Principal / Diagnostique

Maux de tête, vertiges, nausées et faiblesse

Diagnostique

Il existe de nombreuses conditions pathologiques qui se manifestent par des symptômes tels que maux de tête, nausées, étourdissements, faiblesse. Pour comprendre comment vous pouvez les gérer, vous devez considérer les options pour leur apparence..

Variantes possibles de l'origine des symptômes désagréables

Toutes les raisons pour lesquelles des symptômes désagréables se produisent peuvent être divisées en gastro-entérologie et autres. Parmi les maladies du tube digestif, les pathologies suivantes peuvent être accompagnées de tels symptômes:

  • intoxication du corps (intoxication alimentaire, intoxication par des médicaments ou des produits chimiques, empoisonnement par des champignons vénéneux);
  • Néoplasmes malins;
  • violation de l'alimentation;
  • infections intestinales;
  • maladies chroniques du tube digestif (par exemple, pancréatite ou ulcère gastro-duodénal de l'estomac et du duodénum).

Intoxication corporelle

Peut se produire pour de nombreuses raisons. Les principaux sont la consommation de champignons vénéneux, de produits avariés et de qualité inférieure, de produits chimiques, de l'ingestion d'alcalis et d'acides, de médicaments, de produits alcoolisés et de ses substituts.

Les premiers signes peuvent apparaître dans les quelques heures suivant l'ingestion de la toxine dans le tube digestif: les patients sont submergés de vertiges, de maux de tête et de douleurs abdominales, de nausées et de vomissements, de diarrhées sévères, de fièvre, de faiblesse, de fatigue.

D'autres symptômes de la pathologie apparaîtront en fonction de la cause de l'intoxication: un mélange de mucus et de sang dans les fèces, des vomissements sanglants, les fèces seront fétides et de couleurs différentes (selon l'agent causal de l'infection), tachycardie, convulsions, forte baisse de la pression artérielle. Parfois, dans le contexte d'une intoxication grave, une confusion se produit ou sa perte complète.

Tumeurs malignes du système digestif

Ils ne sont pas aussi rares que nous le souhaiterions. La maladie la plus courante parmi toutes est le cancer de l'estomac. Dans près de 80% des cas, la tumeur donne des métastases, ce qui rend l'évolution de la maladie difficile.

Il existe de nombreuses raisons qui contribuent à la transformation de cellules saines en cellules atypiques:

  • les maladies précancéreuses qui ne sont pas traitées depuis longtemps (gastrite, ulcère gastro-duodénal, entérocolite, reflux duodénogastrique, polypes, etc.);
  • mauvaises habitudes (tabagisme et abus d'alcool);
  • obésité;
  • avitaminose;
  • prédisposition génétique et processus atrophiques.

Aux stades précoces, le cancer gastro-intestinal est asymptomatique ou provoque des déviations mineures auxquelles les patients prêtent rarement attention: nausées, maux de tête, vertiges, diminution de l'appétit, parfois douleurs abdominales, symptômes dyspeptiques (constipation ou diarrhée). La température corporelle reste inchangée, ce n'est qu'au dernier stade de décroissance qu'elle peut atteindre le niveau de 38 à 39 degrés.

Violation de l'alimentation et de l'alimentation

Peut provoquer un certain nombre de symptômes désagréables. Avec un manque de vitamines, de minéraux et d'autres nutriments utiles, des troubles du sommeil se produisent, une irritabilité accrue, la peau et les muqueuses sont pâles et sèches, le système immunitaire est affaibli. Dans ce contexte, les patients sont apathiques, irrités, leurs performances sont altérées.

De plus, ils se plaignent souvent que leur tête leur fait mal, leur température corporelle peut être légèrement réduite. En cas de suralimentation et d'obésité, un certain nombre de changements négatifs se produisent également: le système cardiovasculaire commence à mal fonctionner, la pression artérielle augmente, la fréquence cardiaque augmente, les bruits cardiaques sont étouffés.

Infections intestinales aiguës

Un groupe de maladies qui s'accompagnent de symptômes communs:

  • fièvre;
  • déshydratation du corps;
  • problèmes gastro-intestinaux.

Les OCI les plus communs se trouvent en été, les agents étrangers peuvent être transmis par des objets communs, des poignées de main, des jouets. L'infection à rotavirus peut être attrapée par des gouttelettes en suspension dans l'air. La période d'incubation peut varier de plusieurs heures à plusieurs jours et dépend des caractéristiques d'un micro-organisme particulier.

Il y a peu de raisons qui peuvent causer la maladie: manger des aliments de mauvaise qualité (mal stockés ou périmés) ou mal traités thermiquement. Les principaux signes de toute maladie dans le groupe intestinal sont la fièvre, des frissons, des nausées et des vomissements, une diarrhée (mélangée à du mucus, du sang, selon la gravité de la maladie), des douleurs abdominales. De plus, les patients éprouvent des accès de faiblesse grave, de malaise et un état léthargique apparaît..

Maladies chroniques du tube digestif

Souvent accompagnée de symptômes désagréables tels que des douleurs mineures dans différentes parties de l'abdomen (selon la pathologie), des brûlures d'estomac, des éructations, une diminution ou une perte d'appétit, un arrière-goût désagréable dans la bouche, une sensation constante de nausée.

De plus, l'état général du corps s'aggrave également, les patients se plaignent de faiblesse générale, de fatigue et de maux de tête et des étourdissements peuvent commencer à déranger. Parmi toutes les pathologies du tube digestif que l'on retrouve chez les patients, les plus fréquemment diagnostiquées sont les formes chroniques de gastrite, duodénite, entérocolite, dyskinésie biliaire, ulcère gastroduodénal et 12 ulcère duodénal, pancréatite.

De plus, il existe d'autres raisons qui peuvent provoquer les mêmes symptômes, mais qui ne sont pas liées à des maladies du système digestif. En voici quelques uns:

  • syndrome de la gueule de bois;
  • grossesse;
  • commotion cérébrale et autres traumatismes crâniens (traumatisme crânien);
  • maladies du système cardiovasculaire.

Syndrome de la gueule de bois

État pathologique dû à la consommation d'alcool. Les causes de la gueule de bois ne sont pas clarifiées, mais certains facteurs y contribuent. L'alcool éthylique, qui est entré dans le corps, aide à en éliminer le liquide par des mictions fréquentes. Une miction rapide entraîne une déshydratation. La décomposition de l'éthanol produit des substances toxiques qui commencent à empoisonner le corps.

Lorsqu'une personne éprouve une gueule de bois, elle développe un mal de tête sévère, des étourdissements, des nausées, une faiblesse générale, une humeur diminuée et une irritabilité accrue. Certains commencent à se sentir coupables que la veille ils auraient pu faire quelque chose de honteux et indécent.

Dans la plupart des cas, aucune intervention médicale spéciale n'est requise, la gueule de bois passe d'elle-même. Il existe de nombreuses méthodes folkloriques qui aident à soulager considérablement l'état d'une personne..

Grossesse

C'est sans aucun doute une période merveilleuse. Mais certaines femmes (environ 50 à 60%) peuvent à ce moment, en particulier dans les premiers stades, ressentir une gêne, appelée toxicose des femmes enceintes. Les causes qui provoquent des symptômes désagréables ne sont pas entièrement comprises..

