Principal / Accident vasculaire cérébral

Pourquoi le bon temple de la tête fait mal

Accident vasculaire cérébral

Un mal de tête inquiète de nombreuses personnes dans le monde. Ce symptôme accompagne de nombreuses maladies: changements physiques..

Mais si le bon temple fait mal, la liste des raisons est considérablement réduite. Cette manifestation peut indiquer une maladie grave et une violation des fonctions des organes internes..

Par conséquent, ne buvez pas immédiatement des pilules lorsque la douleur apparaît dans la région temporale.

Assurez-vous de consulter votre médecin avec cette plainte pour déterminer la cause. Le médecin procédera à une série d'étapes de diagnostic et prescrira le bon traitement..

Quels facteurs affectent la douleur dans la tempe droite, quelle est la nature de la douleur, comment la traiter et quoi faire pour prévenir de tels symptômes, il vaut mieux comprendre davantage.

Description du symptôme

Beaucoup de gens à la première douleur dans la tempe droite prennent immédiatement des médicaments - analgésiques.

Mais ce n'est pas toujours approprié, car chaque douleur est due à quelque chose..

Par exemple, s'il y a une douleur dans la tempe droite de nature pulsatoire, elle ne peut pas être éliminée avec des analgésiques, car elle indique une maladie grave de la tête.

La migraine est un exemple de ces maladies. Dans ce cas, la douleur à droite donne à l'oreillette et à l'œil.

Mais il y a d'autres causes de douleur.

Les causes

Les principales raisons pour lesquelles la tête fait mal dans la partie temporale droite:

  • La douleur dans la tempe droite peut indiquer des maladies qui affectent le tonus vasculaire du cerveau. Vaisseaux artériels spasme ou expansion veineuse. Des troubles du système nerveux périphérique se produisent, ce qui entraîne des problèmes fonctionnels des nerfs rachidiens et crâniens.
  • Le temple droit souffre souvent d'intoxication, d'abus d'alcool, de rhume et de maladies virales. Les jeunes ont souvent des migraines, un niveau instable de pression intracrânienne (des sauts se produisent constamment - de basse à haute pression), des troubles du système nerveux (stress, troubles, dépression et chocs nerveux).
  • Un mal de tête dans la région temporale droite peut déranger les jeunes filles. Elle est associée à une perturbation hormonale lors de fortes émissions. Chez les femmes adultes, ce symptôme se manifeste sur la base du cycle menstruel. À l'âge adulte, la ménopause survient, ce qui peut également provoquer une gêne dans la tempe droite. Chez les personnes âgées, un mal de tête similaire se produit souvent, qui est généralement attribué à des changements météorologiques ou à un surmenage physique. Lors de la prise de contact avec un médecin, les vraies causes qui indiquent la présence d'athérosclérose des vaisseaux ou une pression intracrânienne élevée sont identifiées.
  • Une douleur intense dans la tempe droite peut indiquer des blessures à la tête, des anomalies au cerveau, un déplacement des disques articulaires temporo-mandibulaires. Dans ce dernier cas, non seulement le temple fait mal, mais le reste de la tête, l'arrière de la tête et la région dorsale supérieure.
  • Si vous avez un mal de tête dans la tempe droite, les raisons peuvent être trouvées dans la nutrition. Certains aliments contiennent une substance appelée tyramine. Il fait partie des fromages, du vin rouge, de la bière, des légumineuses, du chocolat. La tête peut faire mal dans la région temporelle en raison des substances nocives présentes dans de nombreux aliments. Il s'agit notamment des émulsifiants, des conservateurs, des additifs alimentaires et des exhausteurs de goût.
  • La douleur dans la tempe droite peut résulter d'un jeûne prolongé. La présence d'un régime strict affecte négativement tout le corps, surtout si une personne souffre de maladies graves ou chroniques.

Nature de la douleur

Tous les syndromes douloureux dans le temple du côté droit peuvent être divisés en critères séparés.

Sur la base de ceux-ci, il est plus facile pour le médecin de poser un diagnostic, en examinant en outre le patient sur un équipement spécial et en utilisant les résultats des analyses.

  • Sensation d'ondulation de chaque côté du temple. Les raisons peuvent être différentes. Parmi eux, on distingue les chocs nerveux, la dépression, une augmentation du niveau de pression intracrânienne, la migraine, les spasmes dans les artères du cerveau et les problèmes dentaires..
  • Tir de violentes douleurs à droite. Des névroses du nerf trijumeau ou la présence d'artérite temporale peuvent se développer. Le patient se sent mal, apathie, perte d'énergie, troubles du sommeil, détérioration de l'état général, diminution des performances. La douleur peut se propager des deux côtés de la mâchoire, du haut du dos et de l'arrière de la tête..
  • Douleur douloureuse dans la tempe droite. C'est dû à un facteur psychologique. Elle s'accompagne d'un certain nombre d'autres symptômes - fatigue chronique, fatigue, irritabilité, apathie et anxiété. Ce symptôme est souvent associé à une pression intracrânienne élevée..
  • Douleur sourde et douloureuse dans la zone du temple. Il est diagnostiqué avec des traumatismes crâniens et des chocs nerveux. Dans les deux cas, consultez un médecin. Avec des facteurs psychogènes, la douleur dure plusieurs jours..
  • Dans la région de la tête, il y a une douleur pulsatoire et pressante dans la tempe droite. De tels symptômes sont observés lors de l'identification des maladies suivantes: l'ostéoporose et l'ostéochondrose. Ces maladies entraînent des troubles circulatoires dans les artères de la tête. En conséquence, les terminaisons nerveuses sont violées et des pathologies vasculaires se développent..

Athérosclérose

Si des sensations désagréables sont observées dans la région de la tête, en particulier dans la tempe droite, le problème peut être le développement d'une maladie d'athérosclérose.

Les raisons résident dans les plaques de cholestérol - elles provoquent une douleur intolérable.

Le patient présente une détérioration de son état général, une perte de sa capacité de travail, une diminution de ses capacités mentales et intellectuelles, une perte de mémoire et un état dépressif se fait sentir.

Le groupe à risque comprend les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension et de maladie rénale..

Angioedème cérébral

Cette maladie provoque des douleurs dans la tempe et l'œil droit. Ces symptômes apparaissent à la suite d'une violation de l'élasticité dans les artères cérébrales..

Ces symptômes accompagnent d'autres signes:

  1. Le sommeil est perturbé
  2. Tourne dans ma tête
  3. Pression artérielle instable
  4. Aggravation générale, malaise, fatigue chronique
  5. Sensibilité des membres atrophiée
  6. Diminution de l'activité cérébrale

Hypertension

Cette maladie est plus susceptible d'affecter les personnes âgées. Il se développe en raison de l'augmentation de l'activité mentale, du changement climatique, de la météo ou du surmenage.

La nature de la douleur est décrite comme une sensation pressante dans la tempe d'un côté. Les patients éprouvent une fatigue accrue, un malaise, une diminution des performances et de l'apathie.

Seul un médecin peut diagnostiquer la maladie, il est donc important de le contacter à temps.

Artérite temporale

La maladie se caractérise par une pression lancinante sur le côté droit de la tête. Ces symptômes apparaissent en raison d'une inflammation de la choroïde.

Les phoques sont clairement ressentis. Sont à risque les patients de plus de 50 ans qui ont eu une maladie respiratoire..

Si une artérite est diagnostiquée, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Perte de résistance, détérioration
  2. Troubles du sommeil, fièvre

Avec des exacerbations, une ondulation apparaît, qui se manifeste la nuit. Le patient d'un tel inconfort peut serrer ses dents et les serrer.

Dans la forme chronique de la maladie, observez:

  • Vision diminuée
  • Inflammation dans les yeux

Les conséquences de l'artérite sont une perte complète de la vision. Par conséquent, avec de telles manifestations, ils sont sûrs de se précipiter pour voir un médecin.

Il prescrira un traitement qui comprend la prise de médicaments, la physiothérapie. Dans les cas extrêmes, la chirurgie est impliquée..

Migraine

La douleur dans la tempe droite peut être présente pendant la ménopause, les menstruations, avec un déséquilibre hormonal, en particulier pendant la puberté.

La migraine est une maladie qui affecte un seul côté. La douleur est d'intensité paroxystique.

Le patient est intolérant au bruit, à la nourriture, aux odeurs. Tous ces symptômes sont accompagnés de nausées, de vomissements et d'une aggravation de l'état général..

