Principal / Diagnostique

Maux de tête dans la partie frontale

Diagnostique

Quels que soient la nationalité, la couleur et le statut social de la population, la douleur la plus courante est considérée comme un mal de tête.

Il peut se trouver dans différentes parties de la tête et avoir également un caractère complètement différent. La douleur dans la partie frontale de la tête peut survenir pour diverses raisons..

Les causes de la douleur

Avant de prendre des médicaments, il est nécessaire de déterminer quelles causes pourraient conduire à une condition similaire.

Augmentation de la pression

Un mal de tête dans la partie frontale de la tête peut être dû à une pression accrue. Ce symptôme se produit en présence d'hypertension..

Des sensations douloureuses de gravité modérée apparaissent, parfois elles peuvent donner non seulement au front, mais aussi aux yeux. Peut-être le sentiment que la lourdeur «presse» les yeux.

Les raisons pour lesquelles la pression augmente peuvent être cachées dans les maladies rénales, l'ostéochondrose cervicale, les problèmes de glande thyroïde, le cœur.

Maladies infectieuses

Les maladies fréquentes peuvent également être une cause. Par exemple, avec des infections virales respiratoires aiguës accompagnées de l'apparition d'un mal de tête, qui à son tour s'accompagne de fièvre, de faiblesse, de toux, de douleurs musculaires.

L'angine de poitrine est possible, ce qui s'accompagne également de fièvre, de douleurs lors de la déglutition et de maux de gorge, de la présence de dépôts purulents dans les amygdales. Ganglions lymphatiques hypertrophiés et douloureux.

D'autres maladies inflammatoires des voies respiratoires, cependant, peuvent survenir moins souvent au cours de la période initiale de maux de tête. Essoufflement, toux (avec ou sans crachats), douleur thoracique.

La méningite est l'une des maladies infectieuses les plus dangereuses. Avec elle, non seulement des maux de tête sont observés, mais également une augmentation de la température, des nausées (vomissements), éventuellement un manque de conscience.

La température est très élevée, même la fièvre est possible. De plus, des signes méningés apparaissent (par exemple, il est impossible d'amener le menton vers la poitrine).

Douleur de migraine

Il peut être pulsatoire et très fort. De plus, le patient est irrité par divers sons, la lumière.

Des vomissements peuvent s'ouvrir et des nausées peuvent survenir. La tête fait mal pendant plusieurs heures ou jours. La douleur dans la partie frontale de la tête peut être accompagnée d'un processus inflammatoire dans les sinus.

Parallèlement, des symptômes tels qu'une douleur intense dans les sourcils et les yeux apparaissent.

Stress psycho-émotionnel

La fatigue, la tension nerveuse, le stress fréquent, l'insomnie chronique peuvent entraîner des maux de tête..

Des vomissements, des étourdissements et des nausées peuvent également survenir. La douleur de la partie frontale peut passer à l'arrière de la tête ou au cou, et être également transmise aux yeux et aux tempes.

Éliminez cet inconfort au stade initial de la maladie avec des médicaments..

Mais avec le temps, la maladie progresse et les médicaments ne sont plus utiles. Vous devez voir un médecin et vous reposer pendant quelques semaines.

Si le voyage chez le médecin est «poussé dans la longue boîte», la maladie peut devenir chronique.

Sinusite

Un mal de tête dans la partie frontale peut être associé à une inflammation des sinus paranasaux, tels que le sinus maxillaire (sinusite) et le sinus frontal (sinusite frontale). Avec ces deux maladies, un gonflement du nasopharynx se produit, la respiration s'aggrave, la température corporelle augmente et des douleurs oculaires se produisent..

La punition des mauvaises habitudes sous forme de consommation d'alcool ou de tabagisme peut se produire sous la forme de douleurs groupées dans la partie frontale de la tête.

Parfois, cette condition peut se produire lorsque le climat change..

La mauvaise nourriture comme cause de maux de tête

Pourquoi une mauvaise alimentation peut conduire à un symptôme désagréable tel qu'un mal de tête?

Cela est dû aux additifs alimentaires et aux conservateurs qui sont ajoutés aux produits afin que les produits soient stockés le plus longtemps possible..

  • Il est nécessaire d'abandonner complètement les légumes et les fruits, qui contiennent une grande quantité de nitrates. Cela est particulièrement vrai pour les produits achetés sur les marchés..
  • Lors de l'achat de nourriture, vous devez faire attention à la date d'expiration.
  • Si la tête fait très souvent mal, cela peut se produire en raison de la nourriture, qui comprend de la tyramine. On le trouve en grande quantité dans le chocolat, le fromage et les noix..
  • Les maux de tête apparaissent après avoir bu de l'alcool pour deux raisons. D'une part, il contient de l'histamine, et d'autre part, des boissons alcoolisées, les vaisseaux s'élargissent fortement puis se rétrécissent.
  • Cela devrait être complètement dû à l'utilisation de la caféine. Il stimule le cerveau et peut provoquer des maux de tête..

La caféine se trouve dans le café, le thé noir et l'énergie. Ils représentent un lourd fardeau pour le cerveau, ainsi que pour l'ensemble du système cardiovasculaire.

Douleur dans la partie frontale après une blessure

Très souvent, après un coup violent, un hématome apparaît dans la partie frontale du crâne.

Cela peut provoquer un fort mal de tête au front..

Il est particulièrement dangereux en cas de rupture d'une fibre nerveuse et d'hémorragie interne due à un traumatisme..

Dans ce cas, il est nécessaire de faire d'urgence un tomogramme par résonance magnétique et de déterminer ce qui se passe à l'intérieur du corps.

Douleur avec ostéochondrose cervicale et myosite

Le principal problème est qu'à la suite de l'ostéochondrose cervicale, une pression sur les artères vertébrales se produit.

Cela est particulièrement fréquent avec un mode de vie sédentaire. Par exemple, les personnes qui travaillent dans des bureaux, les chauffeurs, les couturières sont plus susceptibles de contracter cette maladie.

Des maux de tête intenses peuvent apparaître fortement en raison d'un stress sévère, d'un stress prolongé, d'une mauvaise posture pendant le sommeil.

Que faire en cas de maux de tête

Si la douleur a commencé à apparaître assez souvent, vous devez contacter un spécialiste.

Parfois, afin de déterminer la cause d'un mal de tête, il est nécessaire de consulter un thérapeute, neurologue, dentiste, spécialiste ORL, oncologue.

Diagnostique

Le traitement doit non seulement être de haute qualité, mais aussi opportun. Si les mesures thérapeutiques sont utilisées de manière incorrecte, cela ne peut qu'aggraver la condition.

Un examen approfondi est d'abord nécessaire.

  1. Analyse générale du sang, de l'urine;
  2. Chimie sanguine;
  3. Ponction lombaire;
  4. Imagerie par résonance magnétique;
  5. Angiographie;
  6. radiographie
  7. Électroencéphalographie;

Il est nécessaire de subir un examen des vaisseaux sanguins du cerveau, de la colonne cervicale.

Traitement de la douleur

Que faire si la tête et les yeux font mal? Le traitement d'un trouble tel que la douleur dans la partie frontale de la tête et des yeux doit être effectué avec l'identification de la cause.

Pourquoi elles peuvent survenir, le spécialiste vous aidera à répondre. Pour l'éliminer, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  1. Pour améliorer le cerveau, vous pouvez prendre des médicaments tels que "Theobromine" et "Guaranin".
  2. Si la douleur survient en raison d'un stress intense, elle peut être éliminée à l'aide d'analgésiques. Après il est recommandé de se reposer.
  3. Si la cause de la douleur réside dans la présence d'un processus inflammatoire chronique, des médicaments tels que Nurofen, Paracetamol, Ibuprofen aideront.
  4. Vous pouvez vaincre les spasmes musculaires avec des antispasmodiques. Par exemple, ce peut être "No-shpa" ou "Spazmolgon".
  5. Si nécessaire, élargissez les vaisseaux, cela peut être fait à l'aide de "Atenolol".

Éliminez les maux de tête et améliorez la circulation sanguine avec Ergometrin. Mais vous ne pouvez le prendre qu'après la nomination d'un médecin.

Ils ont un très grand nombre d'effets secondaires. Le traitement avec des médicaments n'est possible que grâce à des spécialistes.

