Principal / Pression

Maux de tête au front, comment traiter et qui contacter?

Pression

AccueilMaux de tête et migraines Les maux de tête font mal aux maux de tête au front, comment traiter et qui contacter?

Pour comprendre pourquoi un mal de tête au front, il convient de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent. C'est pour eux que vous pouvez diagnostiquer le problème et prescrire un traitement.

Maladies provoquant un mal de tête au front

La douleur au front ne se produit pas seule. Chaque manifestation désagréable dans le corps a une explication. Si la douleur est unique, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, car elle est souvent la cause d'un surmenage. Mais un inconfort fréquent dans la partie frontale peut indiquer une maladie.

Les maladies possibles peuvent inclure:

  1. Hemicrania ou migraine - les douleurs avec elle sont souvent localisées d'un côté, donnent à l'œil, à la mâchoire. Parfois manifesté avec des nausées, une irritabilité accrue, une odeur, un son et une photosensibilité. Douleur paroxystique, dure de 5 minutes à quelques jours.
  2. Frontite - l'inconfort se produit en raison d'une inflammation des sinus frontaux. Avec une douleur éclatante, qui augmente avec la flexion, la température augmente, une décharge purulente apparaît.
  3. Les symptômes associés à la sinusite sont similaires à la sinusite frontale. Larme, semblable à une réaction allergique, douleur pressante qui interfère avec le sommeil.
  4. L'émoïdite est une autre maladie ORL, dont les symptômes sont similaires aux deux précédents. Dans ce cas, l'inflammation se produit dans les sinus de la paroi nasopharyngée postérieure..
  5. Maladies infectieuses (SRAS, ARI, grippe et autres) - en plus de la douleur au front, elle se manifeste par des frissons, une faiblesse et de la fièvre.
  6. Tumeurs cérébrales - selon l'emplacement de la tumeur, la douleur apparaît à des endroits spécifiques. Les signes peuvent également être des étourdissements, des convulsions et des vomissements, des troubles mentaux.
  7. Névralgie du trijumeau - en plus du front, la douleur se produit dans le côté droit et gauche, elle est paroxystique, brûlante et pire pendant le mouvement.
  8. La présence de blessures, post-traumatisme - selon le lieu de la violation, il peut y avoir de légères nausées, des étourdissements, des douleurs se propageant dans la tête.
  9. L'augmentation de la pression intracrânienne est une manifestation qui caractérise les changements structurels dans le cerveau. Il s'accompagne de douleurs intenses, notamment de la partie frontale, d'hyperémie oculaire, de faiblesse avec convulsions et d'irritabilité.
  10. Maladies oculaires - selon les espèces, elles produisent une douleur lancinante, sourde et lancinante.

Autres causes de douleur au front

Maux de tête au front et pour d'autres raisons. Ce n'est pas une maladie, mais des manifestations qui devraient vous faire penser à votre santé. Les plus courants comprennent:

  • intoxication;
  • fatigue chronique;
  • accumulation de substances nocives dans le corps;
  • manque d'oxygène;
  • travailler à l'ordinateur;
  • changement de pression artérielle.

La toxicité fait référence à l'inhalation de composants nocifs comme la peinture, la fumée et d'autres substances à forte odeur. Le manque de repos approprié affecte également négativement l'état général d'une personne et provoque la manifestation de symptômes désagréables. La cause de leur apparition est le dysfonctionnement du corps.

Les amateurs de café et de restauration rapide peuvent également remarquer que leur front leur fait mal. L'accumulation dans le corps de caféine, de nitrates, de glutamate monosodique et d'autres substances similaires en grande quantité est un poison pour le corps.

Aération rare de la pièce, promenades peu fréquentes - tout cela conduit à une privation d'oxygène du corps. La survenue de symptômes désagréables est également affectée par un travail constant à l'ordinateur ou un visionnage prolongé de la télévision. L'hypodynamie est une cause fréquente de douleur dans la tête, ainsi que d'autres troubles.

Déménager dans un endroit au climat différent, descendre dans une mine ou, inversement, grimper dans les montagnes peut nuire à la condition. Toute la raison du changement de la pression artérielle.

Quel médecin contacter?

Si les maux de tête au front ne disparaissent pas pendant longtemps et que des symptômes supplémentaires l'accompagnent, vous devriez consulter un spécialiste. Médecins auprès desquels vous pouvez demander conseil: thérapeute, oto-rhino-laryngologiste, ophtalmologiste, neurologue, oncologue, psychothérapeute, réflexologue.

Il peut ne pas être immédiatement clair quelle est la cause de l'inconfort. Dans certains cas, le diagnostic est difficile même pour un spécialiste. Dans ce cas, le passage de tous les médecins à son tour est prescrit. La marche commence par un thérapeute. Méthode d'exclusion - une option efficace pour déterminer correctement la cause de la douleur et prescrire un traitement efficace.

En fonction des symptômes supplémentaires, le patient peut décider qui contacter. Avec une fatigue générale prononcée et des situations stressantes constantes, cela vaut la peine de consulter un thérapeute. Les maux de tête, le malaise général et la sécrétion de mucus des sinus indiquent une possible sinusite, sinusite, donc le patient doit consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Si la douleur pénètre dans les yeux - une route directe vers un ophtalmologiste ou un neurologue, car cela peut également indiquer des troubles névralgiques. Un médecin envoie une personne chez un oncologue s'il y a des signes évidents d'une tumeur au cerveau.

Après avoir subi un traumatisme crânien, vous devriez consulter un réflexologue qui vérifiera la réaction et les réflexes.

Diagnostique

En plus de l'examen visuel et de la conversation avec le patient, le médecin a besoin d'informations supplémentaires pour vous aider à choisir le traitement. Selon les plaintes, le spécialiste examine et corrige un gonflement éventuel, des hématomes et des abrasions sur la partie frontale, l'arête nasale, examine l'état du globe oculaire, les pupilles.

Le patient doit nécessairement indiquer des manifestations supplémentaires telles que des étourdissements, des vomissements et d'autres concomitants, car cela clarifiera le diagnostic possible. Les principales méthodes de diagnostic instrumentales comprennent:

  • analyse générale de l'urine et du sang, analyse biochimique du sang;
  • surveillance de la pression artérielle;
  • Tomodensitométrie;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • Étude Doppler des vaisseaux sanguins dans le cerveau.

Si la tête fait mal au front, en plus des options courantes présentées, la pression oculaire est mesurée, une encéphalographie est effectuée, une radiographie des sinus et du crâne dans son ensemble est effectuée. Si la nature névralgique de la maladie est suspectée, une ponction du liquide céphalo-rachidien est effectuée..

Traitement

Le but de la thérapie dépend de la raison pour laquelle la tête fait mal au front. Les médecins ne recommandent pas l'automédication, car le patient ne connaît souvent pas la vraie raison. Les sensations désagréables au front ne sont pas une maladie, mais seulement l'une des manifestations.

L'auto-traitement consiste à prendre des analgésiques qui élimineront la douleur et aideront à oublier le problème. Mais, en règle générale, cela aide pendant un certain temps ou n'aide pas du tout. Le soulagement temporaire de la douleur ne résout pas le problème. De plus, ces médicaments ont de nombreux effets secondaires qui affectent d'autres organes humains. L'utilisation systématique d'analgésiques entraînera un dysfonctionnement du foie, perturbera la muqueuse intestinale.

Le traitement des maux de tête implique une approche intégrée qui comprend la prise d'un certain nombre de médicaments. Mais avec la pharmacothérapie, tout ne fonctionne pas. Et en plus de cela, les médecins recommandent le passage de l'acupuncture, l'acupression. Mais une partie importante de toute thérapie est un changement dans le rythme de vie, la routine quotidienne, la nutrition.

