Principal / Tumeur

Traitement Delirium tremens à domicile

Tumeur

Le délire alcoolique est une forme grave de psychose. Du latin, le terme se traduit par «folie». Les maladies sont caractéristiques des hallucinations, des troubles de la conscience. Chez les humains, ce phénomène est appelé delirium tremens. Les conséquences de cette psychose peuvent être très graves et dangereuses, donc les personnes qui ont un alcoolique dans leur famille doivent savoir comment traiter le délire à la maison et à l'hôpital.

Pourquoi le délire d'alcool se produit

L'alcool est la principale cause du delirium tremens. En règle générale, une attaque se produit chez les toxicomanes expérimentés. L'impulsion pour son apparition peut servir de cessation brutale de la frénésie. Cela se produit généralement entre le deuxième et le quatrième jour. Si le patient a déjà connu de tels cas, de la fièvre peut survenir pendant la crise de boulimie elle-même.

Il arrive que la psychose alcoolique apparaisse chez les personnes sans dépendance. Cela est dû à l'utilisation d'une très grande quantité d'alcool. Souvent, la cause de la psychose alcoolique est une maladie infectieuse ou un traumatisme crânien. En règle générale, les crises surviennent chez les personnes de plus de 40 ans. Ils se produisent également chez les hommes et les femmes..

Comment se développe le delirium tremens?

Le delirium tremens ne survient jamais soudainement. Son développement passe par certaines étapes. Connaissant cette condition, l'attaque peut être stoppée.

Le développement du delirium tremens se déroule en trois étapes:

  • Psychose de Korsakovsky,
  • délirer,
  • délire d'alcool lourd.

Avec la psychose de Korsakov, les hallucinations ne se produisent pas. Le patient est anxieux, quelque chose l'oppresse, une peur sans cause apparaît, le sommeil est perturbé, les cauchemars rêvent. Le principal symptôme à ce stade est la perte de mémoire. Une personne oublie ce qui s'est passé il y a quelques minutes, alors qu'elle se souvient clairement des événements d'il y a dix ans.

Les conneries ne sont pas non plus un délire tremens. À ce stade, l'alcoolique devient douloureusement méfiant et jaloux. Il peut faire des scandales, être agressif. Le patient est très excité, il ne peut pas être au même endroit, il dit constamment quelque chose. Il tremble dans ses bras et ses jambes, le sommeil disparaît complètement.

La troisième étape de la psychose est le pic du delirium tremens. Habituellement, il survient après une frénésie, dans la période de 2 à 4 jours, lorsque le patient a cessé de boire. Cette étape peut durer jusqu'à 7 jours. En règle générale, le soir, les symptômes s'intensifient, les symptômes les plus forts de la maladie apparaissent la nuit. Le matin, la psychose diminue.

Il existe plusieurs formes graves de délire:

Très souvent en état de psychose, les alcooliques imitent leur type d'activité professionnelle. Ils font des mouvements caractéristiques et émettent des sons correspondants. Par exemple, un conducteur fait semblant de tourner un volant et d'imiter le drone d'une voiture.

La deuxième forme de délire est beaucoup plus dangereuse. Il s'appelle mussitiruyuschim. Dans cet état, le patient marmonne des phrases inarticulées et lisse, ressent et essuie quelque chose d'invisible.

Important: La dernière étape est souvent fatale. Le traitement à domicile dans ce cas peut ne donner aucun résultat..

Les symptômes du delirium tremens

Les principaux signes de psychose alcoolique sont des hallucinations. Ils peuvent être: visuels, auditifs et tactiles.

Premièrement, le patient se fait des illusions. Il peut prendre un manteau de pesée en tant que personne, et l'ombre du placard comme un animal dangereux. Les hallucinations, en règle générale, sont basées sur les peurs réelles d'un ivrogne. Il peut lui sembler qu'il est attaqué par des voleurs, un fantôme, etc. Très souvent, pendant le délire, les gens voient des souris, des rats, des démons, des araignées qui tissent une toile. Il y a des moments où le patient n'est pas le héros de ses hallucinations, il les perçoit comme un film.

Les hallucinations visuelles sont toujours accompagnées d'hallucinations auditives. L'alcoolique entend le sifflement des serpents, le grincement des rongeurs, les appels au secours, les sons caractéristiques des catastrophes et des catastrophes naturelles.

Les signes secondaires du delirium tremens sont:

  • changements dans les mouvements
  • discours incohérent et obscur,
  • perte d'espace et de temps.

Les mouvements deviennent nets et correspondent pleinement à ce qui semble être un alcoolique. Il peut emporter quelque chose, agiter ses mains, prendre une position de combat, se cacher sous le lit. Une personne peut se précipiter pour fuir quelque part.

Le discours est généralement incohérent; le patient prononce de courtes phrases arrachées aux dialogues avec des interlocuteurs imaginaires.

Un alcoolique en état de psychose ne peut pas déterminer où il se trouve, trouver des êtres chers, dire quelle heure il est ou donner une date. Il y a une désorientation complète dans le temps et le lieu.

Qu'est-ce que le delirium tremens dangereux

La psychose alcoolique n'est pas seulement une violation du travail de la psyché, c'est d'abord un coup dur porté à tout le corps. La température du patient augmente, elle peut atteindre 40 degrés. Parallèlement à cela, la pression artérielle augmente, le pouls s'accélère, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Il est très important de supprimer ces symptômes à temps pour éviter des conséquences dangereuses..

Le corps est déshydraté. Le patient se jette ensuite dans la chaleur, puis dans des frissons, la peau pâlit.

Si vous faites un test sanguin à ce moment-là, son résultat indiquera un niveau élevé d'ESR et de globules blancs - il y a une forte inflammation. L'acidose se produit. C'est la condition dans laquelle l'équilibre acido-basique est perturbé. De graves perturbations du système digestif peuvent survenir..

Le foie pendant le delirium tremens augmente beaucoup, à cause de cela le blanc des yeux devient jaune.

Comment se comporter avec une personne atteinte de delirium tremens

Le délire d'alcool est une violation très grave du travail de la psyché, son traitement à la maison commence par le bon comportement des proches. Les personnes proches du patient doivent clairement comprendre qu'il peut être dangereux pour lui-même et pour les autres. Les actions compétentes des proches peuvent éviter les ennuis.

Les experts recommandent de ne pas élever la voix par personne dans un état de délire. Vous devez lui parler très doucement et lentement, le ton doit être calme et amical. Le sujet de la conversation est préférable de choisir un sujet neutre, vous pouvez vous rappeler quelque chose d'agréable. Ne discutez pas avec lui, cela peut provoquer une agression. Vous devez vous déplacer en douceur, car les mouvements brusques peuvent être perçus comme une menace. Le fait est que lors d'un délire d'alcool, une personne voit le plus souvent des scènes d'attaque contre elle. Il lui semble que quelqu'un le poursuit, veut le tuer. Les personnages principaux de ses hallucinations sont souvent des personnes proches.

Il est nécessaire de retirer des zones d'accès tous les objets perforants, coupants, casser les ustensiles et les tablettes. Les fenêtres et les portes des balcons doivent être verrouillées pour éviter les tentatives de suicide.