Vous ne pouvez pas prendre de médicaments vous-même, car ils peuvent nuire.

De plus, des méthodes non conventionnelles de thérapie de réadaptation peuvent être utilisées. Par exemple, il peut s'agir de thérapie manuelle, de réflexologie, de massage.

Douleur frontale et méthodes alternatives de thérapie de réadaptation

Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier les raisons pour lesquelles un mal de tête apparaît..

L'ostéopathie aide avec ce symptôme. Il est utilisé lorsqu'une intervention chirurgicale est nécessaire..

Le traitement doit être effectué uniquement par un médecin spécialement formé. Pour soulager la condition, il est nécessaire de suivre un traitement.

Le traitement des sangsues est le meilleur pour les maux de tête. L'hirudothérapie aide à éliminer le sang épais.

Une personne ne ressentira pas de soulagement dès la première séance, mais le résultat sera certainement.

Normaliser la circulation sanguine, détendre les muscles tendus de la tête avec un massage de la tête.

L'impact sur les points réflexes a un effet curatif. Les méthodes les plus courantes sont la cautérisation et l'acupuncture.

Il existe des exemples où, en utilisant cette technique, même les effets des coups ont été éliminés, et pas seulement les maux de tête.

Méthodes alternatives de traitement

En présence de maux de tête dans la partie frontale, il est nécessaire de prendre des méthodes alternatives de traitement.

Utiliser au lieu de médicaments ou comme méthode supplémentaire de thérapie de réadaptation.

  • Bouillon de camomille. Il doit être pris avant de manger un demi-verre. Une décoction aide bien comme sédatif.
  • L'amélioration du bien-être général aidera à utiliser 1 cuillère à soupe de miel le matin. Vous pouvez le mélanger dans un verre d'eau tiède.
  • Il aide au traitement des maux de tête à l'aide d'une perfusion. Il est préparé à partir de fleurs de bleuet, de lilas, ainsi que de thym.

Mesures préventives

Si des maux de tête surviennent, cela vaut tout d'abord un bon repos. Boire beaucoup d'eau. Vous devez abandonner complètement les mauvaises habitudes.

En cas de complication de la condition: apparition de fièvre élevée, perte de conscience, douleur incurable, il est nécessaire d'appeler une ambulance ou de contacter la clinique.

Pourquoi le mal de tête au front

informations générales

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un mal de tête peut faire mal. Un tel symptôme peut survenir à la suite du surmenage habituel, ainsi qu'en raison d'un certain nombre de maladies. Certains d'entre eux peuvent être très graves. En effet, un mal de tête sévère se manifeste à la fois avec le développement de néoplasmes dans le cerveau et avec d'autres maladies graves. L'une des options pour localiser la douleur est la douleur au front. Les causes courantes d'une telle douleur peuvent être divisées en cinq types:

  • empoisonnement par des éléments toxiques dans la vie quotidienne;
  • blessures à la tête;
  • maladies infectieuses;
  • troubles associés aux fonctions du système nerveux;
  • maladies du système cardiovasculaire.

Plus de détails sur ces raisons seront discutés dans l'article ci-dessous..

Pourquoi le mal de tête au front?

Si une personne se pose souvent une question sur les raisons pour lesquelles un mal de tête au front ou un symptôme similaire est observé chez un enfant, vous ne devriez pas tarder avec une visite chez le médecin et un examen complet. Que faire et quel type de recherche est nécessaire si la tête fait mal et constamment, le médecin le dira, après avoir écouté toutes les plaintes. Les facteurs suivants peuvent déclencher des douleurs dans la partie frontale de la tête et des tempes..

Maladies ORL

La douleur au front et aux tempes, ainsi qu'aux yeux, se manifeste souvent par une sinusite, une sinusite frontale, une ethmoïdite, etc. il s'agit de telles maladies. Par conséquent, dans ce cas, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

  • Un mal de tête caractéristique se manifeste lorsque l'inflammation est notée dans les sinus frontaux maxillaires. Avec une douleur frontale, le front est très douloureux, le plus souvent des douleurs sur l'arête du nez se développent le matin. Pendant la journée, l'inconfort peut s'atténuer un peu. Les maux de tête au niveau du front et des yeux peuvent avoir des intensités différentes et peuvent être à la fois légers et presque insupportables. Cela est dû à l'écoulement et au remplissage en pus des sinus.
  • Les manifestations fréquentes de la sinusite détériorent également la qualité de vie de nombreuses personnes. Si les causes de la douleur sont associées à une sinusite, un mal de tête sévère au front s'accompagne de signes d'intoxication générale. Les maux de tête avec sinusite s'étendent aux pommettes depuis le bord inférieur de l'œil. Lorsqu'elle est inclinée vers le bas, elle est aggravée. Souvent avec une sinusite, la température augmente, des écoulements purulents sortent du nez. Parfois, il y a une douleur dans la tête en se penchant. Cependant, en cas de sinusite chronique du patient, seuls les maux de tête, un nez qui coule léger et une température légèrement élevée peuvent être dérangeants. Par conséquent, il est préférable de consulter un spécialiste qui déterminera la cause du problème..
  • Avec l'ethmoïdite, le sinus ethmoïdal est enflammé, situé derrière le nez dans les profondeurs du crâne. Très souvent, cette maladie se développe chez les adultes et les enfants d'âge préscolaire dont l'immunité est affaiblie, ce qui peut être associé à des maladies chroniques. Parfois, l'ethmoïdite est une conséquence de maladies virales du nasopharynx. Avec cette maladie, la tête fait mal à un certain moment de la journée, de temps en temps, les symptômes d'intoxication du corps inquiètent - faiblesse, nez qui coule, fièvre, etc..

Empoisonnement par les toxines, la nourriture

Beaucoup de gens ne réalisent même pas que dans les objets ménagers les plus ordinaires qui sont utilisés presque tous les jours, il peut y avoir des substances toxiques. Ils peuvent provoquer un tel symptôme. Très souvent, les vendeurs de produits industriels, les employés d'entrepôt et certaines entreprises où ils fabriquent de telles choses se plaignent de maux de tête au front et dans la zone du temple..

Le fait est que sur le marché moderne, il y a beaucoup de produits de mauvaise qualité, dans le processus de production, qui utilisent des substances toxiques très nocives. Les toxines se trouvent souvent dans divers colorants, plastiques, appareils électroménagers, tapis, etc. Il arrive souvent que les maux de tête commencent à déranger une personne juste après avoir acheté quelque chose - par exemple, des meubles ou des tapis. Parfois, les gens se plaignent de tels symptômes après une réparation. Après un mois ou deux, l'inconfort disparaît, car les substances toxiques disparaissent progressivement.

Par conséquent, si vous avez mal à la tête pendant une semaine, vous devez analyser les derniers achats. Pour éviter de tels problèmes, vous ne devez acheter que des articles de qualité auprès de fabricants de confiance. Tout d'abord, cela s'applique aux matériaux de construction, aux meubles, à une variété d'appareils électroménagers. Vous devez également faire très attention au choix des tissus, des jouets pour enfants. Les experts conseillent de le renifler lors du choix d'un produit, car les choses de mauvaise qualité ont généralement une odeur très âcre.

L'empoisonnement chronique affecte négativement l'état de santé, en particulier la fonction du système immunitaire. Des sensations désagréables peuvent provoquer de la nourriture. En effet, beaucoup d'entre eux contiennent beaucoup d'additifs les plus divers qui peuvent affecter négativement le corps.

Les suppléments suivants ont les effets les plus négatifs sur la santé, à condition que la personne les consomme très souvent et en grande quantité:

  • nitrites, nitrates contenus dans les produits carnés et végétaux;
  • tous les exhausteurs de goût, le glutamate monosodique;
  • les produits qui provoquent des allergies, s'ils sont consommés par ceux qui sont sujets à des réactions allergiques;
  • noix, chocolat, fromage en raison de la teneur en tyramine;
  • spiritueux, en particulier vin, bière;
  • Boissons contenant de la caféine en cas d'abus.