Si un néoplasme est trouvé dans le cerveau humain, le traitement de la douleur avec des comprimés est inutile, par conséquent, une intervention chirurgicale est prescrite.

En plus des méthodes de traitement traditionnelles, des méthodes folkloriques sont également utilisées. Mais l'utilisation de la médecine alternative seule n'est pas recommandée. Cela fait partie d'une approche intégrée. Mais avant d'utiliser des infusions et des décoctions dans le traitement, vous devez consulter votre médecin.

Médicaments

Après avoir identifié la raison pour laquelle le front fait très mal, un médicament est prescrit. Il vise à éliminer les manifestations désagréables, à atténuer la douleur et à combattre la cause profonde.

Le traitement des maux de tête consiste à prendre une variété de médicaments, en fonction de la cause possible et des manifestations associées. Si une inflammation est détectée dans le corps lors d'une analyse, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits. Les plus populaires et les plus efficaces sont le paracétamol avec l'ibuprofène et le diclofénac. Ils conviennent à la grippe, aux infections virales respiratoires aiguës et aux infections respiratoires aiguës pour soulager la température et éliminer la douleur..

Les douleurs douloureuses, serrantes, lancinantes et autres sont éliminées avec les antispasmodiques. Les No-shpa avec Papaverine sont populaires. Si la nature de l'inconfort du front et de l'arrière de la tête et d'autres parties de la tête est une infection, des antibiotiques sont prescrits par un spécialiste. Il peut s'agir de préparations locales sous forme de gouttes pour le nez, ainsi que sous forme de comprimés, d'injections. Polydex avec Isofra et Céphalosporine - gouttes pour éliminer l'infection dans le nasopharynx, qui est la cause de la compression du front.

La cause première de la grippe est un virus qui affecte tout le corps. La solution est des médicaments antiviraux comme Aflubin et Amizon. Si un gonflement est détecté, un spécialiste prescrit des antihistaminiques - Suprastin et Zirtek. Ils visent à éliminer l'œdème apparu sur le tissu muqueux.

Les maladies oculaires provoquent souvent des douleurs au front. Le traitement de ces maladies consiste à utiliser des gouttes pour les yeux - Fotil et Xalacoma. Ces médicaments sont prescrits pour augmenter la pression dans les yeux. L'hypertension artérielle est réduite avec Cartopril et Enalapril.

En plus de ce qui précède, des sédatifs sont également prescrits. Des maux de tête sévères rendent une personne agitée et irritable, empêchent le sommeil. Novo-Passit avec Persen - sédatifs courants utilisés pour la névrose.

Remèdes populaires

Les méthodes de médecine traditionnelle ne doivent pas être utilisées comme alternative aux méthodes traditionnelles. La meilleure option est de les compléter avec un traitement médicamenteux, afin d'éviter l'utilisation constante de médicaments contre la douleur. L'avantage des remèdes populaires est leur sécurité. Cela leur permet d'être utilisés non seulement par les adultes, mais aussi par les enfants..

L'option la plus courante est la compression. Cette option convient à l'hypertension artérielle. Pour une compresse sur le front et le cou, utilisez une solution de vinaigre et d'eau. Pour 200 ml de liquide, 15 ml d'acide acétique. Trempez un petit morceau de tissu dans la solution, pressez et attachez au point sensible. Une fois sec, humidifiez à nouveau et répétez jusqu'à ce que les sensations douloureuses disparaissent..

Pour une autre compresse, qui est utilisée pour éliminer les symptômes désagréables dans la tête, l'argile cosmétique et l'huile essentielle sont nécessaires. Mélanger l'argile avec de l'eau dans un rapport approximatif de 1 à 3, de sorte que la consistance ressemble à de la crème sure liquide. La quantité d'argile nécessaire est d'environ 150 grammes. Ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de menthe poivrée au mélange. Mettez le mélange entre des couches de tissu ou de gaze, mettez sur le front, le whisky et laissez reposer pendant au moins 20 minutes.

Une douleur aiguë et lancinante au front est éliminée avec l'ail et son jus. Ils peuvent lubrifier le nez, le front et le whisky.

Un anti-inflammatoire et sédatif en médecine traditionnelle est la camomille. Inflorescences séchées à raison de 5 grammes, ajoutez de l'eau et gardez le feu pendant au moins cinq minutes. Après cela, insister et refroidir le bouillon, filtrer et boire avant de manger. 70 ml suffisent pour une dose.

Le millepertuis a un effet sédatif. Pour en faire du thé, vous avez besoin d'une cuillerée d'herbe séchée et d'un verre d'eau bouillante. Vous devez insister 30 minutes, et après ce temps, vous pouvez prendre. Le liquide résultant est divisé en 3 doses.

Si votre tête vous fait mal au front, au cou, il est utile de boire du jus de carotte frais. Il aide non seulement à gêner la tête, mais est également utile pour la vision. Un verre de jus par jour suffit pour se sentir mieux.

La prévention

Les mesures préventives contre la douleur dans la tête impliquent la mise en œuvre d'une série d'actions qui aideront à prévenir la maladie. Lorsque le front fait mal et que l'inconfort ne disparaît pas longtemps, complété par de nouveaux symptômes, cela peut indiquer le début du développement de la maladie. Malgré cela, les recommandations de prévention sont également pertinentes pendant la maladie, car elles aideront à soulager la douleur..

Afin d'éviter un mal de tête et le développement ultérieur de la maladie, vous avez besoin de:

  • éliminer les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), car cela affecte le fonctionnement du cerveau et conduit à sa destruction;
  • ajuster le régime, le rendre plus équilibré, avec un minimum de produits nocifs;
  • faire des exercices quotidiens, idéalement, faire du sport;
  • Ne vous écartez pas du régime du jour, allez vous coucher, levez-vous en même temps;
  • boire au moins un litre et demi d'eau par jour.

En plus des sports, le yoga convient également - il contribue à améliorer la circulation sanguine. Particulièrement pertinent pour un travail sédentaire constant à l'ordinateur. Vous pouvez prévenir la douleur avec la méditation ou l'art-thérapie. Ces options affectent non seulement le cerveau, mais améliorent également la circulation sanguine en général, augmentent la résistance au stress.

Douleur au front - causes, diagnostic, traitement

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Données générales et principales causes du symptôme

La douleur au front est un type de mal de tête. Les causes de son apparition sont diverses. Ils peuvent être répartis dans les groupes suivants:
1. Blessures au front.
2. Pathologie du système cardiovasculaire.
3. Maladies infectieuses et inflammatoires.
4. Pathologies du système nerveux.

Par nature, la douleur au front peut être aiguë, lancinante, pressante, piquante. Il peut déranger pendant une courte période ou pendant une longue période, se produire seul ou en combinaison avec d'autres symptômes. Le patient doit en parler au rendez-vous chez le médecin afin que le diagnostic soit posé et qu'un traitement efficace soit prescrit..

Douleur aiguë sévère au front lors de blessures

Front meurtri

Une ecchymose au front est un type de blessure dans laquelle seuls des dommages aux tissus mous (dans ce cas, principalement la peau) sont notés. La douleur au front survient immédiatement après la blessure et disparaît progressivement les jours suivants..

Souvent, une douleur au front accompagnée d'une ecchymose s'accompagne de l'apparition d'un hématome sous-cutané (ecchymose). Il se résout également en quelques jours. Si l'hématome est assez grand, il peut s'envenimer. Dans ce cas, la douleur au front augmente, la température corporelle augmente, au toucher, une douleur intense est notée.
La cause d'une douleur intense au front avec une ecchymose est établie lors d'un examen direct. En cas de traumatisme crânien, il y a toujours un soupçon de commotion cérébrale, par conséquent, un neurologue doit être examiné, surtout s'il y a un hématome.

Fracture osseuse frontale

Les fractures de l'os frontal sont des blessures assez graves qui surviennent généralement lors de l'impact. À ce stade, une douleur très intense se produit au front. Ces blessures sont presque toujours accompagnées d'une commotion cérébrale ou d'une contusion cérébrale..