Le patient doit être couché. Si une personne se comporte violemment, elle doit être attachée. Dans ce cas, ne pensez pas à l'humanité. Ceci est fait pour la sécurité des personnes alcoolo-dépendantes.

Comment traiter le delirium tremens à la maison

Les premiers soins à une personne qui a développé un délire tremens devraient être fournis par ceux qui sont à proximité. Le plus souvent, c'est sa femme / mari, mère, père ou enfants.

Tout d'abord, le patient doit fournir de la fraîcheur et beaucoup de boisson. Si possible, il doit être placé sous un jet d'eau froide ou mettre une serviette humide sur votre front. Cette mesure est un avertissement de surchauffe du corps..

Il est nécessaire d'éliminer tous les produits de désintégration d'alcool du corps. Pour ce faire, un alcoolique doit recevoir du charbon actif à raison de 1 comprimé pour 10 kilogrammes de poids, ainsi qu'un diurétique. Une collection sédative peut être proposée pour soulager le stress et l'anxiété. Il est nécessaire de donner un médicament antipyrétique et analgésique.

La méthode Popov est très efficace à la maison. Son essence est que, une personne est invitée à boire un mélange. Cela consiste en:

  • 100 grammes d'eau distillée,
  • 3 comprimés luminaux,
  • 15 grammes d'alcool médical.

Ce mélange soulagera le stress mental du patient et aura un effet sédatif, car le médicament Luminal est un somnifère et un anticonvulsivant.

Important! Après les mesures prises, vous devez appeler une ambulance, car les complications après la thérapie à domicile peuvent être très graves. Le patient, au minimum, doit être traité dans un hôpital et effectué la restauration des organes affectés par l'alcool.

Traitement du delirium tremens par des méthodes folkloriques

L'une des méthodes les plus sûres pour se débarrasser de la psychose alcoolique peut être la médecine traditionnelle. Commencez avec des feuilles de laurier. Il faut remplir de vodka sept feuilles et la racine de cette plante. Le mélange est infusé pendant 7 jours. Une boisson aidera à retirer le patient de la consommation excessive d'alcool et provoquera également une aversion pour l'alcool.

Il y a une autre recette très ancienne. Les anciens guérisseurs ont délivré le delirium tremens à l'aide de billes de bouleau. Du bois de chauffage frais a été saupoudré de sucre et incendié, puis le patient a été autorisé à respirer par dessus, après quoi on lui a offert un verre de vodka. Alors les sorciers ont enlevé la frénésie.

Même dans la Rome antique, ils ont commencé à lutter contre tous les troubles mentaux à l'aide de teinture d'hellébore. Cette herbe a un analgésique. Il est nécessaire d'appliquer une teinture de 30 à 40 ml par jour.

De nombreux scientifiques associent l'alcoolisme à un manque de calcium, par conséquent, selon eux, le delirium tremens peut être guéri avec du miel. L'essence de la méthode est qu'une personne dépendante de l'alcool doit manger 18 cuillères à café de miel pendant les deux premières heures. L'intervalle entre les doses, 20 minutes. Ensuite, une pause de 2 heures est effectuée et le motif est répété. Le lendemain, le patient devrait prendre 16 cuillères de miel. L'intervalle de 20 minutes est enregistré. Cette méthode a un effet calmant et nettoyant, et nourrit également le corps en calcium..

Se débarrasser du délire tremens dans un hôpital

Peu importe les efforts des proches du patient, il est impossible de fournir par lui-même une aide à part entière avec le delirium tremens. De plus, les effets du traitement à domicile sont irréversibles..

L'alcoolique est isolé et placé dans un hôpital où la solution d'oxybutyrate de sodium ou de Sibazon est injectée en premier. On lui prescrit une cure de médicaments sédatifs et hypnotiques..

Dès que le patient se calme, le traitement de nettoyage commence. Dans une semaine, les produits de dégradation de l'alcool seront retirés du corps d'un alcoolique. Le patient reçoit une injection de glucose et d'autres médicaments pour stabiliser l'équilibre hydrique et établir le métabolisme, prescrire des antidépresseurs.

La prévention de la récurrence du delirium tremens est une libération de la dépendance à l'alcool. La médecine moderne dispose d'un large arsenal de méthodes pour lutter contre l'alcoolisme. Le plus efficace est le codage par injection. Cette procédure donne un résultat rapide et très puissant. La solution bloque le travail des enzymes spéciales qui décomposent l'alcool dans le corps humain. Après l'injection, il devient impossible pour une personne de boire, même une petite dose d'alcool entraîne une grave détérioration du bien-être. Les problèmes respiratoires commencent, des douleurs apparaissent dans tout le corps, des tremblements aux extrémités sont notés..

Délire d'alcool

Délire d'alcool

Delirium tremens professionnel delirium tremens avec le délire professionnel F10.43

La psychose peut commencer par des troubles typiques, observer ensuite la transformation du tableau clinique, en règle générale, son poids. Dans le même temps, l'intensité des phénomènes hallucinatoires diminue, le non-sens de la persécution s'affaiblit ou disparaît. Les troubles affectifs deviennent monotones. Les troubles du mouvement et le comportement des patients changent également. Au lieu d'avoir un contenu différent, des actions bien coordonnées nécessitant de la dextérité, de la force, un espace considérable, des mouvements monotones d'une échelle limitée et une nature stéréotypée commencent à prévaloir. Les patients effectuent leurs actions habituelles, y compris professionnelles: s'habiller et se déshabiller, compter l'argent, signer les papiers, laver la vaisselle, repasser, etc. La distractibilité par des stimuli externes dans cet état diminue progressivement et, à l'avenir, elle peut disparaître complètement. Dans la période initiale, le délire avec le délire professionnel est observé en changeant la fausse reconnaissance des personnes autour et en changeant constamment la fausse orientation dans la situation. La conscience de soi est toujours préservée. Avec l'aggravation de l'état, la fausse reconnaissance disparaît, les mouvements deviennent de plus en plus automatisés. De superbes symptômes se produisent pendant la journée, cela indique également une détérioration.

Le délire professionnel, en règle générale, s'accompagne d'une amnésie complète. Moins souvent, les souvenirs individuels liés au début du développement de la psychose sont conservés en mémoire. Avec une aggravation de la condition, le délire professionnel peut se transformer en une maladie mussitique, des conditions transitoires peuvent également se produire sous forme de dysmnésie transitoire, de syndrome de Korsakov ou de pseudoparalyse.

Les causes

Les hallucinations dans l'alcoolisme apparaissent à la suite d'une perturbation du cerveau, résultant d'une intoxication sévère à l'éthanol. Le délire de l'alcool est généralement affecté par les personnes qui l'utilisent systématiquement depuis de nombreuses années. Cependant, les personnes qui boivent relativement peu et qui, par hasard, ont eu une frénésie (par exemple, pendant de longues vacances de mai ou du nouvel an) et qui l'ont quittée brusquement, peuvent également la rencontrer..

C'est un rejet brutal de l'alcool, sur fond de frénésie prolongée, qui est le principal facteur provoquant le délire. Le corps subit un sevrage sévère de l'alcool, semblable à un stupéfiant. Le cerveau d'un alcoolique commence à défaillir en raison de la privation d'oxygène sur le fond d'une intoxication prolongée à l'éthanol, qui se manifeste par des hallucinations sévères, des changements émotionnels et physiologiques, des crises d'anxiété.

