Principal / Hématome

Hémiparésie - causes et traitement

Hématome

Qu'est-ce que c'est: l'hémiparésie, l'hémiplégie - une maladie qui est l'une des branches des pathologies étendues liées à la classification de la parésie ou de la paralysie.

C'est le résultat de dommages aux fonctions corticales supérieures - en raison de lésions cérébrales locales. Elle se caractérise par une perte partielle de sensibilité - paralysie incomplète, de chaque côté du corps..

Il apparaît - côté droit, côté gauche, pathologie supérieure ou inférieure. La défaite des mêmes membres, principalement les mains, est appelée hémiparésie spastique (congénitale).

Évaluation clinique

Pourquoi l'hémiparésie se développe-t-elle et qu'est-ce que c'est? Le tableau clinique de l'hémiparésie vous permet de déterminer le degré de lésion cérébrale, la localisation et la nature de la pathologie. Fondamentalement, l'hémiparésie est la preuve d'une lésion cérébrale focale hémisphérique. L'évaluation du niveau de pathologie du tronc dépend de la manifestation de symptômes alternés par rapport au foyer de compression cérébrale traumatique.

Une contraction sélective et tonique des extenseurs et des pronateurs, des signes d'hypotension musculaire diffuse avec hémiparésie indiquent un hématome intracrânien. En pratique médicale, le degré de lésion hémiparétique est déterminé en fonction des manifestations de la force musculaire statistique maximale, avec une estimation en six points:


  1. 1) Zéro point - perte de la pleine activité motrice par les muscles.
  2. 2) Un point est noté - des contractions musculaires complètement insignifiantes avec la préservation d'un mouvement à peine perceptible. Fait référence à une forme prononcée d'hémiplégie.
  3. 3) Deux points sont évalués - la gamme complète des mouvements avec la présence de soutien (à condition qu'il n'y ait pas de réaction externe)
  4. 4) Trois points correspondent au volume total de mouvement actif (avec opposition externe) des membres.
  5. 5) Quatre points correspondent - une forme légère de réduction de la force musculaire statistique
  6. 6) Évalué en cinq points - préservation complète de la force musculaire statistique.
La conséquence de l'hémiparésie dans la plupart des cas est une pathologie spastique dans divers départements - paralysie centrale.

Causes de l'hémiparésie

Les causes de la maladie sont nombreuses et congénitales, caractérisées par un développement anormal des maladies et des pathologies acquises en raison de diverses raisons..


  • Tiges extra- et intracérébrales.
  • blessures épidurales et intracérébrales.
  • à la suite de l'hydroma sous-dural traumatique.
  • AVC cérébral, crise cardiaque et ischémie aiguë.
  • à la suite d'une hémorragie périnchomateuse.
  • hématome intracérébral
  • conséquence de la thrombose de l'artère carotide
  • avec paralysie de Todd (à la suite d'une crise d'épilepsie), maladie de Far (présence de calculs cérébraux), hystérie.
  • avec sclérose en plaques et migraine hémiplégique, spontanée ou héréditaire.
  • avec gomme syphilitique (tumeur molle dans les tissus) et syndrome de Brown-Sikar (tumeur vertébrale de la région cervicale)
Chez les enfants, l'hémiplégie est souvent congénitale, due au développement intra-utérin de pathologies cérébrales ou à la suite d'un travail pendant un traumatisme provoquant un pincement des racines nerveuses. En règle générale, se manifestant par une pathologie du côté gauche.

Symptômes d'hémiparésie du côté droit et du côté gauche

La manifestation des symptômes de l'hémiparésie dépend de l'emplacement et du degré des lésions cérébrales. Les principaux symptômes sont:


  1. 1) Manifestations de l'agnosie - troubles de divers types de perceptions;
  2. 2) troubles de l'élocution;
  3. 3) Manifestations de troubles émotionnels et de la personnalité;
  4. 4) Troubles de la sensibilité dans les zones d'innervation;
  5. 5) Manifestation d'une apraxie unilatérale ou bilatérale (inaction)
  6. 6) Crises épileptiques systématiques.
Beaucoup de ces manifestations s'accompagnent de:

  • maux de tête prolongés;
  • fièvre;
  • manque d'appétit;
  • fatigue;
  • douleur articulaire;
  • forte perte de poids.
La présence de spasticité (mouvements involontaires) suggère que la connexion entre le cerveau et les membres n'est pas perdue et c'est un bon signe qui donne aux patients l'espoir d'un traitement réussi.

Traitement de l'hémiparésie

L'essentiel dans le traitement de l'hémiplégie est de commencer le traitement médicamenteux individuel le plus tôt possible et de prescrire une série de mesures visant à normaliser le tonus musculaire. Pour faire ça:


  1. 1) Thérapie systémique et médicamenteuse - visant à éliminer les causes de la paralysie et à se débarrasser des tremblements des extrémités.
  2. 2) Sélection d'exercices pour la gymnastique médicale, pour restaurer la motricité fine;
  3. 3) Gymnastique aquatique et marche nordique;
  4. 4) Boue thérapeutique en combinaison avec massage - vortex, physiothérapie et hydromassage sur les extrémités.
  5. 5) Réflexologie.
Un traitement en temps opportun et le respect de toutes les prescriptions du médecin vous permettent de mettre rapidement les enfants sur leurs pieds, et au moment où vous atteignez l'adolescence, les pathologies peuvent ne pas laisser de trace.

Quel médecin dois-je contacter pour le traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez consulter un neurologue..

Paralysie unilatérale avec diminution et augmentation du tonus musculaire

La parésie des muscles squelettiques est un syndrome neurologique général, qui se manifeste par la faiblesse musculaire d'un ou de plusieurs membres (de légère à impossible). Certaines parties du corps mises en mouvement par un muscle faible souffrent également. La pathogenèse est associée à des dommages aux voies de conduction descendantes reliant les noyaux des motoneurones du cortex cérébral (GM) aux cornes antérieures de la moelle épinière (SM) et aux nerfs périphériques. Un manque complet de mouvement pour la même raison est appelé paralysie ou plégie..

La parésie des deux membres d'un côté (droit ou gauche) est appelée hémiparésie gauche ou droite.

Hémiparésie gauche et droite: causes, types, degrés

L'hémiparésie n'est pas une maladie spécifique, mais un syndrome, c'est-à-dire un signe clinique. Son étiologie est diverse, tout comme la symptomatologie, qui dépend du niveau de dommage aux fibres nerveuses. Dans la région de la moelle oblongue, ces fibres se croisent donc avec des lésions de l'hémisphère droit, une hémiparésie gauche se développe et avec des lésions de l'hémisphère gauche.

Causes de l'hémiparésie

L'hémiparésie droite et gauche chez les enfants est possible pour un certain nombre de raisons associées à la période prénatale:

  • position incorrecte du fœtus, dans laquelle il y avait une atteinte des fibres nerveuses, souvent au niveau de la région lombo-sacrée;
  • hypoxie fœtale;
  • la pénétration d'agents pathogènes neurogènes à travers le placenta;
  • naissance traumatique;
  • asphyxie à la naissance;
  • malformations congénitales de CM ou GM;
  • méningo-encéphalite;
  • paralysie cérébrale (paralysie cérébrale);
  • blessures
  • anévrisme congénital des artères GM et d'autres maladies.

Chez l'adulte, une étiologie légèrement différente, plus associée aux maladies acquises:

  • infections neurogènes;
  • accidents vasculaires cérébraux, thrombose des vaisseaux de la tête;
  • épilepsie;
  • tumeurs et lésions traumatiques à GM et SM.

Classification et types d'hémiparésie

Selon le niveau de dommages au système nerveux central, l'hémiparésie est:

  • central (les noyaux du cortex ou des racines motrices sont affectés, qui commencent à partir des noyaux et se connectent aux cornes avant du SM);
  • périphérique (lésion au niveau des motoneurones des cornes SM antérieures ou des nerfs périphériques;
  • mixte (lésions centrales et périphériques);
  • psychogène (l'hémiparésie survient en raison d'une maladie mentale).

Degrés de paralysie

Le degré de parésie est déterminé par deux échelles inverses:

  • sur une échelle de cinq points (de la paralysie complète à la normale);
  • en quatre degrés de gravité (de légère à paralysie).
  • 0 - absence totale de mouvements arbitraires;
  • 1 - les contractions musculaires sont légèrement perceptibles, mais il n'y a pas de mouvements dans les articulations;
  • 2 - une diminution significative de l'amplitude motrice, des mouvements passifs sont possibles, il est impossible de maintenir le membre en poids ou de l'arracher du sol;
  • 3 - avec des limitations motrices importantes, des mouvements actifs avec dépassement des forces de résistance naturelles deviennent possibles;
  • 4 - les mouvements sont disponibles en totalité, mais une légère faiblesse est observée dans les muscles;
  • 5 - Le volume musculaire et la force sont entièrement préservés.