Avec des fractures de l'os frontal, une douleur intense au front s'accompagne des symptômes suivants:

  • hématome sous-cutané prononcé dans le front;
  • déformation du front qui, en règle générale, est également clairement visible;
  • troubles généraux: maux de tête, vertiges, nausées et vomissements, perte de conscience;
  • si la fracture affecte les orbites, il y a une déficience visuelle, une double vision;
  • saignement des oreilles, la libération d'un liquide clair d'eux - le liquide céphalo-rachidien (cela indique des dommages graves) peut être noté;
  • si les sinus paranasaux (maxillaire, frontal) sont affectés, il y a une accumulation d'air sous la peau du front et du visage - cela semble un peu enflé.

S'il y a même le moindre soupçon d'une fracture de l'os frontal, la tomographie obligatoire est montrée à la victime. Après confirmation du diagnostic, le patient est immédiatement placé à l'hôpital.

Commotions cérébrales et ecchymoses du cerveau

Avec des blessures au front, des commotions cérébrales et des ecchymoses cérébrales peuvent survenir. S'il y a une fracture de l'os frontal, alors l'une de ces conditions sera certainement détectée.

Avec une commotion cérébrale, la douleur au front s'accompagne de nausées, de vomissements, de vertiges et d'une faiblesse générale. Une perte de conscience à court terme au moment de la blessure peut survenir (avec une commotion cérébrale, elle ne dure généralement pas plus de 5 minutes). Dans le même temps, parfois avec une commotion cérébrale, il n'y a qu'une douleur intense au front sans aucun autre symptôme. En cas de suspicion de cette condition, le patient entré dans la salle d'urgence doit être examiné par un neurologue.

Une lésion cérébrale est une affection plus grave et plus grave. Au moment de la blessure, une douleur intense au front, des nausées, des vomissements et des étourdissements sont également notés. La perte de conscience peut durer assez longtemps. Des manifestations neurologiques telles que la vision double, les pupilles inégales et leurs différentes largeurs, la faiblesse d'une jambe ou d'un bras d'un côté peuvent être détectées..

Avec une ecchymose au cerveau, la douleur au front et d'autres symptômes non seulement ne diminuent pas, mais peuvent même augmenter. Pendant la radiographie et la tomodensitométrie, les fractures de l'os frontal sont presque toujours détectées.

Les commotions cérébrales et les ecchymoses du cerveau sont des conditions assez graves qui peuvent avoir des conséquences désagréables. Par conséquent, avec une blessure suffisamment grave au front et en général à la tête, il est nécessaire de conduire la victime aux urgences pour examen..

Abrasions et plaies du front

Douleur au front dans les maladies infectieuses et inflammatoires

Frontite

La frontite est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les sinus frontaux situés dans l'épaisseur de l'os frontal, directement au-dessus du nez. Le plus souvent, la sinusite frontale est une complication des maladies respiratoires aiguës, des infections virales.

Les patients atteints de frontite s'inquiètent de douleurs intenses au front, surtout le matin. En fonction de quel côté le sinus est affecté, une douleur au front est notée principalement à droite ou à gauche. Elle peut avoir un degré de gravité différent: de presque imperceptible à insupportable. Il disparaît généralement lorsque le contenu s'écoule du sinus frontal, puis reprend à nouveau. Ainsi, les sensations sont de nature cyclique.

La douleur au front accompagnée d'une sinusite frontale s'accompagne généralement des symptômes suivants:

  • malaise général, fièvre;
  • congestion nasale du côté où la douleur est notée;
  • dans les cas graves, perte d'odeur, photophobie.

La frontite et la douleur au front à droite ou à gauche surviennent très souvent en tant que manifestation d'une infection grippale. Dans ce cas, le patient peut souvent remarquer un gonflement sur le nez en raison d'une altération du flux sanguin dans les capillaires et d'un gonflement de la peau.

Le diagnostic de sinusite frontale est établi après examen par un médecin ORL. Un traitement antiviral et antibactérien est prescrit..
En savoir plus sur frontal

Sinusite

La sinusite est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans les sinus maxillaires situés sur les côtés du nez. Souvent, cela provoque une douleur non pas à l'emplacement immédiat des sinus, mais au front, à droite ou à gauche.

Les autres symptômes de la sinusite sont assez caractéristiques:

  • la douleur survient généralement au même moment de la journée;
  • augmentation de la température corporelle, faiblesse générale, malaise, frissons;
  • le nez est bloqué d'un côté; la sortie des narines a lieu.

Le diagnostic des causes de la douleur au front et la nomination du traitement sont effectués par l'oto-rhino-laryngologiste. Des médicaments antibactériens, une physiothérapie sont prescrits. Dans les cas plus graves, un sinus maxillaire est perforé..
En savoir plus sur la sinusite

Ethmoïdite

Maladies infectieuses

Douleur au front associée à des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins

Augmentation de la pression intracrânienne

Baisse de la pression intracrânienne

Douleur au front due à des pathologies du système nerveux

Migraine

La migraine est une maladie chronique présente chez 10% des personnes. Il se manifeste sous la forme de douleurs pulsatoires intenses périodiques sur le front, qui couvrent la moitié droite ou gauche de la tête.

Habituellement, au début d'une crise de migraine, il y a une forte douleur lancinante dans la tempe, qui se propage au front et à l'orbite, l'occiput. Il existe d'autres symptômes caractéristiques:

  • faiblesse et vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • la douleur et l'inconfort augmentent considérablement lorsqu'ils sont exposés à une lumière vive et à un bruit fort sur le patient;
  • s'il y a des odeurs fortes dans la pièce où se trouve le patient, il les perçoit également assez douloureusement;
  • chez certains patients, lors d'une crise de migraine, un trouble de l'orientation spatiale est noté;
  • la digestion peut parfois se produire;
  • acouphènes, "vole devant les yeux".

Le plus souvent, les crises de migraine sont répétées avec une fréquence de 2 à 8 fois par mois. Parfois, ils dérangent le patient très rarement, et parfois presque quotidiennement. Pour le moment, la cause de la douleur au front avec migraine n'est pas complètement établie.

Le plus souvent, le patient ressent l'approche d'une crise de migraine: il est précédé d'un complexe de sensations, appelé aura. Il peut s'agir de certaines odeurs ou de légers éclairs devant les yeux. Parfois, c'est juste un ensemble de sentiments difficiles à exprimer avec des mots.
Les médicaments sont utilisés pour traiter la douleur au front avec la migraine. Dans le même temps, le patient doit éviter tous les facteurs pouvant provoquer des crises. Parfois, les douleurs deviennent si fortes et fréquentes que le patient doit établir un groupe d'incapacité.

Un neurologue s'occupe généralement du diagnostic et du traitement de la migraine.

Douleur en grappe

Les douleurs en grappes (faisceaux) dans le front sont des douleurs paroxystiques qui surviennent spontanément, sans raison apparente, puis passent également indépendamment.

Les douleurs de grappe sont de forte intensité: parfois elles sont si fortes que le patient essaie de se suicider et tente de se suicider.

Dans la plupart des cas, des céphalées en grappe dans le front surviennent pour la première fois entre 20 et 50 ans. L'âge le plus caractéristique est de 30 ans. Habituellement, une série de crises suit, après quoi aucun symptôme n'est perturbé par le patient pendant 3 ans. Puis les maux de tête reprennent. Avec des maux de tête groupés, aucune hérédité n'a été notée. Habituellement, le patient est la seule personne de la famille souffrant de cette pathologie.