La douleur peut durer un peu.

Pourquoi cette maladie apparaît-elle:

  • Souche mentale, fatigue chronique
  • Les troubles du sommeil
  • Malnutrition

Si vous traitez cette maladie avec des analgésiques ou si vous abusez du café et des spiritueux, une forme chronique de la maladie peut se développer..

Violation végétative

Cette maladie peut perturber toute fonction du corps humain. Le processus inflammatoire affecte de nombreux systèmes vitaux importants du patient.

Une douleur dans le côté droit de la tête peut survenir avec ces troubles, si le patient souffre d'hypertension.

Cette condition est caractéristique des jeunes.

Syndrome de cluster

Le groupe à risque pour cette maladie comprend les fumeurs et les hommes au teint large. De telles attaques se produisent régulièrement et systématiquement.

Les symptômes accompagnent le patient pendant un mois, après quoi il passe brusquement. Quelques années plus tard, elle réapparaît.

En plus du symptôme indiqué, il dépose dans l'oreillette, des marées de vaisseaux sanguins dans le visage et des larmes dans les yeux.

Les symptômes diminuent au printemps et en automne.

Traitement

Avant de commencer le traitement, il est important de déterminer pourquoi la partie temporale fait mal et ce qui affecte la nature de ces douleurs..

Après avoir traité des causes possibles, vous pouvez vous débarrasser des manifestations désagréables. L'acupression aidera à réduire les symptômes.

Cela se fait du bout des doigts. Une lotion froide aidera à éliminer les spasmes musculaires..

Il est important de prendre soin d'un bon repos. Débarrassez-vous de tous les stimuli externes et calmez le système nerveux.

De plus, ils définissent le régime de la journée, veillent à une bonne nutrition, marchent à l'air frais, ventilent souvent la pièce et boivent suffisamment d'eau.

Dans certains cas, des analgésiques sont pris. Mais seul un médecin peut les prescrire.

Assurez-vous de consulter un médecin. Il donnera des conseils, effectuera des diagnostics, le dirigera vers les tests nécessaires..

Pour identifier les pathologies, l'IRM, l'ECG cérébral, un test sanguin général sont prescrits et envoyés pour une consultation avec un neurologue.

Les causes de la maladie peuvent être à la fois une fatigue banale et de graves problèmes de santé.

Vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin et l'automédication. Seul un médecin peut diagnostiquer et prescrire un traitement, parmi lesquels des médicaments sont souvent prescrits.

Douleur dans le temple droit

Articles d'experts médicaux

Tout d'abord, nous devons nous rappeler que la douleur dans la tempe droite est provoquée par divers mécanismes et est le symptôme d'un grand nombre de maladies graves et de troubles fonctionnels dans le corps humain.

Code ICD-10

Les principales causes de douleur dans la tempe droite

Des attaques périodiques de maux de tête sévères, localisées dans la région temporale droite, peuvent provoquer des maladies causées par une violation du tonus des vaisseaux cérébraux - un spasme persistant des vaisseaux artériels ou une expansion du veineux. Au deuxième groupe de raisons, les experts attribuent des problèmes au système nerveux périphérique, c'est-à-dire au fonctionnement des nerfs crâniens et vertébraux.

La douleur dans la tempe droite inquiète souvent les personnes atteintes d'infections virales respiratoires aiguës, d'abus d'alcool, de tabagisme, d'empoisonnement, d'hypersensibilité aux odeurs [3], d'inactivité physique [4]. Dans la première moitié de la vie, les causes les plus courantes de telles douleurs comprennent des pathologies telles que la migraine [5], une diminution ou une augmentation de la pression intracrânienne (par exemple, avec une scoliose de la colonne vertébrale), des problèmes du système nerveux autonome et des facteurs psychogènes - stress et surmenage.

La cause principale de la douleur aiguë dans la tempe droite chez les jeunes filles est associée à la libération d'hormones, et chez les femmes adultes, au cycle menstruel ou aux changements hormonaux dans le corps pendant la ménopause. À un âge avancé, les gens se plaignent souvent de douleurs dans la région temporelle «dues aux conditions météorologiques» ou après un effort physique, et quand ils voient un médecin, ils révèlent des maladies insidieuses et dangereuses du système vasculaire comme l'hypertension artérielle (augmentation de la pression intracrânienne) ou l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux.

Il convient de garder à l'esprit qu'une douleur intense dans la tempe droite peut être la conséquence d'un traumatisme crânien général, de lésions cérébrales organiques, ainsi que d'un signe de dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire (le déplacement du disque de cette articulation provoque une douleur non seulement dans la zone du temple, mais est également administrée à l'arrière de la tête tête et haut du dos).

Dans certains cas, la cause du mal de tête réside dans ce que nous mangeons. Cela s'applique aux aliments riches en tyramine (fromage, légumineuses, chocolat, levure, vin rouge, bière). De plus, cette liste comprend des produits contenant l'additif aromatisant le plus nocif - le glutamate monosodique (E621), que les fabricants mettent dans des soupes et des nouilles instantanées, des sauces, des assaisonnements et diverses collations. Les nitrites dans de nombreux types de viande en conserve et de viande fumée, ainsi que de poisson fumé, provoquent des maux de tête. [6]

Douleur lancinante dans la tempe droite

Une telle douleur, en premier lieu, peut être une réaction de votre cerveau au stress. Le plus souvent, une douleur lancinante dans la tempe droite est une manifestation de sauts soudains de pression intracrânienne (hypertension intracrânienne idiopathique), de spasmes cérébrovasculaires ou de migraines. Mais cela peut aussi être une douleur réfléchie avec inflammation des tissus mous de la dent (pulpite).

Douleur lancinante dans la tempe droite

Une douleur de cette nature se révèle assez souvent être un symptôme de névralgie du trijumeau, moins souvent - une inflammation des parois des artères temporales (artérite temporale) [7]. Dans le deuxième cas, les patients notent une sensation de faiblesse, de perte de force et d'insomnie, et la douleur peut se propager à l'arrière de la tête, du visage, des yeux et de la mâchoire. Toucher l'artère temporale provoque de la douleur.

Douleur douloureuse dans le temple droit

Les médecins attribuent souvent des maux de tête douloureux aux douleurs psychogènes, qui s'accompagnent d'une irritabilité accrue, d'un sentiment d'anxiété et d'une fatigue rapide. Mais même avec des problèmes de pression intracrânienne, la douleur dans la tempe droite peut avoir un caractère tenace.

Douleur sourde dans la tempe droite

La douleur sourde dans la tempe droite ressemble à une douleur. Une telle douleur survient généralement après un stress émotionnel ou à la suite d'une lésion cérébrale traumatique. Si une douleur sourde commence presque tous les matins et ne se libère pas pendant plusieurs jours, les experts l'attribuent à des maux de tête psychogènes ou non spécifiques.

Presser la douleur dans la tempe droite

Une douleur pressante dans la tempe droite peut être causée par une ostéochondrose ou une ostéoarthrose du rachis cervical. Avec ces maladies, l'apport sanguin normal au cerveau dans l'artère vertébrale droite est perturbé. Cela entraîne des troubles vasculaires, des modifications des plexus nerveux et, par conséquent, des douleurs localisées de nature urgente.

L'apolipoprotéine sérique E. peut servir de marqueur diagnostique de la migraine [9]

Qui contacter?

Médicament contre la douleur dans la tempe droite

Nous voulons nous débarrasser des maux de tête, mais oublions que toute douleur est un symptôme, et le principe principal du traitement est le traitement de la maladie qui se présente sous la forme d'un mal de tête. Par conséquent, assurez-vous de consulter un médecin.

Les principaux analgésiques pour les maux de tête sont les analgésiques, y compris les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils sont pris pour bloquer la perception de la douleur (pour arrêter la transmission d'une impulsion douloureuse) ou pour réduire la production de régulateurs biologiques hormonaux (prostaglandines) dans le corps. [dix]

Les médicaments les plus courants et les plus abordables pour les maux de tête dans la tempe droite sont l'aspirine, l'amidopyrine, l'analgine [11], le paracétamol et la phénacétine, que l'on trouve dans presque toutes les armoires à domicile. Rappelez-vous comment prendre ces médicaments.

L'aspirine (acide acétylsalicylique) est prise après les repas en dissolvant le comprimé dans 100-200 ml d'eau. Dosage - 0,9-1 g par jour. [12] L'aspirine est contre-indiquée chez les patients souffrant d'asthme, de gastrite, d'un estomac et d'un ulcère duodénal, ainsi que chez les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de trois ans..