Hallucinations visuelles avec delirium tremens

L'attaque du delirium tremens commence avec le début de l'obscurité et a un caractère progressif. Des images visuelles apparaissent, des tromperies de perception, des illusions surviennent, par exemple, lorsqu'une ombre d'objets ou de vêtements suspendus à un cintre est confondue avec une personne ou un monstre tapi.

Des images terribles de personnalités obscures surgissent: tueurs, cadavres, démons, loups-garous, monstres qui ressemblent à des personnages de films d'horreur. Les monstres font des grimaces, taquinent, attaquent un alcoolique, coupent avec des couteaux, battent avec des bâtons, le blessent avec des armes à feu.

Autour de la défaite du patient et du règne du chaos, des fleuves de circulation sanguine. Il arrive que les hallucinations visuelles n'aient pas de volume et soient perçues par un ivrogne comme un film ou ressemblent à un kaléidoscope, se remplaçant périodiquement.

Parallèlement aux images visuelles, des hallucinations auditives surviennent liées aux visions visuelles.

Hallucinations auditives avec delirium tremens

Parallèlement aux images visuelles, des hallucinations auditives surviennent, liées au sujet aux visions visuelles. Les patients commencent à entendre le bruissement des animaux, le sifflement des serpents, les cris, les menaces, les abus, les appels à l'aide.

Il semble à l'alcoolique que quelque chose de terrible se passe à proximité, comme si quelqu'un voulait blesser des proches, maltraiter sa fille, sa femme, kidnapper des enfants, voler la maison. Le patient veut se précipiter à la rescousse, mais en même temps il a mortellement peur que cela ne le dépasse.

Mouvement, expressions faciales et discours avec delirium tremens

Le mouvement et l'expression faciale du patient sont parfaitement cohérents avec les visions dont il est le pouvoir. Sur son visage, vous pouvez voir la peur, la confusion, des grimaces d'horreur. Les alcooliques se débarrassent d'eux-mêmes des insectes rampants, les écrasent, repoussent les animaux et les monstres, essaient de sortir du Web, agitent leurs mains pour se protéger, se cachent, se cachent dans un coin, regardent dans les objets, cherchent quelque chose.

Le mouvement et l'expression faciale du patient sont parfaitement cohérents avec les visions dont il est le pouvoir. Sur son visage, vous pouvez voir la peur, la confusion, des grimaces d'horreur

Le patient le sent mordre, ramper sur lui, blesser, battre, blesser ou sentir un corps étranger dans sa bouche, essaie de le recracher, de l'atteindre avec ses doigts - c'est ainsi que se manifestent des hallucinations tactiles. Le discours de l'alcoolique est saccadé et consiste souvent en de courtes phrases, des cris, le patient peut parler avec des interlocuteurs imaginaires de ses visions.

Un ivrogne peut soudain se précipiter pour courir, sauter par la fenêtre. Parfois, sous l'influence de la psychose, un alcoolique attrape une chose et se précipite à la rescousse ou tente de se protéger d'une attaque imaginaire, ce qui peut gravement nuire aux personnes qui l'entourent.

Le suicide dans un état de délire tremens n'est rien de plus que de se débarrasser des hallucinations obsessionnelles ou d'obéir à la voix que le patient entend soi-disant en lui-même. Souvent, une personne malade ne peut pas trouver un autre moyen, ne sait pas faire face aux cauchemars et se tue.

Désorientation dans le temps et le lieu avec delirium tremens

Le délire d'alcool se caractérise par une orientation erronée en place et dans le temps. Un alcoolique ne sait souvent pas où il se trouve, ne peut pas trouver la maison et ses proches, pour déterminer quelle heure il est et combien de temps s'est écoulé depuis le début du délire tremens. Mais en attendant, il indique clairement son nom, son prénom et d'autres données sur lui-même, à savoir l'auto-orientation est préservée.

Le soir et la nuit, toutes ces manifestations de psychose alcoolique s'intensifient, et le matin et l'après-midi elles s'affaiblissent et l'état du patient s'améliore légèrement, mais sans traitement approprié, les symptômes du délire réapparaissent à nouveau le soir.

Il y a des moments où les hallucinations quittent le patient, les symptômes du délire s'atténuent ou disparaissent complètement, de tels moments sont appelés intervalles lucides. A ce moment, le patient peut parler de ses hallucinations, fantômes.

Symptômes et stades du délire tremens

Le premier symptôme du délire tremens est un refus aigu d'un alcoolique à l'alcool après une longue frénésie. Ensuite, dans les 2 à 4 jours, l'état du patient commence à changer de façon spectaculaire et les signes de délire tremblants suivants se manifestent chez les hommes et les femmes:

  1. Hallucinations - un symptôme classique de "l'écureuil", qui se manifeste chez la plupart des patients.
  • Hallucinations visuelles. Les attaques commencent avec le début de l'obscurité, le plus souvent - la nuit. Le patient voit un grand nombre d'images visuelles illusoires. Il peut voir des insectes rampant sur lui, il semble que de terribles araignées, serpents, vers, souris le poursuivent. Il peut sembler au patient qu'il est empêtré dans une toile ou des cordes. Dans des cas particulièrement graves, un alcoolique peut trouver des monstres, des tueurs et des démons qui le poursuivent. En même temps, une personne peut crier, car il lui semble qu'il est tourmenté et tué, qu'il peut combattre des monstres invisibles.
  • Hallucinations auditives. Le patient entend divers bruits et bruissements, des voix menaçant lui ou ses proches, le sifflement des serpents. L'alcoolique commence à ressentir de la peur et de l'anxiété, il lui semble que quelque chose de terrible se passe autour de lui.
  1. Changement des expressions faciales, des mouvements, de la parole. Associé à l'apparition d'hallucinations. Le visage du patient peut exprimer la confusion, l'horreur, l'anxiété. Un alcoolique peut éliminer les fantômes inexistants et secouer les insectes. Certains commencent à chercher quelque chose, d'autres se cachent et d'autres se retrouvent cachés dans un coin. Le discours du patient perd son sens: les phrases sont saccadées et courtes, une personne parle avec des images imaginaires. Dans cet état, l'alcoolique devient dangereux pour lui-même et pour les autres - il peut sauter par la fenêtre, attaquer des proches.
  2. Désorientation dans le temps et l'espace. Un alcoolique cesse de comprendre où il se trouve, ne reconnaît pas les autres. Il est caractéristique que le patient se souvienne toujours parfaitement de ses données et puisse donner son propre nom et prénom même dans cet état.
  3. Changements physiques:
  • Une forte augmentation de la température, parfois jusqu'à des indicateurs potentiellement mortels (40 degrés);
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Déshydratation sévère;
  • Une panne brusque - le patient ne peut pas bouger, reste tout le temps au lit
  • L'apparition de transpiration excessive et de frissons, tandis que la sueur a une odeur spécifique, similaire à l'odeur des chaussettes sales;
  • Forte rougeur du visage, le reste de la peau a une teinte pâle;
  • Jaunisse de l'œil (due à une insuffisance hépatique).