Gravité: légère (1), modérée (2), profonde (3), paralysie (4).

Les symptômes de l'hémiparésie

Hémiparésie périphérique

Une diminution ou un manque d'innervation avec une paralysie flasque périphérique entraîne des troubles à divers degrés: hypotension, atrophie, aggravation de l'activité réflexe.

Les symptômes vont d'une légère diminution du tonus, de la force musculaire et des réflexes à leur perte complète. Des fasciculations (contractions musculaires involontaires) sont parfois observées..

Hémiparésie centrale

Avec l'hémiparésie centrale, une paralysie spastique est observée, caractérisée par une hypertonie musculaire.

Les signes cliniques sont les suivants:

  • Le bras est généralement pressé contre le corps, le genou est plié, le poignet et le pied sont baissés.
  • Pour plier ou redresser les membres, vous ne pouvez faire qu'un effort, alors qu'une transition en douceur n'est pas possible - la main ou la jambe se replie comme un canif.
  • Les réflexes de surface diminuent, tandis que les réflexes profonds, au contraire, augmentent. Saisies cloniques possibles
  • De nombreux flexions pathologiques et réflexes extenseurs sont observés..
  • Il y a synkinésie (répétition involontaire du mouvement de l'autre membre après le premier).
  • Troubles du visage (tic nerveux, lissage des plis nasolabiaux et abaissement du coin des lèvres du côté affecté, etc.).

Hémiparésie dans la radiculopathie et la myélopathie

  • La parésie dans les radiculopathies radiculaires est principalement unilatérale: il se produit une monoparésie dans laquelle le membre supérieur ou inférieur souffre, en fonction du niveau de lésion nerveuse. Rarement, des lésions bilatérales des membres supérieurs ou inférieurs sont possibles - paraparésie. L'hémiparésie ne se produit pas avec les radiculopathies.
  • Les grosses hernies dorsales, les luxations et les blessures de la carotide, qui provoquent une compression de la SM, entraînent: une paraplégie spastique, ainsi qu'une tétraplégie (si la lésion se situe au niveau des vertèbres cervicales C1 - C5).

Hémiparésie et paralysie cérébrale

Avec la paralysie cérébrale, une grande variété de paralysies (paraplégie, hémiplégie et tétraplégie), des dommages unilatéraux et bilatéraux aux membres sont possibles. Avec certains types de paralysie cérébrale, les mains sont plus affectées, avec d'autres, les jambes.

L'hémiplégie spastique est l'un des quatre types de manifestations de paralysie dans la paralysie cérébrale. Avec ce diagnostic, l'enfant a une hypertonie des membres à gauche ou à droite et une impossibilité totale de mouvements en eux. Les symptômes apparaissent plus dans le bras que dans la jambe. La maladie s'accompagne d'une déficience mentale, qui se manifeste beaucoup plus prononcée que la déficience motrice et le tonus accru.

L'hémiplégie spastique est une hémiparésie du quatrième degré à droite ou à gauche ou 0 point (sur une échelle de 5 points).

Symptômes de dommages au cortex hémisphérique avec hémiparésie

L'hémiparésie spastique (côté gauche ou côté droit) avec des dommages aux noyaux moteurs centraux du cortex de GM s'accompagne de:

  • perturbations dans le travail des sens;
  • diminution de la capacité mentale;
  • déficience cognitive.

Ainsi, l'hémiparésie spastique du côté gauche causée par des dommages aux noyaux de l'hémisphère droit, se manifeste:

  • imagination réduite;
  • perception des couleurs;
  • désorientation.
  • troubles de la parole;
  • perte de capacité à penser logiquement, à analyser, à compter.

Hémiparésie psychogène

Une caractéristique de ce type de maladie est l'incapacité totale du patient à bouger ses membres ou à resserrer les muscles du tronc du côté gauche ou droit. Mais en même temps, le tonus musculaire reste normal, car il n'y a aucun signe d'atrophie et de réflexes altérés. La maladie n'est pas entièrement comprise. Les expériences et les stress peuvent provoquer une attaque, bien que le lien entre eux et l'exacerbation de la maladie ne soit pas absolu. Les symptômes de l'hémiparésie peuvent soudainement disparaître dès que l'état nerveux et mental du patient s'améliore.

Diagnostique

Le diagnostic d'hémiparésie est effectué à l'aide d'un examen clinique par un neurologue qui compare les muscles et les réflexes des deux côtés du corps et effectue des tests de résistance.

Si le diagnostic est difficile à faire, vous pouvez recourir au test de Barre: le patient essaie de garder le membre en poids pendant 20 secondes. Un bras ou une jambe douloureux commencera généralement à s'abaisser lentement..

Chez les enfants, les premiers signes d'hémiparésie sont flous, généralement sous forme d'inconfort. Cependant, la paralysie commence à se développer très rapidement. Avec une hémiparésie périphérique, l'enfant ressent une douleur locale dans les zones touchées.

Traitement de l'hémiparésie

Dans le traitement de la paralysie, les méthodes médicamenteuses et la physiothérapie sont combinées. Le traitement doit être étiotrope, c'est-à-dire qu'il est nécessaire d'éliminer la maladie qui a conduit à une altération de la conduction et à des lésions des nerfs périphériques. Malheureusement, de nombreux changements sont irréversibles, vous devez donc respecter le statu quo, ne permettant pas de nouveaux progrès.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments contre la paralysie sont prescrits pour améliorer les processus métaboliques, la conduction nerveuse et les propriétés adaptatives:

  • les adultes se voient prescrire des vitamines B 1, de la prosérine, du melliktin, du dibazole;
  • enfants - complexes vitaminiques, médicaments adaptogènes, anticholinestérase.

Physiothérapie pour la paralysie

Utilisé en combinaison:

  • massage et thermothérapie;
  • Thérapie par l'exercice;
  • hydrothérapie (baignade, douche de Charcot, douche de contraste);
  • thérapie de boue.

Avec une hémiparésie lente, le massage et la thérapie par l'exercice sont effectués selon le schéma suivant:

  • Initialement, mouvements passifs avec le bras ou la jambe effectués par le médecin.
  • Au fur et à mesure que le membre se développe, le médecin connecte les mouvements actifs sans charges
  • Dans la troisième étape, des mouvements avec résistance à surmonter sont ajoutés.

Les méthodes physiques d'exposition sont dosées progressivement.

  • fitball;
  • matériel de rééducation (marchettes, fauteuils roulants, équipement d'exercice, etc.);
  • technique de propriocorrection.

L'hémiparésie spastique nécessite une formation en matériel, qui est réalisée sur des systèmes robotiques en utilisant la technique de Hal-thérapie. La méthode est basée sur la répétition répétée des mêmes mouvements..

Appareils orthopédiques et autres traitements

Une grande aide dans le traitement de l'hémiparésie est fournie par:

  • pneus orthopédiques, entretoises qui fixent les membres dans la bonne position;
  • chaussures orthopédiques.
  • chaises et berceaux orthopédiques.

Les enfants malades ont besoin non seulement d'une thérapie médicale, mais aussi de soins et d'une surveillance constants:

  • Il est important d’organiser correctement le travail et l’amarrage de l’enfant.
  • Les jeunes enfants doivent apprendre à ramper et à marcher correctement.
  • En cas de troubles de la parole et de retards de développement, des cours supplémentaires devraient être organisés avec un orthophoniste, des psychologues pour enfants dans le domaine de l'adaptation sociale et d'autres spécialistes.
  • L'éducation au travail, le durcissement du corps, les jeux de plein air sont d'une grande importance.

L’hémiparésie, bien que complexe, mais si elle est traitée de manière globale, elle améliorera l’état du patient, facilitera son adaptation dans la société et une vie pleine.

Hémiparésie droite

Cette maladie, caractérisée par un affaiblissement des fonctions du côté droit du corps, est affaiblie, c'est-à-dire une paralysie incomplète des membres. Il s'agit d'un cas particulier d'hémiparésie, qui est la conséquence de dommages aux neurones corticaux du cerveau. L'hémiparésie peut être droite et gauche, supérieure et inférieure. Avec la tétraparésie, les quatre membres ne fonctionnent pas et avec la paraparésie, il n'y a pas de fonctions du bras ou de la jambe d'un côté.

Les symptômes de l'hémiparésie du côté droit

Les signes de dommages au cortex cérébral, ainsi que leur intensité, dépendent de l'emplacement de la lésion. Les principales manifestations de la maladie s'expriment dans:

  • troubles de la parole,
  • agnosie,
  • présence de troubles cognitifs,
  • crises épileptiques sporadiques,
  • apraxie,
  • troubles de la sensibilité.