Un comprimé d'amidopyrine de 0,25-0,3 g est pris 3 fois par jour après les repas. Une dose unique d'analginum est de 250 g, une dose unique maximale de 1 g, une dose quotidienne de 2 g. L'analgin et l'amidopyrine ne peuvent pas être pris avec un faible taux de leucocytes dans le sang, un œdème cardiaque et rénal et un asthme bronchique..

Les comprimés de paracétamol (0,2 et 0,5 g chacun) doivent être pris une heure après avoir mangé, en buvant beaucoup de liquides. La dose unique maximale de ce médicament est de 2 comprimés de 0,5 g; l'apport quotidien maximal est de 4 g; la durée maximale du traitement est d'une semaine. En cas de maladies rénales et hépatiques, le paracétamol n'est pas recommandé. [treize]

L'administration de phénacétine en comprimés de 0,25-0,5 g n'est pas autorisée plus de 3 fois par jour (au total pas 1,5 g par jour). Il est également pris après les repas. La phénacétine est contre-indiquée dans les maladies rénales et pendant la grossesse.

Pour les migraines, on utilise la citramone, le spasmalgon, le novoméigrofène, le nurofène, l'ibuprofène, qui comprennent l'acide acétylsalicylique, la caféine [14], [15] et le paracétamol. Ces médicaments ont les règles d'admission suivantes. Médicaments efficaces du groupe des triptans. [seize]

Citramon doit être pris 1 comprimé 2-3 fois par jour. La posologie quotidienne maximale est de 6 comprimés (en trois doses divisées). La durée d'un traitement prescrit par un médecin peut durer jusqu'à 10 jours. Citramon n'est pas recommandé pour les maladies du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins, la diminution de la coagulation sanguine et pendant la grossesse et l'allaitement. [17]

Spazmalgon est pris après les repas, arrosé avec beaucoup d'eau - 1-2 comprimés plusieurs fois par jour. La dose quotidienne maximale autorisée est de 6 comprimés et la période maximale d'admission ne dépasse pas cinq jours. Novomigrofen prend 1 comprimé 2 à 3 fois par jour après les repas. Ceux qui souffrent de maladies du sang, des reins et des allergies, il est préférable de ne pas utiliser de newigrofène, car une utilisation à long terme peut provoquer une anémie et des éruptions cutanées. [dix-huit]

En cas de douleur intolérable, Nurofen vous aidera: les comprimés enrobés doivent être lavés avec de l'eau et les comprimés effervescents sont dissous dans un verre d'eau. La posologie de ce médicament est de 200 mg 3-4 fois par jour, et pour que la douleur disparaisse plus rapidement, vous pouvez boire 400 mg par jour (en 3 doses à intervalles de 6 heures). L'utilisation du nurofène pendant 2-3 jours ne donnera aucun effet secondaire, cependant, parmi les contre-indications à son utilisation figurent l'insuffisance cardiaque, toutes les maladies de l'estomac, du duodénum et du côlon, ainsi que l'anémie, les maladies du nerf optique, l'hypertension artérielle et les derniers mois de la grossesse.

La dose quotidienne maximale d'ibuprofène est de 2,4 g et elle est prise à 400 mg 3 fois par jour. Parmi ses effets secondaires - en plus des brûlures d'estomac, des nausées, des flatulences, de la constipation, de l'anorexie et de l'insomnie - des maux de tête et des étourdissements. Et pour ceux qui ont des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, le foie, les reins et un faible taux d'hémoglobine, ce médicament n'est pas recommandé.

Des études ont montré que la prise de 600 mg de citrate de magnésium réduit le nombre de crises de migraine par jour. [19], [20]

Il ne faut pas oublier que l'utilisation régulière d'analgésiques peut transformer une douleur périodique en douleur chronique et conduire à ce que l'on appelle des maux de tête récurrents..

Plusieurs études ont montré que la vitamine B, la riboflavine (B2), le folate, la B12 et la pyridoxine (B6) peuvent réduire les symptômes des céphalées [21], [22], [23]

Traitement de la douleur dans la tempe droite avec physiothérapie

La physiothérapie peut être d'une grande aide pour les maux de tête en général et pour la douleur dans la tempe droite en particulier. Si les maux de tête sont causés par le stress ou la dépression, on prescrit aux patients une variété de procédures aquatiques, de la boue, du massage, de la thérapie manuelle [24], [25]. Les douleurs d'étiologie vasculaire sont traitées avec des méthodes physiothérapeutiques telles que la magnétothérapie et l'ozone, [26], [27] courants pulsés, acupuncture [28], échographie [29]. Et les maux de tête avec ostéochondrose de la colonne cervicale répondent bien à l'électrophorèse avec divers médicaments.

Méthodes alternatives de traitement de la douleur dans la tempe droite

Une légère douleur dans la tempe droite aidera à éliminer une tasse de thé vert chaud avec l'ajout de jus d'un quart de citron ou une cuillère à café de miel, ainsi que l'utilisation de 7 verres d'eau par jour. [30] Et parmi les plantes médicinales utilisées pour soulager la douleur, la menthe poivrée [31], la mélisse, la lavande [32] et l'origan sont particulièrement populaires en médecine populaire.

Les infusions de ces herbes sont préparées selon une recette: une cuillère à soupe de menthe séchée, de mélisse ou d'origan est versée avec un verre d'eau bouillante et conservée dans un récipient hermétique pendant au moins une demi-heure. Après cela, ils filtrent et boivent: une infusion de menthe et d'origan - un demi-verre trois fois par jour et du thé à la mélisse - une gorgée plusieurs fois par jour.

Les maux de tête peuvent être éliminés avec une compresse avec du vinaigre de cidre de pomme (1 cuillère à soupe cuillère par litre d'eau). Essayez de faire une compresse froide sur la tempe [33], [34]. Un léger massage de la septième vertèbre cervicale ou du temple avec du menthol, de l'huile de millepertuis ou du romarin ne fera pas de mal. Un peignage lent des cheveux avec un os ou un peigne en bois est un merveilleux massage qui améliore la circulation sanguine vers toute la tête.

Des études ont montré que la prise de suppléments de coenzyme Q10 peut être un moyen efficace de traiter les maux de tête. [35], [36]

Pourquoi le bon temple fait mal

Si la tempe droite fait mal, l'inconfort peut être déclenché par diverses maladies et perturbations du corps. Vous pouvez éliminer les sensations désagréables avec des médicaments et des remèdes populaires, mais vous devez d'abord déterminer la cause exacte de l'apparition de la céphalée.

La douleur dans le temple droit peut être causée pour diverses raisons.

Pourquoi il y avait des douleurs dans le temple droit de la tête?

La douleur dans la région du temple droit avec diverses pathologies diffère par le caractère, le degré d'intensité, donne souvent à l'oreille, aux globes oculaires, au cou, au nez.

Les principales causes de douleur dans le temple à droite:

  • violation du ton des vaisseaux du cerveau;
  • grippe, infections virales respiratoires aiguës, amygdalite - la douleur dans la tête est rarement le matin, pire le soir;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • intoxication grave;
  • migraine;
  • augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • chez les personnes d'âge avancé, le temple commence souvent à gémir lorsque le temps change, ce qui peut indiquer une hypertension, une athérosclérose;
  • blessures au cerveau et aux os du crâne;
  • violation des fonctions des articulations de la mâchoire;
  • mauvaise dent, otite moyenne, sinusite, conjonctivite;
  • VVD, manque d'oxygène;
  • stress, surmenage mental et physique - ces facteurs provoquent le plus souvent l'apparition de céphalées chez un enfant.

La congestion des vaisseaux du cerveau provoque des douleurs temporelles

Une gêne régulière dans la tempe et le cou le matin indique une position incorrecte du corps pendant le sommeil, qui peut être causée par un oreiller trop plat ou trop haut, un matelas mou.

Chez les femmes, une douleur sourde dans la tempe droite se produit dans le contexte de changements hormonaux pendant la grossesse, le syndrome prémenstruel, la ménopause, l'inconfort après le sommeil ou le repos disparaissent presque complètement.

La nature de la douleur dans le temple du côté droit et les causes possibles de son apparition

À partir de la façon dont le syndrome de la douleur se manifeste exactement dans la région temporale, où il donne, vous pouvez d'abord établir la cause de l'état pathologique.