Avec des formes de fièvre particulièrement sévères, l'esprit de l'alcoolique devient complètement trouble - il peut imaginer qu'il est au travail et accomplit clairement toutes les actions professionnelles, ou, au contraire, couché dans son lit, marmonnant et caressant constamment, et sentant tout autour de lui. Il s'agit d'un syndrome très dangereux qui peut être fatal..

Le delirium tremens après une crise de boulimie passe par plusieurs étapes qui se caractérisent par certains symptômes:

  1. La première étape (menaçante). Elle survient dans les premiers jours après la fin d'un état d'ivresse. Elle se manifeste par des marmonnements incohérents, des tremblements des membres, l'apparition d'hallucinations, un sentiment d'anxiété et d'inquiétude, une peur sans cause. Cette condition peut persister pendant 1-2 jours, puis disparaître d'elle-même..
  2. La deuxième étape (délire terminé). Les manifestations cliniques sont vives - les visions ordinaires sont complétées par des hallucinations auditives et tactiles. Le patient sent qu'il est constamment poursuivi, menacé de tuer, d'attaquer ou d'étrangler. Une telle condition est dangereuse à traiter seule et nécessite une hospitalisation immédiate du patient. Si une personne souffre de délire tremens et qu'il existe des facteurs pathologiques supplémentaires (dépression alcoolique profonde, lésions cérébrales traumatiques graves, tendance héréditaire au délire), la deuxième étape passe très rapidement à la suivante.
  3. La troisième étape (mortelle). Le discours du patient devient vide de sens et incohérent, la pression chute fortement, la réaction aux autres disparaît et des convulsions se produisent. Il s'agit d'une phase de psychose aiguë qui peut durer jusqu'à cinq jours. Dans cette condition, le risque de développer un coma, un œdème cérébral et la mort est élevé..

Le moment de chaque étape et la gravité des manifestations cliniques dépendent des caractéristiques individuelles du patient, de son expérience en matière d'alcool, de son état de santé et de la durée des crises de boulimie..

En plus du tremblement des extrémités, avec le delirium tremens, une personne peut ressentir des hallucinations prolongées et une aversion complète pour tout type d'alcool

Comment guérir le delirium tremens

Le traitement du delirium tremens à la maison n'est pas recommandé, car cette condition menace la vie du patient et des autres. La meilleure solution pour une attaque d'écureuil est de placer le patient dans une clinique spécialisée, où tous les symptômes seront arrêtés dans les premières heures d'admission à l'hôpital.

Mais, si le patient ne peut pas ou ne veut pas aller dans un hôpital psychiatrique et que la maladie est au premier stade, vous pouvez essayer de traiter à domicile.

Que faire à la maison:

  • Essayez de calmer, calmer le patient, mettez-le au lit. Si une personne se comporte de manière hostile et inadéquate, elle doit attacher ses membres, retirer les objets du champ de vision avec lesquels elle peut se blesser ou blesser autrui..
  • Mettre un pansement humide sur le front du patient et fournir beaucoup de boisson.
  • Faites un effort pour endormir le patient. Pour ce faire, vous pouvez donner à une personne des sédatifs, des somnifères, de la teinture d'agripaume ou de la valériane.
  • Ne laissez pas le patient seul sans surveillance.

Le traitement à domicile peut durer de deux à vingt jours, mais il ne faut pas oublier que l'automédication peut faire plus de mal que de bien. Sans mesures thérapeutiques adéquates, le patient sera difficile à surmonter cette condition..

Comment traiter le délire tremens dans des conditions stationnaires:

  • Soulagement de l'anxiété et de l'excitation (solution de diazépam).
  • Normalisation de l'équilibre hydrique et du métabolisme (aspartame, solution de chlorure de sodium avec dextran, vitamines C, B, P).
  • Restauration de la circulation sanguine et de la respiration.
  • Élimination ou prévention de l'insuffisance hépatique et rénale.
  • Prévention de l'œdème cérébral.
  • Thérapie concomitante contre les maladies.

La durée du traitement d'une fièvre en milieu hospitalier, en règle générale, ne dépasse pas huit jours.

Les remèdes populaires pour le traitement du delirium tremens ne sont pas valables, car ils visent principalement à provoquer l'aversion d'un alcoolique à l'alcool, plutôt qu'à arrêter la condition.

En cas de fièvre complexe, le patient est transféré à l'unité de soins intensifs.

Traiter un patient avec un diagnostic similaire à domicile est un gros risque.Par conséquent, si possible, il est préférable d'envoyer le patient dans un hôpital psychiatrique, où les chances de guérison seront beaucoup plus élevées

Les effets du delirium tremens

Lorsqu'un état malsain tel qu'un délire provoqué par une consommation excessive de boissons enivrantes ou de délire tremens se produit, les symptômes et les conséquences d'un tel état affectent souvent la vie ultérieure de l'individu. Le délire alcoolique est la forme la plus courante de psychose aiguë, qui se forme dans le contexte d'un abus prolongé de substances alcoolisées. La pathologie la plus souvent considérée est observée chez les personnes qui ont abusé pendant longtemps des boissons intoxiquées et qui appartiennent au groupe d'âge «quarante ans et plus»..

De plus, si une personne a déjà souffert d'un délire alcoolique, il est absolument possible de s'attendre à une récurrence d'une crise de psychose. Presque toujours, si le sujet a survécu au premier cas de délire et continue de «manger» des liquides contenant de l'alcool, alors même une courte frénésie à l'avenir donnera lieu à une nouvelle attaque de délire tremens.

Les conséquences du délire tremens sont souvent imprévisibles. Il existe des cas de guérison complète de la maladie, mais le plus souvent, des conséquences négatives subsistent. Souvent, il y a aussi une issue fatale. Selon les statistiques, environ dix pour cent des alcooliques sans mesures médicales appropriées meurent de delirium tremens..

En outre, la violation décrite entraîne souvent des homicides familiaux. L'alcoolique, étant dans un état d'agression, hallucine, perd des souvenirs, est incapable de reconnaître les visages de ses proches, ne sait pas ce qui arrive à sa personne. Dans près de 50% des cas, les patients qui se sont rétablis d'un délire sévère meurent à l'avenir en raison de lésions hépatiques, d'une dysfonction myocardique, d'un œdème cérébral et de pathologies du SNC.

Il existe plusieurs variantes de l'issue du délire tremens, à savoir le coma, la transformation en évolution chronique, une profonde turbidité de la conscience, la mort. Le suicide peut entraîner la mort sous l'influence d'hallucinations ou de réponses comportementales inadéquates qui accompagnent le délire tremens. Étant donné que l'une des manifestations du délire est la perte d'orientation spatiale. Pour cette raison, les personnes qui sont dans un tel état inadéquat peuvent entrer sous la voiture ou tomber par la fenêtre.

Dans 5 à 10% des cas, les personnes qui ont souffert de crampes de délire ressentent des crampes, souffrent de pneumonie, de cirrhose du foie, de graves maladies cardiaques et d'œdème cérébral. La condition avec le trouble décrit est assez difficile à porter pour les alcooliques et sert souvent de déclencheur pour initier des mesures thérapeutiques contre l'alcoolisme. Étant donné que chaque attaque de délire tremens épuise considérablement le corps et affaiblit une personne. Un patient qui survit après deux ou trois épisodes de délire tremens, risque de mettre fin à ses jours avec l'hydropisie cérébrale.