Maladies infectieuses et virales

Avec de telles maladies, l'intoxication du corps se produit toujours, exprimée par de la fièvre, une faiblesse, des douleurs dans les articulations et les muscles. Les causes suivantes de céphalées frontales associées aux infections et aux virus sont déterminées:

  • Maux de tête au front et aux tempes avec rhume, grippe, SRAS - au début de ces maladies, cela fait mal au front, dans les tempes, au-dessus des sourcils. D'autres symptômes apparaissent un peu plus tard - fièvre, morve avec écoulement nasal, toux, etc..
  • Si la partie frontale de la tête fait mal, les causes peuvent être associées à une méningite ou à une encéphalite. Cependant, avec ces maladies, la douleur peut également être localisée dans les tempes, la nuque et d'autres zones de la tête. Avec ces maladies, une personne peut perdre conscience, elle manifeste des symptômes neurologiques. La méningite et l'encéphalite sont des maladies très graves.Par conséquent, des maux de tête constants chez les adultes et les enfants de 8 ans, 10 ans, plus jeunes ou plus âgés devraient être la raison pour laquelle vous devez consulter un médecin..
  • Ce symptôme se manifeste également dans des maladies moins courantes - Rift, Germiston, Dengue, Ithaki, Kathu, Maritubai et d'autres. Ce sont des maladies virales qui peuvent être infectées en raison de piqûres de moustiques dans les pays du Sud. Le plus souvent, ces maux sont diagnostiqués par des passionnés de voyages. La personne infectée montre des signes d'intoxication grave, ce qui la rend très douloureuse au front.

Pour le diagnostic, vous devez contacter un spécialiste des maladies infectieuses.

Maladies du système nerveux

Il existe un certain nombre de maladies qui peuvent provoquer des douleurs au front. Ce sont des maladies du système nerveux:

  • Douleurs en grappes, en faisceaux - cette condition est caractérisée par la manifestation de fortes douleurs pulsatoires dans le front. Dans ce cas, les yeux rougissent, un larmoiement est noté. Ces symptômes se développent et s'arrêtent soudainement. Ils sont si difficiles à supporter que les gens perdent souvent le sommeil. Il provoque le développement de cette condition, le tabagisme, le changement climatique, la consommation d'alcool. Une exacerbation de la condition en automne et au printemps est caractéristique. Les causes exactes de cette maladie n'ont pas été déterminées à ce jour..
  • Migraine - Ce problème est noté chez de nombreuses personnes. Il existe des statistiques selon lesquelles les migraines inquiètent une personne sur dix. Cette maladie se caractérise par des douleurs pulsatoires et très sévères périodiques qui apparaissent initialement dans la tempe, puis se propagent progressivement au front, à la nuque et aux yeux. Dans la plupart des cas, la douleur est unilatérale, elle se développe soit à droite, soit à gauche. En outre, avec des migraines, des étourdissements, des nausées, des acouphènes, une faiblesse sont souvent notés. Si la «chair de poule» apparaît devant les yeux, les yeux et la tête font mal, les causes de cette affection peuvent également être associées à la migraine. Pour le traitement de la migraine, les médecins modernes prescrivent des triptans, qui soulagent la condition avec une douleur intense.
  • Névralgie du nerf optique ou du trijumeau - cette maladie est caractérisée par la localisation de la douleur le long du nerf trijumeau, autour des yeux. Le patient souffre de piqûres, de tirs, de douleurs aiguës. Leur développement est associé à une différence de température, au toucher. Par exemple, une attaque peut commencer en raison d'une exposition à de l'eau froide ou chaude. Se développe plus souvent chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Une fois le diagnostic établi, un traitement médical, l'utilisation de la physiothérapie, parfois des méthodes chirurgicales sont pratiquées.
  • Névrose - des sensations inconfortables se développent avec diverses formes de névrose, neurasthénie, suspicion, excitabilité élevée. Mais ce diagnostic n'est établi que si des études approfondies ont été menées, toutes les autres causes sont exclues et les autres symptômes absents. Les sensations de douleur sont souvent décrites comme une pression externe, une sensation de «casque» sur la tête. Périodiquement, les sensations désagréables s'intensifient, généralement le matin et le soir. De tels sentiments sont souvent associés à un état d'anxiété, de peur. Avec de telles manifestations, il est nécessaire de consulter un neurologue.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Cette maladie est très répandue, en particulier chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Les causes de brûlure dans la tête dans ce cas sont dues au fait qu'avec l'ostéochondrose, une compression et un pincement des racines de la moelle épinière se produisent. Dans ce cas, la douleur peut être différente - douleur, traction, tir. Avec l'ostéochondrose, une coordination est également notée, des picotements et de la chair de poule sur le cuir chevelu, des acouphènes, des étourdissements et d'autres manifestations désagréables. Si une personne a le nez engourdi, les causes de ce phénomène peuvent également être associées à l'ostéochondrose.

Si l'ostéochondrose est traitée correctement, les symptômes désagréables peuvent être éliminés. Il est important de faire attention aux méthodes de prévention de la maladie: s'assurer que la posture est correcte, pratiquer une activité physique, ne pas prendre de poids excessif, bien manger, etc. Pour les maux de tête associés à l'ostéochondrose, il est recommandé d'effectuer des exercices spéciaux, en le faisant régulièrement.

Fractures, ecchymoses, fractures, commotions cérébrales

Ce sont les raisons les plus évidentes pour lesquelles la tête fait mal au front, au-dessus de l'œil, sous le sourcil. On peut supposer, si le cuir chevelu fait mal au toucher, que c'est le résultat d'une blessure. Et il est possible que la situation soit plus grave qu'il n'y paraît.

Par conséquent, quel que soit le traumatisme crânien, il est nécessaire d'exclure la commotion cérébrale. Après tout, cela se produit très souvent avec des blessures et des ecchymoses. Si après vous être blessé, vous ressentez non seulement des douleurs, mais aussi des étourdissements, des nausées et des vomissements, une vision trouble, une altération de la conscience, vous devez appeler immédiatement une ambulance..

Maladies cardiaques et vasculaires

C'est pour cette raison qu'il fait le plus souvent mal au front. Ce symptôme indique une pression artérielle basse ou élevée. Dans ce cas, la douleur peut être différente - et douloureuse, et très forte. Ils sont parfois localisés dans les temples, parfois à l'arrière de la tête. À la suite d'une irritation des terminaisons nerveuses, une douleur éclatante ou constrictive se développe..

Ceci est typique de l'athérosclérose, de l'hypertension, des VVD, des maladies rénales, etc. Avec une pression intracrânienne réduite, la douleur est enveloppée. Cela est typique des patients souffrant d'hypotension artérielle, de pathologies de la glande surrénale et de la glande thyroïde. Si une personne est soumise à un effort physique très intense, éprouve du stress ou une fatigue excessive, un symptôme similaire peut également se développer.

Maladies oculaires, augmentation de la pression intraoculaire

Souvent, les causes de pression sur les yeux et de douleur au front sont des maladies oculaires. La tension dans les yeux est causée par des maladies telles que l'astigmatisme, la névrite optique, la conjonctivite, l'uvéite, l'hypermétropie et la myopie. Souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi elle presse les yeux avec de telles maladies est une augmentation de la pression intraoculaire. Si nous parlons d'un oeil douloureux, la douleur est localisée précisément de son côté.

Souvent, les analgésiques ne sont pas en mesure d'améliorer l'état des maladies oculaires ou de l'améliorer légèrement. Même pendant l'enfance, les douleurs frontales peuvent être dérangeantes après une fatigue oculaire prolongée - regarder la télévision, s'asseoir devant un ordinateur, lire. Dans ce cas, il peut être douloureux au-dessus de l'œil, du sourcil, du nez et du front. Les adultes, qui travaillent souvent devant un ordinateur, souffrent souvent d'une telle douleur. Si vous soupçonnez le développement de maladies oculaires, vous devez contacter un optométriste. Si l'enfant se plaint souvent que le nez et le front sont douloureux, mais qu'il n'y a pas de nez qui coule, vous devez absolument consulter un spécialiste et subir un examen prescrit par lui. Des mesures visant à normaliser la pression intraoculaire aideront à faire face aux crises de douleur..

Conséquence du stress

Si, pour certaines raisons, vous devez tendre les muscles du cou pendant une longue période, une douleur peut se développer et se propager du cou au front, aux yeux, aux tempes et à l'arrière de la tête. Dans le même temps, la personne se sent également étourdie, se plaint d'être malade. De la surtension, en règle générale, des sensations apparaissent, comme si vous serriez le crâne. Cette sensation peut apparaître à la fois après un effort prolongé et après une courte, mais très forte.

