Principal / Pression

Pourquoi le temple gauche de la tête fait mal et cède dans l'œil

Pression

Les maux de tête sont l'une des plaintes les plus courantes concernant une variété de douleurs symptomatiques et la perte de douleurs articulaires et dentaires. Il n'y a personne sur le globe qui pourrait se vanter de ne pas savoir ce qu'est un spasme dans la tête, une douleur dans la tempe à gauche ou à droite, une douleur à l'arrière de la tête et juste un mal de tête.

De nombreuses personnes éprouvent parfois des maux de tête dans leurs tempes, ce qui peut être difficile à soulager même avec l'aide d'antispasmodiques puissants. Sous l'influence de drogues, la douleur devient sourde, moins prononcée, mais ne lâche finalement pas, continuant à palpiter. Plus souvent, le temple gauche fait mal aux gens, beaucoup attribuent cela à l'emplacement du cœur et aux problèmes vasculaires. Quelles sont les vraies causes de la douleur dans le côté gauche de la tête, du point de vue de la médecine moderne?

Causes possibles de spasme

Du point de vue des travailleurs médicaux, plusieurs raisons peuvent entraîner des spasmes aigus ou flous dans la tempe gauche. Les psychothérapeutes affirment que le principal facteur contre lequel il y a une forte douleur dans la partie temporale gauche de la tête est le stress nerveux et le stress psycho-émotionnel.

En plus de la base neurogène du spasme dans la tête, les experts identifient plusieurs autres maladies possibles, dans le contexte desquelles il y a un mal de tête fréquent dans le temple gauche.

  1. Les maladies vasculaires s'accompagnent de douleurs lancinantes et de piqûres dans la partie temporale gauche de la tête. Avec une forte diminution de la pression, la partie gauche de la tête tire et «fait mal», les symptômes s'accompagnent de vertiges et de nausées. L'augmentation de pression s'accompagne de spasmes de pulsations et de piqûres..
  2. Les pathologies inflammatoires des sinus maxillaires, des oreilles et de la cavité buccale peuvent s'accompagner d'une douleur tirante dans la région de la tempe gauche, qui coule doucement dans le front et les joues.
  3. Les lésions d'intoxication du corps peuvent provoquer des symptômes de traction et de tir dans le lobe temporal: à gauche - plus souvent qu'à droite. Cela se produit lorsque la fumée, le gaz, les substances toxiques et toxiques sont inhalés fortement..
  4. Le déséquilibre hormonal chez la femme s'accompagne souvent d'un inconfort localisé dans une certaine partie de la tête. Causes du déséquilibre: grossesse, syndrome prémenstruel, ménopause liée à l'âge, puberté chez les adolescents.
  5. Les blessures et les changements pathologiques des articulations sont accompagnés de douleurs et de fortes douleurs dans la tête du temple. Il s'intensifie la nuit, avec un état détendu des muscles du visage et du cou.

Facteurs liés

En plus des principales causes-provocatrices de l'attaque et du syndrome qui accompagnent les crampes dans la tempe gauche, les experts identifient des facteurs liés. Dans le contexte de ces facteurs, l'état pathologique progresse:

  • un changement brutal des conditions météorologiques, en particulier chez les personnes dépendantes des conditions météorologiques;
  • stress nerveux et stress psycho-émotionnel;
  • dépendance à l'alcool et au tabac;
  • l'utilisation de nitrites avec des aliments de mauvaise qualité;
  • apport régulier de phényléthylamine avec l'utilisation d'édulcorants et d'édulcorants chimiques dans les aliments;
  • ingestion de glutamate de sodium dans le corps avec des produits instantanés.

Avec la prédisposition constitutionnelle actuelle à des maux de tête fréquents sur fond de causes provocatrices, les facteurs concomitants agissent comme un «éléphant combattant» qui fait avancer les crampes douloureuses.

Cause héréditaire de douleur pathologique

Les experts appellent la migraine une cause fréquente de douleur aiguë dans le côté gauche de la tête et la région temporale. Cette condition pathologique survient le plus souvent dans le contexte d'un facteur héréditaire et n'est pas sujette à une guérison définitive. Un mal de tête lors d'une crise de migraine est généralement localisé alternativement de droite à gauche. Mais la manifestation la plus courante d'une attaque est toujours un spasme du côté gauche..