Caractéristique de la douleur:

  1. Pulsant, compressif - la réaction du corps au stress, au surmenage, un symptôme similaire peut indiquer des changements brusques de la pression intracrânienne, des spasmes vasculaires, des migraines. L'inconfort, qui augmente avec la flexion, peut être le signe d'un abcès du tissu cérébral, accompagné de nausées, de fièvre. Parfois, frappe dans la région temporale avec pulpite droite, otite moyenne.
  2. Tir, couture - une douleur intense et aiguë est souvent un signe de névralgie du trijumeau, un processus inflammatoire dans les artères temporales. Les sensations désagréables s'intensifient lorsqu'elles sont pressées, parlées, peuvent se propager aux zones occipitales et frontales, symptômes supplémentaires - sensibilité accrue de la peau, insomnie, engourdissement de la région temporale.
  3. Douleurs - les sensations désagréables sont d'origine psychogène, caractérisées par une irritabilité, des crises de panique, une fatigue chronique. Parfois, piqûres et douleurs dans la zone temporale droite avec augmentation de la pression intracrânienne.
  4. Terne - une conséquence d'une lésion cérébrale traumatique, est accompagnée de vertiges, de nausées, de perte ou de confusion. Si de telles sensations gênent juste après le réveil, s'intensifient avec un changement de position corporelle, cela peut indiquer une tumeur cérébrale.
  5. Une douleur éclatante et accrocheuse se produit avec les pathologies vasculaires - athérosclérose, hypertension, migraine, accompagnées d'oreilles bouchées, vertiges, taches vacillantes devant les yeux, nausées.
  6. Pressage - indique des problèmes de colonne vertébrale cervicale, d'ostéochondrose, d'arthrose, dans lesquels l'approvisionnement en sang du tissu cérébral est perturbé. Pulsations sévères et douleurs pressantes aiguës associées à des nausées, des épilepsies, une éruption cutanée sous forme d'étoiles, une intolérance à la lumière et des sons forts sont un signe de méningite.

La douleur pressante indique le développement d'une ostéochondrose cervicale

Important: Les produits à haute teneur en tyramine - fromage, chocolat, légumineuses, vin rouge, bière, kvas et pâtisseries à la levure peuvent provoquer l'apparition d'une douleur dans la tête. La cause de la céphalée est souvent le glutamate de sodium, les nitrites - ces substances dangereuses sont présentes dans de nombreuses sauces, aliments en conserve, viandes fumées, aliments instantanés.

Quel médecin contacter?

Avec l'apparition fréquente de douleur dans la région temporale droite, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Après le diagnostic préliminaire, un traitement supplémentaire peut être effectué par un neurochirurgien, neurologue, dentiste, spécialiste des maladies infectieuses, spécialiste ORL, cardiologue, chirurgien.

Diagnostique

Étant donné que la douleur dans la tempe droite se produit pour diverses raisons, seul un examen approfondi aidera à établir la véritable cause de la pathologie.

Méthodes de diagnostic:

  • tests sanguins généraux, lipidiques et biochimiques;
  • analyse de la détermination des hormones thyroïdiennes;
  • test pour les marqueurs tumoraux;
  • ECG;
  • Examen Doppler des vaisseaux sanguins;
  • IRM, TDM du cerveau, de la colonne vertébrale, électroencéphalographie;
  • radiographie du cou, de la mâchoire.

Lors de l'examen initial, le médecin mesure nécessairement les paramètres artériels, écoute les sons et le rythme cardiaque, invite un oculiste à évaluer l'état du fond d'œil.

L'IRM de la tête aidera à identifier la cause de la douleur.

Que faire avec la douleur dans le bon temple?

Si la douleur dans la zone temporale droite n'est pas accompagnée de symptômes désagréables supplémentaires, vous pouvez prendre un anesthésique ou un antispasmodique - Ketorol, Ibuprofen, Citramon, Spazmalgon, Nimesil en tant que premiers secours, vous devez boire tous les médicaments après avoir mangé, boire beaucoup d'eau. Bien aider avec des remèdes populaires d'inconfort mineurs.

Médicament

Le traitement de la céphalée dans la zone temporale droite vise à éliminer la douleur et les pathologies qui ont provoqué son apparition.

Les principaux groupes de médicaments:

  • Clonazépam, phénobarbital - les anticonvulsivants aident à soulager la douleur intense qui survient avec la névralgie du trijumeau;
  • Sumatriptan, Rapimig - médicaments anti-migraine efficaces, ils doivent être pris simultanément avec des anti-inflammatoires;
  • Solpadein, Askofen, Pentalgin - analgésiques combinés, arrêtent rapidement le syndrome douloureux de tout degré d'intensité;
  • Arbidol, Tamiflu - agents antiviraux;
  • Lisinopril, Felodipine - une nouvelle génération de médicaments pour le traitement de l'hypertension;
  • Phenotropil, Piracetam - nootropics, aident à normaliser la pression intracrânienne;
  • Torvazin, Klivas - statines, prescrites pour l'athérosclérose;
  • Actovegin, Ascorutin - améliore le tonus vasculaire;
  • Mexidol, Tenoten - aide à éliminer les manifestations de VVD;
  • Persen, Novo-Passit - lutte contre une douleur de nature psychogène;
  • Diclofénac, Finalgel - onguents pour réduire la douleur dans les pathologies de la colonne cervicale.

Arbidol Antiviral

Comme méthodes supplémentaires, le massage, la thérapie par l'exercice, l'acupuncture, la psychothérapie, la physiothérapie et les cures thermales sont prescrits.

Pour les douleurs dans le temple droit d'origines diverses, les nutritionnistes recommandent l'utilisation quotidienne de 150 g de choucroute, 15 ml de miel, d'olive ou d'huile de lin.

Traitement avec des remèdes populaires

S'il se casse dans la zone du temple droit, vous devez faire du thé vert ou de la menthe faible, ajouter une tranche de citron et un peu de miel, parfois se détendre pendant 15-20 minutes en silence aide à faire face rapidement aux sensations désagréables.

Recettes simples pour traiter les maux de tête:

  1. Infuser 220 ml d'eau bouillante 1 cuillère à soupe. l mélisse hachée, laisser dans un récipient hermétique pendant une demi-heure, filtrer. Boire à petites gorgées toute la journée.
  2. Versez 400 ml d'eau bouillante 2 c. l origan, après 30 minutes, filtrer, boire trois fois par jour, 100 ml.
  3. Dissolvez 15 ml de vinaigre de cidre de pomme dans 1 litre d'eau, buvez un morceau de tissu fin dans la solution, faites une compresse sur le front, maintenez pendant 20 à 40 minutes.
  4. S'il tire dans le temple, vous devez battre légèrement une feuille de chou fraîche, la graisser avec du miel liquide, l'appliquer sur la zone touchée.

La décoction d'origan aidera à soulager la douleur dans le temple

Un léger massage de la colonne cervicale et des épaules avec de l'huile de romarin ou de menthol aide à éliminer les céphalées. Vous pouvez peigner lentement vos cheveux avec un peigne en matériaux naturels.

La prévention

Pour éviter l'apparition de douleur dans la région temporale est simple, il suffit d'adhérer à un mode de vie sain, de contrôler la posture, de surveiller le poids et la pression, de traiter en temps opportun les maladies des dents, du nez, des oreilles.

Les principales méthodes de prévention:

  • dormez suffisamment, évitez le stress, le surmenage;
  • faire des exercices du cou toutes les heures avec un travail sédentaire;
  • bien manger, renoncer aux dépendances néfastes;
  • N'oubliez pas les sports, les promenades quotidiennes, une âme contrastée;
  • boire un verre d'eau avec une tranche de citron le matin avant le petit déjeuner.

Un bain chaud, une acupression de la tête, des mains et du cou aideront à soulager le stress après une dure journée, à éliminer une sensation de brûlure et des douleurs dans la tête.

Des douleurs périodiques dans la tempe droite surviennent chez presque tous les adultes ou enfants - le sommeil et le repos aident généralement à éliminer l'inconfort. Mais si les crises de céphalées apparaissent souvent, après avoir pris un anesthésique, votre santé ne s'améliore pas, vous devez consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de l'état pathologique.

Le temple du côté droit fait mal

Comment traiter

Si le temple fait mal du côté droit, une telle condition affecte la vie habituelle d'une personne. Surtout si la douleur est présente toute la journée. Le patient ne peut pas remplir les fonctions habituelles, ses performances diminuent, ce qui affecte naturellement non seulement son état physique, mais aussi son état mental. Que faire dans une telle situation?