Souvent, les femmes enceintes se plaignent de nausées, vomissements (la fréquence dépend de la gravité de la toxicose), augmentation de la salivation, perte d'appétit, léthargie, fatigue, somnolence. De plus, la femme commence à perdre du poids, sa tension artérielle diminue, une tachycardie et des étourdissements apparaissent.

Diagnostic des maladies

Après qu'il y ait des signes d'une pathologie particulière, vous devez demander l'aide d'un spécialiste. Si à la veille des symptômes de la pathologie il y a eu un traumatisme crânien, n'hésitez pas à contacter un chirurgien ou un traumatologue. Il s'agira peut-être de lésions cérébrales traumatiques fermées, dont le traitement est effectué dans un hôpital.

Pendant la grossesse, il convient également de contacter un gynécologue pour obtenir des conseils, mais le plus souvent, de nombreuses femmes survivent simplement à cette période et, à partir du 2ème trimestre, profitent d'un merveilleux moment de portage du fœtus.

Quant aux pathologies du système digestif, on ne peut se passer de consulter un gastro-entérologue et de conduire un traitement. Pour diagnostiquer correctement, un spécialiste prescrit de subir une série d'études en laboratoire et instrumentales. Le laboratoire comprend un test sanguin clinique et de biochimie, dont les principaux indicateurs sont la bilirubine, l'ASaT et l'ALaT, l'amylase.

Souvent, les patients sont invités à passer des matières fécales pour analyse. Les méthodes de diagnostic instrumentales comprennent la radiographie et l'échographie des organes abdominaux, la fibrogastroduodénoscopie (FGDS), si nécessaire, la TDM ou l'IRM.

À l'aide d'ultrasons, vous pouvez déterminer la nature du développement du système digestif, détecter la taille et la densité des organes, identifier divers écarts dans le système digestif, vérifier les formations kystiques et autres tumeurs bénignes et malignes.

En utilisant la radioscopie ordinaire et la fluoroscopie de contraste, il est possible de détecter des dommages aux organes internes, la présence d'objets étrangers en eux, des formations pathologiques (kystes, hématomes, tumeurs, etc.), des gaz et des liquides étrangers dans les organes creux. La fluoroscopie de contraste permet de déterminer l'état des muqueuses, la perforation, le rétrécissement pathologique ou l'élargissement des intestins, les néoplasmes.

Causes des maux de tête et des nausées

Lequel d'entre nous n'a pas eu de mal de tête - au front ou au cou, aux tempes ou à la couronne de la tête? Oui, tout le monde avait cette condition. Cependant, dans certains cas, ce symptôme était un signe dénué de sens, et dans d'autres un signe avant-coureur du développement d'une nosologie grave.

La douleur à l'arrière de la tête et les nausées peuvent être la manifestation d'un grand nombre de maladies très différentes, ayant une origine très différente..

Alors, quelles maladies se manifestent par la douleur dans la région occipitale et quelle est la signification diagnostique de ce symptôme??

Maladies, dont l'évolution clinique est associée à la manifestation d'un mal de tête

Il existe un grand nombre de pathologies qui manifestent des maux de tête à divers degrés de gravité. Il convient de noter que dans chaque cas individuel, cette douleur doit être associée à d'autres symptômes - étourdissements, nausées, vomissements et autres manifestations.

Sur la base de l'évaluation des symptômes cliniques en général, un diagnostic final est posé et les tactiques de prise en charge des patients sont déterminées. Mais dans tous les cas, la manifestation d'un mal de tête dans la région occipitale est en quelque sorte liée aux problèmes de l'un des trois systèmes énumérés ci-dessous:

  1. Système cardiovasculaire (hypertension, crise simple et compliquée, insuffisance cérébrovasculaire aiguë);
  2. Système nerveux (pathologie du système nerveux périphérique ou central, migraine, cranialgie);
  3. Système musculo-squelettique (ostéochondrose de la colonne cervicale).

En toute justice, il convient de noter que, dans la manifestation d'un symptôme prononcé d'un mal de tête, en règle générale, plus d'un système participe et une compréhension des causes et du développement de cette condition est nécessaire afin de déterminer les tactiques du patient en temps opportun et de lui prescrire le traitement approprié.

Ci-dessous, nous considérerons le symptôme d'un mal de tête dans diverses maladies, les caractéristiques de sa manifestation clinique et les principes de base de la thérapie.

Céphalées à l'arrière de la tête avec hypertension artérielle - caractéristiques cliniques et risques possibles

Dans la grande majorité des cas, la cause d'une manifestation de maux de tête dans un groupe plus âgé est une augmentation de la pression artérielle.

De plus, les chiffres peuvent être très différents - chez certaines personnes, des douleurs sévères sont déjà observées à une pression de 150/80, pour d'autres patients et à 180/100 ce n'est pas mal.

Tout cela est purement individuel, mais dans tous les cas, il faut comprendre qu'avec la manifestation combinée d'un mal de tête à l'arrière de la tête et de vomissements, vous n'avez pas à attendre quoi que ce soit de bien - souvent, ces symptômes sont les premiers signes d'un début d'AVC (insuffisance cérébrovasculaire aiguë).

Que faire au patient dans cette situation?

La principale mesure sera la mesure de la pression artérielle avec sa diminution ultérieure. Il utilisera de manière optimale à ces fins l'injection intramusculaire de sulfate de magnésium, l'administration orale de gouttes de nifédipine ou de comprimés de captopril. La possibilité d'utiliser plusieurs antihypertenseurs à action rapide n'est pas exclue.

Après les mesures thérapeutiques mises en œuvre, il est nécessaire de mesurer le niveau de pression artérielle et, si nécessaire, de réutiliser des antihypertenseurs.

Un point important - lorsque vous arrêtez un mal de tête causé par une augmentation de la pression artérielle, vous devez vous concentrer principalement sur les sensations subjectives, et non sur le nombre de tension artérielle.

Dans le cas où la cause d'un mal de tête à l'arrière de la tête était une crise d'hypertension non compliquée, les mesures prises devraient être suffisantes..

Avec un infarctus cérébral développé, une hospitalisation dans un hôpital sera nécessaire (la chose la plus intéressante est la douleur dans la partie occipitale de la tête, accompagnée d'une attaque de vomissements, est le signe le plus caractéristique de cette complication).

Quelles mesures préventives sont montrées dans ce cas?

Afin d'éviter une nouvelle manifestation des symptômes cliniques, les patients souffrant d'hypertension artérielle se voient administrer systématiquement des antihypertenseurs, corriger la nutrition et le mode de vie. Dans ce cas, il sera possible de compter sur le fait qu'un mal de tête à l'arrière de la tête, et plus encore accompagné de vomissements, se produira très prochainement.

Crises de migraine

La migraine est une maladie de nature polyétiologique, dont la manifestation est due à un dysfonctionnement des vaisseaux du cerveau (c'est-à-dire, du fait qu'ils ont un spasme, le sang n'atteint pas pendant certaines périodes de temps à certaines parties du cerveau, qui est la cause directe des maux de tête ).