Une attaque de maux de tête en grappe dans le front se caractérise par les caractéristiques suivantes:
1. Elle se produit spontanément, indépendamment. Il n'est pas précédé d'une aura, comme la migraine.
2. La douleur au front est unilatérale. Il se produit généralement uniquement à droite ou à gauche. La douleur s'étend jusqu'au temple, dans la partie correspondante du front et du cou. Parfois, ils sont localisés uniquement autour de l'œil droit ou gauche.
3. Les attaques sont généralement très courtes (15 minutes), mais fréquentes. De 1 à 10 crises peuvent survenir par jour. Un épisode de maux de tête au front peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Après cela, comme décrit ci-dessus, il y a une période de 3 ans où le patient ne prend pas la peine.
4. Lors d'une attaque, les symptômes qui se produisent du côté de l'œil sont très caractéristiques. La douleur au front s'accompagne d'une rougeur du globe oculaire, d'un rétrécissement de la pupille, d'une déficience visuelle. Paupières du même côté omises et légèrement gonflées.
5. La fréquence cardiaque est caractéristique.
6. Les prochaines crises de céphalées en grappe sont provoquées par le tabagisme, la consommation d'alcool. Ils surviennent souvent au printemps ou en automne.

Une douleur en grappe au front est traitée par un neurologue. En raison de la courte durée des attaques, leur thérapie est difficile. Aujourd'hui, certains médicaments sont utilisés avec succès, mais cela ne devrait être fait que sous la supervision d'un médecin..

La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau est une maladie dont la nature n'est pas encore pleinement comprise. Elle s'accompagne d'attaques de douleurs aiguës aux coutures au visage, aux endroits où passent les branches correspondantes du nerf trijumeau. Si la branche supérieure est affectée, des douleurs aiguës et suffisamment fortes sont notées au front à droite ou à gauche.

Les attaques de névralgie du trijumeau se caractérisent par les caractéristiques suivantes:

  • Ils peuvent survenir d'eux-mêmes, sans raison apparente, mais sont le plus souvent provoqués par le toucher, le rasage, le lavage à l'eau froide ou chaude.
  • Il existe une soi-disant zone de déclenchement, avec une irritation dont la douleur survient avec un degré de probabilité plus élevé: elle se situe entre le nez et la lèvre supérieure.
  • Le plus souvent, une douleur aiguë au front ne dure pas plus de deux minutes (dans la plupart des cas, l'attaque dure plusieurs secondes), elle a un caractère tirant.
  • La propagation de la douleur est très variable et dépend de la façon dont les branches du nerf trijumeau passent sous la peau: souvent les patients se plaignent de maux de dents, de douleurs dans les yeux, les oreilles et le nez. Parfois, il y a une douleur dans l'index à gauche.

Le traitement de la douleur au front avec névralgie du trijumeau est effectué par un neurologue. Des médicaments sont utilisés. Parfois, dans les cas graves, vous devez recourir à une intervention chirurgicale - la destruction du nœud nerveux trijumeau, qui est situé sur la surface interne de l'os temporal.

Névrose

La douleur au front peut également être psychogène. Par exemple, avec la neurasthénie, la névrose hystérique, une suspicion pathologiquement accrue. En plus de la douleur elle-même, aucun autre symptôme pathologique n'est détecté.

Le diagnostic de névrose, dont la seule manifestation est une douleur au front, ne peut être établi qu'après exclusion de toutes les autres causes du symptôme.
En savoir plus sur la névrose

Douleur au front dans les maladies du système musculo-squelettique

Ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est une maladie dégénérative chronique de la colonne vertébrale, en l'occurrence sa colonne cervicale. Dans ce cas, il y a une destruction partielle des disques intervertébraux, la formation d'excroissances osseuses sur les vertèbres - ostéophytes. En conséquence, les ouvertures entre les vertèbres se rétrécissent, à travers lesquelles les racines de la moelle épinière sortent du canal rachidien. Leur compression entraîne de la douleur et d'autres symptômes désagréables.

Le plus souvent, l'ostéochondrose cervicale se manifeste par des douleurs dans le cou. Mais parfois, des douleurs sont généralement observées au niveau du front. Par nature, ils peuvent écraser, tirer, faire mal ou tirer..

Souvent, un mal de tête au front causé par l'ostéochondrose est provoqué par un effort physique froid et excessif, une position uniforme prolongée de la tête et du cou, par exemple, pendant le travail. Les douleurs matinales qui surviennent après que la tête a été dans une position uniforme, surtout si un oreiller inconfortable a été utilisé, sont très caractéristiques..

Pour la douleur au front avec ostéochondrose, d'autres symptômes sont également caractéristiques:

  • acouphènes, "vole devant les yeux", s'assombrissant dans les yeux;
  • étourdissements, nausées, vomissements, pâleur;
  • manque de coordination des mouvements, démarche tremblante;
  • picotements, engourdissements, "ramper" et autres sensations désagréables dans la peau du visage, de la tête, du cou.

Pour diagnostiquer l'ostéochondrose, la radiographie, la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique sont utilisées. Aux fins du traitement, des médicaments, de la physiothérapie, du massage et des exercices de physiothérapie sont utilisés. Lors d'une attaque d'un mal de tête au front causé par l'ostéochondrose, des analgésiques, de la chaleur sèche, du repos sont utilisés.

Céphalée de tension

Pathologie oculaire

Douleurs tumorales au front

Parfois, une douleur chronique au front est associée à des processus tumoraux. Le plus souvent, les types de tumeurs suivants entraînent l'apparition d'un symptôme:
1. Tumeurs de l'os frontal situées sur sa surface interne.
2. Tumeurs du lobe frontal du cerveau. Dans ce cas, la douleur au front peut être accompagnée de symptômes tels que des crises d'épilepsie, des troubles mentaux, la parole, l'odeur, les mouvements.
3. Tumeurs vasculaires - hémangiomes. La douleur peut produire un hémangiome situé dans le lobe frontal du cerveau..
4. Tumeurs des sinus: frontales, maxillaires. Les fumeurs sont particulièrement sujets à de telles pathologies..
5. Une tumeur de l'hypophyse - la glande endocrine la plus importante du corps, située à la base du crâne. Dans ce cas, la douleur au front est souvent associée à une déficience visuelle..
6. Tumeurs situées dans la cavité de l'orbite. Ils peuvent provenir du globe oculaire, du nerf, des vaisseaux sanguins, du tissu adipeux et du tissu conjonctif. En même temps, les yeux exorbités et la double vision sont caractéristiques. Extérieurement, vous pouvez identifier la position asymétrique des globes oculaires sur les orbites.

Habituellement, les patients souffrant de douleurs prolongées au front causées par des processus tumoraux obtiennent initialement un rendez-vous avec un neurologue. Ensuite, l'oncologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de ces conditions.

Que faire si la douleur au front dérange?

Comme il résulte de ce qui précède, la douleur au front peut avoir différentes causes. Parfois, c'est simplement le résultat d'un surmenage, et dans d'autres cas, il signale une pathologie grave. Si le syndrome douloureux est survenu une fois, pendant une courte période et n'a pas été très prononcé, alors, très probablement, il y a eu simplement un épisode de douleur de tension et il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Si la douleur est assez forte et réapparaît périodiquement, vous devriez d'abord consulter un médecin, un neurologue.

Les analgésiques aident à soulager le symptôme, dont le plus commun est l'analgine. Cependant, il convient de se rappeler qu'ils n'aident que pendant un certain temps et n'éliminent pas la cause. Par conséquent, si la douleur au front est causée par une maladie, il est nécessaire que le médecin prescrive un traitement spécial.

Causes de maux de tête sévères avec nausées et symptômes associés

Différentes maladies peuvent avoir les mêmes symptômes. De graves maux de tête au niveau du front et des tempes accompagnés de nausées peuvent survenir avec des migraines, des hémorragies et d'autres troubles. Lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital pour clarifier le diagnostic. Sans traitement, une personne peut avoir des complications.