IMPORTANT: En soi, la douleur dans la tempe droite n'est pas une maladie indépendante, donc le traitement doit viser la cause profonde, c'est-à-dire la maladie qui provoque ces sensations

Si la région temporale droite fait mal, la première chose à faire est d'éliminer le syndrome douloureux. Cela ne vous sauvera pas du problème, mais cela améliorera considérablement votre état de santé afin que vous puissiez aller en toute sécurité chez le médecin pour un diagnostic. Les analgésiques, ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, sont un remède efficace. Il existe également des médicaments contenant des stupéfiants utilisés pour la douleur très intense, mais seul le médecin traitant peut les prescrire.

Parmi les médicaments disponibles qui soulagent assez efficacement la douleur de la tempe droite, on peut distinguer les suivants:

  • Citramon Le médicament est utilisé au stade initial, lorsque la douleur dans la tempe droite vient d'apparaître. La dose maximale est de six comprimés et la durée du traitement ne dépasse pas dix jours. Soyez prudent, car ce remède a de nombreuses contre-indications: la période de gestation, la lactation, l'insuffisance rénale et hépatique, la mauvaise coagulabilité, ainsi que les maladies du tractus gastro-intestinal.
  • Spazmalgon. Les pilules sont utilisées lorsque cela est nécessaire, lorsque la douleur dans le temple est suffisamment forte. Vous ne pouvez pas prendre plus de six pièces par jour.
  • Paracétamol. Cet outil combat non seulement la douleur, mais réduit également la température corporelle. Il est à noter que le paracétamol peut être utilisé pendant la grossesse, ainsi que pendant la période de lactation. Dose maximale - pas plus de 4 grammes par coup.
  • Nurofen Ce médicament soulage rapidement la douleur et élimine également le processus inflammatoire. Il peut être utilisé par les femmes pendant la grossesse et l'allaitement, et il est également sans danger pour les nourrissons. Cependant, certaines maladies du tractus gastro-intestinal et du sang peuvent être un obstacle à l'utilisation du nurofène.

Pour donner ces pilules à votre enfant, vous devriez consulter votre médecin, car la dépendance est possible.

Dans certains cas, lorsque le syndrome de la douleur dans la tempe droite ne peut pas être éliminé en utilisant les moyens ci-dessus, le médecin décide de la nomination de médicaments contenant des stupéfiants - Morphine, Tramadol, Fenamil, etc. Ils font bien leur travail, mais peuvent créer une dépendance, vous devez donc les utiliser strictement à la posologie prescrite par le médecin.

Remèdes populaires

Si une personne a mal à la tête dans la zone du temple, elle cherchera toutes sortes de façons de se débarrasser de cette condition. En plus de la médecine traditionnelle, les recettes populaires sont également très répandues. Ils peuvent être efficaces, mais n'oubliez pas que leur utilisation n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste, lorsque le diagnostic est déjà établi..

Lorsque les causes de la douleur dans le temple droit sont établies, les recettes de médecine traditionnelle suivantes peuvent être utilisées:

  1. Thé vert efficace, qui peut être combiné avec du miel et du citron. Pour 1 tasse, vous devez prendre une cuillère de miel et une petite quantité de citron.
  2. Nous élevons une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans un litre d'eau. Mouillez un morceau de chiffon dans cette solution, puis appliquez sur la tempe droite.
  3. Nous prenons une feuille de chou, après quoi nous la pétrissons légèrement jusqu'à la formation de jus. Appliquer ensuite sur la bonne zone.
  4. Vous pouvez utiliser des huiles essentielles - menthol, lavande ou romarin. Une petite quantité d'huile est simplement frottée dans la zone du temple.
  5. Si vous avez un peigne avec des dents en bois, vous pouvez l'utiliser comme moyen de massage. Avec des mouvements doux, nous traversons toute la tête. Cela aide à améliorer la circulation sanguine, ce qui soulage la douleur.

Vous pouvez préparer des tisanes à base de camomille, de mélisse et d'autres ingrédients naturels. Leur utilisation ne soulage pas immédiatement la douleur, mais si vous les buvez pendant deux ou trois jours, cela peut donner un certain effet.

IMPORTANT: Le dosage et la recette spécifique de la tisane dépendront de la maladie qui a causé la douleur. C'est pourquoi il n'est pas nécessaire d'automédication, mais de coordonner l'utilisation de recettes alternatives avec un médecin, sinon une réception incontrôlée peut entraîner des perturbations dans le travail de certains organes.

Causes organiques de la douleur dans la tempe droite

Si après le changement de style de vie, la normalisation du sommeil, la douleur ne disparaît pas, cela indique une violation du fonctionnement des organes et des systèmes.

Rappelles toi! Si vous ressentez une douleur dans les tempes, qui viole la qualité de vie, ne disparaît pas pendant plusieurs jours, vous devez consulter un médecin.

Raisons principales:

• L'ostéochondrose de la colonne cervicale entraîne une compression des racines nerveuses et des vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau. Manque d'oxygène, la perturbation de l'innervation est la cause de maux de tête.

• Les maladies catarrhales surviennent à la suite d'une exposition prolongée aux courants d'air. En règle générale, cela fait mal au côté qui a été tourné vers une fenêtre ou une fenêtre ouverte.

• L'hypertension (pression artérielle élevée) est caractérisée par une douleur lancinante dans les tempes, l'arrière de la tête est souvent impliqué.

Remarque! La douleur s'intensifie lorsque le temps change, la tension nerveuse, après l'effort physique.. • La névralgie du trijumeau

La maladie commence de façon aiguë. La douleur a un caractère tirant, elle se produit d'une part. Donne à la mâchoire supérieure ou inférieure, la zone autour des yeux, la tempe. Parfois, il y a un engourdissement de la peau.

• La névralgie du trijumeau. La maladie commence de façon aiguë. La douleur a un caractère tirant, elle se produit d'une part. Donne à la mâchoire supérieure ou inférieure, la zone autour des yeux, la tempe. Parfois, il y a un engourdissement de la peau.

• Intoxication à l'alcool, aux produits chimiques, au tabac. Toutes ces substances entraînent une vasoconstriction, altèrent la circulation sanguine..

• Changements hormonaux. Pendant la puberté, les filles sont à risque de maux de tête. À l'avenir, ces manifestations sont associées au cycle menstruel..

• Les blessures directes provoquent une rougeur, un gonflement, une douleur aiguë à l'ecchymose.

• Douleur lancinante dans les tempes - un signe caractéristique d'artérite (inflammation des vaisseaux temporaux).

Médicament contre la douleur dans la tempe droite

Nous voulons nous débarrasser des maux de tête, mais oublions que toute douleur est un symptôme, et le principe principal du traitement est le traitement de la maladie qui se présente sous la forme d'un mal de tête. Par conséquent, assurez-vous de consulter un médecin.

Voir aussi: Que faire avec un mal de tête?

Les principaux analgésiques pour les maux de tête sont les analgésiques, y compris les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils sont pris pour bloquer la perception de la douleur (pour arrêter la transmission d'une impulsion douloureuse) ou pour réduire la production de régulateurs biologiques hormonaux (prostaglandines) dans le corps.

Les médicaments les plus courants et les plus abordables pour les maux de tête dans la tempe droite sont l'aspirine, l'amidopyrine, l'analgine, le paracétamol et la phénacétine, que l'on trouve dans presque toutes les armoires à pharmacie à domicile. Rappelez-vous comment prendre ces médicaments.

L'aspirine (acide acétylsalicylique) est prise après les repas en dissolvant le comprimé dans 100-200 ml d'eau. Dosage - 0,5-1 g par jour, mais pas plus de 3 g (en trois doses). La durée de l'aspirine ne doit pas dépasser 2 semaines. Les comprimés effervescents sont dissous dans l'eau et pris après les repas, une dose unique est de 0,25 à 1 g. La norme quotidienne ne dépasse pas 3 doses. L'aspirine est contre-indiquée chez les patients souffrant d'asthme, de gastrite, d'ulcère gastrique et d'ulcère duodénal, ainsi que chez les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de trois ans..

Un comprimé d'amidopyrine de 0,25-0,3 g est pris 3 fois par jour après les repas. Une dose unique d'analginum est de 250 g, une dose unique maximale de 1 g, une dose quotidienne de 2 g. L'analgin et l'amidopyrine ne peuvent pas être pris avec un faible taux de leucocytes dans le sang, un œdème cardiaque et rénal et un asthme bronchique..