Si l'hémiparésie droite ne s'est propagée qu'aux muscles des membres ou du visage sans manifestation de symptômes concomitants, nous pouvons conclure qu'il y a de petites lésions cérébrales dans le tronc cérébral, la section supérieure du pont de persil ou dans la section postérieure de la capsule interne.

Des céphalées longues et aiguës survenant dans différentes zones de la tête sont possibles ici. Dans ce cas, on sent:

  • fièvre,
  • fatigue générale,
  • perte d'appétit,
  • perdre du poids,
  • douleur articulaire.

Il n'y a pas de liste claire des symptômes de cette maladie, car il y a trop de facteurs d'influence..

Les causes de la maladie

L'hémiparésie du côté droit est souvent le résultat de violations et d'anomalies dans le développement et la structure des blessures au cerveau, à la tête et à la colonne vertébrale. Une telle parésie peut provoquer un pincement des terminaisons nerveuses situées dans la colonne vertébrale, ainsi qu'une atrophie des nerfs périphériques. Habituellement, des perturbations dans le cerveau provoquent une parésie du côté opposé du corps, en d'autres termes, l'hémiparésie droite pose des problèmes dans les fonctions de l'hémisphère gauche.

Traitement de l'hémiparésie droite

L'hémiparésie du côté droit doit être traitée en commençant par l'élimination de la cause de son développement. L'élimination ou l'affaiblissement de la parésie n'est possible qu'avec l'utilisation d'une thérapie systémique de la maladie sous-jacente. Il est possible de restaurer le bon fonctionnement des membres affectés. L'hémiparésie du côté droit peut être congénitale, une maladie, cependant, seuls les cas graves se font sentir pendant la période périnatale. Le plus souvent, il est nécessaire de surveiller en permanence le développement de l'enfant, ce qui permettra d'évaluer les écarts existants et d'apporter des corrections opportunes et correctes..

Pour prévenir les troubles mentaux, de la parole et des mouvements graves et augmenter la probabilité d'un pronostic positif, les actions thérapeutiques doivent être lancées immédiatement. Après le diagnostic, un traitement médicamenteux est immédiatement prescrit, qui doit être accompagné d'un ensemble d'exercices physiques prescrits. En même temps, ils appuient sur la presse, sautent sur une jambe, améliorent la motricité fine. Cependant, même après avoir quitté l'hôpital, l'exercice devrait continuer à la maison. Mise en œuvre nécessairement constante et régulière de toutes les prescriptions médicales.

Un traitement adéquat et la persévérance aident presque toujours à se débarrasser complètement d'une telle pathologie. Souvent, déjà à l'école primaire, le bébé semble presque en bonne santé, et la maladie le laisse complètement déjà à l'adolescence.

Qu'est-ce que l'hémiparésie (droite et gauche) et comment la traiter

L'hémiparésie est une paralysie partielle des muscles du corps. La maladie survient en raison de dommages aux neurones du cerveau, moins souvent - la moelle épinière. Il peut se développer à différents âges, mais le plus souvent, les enfants ou les personnes âgées commencent à en souffrir. Le premier est dû à des pathologies congénitales qui endommagent les cellules cérébrales; le second - en raison de maladies qui surviennent le plus souvent à l'âge moyen ou plus.

Causes de l'hémiparésie

Pour traiter l'hémiparésie, vous devez connaître sa cause. Elle est établie en fonction de la vitesse et de la sévérité de l'évolution de la maladie avec un examen approfondi du patient, une IRM joue un rôle particulièrement important dans l'examen. Les facteurs qui provoquent le développement de la paralysie peuvent être les suivants:

  1. Accident vasculaire cérébral. Il s'agit de la cause la plus fréquente d'hémiparésie - une hémorragie cérébrale due à la rupture d'un vaisseau sanguin due à la formation d'un caillot sanguin..
  2. La formation d'une tumeur volumineuse dans le cerveau due à un accident vasculaire cérébral. Si une personne avait une petite formation, mais qu'il y avait une hémorragie en elle, alors la tumeur commencera à augmenter de manière significative en volume. Ainsi, il affectera les cellules cérébrales saines et provoquera des perturbations dans son travail. Les cancers à évolution lente entraîneront une manifestation ultérieure de l'hémiparésie.
  3. Lésion cérébrale traumatique. Il peut provoquer une commotion cérébrale, de graves ecchymoses, en raison desquelles certaines des cellules qu'il contient ne sont plus viables.
  4. L'encéphalite est une inflammation du cerveau. Elle peut être causée par des facteurs infectieux, allergiques et toxiques (conséquence de la grippe, de la rougeole, de la toxoplasmose, des piqûres de tiques, des moustiques).
  5. Condition post-épileptique. L'épilepsie se produit en raison d'une excitation excessive de certaines parties du cerveau. Si des spasmes persistent après la prochaine attaque, cela perturbera l'activité cérébrale normale.
  6. Migraine hémiplégique - accompagnée de douleurs constantes dans une certaine partie de la tête, a le plus souvent un caractère héréditaire.
  7. Troubles causés par le diabète. Après tout, cela peut provoquer des convulsions dans le cerveau.
  8. La sclérose en plaques est une maladie dans laquelle le système immunitaire d'une personne se bat contre son propre corps. Il détruit les membranes protectrices des nerfs, à cause desquelles ils sont également endommagés.
  9. Processus corticaux atrophiques - la mort progressive des neurones du cerveau.
  10. Hémiparésie congénitale. Il se développe à un âge précoce en raison d'anomalies dans la structure du cerveau chez le fœtus, de fausses couches avant terme, de crises cardiaques chez les nouveau-nés, de blessures pendant et après l'accouchement. L'hémiparésie chez les bébés a son propre nom - paralysie cérébrale (paralysie cérébrale).

Les symptômes de l'hémiparésie

Les premiers symptômes rappellent tellement un rhume ou une fatigue courante que, malheureusement, peu de gens y prêtent attention:

  • Fièvre.
  • Maux de tête permanents, aggravés de temps en temps.
  • Se sentir fatigué, faiblesse.
  • Forte perte de poids sans raison apparente..
  • Douleurs et courbatures.

Les signes les plus évidents d'hémiparésie sont:

  1. Manque de coordination des mouvements, manque de réflexes moteurs de certaines parties du corps.
  2. Problèmes d'élocution.
  3. Agnosie - une condition lorsque la perception normale de ce qui est vu, entendu est perturbée.
  4. Troubles émotionnels, troubles mentaux.
  5. Manque de sensibilité dans certaines parties du corps.
  6. Saisies.

Les symptômes de l'hémiparésie dépendront de la lésion de la moelle épinière ou du cerveau, ainsi que de la partie de celle-ci..

Avec des dommages à la moelle épinière, la capacité de se déplacer normalement est le plus souvent altérée, toutes les autres fonctions du corps sont préservées. Avec les processus dans le cerveau, les choses sont beaucoup plus compliquées.

Types d'hémiparésie

En fonction de la défaite de l'hémisphère gauche ou droit du cerveau, faites la distinction entre l'hémiparésie droite et gauche, respectivement. Autrement dit, le côté gauche du cerveau est responsable du travail du côté droit du corps et du côté droit - vice versa.

Pour comprendre quels troubles se produiront avec différents types de maladies, vous devez savoir de quoi sont responsables l'un et le deuxième hémisphère du cerveau..

Le côté gauche du cerveau:

  • Discours.
  • Pensée logique.
  • Capacité d'analyser.
  • Opérations avec des nombres.
  • Vues linéaires.
  • Perception holistique et tridimensionnelle.
  • Imagination.
  • Rêver la capacité.
  • Sens du rythme.
  • Perception des fleurs.

Autrement dit, l'hémisphère gauche est responsable de la pensée logique et de la capacité de construire une certaine chaîne d'actions, selon la situation, et la bonne - pour l'orientation dans l'espace.

L'hémiparésie du côté droit se développe le plus souvent chez l'adulte, à la suite de maladies ou de blessures du côté gauche du cerveau ou de la moelle épinière. Si les symptômes de l'hémiparésie ne sont qu'une violation des fonctions musculaires des membres et de la parole, une réflexion adéquate est normale, alors les lésions cérébrales sont mineures ou le nerf est juste piégé quelque part.

Une telle maladie n'est pas difficile à guérir, l'essentiel est de trouver la cause le plus rapidement possible et de l'éliminer. Si l'hémiparésie était le résultat d'un accident vasculaire cérébral ou d'un traumatisme grave, alors, en règle générale, elle s'accompagne d'une déficience vocale grave.

La paralysie du côté gauche se développe davantage chez les enfants, car sa cause est le plus souvent des anomalies dans le développement du cerveau, des blessures à un âge précoce qui surviennent pendant l'accouchement ou avec des soins inappropriés pour le nouveau-né. Les processus tumoraux et les nerfs pincés sont également une cause fréquente d'hémiparésie du côté gauche..