Symptômes de la maladie

La clarification du diagnostic prendra du temps. Plus le patient décrit son problème, plus il sera facile pour le médecin de déterminer la maladie. Symptômes concomitants de maux de tête sévères et de nausées:

  • la faiblesse;
  • insomnie ou somnolence;
  • vomissement
  • douleur à l'oreille;
  • réduction de l'acuité visuelle.


La chaleur peut survenir avec la grippe. Dans ce cas, la personne augmente la transpiration, elle devient étouffante dans la pièce. D'autres signes sont ajoutés - toux, nez qui coule, nausées.

Avec la méningite, la peau est recouverte d'une éruption rouge. Si le patient commence à s'extasier et a des problèmes d'élocution, il doit être conduit d'urgence à l'hôpital.

Avec la leptospirose, la température corporelle monte à 39 ° C. Le sang se précipite sur le visage et le cou, l'herpès apparaît sur les lèvres. Le quatrième jour de la maladie, la peau devient jaune.

S'il fait chaud dehors, vous pouvez avoir un coup de chaleur. Avec lui, le pouls et le rythme de la respiration changent, des nausées et des vomissements apparaissent, le corps est couvert de sueur froide. Dans les cas graves, tout se termine par des étourdissements, une perte de conscience.

Les maladies infectieuses se développent rapidement. Ils peuvent provoquer une forte détérioration de la santé. Ceci est particulièrement dangereux après une piqûre de tique. Des douleurs articulaires, des maux de tête, de la fièvre, des crampes apparaissent.

Après des traumatismes crâniens, des douleurs intenses, des nausées et des vomissements apparaissent - ce sont les premiers signes d'une lésion cérébrale traumatique ou d'une hémorragie interne.

En cas d'empoisonnement, une intoxication de tout l'organisme se produit. Elle s'accompagne de troubles digestifs, de fièvre, de transpiration élevée, de maux de tête.

Des niveaux élevés de stress, de dépression et d'autres maladies mentales peuvent provoquer une névrose. Elle conduit à l'apathie, à des douleurs articulaires, à une faiblesse, à une gêne lors de la digestion et à la miction.

Causes de maladie

Des maux de tête et des vomissements sévères se produisent en raison de divers problèmes avec le tractus gastro-intestinal ou le système cardiovasculaire. Parfois, c'est un signe du développement d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections respiratoires aiguës ou de la grippe. L'intensité de la manifestation peut aller de faible à forte. La nature du trouble change également: parfois, la douleur est pressante, compressive ou aiguë.

Les causes des pathologies sont conditionnellement divisées en externes et internes. Il existe des facteurs de risque qui augmentent la probabilité d'un trouble particulier. Si la cause du problème est correctement identifiée, il sera plus facile pour le médecin de prescrire un traitement.

Migraine

Avec la migraine, une seule partie de la tête fait mal. Les attaques sont fortes, douloureuses, prononcées. La lésion affecte la moitié du visage, amplifiée par des stimuli externes - légères et fortes odeurs.

Se produit le plus souvent chez les femmes, en un mois, il peut y avoir environ 8 attaques ou plus. Accompagné de troubles visuels: taches lumineuses, rayures, points. Yeux d'une lumière vive agaçante. Le patient a peur des sons forts, des odeurs fortes.

Parfois, les migraines sont précédées d'irritabilité ou de léthargie. Les causes exactes de la maladie sont inconnues. Les médecins ont pu prouver le manque de communication:

Les facteurs de risque incluent la tension nerveuse, le changement climatique, les médicaments hormonaux. Une hypothèse populaire est que la migraine survient dans un contexte de troubles circulatoires.

Basse pression

Une diminution de la pression est caractéristique des jeunes et des enfants. Le problème se développe dans un contexte d'ulcère gastrique, d'ostéochondrose, d'anémie, d'insuffisance cardiaque, de réactions allergiques. La maladie primaire apparaît avec des blessures, une déshydratation sévère, un choc anaphylactique.

La pression intracrânienne change sous l'influence des conditions météorologiques changeantes, des situations stressantes. Le processus s'accompagne de somnolence, de faiblesse, d'une fatigue accrue. Chez l'homme, les mains deviennent souvent froides et en sueur..

La douleur dans les tempes est aiguë, éclatante, douloureuse, se transformant en différentes parties du crâne. Chez certains patients, il apparaît lorsque la position du corps change. Parallèlement, des vertiges, des acouphènes, un assombrissement des yeux, une perte de conscience sont notés.

La pression revient à la normale après avoir pris une tasse de café fort ou de médicaments contenant de la caféine. Soutenir les événements sous la forme d'un mode de vie sain, observer la routine quotidienne, l'activité physique et réduire les niveaux de stress aident.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

La douleur dans l'ostéochondrose peut être aiguë, lancinante et provoquer des étourdissements. Parfois, il éclate et s'écrase. L'attaque est soudaine, dure environ 15 minutes. Apparaît après s'être réveillé ou être dans une position pendant une longue période..

Avec l'ostéochondrose, la température corporelle n'augmente pas. La douleur est localisée dans le cou. Les sensations désagréables peuvent persister pendant sept heures. Les maux de tête ne disparaissent pas après avoir pris des pilules.

L'inconfort de la tête va dans la région cervicale, se produit dans la zone des épaules, du dos, du sternum. Accompagné par:

  • diminution des performances;
  • fatigue chronique;
  • conditions névrotiques, etc..

Hypertension

Cette maladie se caractérise par une augmentation de la pression supérieure à 140/80. Une sensation de crâne serré apparaît, des nausées, des vomissements, des étourdissements sont notés. Une partie palpitante apparaît à l'arrière de la tête et des tempes

une sensation très désagréable. L'intensité augmente lorsque la tête est inclinée.

Les mouvements actifs entraînent l'apparition de douleurs dans le liquide céphalo-rachidien. Ils éclatent dans la nature. La douleur ischémique la plus dangereuse est sourde, douloureuse, elle entraîne des étourdissements et une perte de conscience..

Une douleur aiguë et sévère se produit avec une variété névralgique. Avec une augmentation de la pression intracrânienne, une compression du trijumeau se produit. Il se développe dans le contexte de la maladie mentale..

Fatigue chronique

Le rythme de vie moderne est très mouvementé. Une personne est obligée de travailler de 10 à 12 heures. Ce mode entraîne des perturbations du fonctionnement du système nerveux. Dans certains, cela se manifeste sous la forme d'apathie, de somnolence et d'une diminution de la concentration de l'attention. D'autres - dans des problèmes dans le fonctionnement des fonctions cognitives - souffrent de mémoire, de pensée, de parole.

Une faiblesse peut survenir en raison d'un manque de vitamines, de maladies thyroïdiennes et de médicaments. Parfois, il s'agit de stress et d'un environnement psychologique défavorable..

Symptôme d'une violation - un mal de tête qui dure longtemps, serre le crâne. Une lumière vive irrite les yeux et provoque une augmentation des sensations désagréables..

Vous devez changer votre style de vie, commencer à bien manger et déterminer ce qui cause exactement le problème..

Une tumeur au cerveau

Les petits néoplasmes ne donnent aucun symptôme pendant longtemps. Plus ils deviennent, plus le malaise est grand. Avec une telle maladie, la douleur apparaît le matin, complétée par des convulsions, des évanouissements, des nausées, des vomissements.

Un mal de tête est localisé dans la zone où se trouve la tumeur, par conséquent, une déficience cognitive se produit, les organes perdent en sensibilité et l'attaque disparaît le soir.

Selon la partie affectée, différents symptômes peuvent apparaître. Si le front est affecté, cela affectera le comportement, si les tempes - hallucinations et épilepsie apparaissent.

Empoisonnement corporel

L'intoxication peut se produire dans le contexte de l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité, d'une surdose de médicaments et d'autres substances dangereuses. Ses premiers signes sont des nausées et des vomissements, qui peuvent s'accompagner de sueurs accompagnées de fièvre..

