est très rarement une maladie distincte. En règle générale, une tumeur de la moelle osseuse se produit en raison d'autres formes de cancer, ou plutôt en raison de métastases provenant de l'oncologie d'un autre organe, par exemple, d'une tumeur de la glande thyroïde, du sein chez la femme et du poumon. Chez les enfants, la moelle osseuse est le plus souvent affectée par le cancer dû au neuroblastome. Dans cette maladie, soixante pour cent des patients ont des métastases médullaires.

Dans le cancer du côlon, les lésions des cellules souches métastatiques ne se produisent que dans 8% des cas. Les cellules atypiques traversent les systèmes circulatoire et lymphatique dans tout le corps humain, atteignant le site principal des dommages à la moelle osseuse. Une tumeur dans n'importe quel organe du corps humain peut contribuer à l'oncologie de la CM. Il est à noter que les tumeurs bénignes peuvent également provoquer le développement d'un processus cancéreux dans la moelle osseuse..

Mais il arrive que le cancer de la moelle osseuse ne soit pas précédé par l'oncologie d'autres organes et systèmes. Les causes des maladies de ce type ne sont pas entièrement comprises. Les facteurs qui provoquent le développement de l'oncologie peuvent être:

  • lésions infectieuses,
  • exposition aux produits chimiques,
  • facteur héréditaire,
  • mauvaises habitudes.

Selon le témoignage de la plupart des études, la moelle osseuse est affectée par une tumeur due à une mutation somatique des plasmocytes. Ce sont les principales cellules qui produisent des anticorps et contribuent au développement des lymphocytes B. Ainsi, le cancer KM commence parce que le tissu myéloïde est détruit en raison du grand nombre de plasmocytes qu'il contient. Dans certains cas, ils déplacent complètement le tissu hématopoïétique sain.

Stade et forme

Les symptômes du cancer de la moelle osseuse sont pratiquement absents et peuvent indiquer la présence d'autres maladies, de sorte qu'une tumeur de la moelle osseuse n'est presque jamais diagnostiquée au début de son développement. Au total, une tumeur de la moelle osseuse comporte quatre stades, le premier étant le plus doux et le quatrième le degré le plus grave de lésion de la moelle osseuse. Au quatrième degré, les tumeurs métastasent non seulement dans les organes adjacents, mais dans tout le corps du patient, y compris le système circulatoire.

  1. L'étape 1 commence son développement par une violation des fonctions du système immunitaire, améliorant la division cellulaire incontrôlée et le comptage cellulaire. Le pronostic pour une guérison complète dans le diagnostic de la maladie à ce stade est de quatre-vingt-quinze à cent pour cent.
  2. Au 2e stade, les cellules cancéreuses s'accumulent et une tumeur se forme. Si le cancer est aigu, une progression rapide se produit. Le pronostic de récupération est toujours élevé avec un diagnostic et un début de traitement en temps opportun.
  3. Au 3ème stade, les cellules cancéreuses commencent à envoyer des métastases dans tout le corps, entrant dans la circulation sanguine et lymphatique. Le pronostic de guérison est de cinquante pour cent, après un traitement avec des médicaments antitumoraux chimiques, les patients vivent de cinq à huit ans.
  4. Le 4ème stade est le plus grave, les tumeurs cancéreuses sont diagnostiquées même dans les organes distants. La probabilité que le patient soit complètement guéri est presque nulle. Ces patients vivent de un à quatre ans.

La forme de cancer peut être aiguë et chronique. En forme aiguë, le cours est agressif, et les métastases divergent très rapidement. La forme chronique est plus douce, la rémission peut être obtenue plus facilement et les personnes atteintes de cette forme survivent souvent. La forme aiguë est diagnostiquée dans 70% des cas. Contrairement à d'autres maladies, la forme aiguë ne peut pas devenir chronique, mais la forme chronique peut s'aggraver lors d'une crise blastique.

Avec une exacerbation de la forme chronique, une personne peut vivre six mois ou un an, après quoi elle meurt. Si vous commencez le traitement d'une forme chronique à temps, l'espérance de vie augmente à cinq ou sept ans. Dans certains cas, le cancer est complètement guéri. Si après le traitement, le patient ne présente aucun symptôme pendant cinq ans, cela indique une guérison complète.

Symptômes

Les symptômes du cancer de la moelle osseuse du premier stade sont presque toujours absents ou insignifiants:

  • légère perte de poids,
  • fatigue,
  • diminution de l'appétit,
  • frissons et fièvre,
  • grosses glandes salivaires.

De tels symptômes peuvent accompagner de nombreuses autres maladies, même un simple SRAS, car les patients ne sont pas pressés de consulter un médecin. Plus tard, avec la formation d'une tumeur osseuse, les symptômes suivants apparaissent:

  • il y a une croissance sur l'os (parfois plusieurs),
  • douleur dans les os,
  • les articulations gonflent,
  • la mobilité est limitée,
  • une carence en fer dans le sang commence.