La maladie en question a un pronostic assez mauvais et se caractérise également par un pourcentage élevé de décès. Souvent, le résultat d'épisodes de délire tremens est la démence, dans laquelle l'alcoolique perd la mémoire. Dans cet état, l'alcoolique ne peut se souvenir du médecin traitant, se souvenir du jour de la semaine ou de son propre lieu de résidence. Le pire, c'est qu'un tel processus est irréversible.

Des études statistiques montrent qu'il suffit que certaines personnes qui consomment de l'alcool pendant plusieurs mois de «forte» consommation d'alcool se mettent à la psychose, tandis que d'autres peuvent prendre des années. Le moment d'apparition du délire dépend de la qualité des liquides contenant de l'alcool utilisés et de la condition physique des buveurs. De plus, l'hérédité est essentielle. Si, par exemple, grand-mère ou grand-père a abusé de boissons fortes, les petits-enfants ou les enfants les dépasseront probablement dans ce «domaine». Si, au cours des premières manifestations cliniques du délire, aucune mesure urgente n'est prise et que la question de savoir comment traiter le delirium tremens n'est pas résolue, un alcoolique nuira non seulement à sa propre personne, mais également à son environnement, et peut même.

Combien de temps dure la fièvre?

"Squirrel" vient aux personnes "ayant" l'expérience de boire de l'alcool, avec une période de frénésie d'au moins 7 jours avec une dose quotidienne supérieure à 500 ml. Le début du délire survient dans le contexte d'un sevrage prolongé, soit après une telle ivresse prolongée, soit après une augmentation significative des portions bu, soit après le passage à des boissons alcoolisées beaucoup plus fortes..

Le delirium tremens peut se développer non seulement dans le contexte du «nettoyage» du corps de l'alcool éthylique pendant le syndrome de la gueule de bois, mais également selon plusieurs scénarios:

  • au stade du développement inverse du syndrome de la gueule de bois;
  • dans un état d '«abstinence relative», lorsque, pendant une période de consommation d'alcool, le taux d'alcool dans le sang baisse temporairement;
  • en cas de certaines maladies somatiques avec rejet brutal et forcé d'alcool.

Dans sa version «classique», le délire d'alcool franchit plusieurs étapes:

  1. Psychose de Korsakov, qui se traduit par des troubles du sommeil, des sautes d'humeur fréquentes et imprévisibles, des problèmes de mémoire (amnésie à court terme avec préservation des souvenirs à long terme).
  2. Un état de délire, caractérisé par de graves crises affectives, une agression sévère et une jalousie non motivée, des tentatives de suicide.
  3. Le stade du délire alcoolique sévère, qui est la dernière étape du développement de la psychose avec des maux de tête sévères, des symptômes de lésions des organes internes et du cerveau et des troubles de la parole.

Delirium tremens se développe conformément à certaines lois et ses symptômes augmentent de la même manière. Un fait intéressant: le premier symptôme du délire alcoolique est la condition qui lui donne le terrain, c'est-à-dire le syndrome d'alcoolisme de sevrage prolongé avec toutes ses manifestations:

  • diminution de l'appétit et aversion totale pour la nourriture;
  • vomissement
  • lourdeur et douleur à l'estomac;
  • vertiges
  • augmentation de la pression;
  • frissons alternés avec fièvre et transpiration;
  • crampes
  • attaques de suffocation;
  • engourdissement dans les membres.

Les changements affectent l'apparence d'une personne - son visage gonfle, devient rouge, ses yeux jaunissent, au contraire, un revêtement brun se forme sur sa langue. De plus, la coordination des mouvements est perdue, des problèmes de démarche se posent, des changements dans l'état mental commencent:

  • phobies;
  • un sentiment de catastrophe imminente;
  • troubles du sommeil;
  • cauchemars;
  • hallucinations avant d'aller se coucher.

Plus le delirium tremens dure, plus activement se manifeste le signe le plus évident pour ceux qui l'entourent - des hallucinations qui se produisent à tout moment de la journée. Le patient entend des sons inexistants, comme si quelqu'un sonnait ou frappait à la porte, claquait la porte, l'appelait, puis des hallucinations visuelles s'ajoutaient - un mouvement à la frontière du champ visuel, plus tard - des images plus effrayantes, des images plus en couleur et réalistes. Dans cet état, il ne faut rien tenter de convaincre, car toute explication («ce qui semble imaginé n'existe pas») sera inutile et même dangereuse. L'horreur inscrite sur le visage de la personne lors de l '«écureuil» reflète les visions qui surgissent en lui à ces moments.

Manifestation

Les premiers symptômes du delirium tremens apparaissent 2-3 jours après le dernier verre. Le matin, le patient est dégoûté de l'alcool, préfère l'eau ordinaire, qu'il boit en grande quantité. Le patient a une panne, une forte faiblesse, l'humeur est réduite. Le patient est allongé au lit pendant longtemps, ne peut pas se lever, souffre d'une faiblesse musculaire. Elle se sent mal, voire terrible.

L'après-midi, l'état émotionnel et l'humeur du patient peuvent changer radicalement. C'est la principale différence entre le delirium tremens et la gueule de bois habituelle. Une personne devient trop excitée: elle peut soudainement commencer à rire, et après 10 minutes pleurer et devenir hystérique. Le rire hystérique fait place à des attaques d'agression. Cela indique une altération de la conscience..

La prochaine étape de la maladie est les manifestations physiques. Tout commence par un fort tremblement dans les jambes et les bras. Progressivement, tout le corps du patient se couvre de "chair de poule" et un léger frisson apparaît.

Autres signes de délire tremens:

  • Palpitations cardiaques;
  • la pression diminue;
  • la transpiration augmente;
  • crampes dans l'estomac; nausées et vomissements sont possibles;
  • pupilles dilatées;
  • la peau rougit;
  • la température monte brusquement à 39–40 ° C.

Chaque accès de fièvre s'accompagne d'une désorientation dans le temps et l'espace. Les attaques de panique, les peurs incontrôlables, l'anxiété sont des manifestations typiques du delirium tremens. Extérieurement, un homme a l'air perdu, effrayé.