Grossesse

Lors du portage du bébé, chaque femme subit un changement. Son corps change et est responsable de la vie du fœtus. Les changements hormonaux affectent le ton vasculaire, le changent, ce qui conduit au développement de maux de tête.

L'inconfort est affecté par l'environnement émotionnel, la météo, la congestion, le stress, le surmenage. La durée de l'attaque est d'environ une heure, une douleur dans le cou et le cou peut être notée.

Accident vasculaire cérébral

Une augmentation de la pression intracrânienne est dangereuse car une personne subira une rupture du vaisseau, ce qui entraînera une hémorragie. La douleur est forte, vive, forte. La parole est perturbée, une paralysie partielle ou complète apparaît. Parfois, une personne commence à tout voir en rouge.

Une hospitalisation urgente est nécessaire, sinon tout se terminera par la mort.

Quel médecin peut vous aider

Tout le monde ne sait pas quoi faire en cas de maux de tête. Quelqu'un n'attache pas beaucoup d'importance à la condition, préférant endurer l'inconfort.

Le médecin qui traite ce type de problème est appelé neurologue. Si la cause est une tumeur ou un traumatisme, un neurochirurgien sera nécessaire. Le spécialiste vous prescrit des examens qui vous permettront de recueillir une image complète de la violation et de poser un diagnostic précis..

Si une personne a une crise aiguë de mal de tête, cela peut être le signe d'un accident vasculaire cérébral. Une telle violation ne peut pas être corrigée à domicile. Sans traitement, une personne mourra, donc, au premier signe, elle est emmenée d'urgence à l'hôpital.

Les maux de tête sont un signe de maladies infectieuses qui entraînent des complications, vous ne devez donc pas retarder une visite chez le médecin.

Traitement et prévention

Se débarrasser d'un mal de tête commence par un diagnostic correct. Pour ce faire, le patient subit une IRM, subit une série de tests et l'ophtalmologiste examine son système visuel - vérifie le fond d'œil, la pression et la qualité de la vision.

L'inconfort dans les tempes et les nausées indiquent des violations dans le système cardiovasculaire et le tractus gastro-intestinal. Le traitement dépend de la définition correcte de la maladie. Pour une méningite ou une encéphalite, une personne est hospitalisée.

L'hypotension et l'hypertension sont arrêtées avec des médicaments qui vous permettent de normaliser la pression artérielle. Dans certains cas, une personne devra suivre une thérapie à vie..

La chose la plus difficile avec les femmes enceintes. Tous les médicaments peuvent affecter l'enfant, ils sont donc utilisés dans de rares cas. Les procédures d'oxygénothérapie sont efficaces dans lesquelles une femme reçoit une double dose d'oxygène.

Les maux de tête et les vomissements chez un adulte apparaissent dans le contexte de blessures, d'empoisonnement ou de maladies infectieuses. Pour normaliser l'état, il est préférable de livrer la personne à l'hôpital, où elle sera examinée. En cas de blessures, le repos au lit doit être respecté. Dans d'autres cas, des médicaments sont prescrits.

En cas d'attaques de maux de tête, un apport d'air frais doit être prévu. Pour ce faire, ouvrez une fenêtre, desserrez le col et allongez-vous ou asseyez-vous. Ne changez pas de position dans les 15 à 20 minutes.

À titre préventif, vous devez faire du sport, manger correctement, aérer la pièce et tempérer le corps. Des examens médicaux réguliers peuvent détecter des maladies à différents stades..

Les maux de tête sévères et les nausées peuvent être des symptômes de troubles graves tels qu'un accident vasculaire cérébral ou des tumeurs, vous devriez donc aller à l'hôpital si cela se produit.

Maux de tête au front et aux yeux: quelle pourrait être la cause?

Les maux de tête au niveau du front et des yeux sont très courants. Il ne signale pas toujours un problème de santé grave. Souvent, cela se manifeste par une surcharge des muscles du cou, qui se produit de temps en temps chez presque toutes les personnes. Mais parfois, une douleur au front et aux yeux peut être le signe d'une maladie plus grave.

Pathologies pouvant se manifester par des douleurs au front et aux yeux:

  • néoplasmes dans le cerveau;
  • processus infectieux;
  • maladies oto-rhino-laryngologiques;
  • maladies oculaires;
  • troubles du système nerveux.

Quels symptômes devraient alerter? Tout d'abord - l'intensité du syndrome douloureux et la fréquence de survenue, des vomissements à la hauteur de la douleur. Si les attaques sont fortes et répétées à plusieurs reprises, vous devez immédiatement consulter un médecin pour en déterminer la cause. Alors, comment se manifestent diverses maladies au cours desquelles les maux de tête?

Néoplasmes

Le cancer du cerveau est une pathologie très terrible. Aux stades initiaux, des manifestations prononcées peuvent être absentes.Tout néoplasme se développant dans le crâne, augmente la pression intracrânienne et finit par commencer à faire mal à la tête, des vomissements apparaissent au sommet du mal de tête, ce qui n'apporte pas de soulagement, principalement au petit matin, des parésie et paralysie sont souvent observées, mais tout dépend de la scène et du lieu.

Si la tumeur se trouve dans le lobe frontal du cerveau, les patients peuvent ne pas sentir sa présence pendant très longtemps. Parfois, le premier signe n'est pas une douleur, mais une diminution de la vision. Dans d'autres zones, les tumeurs peuvent provoquer divers troubles neurologiques - convulsions, paralysie, troubles de la parole. Souvent, les patients se plaignent de nausées et de troubles du sommeil. Un oncologue diagnostique la maladie.


Les tumeurs malignes se développent très rapidement, donc si vous avez souvent des maux de tête pour une raison inconnue, il vaut mieux ne pas retarder un oncologue. L'IRM aidera rapidement à poser le bon diagnostic ou, à l'inverse, à exclure la pire option.

Les infections

La douleur peut survenir avec diverses infections, notamment la grippe et le SRAS courant. Dans ce cas, il s'accompagne généralement d'une température élevée..

Les complications les plus graves du processus infectieux dans lequel la tête fait mal sont la méningite et l'encéphalite..

Méningite

La méningite est un processus inflammatoire dans la muqueuse du cerveau qui se produit en raison de bactéries ou de virus. Il peut également se développer comme complication après un traumatisme crânien..

En plus de la douleur, les nausées, la fièvre, les muscles raides du cou et du cou, les crampes et les troubles de la conscience sont caractéristiques. Le diagnostiquer par une combinaison de symptômes, y compris les résultats obtenus dans l'étude du liquide céphalo-rachidien.

Encéphalite

L'encéphalite est une maladie virale dangereuse. Ses manifestations sont similaires à la méningite - les maux de tête, la température augmente, la sensibilité des yeux à la lumière augmente.

L'encéphalite à tiques est la plus connue, qui peut être infectée après une piqûre de tique porteuse du virus. Dans les zones où le virus est commun, des épidémies sont généralement observées au printemps.

Maladies ORL

La douleur peut survenir avec une inflammation des sinus frontaux.

La sinusite se caractérise non seulement par un nez qui coule sévère avec un écoulement purulent, mais aussi des douleurs très vives, ainsi qu'une sensation de pression sur les globes oculaires. Comme le processus inflammatoire est proche du cerveau, cette maladie est assez dangereuse.

Avec la sinusite frontale, lorsqu'il y a inflammation de la membrane muqueuse des sinus frontaux, la douleur survient le matin. Pour exclure cette pathologie, vous devez consulter un médecin ORL.

Maladies oculaires

Parfois, une douleur intense derrière les yeux apparaît en raison de l'astigmatisme, de la myopie et de certaines autres pathologies ophtalmiques.