Avec ce type d'hémiparésie, curieusement, la parole en souffre souvent, bien que l'hémisphère gauche en soit responsable. La raison en est la perception incorrecte du monde par l'enfant, à cause de laquelle il ne comprend pas comment construire correctement des phrases. De plus, son sens du tact est perturbé, ce qui ne lui donne pas la possibilité de contrôler ses émotions, fait une pause pendant une conversation.

L'hémiparésie du côté gauche et du côté droit provoque des troubles du fonctionnement des membres. De plus, la jambe affectée, en règle générale, est mal pliée et le bras n'est pas plié.

Traitement de l'hémiparésie

Le traitement de l'hémiparésie doit commencer par l'élimination de la cause de son apparition. Pour cela, la méthode médicamenteuse, les procédures physiothérapeutiques, parfois même une intervention chirurgicale peuvent être utilisées. Souvent, le patient reçoit un certain régime de la journée, une nutrition.

Il est nécessaire d'effectuer une série d'exercices d'exercices de physiothérapie conçus pour restaurer la fonction musculaire.

Un massage est effectué afin de détendre les muscles trop tendus et de renforcer les faibles. Le massage peut être combiné avec des soins à la boue, des bains spéciaux ou une douche thérapeutique.

La natation et la gymnastique aquatique occupent l'une des premières places dans la lutte contre les effets de l'hémiparésie.

La réflexologie aide également à rétablir un état musculaire normal. Il comprend l'acupuncture, l'acupression, l'exposition à certaines parties du corps avec la chaleur, le laser, le courant. Les patients suivent des cours avec un psychothérapeute et un orthophoniste..

Comme vous pouvez le voir, le traitement de l'hémiparésie vise à éliminer simultanément les causes de la maladie et ses conséquences. Seul un effet complexe peut donner un bon résultat. Si vous commencez à être traité à temps, vous pouvez remettre à une personne un état absolument normal. C'est plus difficile lorsque des processus irréversibles se sont déjà produits dans le cerveau. Dans ce cas, tout doit être fait pour éviter la progression de la maladie.

Le traitement ne peut être effectué de manière indépendante, car la véritable cause de la maladie et un traitement adéquat ne peuvent être prescrits que par un spécialiste hautement qualifié.

Hémiparésie droite et gauche: symptômes et traitement

  • Symptômes
  • Diagnostic et thérapie
  • Thérapie médicamenteuse

L'hémiparésie est un affaiblissement des muscles d'une moitié du corps, tandis que la seconde moitié reste dans un état normal. Le développement de cette pathologie entraîne des dommages aux neurones supérieurs et aux axones du cerveau. Et la gravité est déterminée par les symptômes.

Symptômes

L'hémiparésie, comme tout autre état pathologique, a ses propres signes et symptômes, cependant, ils peuvent différer selon les personnes, et tout dépend de la cause exacte de l'état pathologique, de l'âge du patient et de son état général. Les principaux symptômes comprennent:

  1. Maux de tête prolongés.
  2. Fièvre.
  3. Manque d'appétit.
  4. Fatigabilité.
  5. Douleur articulaire.
  6. Forte perte de poids.

De plus, l'hémiparésie est classée en côtés gauche et droit. Le côté gauche est une forme de paralysie cérébrale. Dans ce cas, un affaiblissement des muscles du côté gauche du corps est diagnostiqué, et dans certains cas, même leur paralysie complète. Dans le même temps, le tonus musculaire prédomine sur la jambe affectée, responsable de l'extension, et sur le bras affecté, le tonus musculaire, responsable de la flexion, prédomine..

L'hémiparésie du côté droit se développe le plus souvent chez l'adulte, tandis que l'activité motrice de la moitié droite du corps est affectée. Si une telle condition se développe complètement soudainement, les principales raisons peuvent être considérées:

  1. Accident vasculaire cérébral.
  2. Une tumeur au cerveau.
  3. Lésion cérébrale.
  4. Encéphalite.
  5. Migraine.
  6. Encéphalopathie diabétique.
  7. Sclérose en plaques.

Parfois, cette condition peut se développer assez lentement, par exemple, sur plusieurs jours ou semaines. Cela indique un processus pathologique dans le cerveau, tandis que les principales causes peuvent être:

  1. Tumeurs à croissance lente.
  2. Atrophie du cortex cérébral.
  3. Abcès de la tête.
  4. Myélopathie radiologique.

Parfois, une lésion peut survenir dans le contexte d'une maladie mentale ou d'un stress. Dans ce cas, nous devons parler de pseudoparésie, qui, après avoir éliminé le facteur qui l'a provoquée, disparaît complètement.

Diagnostic et thérapie

La première chose à faire est d'examiner le membre affecté, d'évaluer l'amplitude des mouvements du côté affecté et d'établir la cause de la pathologie. Si nécessaire, avec l'hémiparésie spastique, un certain nombre d'études supplémentaires peuvent être effectuées, par exemple, CT ou IRM. Les procédures de diagnostic telles que l'électromyographie peuvent également aider..

La première chose à faire est d'établir la cause de la parésie incomplète d'une moitié du corps, puis de commencer le traitement. Si la pathologie s'est développée chez l'enfant, vous devez agir dès que possible, car l'évolution ultérieure de la maladie et la guérison en dépendront..

Il y a une cause d'hémiparésie chez les enfants dans des anomalies de la colonne vertébrale, du cerveau ou des membres eux-mêmes. Il peut également s'agir de nerfs pincés, de leur atrophie complète ou d'une altération de la fonction cérébrale normale. Par conséquent, le traitement dépendra de l'identification des causes.

Dans les cas bénins, le traitement commence par une cure d'exercice individuelle. De plus, le traitement devrait inclure:

  1. La natation.
  2. Massage.
  3. Hippothérapie.
  4. Réflexologie.
  5. Cours de Fitball.
  6. Durcissement.
  7. Douche.
  8. La douche de Charcot.

Et seulement dans les cas graves, des médicaments du groupe des relaxants musculaires peuvent être prescrits, ce qui est particulièrement fréquent avec la paralysie cérébrale.

Après la sortie de l'hôpital, le traitement doit être poursuivi à domicile et vous ne devez pas manquer une seule leçon. Et ce n'est qu'avec un entraînement quotidien que vous pouvez réellement obtenir un excellent résultat et vous débarrasser complètement de la maladie.

Thérapie médicamenteuse

En règle générale, il est possible de faire face aux manifestations de la maladie à l'aide d'une thérapie par l'exercice, sans recourir à l'utilisation de médicaments, mais dans certains cas, seule la thérapie médicamenteuse peut aider.

Ainsi, par exemple, le traitement de l'hémiparésie du côté gauche consiste à utiliser des médicaments tels que:

  1. Baklosan.
  2. Baclofène.
  3. Midokalm.
  4. Neuromidine.
  5. Pantogam.
  6. Piracetam.
  7. Seduxen.
  8. Sibazon.
  9. Cerebrolysin.

Dans le traitement, vous pouvez également utiliser des médicaments contenant des vitamines, en particulier ceux qui appartiennent au groupe B et à la vitamine E.

Causes de l'hémiparésie

Pour traiter l'hémiparésie, vous devez connaître sa cause. Elle est établie en fonction de la vitesse et de la sévérité de l'évolution de la maladie avec un examen approfondi du patient, une IRM joue un rôle particulièrement important dans l'examen. Les facteurs qui provoquent le développement de la paralysie peuvent être les suivants:

  1. Accident vasculaire cérébral. Il s'agit de la cause la plus fréquente d'hémiparésie - une hémorragie cérébrale due à la rupture d'un vaisseau sanguin due à la formation d'un caillot sanguin..
  2. La formation d'une tumeur volumineuse dans le cerveau due à un accident vasculaire cérébral. Si une personne avait une petite formation, mais qu'il y avait une hémorragie en elle, alors la tumeur commencera à augmenter de manière significative en volume. Ainsi, il affectera les cellules cérébrales saines et provoquera des perturbations dans son travail. Les cancers à évolution lente entraîneront une manifestation ultérieure de l'hémiparésie.
  3. Lésion cérébrale traumatique. Il peut provoquer une commotion cérébrale, de graves ecchymoses, en raison desquelles certaines des cellules qu'il contient ne sont plus viables.
  4. L'encéphalite est une inflammation du cerveau. Elle peut être causée par des facteurs infectieux, allergiques et toxiques (conséquence de la grippe, de la rougeole, de la toxoplasmose, des piqûres de tiques, des moustiques).
  5. Condition post-épileptique. L'épilepsie se produit en raison d'une excitation excessive de certaines parties du cerveau. Si des spasmes persistent après la prochaine attaque, cela perturbera l'activité cérébrale normale.
  6. Migraine hémiplégique - accompagnée de douleurs constantes dans une certaine partie de la tête, a le plus souvent un caractère héréditaire.
  7. Troubles causés par le diabète. Après tout, cela peut provoquer des convulsions dans le cerveau.
  8. La sclérose en plaques est une maladie dans laquelle le système immunitaire d'une personne se bat contre son propre corps. Il détruit les membranes protectrices des nerfs, à cause desquelles ils sont également endommagés.
  9. Processus corticaux atrophiques - la mort progressive des neurones du cerveau.
  10. Hémiparésie congénitale. Il se développe à un âge précoce en raison d'anomalies dans la structure du cerveau chez le fœtus, de fausses couches avant terme, de crises cardiaques chez les nouveau-nés, de blessures pendant et après l'accouchement. L'hémiparésie chez les bébés a son propre nom - paralysie cérébrale (paralysie cérébrale).