Le patient peut s'extasier, des troubles du sommeil apparaissent. Le patient ne peut pas s'endormir, car il voit des cauchemars. Des hallucinations apparaissent:

  • Visuel. Le patient peut voir des créatures imaginaires, communiquer avec elles. Ce sont généralement des animaux, des oiseaux et des insectes. Une autre option est les maniaques, les tueurs, les voleurs, les loups-garous. Le patient essaie de s'enfuir, de se battre avec quelqu'un d'invisible. Il prétend constamment qu'il y a quelqu'un dans la pièce. Il peut sembler qu'il est empêtré dans une toile ou tombe dans l'abîme.
  • Auditif. Le patient entend des sons, des voix ou de la musique étranges. Ce sont généralement des menaces, des malédictions, des demandes d'aide. En conséquence, il commence à parler beaucoup et fort. De l'extérieur, cela ressemble à un non-sens complet, le discours du patient est incompréhensible, les phrases ne sont en aucun cas liées. Mais le pire est quand le patient entend les ordres de certaines voix dans sa tête et essaie de les exécuter. Dans la plupart des cas, ces ordonnances sont inadéquates et menacent la santé et la vie d'autrui..
  • Tactile. Une personne sent que des insectes, des insectes et des animaux rampent sur son corps. Il imagine des histoires de films d'horreur. Le patient a le sentiment qu'il est coupé, battu, essayant de le tuer. En conséquence, le patient peut se blesser.
  • Le délire alcoolique a d'autres manifestations cliniques - des illusions. La principale différence entre les illusions visuelles et les hallucinations est que l'objet est un véritable objet existant. Il s'agit généralement d'un tapis sur le mur ou de motifs sur le papier peint. En eux, le patient voit une menace potentielle et des images effrayantes.

L'attaque se termine brusquement, la douleur disparaît.

Aide à domicile

Il n'est pas recommandé de traiter les symptômes du delirium tremens à la maison, car le délire est considéré comme une condition dangereuse qui peut provoquer la mort d'un patient. Par conséquent, dans de telles situations, vous devez immédiatement contacter des narcologues-psychiatres.

Avant l'arrivée du médecin, vous devez essayer de mettre le patient au lit. Il faut lui donner plus d'eau. Si le patient est endémique, il est même permis de se lier au lit. Il vaut mieux mettre froid sur la tête. Par tous les moyens, il est nécessaire de calmer le patient, vous pouvez lui donner de la valériane, de l'agripaume ou des somnifères. L'essentiel est de ne pas le laisser seul pour que le patient ne se paralyse pas lui-même ou les autres.

S'il y a des difficultés d'hospitalisation, et c'est impossible pour une raison quelconque, alors il est nécessaire que le patient s'endorme. Pour cela, il est recommandé d'utiliser des somnifères, mais il est strictement interdit de les mélanger avec de l'alcool. Avec un traitement à domicile, la fièvre peut durer de 2 à 20 jours. Cependant, afin d'éviter d'éventuelles complications, il est toujours fortement recommandé d'hospitaliser le patient dans un établissement médical spécialisé pour des soins qualifiés..

Les principaux symptômes

Si un être cher a développé un delirium tremens, dont les symptômes dépendent de l'état général du corps, vous devez savoir quoi faire dans ce cas et comment fournir correctement une aide qualifiée. Le provocateur de la psychose aiguë est des symptômes de sevrage (syndrome de sevrage), une sortie de crise de boulimie ou une diminution des portions consommées de boissons fortes. Chez un alcoolique, un rétrécissement de la conscience se produit, dans lequel se produisent des hallucinations et des sensations sensorielles qui sont directement liées à leur contenu. Dans le même temps, la conscience de soi est préservée et l'activité motrice se développe.

Les symptômes graves du délire alcoolique sont caractérisés par les hallucinations suivantes:

  • Auditif. Le patient entend clairement des voix qui demandent de l'aide de nulle part ou qui sont agressives. Dans une telle situation, il peut paniquer, avoir peur, chercher refuge contre une persécution imaginaire.
  • Visuel. Des images dégoûtantes (insectes, rats, serpents, démons, monstres) commencent à se former dans une conscience trouble, qui observent le patient de partout et vont lui faire du mal.
  • Tactile. Les hallucinations visuelles commencent à se transformer en terribles créatures tangibles qui rampent à travers le corps, piquent, blessent les malheureux.
  • Olfactif. Les fantômes qui apparaissent au patient peuvent émettre des odeurs extrêmement répulsives.

Si le mari ou la femme est un buveur passionné, alors son autre moitié ou ses proches parents doivent être préparés au développement du delirium tremens. Son principal signe extérieur est un changement dans les expressions faciales d'un alcoolique et l'apparition de grimaces étranges et inappropriées. Les symptômes somatiques supplémentaires de ce trouble mental comprennent:

  • troubles du sommeil, insomnie, cauchemars;
  • sautes d'humeur aiguës;
  • tachycardie;
  • rougeur faciale;
  • tremblement des membres et du corps;
  • syndrome diarrhéique;
  • différences de pression artérielle;
  • frissons, fièvre.

De plus, la composition du sang change, il y a des marqueurs d'inflammation, la quantité de diurèse quotidienne est réduite et des signes de déshydratation se développent. Chez la femme, les symptômes du délire sont plus prononcés. Le principal signe avant-coureur du délire imminent est un état dépressif prolongé dans lequel un alcoolique tombe. De plus, le développement de la maladie indique:

  • l'agression envers les autres en raison de l'incapacité de s'endormir;
  • nervosité et peurs;
  • le développement d'une vivacité inadéquate et d'une hyper-excitabilité maniaque;
  • changement d'humeur brusque.

Premiers secours

Ayant réussi à reconnaître le delirium tremens, il est important d'aider le patient. Cela contribuera non seulement à affaiblir l'évolution de la maladie, mais aussi à prévenir une issue fatale.

Mettez d'abord le patient au lit. Si l'attaque a déjà commencé, il vaut mieux l'attacher. Donnez-lui autant de liquide que possible - de l'eau ordinaire. Faites une compresse froide sur le front. Peut être fait pour boire des sédatifs ou des somnifères.

  • Demandez au patient de prendre une douche froide et rafraîchissante. Cela l'aidera un peu à prendre vie..
  • Buvez le patient avec une décoction à base de plantes. Cela est nécessaire pour nettoyer le corps de la bière, de la vodka, du clair de lune ou d'un autre alcool. La décoction d'achillée millefeuille, de thym et d'absinthe est efficace. La quantité requise est de 20 g de chaque collection. Un mélange d'herbes versez 200 ml d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 15 à 20 minutes. Donnez ensuite au patient.
  • Prendre des pilules. La méthode efficace est appelée «prescription de Popov». Il se compose de 2-3 comprimés de phénobarbital, 15 ml d'alcool médical à 96% et 100 ml d'eau purifiée. Mélanger tous les composants et donner immédiatement un verre au patient.

Un homme atteint de délire tremens est incapable de contrôler ses actions et devient dangereux pour les autres.

Les médecins injectent immédiatement 10 à 20 ml de diazépam au patient. L'agitation psychomotrice est éliminée à l'aide de Barbamil et de Diphenhydramine. Après que le patient est hospitalisé, diagnostiqué et prescrit un traitement.

Manifestations caractéristiques

Voyons quels sont les signes de cet état:

  • avant le début d'une attaque, une aversion pour les boissons alcoolisées apparaît;
  • après quoi il y a labilité émotionnelle, donc des sautes d'humeur apparaissent également;
  • un individu peut être gai, puis se décourager et même devenir agressif;
  • le début de l'attaque s'accompagne de tremblements dans les membres inférieurs et supérieurs, d'une excitation accrue, d'un manque de capacité à se coucher et si le sommeil se produit, des cauchemars commencent à tourmenter, à cause desquels la personne se réveille;
  • l'attaque est caractérisée par la présence de peur sans cause, de panique, de fièvre, de désorientation, de rougeur de la peau, de tachycardie.

La manifestation la plus caractéristique du delirium tremens est la survenue d'hallucinations.