La fatigue oculaire due à un travail trop long sur l'ordinateur peut également être une cause. La consultation d'un ophtalmologiste aidera à résoudre le problème..

Pathologie du système nerveux

Migraine

Il s'agit d'une maladie courante dont les femmes souffrent le plus souvent. Une caractéristique distinctive de la migraine est la localisation et la nature pulsatoire..

La migraine commence généralement par des douleurs dans la tempe, qui sont unilatérales, et les maux de tête sont localisés plus souvent à l'arrière de la tête. Dans la plupart des cas, la douleur est amplifiée par des sons de tout volume, une lumière vive, des vibrations.

Parfois, les attaques sont déclenchées par certains aliments riches en sérotonine, tels que le vin rouge, le fromage, le poisson et le chocolat.

Céphalée de tension

Le mal de tête dû au stress est un diagnostic distinct, ne doit pas être confondu avec la migraine. Le provocateur de la douleur est le stress physique ou psycho-émotionnel. Les douleurs sont différentes en force, en durée et en localisation. Peut ne pas passer quelques jours. Ils sont arrêtés à l'aide d'analgésiques combinés (Novigan, Askofen, Kaffetin, Citramon) et de médicaments monocomposants - Paracétamol, Meloxicam. Un antispasmodique, Drotaverin, peut aider. De plus, le point douloureux vibre.

Pour plus d'informations sur les principaux signes de migraine, voir la vidéo:

Maux de tête en grappe

C'est une maladie rare. La tête avec elle commence à faire mal dans la région temporale ou derrière les yeux, l'attaque dure environ une demi-heure et se répète jusqu'à huit fois par jour.

La maladie des grappes est appelée parce que les crises se produisent en séries de semaines, voire de mois..

En diagnostic, le rôle principal est joué par l'IRM du cerveau, il permet de voir les tissus mous. La TDM est utilisée lorsque vous devez examiner les os du crâne ou si vous soupçonnez une nouvelle hémorragie. Si une personne veut faire des recherches en privé, il est préférable d'effectuer une IRM.

Entre les exacerbations, une personne vit sans attaques, puis une rechute se produit à nouveau. La larmoiement, la transpiration du visage, le gonflement des paupières sont également caractéristiques, le patient éprouve une anxiété sévère et ne peut pas être au même endroit.

Des maux de tête au niveau du front et des yeux peuvent survenir pour diverses raisons. S'ils sont le signe d'un problème de santé grave, d'autres symptômes sont généralement observés. Seul un neurologue qualifié doit déterminer le diagnostic et prescrire le traitement approprié..

Maux de tête au front

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles le whisky écrase et un mal de tête au front. Parfois, la douleur irradie vers les orbites et se détache même à l'arrière de la tête. Sur le lieu de sa localisation, des maladies ou des conditions pathologiques peuvent être détectées. Ceci est très important, car un syndrome douloureux intense peut définitivement déséquilibrer une personne. Si vous avez souvent un mal de tête au front, vous devez contacter un neurologue.

Pourquoi le mal de tête au front

La douleur au front est l'un des types de maux de tête. Cela se produit pour de nombreuses raisons. La nature de la douleur peut être pulsatoire, oppressante, piquante ou aiguë. Cela inquiète pendant une courte période ou dure très longtemps. Dans chaque cas, un mal de tête dans le front pour diverses raisons, mais il existe plusieurs communs:

  • blessures au crâne;
  • maladies infectieuses et inflammatoires;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • pathologie du système nerveux.

Sur le front et les tempes

L'une des raisons pour lesquelles la douleur se produit au niveau du front et des tempes est la surmenage. Autres facteurs provoquant une irritation des récepteurs de la douleur dans cette partie de la tête:

  1. Artérite temporale - affecte les artères de grande et moyenne taille qui alimentent en sang la région temporale, les yeux et les nerfs optiques. Un mal de tête dans le front dans ce cas, brûlant, douloureux, apparaît soudainement.
  2. Hypertension artérielle. Accompagné d'une douleur aiguë et soudaine qui peut même couvrir l'arrière de la tête.
  3. Névrite du trijumeau. Avec cette pathologie, la tête dans la partie frontale est très douloureuse d'un seul côté, où le nerf est affecté. Le syndrome est paroxystique.

Sur la droite

Lorsque la douleur affecte seulement la moitié du lobe frontal, cela indique également certains dysfonctionnements du corps. Les maladies suivantes peuvent être associées à ce symptôme:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dommages à l'articulation mandibulaire;
  • maladies oculaires;
  • hémorragie interne;
  • inflammation des sinus frontaux;
  • glaucome;
  • néoplasme sur le côté droit.

La gauche

Une douleur unilatérale peut survenir du côté gauche. Les raisons ici sont des pathologies graves de la liste suivante:

  • migraine - de petits points dans les yeux semblent faire mal, des envies de vomir se font sentir, une photophobie est observée;
  • ostéochondrose - accompagnée de vertiges, de pulsations du temple;
  • hypersensibilité aux intempéries - toute la moitié gauche de la tête fait mal, les sensations apparaissent avant le début de la neige ou de la pluie;
  • blessures à la colonne vertébrale ou ecchymoses à la tête - une douleur est ressentie par les nerfs affectés;
  • maladies infectieuses - des douleurs dentaires, un rhume dans les muscles de l'épaule ou du cou provoquent une douleur désagréable à gauche;
  • tumeur ou métastase d'un néoplasme d'un emplacement différent - elle provoque souvent une perte d'audition ou de vision.

Au centre du front

Si la tête fait mal dans la région du centre du lobe frontal, les causes peuvent être les mêmes pathologies que dans le cas où les sensations sont situées à droite ou à gauche. Bien qu'il existe des facteurs non inflammatoires. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • oreiller inconfortable
  • changement de climat habituel;
  • long travail à l'ordinateur;
  • l'accumulation dans le corps de glutamate monosodique, de nitrates, de caféine;
  • intoxication par la drogue ou l'alcool;
  • manque d'oxygène dans la chambre.

Les sourcils se blessent

La principale cause de douleur dans les arcades sourcilières est la sinusite frontale. La pression sur eux provoque un inconfort dans les yeux. La frontite s'accompagne d'une température élevée jusqu'à 40 degrés. L'arc sourcilier peut même enfler. D'autres raisons sont:

  • rhinite;
  • stress constant;
  • fatigue chronique.

Mon front me fait mal et me presse les yeux

Des sensations désagréables peuvent également affecter le contour des yeux. Le syndrome douloureux apparaît de façon aiguë ou se développe progressivement. Les principales raisons de sa localisation au niveau du front et des yeux sont:

  • crises de migraine - la douleur est lancinante, constrictive, accompagnée de nausées;
  • stress, névrose, fatigue excessive - entraînent des douleurs de type traction qui créent une sensation de «cerceau ou casque» sur la tête;
  • augmentation de la pression intracrânienne - la tête fait mal immédiatement après le réveil, il y a un bruit, les analgésiques n'aident pas;
  • augmentation de la pression intraoculaire, glaucome - il y a une douleur aiguë dans la partie frontale de la tête et des yeux;
  • fausse myopie - caractérisée par une douleur dans les globes oculaires, une diminution de l'acuité visuelle;
  • maux de tête en grappes - typiques pour les hommes, apparaissent la nuit, empêchent le sommeil, accompagnés de larmoiement;
  • maladies inflammatoires des sinus nasaux - sinusite, sinusite, douleur dans laquelle ils donnent à la zone au-dessus des yeux.