Ces symptômes sont souvent associés à des maux de tête et des étourdissements, des saignements de nez, des difficultés respiratoires, une personne qui se sent faible et des ecchymoses sur son corps sans raison. Les symptômes de la maladie adulte ne sont pas aussi graves que chez les enfants. Le tableau clinique et sa gravité peuvent varier en fonction de l'emplacement de la tumeur de la moelle osseuse. Une personne devrait voir un médecin au premier signe de cancer de la moelle osseuse, cela augmentera ses chances de vie.

Diagnostique

Les maladies de la moelle osseuse, en particulier les cancers, sont plus souvent diagnostiquées au deuxième stade. Avant de procéder à l'examen, le médecin recueille une anamnèse, écoute les plaintes du patient. Le diagnostic du cancer de la moelle osseuse comprend nécessairement un test sanguin. En plus d'un test sanguin, une analyse de l'urine et des fèces est effectuée. Le sang est également prélevé pour la biopsie, l'examen aux rayons X.

En plus des radiographies simples, les méthodes de diagnostic comprennent les radiographies de contraste et la biochimie du tissu tumoral. Si la tumeur entière est visible sur la radiographie, cela indique un cancer primaire. Si seules des métastases sont visibles, un processus de cancer secondaire peut être suspecté. Dans ce cas, le patient est examiné complètement pour identifier la maladie sous-jacente qui pourrait conduire au cancer KM..

Traitement

Le cancer de la moelle osseuse nécessite un traitement long et complexe. Dans le traitement du cancer de la moelle osseuse, une thérapie symptomatique est utilisée avec des médicaments - hormones, androgènes, glucocorticostéroïdes, anabolisants, etc. Ces médicaments puissants ont de nombreux effets secondaires..

Le traitement du cancer de la moelle osseuse chez les patients adultes et les enfants est le même et peut consister en:

  • cours de chimiothérapie - prendre des produits chimiques qui inhibent la croissance tumorale et la tuent,
  • radiothérapie - irradiation des zones touchées pour diviser la tumeur,
  • greffe de moelle osseuse réalisée après irradiation et capable de provoquer une rémission ou une récupération persistante.

Les enfants sont mieux traités que les patients adultes.

Une greffe de moelle osseuse

Lorsque la chimiothérapie et les médicaments anticancéreux n'aident pas, la greffe de moelle osseuse peut être la seule chance de sauver une personne. Cependant, une telle opération complexe ne convient pas à tous les patients. Pendant la chirurgie, le patient reçoit une injection de cellules souches du donneur.

Cependant, le donneur doit être histocompatible et très difficile à trouver. C'est pourquoi les femmes enceintes se voient proposer de conclure un contrat avec une banque de cellules souches et de conserver le sang du cordon ombilical de son bébé pendant l'accouchement, car les cellules souches qu'elle contient sont contenues en grand nombre et, en cas de maladie, conviennent à la transplantation non seulement pour l'enfant, mais aussi pour ses proches. La greffe de moelle osseuse est divisée en deux types:

  1. Lorsqu'il est allogénique, le patient est transplanté par les cellules d'autres personnes,
  2. Lorsqu'il est autologue, le patient reçoit ses propres cellules, mais saines.

Après l'opération, une réhabilitation est nécessaire pendant plusieurs mois. Pendant cette période, le système immunitaire doit être reconstruit, car une personne peut souvent et gravement souffrir de maladies infectieuses, se fatiguer rapidement, souffrir de troubles émotionnels et nerveux. Ces complications de la chirurgie disparaissent en environ un an..

Remèdes populaires

Lors du recours à la médecine traditionnelle, il ne faut pas oublier qu'elle ne remplace ni l'harmonothérapie, ni d'autres médicaments, ni le traitement chirurgical, mais n'est qu'un ajout à la thérapie principale. Après consultation avec le médecin, vous pouvez prendre une infusion de marronnier, myrtille, millefeuille.

La prévention

Pour prévenir les néoplasmes, il est recommandé de renforcer le système immunitaire. Il ne peut pas protéger complètement contre le cancer de la moelle osseuse, mais il réduira considérablement la probabilité d'une maladie telle que le cancer. Étant donné que le sarcome de la moelle osseuse est une maladie qui survient pour des raisons inconnues, il est impossible de s'en protéger complètement d'une manière particulière, mais plus le mode de vie de la personne est sain, moins elle a de chances de tomber malade..

Les médecins recommandent de manger ce qui est bon pour la moelle osseuse:

  1. Poissons de mer gras,
  2. Chou frisé,
  3. Noix.

Pour renforcer le système immunitaire, vous pouvez recourir à l'utilisation d'immunomodulateurs de pharmacie.

Complications et pronostic

Dans le cancer de la moelle osseuse, le pronostic est, dans la plupart des cas, très décevant. Mais avec un traitement rapide chez le médecin, il s'avère parfois de guérir complètement le patient. Tous ceux qui ont un cancer veulent savoir combien de personnes vivent avec ce diagnostic. Cela dépend de beaucoup:

  • début de la thérapie en temps opportun,
  • respect des recommandations médicales,
  • efficacité du traitement,
  • l'âge du patient,
  • conditions de vie du patient.