Les principales approches de la thérapie et de la prévention

Il est à noter que l'utilisation d'analgésiques seuls (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour la migraine n'apporte pas le résultat escompté. L'utilisation combinée d'AINS et de médicaments anti-migraine spécifiques - anti-migraine ou rapimig est nécessaire.

De plus, dans ce cas, la correction du mode de vie sera d'une grande importance - rejet (complet) des mauvaises habitudes, correction du régime alimentaire, normalisation du sommeil et du repos. L'apport indiqué ne convient que pour arrêter l'attaque, et le neuropathologiste sélectionnera les méthodes de traitement prévues.

La migraine est une maladie très dangereuse, dont la complication peut être une insuffisance cérébrovasculaire aiguë..

De toutes les conditions considérées, un mal de tête pendant longtemps seulement avec une migraine.

De plus, ces patients sont toujours inquiets par une faiblesse très prononcée, une apathie et un manque d'appétit, des vomissements, parfois même des diarrhées.

Douleur à l'arrière de la tête due à l'ostéochondrose de la colonne cervicale

Le remplacement du tissu cartilagineux de la colonne vertébrale par de l'os est une caractéristique liée à l'âge et est appelé ostéochondrose. Étant donné que, par les canaux spéciaux de la colonne vertébrale, passent les nerfs et les vaisseaux sanguins qui sont responsables de l'approvisionnement en sang du cerveau.

Avec l'ossification (ossification) du tissu cartilagineux, ces structures sont comprimées et diverses perturbations se produisent en raison de l'apport insuffisant d'oxygène aux cellules du cerveau.

Souvent, ces problèmes se manifestent par de graves maux de tête dans le cou. Très souvent, ce phénomène s'accompagne de vomissements..

Si la cause de cette affection est établie de manière fiable et que des signes d'ostéochondrose cervicale sont clairement visibles sur la radiographie, l'utilisation d'AINS (xéfocam, dicloberl) et de médicaments dont l'action vise à améliorer le fonctionnement du système vasculaire et la restauration du tissu nerveux (celtican, actovegin, vitamines B seront justifiées). ).

Dans le cas où l'arrière de la tête continue de faire mal, malgré le traitement, il sera nécessaire d'avoir un examen plus approfondi avec une IRM de la colonne cervicale.

résultats

Un mal de tête à l'arrière de la tête à la base du crâne, combiné à des nausées et des vomissements, est un symptôme défavorable qui est une manifestation de pathologies potentiellement mortelles. Ces patients ont besoin de soins médicaux d'urgence - mais seulement après que l'origine de ces manifestations est déterminée.

Des maux de tête sévères et des nausées sont les causes des symptômes

Les maux de tête sont souvent accompagnés de nausées de gravité variable, dans certains cas avec des accès de vomissements. Cette condition peut avoir un grand nombre de raisons, qu'il est souhaitable de comprendre avec l'aide d'un médecin. Maux de tête, nausées, vomissements - ce que ces symptômes signifient?

En fait, cette condition peut indiquer divers problèmes dans le corps: à partir d'un surmenage banal et se terminant par des pathologies graves et peut-être même dangereuses des organes internes. Comprendre la situation aidera à connaître les caractéristiques de certaines maladies et à identifier d'autres symptômes qui peuvent être tout aussi importants.

Les causes les plus courantes de maux de tête, de nausées et de vomissements

Qu'est-ce qui peut provoquer le développement d'une condition pathologique? Souvent, les causes des maux de tête avec nausées et vomissements sont les problèmes suivants:

  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • la présence de néoplasmes dans le cerveau;
  • dommages au crâne et au cou;
  • réactions allergiques, déficience visuelle, infections virales respiratoires aiguës;
  • infection des cavités frontales et nasales - sinusite, pharyngite;
  • inflammation des membranes et des tissus cérébraux - encéphalite, méningite;
  • anomalies hormonales;
  • migraine;
  • maladie ischémique;
  • accident vasculaire cérébral;
  • surmenage sévère des muscles des épaules.

Et croyez-moi, cette liste n'est pas exhaustive. Seul un spécialiste peut détecter une cause spécifique d'anomalie à l'aide de certains équipements.

Ne déterminez pas vous-même votre diagnostic. Après tout, la poursuite du traitement dépend entièrement des causes initiales du problème. Mais que se passe-t-il s'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin et que la condition nécessite une intervention urgente? Dans ce cas, bien sûr, il est nécessaire de faire tous les efforts pour maximiser le confort de votre condition. Mais pour cela, vous devez comprendre le problème plus en détail et essayer de comprendre exactement ce qui a causé son apparition.

Étourdissements et évanouissements avec maux de tête

Les dommages aux vaisseaux sanguins entraînent souvent un trouble similaire. C'est à cause de cela que de nombreuses personnes éprouvent des symptômes désagréables tels que des étourdissements, des douleurs, une faiblesse et même une perte de conscience..

La pathologie la plus courante avec un tel tableau clinique est la migraine. Bien que ce ne soient pas ses principaux symptômes. Plus souvent, il est détecté en raison de crises pulsatoires, augmentant avec l'âge.

De plus, un tel trouble est caractéristique d'une abstinence prolongée de nourriture. Cela s'explique simplement: le volume nécessaire de sang et de nutriments ne pénètre pas dans les vaisseaux.

Étourdissements, maux de tête, nausées et vomissements

Habituellement, une telle condition est rencontrée par des personnes souffrant d'hypertension ou d'hypotension. La pathologie ressemble à la somnolence, à une fatigue intense. La douleur est le plus souvent localisée au front. Si ce symptôme s'accompagne d'une déficience visuelle, la raison réside dans les kilos en trop.

Souvent, des étourdissements, des douleurs et des évanouissements accompagnés de nausées hantent les gens après une sorte de blessure, un peu moins souvent - en raison d'un œdème cérébral. Certes, dans ce dernier cas, les patients ont également une maladresse particulière. S'il s'évanouit, des vomissements et des nausées surviennent après la fin de l'évanouissement.

De plus, une personne a une diminution de sa force, l'apparition de points devant ses yeux et le refroidissement de ses mains et de ses pieds. Il peut se plaindre de la sensation d'être pressé par un bandage serré. De plus, l'audition du patient peut être altérée. Avec une gravité différente de l'œdème ou d'un traumatisme, une personne peut même cesser de traiter des choses de base.

Faiblesse et frissons

Des maux de tête sévères, des nausées et des vomissements peuvent indiquer le développement d'une méningite, une infection des tissus entourant la moelle épinière ou le cerveau. Dans le même temps, une personne augmente de température, ce qui provoque en fait une faiblesse. Des frissons se développent progressivement.

Les patients adultes souffrent de tels symptômes lorsque les vaisseaux de la tête s'enflamment. Dans le même temps, il semble à la personne qu'une pression excessive est exercée sur les zones touchées.

Souvent, les maux de tête, les nausées, les vomissements et la faiblesse coïncident avec une sorte de blessure ou en sont les conséquences. Habituellement, dans ce cas, une personne aggrave soudainement le métabolisme et elle est confrontée à de telles manifestations:

  • picotements dans les extrémités;
  • engourdissement complet des bras et des jambes;
  • sensation de lourdeur dans le cou.