SymptômesLocalisation de la douleurTraitement symptomatique
Crise de paniqueMaux de tête dans le temple gauche ou droitAntidépresseurs
PhotophobieIl y a de la douleur dans la région temporale, avec une exposition à la lumière qui se propage dans toute la têteAntispasmodiques
Sédatifs
Vertiges, nauséesUne douleur aiguë dans la tête à gauche ou à droiteSédatifs
Antiémétiques
Hypersensibilité au bruitLocalisation de la douleur à gauche dans la zone du temple avec une propagation progressive à la zone des yeux, occiputAntidépresseurs
Sédatifs
Antispasmodiques
Hypersensibilité aux odeursUne ondulation aiguë de douleur dans la tête à droite et à gauche
Gonflement de la muqueuse nasale
Lavages nasaux
Antihistaminiques
Sédatifs

Parfois, le patient confond les crises de migraine avec une autre pathologie, moins courante, appelée phéochromocyte des tempes. La différence dans les conditions pathologiques est qu'un spasme dans lequel la tête fait mal dans la région du temple gauche ou droit, avec une migraine, peut tourmenter le patient jusqu'à deux semaines avec de courtes pauses. Le syndrome douloureux avec phéochromocyte des tempes dure de 5 minutes à 5 heures et pas plus. Comprendre correctement pourquoi un mal de tête à gauche ou à droite fait mal, seul un spécialiste vous aidera, qui analysera la progression des symptômes et établira le bon diagnostic, prescrira le traitement approprié.

Techniques de contrôle des spasmes

Ayant ressenti les premiers symptômes d'une attaque imminente, une personne qui a déjà rencontré à plusieurs reprises une situation où une partie de la tête commence à faire très mal sait quoi faire dans son cas particulier et comment soulager la maladie.

Les médecins recommandent de respecter des règles simples qui aideront à faire face à une attaque en combinaison avec une pharmacothérapie d'une condition pathologique..

On pense que le plus efficace pour un symptôme lorsqu'il fait mal dans la tempe sur le côté gauche est la méthode d'auto-massage:

  • du bout des doigts, cliquez sur les points de la partie de la tête où la douleur est la plus prononcée;
  • le massage est effectué dans le sens horaire jusqu'à disparition de la tension dans la partie temporale de la tête.

Les conditions d'efficacité du massage pour les spasmes de la tête sont considérées comme des facteurs qui doivent accompagner la procédure et être respectées par la personne elle-même.

  1. Il est impératif de s'éloigner de tous les facteurs pouvant gêner: lumière vive, bruit, odeur âcre. Il est conseillé de prendre sa retraite et d'être seul pendant un certain temps.
  2. Pour le massage, il est conseillé d'utiliser des huiles essentielles et des baumes médicaux sur le fond de substances antivirales actives.
  3. Après la fin de la procédure de massage, le patient doit passer au moins un quart d'heure en décubitus dorsal.
  4. Dans une situation où il y a des maux de tête dans la tempe gauche, il est conseillé de faire également des exercices oculaires.

Thérapie symptomatique à domicile

N'oubliez pas également que la sagesse populaire a accumulé un riche arsenal de traitement des maux de tête localisés avec des moyens domestiques improvisés. C'est l'utilisation de boissons médicinales, de thés, de décoctions et d'infusions d'herbes, de compresses et d'une douche de contraste.

  1. Une alternative à l'auto-massage avec une attaque sévère de spasme dans la tête peut être une compresse: chaude ou froide. Si la tête fait tellement mal que la personne ne trouve pas la force de masser la zone douloureuse, il est préférable de le mettre au lit et d'appliquer la méthode des compresses contrastées pendant un quart d'heure.
  2. Le café noir peut agir comme un assistant efficace, économisant des pulsations dans la tête. Une tasse d'une boisson fraîchement préparée sera suffisante pour soulager et minimiser la douleur, vous pouvez également ajouter une tasse de thé vert et du chocolat.
  3. Le thé à la camomille peut être préparé indépendamment, peut être acheté à la pharmacie. Le thé chaud des fleurs aidera à soulager un spasme pulsatoire aigu dans les tempes, si vous buvez une tasse et que vous vous allongez pendant une heure et demie.
  4. Un verre de jus frais d'oranges avec l'ajout de jus de citron a longtemps été considéré comme une boisson thérapeutique pour les maux de tête: vous pouvez améliorer l'effet en utilisant de la vitamine C en comprimés.

Il est important de garantir l'accès de l'air frais à la pièce où se trouve le patient souffrant d'une crise de maux de tête. La température dans la pièce ne doit pas non plus être trop élevée, il est préférable que la pièce soit fraîche, le patient doit être recouvert d'une couverture chaude.