Si des métastases dans la moelle osseuse sont allées de pair avec un cancer d'un autre organe, cela indique que le processus est en cours. Dans ce cas, le traitement peut ne pas donner effet. Avec un diagnostic rapide du myélome primaire, la survie des patients atteint 75%. Les métastases à la moelle osseuse des tumeurs du tissu osseux entraînent un sarcome secondaire, pouvant presque toujours entraîner la mort. Selon des statistiques moyennes, après que le cancer a été détecté et traité, le patient décède après une période de trois à cinq ans.

Cancer de la moelle osseuse

Les statistiques sont défavorables, sur la planète chaque année 10 millions de personnes découvrent une maladie mortelle, dont 8 millions meurent. Le cancer de la moelle osseuse est une pathologie en oncologie, une maladie d'un tissu spécifique qui remplit l'espace dans l'os humain. Le tissu (un autre nom pour la moelle osseuse myéloïde) est à juste titre appelé une sorte de «maternité» de cellules souches. La procédure est continue dans le corps humain et joue un rôle particulier..

La cellule souche vous permet de mettre à jour la structure du corps humain, détruite par une maladie ou un traumatisme. Chacun à sa manière est important pour le bon fonctionnement du corps: les plaquettes forment des caillots sanguins qui empêchent les saignements; les globules blancs sont nécessaires pour lutter contre les infections; les globules rouges transportent l'oxygène et le dioxyde de carbone à travers le corps.

L'organe hématopoïétique agit pour la défense immunitaire du corps. Une variété de processus physiologiques, l'influence de facteurs internes et externes, le nombre de cellules non développées le rendent vulnérable. Les cellules se développent au besoin. Lorsqu'une cellule souche est endommagée, un certain nombre de processus oncologiques appelés cancer du sang se produisent. Le nom généralement accepté pour les maladies dans lesquelles le développement des cellules formées va mal ou dans un court laps de temps est appelé hémoblastose (un autre terme est une tumeur de l'organe hématopoïétique).

Causes du cancer de la moelle osseuse

Au stade actuel, les sources de tumeurs malignes n'ont pas encore été étudiées. Le processus oncologique chez 60% des personnes survient avec des métastases dans le système respiratoire, la prostate, la glande thyroïde. Chez 8% des personnes, un processus malin se forme lorsqu'un cancer du bas intestin est atteint..

Une version est proposée selon laquelle les plasmocides commencent à affecter le tissu myéloïde, se multipliant à l'infini et déplaçant les cellules hématopoïétiques de la moelle osseuse.

Les scientifiques ont formé un certain nombre de facteurs qui affectent négativement l'organe hématopoïétique et la survenue de mutations:

  1. La tendance à former des cellules malignes chez un adulte atteint du syndrome de Down et d'autres maladies génétiques.
  2. La probabilité de contracter une infection par le VIH et un dysfonctionnement du système immunitaire.
  3. L'effet des toxines, des radiations et des produits chimiques sur le corps humain lors de contacts fréquents ou de non-respect des mesures de sécurité, vivant dans une zone avec un mauvais environnement.
  4. Un mauvais style de vie, de mauvaises habitudes (abus d'alcool et tabagisme) au fil du temps provoqueront le développement de la maladie.

Manifestations et traits caractéristiques de la maladie

Les statistiques montrent un risque 60% plus élevé pour les hommes que pour les femmes. Au stade initial, une personne peut ne pas remarquer du tout la maladie. La limite d'âge de la maladie est les personnes de plus de 50 ans, commence rarement à l'adolescence. La maladie se manifeste sous des formes chroniques et aiguës.

La forme aiguë représente 75% des cas de la maladie. Le fond est doux. Le processus malin est difficile, la pathologie commence de manière agressive, les néoplasmes augmentent de taille et des métastases apparaissent. La probabilité de survie est de 40 à 80% avec des soins médicaux en temps opportun, sinon la mort est possible.

La forme chronique se développe plus lentement et il est difficile de distinguer les symptômes aux premiers stades. En pathologie aiguë, l'espérance de vie ne dépasse pas un an après le diagnostic. La forme chronique est classée en:

  • chondrosarcome - dommages aux ligaments, aux articulations et aux tendons;
  • Sarcome d'Ewing - une tumeur de bas grade du squelette;
  • histiocytome - un processus malin se produit dans les muscles;
  • ostéosarcome - croissance tumorale dans un tissu osseux dense.

Il existe des types de tumeurs cancéreuses de type myéloïde: leucémie, lymphome, myélome.

Les principaux symptômes de la manifestation de la maladie:

  • Fatigue, faiblesse dans le corps, vertiges. La manifestation de ces symptômes est une base importante pour la maladie émergente..
  • Les sensations désagréables dans les os augmentent avec le mouvement. Il s'étend jusqu'au bas du dos et à l'articulation de la hanche, est de longue durée.
  • La coagulation sanguine s'aggrave en raison d'une faible numération plaquettaire.
  • Saignement des gencives.
  • Difficulté à aller aux toilettes, engourdissement des jambes.
  • Soif, vomissements, difficulté à éliminer les matières fécales d'une carence en calcium.
  • La détérioration de la vigilance, les saignements de nez intermittents et le désir de dormir sont associés à un excès de paraprotéines dans le sang.
  • Sur le corps du patient, dans la poitrine, la région pelvienne, la tête, vous pouvez observer des foyers de lésion de forme ronde avec des limites visibles, autour desquelles il y a un gonflement.