Parfois, ce sont des attaques épisodiques, parfois - la douleur dérange presque constamment, si vous devez vous forcer. Dans certains cas, l'appétit peut diminuer, une intolérance à la lumière vive et aux sons forts est notée. La douleur de la tension peut être causée non seulement par un surmenage physique, mais aussi par un surmenage émotionnel. Dans ce cas, vous devez vous détendre et vous reposer..

Si le front entre les sourcils fait mal, il n'y a pas d'autre rhume et il n'y a pas d'autres symptômes aussi, nous pouvons parler des effets de la tension. À condition que de telles attaques se développent rarement, vous pouvez essayer de les éliminer avec des analgésiques en prenant de l'aspirine, du paracétamol ou de l'ibuprofène. Mais il vaut mieux consulter un médecin.

Tumeurs malignes

C'est la raison la plus grave qui peut provoquer des maux de tête au front. Les processus oncologiques qui provoquent une douleur constante au front comprennent une tumeur de l'os frontal ou du lobe frontal du cerveau, des tumeurs vasculaires, des tumeurs du sinus maxillaire et des sinus frontaux, une tumeur de l'orbite ou de l'hypophyse. Souvent, les personnes qui développent des symptômes associés au développement de tumeurs malignes se tournent vers un neurologue. Une fois le diagnostic établi, l'oncologue effectue le traitement..

Quel médecin dois-je contacter?

Si une personne est constamment inquiète d'un tel symptôme, pour lui, bien sûr, la question de savoir quel médecin consulter pour les maux de tête est pertinente. En cas d'inconfort constant, il est nécessaire de consulter un thérapeute qui procédera à une enquête et un examen et vous indiquera quel médecin aller ensuite. En règle générale, une consultation avec un ophtalmologiste ou un neuropathologiste est requise. Un céphalgologue ne s'occupe que des maux de tête.

Si la tête fait mal à un enfant de 4 ans, plus jeune ou plus âgé, vous devez d'abord contacter un pédiatre. Vous ne pouvez résoudre le problème que si le diagnostic correct a été posé. Cela dépend de ce traitement. Continuer de prendre des analgésiques n'est pas la bonne stratégie, ce qui peut entraîner au fil du temps d'autres problèmes de santé..

Comment réduire la douleur sans pilules

Pour réduire la gravité de la douleur sans comprimés, vous pouvez utiliser certaines méthodes éprouvées.

  • Effectuez un massage des yeux qui aidera à stimuler la circulation sanguine dans le cerveau et à abaisser la pression intraoculaire. Un tel massage peut être pratiqué par ceux qui passent beaucoup de temps devant l'ordinateur ou devant le téléviseur. Au bas de l'orbite, vous devez trouver un trou et le masser du bout des doigts en mouvements circulaires quatre fois dans chaque direction. Ensuite, massez le même point sur le bord supérieur de l'orbite. Ensuite, vous devez fermer les yeux et masser votre visage avec vos paumes.
  • Pour faire de la gymnastique pour les yeux - vous devez d'abord concentrer les yeux tour à tour, en fermant un œil avec votre main, à un point à 30 cm des yeux. Quelques secondes après la fixation, regardez au loin, sans vous concentrer sur les objets. 2-3 de telles approches doivent être effectuées par jour.
  • Appliquer l'acupuncture - c'est une acupression de certains endroits.
  • Prenez un bain chaud - cela peut être fait à condition que la personne ait une pression normale.

Analgésiques

Pour soulager les maux de tête, différents médicaments appartenant à plusieurs groupes sont utilisés:

Il existe un certain nombre d'autres médicaments utilisés pour les maux de tête associés à diverses causes. Cependant, le spécialiste doit prescrire le schéma de leur utilisation, car l'automédication peut aggraver considérablement la situation..

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

Expérience professionnelle: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Douleur dans la partie frontale de la tête - comment identifier les maladies graves?

Les statistiques affirment que la condition lorsqu'un mal de tête dans le front et les tempes est le plus commun de tous les types de maux de tête, et ce malgré le fait qu'un sixième habitant de la Terre ait des maux de tête.

La fréquence de propagation de la pathologie n'est pas seulement due aux modes de vie modernes.

Maux de tête - une conséquence de l'écologie défavorable, des produits de mauvaise qualité, de la toxicomanie, des maladies chroniques.

Les causes de la douleur

Avant de prendre des médicaments, il est nécessaire de déterminer quelles causes pourraient conduire à une condition similaire.

Augmentation de la pression

Un mal de tête dans la partie frontale de la tête peut être dû à une pression accrue. Ce symptôme se produit en présence d'hypertension..

Des sensations douloureuses de gravité modérée apparaissent, parfois elles peuvent donner non seulement au front, mais aussi aux yeux. Peut-être le sentiment que la lourdeur «presse» les yeux.

Les raisons pour lesquelles la pression augmente peuvent être cachées dans les maladies rénales, l'ostéochondrose cervicale, les problèmes de glande thyroïde, le cœur.

Maladies infectieuses

Les maladies fréquentes peuvent également être une cause. Par exemple, avec des infections virales respiratoires aiguës accompagnées de l'apparition d'un mal de tête, qui à son tour s'accompagne de fièvre, de faiblesse, de toux, de douleurs musculaires.

L'angine de poitrine est possible, ce qui s'accompagne également de fièvre, de douleurs lors de la déglutition et de maux de gorge, de la présence de dépôts purulents dans les amygdales. Ganglions lymphatiques hypertrophiés et douloureux.

D'autres maladies inflammatoires des voies respiratoires, cependant, peuvent survenir moins souvent au cours de la période initiale de maux de tête. Essoufflement, toux (avec ou sans crachats), douleur thoracique.

La méningite est l'une des maladies infectieuses les plus dangereuses. Avec elle, non seulement des maux de tête sont observés, mais également une augmentation de la température, des nausées (vomissements), éventuellement un manque de conscience.

La température est très élevée, même la fièvre est possible. De plus, des signes méningés apparaissent (par exemple, il est impossible d'amener le menton vers la poitrine).

Douleur de migraine

Il peut être pulsatoire et très fort. De plus, le patient est irrité par divers sons, la lumière.

Des vomissements peuvent s'ouvrir et des nausées peuvent survenir. La tête fait mal pendant plusieurs heures ou jours. La douleur dans la partie frontale de la tête peut être accompagnée d'un processus inflammatoire dans les sinus.

Parallèlement, des symptômes tels qu'une douleur intense dans les sourcils et les yeux apparaissent.

Stress psycho-émotionnel

La fatigue, la tension nerveuse, le stress fréquent, l'insomnie chronique peuvent entraîner des maux de tête..

Des vomissements, des étourdissements et des nausées peuvent également survenir. La douleur de la partie frontale peut passer à l'arrière de la tête ou au cou, et être également transmise aux yeux et aux tempes.

Éliminez cet inconfort au stade initial de la maladie avec des médicaments..

Mais avec le temps, la maladie progresse et les médicaments ne sont plus utiles. Vous devez voir un médecin et vous reposer pendant quelques semaines.

Si le voyage chez le médecin est «poussé dans la longue boîte», la maladie peut devenir chronique.

Sinusite

Un mal de tête dans la partie frontale peut être associé à une inflammation des sinus paranasaux, tels que le sinus maxillaire (sinusite) et le sinus frontal (sinusite frontale). Avec ces deux maladies, un gonflement du nasopharynx se produit, la respiration s'aggrave, la température corporelle augmente et des douleurs oculaires se produisent..

La punition des mauvaises habitudes sous forme de consommation d'alcool ou de tabagisme peut se produire sous la forme de douleurs groupées dans la partie frontale de la tête.

Parfois, cette condition peut se produire lorsque le climat change..

La mauvaise nourriture comme cause de maux de tête

Pourquoi une mauvaise alimentation peut conduire à un symptôme désagréable tel qu'un mal de tête?

Cela est dû aux additifs alimentaires et aux conservateurs qui sont ajoutés aux produits afin que les produits soient stockés le plus longtemps possible..