Prévention des exacerbations et des convulsions

Dans le cas où une personne souffre de fréquents épisodes récurrents de maux de tête dans la région temporale gauche, elle devrait certainement consulter un médecin pour obtenir des conseils, un diagnostic et un traitement..

  1. Si des douleurs régulières sont causées par un rhume, se produisent dans le contexte d'une infection virale, alors, très probablement, les maladies ORL sont leur cause. Dans ce cas, vous devez vous dépêcher pour un rendez-vous avec l'oto-rhino-laryngologiste.
  2. Il est important de vérifier la présence de gencives malades et enflammées et de caries cariées. S'il y en a, les dents peuvent être une cause possible de douleur - vous devriez vous dépêcher chez le dentiste.
  3. Les maux de tête accompagnés de maux de dos sont très probablement causés par des pathologies vertébrales - un ostéopathe aidera.
  4. La migraine est traitée par un neurologue, c'est ce spécialiste qui sélectionnera et ajustera la thérapie en fonction des caractéristiques individuelles du corps du patient.
  5. Les maux de tête d'étymologie inconnue sont traités par un psychologue ou un psychothérapeute, car la cause de leur apparition est des troubles nerveux et des troubles émotionnels.

Il n'est pas nécessaire d'ignorer un mal de tête dans la zone temporale gauche, l'automédication avec de tels symptômes est également dangereuse. Les crampes peuvent être de nature différente, avec différents degrés de gravité, mais avec leur répétition périodique, elles devraient «sonner l'alarme» et prendre rendez-vous avec le médecin..

Pourquoi le temple fait-il mal du côté gauche et comment y faire face?

L'expression mal de tête sur le côté gauche chez la plupart des patients est clairement associée au concept de sensation d'éclatement ou d'oppression qui perce toute la nuque, la région des tempes et les arcades sourcilières. Cependant, c'est loin d'être toujours le cas - souvent la douleur qui en résulte est clairement localisée dans la région du temple gauche. La question se pose - pourquoi le temple gauche fait mal et que faire à ce sujet?

Les causes de la douleur dans le temple gauche

Pour commencer, il sera nécessaire de déterminer clairement que la douleur dans le temple gauche n'est pas une nosologie indépendante - cette condition n'est rien d'autre qu'une des manifestations de la maladie sous-jacente. Maux de tête toujours pour une raison quelconque. Même s'ils disent que ça fait mal «par le temps», ce n'est pas tout à fait vrai - pour beaucoup, en raison d'une augmentation de la pression atmosphérique, les barorécepteurs du corps sont activés, c'est pourquoi cette sensation survient.

Un point fondamentalement important, sur la base duquel les tactiques du patient sont réellement déterminées - un traitement efficace devrait éliminer non seulement le symptôme (bien que cela soit également très important), mais également la véritable cause de la douleur. Alors, quelles maladies peuvent se manifester par un mal de tête dans la région du temple gauche de divers degrés d'intensité (à partir de picotements ordinaires à un point tel qu'il devient visible comment pulsation de l'artère temporale)?

Crise de migraine

Cette pathologie conduit à des douleurs localisées dans le temple gauche dans la grande majorité des cas. Le mécanisme de développement de cette condition est un spasme à court terme des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une ischémie de la partie du tissu nerveux (cerveau) dont il est responsable..

Veuillez noter que même l'interruption la plus courte de l'approvisionnement en sang et du trophisme cérébral se manifeste par un mal de tête intolérable. Et ce n'est absolument pas surprenant - le corps signale ainsi que l'un des organes vitaux est affecté.

La douleur avec migraine se révèle être clairement localisée et non sujette à l'irradiation. Elle se caractérise par une évolution paroxystique, la durée de l'attaque peut varier de quelques minutes à un jour (dans ce cas, il est d'usage de dire que le patient a un statut migraineux et a besoin d'une hospitalisation immédiate à l'hôpital).

En ce qui concerne quoi faire dans ce cas, personne ne se pose de questions.
En plus de tous les symptômes ci-dessus, la migraine a un autre syndrome pathognomonique (cela se réfère à une condition qui n'est caractéristique que d'une seule maladie). Nous parlons maintenant d'aura - précurseurs typiques d'une crise de migraine. Ils peuvent survenir à la fois une heure avant son démarrage et un jour - personne ne peut prédire l'écart de temps entre ces deux états. De plus, chez le même patient, ils peuvent apparaître à des moments complètement différents, cela ne dépend de rien.