Symptômes supplémentaires pour le myélome:

  • Perte de poids corporelle instantanée, même avant l'épuisement.
  • Étanchéité osseuse réduite conduisant à l'ostéoporose et aux fractures.
  • Courbure de la colonne vertébrale pendant la transition vers une maladie.
  • Une augmentation du tissu osseux, fusion des foyers d'infection les uns à côté des autres.
  • La probabilité de contracter des infections et une diminution générale de l'immunité.

Stades du cancer de la moelle osseuse

Il y a 4 stades de pathologie, les premiers sont détectés par hasard, généralement dans l'étude de l'arthrite et des rhumatismes. Les chances de guérison pour les deux premiers stades sont positives, car pour les prochains médicaments efficaces n'ont pas encore été inventés.

Les symptômes sont différents au cours de la maladie, considérez les 4 étapes:

  • Le premier stade des symptômes peut être caractérisé par des dysfonctionnements du système immunitaire. Le groupe de cellules dégénère en malin et grossit. Le processus peut durer jusqu'à une douzaine d'années. La probabilité de guérison atteint 100% lorsqu'une maladie est détectée au premier stade.
  • La deuxième étape est caractérisée par la formation de tissu tumoral, mais les chances de guérison sont favorables. Les prévisions d'espérance de vie atteignent 10 ans, en l'absence de progression de la maladie.
  • L'origine des processus métastatiques est un signe de l'étape suivante. Les cellules se propagent à travers les systèmes circulatoire et lymphatique, affectant d'autres organes. Avec des méthodes de traitement avancées, une personne vivra jusqu'à 8 ans.
  • Au dernier degré, les systèmes de vie internes sont endommagés. Les tumeurs malignes dans le corps réduisent les chances d'une issue favorable, la probabilité de guérison est proche de zéro. Avec une guérison serrée de la maladie, l'espérance de vie est de 1 à 3 ans.

Prévention du cancer de la moelle osseuse

Mangez des aliments améliorant l'immunité pour améliorer la fonction de la moelle osseuse:

  1. Poissons contenant des acides gras, comme la truite, le thon, la plie.
  2. La viande de volaille contient des vitamines B nécessaires à la normalisation du métabolisme. Les œufs de poule contiennent beaucoup de lutéine, ce qui améliorera la vue et le bien-être des personnes âgées.
  3. Noix de fer, d'iode, de manganèse et d'autres substances.
  4. Les algues, en raison de leur teneur élevée en iode, ont un effet positif sur la glande thyroïde.
  5. Le thé vert est riche en antioxydants.
  6. Pékin et le chou-fleur contiennent des éléments biologiques actifs.
  7. Boire beaucoup de liquides réduit la quantité de calcium dans le sang, la norme est de deux litres d'eau par jour..

Il est interdit de manger des aliments épicés, nocifs pour une immunité affaiblie. C'est bien d'avoir un régime individuel.

Une fois par an, effectuez un examen complet du corps. Charges de puissance constantes, durcissement en hiver, la lutte contre les mauvaises habitudes renforce le système immunitaire et améliore le bien-être.

Vous ne pouvez pas vous protéger complètement contre de telles maladies, mais un mode de vie actif réduit la probabilité des maladies elles-mêmes. Ajouter des vitamines à l'alimentation, un sommeil sain de 8 heures, une alimentation bien choisie, des sports quotidiens, la lutte contre l'alcool et le tabagisme - le chemin d'une vie saine.

Diagnostic de la maladie

Les signes de la maladie sont très divers, dont la plupart sont facilement confondus avec les symptômes d'autres maladies, par conséquent, seuls les symptômes ne sont pas diagnostiqués. La détection du cancer est un problème complexe nécessitant des recherches en laboratoire.

Le diagnostic de la maladie comprend un grand nombre de méthodes:

  1. Obligatoire sera une numération formule sanguine complète, ainsi que l'urine et les matières fécales. La méthode est la plus simple du 21e siècle, mais donne une image vivante de ce qui se passe dans le corps humain. Un test sanguin est effectué à la fois biochimique et sur la composition des anticorps IgM.
  2. Un échantillon de tissu osseux (biopsie) pour étudier les changements pathologiques.
  3. Grâce à la tomodensitométrie et à l'IRM, les médecins voient le nombre de néoplasmes dans le corps humain, connaissent la taille, identifient la pathologie des os humains.
  4. La radiographie et la scintigraphie osseuse sont obligatoires; la présence de néoplasmes à l'intérieur de l'os est détectée à l'aide d'isotopes radioactifs.

La quantité de protéines lors des tests sanguins et urinaires dépasse les performances de presque tous les patients. La composition de l'hémoglobine dans un globule rouge est proche de 1 (0,85-1,05 normale). ESR est plus élevé que la normale. Les formes nucléaires de globules rouges sont supérieures aux valeurs acceptables, tandis que la teneur en plaquettes est inférieure au niveau. La trépanobiopsie peut déterminer et vérifier le bon diagnostic de cancer.