  • Il est nécessaire d'abandonner complètement les légumes et les fruits, qui contiennent une grande quantité de nitrates. Cela est particulièrement vrai pour les produits achetés sur les marchés..
  • Lors de l'achat de nourriture, vous devez faire attention à la date d'expiration.
  • Si la tête fait très souvent mal, cela peut se produire en raison de la nourriture, qui comprend de la tyramine. On le trouve en grande quantité dans le chocolat, le fromage et les noix..
  • Les maux de tête apparaissent après avoir bu de l'alcool pour deux raisons. D'une part, il contient de l'histamine, et d'autre part, des boissons alcoolisées, les vaisseaux s'élargissent fortement puis se rétrécissent.
  • Cela devrait être complètement dû à l'utilisation de la caféine. Il stimule le cerveau et peut provoquer des maux de tête..

La caféine se trouve dans le café, le thé noir et l'énergie. Ils représentent un lourd fardeau pour le cerveau, ainsi que pour l'ensemble du système cardiovasculaire.

Les spécificités de la maladie

Découvrir pourquoi le front et les tempes adjacentes font mal, une personne peut faire face à un processus tumoral, à des maladies dégénératives-dystrophiques, la douleur peut être le résultat de mauvaises habitudes et le symptôme d'une lésion mortelle.

Tout symptôme de douleur (les tempes, l'arrière de la tête, la mâchoire, le front, les orbites oculaires peuvent faire mal) est un signe de problèmes dans le corps.

La tête elle-même ne peut pas faire de mal. Ses nombreux segments et organes sont affectés, notamment le cerveau, les tempes, les organes de la vision et de l'ouïe, les vaisseaux sanguins et les fibres nerveuses, les os, le cartilage et les articulations.

La douleur au front, comme dans toute autre zone de la tête humaine, peut être déclenchée par le système nerveux.

Les maux de tête peuvent être causés par une pathologie des vaisseaux sanguins, des influx nerveux, des maladies de la colonne vertébrale et des sensations de douleur irradiant d'autres organes d'origine non locale.

Permanente et persistante, apparaissant à des intervalles effrayants, les maux de tête dans la plupart des cas sont de nature pathologique, bien que parfois ils puissent être causés par des causes naturelles.

Le front fait mal et dégage les tempes, palpite dans les tempes et les moufles sous les arcades du crâne - ce n'est pas une maladie, mais seulement un symptôme dans la zone qui sert de réceptacle des organes nécessaires à une personne.

Diagnostique

Le traitement doit non seulement être de haute qualité, mais aussi opportun. Si les mesures thérapeutiques sont utilisées de manière incorrecte, cela ne peut qu'aggraver la condition.

Un examen approfondi est d'abord nécessaire.

  1. Analyse générale du sang, de l'urine;
  2. Chimie sanguine;
  3. Ponction lombaire;
  4. Imagerie par résonance magnétique;
  5. Angiographie;
  6. radiographie
  7. Électroencéphalographie;

Il est nécessaire de subir un examen des vaisseaux sanguins du cerveau, de la colonne cervicale.

Que faire et comment traiter

Les maux de tête réguliers nécessitent des soins médicaux.

Les patients qui se plaignent d'une céphalée couvrant le front doivent se soumettre aux mesures diagnostiques suivantes:

  • Analyses de sang et d'urine;
  • Dopplerographie;
  • Électroencéphalographie;
  • IRM
  • Angiographie;
  • Échantillonnage et examen du liquide céphalorachidien.

Le déroulement du traitement dépend des résultats de l'examen..

Pour savoir quoi faire avec une crise de douleur, vous devez consulter un médecin. Il est souvent conseillé aux patients de prendre un anesthésique (ibuprofène, paracétamol, acide acétylsalicylique).

Vous pouvez prendre une boisson à base de 20 g de cannelle, versée avec 100 ml d'eau chaude. Vous devez le boire en refroidissant, en ajoutant un peu de sucre, quelques gorgées par heure.

Traitement de la douleur

Que faire si la tête et les yeux font mal? Le traitement d'un trouble tel que la douleur dans la partie frontale de la tête et des yeux doit être effectué avec l'identification de la cause.

Pourquoi elles peuvent survenir, le spécialiste vous aidera à répondre. Pour l'éliminer, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  1. Pour améliorer le cerveau, vous pouvez prendre des médicaments tels que "Theobromine" et "Guaranin".
  2. Si la douleur survient en raison d'un stress intense, elle peut être éliminée à l'aide d'analgésiques. Après il est recommandé de se reposer.
  3. Si la cause de la douleur réside dans la présence d'un processus inflammatoire chronique, des médicaments tels que Nurofen, Paracetamol, Ibuprofen aideront.
  4. Vous pouvez vaincre les spasmes musculaires avec des antispasmodiques. Par exemple, ce peut être "No-shpa" ou "Spazmolgon".
  5. Si nécessaire, élargissez les vaisseaux, cela peut être fait à l'aide de "Atenolol".

Éliminez les maux de tête et améliorez la circulation sanguine avec Ergometrin. Mais vous ne pouvez le prendre qu'après la nomination d'un médecin.

Ils ont un très grand nombre d'effets secondaires. Le traitement avec des médicaments n'est possible que grâce à des spécialistes.

Vous ne pouvez pas prendre de médicaments vous-même, car ils peuvent nuire.

De plus, des méthodes non conventionnelles de thérapie de réadaptation peuvent être utilisées. Par exemple, il peut s'agir de thérapie manuelle, de réflexologie, de massage.

La nature du problème et les principales causes

La localisation de la douleur dans la région temporale est l'un des types de maux de tête qui appartient à la catégorie des plus fréquents.

La combinaison de symptômes négatifs dans les tempes (douleurs aux tempes) avec des douleurs dans d'autres segments de la tête indique une localisation possible du problème, qui peut être pathologique.

Juste la douleur dans les temples est une maladie des segments temporels, et dans la zone du temple, il y en a beaucoup:

  • muscles contrôlant la conque de l'oreille;
  • ganglions lymphatiques et vaisseaux lymphatiques;
  • veine temporale;
  • artère temporale connectée à l'artère carotide externe;
  • Artère carotide interne;
  • les nerfs (oreille et buccale, trijumeau, facial, cochléaire, crânien, glossopharyngé et vague);
  • articulation temporo-mandibulaire et ses ligaments.

En parlant de la localisation de la douleur, il est logique de supposer qu'elle peut être causée par certains groupes de problèmes:

  • maladie vasculaire;
  • les pathologies du système nerveux (ou la douleur des segments voisins qui sont transmises par les nerfs situés dans la zone du temple);
  • pathologies de l'articulation et de ses ligaments dans la zone du temple.

En cas de douleur simultanée au front, les sinus frontaux, le cerveau, ses membranes et les vaisseaux sanguins peuvent souffrir.

L'impact sur le cerveau peut produire non seulement des causes externes, mais aussi internes de douleur, des troubles de la colonne vertébrale, des maladies infectieuses, des empoisonnements, etc..

Toute partie du front peut être sujette à une inflammation, une infection, un traumatisme ou une maladie vasculaire..

Douleur frontale et méthodes alternatives de thérapie de réadaptation

Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier les raisons pour lesquelles un mal de tête apparaît..

L'ostéopathie aide avec ce symptôme. Il est utilisé lorsqu'une intervention chirurgicale est nécessaire..

Le traitement doit être effectué uniquement par un médecin spécialement formé. Pour soulager la condition, il est nécessaire de suivre un traitement.

Le traitement des sangsues est le meilleur pour les maux de tête. L'hirudothérapie aide à éliminer le sang épais.

Une personne ne ressentira pas de soulagement dès la première séance, mais le résultat sera certainement.

Normaliser la circulation sanguine, détendre les muscles tendus de la tête avec un massage de la tête.

L'impact sur les points réflexes a un effet curatif. Les méthodes les plus courantes sont la cautérisation et l'acupuncture.

Il existe des exemples où, en utilisant cette technique, même les effets des coups ont été éliminés, et pas seulement les maux de tête.

Voir un médecin et diagnostiquer la maladie

Que faire quand ça fait mal aux tempes et au front est une question étrange pour un adulte.