Les comprimés de paracétamol (0,2 et 0,5 g chacun) doivent être pris une heure après avoir mangé, en buvant beaucoup de liquides. La dose unique maximale de ce médicament est de 2 comprimés de 0,5 g; l'apport quotidien maximal est de 4 g; la durée maximale du traitement est d'une semaine. En cas de maladies rénales et hépatiques, le paracétamol n'est pas recommandé..

L'administration de phénacétine en comprimés de 0,25-0,5 g n'est pas autorisée plus de 3 fois par jour (au total pas 1,5 g par jour). Il est également pris après les repas. La phénacétine est contre-indiquée dans les maladies rénales et pendant la grossesse.

Pour les migraines, la citramone, le spazmalgon, le novoméigrofène, le nurofène, l'ibuprofène, qui comprennent l'acide acétylsalicylique et le paracétamol, sont utilisés. Ces médicaments ont les règles d'admission suivantes.

Citramon doit être pris 1 comprimé 2-3 fois par jour. La posologie quotidienne maximale est de 6 comprimés (en trois doses divisées). La durée d'un traitement prescrit par un médecin peut durer jusqu'à 10 jours. Citramon n'est pas recommandé pour une utilisation dans les maladies du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins, la diminution de la coagulation sanguine, et pendant la grossesse et l'allaitement.

Spazmalgon est pris après les repas, arrosé avec beaucoup d'eau - 1-2 comprimés plusieurs fois par jour. La dose quotidienne maximale autorisée est de 6 comprimés et la période maximale d'admission ne dépasse pas cinq jours. Novomigrofen prend 1 comprimé 2 à 3 fois par jour après les repas. Ceux qui souffrent de maladies du sang, des reins et des allergies, il est préférable de ne pas utiliser Novomigrofen, car une utilisation à long terme peut provoquer une anémie et des éruptions cutanées..

En cas de douleur intolérable, Nurofen vous aidera: les comprimés enrobés doivent être lavés avec de l'eau et les comprimés effervescents sont dissous dans un verre d'eau. La posologie de ce médicament est de 200 mg 3-4 fois par jour, et pour que la douleur disparaisse plus rapidement, vous pouvez boire 400 mg par jour (en 3 doses à intervalles de 6 heures). L'utilisation du nurofène pendant 2-3 jours ne donnera aucun effet secondaire, cependant, parmi les contre-indications à son utilisation figurent l'insuffisance cardiaque, toutes les maladies de l'estomac, du duodénum et du côlon, ainsi que l'anémie, les maladies du nerf optique, l'hypertension artérielle et les derniers mois de la grossesse.

La dose quotidienne maximale d'ibuprofène est de 2,4 g et elle est prise à 400 mg 3 fois par jour. Parmi ses effets secondaires - en plus des brûlures d'estomac, des nausées, des flatulences, de la constipation, de l'anorexie et de l'insomnie - des maux de tête et des étourdissements. Et pour ceux qui ont des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, le foie, les reins et un faible taux d'hémoglobine, ce médicament n'est pas recommandé.

Il ne faut pas oublier que l'utilisation régulière d'analgésiques peut transformer une douleur périodique en douleur chronique et conduire à ce que l'on appelle des maux de tête récurrents..

Névralgie du trijumeau, artérite temporale

La névralgie est une attaque douloureuse de la moitié du visage. On la retrouve trois fois moins chez la femme que chez l'homme. Le côté gauche ne se produit que dans 29% des cas. Le reste est droitier.

Les fibres endommagées du nerf trijumeau droit avec névralgie s'accompagnent non seulement d'une douleur lancinante dans la tempe. Elle s'accompagne d'attaques de courte durée, qui peuvent durer jusqu'à deux minutes et peuvent commencer au toucher d'un temple. Le patient a des muscles spasmodiques du visage du côté droit. Lors d'une attaque, un tic commence et la douleur se propage à la zone droite du front, du nez, des joues.

Névralgie du trijumeau comme cause!

Avec l'artérite temporale, les membranes des artères carotides et temporales s'enflamment. Les personnes âgées touchées par une maladie respiratoire sont sensibles à la maladie..

L'artérite s'accompagne d'un syndrome douloureux fort et sévère de nature pulsatoire. Les attaques s'intensifient vers le soir ou la nuit. Les changements dystrophiques affectent l'articulation temporo-mandibulaire. Le patient serre la mâchoire et grince des dents.

Sur la tempe droite et dans la partie pariétale de la tête sous les doigts, il y a un compactage. Chez les patients atteints d'artérite temporale, les organes visuels sont affectés: diplopie, diminution de l'acuité visuelle, cécité, conjonctivite chronique.

Le traitement comprend des médicaments, de la physiothérapie. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est indiquée..

Pourquoi il y avait des douleurs dans le temple droit de la tête

La douleur dans la région du temple droit avec diverses pathologies diffère par le caractère, le degré d'intensité, donne souvent à l'oreille, aux globes oculaires, au cou, au nez.

Les principales causes de douleur dans le temple à droite:

  • violation du ton des vaisseaux du cerveau;
  • grippe, infections virales respiratoires aiguës, amygdalite - la douleur dans la tête est rarement le matin, pire le soir;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • intoxication grave;
  • migraine;
  • augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • chez les personnes d'âge avancé, le temple commence souvent à gémir lorsque le temps change, ce qui peut indiquer une hypertension, une athérosclérose;
  • blessures au cerveau et aux os du crâne;
  • violation des fonctions des articulations de la mâchoire;
  • mauvaise dent, otite moyenne, sinusite, conjonctivite;
  • VVD, manque d'oxygène;
  • stress, surmenage mental et physique - ces facteurs provoquent le plus souvent l'apparition de céphalées chez un enfant.

La congestion des vaisseaux du cerveau provoque des douleurs temporelles

Une gêne régulière dans la tempe et le cou le matin indique une position incorrecte du corps pendant le sommeil, qui peut être causée par un oreiller trop plat ou trop haut, un matelas mou.

Chez les femmes, une douleur sourde dans la tempe droite se produit dans le contexte de changements hormonaux pendant la grossesse, le syndrome prémenstruel, la ménopause, l'inconfort après le sommeil ou le repos disparaissent presque complètement.

La nature de la douleur dans le temple du côté droit et les causes possibles de son apparition

À partir de la façon dont le syndrome de la douleur se manifeste exactement dans la région temporale, où il donne, vous pouvez d'abord établir la cause de l'état pathologique.

Caractéristique de la douleur:

  1. Pulsant, compressif - la réaction du corps au stress, au surmenage, un symptôme similaire peut indiquer des changements brusques de la pression intracrânienne, des spasmes vasculaires, des migraines. L'inconfort, qui augmente avec la flexion, peut être le signe d'un abcès du tissu cérébral, accompagné de nausées, de fièvre. Parfois, frappe dans la région temporale avec pulpite droite, otite moyenne.
  2. Tir, couture - une douleur intense et aiguë est souvent un signe de névralgie du trijumeau, un processus inflammatoire dans les artères temporales. Les sensations désagréables s'intensifient lorsqu'elles sont pressées, parlées, peuvent se propager aux zones occipitales et frontales, symptômes supplémentaires - sensibilité accrue de la peau, insomnie, engourdissement de la région temporale.
  3. Douleurs - les sensations désagréables sont d'origine psychogène, caractérisées par une irritabilité, des crises de panique, une fatigue chronique. Parfois, piqûres et douleurs dans la zone temporale droite avec augmentation de la pression intracrânienne.
  4. Terne - une conséquence d'une lésion cérébrale traumatique, est accompagnée de vertiges, de nausées, de perte ou de confusion. Si de telles sensations gênent juste après le réveil, s'intensifient avec un changement de position corporelle, cela peut indiquer une tumeur cérébrale.
  5. Une douleur éclatante et accrocheuse se produit avec les pathologies vasculaires - athérosclérose, hypertension, migraine, accompagnées d'oreilles bouchées, vertiges, taches vacillantes devant les yeux, nausées.
  6. Pressage - indique des problèmes de colonne vertébrale cervicale, d'ostéochondrose, d'arthrose, dans lesquels l'approvisionnement en sang du tissu cérébral est perturbé. Pulsations sévères et douleurs pressantes aiguës associées à des nausées, des épilepsies, une éruption cutanée sous forme d'étoiles, une intolérance à la lumière et des sons forts sont un signe de méningite.