Douleurs au front et nausées

Une personne peut non seulement avoir un mal de tête au front. Certains autres symptômes, tels que des nausées, sont parfois observés. La combinaison de ces signes peut indiquer les conditions ou pathologies suivantes:

  1. Grossesse. La douleur est un signe d'ajustement hormonal.
  2. Blessures à la tête. Après eux, elle souffre longtemps. Les nausées et la douleur s'accompagnent d'une diminution de la mémoire, d'une désorientation dans le temps et l'espace..
  3. Maladies neurologiques. La nausée accompagnée de douleur est un symptôme de méningite ou d'encéphalite, abcès du lobe temporal. La tête fait mal des deux côtés, on dirait qu'elle éclate.
  4. Augmentation de la pression intracrânienne due à une encéphalite, une lésion cérébrale traumatique, un accident vasculaire cérébral, une méningite ou une tumeur cérébrale. Accompagné de fortes douleurs éclatantes, survenant souvent le matin.
  5. Intoxication alimentaire. En plus de la douleur et des nausées, une diarrhée ou des vomissements sont observés..
  6. Règles. Dans le contexte d'un déséquilibre hormonal, une migraine menstruelle survient, qui apparaît 2 à 10 jours avant le début des saignements.
  7. Climax Dans un contexte de nausées et de douleurs, les femmes notent des bouffées de chaleur.

Causes d'un mal de tête au front

Ce symptôme désagréable ne diffère pas seulement par le lieu de localisation. Souvent, la douleur survient dans certaines circonstances, par exemple en se pliant, en toussant ou en appuyant sur le lobe frontal. Les principales raisons de cette condition sont:

  • mauvaises habitudes;
  • maladies du système respiratoire;
  • infections inflammatoires des structures du crâne - sinus, oreilles, yeux.

En toussant

Dans ce cas, le patient note une douleur dans la région du lobe frontal après une quinte de toux. L'État peut durer d'une minute à une demi-heure. Les raisons en sont:

  • fumeur;
  • sinusite chronique, asthme bronchique, diabète sucré;
  • dépendance climatique;
  • du froid;
  • Syndrome d'Arnold-Chiari;
  • attaque cérébrale;
  • un changement dans le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins alimentant le cerveau.

Lorsqu'il est incliné

La principale raison pour laquelle le front fait mal en se penchant est l'avant. Dans les sinus, il y a une accumulation d'un secret visqueux - pus. En se penchant en avant, une personne provoque la pression de cette substance sur la paroi avant des sinus frontaux, où se trouvent de nombreux récepteurs de la douleur. Cela provoque une sensation de lourdeur et de douleur. Les autres causes de douleur lors du basculement sont:

  • sphénoïdite - inflammation des sinus de l'os sphénoïde;
  • ethmoïdite - inflammation des cellules antérieures ou postérieures de l'os ethmoïde;
  • sinusite, si le patient a le nez qui coule à ce moment.

Sous pression

Si des douleurs se manifestent lorsqu'une pression est appliquée sur la partie frontale, diverses maladies des yeux ou du nez en sont la cause. Lorsqu'il n'y a pas de nez qui coule, le glaucome doit être exclu. Si ce symptôme est observé, la cause de la douleur au front est:

Tension au front et aux yeux.

Il y a une chose comme un mal de tête de tension. Il se propage du cou aux yeux, à l'arrière de la tête et aux tempes. Le patient se plaint que sa tête s'écrase et se serre comme un cerceau. Les raisons de cette condition peuvent être;

  • anxiété accrue;
  • une dépression;
  • tension prolongée des muscles du cou;
  • stress psycho-émotionnel;
  • utilisation prolongée de tranquillisants ou d'analgésiques;
  • arrêt respiratoire.

Appuie sur les yeux et le front de l'intérieur

Une plainte fréquente des patients est leur sensation de pression sur les yeux et la partie frontale de l'intérieur. La cause la plus courante de cette maladie est la migraine. L'éclatement des globes oculaires indique une augmentation de la pression intraoculaire. Elle s'accompagne de douleurs dans les maladies suivantes:

  1. Dystonie végétative-vasculaire. Un syndrome douloureux avec une telle pathologie est précédé d'une sensation de pression.
  2. Crise d'hypertension. Le syndrome douloureux éclate, apparaît tôt le matin ou la nuit.
  3. Maladies oculaires. Ceux-ci incluent l'iridocyclite, la névrite optique, la kératite, la conjonctivite.
  4. Maladies inflammatoires - grippe, SRAS. La douleur et la plénitude indiquent une intoxication.

Douleur lancinante

Ce symptôme est caractéristique de la migraine. Le syndrome douloureux recouvre le côté gauche ou droit de la tête. Les attaques sont rares ou se produisent tous les jours. Il existe d'autres causes d'un syndrome douloureux pulsatoire. Les facteurs qui provoquent ici sont:

  • la névralgie du trijumeau,
  • angioedème cérébral,
  • reflété la douleur dans la pulpite,
  • artérite temporale,
  • hypertension intracrânienne bénigne.

Brûlant

La cause des brûlures et des douleurs au front est souvent une migraine en développement. Les mêmes symptômes peuvent provoquer des maladies de la cavité nasale ou des yeux. Les autres causes de brûlure au milieu de la douleur sont:

  • ostéocondrite de la colonne vertébrale;
  • mauvaises habitudes;
  • hypertension artérielle;
  • surmenage du corps;
  • diminution de la vision, fatigue oculaire;
  • crises de panique.

Lourdeur au front

Les causes courantes de lourdeur au front sont les maladies inflammatoires des sinus, telles que la sinusite et la sinusite frontale. Mais la liste des pathologies ne s'arrête pas là. Autres causes de ce symptôme:

  • céphalées de tension - accompagnées d'étourdissements, de nausées, de vomissements;
  • augmentation de la pression à l'intérieur du crâne - caractérisée par un changement de la pression artérielle;
  • intoxication corporelle - la gravité survient dans un contexte de fièvre et de douleurs dans tout le corps;
  • migraine - des nausées et des vomissements sont également observés.

Briser le front et le whisky

Les neurologues rencontrent souvent des plaintes de patients qui lui cassent le front et les tempes. Un tel signe est en effet courant. Les maux de tête au niveau du front et des tempes sont dus à:

  1. Maladie vasculaire cérébrale du cerveau. Ceux-ci incluent la migraine, l'artérite veineuse, la maladie coronarienne, l'hypertension. Il peut également se briser dans les tempes avec une faible pression intracrânienne, une altération de la circulation cérébrale, une dystonie végétovasculaire, une thrombose tumorale et vasculaire.
  2. Pathologie du système nerveux. La douleur accompagne ici la névralgie du nerf occipital, le stress ressenti, la tension physique et la fatigue.
  3. Maladies infectieuses et inflammatoires. Les premiers de ce groupe sont la sinusite, la sinusite, la sinusite frontale. Les suivants sont amygdalite, ARVI, grippe. Une douleur au front et aux tempes est également observée dans le paludisme, l'encéphalite et la méningite..
  4. Toute blessure à la tête, y compris au front. À la suite du coup, un hématome sous-cutané, une fissure dans l'os ou une commotion cérébrale peuvent se produire, ce qui provoque des douleurs au front et aux tempes..

Que faire si votre front vous fait mal

Si le syndrome douloureux persiste longtemps et apparaît régulièrement, c'est l'occasion de consulter un médecin. La même chose s'applique aux cas où la condition ne fait qu'empirer, des symptômes dangereux apparaissent, tels que confusion, insuffisance cardiaque, fièvre. Pour éliminer l'inconfort, vous pouvez boire des analgésiques, par exemple, l'ibuprofène, Analgin ou Ketanov. De plus, il vaut la peine d'utiliser les conseils simples suivants:

  • avec ostéochondrose cervicale - fournir la paix, masser le cou, lui appliquer de la chaleur sèche;
  • avec sinusite et sinusite frontale - rincez-vous souvent le nez pour éliminer le pus;
  • en cas de maladies virales - prenez des médicaments antiviraux pour éliminer l'infection;
  • pour les douleurs de nature psychologique - prenez une douche de contraste, faites un massage de la tête, buvez un thé tonique, appliquez une compresse froide sur votre front.