Souvent, une combinaison de symptômes tels que faiblesse, maux de tête, vomissements et nausées est déclenchée par une hémorragie à l'intérieur du crâne, un accident vasculaire cérébral, un hématome sous-dural. Si la cause de la maladie se situe à l'avant, la douleur du front est transmise à l'arrière de la tête et des tempes. La pathologie s'accompagne d'une grave faiblesse musculaire. L'artérite à cellules géantes est parfois diagnostiquée chez les personnes présentant ces manifestations..

De plus, de tels symptômes peuvent survenir chez les enfants et les adolescents pendant leurs stades de maturation. Bien que dans la grande majorité des cas, les céphalées associées à des nausées, des vomissements et une faiblesse chez les jeunes patients apparaissent pour les mêmes raisons que chez les adultes. Toutes les complications peuvent être détectées à l'aide de tests de routine..

Traitement: drogue et auto

Les analgésiques aideront à soulager la douleur. Considérez les plus célèbres d'entre eux:

Quoi accepterComment boire (nombre de comprimés / une fois par jourDurée d'admission
Analgin1-2 / 4Comme prescrit par le médecin
Ibuprofène2-3 / 3-4Comme prescrit par le médecin
Nise1210 jours
Spazmalgon1-2 / 3-45 jours

Prenez tous les médicaments avec prudence, après avoir étudié le mode d'emploi. Si la douleur est apparue pour la première fois, vous devez consulter un médecin et procéder à un examen pour en découvrir la cause..

Les recettes folkloriques sont également populaires parmi les gens et aident souvent à surmonter la maladie. Considérez plusieurs options:

  • prendre quelques tranches d'aloès et insister sur le jus de chicorée. Un tel outil est efficace même avec la migraine et aide à le surmonter dans les plus brefs délais. Il doit être pris 150 ml à la fois;
  • 1 g de cannelle est infusé avec un demi-verre d'eau. Une fois le mélange refroidi, ajoutez un peu de sucre. Prenez 2 gorgées toutes les heures.

Maux de tête et fièvre

La grippe et le SRAS sont des maladies qui provoquent le développement de divers symptômes. Avec une augmentation de la température, la suspicion tombe le plus souvent sur eux. Dans le contexte de l'infection, l'intoxication de tout l'organisme se produit. La température dans les infections virales respiratoires aiguës et la grippe, en règle générale, est stable et varie de 37,5 à 37,8 degrés. Si une personne a des maux de tête et de la fièvre, il est fort probable qu'elle ait une maladie infectieuse.

Mais avec la méningite, le patient a des maux de tête très graves, des vomissements et des nausées. La condition est complétée par d'autres symptômes. Les muscles occipitaux sont très tendus. Si une personne a une telle condition, appelez immédiatement une équipe de médecins.

Avec la grippe, le mal de tête est moins prononcé. Elle affecte les tempes, les yeux et le front..

Cette maladie peut être facilement distinguée par des signes spécifiques: douleur, fièvre et faiblesse musculaire..

Si le système nerveux connaît une pathologie plus grave, d'autres symptômes vous en parleront: maux de tête, nausées et vomissements. Si de telles manifestations se produisent, ne tardez pas à consulter un médecin.

Symptomatologie

Il n'y a pas de facteur étiologique dans lequel les maux de tête et les nausées peuvent agir comme seules manifestations cliniques..

De plus, de tels symptômes seront presque toujours les premiers, et dans leur contexte, la clinique principale, qui est de nature purement individuelle, commencera à se développer. En effet, l'apparition des symptômes est dictée par la maladie sous-jacente..

Il existe plusieurs manifestations qui surviennent le plus souvent, quelle qu'en soit la cause. Il en résulte que l'image symptomatique peut inclure:

  • vomissements persistants ou uniques (il convient de noter que pour certains patients, les vomissements soulagent, tandis que d'autres ne le font pas);
  • éructations soit à l'air, soit à l'odeur des aliments récemment consommés;
  • hoquet douloureux et brûlures d'estomac;
  • dyspnée;
  • violation du processus de selles, qui peut s'exprimer sous forme de diarrhée et de constipation, et de leur alternance;
  • la présence d'impuretés pathologiques dans les selles et les vomissures;
  • augmentation de la température corporelle;
  • blanchiment de la peau;
  • transpiration accrue et formation de gaz;
  • ballonnement de la paroi abdominale antérieure;
  • la libération d'une grande quantité de salive;
  • grondement et bouillonnement dans l'estomac;
  • faiblesse, faiblesse et malaise général;
  • diminution des performances;
  • tremblement des membres;
  • augmentation des mouvements respiratoires;
  • changement de fréquence cardiaque;
  • manque d'appétit;
  • trouble du sommeil;
  • assombrissement et douleur dans les yeux;
  • douleur et lourdeur dans l'abdomen;
  • hypersensibilité aux stimuli externes;
  • frissons et douleurs musculaires;
  • étourdissements sévères.

Une telle clinique peut se développer chez toute personne, indépendamment de l'âge et du sexe.

Vomissements

Ces symptômes peuvent survenir au stade initial de la grippe. Mais, il est très important de comprendre qu'il apparaît une fois. Ensuite, le tableau clinique change et devient stable. Si un mal de tête, des nausées et des vomissements hantent une personne pendant plusieurs jours, cette condition indique le développement d'une maladie dangereuse. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter l'apparition de diverses complications.

Le plus souvent, un mal de tête accompagné de nausées et de vomissements est un symptôme de méningite. Les attaques commencent dès les premières heures de la maladie et sont permanentes. Parfois, le patient présente d'autres signes: délire, hallucinations, surexcitation, tension musculaire sévère.

Dans d'autres cas, des symptômes tels que maux de tête, nausées, faiblesse, vomissements sont les conséquences d'un traumatisme crânien grave. Le plus souvent, ce sont des commotions cérébrales, des commotions cérébrales, un gonflement et des ecchymoses. Ces symptômes indiquent des lésions cérébrales importantes:

  • compression
  • fracture de l'os;
  • rupture des vaisseaux sanguins.

Le type d'hémorragie sous-arachnoïdienne provoque également souvent l'apparition de vomissements, et l'issue de cette condition est souvent fatale. Entre autres choses, ces symptômes peuvent indiquer une augmentation de la pression intracrânienne.

L'utilisation de la médecine traditionnelle

Les remèdes et méthodes populaires peuvent agir comme un agent thérapeutique auxiliaire. Ils sont utilisés:

  • lors d'une thérapie complexe;
  • avec un léger malaise;
  • avec manque de sommeil et surmenage.

Les méthodes alternatives n'aident pas à faire face à une douleur intense et inhabituelle dans la tête et à des nausées graves, qui peuvent entraîner une perte d'appétit et des vomissements prolongés. De plus, il est interdit de les utiliser après un traumatisme crânien et en présence de maladies chroniques. Toutes les méthodes folkloriques ne sont utilisées qu'après consultation avec votre médecin.

La phytothérapie est souvent contre-indiquée pour les femmes enceintes et pendant l'allaitement, car les composants végétaux, en plus de leur principe actif, peuvent avoir de nombreuses impuretés différentes, ce qui provoque la survenue de divers effets secondaires. De plus, les composants végétaux sont très difficiles à doser seuls..