Cependant, l'intervalle de temps entre une crise de migraine et l'aura qui s'est produite n'a pas de signification particulière en termes de clinique. Il est beaucoup plus important d'apprendre à déterminer la manifestation des symptômes - dans le cas où une assistance est fournie à ce stade, il sera possible d'éviter complètement une crise de maux de tête.

Le temple commence à pulser ou la vue est altérée - prenez immédiatement de l'antimigraine et du nimésulide. Ou toute autre combinaison d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien et d'un agent anti-migraine spécifique. Si la douleur est donnée à l'œil ou à la mâchoire, il faudra ajouter Actovegin ou Celtican au traitement, un comprimé deux fois par jour, une semaine de cours.

Dois savoir! Peu importe si la tempe gauche de la tête fait mal avec une migraine ou la droite - la localisation ponctuelle de la douleur dans cette condition n'a rien à voir avec le choix des tactiques pour gérer le patient.

Mais s'il y a une douleur irradiant dans l'œil, alors vous devriez penser à la nature neurologique de la pathologie. Ce symptôme a une signification clinique, car la douleur peut être battue et irradiée en raison de lésions inflammatoires des nerfs périphériques. En règle générale, le nerf facial, la branche temporale de l'occipital ou du trijumeau est affecté. Avec cette maladie, l'expression du visage est toujours perturbée.

L'hypertension artérielle est une source de maux de tête

Dans la grande majorité des cas, une augmentation de la pression artérielle entraîne une douleur généralisée localisée dans la région pariétale, la région des arcades sourcilières et dans les deux temples. Un mal de tête dans le temple gauche est répandu et il semble qu'il se déplace toujours quelque part (migre).

Si nous prenons en compte le cas où il y a une douleur précisément localisée - dans le temple gauche ou dans toute autre région anatomique), alors il faudra penser non seulement à la crise hypertensive, mais à la complication de l'hypertension. En règle générale, telle est l'insuffisance cérébrovasculaire aiguë (en d'autres termes, un type d'AVC hémorragique, lorsqu'une hémorragie se produit dans une certaine partie du cerveau, dans ce cas la zone temporale), mais un anévrisme aortique stratifié peut également se manifester de cette façon.
En termes de diagnostic au stade préhospitalier, la seule chose qui puisse être faite est de mesurer le niveau de pression artérielle et d'évaluer la sécurité des expressions faciales. Dans ce cas, si la pression est augmentée à 160/80 et plus, et qu'il y a également une violation des expressions faciales et de la parole, alors c'est définitivement un accident vasculaire cérébral. L'hospitalisation est nécessaire de manière urgente, tout comme avec un anévrisme aortique stratifié. Dans ce dernier cas, en toute équité, il convient de noter que la prévision est encore plus défavorable, car non seulement elle tire sur le temple, mais elle "se désintègre" au sens littéral du terme, l'ensemble du vaisseau.

Lésions locales

Un mal de tête, qui n'est situé que dans la région du temple gauche, peut survenir après une lésion cérébrale traumatique - non seulement comme une manifestation immédiate, mais aussi comme un symptôme éloigné. Souvent, un hématome sous-dural survient dans ce cas, qui peut ensuite se révéler être une source d'un grand nombre de problèmes très différents. Donc, dans tous les cas, si vous êtes frappé à la tête, vous devrez vous rendre chez le médecin pour exclure la probabilité de problèmes neurologiques.

La douleur à mâcher dans la tempe gauche est un signe clair de myosite faciale.
Une autre cause de maux de tête locaux peut être des symptômes neurologiques. La névrite du nerf facial, trijumeau et occipital, qui peut survenir après une hypothermie banale, peut très bien provoquer des maux de tête dans la tempe gauche. Une condition dans laquelle la tempe et les yeux font mal est une véritable confirmation des problèmes avec le système nerveux périphérique.

Symptômes de névralgie du trijumeau

Et enfin, les options les plus défavorables pour le développement de symptômes cliniques sont les manifestations de la douleur temporale du côté gauche due à la formation locale (le plus souvent, les tumeurs le deviennent - dans ce cas, peu importe, bénin ou malin, car même le plus, à première vue, le plus sûr et bénin une tumeur qui ne serait pas dangereuse ailleurs entraînera de graves troubles cliniques). Dans ce cas, la chirurgie sera montrée en parallèle avec la chimiothérapie.