Le diagnostic de la tumeur est effectué sur la base du bien-être du malade, le médecin interroge le patient sur les conditions de travail, les maladies passées et les examens. Le patient subit une analyse générale du sang, de l'urine et des selles. Obligatoire - une biopsie sanguine et une radiographie. De plus, une analyse biochimique des tissus du processus cancéreux est effectuée. Radiographie de contraste obligatoire.

Le sang du patient contient une abondance de globules rouges de forme irrégulière et de globules rouges. Les plaquettes sont déficientes, les globules rouges sont surestimés.

Pour confirmer la présence d'un cancer, une biopsie est réalisée, selon ses résultats, un diagnostic est posé..

Médicaments contre le cancer de la moelle osseuse

Les médecins doivent croire au rétablissement, malgré les difficultés. En l'absence de contre-indications, le chirurgien retire une seule lésion. La procédure de transfusion sanguine réduit la quantité de paraprotéine dans le sang. L'échange de plasma est montré - dans des conditions stationnaires, le plasma est nettoyé avec un équipement moderne.

Une seule lésion est traitée par radiothérapie. La procédure n'affecte pas les tissus sains, agissant uniquement sur les parties infectées. Si les foyers sont multiples, la chimiothérapie aidera à arrêter le développement de la mutation. Une méthode progressive est la transplantation de cellules souches prélevées sur un patient avant les séances de chimiothérapie, mais cette méthode ne convient pas à tout le monde.

Médicaments recommandés pour la chimiothérapie:

Le lénalidomide, qui active les processus immunitaires à l'intérieur du corps, entraînant la mort des cellules atypiques, mérite une attention particulière. La survie du patient avec l'utilisation du médicament augmente à 50 mois.

Le traitement dure environ un an, tandis que 70% des patients présentent des rechutes qui deviennent plus difficiles à traiter avec le temps. Les progrès du traitement dépendent directement de mesures globales opportunes. Lors du diagnostic d'une seule lésion, il est recommandé de la retirer chirurgicalement.

Traitement supplémentaire recommandé:

  • analgésiques de différents sous-groupes, jusqu'aux stupéfiants;
  • médicaments biophosphonates;
  • médicaments contenant des hormones pour augmenter les cellules saines dans la circulation sanguine;
  • transfusion sanguine (transfusion sanguine);
  • purification des toxines et des scories (plasmaphérèse).

Si le cancer se manifeste sous forme diffuse, la chimiothérapie et la radiothérapie doivent être privilégiées, l'exposition aux rayonnements ionisants ainsi que les médicaments anti-tumoraux. L'objectif principal de cette méthode est de supprimer les cellules cancéreuses avec une efficacité maximale. Les chances de guérir le patient sont beaucoup plus élevées si, au stade initial, les cellules souches sont transplantées.

Remèdes populaires et lutte contre le cancer

Bien sûr, la médecine traditionnelle n'est pas capable de lutter contre une maladie aussi grave, mais elle peut soulager l'état du patient. Faites attention aux méthodes similaires:

  • Préparez quelques cuillères à soupe de fleurs de marronnier d'Inde dans 0,5 litre d'eau bouillante. Insister pendant 15 minutes, prendre 3 fois par jour.
  • Feuilles et baies de bleuets hachées versez 250 ml d'eau chaude, passez au tamis fin, prenez 6 fois par jour dans un demi verre.
  • Quelques cuillères à soupe de millefeuille sont brassées dans 400 ml d'eau bouillante, laisser reposer au moins deux heures, puis filtrer et consommer 100 ml le matin, l'après-midi et le soir.

Une consultation détaillée avec un oncologue est nécessaire, car certains médicaments à domicile ont des propriétés allergiques.

L'évolution de la maladie dans l'enfance, chez les femmes enceintes, les retraités

Presque tous les enfants ont une forme aiguë. Il est difficile de trouver une tumeur, elle se déplace avec le sang et n'est pas palpable. Plus de 50% des enfants s'attendent à la mort.

L'évolution de la maladie chez les mères enceintes et allaitantes est identique à celle d'un adulte. Si une maladie est détectée, le problème de la poursuite de la grossesse est aigu.

À l'âge adulte, l'oncologie est difficile à détecter dans un contexte de pathologies. La méthode de traitement est due à l'âge, au développement du processus oncologique et au bien-être des malades.

La lutte contre la maladie en Fédération de Russie et dans les principaux pays

La riche expérience des médecins et l'analyse approfondie aideront de nombreux patients à récupérer. En Fédération de Russie, les principaux centres de lutte contre la maladie sont l'Université médicale d'État de Moscou. Sechenov (Moscou), NHMTs im. Pirogov (Moscou), Clinique de neurochirurgie. Burdenko (Moscou). Les activités des centres sont confirmées par des critiques de patients reconnaissants et des statistiques de guérison réussies. Le coût du cours dépend de la politique de prix de la clinique et de l'état de la victime. La durée du traitement est choisie individuellement, en fonction des antécédents médicaux et du bien-être..