Le moyen le plus efficace est le bouillon de sureau, qui doit être pris 15 minutes avant de manger (les restes du produit fini ne peuvent pas être repris!). Avec un stress mental et physique prolongé, une décoction de millepertuis aide très bien. Il convient de noter que vous ne pouvez pas le prendre plus de 3 semaines.

Si vous avez des maux de tête et des nausées, une décoction d'origan aide à faire face à ce problème. Il peut être simplement ajouté sous forme séchée au thé..

Pour éliminer les nausées et normaliser l'appétit, une décoction de menthe poivrée aide, qui peut également être ajoutée au thé en petites quantités. Cependant, il convient de rappeler qu'il a un effet sédatif, il aide donc plutôt à se détendre et à se calmer, ce qui contribue à réduire la douleur. Sous pression réduite, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament..

La valériane la plus ordinaire est considérée comme un moyen universel et assez sûr, cependant, il vaut la peine d'abandonner sa teinture d'alcool, et il vaut mieux prendre des comprimés ou une racine sèche pour la préparation d'une décoction médicinale.

Les causes de la douleur le matin

Le diagnostic de la pathologie est possible par des signes spécifiques. Les maux de tête avec nausées sont un phénomène assez courant. Même les manifestations individuelles de cette condition se retrouvent dans diverses maladies. Pour déterminer les causes des maux de tête, des nausées et des vomissements, une simple enquête ne suffit pas. Un examen approfondi est nécessaire. Mais vous devez connaître les causes probables de douleurs et de nausées fréquentes.

Il y a plusieurs raisons courantes:

  • Défauts cérébraux. Ce groupe comprend les blessures chroniques et aiguës, la méningite, les néoplasmes bénins et malins. Environ 8 à 10% de tous les patients se plaignant de maux de tête et de nausées éprouvent précisément ces diagnostics..
  • Pathologies psychogènes. Souvent, ce sont eux qui sont à l'origine des maux de tête le matin après un sommeil complet. Habituellement, cette condition est provoquée par un manque de sommeil, le stress, une concentration prolongée de l'attention et d'autres stress. Dans ce cas, la douleur est de nature faible ou modérée, mais n'a pas de localisation claire.
  • Des maux de tête peuvent survenir en raison de lésions vasculaires. Cette catégorie comprend les crises de migraine et l'hypertension..
  • Raisons internes. La douleur qui se produit dans le contexte des pathologies des organes internes ressemble aux symptômes de la pression intracrânienne. Les patients se plaignent de sensations intolérables exorbitées de l'intérieur du cerveau. Perte soudaine de conscience.
  • Causes non liées à l'activité cérébrale. Ce groupe comprend les maladies virales et infectieuses, les effets secondaires de l'alcool et des médicaments, les troubles métaboliques, les anomalies du crâne, des yeux, du cou, y compris l'ostéochondrose. Ce sont les infections qui provoquent des maux de tête ainsi que des nausées et des vomissements chez environ 40% de tous les patients.

Causes de maladie

Des maux de tête et des vomissements sévères se produisent en raison de divers problèmes avec le tractus gastro-intestinal ou le système cardiovasculaire. Parfois, c'est un signe du développement d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections respiratoires aiguës ou de la grippe. L'intensité de la manifestation peut aller de faible à forte. La nature du trouble change également: parfois, la douleur est pressante, compressive ou aiguë.

Les causes des pathologies sont conditionnellement divisées en externes et internes. Il existe des facteurs de risque qui augmentent la probabilité d'un trouble particulier. Si la cause du problème est correctement identifiée, il sera plus facile pour le médecin de prescrire un traitement.

Migraine

Avec la migraine, une seule partie de la tête fait mal. Les attaques sont fortes, douloureuses, prononcées. La lésion affecte la moitié du visage, amplifiée par des stimuli externes - légères et fortes odeurs.

Se produit le plus souvent chez les femmes, en un mois, il peut y avoir environ 8 attaques ou plus. Accompagné de troubles visuels: taches lumineuses, rayures, points. Yeux d'une lumière vive agaçante. Le patient a peur des sons forts, des odeurs fortes.

Parfois, les migraines sont précédées d'irritabilité ou de léthargie. Les causes exactes de la maladie sont inconnues. Les médecins ont pu prouver le manque de communication:

Les facteurs de risque incluent la tension nerveuse, le changement climatique, les médicaments hormonaux. Une hypothèse populaire est que la migraine survient dans un contexte de troubles circulatoires.

Basse pression

Une diminution de la pression est caractéristique des jeunes et des enfants. Le problème se développe dans un contexte d'ulcère gastrique, d'ostéochondrose, d'anémie, d'insuffisance cardiaque, de réactions allergiques. La maladie primaire apparaît avec des blessures, une déshydratation sévère, un choc anaphylactique.

La pression intracrânienne change sous l'influence des conditions météorologiques changeantes, des situations stressantes. Le processus s'accompagne de somnolence, de faiblesse, d'une fatigue accrue. Chez l'homme, les mains deviennent souvent froides et en sueur..

La douleur dans les tempes est aiguë, éclatante, douloureuse, se transformant en différentes parties du crâne. Chez certains patients, il apparaît lorsque la position du corps change. Parallèlement, des vertiges, des acouphènes, un assombrissement des yeux, une perte de conscience sont notés.

La pression revient à la normale après avoir pris une tasse de café fort ou de médicaments contenant de la caféine. Soutenir les événements sous la forme d'un mode de vie sain, observer la routine quotidienne, l'activité physique et réduire les niveaux de stress aident.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

La douleur dans l'ostéochondrose peut être aiguë, lancinante et provoquer des étourdissements. Parfois, il éclate et s'écrase. L'attaque est soudaine, dure environ 15 minutes. Apparaît après s'être réveillé ou être dans une position pendant une longue période..

Avec l'ostéochondrose, la température corporelle n'augmente pas. La douleur est localisée dans le cou. Les sensations désagréables peuvent persister pendant sept heures. Les maux de tête ne disparaissent pas après avoir pris des pilules.

L'inconfort de la tête va dans la région cervicale, se produit dans la zone des épaules, du dos, du sternum. Accompagné par:

  • diminution des performances;
  • fatigue chronique;
  • conditions névrotiques, etc..

Hypertension

Cette maladie se caractérise par une augmentation de la pression supérieure à 140/80. Une sensation de crâne serré apparaît, des nausées, des vomissements, des étourdissements sont notés. Une partie palpitante apparaît à l'arrière de la tête et des tempes

une sensation très désagréable. L'intensité augmente lorsque la tête est inclinée.

Les mouvements actifs entraînent l'apparition de douleurs dans le liquide céphalo-rachidien. Ils éclatent dans la nature. La douleur ischémique la plus dangereuse est sourde, douloureuse, elle entraîne des étourdissements et une perte de conscience..

Une douleur aiguë et sévère se produit avec une variété névralgique. Avec une augmentation de la pression intracrânienne, une compression du trijumeau se produit. Il se développe dans le contexte de la maladie mentale..