Caractéristiques de la douleur

Dans cette situation, la douleur peut être très différente:

  • De par sa nature, il est paroxystique aigu ou se manifeste à long terme, douloureux;
  • Par durée - courte ou longue;
  • L'irradiation de la douleur de la tempe gauche vers d'autres zones anatomiques est possible - tête, cœur ou dos.

Autrement dit, il est impossible de dire sans équivoque quelle sera la douleur dans la zone du temple droit dans un cas particulier - cela est déterminé non seulement par la maladie, mais aussi par les caractéristiques individuelles du corps.


Ce qui est le plus intéressant - la douleur localisée dans le plan pronostique est beaucoup plus défavorable que courante. Cela peut facilement s'expliquer même par le fait qu'une lésion unilatérale indique en soi une violation de la symétrie bilatérale d'une personne. Ce fait est déjà considéré comme la base pour soupçonner la présence d'une pathologie grave..

Intéressant à savoir! La douleur aiguë dans le temple n'est pas de nature paroxystique est encore plus dangereuse, car les maladies focales (tumeurs, lésions par des kystes helminthes) donnent des symptômes qui se développent lentement. Compte tenu de l'option dans laquelle l'œil et la tempe gauche sont douloureux en même temps, il faut penser à une infection herpétique qui affecte les nerfs périphériques.

Quelles enquêtes sont affichées?

Afin de déterminer la cause du mal de tête et de choisir les tactiques appropriées de prise en charge du patient, il sera nécessaire de subir les examens suivants:

  • Consultation d'un médecin généraliste, neurologue et chirurgien (ce dernier uniquement si indiqué);
  • Électroencéphalogramme;
  • Examen aux rayons X de la zone touchée;
  • Examen échographique de la zone touchée;

Mesure de la pression artérielle, évaluation des indicateurs de l'analyse générale de l'urine, du sang.
En comparant les données sur le statut objectif, les plaintes des patients et l'anamnèse avec les résultats des méthodes de recherche instrumentale, il sera possible de conclure quelle pathologie a provoqué la manifestation d'un symptôme de douleur localisé dans la région temporale gauche.

Soins et traitements d'urgence

Comprenez bien - les avantages des soins médicaux d'urgence dépendent de la façon dont vous diagnostiquez correctement la cause d'un mal de tête dans la tempe gauche. Par exemple, si un AVC antihypertenseur est administré avec des médicaments anti-migraine, cette assistance ne bénéficiera en rien. Garde ça en tête. Assurez-vous de faire attention à l'anamnèse. Dans le cas où dans le passé vous deviez faire face à des crises de migraine, il faudra tout d'abord réfléchir à la manifestation de cette pathologie.
Donc, dans le cas où il y avait une attaque de mal de tête aigu dans la région du temple gauche, il faudra d'abord mesurer la pression artérielle. En cas d'augmentation - elle est supérieure à 140/90, il est nécessaire d'introduire du sulfate de magie intramusculaire à 25% dans une dose de 5 ml. Sinon, au moins un comprimé de captopress ou de nifédipine 5 gouttes pour 50 g d'eau. Sous pression normale, administrer immédiatement l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène ou paracétamol).

Soit dit en passant, ce médicament peut être administré même si vous n'avez pas la possibilité de mesurer votre tension artérielle. Si vous soupçonnez une crise de migraine, il sera approprié d'utiliser le rapimig ou l'anti-migraine - un comprimé une fois.

N'oubliez pas - si le temple fait vraiment mal, alors vous ne devez pas attendre qu'il passe tout seul - cela peut ne pas arriver. Même si vous avez affaire à des manifestations non intenses et prolongées. Supposons - il y avait une douleur à court terme dans la tempe gauche. Il est nécessaire de prendre des médicaments à ce stade.
La nécessité d'une hospitalisation doit être évaluée sur la base d'une évaluation de l'état général du patient.

La tempe gauche fait mal: une caractéristique de la douleur, des causes possibles et des méthodes de traitement

Au moins une fois dans sa vie, l'oreille gauche, la tempe, la nuque ou une autre partie de la tête fait mal à chaque personne. Des accès de douleur périodiques sont une sensation extrêmement désagréable, surtout si la douleur est grave. Cela fait involontairement se demander: quelle est la cause du syndrome, comment peut-on y faire face? Certains le savent avec certitude: maux de tête si vous êtes très fatigué. Pour d'autres, il est beaucoup plus difficile de déterminer les conditions préalables à l'apparition, et les sensations elles-mêmes sont chroniques, apparaissent constamment tout au long de la vie.