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons pour le développement de l'hémiparésie. Pour éviter des conséquences graves, il est nécessaire d'éliminer à la fois la cause et ses conséquences dès que possible. Pour ce faire, vous devez connaître les principaux symptômes de la paralysie partielle afin de les remarquer à temps.

Les symptômes de l'hémiparésie

Les premiers symptômes rappellent tellement un rhume ou une fatigue courante que, malheureusement, peu de gens y prêtent attention:

  • Fièvre.
  • Maux de tête permanents, aggravés de temps en temps.
  • Se sentir fatigué, faiblesse.
  • Forte perte de poids sans raison apparente..
  • Douleurs et courbatures.

Les signes les plus évidents d'hémiparésie sont:

  1. Manque de coordination des mouvements, manque de réflexes moteurs de certaines parties du corps.
  2. Problèmes d'élocution.
  3. Agnosie - une condition lorsque la perception normale de ce qui est vu, entendu est perturbée.
  4. Troubles émotionnels, troubles mentaux.
  5. Manque de sensibilité dans certaines parties du corps.
  6. Saisies.

Les symptômes de l'hémiparésie dépendront de la lésion de la moelle épinière ou du cerveau, ainsi que de la partie de celle-ci..

Avec des dommages à la moelle épinière, la capacité de se déplacer normalement est le plus souvent altérée, toutes les autres fonctions du corps sont préservées. Avec les processus dans le cerveau, les choses sont beaucoup plus compliquées.

Types d'hémiparésie

En fonction de la défaite de l'hémisphère gauche ou droit du cerveau, faites la distinction entre l'hémiparésie droite et gauche, respectivement. Autrement dit, le côté gauche du cerveau est responsable du travail du côté droit du corps et du côté droit - vice versa.

Pour comprendre quels troubles se produiront avec différents types de maladies, vous devez savoir de quoi sont responsables l'un et le deuxième hémisphère du cerveau..

Le côté gauche du cerveau:

  • Discours.
  • Pensée logique.
  • Capacité d'analyser.
  • Opérations avec des nombres.
  • Vues linéaires.
  • Perception holistique et tridimensionnelle.
  • Imagination.
  • Rêver la capacité.
  • Sens du rythme.
  • Perception des fleurs.

Autrement dit, l'hémisphère gauche est responsable de la pensée logique et de la capacité de construire une certaine chaîne d'actions, selon la situation, et la bonne - pour l'orientation dans l'espace.

L'hémiparésie du côté droit se développe le plus souvent chez l'adulte, à la suite de maladies ou de blessures du côté gauche du cerveau ou de la moelle épinière. Si les symptômes de l'hémiparésie ne sont qu'une violation des fonctions musculaires des membres et de la parole, une réflexion adéquate est normale, alors les lésions cérébrales sont mineures ou le nerf est juste pincé quelque part. Une telle maladie n'est pas difficile à guérir, l'essentiel est de trouver la cause le plus rapidement possible et de l'éliminer. Si l'hémiparésie était le résultat d'un accident vasculaire cérébral ou d'un traumatisme grave, alors, en règle générale, elle s'accompagne d'une déficience vocale grave.

La paralysie du côté gauche se développe davantage chez les enfants, car sa cause est le plus souvent des anomalies dans le développement du cerveau, des blessures à un âge précoce qui surviennent pendant l'accouchement ou avec des soins inappropriés pour le nouveau-né. Les processus tumoraux et les nerfs pincés sont également une cause fréquente d'hémiparésie du côté gauche..

Avec ce type d'hémiparésie, curieusement, la parole en souffre souvent, bien que l'hémisphère gauche en soit responsable. La raison en est la perception incorrecte du monde par l'enfant, à cause de laquelle il ne comprend pas comment construire correctement des phrases. De plus, son sens du tact est perturbé, ce qui ne lui donne pas la possibilité de contrôler ses émotions, fait une pause pendant une conversation. L'hémiparésie du côté gauche et du côté droit provoque des troubles du fonctionnement des membres. De plus, la jambe affectée, en règle générale, est mal pliée et le bras n'est pas plié.

Traitement de l'hémiparésie

Le traitement de l'hémiparésie doit commencer par l'élimination de la cause de son apparition. Pour cela, la méthode médicamenteuse, les procédures physiothérapeutiques, parfois même une intervention chirurgicale peuvent être utilisées. Souvent, le patient reçoit un certain régime de la journée, une nutrition.

Il est nécessaire d'effectuer une série d'exercices d'exercices de physiothérapie conçus pour restaurer la fonction musculaire.

Un massage est effectué afin de détendre les muscles trop tendus et de renforcer les faibles. Le massage peut être combiné avec des soins à la boue, des bains spéciaux ou une douche thérapeutique.

La natation et la gymnastique aquatique occupent l'une des premières places dans la lutte contre les effets de l'hémiparésie.

Des cours de marche nordique sont prescrits aux patients présentant une altération de la fonction motrice des membres - marcher avec des bâtons spéciaux (vous devez vous fier à eux), qui peuvent être ordinaires ou avec des mouvements spécifiques des bras et des jambes.

La réflexologie aide également à rétablir un état musculaire normal. Il comprend l'acupuncture, l'acupression, l'exposition à certaines parties du corps avec la chaleur, le laser, le courant. Les patients suivent des cours avec un psychothérapeute et un orthophoniste..

Comme vous pouvez le voir, le traitement de l'hémiparésie vise à éliminer simultanément les causes de la maladie et ses conséquences. Seul un effet complexe peut donner un bon résultat. Si vous commencez à être traité à temps, vous pouvez remettre à une personne un état absolument normal. C'est plus difficile lorsque des processus irréversibles se sont déjà produits dans le cerveau. Dans ce cas, tout doit être fait pour éviter la progression de la maladie.

Le traitement ne peut être effectué de manière indépendante, car la véritable cause de la maladie et un traitement adéquat ne peuvent être prescrits que par un spécialiste hautement qualifié.

Articles Similaires

  • Herbes pour l'expansion des vaisseaux cérébraux (liste et description)
  • Leucoaraïose du cerveau: qu'est-ce que c'est, causes et traitement
  • Accident vasculaire cérébral aigu: causes et aide
  • Craniotomie: qu'est-ce que c'est, conséquences
  • La joue devient engourdie: raisons et quoi faire
  • Hypertension intracrânienne: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement
  • Pieds cotonneux et vertiges - raisons et quoi faire
  • Effet vasodilatateur - qu'est-ce que c'est, préparations vasodilatatrices

Hémiparésie droite

Cette maladie, caractérisée par un affaiblissement des fonctions du côté droit du corps, est affaiblie, c'est-à-dire une paralysie incomplète des membres.

Il s'agit d'un cas particulier d'hémiparésie, qui est la conséquence de dommages aux neurones corticaux du cerveau. L'hémiparésie peut être droite et gauche, supérieure et inférieure.

Avec la tétraparésie, les quatre membres ne fonctionnent pas et avec la paraparésie, il n'y a pas de fonctions du bras ou de la jambe d'un côté.

Les symptômes de l'hémiparésie du côté droit

Les signes de dommages au cortex cérébral, ainsi que leur intensité, dépendent de l'emplacement de la lésion. Les principales manifestations de la maladie s'expriment dans:

  • troubles de la parole,
  • agnosie,
  • présence de troubles cognitifs,
  • crises épileptiques sporadiques,
  • apraxie,
  • troubles de la sensibilité.

Si l'hémiparésie droite ne s'est propagée qu'aux muscles des membres ou du visage sans manifestation de symptômes concomitants, nous pouvons conclure qu'il y a de petites lésions cérébrales dans le tronc cérébral, la section supérieure du pont de persil ou dans la section postérieure de la capsule interne.

Des céphalées longues et aiguës survenant dans différentes zones de la tête sont possibles ici. Dans ce cas, on sent:

  • fièvre,
  • fatigue générale,
  • perte d'appétit,
  • perdre du poids,
  • douleur articulaire.

Il n'y a pas de liste claire des symptômes de cette maladie, car il y a trop de facteurs d'influence..