Lorsque la localisation de la douleur est proche du cerveau, dans la zone où les sources d'informations de base sur le monde sont concentrées - les yeux, les oreilles, le nez, la bouche, les causes peuvent être n'importe quoi.

Sans diagnostic fiable, vous ne pouvez ni déterminer la nature de la pathologie du front, des tempes, du cerveau ou des organes internes, ni commencer un traitement approprié et adéquat.

Vous devez vous tourner vers un thérapeute souffrant de maux de tête, qui procédera à un examen externe, recueillera des antécédents et vous recommandera des tests.

Lorsqu'un diagnostic préliminaire est posé, le tour du spécialiste du profil viendra.

Neurologue, si les causes de la douleur au front sont causées par une pathologie du système nerveux, psychiatre, s'il s'agit d'une maladie psychosomatique, ORL ou ophtalmologiste, lorsque la douleur au front et aux tempes est causée par des maladies des yeux ou du nez, phlébologue ou cardiologue, si possible des causes dans le domaine des problèmes vasculaires.

Si vous ne réussissez pas l'examen et que vous êtes limité à prendre des analgésiques, ce phénomène peut aboutir à l'élaboration d'un scénario négatif.

Les méthodes de diagnostic et les méthodes de traitement sont déterminées par un spécialiste. Il peut prescrire des diagnostics informatiques, des radiographies, des tests supplémentaires pour l'échographie, des tests de laboratoire, un encéphalogramme.

Les causes et le diagnostic seront déterminés sur la base d'études, et en fonction d'eux, un traitement sera prescrit.

Une chose est claire: si la douleur n'a pas disparu après le repos, un bon sommeil ou une pilule inoffensive - c'est un problème grave, et vous ne pouvez pas vous passer d'une consultation médicale.

Et le soin de sa propre santé chez une personne adéquate doit être effectué sans faute, pour tout symptôme de douleur.

Méthodes alternatives de traitement

En présence de maux de tête dans la partie frontale, il est nécessaire de prendre des méthodes alternatives de traitement.

Utiliser au lieu de médicaments ou comme méthode supplémentaire de thérapie de réadaptation.

  • Bouillon de camomille. Il doit être pris avant de manger un demi-verre. Une décoction aide bien comme sédatif.
  • L'amélioration du bien-être général aidera à utiliser 1 cuillère à soupe de miel le matin. Vous pouvez le mélanger dans un verre d'eau tiède.
  • Il aide au traitement des maux de tête à l'aide d'une perfusion. Il est préparé à partir de fleurs de bleuet, de lilas, ainsi que de thym.

Médicaments et pilules sûrs

Lors de la planification d'une visite chez le médecin, le patient doit être prêt à répondre aux questions sur la fréquence du syndrome douloureux et son intensité. Cela aidera le médecin à développer les bonnes tactiques de traitement..

Groupes de médicaments efficaces dans les crises de douleur épisodiques

Les médicaments pour traiter cette pathologie sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation, éliminent l'enflure.

  • Ibuprofène-400 mg par jour;
  • Kétoprofène-100 mg / s;
  • Naproxène-500 mg / s;
  • Méloxicam-7,5-15 mg / s;
  • Célécoxib-200 mg / s.

La plupart des AINS ont un effet secondaire négatif: avec une utilisation prolongée, ils affectent négativement les organes du tractus gastro-intestinal, jusqu'au développement d'une gastrite médicamenteuse.

Médicaments Le méloxicam et le célécoxib sont une nouvelle génération de médicaments qui n'ont pas d'effet négatif sur le tube digestif. Les inconvénients de l'utilisation de ces médicaments incluent un prix relativement élevé..

Les analgésiques sont souvent utilisés à la maison pour soulager une attaque. Ils ne guérissent pas la maladie, mais soulagent seulement la douleur. Les médicaments de ce groupe conviennent au soulagement des crises épisodiques, mais leur utilisation systématique conduit à la survenue d'un syndrome d'abus.

Avec une crise de douleur, vous pouvez prendre du Paracétamol-100 mg, du Citramon, de l'Analgin-500 mg ou du Mig 200-400 mg.

Si l'examen a révélé la survenue d'une céphalée après l'exercice en raison d'une augmentation de la pression artérielle, le médecin prescrira des médicaments prescrits à un stade précoce de l'hypertension. Ceux-ci incluent: vasodilatateurs, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, bloqueurs des canaux calciques.

L'auto-administration de médicaments antihypertenseurs est inacceptable. L'automédication entraîne de graves conséquences.

Avec la tension musculaire, dans le cadre d'un traitement complet, des médicaments du groupe relaxant musculaire sont utilisés. Ils détendent les muscles spasmodiques de la tête et du cou, soulagent les douleurs de nature spastique, aident à rétablir le flux sanguin.

  • Midokalm-150-450 mg par jour;
  • Sirdalud (tizanidine) -4 mg / s;
  • Baclofène-15 mg / s.

Dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments nootropes sont souvent prescrits: Phenibut, Nootropil, Glycine. Les nootropiques ont un effet activateur sur la fonction cérébrale, augmentent sa résistance aux facteurs néfastes. Les médicaments améliorent la circulation cérébrale, éliminent les effets des traumatismes crâniens.

Les sédatifs associés à des médicaments de base entraînent une relaxation musculaire et une diminution du tonus vasculaire. La prise de tranquillisants aide à soulager la douleur, mais ce type de médicament provoque rapidement une toxicomanie avec syndrome de sevrage..

Sédatifs, qui ne créent pas de dépendance: Afobazole, Atarax; teintures alcoolisées de valériane, d'agripaume, de racine de Maryina.

Pour les attaques sévères, une combinaison de médicaments est utilisée: Sirdalud 2 mg + aspirine 500 mg ou Analgin 250 mg + sédatif.

L'utilisation de complexes vitaminiques du groupe B a fait ses preuves. Les vitamines B1, B6, B12 ont un effet favorable sur le système nerveux central et restaurent la structure des tissus nerveux. Des complexes de vitamines sont souvent prescrits: Neuromultivit, Milgamma, Neurovitan.

Si les crises de douleur se répètent plus de 10 fois par mois, l'ibuprofène est prescrit un traitement avec une dose de 400 mg par jour pendant 2-3 semaines et un traitement avec des relaxants musculaires pendant 2-4 semaines.

Il n'existe pas de schéma unique pour soulager la douleur. Selon la raison, chaque patient a besoin d'une sélection individuelle de médicaments.

Traitement de l'évolution chronique de la maladie

Parfois, la céphalalgie devient chronique. La douleur est tourmentée chaque jour, en continu, avec des degrés d'intensité variables.

Les antidépresseurs tricycliques sont prescrits pendant une longue période de 2 à 6 mois. Ils soulagent la douleur, aident à normaliser l'état psycho-végétatif du système nerveux.

Plus souvent prescrit amitriptyline 10-100 mg / s, la dose est augmentée progressivement. Le médicament soulage la douleur, mais a de nombreux effets secondaires négatifs, est addictif..

Comme alternative, des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine sont prescrits: fluoxétine, paroxétine, sertraline. La durée du traitement est d'au moins 2 mois. Ces médicaments sont moins toxiques..

En plus de prescrire un traitement médicamenteux, le médecin recommandera un massage, un cours de physiothérapie ou d'acupuncture.

Symptômes concomitants

Ces symptômes sont souvent accompagnés d'autres conditions douloureuses. La santé générale peut empirer, des symptômes supplémentaires se produisent. Tous les signes de la maladie peuvent diagnostiquer la pathologie plus rapidement. Après avoir compris ce qui provoque des maux de tête au front, vous devez prendre en compte la nature des manifestations, la présence de symptômes dangereux.

De nombreuses maladies peuvent survenir avec l'apparition simultanée d'un mal de tête. Toutes les maladies nécessitent un traitement spécial. À en juger par un tableau clinique, il n'est pas toujours possible de déterminer la pression, vous devez donc la mesurer en plus. Avec de tels problèmes, différents types de thérapie sont nécessaires. Après avoir fait une erreur dans la sélection des médicaments, vous pouvez contribuer à la détérioration de leur état.

Nous listons les symptômes qui l'accompagnent:

  • Fièvre.
  • Nez qui coule.
  • Bâillonnement.
  • Étourdi.
  • Changement de couleur de peau.
  • Corps affaibli.
  • L'appétit s'aggrave.