Ça fait mal: comment?

La tête peut faire mal dans différentes zones et zones. Les caractéristiques de la localisation dépendent des causes profondes qui causent la douleur, ainsi que d'un certain nombre de facteurs et de caractéristiques individuels. En règle générale, au rendez-vous, le médecin clarifie d'abord si cela fait mal dans la moitié droite de la tête ou dans la gauche, puis détermine progressivement la focalisation des sensations les plus puissantes. D'après les statistiques, on sait que très souvent, les patients se rendent à la clinique en raison de maux de tête dans la tempe gauche. La douleur peut se propager aux organes visuels et auditifs, couvrir l'arrière de la tête, la couronne.

La douleur dans la moitié gauche de la tête est un phénomène courant, mais cela ne signifie pas qu'elle est totalement sûre. On sait que le plus souvent un symptôme survient pendant le repos nocturne et tôt le matin, mais il peut survenir à un moment imprévisible. À la réception, le médecin vous demandera de caractériser le syndrome, de préciser s'il y a une douleur lancinante dans la tempe gauche, aiguë, terne, douloureuse, pressante, éclatante, piquante. La description la plus précise aidera le médecin à établir le diagnostic préliminaire correct..

Causes et conséquences

Pourquoi peut-il y avoir une douleur sourde et aiguë dans la tempe gauche, venant en attaques ou tourmentant constamment? Le symptôme indique une certaine pathologie, et laquelle - il faudra le découvrir en passant des tests et en passant les études instrumentales sélectionnées par le médecin. Souvent, la douleur dans le temple indique une carie ou des problèmes respiratoires, une congestion nasale. Au moins, il y a des cas où la cause première des plaintes des patients est la dystonie végétovasculaire.

Une pression élevée à l'intérieur du crâne (VVD) est une condition pathologique très répandue chez les gens ordinaires. C'est souvent elle qui provoque des douleurs dans la tempe gauche. La tête, en raison d'une pression intracrânienne dépassant la norme, fait souvent mal aux adolescents, jeunes, adultes, très fatigués à cause des études et du travail. Plus l'intensité de l'activité mentale est élevée, plus les manifestations du TRI sont difficiles. Les charges quotidiennes jouent un rôle. L'attaque peut activer la pente, une activité physique intense, le levage depuis une position horizontale.

Si le mal de tête donnant au temple gauche est provoqué par VVD, les sensations seront sourdes et oppressives. Affectant peut-être le système visuel: l'œil se contracte d'en haut. Dans certains cas, la douleur s'étend à la mâchoire.

Migraine

Cette raison provoque souvent des douleurs dans la tempe gauche de la tête chez les jeunes et les adultes. Selon les statistiques, les personnes de plus de 25 ans sont les plus touchées par les migraines. Un pourcentage élevé parmi les patients de jeunes femmes qui ont récemment accouché d'un enfant. De plus, la migraine est observée dans un contexte de déséquilibre hormonal. Les vaisseaux se dilatent, causant de la douleur.

Une crise de migraine provoque des douleurs dans les tempes. Il peut apparaître à gauche, à droite ou en même temps des deux côtés. Lorsque vous cliquez sur une zone malade, l'état de la personne s'aggrave. Phénomènes d'accompagnement - peur de la lumière, nausées.

La migraine est une condition pathologique qui nécessite une correction, un traitement. La douleur dans la tempe gauche est soulagée par les analgésiques. Les médicaments doivent être sélectionnés par le médecin. Considérant les moyens d'arrêter les spasmes vasculaires. Il est impossible de guérir complètement la migraine, donc le plat principal vise à éliminer les symptômes.

Les maladies vasculaires comme cause de douleur

Si la tête, la tempe gauche et les yeux souffrent pendant longtemps, la cause peut être une maladie des vaisseaux sanguins. Souvent, ce phénomène provoque une tachycardie, une insuffisance cardiaque.

Des accès de douleur périodiques dus à un système circulatoire malsain s'étendent jusqu'à la mâchoire supérieure. Avant de choisir un programme de traitement, il est nécessaire de déterminer la cause profonde, la pathologie, la provocation de la douleur. Déjà sur la base d'un diagnostic précis, des médicaments et des procédures sont prescrits.