Les causes de la maladie

L'hémiparésie du côté droit est souvent le résultat de troubles et d'anomalies dans le développement et la structure des blessures au cerveau, à la tête et à la colonne vertébrale.

Une telle parésie peut provoquer un pincement des terminaisons nerveuses situées dans la colonne vertébrale, ainsi qu'une atrophie des nerfs périphériques..

Habituellement, des perturbations dans le cerveau provoquent une parésie du côté opposé du corps, en d'autres termes, l'hémiparésie droite pose des problèmes dans les fonctions de l'hémisphère gauche.

Traitement de l'hémiparésie droite

L'hémiparésie du côté droit doit être traitée en commençant par l'élimination de la cause de son développement. L'élimination ou l'affaiblissement de la parésie n'est possible qu'avec l'utilisation d'une thérapie systémique de la maladie sous-jacente. Il est possible de restaurer le bon fonctionnement des membres affectés..

L'hémiparésie du côté droit peut être congénitale, une maladie, cependant, seuls les cas graves se font sentir pendant la période périnatale.

Le plus souvent, il est nécessaire de surveiller en permanence le développement de l'enfant, ce qui permettra d'évaluer les écarts existants et d'apporter des corrections opportunes et correctes..

Pour prévenir les troubles mentaux, de la parole et des mouvements graves et augmenter la probabilité d'un pronostic positif, les actions thérapeutiques doivent être lancées immédiatement.

Après le diagnostic, un traitement médicamenteux est immédiatement prescrit, qui doit être accompagné d'un ensemble d'exercices physiques prescrits. En même temps, ils pompent la presse, sautent sur une jambe, améliorent la motricité fine.

Cependant, même après avoir quitté l'hôpital, l'exercice devrait continuer à la maison. Mise en œuvre nécessairement constante et régulière de toutes les prescriptions médicales.

Un traitement adéquat et la persévérance aident presque toujours à se débarrasser complètement d'une telle pathologie. Souvent, déjà à l'école primaire, le bébé semble presque en bonne santé, et la maladie le laisse complètement déjà à l'adolescence.

Dans la pratique médicale, on distingue l'hémiparésie gauche et droite. C'est l'une des classifications du syndrome..

L'hémiparésie du côté gauche se produit lorsque le côté droit du cerveau est altéré. Dans ce cas, une immobilisation partielle ou complète de la moitié gauche du corps est diagnostiquée. En règle générale, il y a une hypertonie des muscles extenseurs de la jambe et des muscles fléchisseurs du bras.

Dans le processus pathologique de l'hémisphère gauche du cerveau, une hémiparésie du côté droit est diagnostiquée, caractérisée par un dysfonctionnement du côté droit du corps.

Le degré de manifestation de la parésie est déterminé sur une échelle à six points:

  • 0 point - absence totale de mouvement.
  • 1 point - petits mouvements musculaires sans atteinte articulaire.
  • 2 points - la possibilité de mouvement en position horizontale en l'absence de résistance externe. Les mouvements articulaires sont à peine perceptibles.
  • 3 points - la capacité des muscles à surmonter la gravité. Les mouvements dans l'articulation sont contraints.
  • 4 points - la capacité de faire des mouvements avec une légère perte de force dans les muscles.
  • 5 points - la capacité de faire des mouvements sans perdre de force dans les muscles.

Pour que le traitement soit efficace, il convient d'établir correctement la cause du développement de cette pathologie. Les facteurs provoquant la paralysie peuvent être des écarts tels que:

  1. Accident vasculaire cérébral. Il est considéré comme la cause la plus fréquente d'hémiparésie, car cette maladie peut provoquer une rupture des vaisseaux sanguins et un caillot sanguin de la paroi. Par conséquent, après un AVC, il est recommandé d'être constamment sous la supervision d'un spécialiste et de subir un examen complet dès les premières manifestations d'une aggravation de l'état..
  2. Tumeur volumétrique qui est apparue après un AVC ou a commencé à augmenter à cause de cela. Une tumeur, dont la taille augmente constamment, peut nuire aux cellules cérébrales saines et provoquer une perturbation de ses performances. Cela se produit à la suite d'une pression excessive sur certaines parties du cerveau..
  3. Oncologie lente. L'hémiparésie est également souvent diagnostiquée d'un cancer..
  4. Lésion de la boîte crânienne, qui a entraîné une commotion cérébrale, des blessures graves et la mort d'une grande partie des cellules.
  5. Encéphalite. Elle résulte du développement de facteurs infectieux, allergiques et toxiques..
  6. Condition post-épileptique. Si après une nouvelle crise, le patient a des crampes, cela peut interférer avec le fonctionnement normal du cerveau.
  7. Migraine. Cette pathologie dans la plupart des cas est héréditaire.
  8. Anomalies résultant de la progression du diabète. Cela peut s'expliquer par le fait que cette maladie du système endocrinien peut entraîner des convulsions dans le cerveau.
  9. Sclérose en plaques. Cette pathologie détruit les membranes protectrices du nerf et endommage le nerf lui-même..
  10. Processus atrophiques dans le cortex, qui provoquent la mort progressive des neurones cérébraux.
  11. Hémiparésie congénitale et paralysie cérébrale.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses causes provoquant l'hémiparésie. Pour exclure diverses complications, il est nécessaire de demander une aide professionnelle dès que possible, d'éliminer le facteur provocateur et de suivre un traitement. Contactez un spécialiste immédiatement après les premiers signes de déviation.

Types et complications de la maladie

En fonction des dommages à l'hémisphère cérébral, l'hémiparésie gauche et droite est distinguée. Pour comprendre les conséquences que peut entraîner telle ou telle violation, il est nécessaire de savoir de quoi chaque hémisphère est responsable. Le côté gauche du cerveau est responsable de la parole, de la logique, de l'analyse, des calculs numériques et des représentations linéaires. Le côté droit du cerveau est responsable de la perception du monde, de l'imagination, de la rêverie, du rythme et de la perception des couleurs.

L'hémiparésie du côté droit dans la plupart des cas est diagnostiquée chez les patients d'un groupe d'âge plus avancé à la suite de maladies ou d'un traumatisme du côté gauche du cerveau, de la moelle épinière. Si, en même temps, le patient pense correctement, peut parler, mais qu'il y a une violation de l'activité musculaire, cela indique des lésions mineures ou une terminaison nerveuse pincée. Une telle déviation peut être éliminée à l'aide d'une thérapie complexe, l'essentiel est de déterminer correctement la cause provoquante. Si l'hémiparésie survient après un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme grave, une grave altération de la parole sera notée..

Dans la plupart des cas, l'hémiparésie du côté gauche survient chez les enfants. Des anomalies dans le développement du cerveau, des blessures subies pendant l'enfance, pendant l'accouchement ou dues à des soins inadéquats du bébé dans les premiers mois après la naissance peuvent provoquer ce type de violation. L'hémiparésie du côté gauche est également diagnostiquée avec des néoplasmes ou un pincement des terminaisons nerveuses. Avec cette forme, une violation de la fonction vocale, le tact est diagnostiqué.

Avec l'hémiparésie gauche et droite, des problèmes surviennent avec les performances des membres supérieurs et inférieurs. Dans ce cas, la jambe affectée peut mal se plier et la main, au contraire, peut se plier. Si le processus affecte les mêmes membres, une hémiparésie spastique se développe..

Il est possible de déterminer quelle partie du cerveau affectée par la lésion par des symptômes prononcés tels que: troubles de la mémoire, performances mentales, troubles des mouvements ciblés, reconnaissance d'objets ou de phénomènes, fonction et sensibilité de la parole, épilepsie. Si des dommages à la partie postérieure du cerveau et à d'autres zones sont diagnostiqués, les troubles affecteront principalement les membres supérieurs et inférieurs, ainsi que la structure musculaire du visage.

Avec l'hémiparésie, les patients se plaignent souvent de symptômes tels que:

  1. Céphalée longue et intense. Selon l'emplacement de la tête dépendra de la forme de pathologie.
  2. Fièvre, détérioration du bien-être général, faiblesse, fatigue accrue, douleur dans les articulations.

La gravité des symptômes dépendra de la catégorie d'âge du patient. Mais, lors du diagnostic, il convient de considérer le fait que la maladie peut être congénitale. Chez les garçons, après la naissance, l'hémiparésie apparaît immédiatement et il convient donc de commencer immédiatement le traitement.

Cette maladie peut être déterminée à la suite d'un examen approfondi. Le spécialiste accorde une attention particulière aux membres affectés, évalue les mouvements. Pour que la thérapie soit efficace, il convient d'établir correctement le facteur provoquant, de sorte que le patient se voit prescrire des examens supplémentaires:

  1. Tomodensitométrie.
  2. Imagerie par résonance magnétique.
  3. Électromyographie.

Si l'enfant est malade, le diagnostic est effectué d'urgence afin de mener une thérapie immédiate et d'éliminer les complications possibles, ainsi que d'augmenter le pourcentage de récupération.