Fatigue chronique

Le rythme de vie moderne est très mouvementé. Une personne est obligée de travailler de 10 à 12 heures. Ce mode entraîne des perturbations du fonctionnement du système nerveux. Dans certains, cela se manifeste sous la forme d'apathie, de somnolence et d'une diminution de la concentration de l'attention. D'autres - dans des problèmes dans le fonctionnement des fonctions cognitives - souffrent de mémoire, de pensée, de parole.

Une faiblesse peut survenir en raison d'un manque de vitamines, de maladies thyroïdiennes et de médicaments. Parfois, il s'agit de stress et d'un environnement psychologique défavorable..

Symptôme d'une violation - un mal de tête qui dure longtemps, serre le crâne. Une lumière vive irrite les yeux et provoque une augmentation des sensations désagréables..

Vous devez changer votre style de vie, commencer à bien manger et déterminer ce qui cause exactement le problème..

Une tumeur au cerveau

Les petits néoplasmes ne donnent aucun symptôme pendant longtemps. Plus ils deviennent, plus le malaise est grand. Avec une telle maladie, la douleur apparaît le matin, complétée par des convulsions, des évanouissements, des nausées, des vomissements.

Un mal de tête est localisé dans la zone où se trouve la tumeur, par conséquent, une déficience cognitive se produit, les organes perdent en sensibilité et l'attaque disparaît le soir.

Selon la partie affectée, différents symptômes peuvent apparaître. Si le front est affecté, cela affectera le comportement, si les tempes - hallucinations et épilepsie apparaissent.

Empoisonnement corporel

L'intoxication peut se produire dans le contexte de l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité, d'une surdose de médicaments et d'autres substances dangereuses. Ses premiers signes sont des nausées et des vomissements, qui peuvent s'accompagner de sueurs accompagnées de fièvre..

Grossesse

Lors du portage du bébé, chaque femme subit un changement. Son corps change et est responsable de la vie du fœtus. Les changements hormonaux affectent le ton vasculaire, le changent, ce qui conduit au développement de maux de tête.

L'inconfort est affecté par l'environnement émotionnel, la météo, la congestion, le stress, le surmenage. La durée de l'attaque est d'environ une heure, une douleur dans le cou et le cou peut être notée.

Accident vasculaire cérébral

Une augmentation de la pression intracrânienne est dangereuse car une personne subira une rupture du vaisseau, ce qui entraînera une hémorragie. La douleur est forte, vive, forte. La parole est perturbée, une paralysie partielle ou complète apparaît. Parfois, une personne commence à tout voir en rouge.

Une hospitalisation urgente est nécessaire, sinon tout se terminera par la mort.

Que faire

Si votre histoire a une sorte de maladie chronique qui conduit à l'apparition de maux de tête, de vomissements, de nausées, alors dans cette condition, il y a certainement une autre exacerbation ou une attaque. Par exemple, ceux qui souffrent de diabète peuvent se sentir étourdis ou faibles avec une baisse soudaine de sucre. Donc, vous savez probablement déjà comment agir dans une telle situation.

Si vous travaillez depuis longtemps, des maux de tête, des nausées et des vomissements peuvent être causés par votre activité. Dans ce cas, il vous suffit de vous détendre et, à l'avenir, d'allouer plus efficacement le temps de travail.

Mais vous devez appeler d'urgence une équipe de médecins si vous rencontrez de tels problèmes:

  • perte de conscience;
  • maux de tête ou étourdissements sévères, qui durent plus de deux heures;
  • une sensation de faiblesse sévère dans les membres et les muscles;
  • si vous souffrez d'hypertension ou de diabète;
  • si la douleur s'accompagne de vomissements et de fièvre.

Qui contacter

Si vous remarquez récemment que vous ressentez régulièrement des nausées, des vomissements, des maux de tête, une faiblesse, vous devez d'abord consulter un thérapeute. Le médecin procédera à une enquête, se familiarisera avec vos antécédents et, éventuellement, vous enverra chez un autre spécialiste. Il est possible que votre prochain article soit le cabinet d'un cardiologue, neuropathologiste ou endocrinologue.

Une seule chose est importante - ne retardez pas la visite chez le médecin, mais recherchez une aide qualifiée dès les premiers symptômes désagréables.

Diagnostique

Si vous êtes tourmenté par des épisodes réguliers de maux de tête sévères avec nausées, vomissements, étourdissements, faiblesse, vous devez contacter la clinique. Habituellement, dans ce cas, le patient se voit prescrire un examen complet, comprenant une visite chez un endocrinologue, un neurologue, un optométriste, un oto-rhino-laryngologiste et d'autres spécialistes.

En ce qui concerne les études instrumentales et de laboratoire, avec de tels symptômes, les procédures suivantes sont le plus souvent prescrites:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • audiographie;
  • électrocardiographie;
  • Échographie Doppler;
  • radiographie du cerveau;
  • IRM et TDM;
  • évaluation de la glycémie.

Habituellement, les méthodes décrites sont suffisantes pour déterminer le diagnostic. Bien que dans certains cas, le patient puisse avoir besoin d'autres études.

Comment vous débarrasser des symptômes vous-même

Il est possible de soulager la condition, qui s'accompagne de maux de tête sévères, de faiblesse et de nausées, dans l'environnement familial. Il existe plusieurs façons simples, sûres et abordables..

  • Solution saline. Il peut non seulement éliminer les maux de tête, mais aussi réduire la pression. Pour préparer, pliez l'étamine en plusieurs couches, diluez dans un verre d'eau chaude 2 cuillères à café de sel ordinaire. Humidifiez une solution des oreilles, du front et de la nuque. Ensuite, trempez la gaze préparée et enveloppez-la avec votre tête. Enveloppez une écharpe sur le dessus.
  • Si vous avez un mal de tête grave, buvez une sorte d'analgésique disponible dans votre armoire à pharmacie. Mais gardez à l'esprit que le médicament ne vous apportera qu'un soulagement temporaire..
  • Pour les nausées sévères, essayez de sucer une tranche de citron.
  • Mesurez la pression. Si le taux augmente ou diminue, prenez le médicament approprié..
  • Demandez à quelqu'un de vous masser. Vous pouvez même mener une session vous-même. Portez une attention particulière au cou. Regardez derrière la tête sous le crâne pour deux petites échancrures parallèles. Appuyez légèrement sur ces points et massez-les doucement. Ce massage vous permet de vous débarrasser des manifestations de migraine, d'arthrite, de mauvaise coordination et d'irritabilité sévère..
  • Si vous rencontrez de tels symptômes: maux de tête, vomissements, nausées, diarrhée, prenez du charbon activé ou tout autre sorbant. Vous pouvez avoir un empoisonnement ordinaire.
  • Préparez une décoction d'origan, de mélisse, de millepertuis ou de racines de valériane. Pour ce faire, versez une cuillerée d'herbe sèche avec deux verres d'eau et laissez infuser le produit pendant 15 minutes. Une telle décoction vous permet de vous débarrasser des maux de tête et des nausées..

Mais si la faiblesse, les étourdissements, les maux de tête, les vomissements, les nausées et les frissons vous tourmentent depuis longtemps, n'essayez pas de résoudre le problème vous-même. Très probablement, ces symptômes indiquent le développement d'une maladie grave et dangereuse dans votre corps qui nécessite une intervention immédiate. Dans ce cas, l'automédication peut nuire gravement à votre santé..