Les technologies de traitement du cancer à l'étranger ont 15 à 20 ans d'avance sur les technologies russes. Dans les pays étrangers où la médecine est développée, le cancer de la moelle osseuse est le diagnostic avec lequel ils vivent depuis plus de 20 ans. Dans le même temps, les gens travaillent, étudient, donnent naissance à des enfants et vivent pleinement, même à l'étranger. Selon les statistiques, ce chiffre représente 25% des répondants. Les personnes qui partent à l'étranger veulent être traitées sans douleur, tourment et humiliation.

Parmi les cliniques étrangères, il convient de souligner le centre d'oncologie (Dortmund, Allemagne), la clinique d'hématologie et d'oncologie (Düsseldorf), la clinique Ichilov (Tel Aviv), la clinique Asuta (Tel Aviv). Exécution responsable de la tâche, professionnels, meilleur équipement diagnostique et médical pour un diagnostic précis, procédures efficaces - une chance de continuer la vie avec un cancer aussi grave.

Prévisions: chances de reprise

Les statistiques prouvent qu'il n'est pas toujours possible de vaincre le cancer formé dans les structures de la moelle osseuse. Épidémie unique, accès au traitement, âge du patient ne sont que des facteurs de succès.

Le pronostic du cancer est généralement décevant. Avec une forme de cancer solitaire, l'absence de métastases et de méthodes de traitement modernes, plus de 50% des patients vivent de 3 à 4 ans. En raison de la visite tardive aux oncologues et de la faible sensibilité de la tumeur au traitement, une issue fatale sera soudaine et inévitable. Une tumeur maligne tuera une personne en quelques mois. Étonnamment, il existe des exemples connus de guérisons lorsque la maladie a cessé de se développer et a disparu.

Les principales causes de décès sont les tumeurs ostéogéniques. En passant de la moelle osseuse à l'os lui-même, ils ont causé le cancer..

Les études statistiques sont relatives. Il n'est pas nécessaire de supporter et d'abandonner après un diagnostic terrible, les réalisations de la médecine moderne peuvent prolonger la vie du patient.

Tumeur de la moelle osseuse - qu'est-ce que c'est?

Une tumeur de la moelle osseuse est une pathologie grave en oncologie, qui a des conséquences irréversibles. La moelle osseuse, qui est contenue dans les os creux, remplit la fonction de renouvellement cellulaire, ainsi que la restauration des dommages.

Moelle osseuse: qu'est-ce que c'est?

À l'intérieur des os humains, il existe une sorte de masse appelée moelle osseuse qui contient des cellules souches. Ces cellules sont capables de restaurer et de renouveler les cellules du corps qui pour une raison ou une autre ont été déformées, endommagées ou détruites. Une autre tâche de la moelle osseuse est le renouvellement des globules sanguins (globules rouges, plaquettes, globules blancs, etc.), grâce auxquels se forme une immunité humaine saine. Les cellules sanguines naissent, grandissent et fonctionnent constamment en raison de la moelle osseuse.

La moelle osseuse est principalement située dans les os pelviens, la colonne vertébrale, les côtes, le crâne, ainsi que dans la tête des longs os tubulaires.

Tout dysfonctionnement du système d'hématopoïèse établi entraîne diverses mutations et même la formation de cellules cancéreuses. Lorsque les cellules pathologiques se multiplient de manière incontrôlable, elles déplacent les cellules saines de la moelle osseuse, inhibant ainsi son activité.

Principales cliniques en Israël

En savoir plus sur la maladie

Une tumeur de la moelle osseuse est un cancer qui survient en raison de processus de mutation dans les cellules souches ou à la suite de métastases de tumeurs malignes situées sur tout autre organe.

Les processus physiologiques qui se produisent dans la moelle osseuse sont très complexes, il contient également de nombreuses cellules non développées, à partir desquelles cet organe est vulnérable à la formation de processus pathologiques.

Avec la formation d'une tumeur, un processus de reconversion de la moelle osseuse est observé, dans lequel le tissu adipeux est remplacé par des cellules hématopoïétiques. En médecine, le cancer de la moelle osseuse est également appelé cancer myéloïde. Il est divisé en leucémie, myélome et lymphome..

Il existe des formes solitaires et diffuses de cancer de la moelle osseuse. La forme solitaire se distingue par la présence d'une lésion, tandis que la forme diffuse a de multiples formations malignes.

Les cellules cancéreuses formées de souches et d'autres types de cellules sanguines pénètrent facilement dans la circulation sanguine générale et se propagent dans tout le corps. Distinguer la forme aiguë de la maladie chronique.

Dans la forme aiguë du cancer, la maladie progresse rapidement et est sujette à la formation de métastases étendues. L'apparition chronique est lente et plus facile à traiter.

Dans la pratique médicale, la forme aiguë la plus courante de la maladie, qui est principalement sujette à détruire le système musculo-squelettique. Maladies oncologiques telles que:

  • Ostéosarcome - les cellules cancéreuses sont localisées dans le tissu osseux;
  • Chondrosarcome - des tumeurs malignes se forment dans le tissu cartilagineux;
  • Histiocytome fibreux - localisé dans les muscles;
  • Sarcome d'Ewing - les cancers détruisent les os tubulaires.