Le traitement dépendra de nombreux facteurs, notamment la cause de la maladie et la catégorie d'âge du patient. Le traitement est effectué de manière globale. Il est recommandé non seulement de prendre des médicaments, mais également de mener des activités de renforcement. Le traitement est sélectionné individuellement pour chaque patient, en fonction du stade de développement.

Le traitement de l'hémiparésie comprend nécessairement les mesures suivantes:

  • visite de la piscine;
  • exercices de massage et de physiothérapie;
  • thérapie médicamenteuse;
  • durcissement et autres.

Il est recommandé de prendre les médicaments uniquement dans un état grave. La pharmacothérapie implique l'utilisation de médicaments du groupe des relaxants musculaires. Pendant la période de traitement, vous devez également prendre des complexes vitaminiques contenant des vitamines B et de la vitamine E.

Avec une forme gauche de pathologie, des médicaments tels que: Baksosan, Baklofen, Midokalm, Seduxen, Sibazol, Cerebrolysin et d'autres peuvent être prescrits. La posologie et le mode d'administration sont déterminés par un spécialiste, en tenant compte des contre-indications. Aux premiers effets secondaires de l'utilisation des fonds, demandez immédiatement de l'aide, mais ne prenez pas de décisions indépendantes.

La physiothérapie peut être effectuée à la maison et dans les centres de réadaptation. Les cours devraient être quotidiens. Avec l'hémiparésie, l'hydromassage, le massage de physiothérapie, ainsi que l'utilisation de boue, sont utiles. Il est conseillé aux patients de pomper la presse, de sauter, de développer une motricité fine, de procéder à des échauffements musculaires dans la zone de la maladie du corps, ce qui contribuera à améliorer le flux sanguin. Vous pouvez faire attention à la marche nordique ou à l'équitation..

Dans toute situation, le patient ne doit avoir qu'une attitude positive et un désir de s'engager. S'il adhère à toutes les recommandations d'un spécialiste, un résultat positif ne prendra pas longtemps, car l'hémiparésie est une pathologie grave qui peut entraîner des conséquences négatives et des complications..

Les manifestations de la clinique d'hémiparésie dépendent de l'emplacement du foyer pathogène, ainsi que de la gravité des lésions cérébrales. S'il y a un développement lent de la maladie (hémiparésie modérée), alors au cours des premiers mois, le tonus musculaire du patient augmente. Le résultat est une raideur causée par la tension musculaire dans les membres..

  • perception altérée;
  • troubles de la parole;
  • l'apparition de troubles émotionnels et de la personnalité;
  • violation de la sensibilité au site de la lésion;
  • développement de l'immobilité unilatérale ou bilatérale;
  • crises d'épilepsie.

Les anomalies physiologiques suivantes sont des signes courants d'hémiparésie:

  • maux de tête;
  • augmentation de la température;
  • manque d'appétit;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • faiblesse générale de nature physique et émotionnelle;
  • une forte diminution du poids corporel.

Pour l'hémiparésie du côté gauche, des symptômes tels que:

  • violation des connexions logiques;
  • violation de la capacité de rendre compte, analyse;
  • altération de la fonction vocale.

Avec l'hémiparésie du côté droit se manifeste:

  • désorientation dans l'espace;
  • violation de la perception de la couleur et de l'image;
  • l'émergence d'une perception tridimensionnelle.

Avec une forme congénitale de pathologie, les principaux symptômes apparaissent environ 3 mois après la naissance du bébé.

Aux stades initiaux du développement de la pathologie, le bébé se manifeste:

  • asymétrie dans le mouvement des bras et des jambes;
  • faiblesse motrice et passivité des membres affectés;
  • allongé sur le dos, l'enfant «jette» les hanches sur les côtés;
  • les brosses à main se compriment presque toujours en une came;
  • faible fonction de soutien du membre inférieur du côté de la lésion.

Voir aussi: Syndrome de l'artère vertébrale

Le diagnostic final du médecin est déterminé vers 12 à 18 mois, lorsque le bébé commence déjà à marcher seul et que les troubles moteurs sont beaucoup plus brillants. Avec une forme compliquée de la maladie, une violation du développement de la parole et des capacités intellectuelles chez un enfant est observée.

Dans certains cas, l'enfant peut développer une hémiparésie spastique lorsque les membres sont touchés, mais les bras souffrent plus que les jambes.

Les méthodes de diagnostic de la pathologie comprennent:

  • examen clinique général en laboratoire (réussite des analyses d'urine et de sang);
  • IRM
  • CT
  • dopplerographie des vaisseaux cérébraux;
  • électroencéphalographie.

Lors du diagnostic, le médecin doit déterminer la cause de la maladie, ce qui affecte considérablement la nature du traitement.

Paralysie de la moitié du corps - l'absence de mouvements volontaires d'un côté du corps, y compris la paralysie des muscles du visage, est appelée hémiplégie. La paralysie peut être complète et partielle avec la préservation d'une certaine amplitude de mouvement, ainsi que temporaire - transitoire et permanente ou irréversible. La paralysie est la conséquence d'une blessure ou d'une maladie, mais pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme.

L'hémiplégie centrale est causée par des dommages aux voies pyramidales dans l'hémisphère opposé du cerveau et de la colonne vertébrale - par les voies qui composent la moelle épinière dans la colonne cervicale supérieure du côté de la paralysie.

Causes de la paralysie du demi-corps

  • AVC et blessures

Plus souvent, l'hémiplégie est causée par une violation de l'apport sanguin au cerveau à la suite d'une thrombose - accident vasculaire cérébral ischémique ou rupture d'un vaisseau avec hémorragie - accident vasculaire cérébral hémorragique ou lésion craniocérébrale. En fonction de la gravité des dommages à la substance cérébrale, la gravité des manifestations paralytiques et la possibilité de leur régression sont déterminées.

Parfois, la paralysie temporaire provoque des infections du cerveau et de ses membranes - méningite bactérienne ou virale, une paralysie persistante est caractéristique de l'encéphalite à tiques. Après une épidémie de syphilis au début des années 90 et un traitement inadéquat, la fréquence de la syphilis tertiaire avec formation de gomme dans le cerveau a augmenté, ce qui est compliqué par des dommages aux voies de conduction avec paralysie.

  • Autres conditions pathologiques

De même, ils endommagent la substance et entraînent également la paralysie de la moitié du corps d'une tumeur dans le cerveau et la moelle épinière supérieure.

La paralysie temporaire des muscles de la moitié du corps est possible avec l'hystérie, dans la littérature classique de telles conditions ont été présentées comme une guérison miraculeuse.

Dans la clinique "Médecine 24/7" selon les résultats d'un examen de haute technologie, un neurologue calculera un modèle pronostique du développement de la maladie et déterminera les tactiques optimales de prise en charge des patients.

Quelle est la différence entre l'hémiplégie et l'hémiparésie?

Lorsqu'un côté du corps de l'enfant - gauche ou droite - devient paralysé, devient bleu et gonfle, une hémiplégie est diagnostiquée. Chez les enfants avec elle, dans les cas graves, la paralysie même des muscles du visage et de la langue est possible. On distingue l'hémiplégie gauche ou droite. Elle devient souvent la conséquence d'un accident vasculaire cérébral ou d'une naissance, de diverses lésions de la moelle épinière et du cerveau, de troubles circulatoires, de tumeurs et d'infections cérébrales..

Lorsque la force musculaire est considérablement réduite dans la moitié du corps et que la douleur survient, une hémiparésie est diagnostiquée. Il indique des dommages aux neurones du cerveau ou de la moelle épinière; de nombreux enfants naissent souvent avec une telle pathologie.

Il y a souvent une hémiplégie spastique chez les enfants atteints de paralysie cérébrale, qui combine la paralysie, la tension musculaire et une variété de réflexes pathologiques. Pour soulager un état aussi douloureux et inconfortable, seuls des exercices physiques et des massages sélectionnés avec compétence.

Pourquoi votre enfant n'est vraiment efficace qu'à Exarta?

En étudiant les centres de réadaptation pour enfants atteints de paralysie cérébrale en Russie, des gens de différentes régions du pays viennent au centre d'Exarta. Pourquoi?

  1. Pour le traitement de la paralysie infantile, les capacités physiques d'une personne sont utilisées ici, pas des médicaments..
  2. Il traite la cause, pas les symptômes. Nous n'avons pas de plans de traitement standard, comme dans la plupart des cliniques. À Exarta, ils établissent toujours un programme de traitement individuel en fonction des diagnostics fonctionnels. Et - plus important encore - ils travaillent pour le résultat: ils fixent des objectifs et fixent des délais, élaborent un ensemble d'exercices et de procédures pour obtenir l'effet réel dès que possible.
  3. Ici, une grande attention est accordée à la composante neuropsychiatrique et à l'état émotionnel du patient. Nous créons l'atmosphère la plus confortable pour lui, combattons les complexes et les préjugés, provoquons le désir d'obtenir des résultats.