Traitement de la maladie

Si une personne présente ce symptôme, elle devrait subir un examen médical..

Cependant, si sa maladie est survenue en raison d'une intoxication alimentaire, d'une intoxication alcoolique ou d'autres causes non mortelles, il peut l'éliminer à la maison.

Les maux de tête intenses disparaissent après avoir suivi un traitement à domicile.

Le patient peut retrouver une bonne santé à l'aide de médicaments. Par exemple, avec une intoxication du corps, vous devez prendre des sorbants.

Quels sorbants aideront à éliminer la maladie? Tout dépend du type d'intoxication..

Si une personne est empoisonnée avec des aliments de mauvaise qualité, elle doit prendre Smecta ou du charbon activé. En ce qui concerne l'intoxication alcoolique, dans ce cas, il est recommandé de prendre Enterosgel.

Après avoir éliminé la toxine du corps, le mal de tête passera.

En cas de vomissements sévères, le patient doit recevoir un antiémétique. Après avoir pris le médicament, il doit être isolé et assurer la paix.

À quoi sert le réchauffement? Le fait est que cette maladie est presque toujours accompagnée de frissons, et si une personne est isolée - cela lui procurera du confort et, par conséquent, une guérison rapide.

Vous pouvez vous débarrasser des maux de tête causés par l'intoxication par la douleur en utilisant des remèdes populaires:

  1. Infusion d'hypericum. Ce remède est recommandé pour un usage thérapeutique exclusivement pour les femmes. Le millepertuis doit verser de l'eau bouillante et laisser reposer 20 minutes. Après cela, la perfusion est filtrée. Il est recommandé de le boire 4 fois par jour avant chaque repas.
  2. Thé à la menthe. Si un mal de tête pulsant survient à la suite d'un stress psycho-émotionnel, le thé à la menthe poivrée aidera non seulement à l'éliminer, mais aussi à calmer le patient. Le fait est que la menthe a un effet sédatif sur le corps, il est donc recommandé de boire un tel thé pour prévenir le stress.

L'avis des médecins

Traiter les maux de tête, les nausées, les vomissements, les étourdissements et la faiblesse en tant que symptôme distinct n'a tout simplement aucun sens. Avec les attaques épisodiques, les médecins conseillent un bon repos, de l'air frais et de l'exercice léger. Mais cela ne s'applique qu'aux personnes qui sont sûres de ne pas avoir de diabète ni d'hypertension artérielle..

Dans tous les autres cas, le patient nécessite une définition spécifique des causes de ces symptômes et un traitement de la pathologie principale. Par exemple, dans le diabète, une personne doit surveiller attentivement sa glycémie pour éviter des pics soudains de concentration de glucose. Par conséquent, les personnes souffrant d'hypertension doivent contrôler la tension artérielle. Dans de telles situations, l'automédication est tout simplement inacceptable. Une personne a besoin d'une consultation médicale et d'une thérapie appropriée.

Grossesse

On peut dire que c'est le facteur le plus «inoffensif» qui provoque des maux de tête qui surviennent lors de nausées.

Les causes de ces symptômes au début de la toxicose.

Avec une toxicose matinale, une femme enceinte peut ressentir de graves nausées. Des nausées peuvent accompagner la femme enceinte le matin.

Les vomissements se produisent principalement après le réveil. La douleur dans la tête peut déranger une femme non seulement le matin, mais aussi le soir.

Les raisons de sa mauvaise santé résident dans l'adaptation du corps à la présence à l'intérieur du fœtus.

Maux de tête, vertiges, nausées - où et quoi faire

Un mal de tête peut survenir pour diverses raisons, mais rarement ce symptôme dérange de manière isolée, sans autres manifestations. Non seulement le diagnostic, mais aussi le pronostic et le traitement de la maladie dépendent de la combinaison d'un symptôme. Les combinaisons fréquentes sont des étourdissements, des acouphènes, des nausées.

Causes des maux de tête et des étourdissements

Une forte occurrence de maux de tête avec des étourdissements a les causes les plus courantes suivantes:

  1. Pour les jeunes, c'est souvent un signe de syndrome de l'artère vertébrale;
  2. Spasme cérébrovasculaire;
  3. Crise d'hypertension;
  4. Accident vasculaire cérébral aigu;
  5. Hémorragie cérébrale;
  6. Migraine;

Presque toutes les causes de vertiges graves sont la nature neurologique des écarts. Cela est dû à la physiologie du cerveau: les étourdissements sont un signe d'un manque d'oxygène, qui est causé par un manque de circulation sanguine, car le sang enrichi en oxygène pénètre dans le cerveau par un grand cercle de circulation sanguine. Le cerveau est le plus sensible aux perturbations du flux d'oxygène et réagit donc en premier. Les acouphènes et les étourdissements sont une manifestation d'une telle violation..

Toutes les raisons ci-dessus sont neurologiques, à l'exception de l'hypertension et de la crise. Cette pathologie est indirectement liée au cerveau, touchant pour la plupart tous les vaisseaux du corps..

Des nausées apparaissent en raison du fait que le centre des vomissements est situé dans le cerveau, et toute perturbation circulatoire provoque ce symptôme. Les acouphènes sont dus au fait qu'avec les violations, une augmentation de la pression intracrânienne se produit souvent.

Accident vasculaire cérébral

Les troubles circulatoires peuvent être temporaires ou permanents. Ici, beaucoup dépend de l'âge auquel les symptômes ci-dessus sont apparus:

  1. Le spasme des vaisseaux sanguins cérébraux à un jeune âge est un syndrome de l'artère vertébrale;
  2. Un spasme dans la vieillesse est une manifestation d'un rétrécissement des vaisseaux du cerveau;
  3. Une violation aiguë de la circulation cérébrale dans le contexte de l'athérosclérose cérébrale est un infarctus cérébral;
  4. Un accident vasculaire cérébral à un jeune âge est un accident vasculaire cérébral hémorragique.

Syndrome de l'artère vertébrale

L'artère vertébrale est un vaisseau jumelé qui apporte environ 1/3 de tout le sang au cerveau. Par conséquent, avec la compression des artères, un syndrome se produit.

Le syndrome de l'artère vertébrale est une pathologie dans laquelle des vertiges sévères apparaissent. Le plus souvent, les femmes sont rejetées. La pression artérielle est généralement normale.

Les autres symptômes sont des cercles devant les yeux, une vision floue, des acouphènes, des nausées, des vomissements, un engourdissement des membres. Les maux de tête sont permanents, ne disparaissent pas sans assistance. Les causes de cette pathologie peuvent être associées à la colonne vertébrale ou non liées. Des maux de tête et des étourdissements sévères surviennent avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, sa courbure, ainsi qu'avec le développement de l'athérosclérose directement de l'artère elle-même, violation de la localisation anatomique des 2 vertèbres cervicales.

Vasoconstriction cérébrale

Rétrécissement des vaisseaux du cerveau - ce sont des épisodes fréquents de vertiges, de nausées. Les étourdissements peuvent être constants, aggravés par un changement de position corporelle, avec des mouvements. Au repos, les acouphènes dérangent, un léger mal de tête peut apparaître..