Les causes

Fondamentalement, les cellules malignes de cette localisation se forment à la suite de métastases de tumeurs malignes dans d'autres organes. Ainsi, les cancers des poumons, de la thyroïde, de la prostate et des glandes mammaires, dans 60% des cas, ont des métastases dans la moelle osseuse. Avec le cancer du côlon, cette probabilité est beaucoup plus faible et ne représente que 8% des cas..

Les cas où la moelle osseuse elle-même est la lésion primaire sont moins fréquents et la cause de leur formation est encore inconnue. Mais, comme le montrent les observations de la pratique médicale, l'impulsion pour la formation de la pathologie peut être:

  • La présence d'une maladie de nature génétique. Par exemple, les patients atteints du syndrome de Down, de Klinefelter et d'autres maladies génétiques sont plus sujets à la formation de cellules malignes dans le tissu myéloïde;
  • Comme pour de nombreux types de cancer, cette maladie est également héréditaire. Une personne avec un membre de la famille qui a contracté une telle maladie est susceptible d'avoir une prédisposition héréditaire à elle;
  • Avec un contact fréquent avec des radiations ou des produits chimiques, le risque de formation de tumeurs myéloïdes est assez élevé;
  • La surutilisation de mauvaises habitudes (alcool, cigarettes) au fil du temps peut également déclencher ce type de cancer.

Il existe une version selon laquelle l'un des composants de la moelle osseuse, les plasmocytes qui remplissent la fonction de production d'anticorps, commencent à se multiplier de manière incontrôlable, entraînant ainsi la dégradation du tissu myéloïde. Au fil du temps, les plasmocytes déplacent complètement les cellules hématopoïétiques de la moelle osseuse.

Symptômes

La tumeur myéloïde est le plus souvent diagnostiquée chez les hommes de plus de 50 ans. Mais il y a des cas fréquents de formation de cancer dans le tissu myéloïde, aussi bien chez la femme que chez l'enfant. Les symptômes de cette pathologie chez l'adulte sont les suivants:

  • En raison de la diminution du nombre de composants sanguins, le nombre de globules rouges - globules rouges - est également réduit, ce qui entraîne une anémie sévère. Le corps subit une privation d'oxygène, à partir de laquelle une personne éprouve une fatigue rapide, une faiblesse et des étourdissements fréquents, une atrophie partielle de la conscience se produit;
  • Une personne est tourmentée par la douleur dans les os. Surtout la douleur s'intensifie avec le mouvement. Le plus souvent, des douleurs sont ressenties dans les os pelviens, dans le bas du dos;
  • Un autre élément du sang diminue - les plaquettes. Extérieurement, cela se manifeste par la formation d'ecchymoses sans cause, ainsi que des gencives saignantes;
  • Il y a une violation des terminaisons nerveuses de la moelle épinière, à partir de laquelle une personne se sent engourdie dans certaines parties du corps, des douleurs pendant la miction et également des selles. Les muscles des jambes s'affaiblissent;
  • Une caractéristique de nombreuses cellules cancéreuses est qu'elles libèrent une grande quantité de protéines dans la circulation sanguine. Dans ce cas, le niveau d'immunoglobuline augmente - la paraprotéine. Ce type de protéine augmente la viscosité du sang, dont une personne souffre de saignements de nez fréquents, d'une vision trouble, de maux de tête;
  • L'hypercalcémie est un autre signe de la présence de cellules cancéreuses dans la moelle osseuse, ce qui entraîne soif, nausées, vomissements et perte d'appétit. Une personne est tourmentée par la constipation;
  • Si les cellules cancéreuses de la moelle osseuse ont déjà affecté le tissu osseux, la lésion enfle, change de forme et de taille.

Chez les enfants, une forme de cancer du tissu myéloïde comme la leucémie est souvent détectée. Dans le corps des enfants, le travail de l'immunité n'est pas encore complètement formé, ce qui rend le processus d'hématopoïèse très vulnérable à diverses pathologies. Selon les statistiques, les enfants de deux à cinq ans et de dix à douze ans sont les plus sujets aux troubles de la moelle osseuse, dont le cancer. Chez les enfants, les mêmes symptômes que chez les adultes sont observés. En plus d'eux, les symptômes suivants sont ajoutés:

  • Plaies longues non cicatrisantes;
  • La colonne vertébrale est courbée, des excroissances se forment dans diverses parties des os;
  • En raison d'une diminution de l'immunité, l'enfant est souvent infecté par des maladies infectieuses;
  • Fièvre de bas grade possible et fièvre élevée.

Vous souhaitez obtenir un devis pour le traitement?

* Seulement à condition d'obtenir des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer l'estimation exacte du traitement.

Stades de la maladie

Il n'y a pas de limites claires du tableau clinique permettant de juger du stade de la maladie. Des symptômes s'ajoutent à mesure que la maladie progresse..