Causes hormonales

Parfois, une douleur lancinante dans la tempe gauche indique des perturbations hormonales. Des sauts dans la concentration de divers composés actifs dans le sang peuvent affecter le fonctionnement de différents systèmes et organes, aggraver le bien-être et déclencher des maux de tête. Souvent, les problèmes d'équilibre hormonal provoquent des douleurs, décrites par les patients comme des «tirs». L'identification des symptômes nécessite une clarification du diagnostic par l'endocrinologue.

Causes allergiques et infectieuses

Parfois, le temple gauche ne fait pas seulement mal, mais il semble éclater et il semble que la tête était enflée. Des sensations similaires peuvent gêner l'œil. Les symptômes peuvent indiquer des problèmes d'immunité. Les manifestations secondaires deviennent généralement une congestion nasale, une pulsation à l'intérieur de cet organe respiratoire.

Avec un système immunitaire faible, il y a une forte probabilité d'infection par des bactéries, des virus et le début d'un processus infectieux. Souvent, la douleur dans la tête accompagne la sinusite, les allergies. Pour clarifier la cause profonde, il est nécessaire de donner du sang et des échantillons d'autres tissus et fluides pour la recherche en laboratoire. Sur la base des résultats des analyses, le traitement optimal est sélectionné.

Empoisonnement

Pour découvrir pourquoi la tempe gauche fait mal, il faut analyser les derniers jours: comment le régime alimentaire a changé, quels médicaments ont été pris, dans quelles conditions nocives la personne était. Peut-être que la douleur indique un empoisonnement. L'intoxication provoque souvent des douleurs dans la tempe à gauche et les pommettes du même côté de la tête. Pour des sensations aiguës et intenses qui ne disparaissent pas pendant des heures, consultez un médecin.

Un symptôme supplémentaire d'intoxication aiguë est une sensation de plénitude de la tête. Lorsque vous touchez la zone touchée, il semble qu'une ecchymose s'y soit formée. Le patient est légèrement malade, parfois - vomissements. La tête tourne, une personne se sent faible. Dans certains cas, cela indique une grippe et d'autres maladies, parfois un empoisonnement de nature différente..

Artérite

Le terme désigne habituellement les processus inflammatoires localisés dans les artères cérébrales. En découvrant pourquoi la tempe gauche fait mal, le médecin peut soupçonner une telle condition pathologique. C'est assez dangereux, sans aide qualifiée adéquate, il y a un risque de mort. Dans les zones d'inflammation, les parois artérielles s'amincissent, s'affaiblissent. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la probabilité d'une violation de l'intégrité des parois des artères augmente, ce qui entraînera une hémorragie cérébrale.

Avec une douleur constamment dérangeante dans la tempe gauche, vous devez consulter un médecin. L'artérite est indiquée par des phénomènes supplémentaires: la propagation de la sensation au front, sur la pommette à gauche, leur activation lorsque vous cliquez sur la tempe. Si l'artérite est confirmée, le traitement est démarré immédiatement..

Accident vasculaire cérébral

Cette raison est peut-être l'une des plus terribles, dangereuses et effrayantes. Pas étonnant: si la tempe gauche fait mal à cause d'un accident vasculaire cérébral, la condition est allée assez loin. Les gens appellent souvent un AVC un AVC d'apoplexie. Cette condition est beaucoup plus dangereuse que tout ce qui précède, mais elle se développe très, très rapidement. Il y a des cas connus dans les statistiques médicales où une ambulance n'a pas eu le temps de venir chez un patient, malgré un traitement et un départ en temps opportun - les progrès de la pathologie peuvent être si actifs.

Une douleur dans la région temporale du côté gauche peut indiquer un accident vasculaire cérébral si d'autres signes concomitants de cette condition pathologique sont observés. Pour certains, la parole devient trouble, d'autres perdent conscience. Avec un accident vasculaire cérébral, il brûle la peau, est étourdi, nage devant les yeux, cette condition est activée si vous vous tournez ou essayez de vous plier. Les orteils deviennent engourdis, le visage devient asymétrique, le patient ne peut pas sourire, n'est pas en mesure de prononcer son nom ou de lever les mains. Si vous présentez l'un de ces symptômes ou plusieurs, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Ostéochondrose

Parfois, pour cette raison, la tempe gauche fait mal, parfois la droite, mais une douleur dans toute autre partie de la tête est possible. La douleur la plus intense devient si vous appuyez sur le cou et déplacez cette partie de la colonne vertébrale. Souvent, les symptômes sont particulièrement graves si vous attrapez un rhume dans le cou..