La douleur pressante indique le développement d'une ostéochondrose cervicale

Important!
Les produits à haute teneur en tyramine - fromage, chocolat, légumineuses, vin rouge, bière, kvas et pâtisseries à la levure peuvent provoquer l'apparition d'une douleur de tiraillement dans la tête. La cause de la céphalée est souvent le glutamate de sodium, les nitrites - ces substances dangereuses sont présentes dans de nombreuses sauces, aliments en conserve, viandes fumées, aliments instantanés.

Migraine

La migraine est l'un des facteurs les plus courants qui déclenchent ce type de douleur..

Une personne souffrant de migraine a mal à la tête et la douleur ne peut être localisée que d'un côté de la tête, principalement à droite.

La migraine est considérée comme une maladie grave et plutôt douloureuse héréditaire. Pourquoi la maladie est-elle considérée comme grave??

Une personne souffrant de migraine éprouve constamment des douleurs à la tête, principalement dans la tempe droite. Le traitement de cette maladie avec des analgésiques n'est pas toujours efficace..

Il est impossible d'arrêter une crise de douleur intense, il ne reste donc plus qu'à attendre la fin du patient.

Dans la plupart des cas, cette pathologie affecte la belle moitié de l'humanité, c'est-à-dire les femmes.

Les causes exactes de la migraine ne sont pas entièrement comprises. Un inconfort sévère dans la tempe droite se produit environ une fois par mois. La nature de la douleur est oppressante.

Au moment d'une crise de douleur, une personne peut avoir l'impression qu'une scission se produira dans la zone de son crâne. La tête fait tellement mal qu'il y a une ondulation dans la tempe droite.

La localisation de la douleur dans les yeux, les oreilles et même le cou aggrave le bien-être du patient. Autres symptômes de migraine:

  • Acouphène.
  • Vomissements accompagnés de vomissements.
  • Larme.
  • Déficience visuelle.

La manifestation de ce symptôme déprime l'état psychologique du patient. Il devient déprimé et léthargique..

Quant à son bien-être en l'absence de crise de douleur, il n'est pas différent du bien-être d'une personne en bonne santé.

Les causes de la migraine sont souvent associées à une condition humaine telle qu'une aura. Quelle est cette condition?

Dans un état d'aura, une personne peut entendre des sons étranges, voir des couleurs vives devant ses yeux, sentir des odeurs.

Toujours dans cet état, il lui est difficile de prendre une position stable, il y a une perte de coordination.

À première vue, il peut sembler que l'état de l'aura soit un problème pour le patient, mais ce n'est pas le cas..

Avec une aura, il est plus facile pour le patient de souffrir d'une crise de douleur intense dans la tête, principalement dans la tempe droite.

Que faut-il faire pour soulager l'inconfort pendant la migraine? Le traitement à domicile de ce processus pathologique comprend les étapes suivantes:

  1. S'il n'y a pas de pulsation dans la tempe droite, le patient peut essayer d'arrêter l'inconfort avec des analgésiques. Il devrait boire du Spazmalgon, du Pentalgin, du No-shpu ou un autre antispasmodique.
  2. Il est recommandé de prendre une position allongée. Si une personne souffrant de cette maladie a des maux de tête, principalement dans la région du temple droit, il est recommandé de se reposer. Il n'est pas question de travaux durant cette période. Le patient doit prendre un jour de congé et essayer de dormir. Si lors d'une migraine, il souffre d'insomnie, une somnolence peut être provoquée à l'aide de somnifères..
  3. Il est nécessaire de se débarrasser des irritants externes qui peuvent améliorer la manifestation de la douleur dans la tempe droite. De quels irritants parlons-nous? Tout d'abord, c'est la lumière du soleil, ainsi qu'un son fort. Dans la pièce où se trouve le patient, des rideaux doivent être dressés pour qu'il ne soit pas aveuglé par la lumière de la rue. De plus, il n'est pas recommandé aux parents proches du patient de parler fort, car cela intensifiera l'attaque de la douleur.
  4. Une personne souffrant de cette maladie a besoin d'une thérapie de relaxation. Le traitement de la migraine sera plus efficace si le patient se calme et arrive dans un état psychologique confortable.

Pour la détente, vous pouvez activer la musique relaxante et silencieuse, allumer des bougies parfumées dans la pièce et vous offrir également un massage de la tête..

Les causes de la douleur

La douleur dans le temple droit peut apparaître avec le développement de diverses pathologies. Les médecins connaissent au moins 50 maladies qui peuvent provoquer des maux de tête. De plus, la nature de la douleur dépend de la pathologie qui l'a provoquée:

  • Athérosclérose. La maladie s'accompagne de l'apparition de plaques de cholestérol, qui rétrécissent la lumière des vaisseaux de la tête. Le cerveau manque d'oxygène et de nutriments, à cause desquels l'activité cérébrale du patient diminue, la mémoire se détériore. Avec l'athérosclérose, les patients disent que la douleur frappe sévèrement la tempe. Tout cela s'accompagne souvent d'acouphènes..
  • Angioedème cérébral. En raison d'une diminution de l'élasticité des artères cérébrales, le patient se plaint que la tête lui fait mal du côté droit de la tempe. La maladie est le plus souvent détectée chez les personnes âgées. Les patients se plaignent que lorsque le temps change, leur piqûre de temple. Avec les douleurs, les symptômes suivants sont révélés: insomnie, sauts de tension artérielle, diminution de la sensibilité des doigts.
  • Hypertension La pathologie est très souvent détectée chez les personnes âgées. Elle survient pendant le stress mental, en raison de la fatigue et lorsque le temps change. Le patient a l'impression que quelque chose presse sur ses tempes..
  • Artérite temporale. Une douleur lancinante dans cette maladie survient lorsque le patient repose sa tête sur un oreiller. Ils s'expliquent par le développement d'une inflammation de la choroïde. Si vous palpez, puis près du temple sous la peau, vous pouvez sentir le sceau. C'est le lieu de localisation du processus inflammatoire. Parallèlement à la douleur, les symptômes suivants sont révélés: faiblesse, mauvais sommeil, fièvre. La douleur lancinante est très dérangeante la nuit. Cela devient si intense que le patient commence à serrer les dents. La maladie peut entraîner une perte complète de la vision, par conséquent, nécessite un traitement adéquat dans un hôpital.
  • Migraine. Les femmes sont plus susceptibles d'en souffrir. La maladie se manifeste souvent pendant la puberté et dans le contexte des changements hormonaux pendant la ménopause. La douleur est aiguë, de nature paroxystique. Avec l'avènement de la douleur chez les patients, la sensibilité aux stimuli sonores et aux odeurs augmente. Chez certains patients, une perte temporaire de capacité d'orientation dans l'espace est observée. Une attaque peut provoquer un surmenage et une malnutrition. Une forme chronique de pathologie se développe souvent chez les personnes qui abusent des analgésiques.
  • Syndrome de cluster. Une telle pathologie est observée chez les hommes obèses et les fumeurs. La douleur hante constamment le patient. Le syndrome peut persister plusieurs mois et pendant tout ce temps, une personne souffrira de douleur. Ensuite, la douleur disparaît brusquement et ne se remémore pas avant plusieurs années. L'apparition de douleurs s'accompagne d'une rougeur du visage due à une ruée de sang vers la peau et à un flux abondant de larmes.
  • Névrose du trijumeau. Cette maladie ne provoque de douleur que dans une certaine partie du visage. Les hommes en souffrent souvent. Dans la plupart des cas, le nerf trijumeau est affecté du côté droit. Avec la névrose, la destruction des fibres nerveuses se produit, ce qui provoque une douleur intense dans la région temporale droite. La douleur peut tirer sur les joues, le nez et le front. Souvent, ils provoquent des spasmes des muscles faciaux.
  • Ostéoarthrose cervicale. Avec cette pathologie, la destruction des disques intervertébraux se produit. Cela conduit souvent à une compression des vaisseaux sanguins alimentant le cerveau. La douleur apparaît du côté de l'artère déformée. Ces facteurs provoquent la maladie: obésité, activité physique excessive, manque d'activité physique.

Souvent, des douleurs dans la tempe droite apparaissent après avoir mangé des aliments préparés à partir d'aliments semi-finis. Il provoque du glutamate de sodium. Cela signifie que le patient est allergique à cette substance. La douleur peut s'accompagner d'essoufflement, de transpiration et de muscles de la mâchoire.