  1. La première étape est caractérisée par des échecs dans le travail de l'immunité humaine. Les cellules de moelle osseuse subissent un processus de malignité et se multiplient activement. Ce processus peut prendre 10 ans. Lors du diagnostic de la pathologie à ce stade, la probabilité de guérison est élevée et atteint 100% de récupération;
  2. Stade 2 - c'est le stade auquel le tissu tumoral est formé. A ce stade, les prévisions sont également favorables. Avec un traitement rapide, les prévisions de vie sont supérieures à 10 ans. Mais cela dépend aussi de la forme de cancer. Si la pathologie est aiguë, elle progresse rapidement, ce qui aggrave les prévisions de vie;
  3. La troisième étape est caractérisée par l'apparition de processus métastatiques. Les cellules pathologiques à travers le système lymphatique et circulatoire se sont propagées à d'autres organes. Une thérapie réussie, en particulier la chimiothérapie, donne 50% de chances de guérison. Avec un effet positif de la thérapie appliquée, une personne peut vivre jusqu'à 8 ans;
  4. Le grade 4 est considéré comme l'étape la plus difficile pour le patient, car organes internes affectés. Des formations malignes se forment. Les prévisions pour la vie à ce stade sont défavorables. La probabilité de récupération est pratiquement réduite à zéro. Avec un traitement adéquat, une personne peut vivre de 1 à 4 ans.

Diagnostique

Si une tumeur de la moelle osseuse est suspectée, le spécialiste orientera le patient vers une série de tests de laboratoire et de diagnostics instrumentaux:

  1. Les outils de diagnostic de laboratoire comprennent des analyses générales et biochimiques du sang, de l'urine et des fèces. Il est nécessaire de vérifier le niveau d'anticorps IgM dans le sang, qui sont produits en réponse immunitaire à la présence de changements pathologiques dans le corps. L'urine montre également une augmentation des niveaux de protéines. Dans le sang, la teneur en érythrocytes de la forme nucléaire et en érythroblastes augmente. Le nombre de plaquettes est réduit;
  2. Une méthode de diagnostic très informative est une biopsie, lorsqu'une partie du biomatériau est prélevée, ainsi qu'une ponction sternale, dans laquelle, en perçant la paroi du sternum, la moelle osseuse est prélevée;
  3. Les outils de diagnostic tels que la radiographie, l'IRM, la TDM, la scintigraphie, l'échographie, vous permettent de déterminer l'état des organes internes, le degré de propagation des métastases, les changements dans le tissu osseux à la suite de la maladie.

Traitement

Le choix de la méthode de traitement dépend du type de tumeur, du degré de propagation.

  • Une intervention chirurgicale est recommandée avec un type de néoplasme solitaire;
  • Dans la forme diffuse du cancer de la moelle osseuse, la chimiothérapie est le plus souvent utilisée, ce qui empêche la propagation des métastases;
  • La transfusion sanguine donnée est utilisée pour améliorer sa composition, réduire la concentration en protéines;
  • Les lésions individuelles sont traitées par radiothérapie;
  • La greffe de cellules souches est le type de thérapie le plus efficace dans lequel les chances de guérison sont assez élevées;
  • Pour maintenir le système immunitaire, normaliser sa fonction, ainsi que pour éliminer les syndromes douloureux, améliorer la composition du sang, une thérapie symptomatique est utilisée. Pour cela, des analgésiques, des médicaments hormonaux sont utilisés. Ainsi, par exemple, les hormones stéroïdes doivent être prises pour augmenter le nombre de globules rouges.

En moyenne, le traitement de cette pathologie a lieu tout au long de l'année. La radiothérapie et la chimiothérapie ont des effets secondaires, tels que l'aplasie de la moelle osseuse (syndrome d'insuffisance médullaire), qui est un phénomène très dangereux qui menace la vie du patient.

Le cancer de la moelle osseuse a un pourcentage élevé de rechutes après traitement et atteint 70%..

La prévention

Il a été prouvé que le cancer myéloïde est le résultat de dysfonctionnements du système immunitaire humain. Si ce phénomène n'est pas associé à d'autres pathologies congénitales, un mode de vie sain et une nutrition appropriée sont les principales mesures de prévention de la maladie, contribuant au bon fonctionnement du système immunitaire et empêchant son inhibition..

S'il n'y a pas de contre-indications, alors dans l'alimentation humaine devraient être présents des produits tels que:

  • Poissons de mer gras riches en acides gras insaturés;
  • La bonne quantité de protéines facilement digestibles présentes dans les œufs de poule, ainsi que dans la viande. De plus, il y a une lutéine dans les œufs, qui peut améliorer la vision, a une propriété générale de renforcement, en particulier chez les personnes âgées;
  • Noix riches en oligo-éléments tels que le fer, le zinc, le manganèse, etc.;
  • Les arachides contiennent de l'acide arachidonique lié aux acides gras polyinsaturés, qui affecte positivement le travail de la peau;
  • Les produits contenant de l'iode, tels que les algues, sont utiles pour la prévention des maladies thyroïdiennes. La glande thyroïde, à savoir les hormones qu'elle produit, est impliquée dans de nombreux processus corporels. Par conséquent, il est très important de prévenir les échecs dans son travail..

Les experts recommandent de boire au moins deux litres d'eau par jour, afin de prévenir de nombreuses maladies et pendant la maladie, car l'eau réduit la concentration de substances nocives dans le corps.