  1. Une personne peut entendre divers sons, même des menaces.
  2. Diverses créatures commencent à apparaître, par exemple, des monstres.
  3. Des hallucinations se manifestant par des sensations tactiles peuvent être observées. Une personne aura le sentiment que toutes sortes de créatures rampent sur lui, des scènes de films d'horreur peuvent apparaître, il y aura un sentiment qu'il est battu, des coupures.

Les manifestations de la fièvre comprennent également:

  • des changements dans les expressions faciales d'une personne, à savoir l'apparition de grimaces de peur, d'horreur ou de confusion;
  • une telle personne peut courir en essayant d'échapper à des créatures invisibles ou de sortir du Web.
  • excès de fréquence respiratoire;
  • la parésie se produit dans les muscles des yeux;
  • une personne est incapable de contrôler l'acte de défécation et de miction;
  • parésie intestinale;
  • contractions musculaires;
  • troubles graves de la conscience.

Traitement de la psychose alcoolique (delirium tremens)

La psychose est l'une des conséquences les plus graves de l'alcoolisme. Ils peuvent se présenter sous différentes formes. Le plus commun d'entre eux est le délire d'alcool, qui s'accompagne d'une variété d'hallucinations, de délire, de comportements humains inappropriés. Son esprit s'embrouille, tout son corps tremble, son sommeil disparaît. Les gens appellent cette condition "delirium tremens", à laquelle il y a une explication simple. Lors d'une attaque, une personne devient très pâle, devient «chaude» - sa température augmente. Ce trouble mental survient chez les personnes après un abus prolongé d'alcool - pendant la période de sevrage..

"Delirium tremens" n'apparaît que chez les personnes diagnostiquées avec 2 ou 3 stades d'alcoolisme. Les hommes atteignent cet état après environ 5 ans de consommation régulière d'alcool. Pour les femmes, ce seuil est d'environ trois ans..

Symptômes de psychose alcoolique et formes de manifestation

En règle générale, le délire tremens se manifeste deux jours après avoir bu de l'alcool. Tout d'abord, il y a une forte élévation émotionnelle, caractérisée par un changement d'humeur significatif - du fort plaisir à la morosité absolue, jusqu'à l'agression. Puis les mains commencent à trembler. Les jambes deviennent cotonneuses et subissent de graves tremblements. Le patient est excité, avec le début de la nuit ne peut pas s'endormir. Il peut s'assoupir, mais des visions cauchemardesques surgissent immédiatement, le rêve disparaît. Lors d'une attaque, des symptômes de psychose alcoolique se produisent:

  • Peur non motivée et inexplicable, panique. Ils "capturent" le patient, aggravent son état.
  • Manque de coordination du mouvement, perte du sens spatial de soi, désorientation dans le temps. Une personne ne comprend pas où elle se trouve, à quelle heure de la journée elle se trouve.
  • Violation de l'activité cardiovasculaire. La fréquence cardiaque augmente, la pression augmente. Le cœur «sort littéralement» de la poitrine.

Médecins expérimentés Narcologues. À l'hôpital ou à domicile. Départ 24h / 24 à Moscou et dans la région. Professionnel, anonyme, sûr.

L'hallucination est l'une des manifestations les plus graves du delirium tremens. Ils sont différents:

Ainsi, par exemple, avec des formes tactiles, il semble au patient que des insectes, des araignées, des serpents, etc. rampent à travers son corps. Diverses scènes terribles peuvent lui apparaître, où ils le coupent, veulent le tuer ou lui causer de graves blessures. Les expressions faciales d'une telle personne changent radicalement. Une expression d'horreur ne quitte pas le visage. Il ressent toutes ces peurs physiquement.

Avec les hallucinations visuelles, le patient ressent non seulement tout cela, mais le voit également. Hallucinations auditives - bruissements, sons divers, voix. Ces personnes peuvent entendre des menaces, jurer, crier à l'aide. Avec la psychose alcoolique, une personne entre dans son «monde», absolument incompréhensible pour les gens qui l'entourent. Il détruit sa psyché, chargée de phénomènes critiques irréversibles. Une personne ne peut sortir de cette condition que dans un hôpital, sous la supervision de médecins du centre médical NarcoDoc.

Traitement Delirium tremens

Dans le traitement de la psychose alcoolique, il est nécessaire de fournir les premiers soins de manière qualifiée en temps opportun. Le patient est inadéquat, hyperactif, hyper-émotionnel, très souvent violent. Dans cet état, il peut se faire du mal et blesser les autres. Par conséquent, en premier lieu, il doit être mis au lit. Dans certains cas, le patient doit même être attaché. N'oubliez pas - une telle personne doit être livrée rapidement à la clinique.

Les patients diagnostiqués avec un délire alcoolique reçoivent d'abord des sédatifs à effet sédatif et anticonvulsivant. Ce pourrait être le diazépam. Prescrire des médicaments qui éliminent les premiers signes d'excitation. De plus, en fonction de l'état et du degré de violence, le patient est envoyé dans un service narcologique ou psychiatrique.

Le traitement du delirium tremens est complexe. Premièrement, les médecins stabilisent l'agitation psychomotrice, ce qui empêche une personne de dormir. Un sommeil stable est une condition préalable à la récupération. Les opérations suivantes sont effectuées:

  • Désintoxication. À ce stade de la thérapie, les produits toxiques de dégradation de l'alcool sont éliminés du corps..
  • Élimination de l'hypoxie. Les patients en état de psychose alcoolique sont déficients en oxygène.
  • Saturation du corps en vitamines, minéraux.
  • Récupération de l'équilibre eau-sel.

La pharmacothérapie dans le traitement du delirium tremens est effectuée avec prudence par les narcologues de la clinique NarcoDoc. Il est nécessaire de prendre en compte l'état du patient, les éventuels effets secondaires qui se produisent lors de la prise de médicaments. Les médicaments les plus populaires et les plus efficaces qui peuvent faire face à la psychose alcoolique sont: la diphénhydramine, le piracétam, un groupe de tranquillisants (relanium, phénazépam, élénium, etc.), le barbamil, etc. Tous doivent être utilisés uniquement sur prescription de votre médecin.!

Nous travaillons 24 heures sur 24, des médecins expérimentés, 100% anonymes.

Causes et conséquences du delirium tremens

L'alcoolisme appartient au groupe des maladies complexes qui endommagent les organes internes, la psyché humaine et provoquent une dégradation de l'individu. Après avoir bu de façon incontrôlée, un alcoolique éprouve souvent une complication grave, désignée dans le domaine de la médecine par le délire d'alcool ou le delirium tremens, dont les conséquences sont très dangereuses pour la vie humaine..

La maladie est un type courant de psychose alcoolique. Elle s'exprime par l'insuffisance totale du comportement du patient lors de la rupture de la crise de boulimie la plus lourde. Les symptômes sont multiples et individuels pour chaque patient. Aux premiers signes de délire, vous devez contacter un narcologue pour obtenir de l'aide, car les conséquences peuvent être tristes non seulement pour un alcoolique, mais pour d'autres..