L'effet à court terme peut être obtenu si nous ne nous occupons que de l'élimination des symptômes. Souvent, l'utilisation de médicaments classiques contre les maux de tête n'apporte aucun avantage. Les antispasmodiques ne peuvent pas éliminer le processus infectieux ou inflammatoire. Les situations complexes nécessitent une approche de traitement intégrée.

De quel médecin chercher de l'aide?

Lorsque la raison de cette condition est évidente ou que les crises surviennent rarement et peuvent être éliminées à la maison, vous ne pouvez pas consulter un médecin. Parfois, une bonne nutrition et du repos suffisent pour que le corps revienne à la normale. La grossesse est un motif d'examen par un médecin, même si la douleur était unique et s'est rapidement dissipée. Mais la nature constante de telles sensations, des symptômes négatifs supplémentaires suggèrent que vous ne pouvez pas vous passer d'un médecin.

Le premier médecin à aider à résoudre ce problème sera le thérapeute. Et si nécessaire, il donnera des instructions à un spécialiste spécifique, s'il y a des soupçons sur son champ de travail. Par exemple, s'il y a une peur de la lumière pour la douleur, un neuropathologiste ne peut pas s'en passer.

Contre-indications

Tout médicament a à la fois des indications d'utilisation et des contre-indications. Les instructions qui leur sont attachées indiquent les effets secondaires possibles qui se produisent à la suite de leur administration, cas dans lesquels leur administration n'est pas recommandée.

Contre-indications générales et souvent notées de l'utilisation d'analgésiques:

  1. Intolérance individuelle au médicament, aux composants du médicament.
  2. Grossesse, allaitement. Cela est dû à la grande capacité des médicaments à pénétrer le placenta, à sécréter avec du lait, ce qui affecte négativement la vie du fœtus ou du nouveau-né. Dans les cas extrêmes, lorsqu'il est impossible de se débarrasser d'une douleur prolongée d'une autre manière, il est possible d'utiliser le paracétamol.
  3. Ulcère, érosion du système digestif.
  4. Hépatite.
  5. Manifestations dermatologiques.
  6. Maladies du système cardiovasculaire.
  7. L'asthme bronchique.
  8. Hématopoïèse.
  9. Allergie.
  10. Violation du foie, des reins. L'utilisation de médicaments n'est recommandée que sous la surveillance directe d'un médecin..
  11. Enfance.

L'acide acétylsalicylique n'est pas utilisé avant l'âge de 14 ans en raison du risque de syndrome de Reye. Il s'agit d'une forme d'insuffisance hépatique aiguë trouvée en pédiatrie..

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont une longue liste de contre-indications à leur utilisation, en particulier pour les maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal. L'exception est le paracétamol. Il agit avec parcimonie sur le corps sans bloquer le processus de synthèse des prostaglandines dans les tissus périphériques.

Les analgésiques fréquents sont contre-indiqués pour toutes les catégories de personnes.

Le résultat d'un long médicament sera:

  • Renforcement, crises fréquentes de douleur, migraine;
  • Douleur envahissante sous une forme chronique;
  • Développement de pathologies du système digestif;
  • Provoquer une réaction allergique;
  • Violation du foie, des reins.

Le mécanisme d'apparition de la céphalée

  1. Irritation des récepteurs de la peau;
  2. les changements de diamètre des artères (rétrécissement, expansion) affectent les récepteurs dans leurs parois et conduisent à des sensations douloureuses;
  3. tension du muscle temporal due à des processus inflammatoires, œdème, accumulation de toxines, troubles de la circulation sanguine;
  4. les changements pathologiques dans l'os temporal et les articulations contribuent à la douleur.

Il est recommandé de subir un examen médical urgent pour une telle douleur..

On dit que la céphalgie est si la douleur est localisée sur la tête des sourcils à l'arrière du crâne. Des sensations désagréables associées à un mal de tête apparaissent en raison de l'action de certains irritants sur le système des cellules nerveuses spéciales.

Ces cellules sont appelées récepteurs de la douleur. Leur nombre et leur précision déterminent la sensibilité des tissus à la douleur..

Ainsi, dans la substance du cerveau, ces cellules sont complètement absentes, mais elles sont concentrées en grandes quantités dans ses membranes, ses parois vasculaires, le périoste du crâne, les fibres musculaires, les tendons, le derme et l'hypoderme.

Lorsque les récepteurs de la douleur de la tête sont irrités, ils transmettent un signal à ce sujet à certaines parties du cerveau, ce qui conduit à une céphalée.

Étant donné que la sensibilité à la douleur dépend de la concentration des récepteurs, chaque personne peut ressentir une douleur d'intensité, de nature et de durée différentes. Ainsi, la douleur peut être exprimée fortement, moyennement ou faiblement.

Dans certains cas, une augmentation des symptômes se produit progressivement. La nature de la douleur peut être sourde ou aiguë, pressante ou perçante, lancinante ou tiraillante, paroxystique ou douloureuse..

Lorsque la tête fait mal dans la zone du temple, nous pouvons parler de douleur unilatérale (cela ne peut que blesser à gauche ou à droite) ou bilatérale. Cela est dû au passage dans cette zone des artères temporales.

Individuellement, les sensations désagréables peuvent être aggravées par l'influence de certains sons ou odeurs, changer avec un changement de position corporelle.

Les céphalées arrivent, persistantes (les céphalées durent plus de 4 heures), récurrentes. En règle générale, il ne faut pas beaucoup de temps et d'efforts pour éliminer les maux de tête entrants..

Le plus souvent, ils sont le résultat d'un surmenage, il suffit donc de laisser le corps se reposer aux céphalées reculées. La présence d'une douleur persistante ou récurrente indique la présence de toute maladie ou condition pathologique, qui est une sorte de facteur de soutien pour cette condition..

Dans ce cas, d'autres symptômes de la maladie peuvent survenir. Avec la céphalalgie, une personne peut ressentir de la somnolence, de la fatigue, de l'irritabilité, des étourdissements, des nausées, sa concentration d'attention peut diminuer, sa mémoire peut empirer, sa coordination peut être perturbée et un syndrome convulsif peut se développer.

Que peut prescrire un médecin (examen, tests)

Tout d'abord, le thérapeute prescrit un test sanguin. S'il y a des changements, il y a une infection dans le corps.

S'il y a des plaintes de maux de tête, le patient se voit prescrire un examen du fond d'œil. Ce type de diagnostic permet de détecter les modifications de la rétine. Pour effectuer la procédure, le patient doit être dans une pièce sombre. Le médecin dirige un mince faisceau de lumière dans la pupille.

Pour exclure les maladies des organes ORL, le patient est envoyé chez l'oto-rhino-laryngologiste. À l'aide d'un appareil spécial et d'un miroir, il examine le conduit auditif et les sinus. Si une sinusite est suspectée, une radiographie est prescrite. Elle montrera une accumulation de pus dans les sinus frontaux et paranasaux.

Sans échec, le patient est envoyé chez un neurologue. D'abord, il vérifie les réflexes avec un petit marteau..

Après cela, il recommande une série de mesures de diagnostic sous la forme de:

  • imagerie par résonance magnétique. La procédure vous permet d'évaluer l'état des méninges;
  • rhéoencéphalographie. Il est possible d'identifier le ton et le remplissage des vaisseaux sanguins;
  • encéphalographie. Cette méthode est indiquée pour l'insomnie, les tics nerveux, les convulsions;
  • tomodensitométrie. Cette méthode de diagnostic est considérée comme la plus informative. Détecte les néoplasmes dans le tissu cérébral, la circulation sanguine altérée et la pathologie vasculaire.

Une angiographie peut être nécessaire. Sous cette technique, comprendre la radiographie, en utilisant uniquement un produit de contraste. La solution est injectée par une veine..

Pathologie oculaire

Le glaucome et l'astigmatisme sont considérés comme les maladies les plus courantes dans lesquelles un mal de tête sévère se développe dans la région du temple et du cou..

Le glaucome est une maladie grave, se développant le plus souvent chez les personnes âgées et chez les patients atteints de diabète sucré et d'athérosclérose. Son développement est associé à des modifications dégénératives progressives du nerf optique. Cela est dû à une augmentation de la pression intraoculaire, une violation de la circulation normale des fluides. En conséquence, la vision diminue fortement et la cécité s'installe. La thérapie consiste à utiliser des sympathomimétiques, des myotiques, des méthodes chirurgicales de traitement.