Types de douleur

Il est important de savoir que la céphalalgie temporale droite apparaît rarement sans pathologie. Il est préférable de diagnostiquer l'étymologie de la douleur à un stade précoce..
Il existe de nombreux symptômes douloureux:. par exemple, une douleur intense et fréquente dans la région temporo-droite chez les patients de plus de 50 ans peut indiquer un état de pré-infarctus ou un accident vasculaire cérébral approchant;
ostéochondrose cervicale - indique la destruction du cartilage ou un changement dégénératif dans les tissus de la colonne vertébrale, entraîne une compression des artères, provoquant des douleurs dans la tempe droite;
la douleur en grappe, qui affecte principalement les hommes, apparaît soudainement, peut être très forte, donne à l'oreille, perce la tempe, donne à l'œil, le sang se précipite vers le visage, la larmoiement apparaît, disparaît également de manière inattendue, peut ne pas apparaître avant plusieurs années;
les douleurs temporelles ensoleillées résultent d'une surchauffe au soleil;
douleur due à une carence en oxygène;
douleur due à l'abus de drogues.

  • par exemple, une douleur intense et fréquente dans la région temporo-droite chez les patients de plus de 50 ans peut indiquer un état de pré-infarctus ou un accident vasculaire cérébral approchant;
  • ostéochondrose cervicale - indique la destruction du cartilage ou un changement dégénératif dans les tissus de la colonne vertébrale, entraîne une compression des artères, provoquant des douleurs dans la tempe droite;
  • la douleur en grappe, qui affecte principalement les hommes, apparaît soudainement, peut être très forte, donne à l'oreille, perce la tempe, donne à l'œil, le sang se précipite vers le visage, la larmoiement apparaît, disparaît également de manière inattendue, peut ne pas apparaître avant plusieurs années;
  • les douleurs temporelles ensoleillées résultent d'une surchauffe au soleil;
  • douleur due à une carence en oxygène;
  • douleur due à l'abus de drogues.

De nombreuses études menées par des scientifiques ont montré qu'il existe plus de 200 types de maux de tête d'étymologies diverses.

Douleur lancinante à droite

La céphalée temporale droite selon ses caractéristiques est divisée en cinq types.

Il tire sur la tempe avec des dommages ou une inflammation du nerf trijumeau, des vertèbres de la colonne cervicale. Apparaît souvent avec malaise général, faiblesse, spasmes faciaux, réflexe de mastication, fièvre, donne à l'oreille, aux yeux, aux joues ou à la mâchoire.

Battement

Céphalée lancinante - compte tenu de la sensation d'un pouls dans la tempe. Accompagne souvent les problèmes vasculaires, la migraine, le stress, la douleur de surmenage du GBN. Elle peut survenir avec une pulpite droite - inflammation du tissu dentaire ou des terminaisons nerveuses.

Douloureux

Des douleurs douloureuses apparaissent avec des symptômes psychogènes dans un contexte de surmenage, de stress, de dépression, d'un sentiment d'anxiété et d'irritation. Le syndrome douloureux accompagne souvent la pression intracrânienne, l'hypertension intracrânienne.

Écrasement

La douleur pressante, selon les plaintes des patients, est décrite comme suit - la tempe droite fait mal, toute la tête est dans l'anneau.

Un signe d'effondrement des vertèbres de la colonne cervicale, une compression des artères ou une violation de l'approvisionnement en sang provoque une douleur de cette nature.

Long, stupide

Une douleur temporo-droite sourde de nature psychogène est très similaire à une douleur. Il s'agit souvent d'un symptôme d'une lésion cérébrale traumatique. Une douleur fréquente et prolongée nécessite des soins médicaux urgents, car elle peut indiquer des lésions cérébrales, une hémorragie ou une tumeur.

Maladies dans lesquelles le temple droit fait mal

La nature de la façon dont cela peut blesser dans la zone du temple sur le côté droit dépend de la raison qui a provoqué le processus pathologique. Un syndrome désagréable peut survenir en raison de diverses maladies:

  • Artérite temporale.
  • Athérosclérose.
  • Hypertension.
  • Angioedème cérébral.
  • Dystonie végétative-vasculaire (VVD).
  • Migraine.
  • Troubles végétatifs.
  • Névrose du trijumeau.
  • Ostéoarthrose cervicale.
  • Méningite.
  • Syndrome de cluster.

Examinons plus en détail certaines pathologies qui provoquent des douleurs dans le bon temple.

Athérosclérose

Cette condition pathologique est considérée comme la principale cause de douleur résultant de la pression sur la tempe droite. La maladie affecte la mémoire, l'activité cérébrale. Le patient a une diminution du niveau intellectuel, un changement de l'état émotionnel. La maladie est souvent fixée chez les patients atteints de maladie rénale, de diabète sucré, d'hypertension artérielle..

Angioedème cérébral

La cause de la douleur dans la tempe droite, le contour des yeux est considérée comme une violation de l'élasticité des artères cérébrales. Le patient peut se sentir étourdi, il est préoccupé par ces symptômes associés:

  • insomnie;
  • perte de sensibilité des doigts;
  • fortes chutes de pression;
  • diminution de l'activité cérébrale;
  • fatigue;
  • la faiblesse.

Hypertension artérielle

Cette maladie est enregistrée plus souvent chez les personnes âgées. Les raisons du développement de cette condition peuvent être:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • maladie du rein
  • VVD;
  • Diabète;
  • hérédité;
  • malnutrition;
  • mode de vie sédentaire;
  • surpoids;
  • stress.

Le syndrome douloureux de cette maladie est oppressant.

Artérite temporale

Ondulation apparaît après avoir appuyé sur le côté droit de la tête en raison du développement du processus inflammatoire des membranes des vaisseaux sanguins. Il est facile de sentir le sceau à la palpation de la région péri-temporale. La maladie affecte principalement les personnes de plus de 50 ans après avoir souffert d'une infection virale respiratoire aiguë. Parmi les symptômes supplémentaires, il y a:

  • fièvre;
  • malaise;
  • inflammation chronique des yeux;
  • trouble du sommeil;
  • perte de clarté de la vision;
  • faiblesse constante.

Douleur de migraine

La douleur apparaît généralement avec la ménopause, pendant les menstruations. Le syndrome est d'abord observé pendant la puberté. Une caractéristique de la migraine est considérée comme un syndrome douloureux qui survient d'un côté de la tête. L'attaque est généralement vive, intense. Le patient présente les symptômes concomitants suivants:

  • hypersensibilité au bruit, à l'odeur;
  • perte d'orientation;
  • nausées Vomissements;
  • douleur oculaire.

De tels facteurs peuvent provoquer le développement de la migraine:

  • insomnie;
  • surmenage;
  • mauvaise alimentation.

Troubles végétatifs

Cette pathologie peut provoquer un dysfonctionnement de tout système organique. Le développement progressif de la maladie perturbe les systèmes vitaux du corps. Le plus souvent, cette pathologie est enregistrée chez les jeunes patients..

Syndrome de cluster

Cette maladie est plus souvent fixée chez les hommes avec un gros physique, la dépendance au tabagisme. Le syndrome douloureux peut déranger le patient pendant un mois, puis il y a une accalmie, la douleur réapparaîtra après quelques années.

Avec cette pathologie, des symptômes concomitants sont observés:

  • ruée de sang vers le derme du visage;
  • douleur dans le contour des yeux;
  • congestion d'une oreille;
  • larmoiement accru.

Névrose du trijumeau

La maladie est plus souvent fixée chez l'homme. Fondamentalement, la maladie est du côté droit (seulement 30% tombe sur les cas de névrose du côté gauche). Des douleurs aiguës et lancinantes dans la zone du temple sont provoquées par la destruction des fibres des terminaisons nerveuses. Les douleurs durent plusieurs minutes, elles apparaissent lorsqu'elles sont exposées au temple. Le patient a une tension du muscle facial à droite. La douleur pendant l'attaque couvre le front, le nez, les joues.

Ostéoarthrose cervicale

Avec la maladie, la destruction des disques intervertébraux est observée. Cela peut endommager les vaisseaux responsables de la nutrition cérébrale. Des maux de tête seront observés du côté de la pathologie avec laquelle les dommages à l'artère sont enregistrés. Les médecins considèrent l'ostéoarthrose comme une maladie dangereuse qui menace l'invalidité.

Une maladie peut se développer sous l'influence de tels facteurs:

  • pied plat;
  • excès de poids corporel;
  • manque d'activité;
  • surtensions physiques (systématiques).