Causes et symptômes du delirium tremens après une crise de boulimie

Le delirium tremens est un trouble de la conscience, qui s'accompagne de peur, d'hallucinations, de délire et d'excitation intense. Le plus souvent, la condition se forme dans le contexte de symptômes de sevrage, bien qu'elle puisse survenir non seulement chez les alcooliques ivres, mais également chez une personne qui ne souffre pas d'un attachement nocif..

Les principales raisons de l'apparition du delirium tremens:

  • une grande dose d'alcool prise;
  • l'utilisation de boissons de substitution;
  • consommation d'alcool par une personne mentalement insalubre;
  • utiliser simultanément avec des substances psychotropes alcoolisées.

Le plus souvent, la maladie survient chez les alcooliques chroniques, ayant déjà une dépendance physique et mentale aux produits à base d'éthanol et des changements irréversibles dans la psyché, les organes internes. Les principaux signes de troubles mentaux qui menacent d'entraîner un délire tremens s'expriment comme suit:

  • négligence des conséquences possibles d'une consommation malveillante d'alcool;
  • irrésistible envie d'alcool;
  • manque de contrôle sur la consommation d'alcool;
  • l'apparition d'un syndrome de sevrage;
  • manque d'intérêt pour le monde extérieur;
  • résistance à l'alcool;
  • pensées constantes de vouloir boire un verre.

Le délire alcoolique survient aux derniers stades de l'alcoolisme. Il peut provoquer des libations abondantes, des crises de boulimie prolongées, des maladies infectieuses, des blessures au crâne, des pathologies chroniques exacerbées, une intervention chirurgicale.

Les symptômes du delirium tremens se caractérisent par une variété de manifestations:

  • délire, discours incohérent, conversations absurdes;
  • hallucinations auditives et visuelles;
  • maux de tête;
  • tremblement des membres, dans les cas graves, tremblements de tout le corps;
  • augmentation de la température;
  • frissons sévères.

Des monstres fantastiques, des démons, d’énormes insectes et des araignées qui menacent sa vie rendent visite aux visions du patient. Souvent, de telles hallucinations entraînent une issue fatale - la psyché ne tient pas debout et le patient peut infliger des blessures incompatibles avec la vie.

Pour le delirium tremens caractéristique du développement de la maladie au cours d'une période où il y a une forte rupture de la frénésie. La psychose commence généralement trois à six jours après la fin de la crise de boulimie. Cependant, il y a des cas où "l'écureuil" rend visite au patient lors de lourdes libations.

Les conséquences qui peuvent survenir après le délire tremens dépendent du cours et de la durée du délire, de la rapidité des soins d'urgence, de l'âge du patient et de la présence de pathologies concomitantes..

Conséquences après le délire tremens pour une personne

Les manifestations du délire d'alcool affectent négativement le travail des organes internes et des systèmes humains. Les conséquences après le délire tremens se développent dans un scénario différent - de la guérison complète à la mort.

Les conséquences courantes sont:

  • état chronique de psychose;
  • amnésie;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • détérioration du système circulatoire;
  • maladie hépatique sévère;
  • insuffisance rénale;
  • œdème cérébral.

Les plus graves sont les conséquences du délire tremens avec altération de la fonction cérébrale. Ils conduisent souvent au coma ou à la mort du patient. La mort peut également être causée par le suicide ou une grave perturbation des organes vitaux. Une récupération incomplète s'exprime dans les effets résiduels des syndromes organiques et amnésiques..

Avec le psychosyndrome organique, une diminution de la mémoire, de l'intelligence, la manifestation d'états de folie, des phénomènes asthéniques se forment. la personne se fatigue rapidement. devient de mauvaise humeur, en larmes, incapable d'une activité mentale prolongée.

Avec le syndrome amnésique, la mémoire des événements actuels, la présence de faux souvenirs, la perte d'orientation dans l'espace, le temps sont réduits. Dans le même temps, la mémoire lointaine reste bonne, et les événements d'il y a une semaine et hier tombent complètement.

Si un être cher a déjà eu des manifestations de psychose alcoolique, le delirium tremens peut se répéter à plusieurs reprises. En règle générale, chaque prochaine attaque devient plus difficile, donc un traitement rapide des soins médicaux et un traitement ultérieur de l'alcoolisme sont très importants. L'élimination complète des crises dépend du désir du patient de récupérer, de sa santé, du degré de dommages causés au corps par les toxines alcooliques. Les patients qui ont la chance de vaincre "l'écureuil" en visite montrent le plus souvent le désir de se débarrasser complètement de l'alcoolisme, car ils ne veulent pas répéter la triste expérience. Ceci est grandement facilité par la prise de conscience qu'une nouvelle attaque deviendra beaucoup plus intense et que les conséquences du délire tremens après la frénésie deviendront fatales..

Quelles sont les conséquences du délire tremens ont besoin de soins d'urgence?

Les situations où les autres n'imaginent pas quoi faire lorsque les symptômes du délire surviennent chez un être cher sont très courantes. Ceux qui ont besoin d'une intervention médicale urgente restent souvent sans défense et peuvent mourir si une assistance compétente n'est pas fournie à temps.

Pour soulager la souffrance d'un patient en état de délire alcoolique, il faut tout d'abord faire appel à une équipe de narcologues. En attendant l'arrivée des médecins, les conditions suivantes sont requises:

  • mettre le patient au lit, avec résistance, faire usage de la force pour le protéger ainsi que ses proches contre d'éventuelles blessures;
  • mettre froid sur la tête, vous pouvez refroidir votre tête sous l'eau glacée;
  • donner autant d'eau que possible pour éviter la déshydratation;
  • donner un sédatif ou un somnifère puissant;
  • garder constamment l'état du patient sous observation, essayer de ne pas faire de bruit, communiquer calmement.

Le traitement du délire alcoolique n'est effectué que dans les murs du dispensaire narcologique. Seul un spécialiste professionnel expérimenté sera en mesure de comprendre quelles conséquences du delirium tremens menacent le patient dans chaque cas individuel et ce qui doit être fait pour le sortir rapidement et efficacement de l'état menaçant..

Le retrait d'un patient du delirium tremens dans des conditions stationnaires s'effectue en plusieurs étapes:

  • l'excitation nerveuse est supprimée, le sommeil est normalisé;
  • le corps est nettoyé des toxines alcooliques;
  • l'équilibre eau-sel est rétabli, le corps est reconstitué avec des vitamines et des minéraux.

Pour la thérapie, des médicaments psychotropes, des médicaments de désintoxication et des médicaments qui rétablissent les fonctions des organes internes sont utilisés. Les procédures soulagent rapidement l'état du patient, soulagent les symptômes du délire d'alcool.

Après des mesures d'urgence, un traitement est nécessaire pour éviter les tristes conséquences et complications. Le programme thérapeutique comprend la restauration des systèmes sanguin et respiratoire, le bon fonctionnement des reins, du foie. Des mesures préventives sont prises pour prévenir ou éliminer l'œdème cérébral et pulmonaire et pour traiter les pathologies chroniques.

Les patients atteints de délire tremens sont souvent associés à tort à des personnes agressives et en colère. Pendant ce temps, un malade parfois au contraire devient gai et positif, mais il faut aussi l'hospitaliser dans ce cas. La situation au cours de la maladie peut changer instantanément..