L'astigmatisme est une condition pathologique dans laquelle la forme physiologique du cristallin ou de la cornée change. Le début de l'astigmatisme est noté dans la petite enfance et ne progresse qu'avec l'âge. Une personne ne concentre pas ses yeux sur les objets, voit tout flou, des maux de tête se développent ensuite dans la zone des yeux. Pour une thérapie appropriée, le port de lunettes ou lentilles spéciales est indiqué..

En tant que diagnostic, la tomographie, la périmétrie et la consultation d'un ophtalmologiste avec le passage de systèmes de test spéciaux sont bonnes.

Gêne au front


Il est recommandé de lutter contre la douleur au front en y appliquant une feuille de chou vapeur:

  • il vous suffit de prendre une grande feuille de ce crucifère;
  • rincer et cuire à la vapeur pendant quelques minutes;
  • après cela, allongez-vous sur une surface plane et reposez-vous avec une telle compresse;
  • dans le même but, vous pouvez faire une compresse à partir de bardane ou de tussilage.

Il est possible de réduire la pression intracrânienne, à cause de laquelle le front fait souvent mal, à l'aide de bouillon d'ortie:

  • brasser une cuillère à soupe d'herbe séchée dans un verre d'eau bouillante;
  • laisser reposer 15 minutes;
  • boire la moitié;
  • une heure plus tard - le reste.

Dans la pharmacie, vous pouvez trouver des sacs prêts à l'emploi avec des orties séchées, qui n'ont pas besoin d'être infusées pendant longtemps.

Un autre remède universel est un bain de pieds, il est particulièrement pertinent lorsque le front fait mal en raison de processus inflammatoires. La température de l'eau ne doit pas dépasser 45 degrés et la durée de la procédure est d'environ une heure. Parallèlement au bain de pieds, vous pouvez boire du lait chaud avec du miel ou du thé à la camomille.

Grossesse

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes souffrent de maux de tête de type migraine. Une telle maladie est neurologique, commence généralement à se développer à un jeune âge. Elle peut être caractérisée par la survenue de crises répétées de douleur dans la tête, de problèmes avec le tractus gastro-intestinal et la vision..

Si une femme souffrait de migraine avant la grossesse, pendant la période de grossesse, la maladie recommencera probablement à se manifester, car son apparence peut être provoquée par divers facteurs:

  • Alimentation (faim, utilisation de produits contenant du phényl et de la tyramine, consommation excessive de vin rouge, agrumes, confiserie).
  • Irritants physiques (lumière clignotante, odeurs désagréables, bruits violents, etc.).
  • Des situations stressantes.
  • Changements météorologiques, voyage dans une autre zone climatique.
  • Fatigue, problèmes de sommeil chroniques.
  • La présence de maladies chroniques concomitantes, leur exacerbation pendant la grossesse.

De nombreuses femmes enceintes qui ont une immunité réduite, pendant la grossesse, soufflent sur un courant d'air, elles attrapent donc l'ARVI et d'autres rhumes.

Selon les statistiques, les maux de tête surviennent le plus souvent dans la première moitié de la grossesse, tandis que dans la seconde moitié, ils disparaissent pratiquement. Les scientifiques expliquent cela par un changement des niveaux hormonaux, une diminution des fluctuations du niveau d'hormones dans le sang.

En plus de la migraine, les femmes enceintes éprouvent souvent un mal de tête de tension, localisé précisément dans les lobes frontal et temporal. Il s'agit d'un syndrome douloureux d'intensité moyenne qui, en plus des parties frontales et temporales, peut couvrir toute la tête. La nature de la douleur tire, resserre. La douleur de ce type est généralement causée par un stress psycho-émotionnel ou physique..

Types de maladies

Un mal de tête limité aux tempes et au front est caractéristique de nombreuses maladies. Pour plus de commodité, toutes ces conditions ont été divisées en trois grands groupes. Pour les maladies d'un type, la similitude du tableau clinique et de la méthodologie pour traiter le problème est caractéristique. De plus, la liste des approches thérapeutiques pour le traitement de pathologies spécifiques peut varier considérablement.

Maladie vasculaire

Lorsque les vaisseaux du cerveau sont pincés, rétrécis ou affectés par la plaque, cela entraîne une interruption du processus de transport du sang vers et depuis le cerveau. Le résultat est la privation d'oxygène des tissus, leur empoisonnement avec leurs propres produits de décomposition. Un réseau vasculaire dense dans la région temporelle conduit au fait que la maladie se manifeste comme un mal de tête d'une telle localisation. Le symptôme est associé à des troubles du sommeil, des étourdissements, une faiblesse, une diminution de l'activité cérébrale. Les pathologies les plus courantes ici incluent l'hypertension, le VSD, la migraine, l'artérite. Ignorer les signes d'un problème peut entraîner un accident vasculaire cérébral..

Maladies infectieuses et inflammatoires

La présence d'un processus inflammatoire ou d'une infection dans un organisme dans 99% des cas s'accompagne d'un mal de tête. Le plus souvent, il se pose dans la partie frontale et capture le whisky. Le tableau clinique est complété par une faiblesse, de la fièvre, une détérioration de l'état général..

Si le patient a des nausées et des vomissements, des muscles raides du cou et une peur de la lumière, cela peut indiquer une méningite. Même un ARVI ordinaire peut entraîner de graves complications si vous prenez son traitement à la légère.

Que faire avec ARVI lire l'article.

Maladies traumatiques

Une commotion cérébrale, une compression ou des ecchymoses au cerveau provoquent toujours des maux de tête. Habituellement, la localisation frontale ou temporelle des sensations indique que le coup est tombé dans cette zone, mais des exceptions sont possibles. Les effets d'un traumatisme crânien s'accompagnent souvent de nausées et de vomissements, de faiblesse, de perte à court terme ou de confusion..

Le tableau clinique peut être retardé de plusieurs mois, voire de plusieurs années..

Infections et inflammations

Un mal de tête apparaît presque toujours en raison d'une inflammation et d'une infection. Souvent, la douleur apparaît dans la région frontale et passe aux tempes. L'expérience des patients:

  • La faiblesse.
  • Chaleur.
  • La faiblesse.

Avec l'apparition de vomissements, les muscles du cou et une réaction négative à l'éclairage indiquent une méningite. ARVI entraîne des complications, avec une attitude frivole envers les procédures médicales.

Pourquoi un mal de tête dans la zone du temple

La douleur dans un temple ou dans les deux ne peut pas être considérée comme une maladie indépendante. Ce n'est qu'une des manifestations d'un processus pathologique complexe. Ce n'est qu'en guérissant la maladie sous-jacente que vous pourrez vous débarrasser du symptôme désagréable.

Migraine

La maladie se caractérise par des attaques au cours desquelles la tête fait très mal et pendant longtemps. Ils peuvent durer de 2 à 3 heures à 3 jours. Les sensations sont généralement unilatérales, pulsantes, croissantes. Souvent, ils sont localisés dans la tempe à gauche ou à droite, répartis sur toute la moitié de la tête, exercent une pression sur le front et le globe oculaire.

En plus des maux de tête, la migraine s'accompagne de tels symptômes:

  • hypersensibilité à la lumière, aux odeurs, aux sons;
  • nausées et vomissements qui soulagent;
  • étourdissements, problèmes d'orientation dans l'espace;
  • léthargie et somnolence ou augmentation de l'excitation;
  • irritabilité, attaques d'agression, dépression.

Une tête dans la zone du temple peut faire mal pour diverses raisons. Beaucoup d'entre nous connaissent la gravité et la douleur dans les tempes, la sensation de pression sur les globes oculaires ou la sensation de «resserrer» la tête avec un anneau de fer.

Si de telles douleurs surviennent occasionnellement, après un surmenage sévère ou un manque de sommeil, il n'y a pas de raison particulière de s'inquiéter, mais si la douleur dans vos tempes devient régulière ou si ses attaques vous empêchent de travailler calmement ou de vous reposer, vous devez immédiatement consulter un spécialiste.

• Violation du tonus des vaisseaux veineux ou artériels