Les outils matériels les plus modernes et médicamenteux aident à éliminer l'ostéochondrose. Certes, vous devrez suivre strictement toutes les recommandations du médecin, passer à une bonne nutrition et pratiquer la gymnastique pour le cou. Vous devez abandonner le sel, protéger votre cou des courants d'air et prendre un certain nombre d'autres mesures pour maintenir la santé.

Néoplasme

Une autre raison terrible, expliquant dans certains cas pourquoi la tempe gauche fait mal, est une tumeur. Peut-être une formation bénigne ou des cellules dégénérées atypiques. Dans toutes les options, la prolifération progressive de la zone devient la cause de la douleur dans la tête. La tumeur comprime les fibres nerveuses, interfère avec la perméabilité des vaisseaux sanguins. Tout cela affecte l'état général du patient et provoque des douleurs. Le plus souvent, cela fait mal au-dessus du temple, se propage au front.

Nutrition et douleur

Dans certains cas, la cause de la douleur dans la tempe gauche peut s'expliquer par une mauvaise nutrition. Si le corps ne reçoit pas la quantité nécessaire de composants importants, irremplaçables et utiles, de vitamines, d'acides avec de la nourriture, cela peut signaler un problème de sensations désagréables. Le manque de données est envoyé au cerveau, traité et exprimé dans la douleur ressentie par une personne. La nature des sensations peut être très différente. Souvent, les gens se plaignent de douleurs aiguës dans le temple de gauche.

Causes et phénomènes

Dans certains cas, la douleur dans la moitié gauche de la tête, en particulier dans la région temporale, peut s'expliquer par l'athérosclérose cérébrale. La maladie est assez grave et dangereuse, nécessite la nomination immédiate d'un cours thérapeutique adéquat.

L'intoxication alcoolique peut provoquer des maux de tête. Après une soirée ou une nuit orageuse, beaucoup le matin souffrent d'une gueule de bois familière. Parfois, ces douleurs sont suffisamment fortes pour réduire à zéro la capacité d’une personne à travailler toute la journée. Des cas plus graves sont connus en médecine lorsque l'intoxication alcoolique est devenue la cause du coma et même de la mort.

La douleur dans la tempe gauche peut être due à une pression artérielle élevée. L'hypertension est une condition pathologique chronique dangereuse qui nécessite une correction médicale et des changements de style de vie. Dans certains cas, les maux de tête sont associés à des causes psychogènes. Un algorithme de faisceau ou des problèmes dans la fonctionnalité des terminaisons nerveuses de la moelle épinière peuvent provoquer des douleurs dans la tempe..

Comment se débarrasser?

Pour trouver un remède approprié, une méthode pour se débarrasser d'un mal de tête, vous devriez consulter un médecin qualifié. Ce n'est qu'en déterminant la cause racine exacte du phénomène que vous pourrez trouver un moyen de vous débarrasser de la douleur. L'auto-traitement ou l'ignorance du symptôme ne mènera à rien de bon, ainsi qu'à l'utilisation d'analgésiques sans la supervision d'un médecin - cela affectera négativement le travail des systèmes et organes internes, tôt ou tard, cela provoquera des conséquences négatives supplémentaires.

Une approche responsable de votre santé consiste à commencer un traitement contre les maux de tête par une visite chez un thérapeute. Le médecin recueillera les plaintes du patient, établira un diagnostic présumé et enverra pour analyse, examen à un spécialiste plus étroit. Le thérapeute sait que parfois la douleur indique des maladies graves et peut soupçonner laquelle est caractéristique du cas (s'il existe de tels risques). Ne négligez pas la visite opportune chez le médecin, en particulier avec une douleur intense et aiguë: peut-être que les sensations signalent un danger mortel.

À quoi se préparer?

Pour clarifier le diagnostic, vous devrez probablement subir une échographie, une IRM et une doppleroscopie pour clarifier l'état du cœur et du système vasculaire. Le traitement sera confié à un endocrinologue, neurologue, cardiologue ou autre spécialiste, sur la base des informations obtenues lors de l'analyse. Si la maladie est sévère, au stade aigu, l'hospitalisation est possible. Si la pathologie est assez inoffensive, le traitement revient au thérapeute.

Avec une maladie relativement sûre, le traitement peut être pratiqué à domicile, en visitant régulièrement un spécialiste pour surveiller le succès du processus. Les analgésiques sont utilisés pour soulager les crises de douleur. Lesquels sont sûrs et efficaces dans un cas particulier, le médecin vous le dira à la réception.