Les causes de la vasoconstriction sont l'athérosclérose vasculaire, les changements liés à l'âge, l'insuffisance circulatoire. Une encéphalopathie dyscirculatoire, qui apparaît souvent chez les personnes âgées et les personnes âgées, est une manifestation de la vasoconstriction cérébrale..

Accident vasculaire cérébral

L'accident vasculaire cérébral aigu se manifeste sous 2 formes: infarctus cérébral et accident vasculaire cérébral hémorragique. En règle générale, l'infarctus cérébral est appelé accident vasculaire cérébral. Elle survient chez les personnes âgées, est associée à l'athérosclérose des vaisseaux du corps, lorsque l'écart se produit sur le fond d'une lumière rétrécie des vaisseaux cérébraux. Le taux de développement de la maladie est différent: légers étourdissements, des nausées peuvent apparaître, les symptômes augmentent en quelques jours. Il se peut qu'une personne commence à se comporter de manière inappropriée dans la rue, dans les transports ou dans un autre lieu public.

Les symptômes de ce trouble sont connus de beaucoup:

  1. L'apparition d'un mal de tête aigu;
  2. Vertiges, nausées;
  3. Troubles de la parole, une personne peut réorganiser la syllabe par endroits, prononcer des mots inconnus;
  4. L'apparition d'une violation de la sensibilité des membres, jusqu'à sa perte complète. La parésie peut se produire dans diverses combinaisons, de la perte de sensibilité d'une à la paralysie complète.
  5. Démarche tremblante, rappelant le mouvement d'une personne ivre;
  6. Violation de comportement: une personne comme perdue, ne comprend pas où elle se trouve, ne navigue pas dans le temps;
  7. Lorsque vous essayez de sourire à une personne, la moitié du visage reste immobile;

L'AVC hémorragique est plus fréquent chez les jeunes, l'hémorragie est causée par une déformation vasculaire ou une forte augmentation de la pression, du stress et de la présence d'un site d'expansion et d'amincissement du vaisseau.

Test: Pourquoi ai-je souvent mal à la tête? Quelle est la raison?

Les symptômes de ce trouble sont les suivants:

  1. Si une personne est consciente, alors excitée, sans contact;
  2. Perte de conscience;
  3. Hyperactivité, agitation motrice;
  4. Différents élèves en largeur;
  5. L'élève peut se déplacer rapidement d'un côté à l'autre;
  6. Des convulsions apparaissent;
  7. L'apparition et l'augmentation des maux de tête;
  8. Nausées, vomissements qui ne facilitent pas la tâche;

Une attaque survient brusquement, tout en maintenant la conscience, les symptômes augmentent rapidement, conduisant à un état instable d'une personne.

Hypertension et crise hypertensive

L'hypertension ou l'hypertension est une maladie caractérisée par une augmentation de la pression..

Les causes de l'hypertension sont les suivantes:

  1. Se produit le plus souvent dans le contexte de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins, lorsque leur diamètre intérieur est rétréci et que le volume de sang en circulation reste le même.
  2. Le trouble de la pression est associé à une consommation excessive d'aliments salés. Le sodium, qui est la base du sel, emprisonne l'eau, augmentant ainsi la pression dans le système. Avec l'augmentation de la pression, un mal de tête se produit, principalement dans la partie occipitale de la tête, des nausées, des étourdissements, une sensation de chaleur.
  3. Un facteur héréditaire joue également un rôle;

Les patients ressentent généralement une augmentation de la pression sous forme de maux de tête, d'acouphènes, de ruée vers le visage.

Si le patient ne consulte pas le médecin en temps opportun lorsque les premiers symptômes apparaissent, il commence alors à augmenter sa tension artérielle, ils peuvent être avec un écart significatif par rapport aux chiffres habituels. Ce phénomène est appelé crise hypertensive et présente les symptômes suivants:

  1. Maux de tête sévères dans les parties occipitales et frontales;
  2. Des éclairs de mouches devant les yeux, s'assombrissant dans les yeux;
  3. Acouphènes, sonner;
  4. Rougeur du visage;
  5. Les manifestations peuvent être une anxiété accrue, une anxiété, un sentiment de peur;

Les crises fréquentes augmentent le risque de troubles circulatoires.

Migraine

La migraine est un trouble neurologique complexe, qui se manifeste par des attaques fréquentes de maux de tête, pouvant survenir plus souvent 10 fois par mois.

Une caractéristique de la migraine est un mal de tête unilatéral, des étourdissements, des nausées. Avec une attaque, une photophobie se développe, une sensation de peur apparaît, une sensibilité aux sons durs, le bruit provoque une forte augmentation de la douleur. Des acouphènes, une stupéfiante perception altérée de la réalité environnante peuvent apparaître. La durée de l'attaque est différente et peut atteindre jusqu'à 3 jours.

Souvent, les migraines sont précédées de la soi-disant aura - ce sont des éclairs de lumière précédant une attaque ou la perte d'une partie du champ de vision. Aura n'apparaît que dans 20% des cas.

Les causes des crises de type migraineux sont nombreuses: les causes courantes sont le stress et les troubles du sommeil, certains aliments, le tabagisme et l'alcool, les additifs alimentaires artificiels et les exhausteurs de goût.

Malgré toutes les tentatives pour inventer des outils qui peuvent rapidement soulager une attaque, tous les médicaments ne font pas leur travail..

Aidez-moi

C'est une question tout à fait logique, que faire si une personne dans la rue présente des symptômes tels que maux de tête, vertiges, acouphènes.

Voici la séquence d'actions si des symptômes alarmants apparaissent:

  1. Il est nécessaire d'évaluer l'état d'une personne, de savoir ce qui l'inquiète, de signaler les symptômes au répartiteur ambulancier.
  2. Comme il n'est peut-être pas possible de mesurer la pression sur place, cela ne vaut pas la peine de donner des médicaments hypotenseurs - leur objectif est trop individuel. Mais si une personne n'a pas cette condition pour la première fois, avant l'arrivée d'une ambulance, vous pouvez lui donner un médicament hypotenseur sous sa langue.
  3. Tout d'abord, il est nécessaire d'assurer le flux d'oxygène vers le cerveau: déboutonner le col de la chemise, les vêtements d'extérieur et l'amener à l'extérieur. Cela seul peut aider à éliminer les acouphènes, à réduire les étourdissements..
  4. Cependant, les vasodilatateurs peuvent aider une personne, qui peut être dans son sac ou dans le.
  5. Si une personne souffre de migraine, alors, en règle générale, elle est au courant de cette maladie. Les médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens, les analgésiques non narcotiques aident à faire face à une attaque, à soulager les acouphènes et la douleur.
  6. Si une personne est tombée dans la rue et présente des symptômes d'un AVC, compte tenu du fait qu'elle peut avoir des nausées et des vomissements, il est nécessaire de la coucher sur une surface dure et douce et de tourner la tête sur le côté.

L'établissement de la cause de la maladie se fait à l'aide de l'IRM, de la radiographie, de l'analyse sanguine. L'élimination de la cause entraîne la disparition des acouphènes, des nausées et d'autres symptômes.