Le résultat du traitement: l'enfant peut effectuer tous les mouvements nécessaires à sa vie et continue un travail indépendant (avec les parents) pour éliminer les causes de la maladie selon le schéma élaboré dans le centre. Il vise à obtenir des résultats, à travailler sur lui-même. Tout cela améliore considérablement la qualité de vie du patient et réduit le temps et les dépenses de la famille pour le traitement..

Quels sont les traitements efficaces pour l'hémiplégie??

Lors du diagnostic, les médecins du centre identifient ce qui empêche le bébé d'effectuer les mouvements qu'il devrait faire à cet âge, et se débarrassent pas à pas de chacune des obstructions - orthopédiques ou neurologiques. Assurez-vous de travailler sur l'élimination de la douleur par un impact physique.

La plupart des raisons peuvent généralement être éliminées grâce à un ensemble d'exercices et de massages. Dans le même temps, les médecins LFK et les thérapeutes manuels de l'Exarta Center combinent le neurodéveloppement, la thérapie Bobat et Vojta avec la technique kinésiothérapeutique Exarte, les techniques de thérapie manuelle douce de Mulligan, Kaltenborn, Maitland et Mackenzie, la technique PNF et le kinesioteaping.

Avec une tension musculaire très forte et incontrôlée (spasticité), un moyen supplémentaire d'influencer les muscles comme les applications de fango-paraffine aide également. Ils réchauffent les muscles spasmodiques pendant longtemps, les détendent et améliorent l'effet de massage sur eux.

Dans certains cas, la possibilité d'utiliser l'appareil de massage électrostatique Elgos est très utile. Il vous permet de travailler même les muscles profonds et endommagés sans pression forte et sans douleur. Ce qui est particulièrement important pour les petits patients.

Si la raison pour laquelle une action ne peut pas être entreprise est neurologique et qu'il est impossible de s'en débarrasser, nos experts apprendront à l'enfant à s'adapter correctement à ce défaut, sans nuire à la santé..

Vous voulez soulager l'état de votre enfant, le débarrasser de l'hémiplégie ou de l'hémiparésie? Appel:

Ou vous pouvez commander un rappel,.

En plus de traiter l'hémiplégie, nos experts aideront à se débarrasser de nombreux autres problèmes, par exemple, ils corrigeront les torticolis musculaires chez les nourrissons, offriront un programme de traitement de l'hypertonicité chez les nouveau-nés et un massage pour la dysplasie de la hanche chez les nourrissons. Contact.

Traitement des patients atteints d'hémiparésie du côté gauche après un AVC

Les conséquences les plus courantes d'un AVC sont les troubles moteurs. Le volume et la surface de la lésion dépendent de l'emplacement de la catastrophe vasculaire. La paralysie et la parésie réduisent la qualité de vie et deviennent un obstacle sérieux à l'exécution des activités quotidiennes. Une invalidité persistante mène à une invalidité.

Rééducation d'un patient atteint d'hémiparésie gauche

Le pronostic dépend des capacités du corps du patient (âge, maladies concomitantes), ainsi que de la gravité de l'AVC (nombre de neurones morts; nombre de cellules encore capables de régénération; localisation de la lésion). La récupération n'est pas toujours possible. Cependant, le traitement prescrit sans délai augmente les chances de récupérer les capacités perdues..

En bref sur la physiologie du mouvement

Une personne effectue des actions conscientes en raison du fonctionnement des neurones qui forment la voie pyramidale, le long desquels un signal du cortex cérébral est transmis aux muscles des extrémités. Trois types de neurones sont impliqués dans la transmission d'une impulsion nerveuse. Les motoneurones centraux sont situés dans le gyrus précentral des hémisphères cérébraux. Leurs processus sont dirigés vers les noyaux des nerfs crâniens, participant à l'innervation des muscles faciaux, et à la moelle épinière à travers des structures unies par le concept de tronc cérébral. Grâce au système de neurones insérés, l'impulsion se propage aux motoneurones périphériques situés dans les cornes antérieures de la moelle épinière. Et leurs processus le transmettent directement aux muscles squelettiques.

La plupart des fibres nerveuses qui composent le chemin pyramidal, au niveau de la moelle oblongue, passent du côté opposé. Par conséquent, il s'avère que le gyrus précentral gauche est responsable des mouvements de la moitié droite du corps et de la droite - pour la gauche.

Comment se produisent les troubles moteurs??

La paralysie peut survenir avec la défaite du chemin pyramidal à n'importe quel niveau. Distinguer les troubles des mouvements périphériques et centraux. Les premiers surviennent à la suite de la destruction des fibres nerveuses dans les dommages à la moelle épinière et aux nerfs périphériques. La paralysie centrale se développe à la suite de dommages aux neurones du cortex cérébral, ainsi que de leurs processus traversant le tronc cérébral.

La principale cause de paralysie de type central est un AVC.

Avec un accident vasculaire cérébral, les neurones du gyrus précentral sont affectés. C'est pourquoi la paralysie après un AVC est appelée centrale.

Terminologie

Il est important de connaître et de distinguer ces concepts pour comprendre la pathologie décrite:

  • Plegie (paralysie) - absence totale de mobilité dans le membre affecté.
  • Parésie - un affaiblissement du mouvement, parfois significatif.
  • Hémiparésie (hémiplégie) - le développement de troubles moteurs d'un côté du corps.

Caractéristiques des symptômes d'un AVC du côté droit

Avec cette forme d'AVC, la lésion est localisée dans la moitié droite du cerveau, les corps des motoneurones centraux ou leurs processus qui forment le tractus pyramidal sont détruits. La cause de la lésion peut être une hémorragie ou la survenue d'une obstruction à la circulation sanguine. En conséquence, un site de nécrose se produit, violant l'intégrité des voies nerveuses. La transmission d'impulsions est sérieusement affectée ou devient impossible.

Après un accident vasculaire cérébral qui affecte l'hémisphère droit du cerveau, les troubles de la parole ne se produisent jamais, car les centres qui contrôlent cette fonction sont à gauche. Et il y a un inconvénient, car la probabilité d'un diagnostic tardif de l'AVC est probable (car les troubles de la parole sont généralement les premiers symptômes et les plus visibles).

Domaines de spécialisation des hémisphères gauche et droit du cerveau

La défaite du côté droit du cerveau s'accompagne du développement de troubles moteurs et d'une perte de sensibilité de la moitié gauche du corps. Le bras et / ou la jambe gauche sont affectés. Souvent, les muscles faciaux du côté gauche du visage souffrent également. Cliniquement, cela se manifeste par l'omission de l'angle de la bouche à gauche. Il convient également de noter l'incapacité de cette partie à participer aux expressions faciales.

L'hémisphère droit est responsable de la pensée figurative, de la créativité, de l'intuition, de la capacité de résoudre plusieurs problèmes en même temps; régule les émotions et l'imagination. Par conséquent, après un accident vasculaire cérébral, des manifestations telles que la distraction, la dépression, l'anxiété, une agression non motivée, un comportement inadéquat se produisent (pour cette raison, en passant, le traitement ne devrait pas être sans psychothérapeute). L'AVC du côté droit est également caractérisé par une déficience auditive et une perte de champ visuel..

Après un accident vasculaire cérébral dans l'hémisphère droit, des troubles moteurs se produisent sur le côté gauche.

Caractéristiques du traitement de l'AVC avec hémiparésie du côté gauche (hémiplégie)

Le traitement de l'AVC est composé de mesures générales et de méthodes de traitement spécifiques pour l'AVC lui-même, selon sa nature.

Le traitement comprend les principes de base applicables à toutes les formes d'AVC:

  • Thérapie indifférenciée (de base). Un tel traitement implique la correction des fonctions vitales (respiration et palpitations), l'élimination de certains symptômes (convulsions, vomissements), la stabilisation de la pression, la neuroprotection.
  • Traitement spécifique. Ses caractéristiques sont dues au type de coup. Ainsi, avec l'hémorragie, des médicaments hémostatiques, des médicaments qui renforcent la paroi vasculaire et des médicaments pour la prévention de l'ischémie secondaire sont utilisés. Avec l'infarctus cérébral, une grande importance est accordée à la thérapie antiplaquettaire et à la thrombolyse..

Dans cet article, nous examinerons de plus près le traitement des troubles moteurs, en particulier l'hémiparésie gauche..

Correction des troubles moteurs

Le traitement en cas de paralysie du côté gauche du corps après un AVC comprend la thérapie par l'exercice, le massage et les procédures physiothérapeutiques. Commencez à réaliser ces activités le plus tôt possible. Bien sûr, en tenant compte de l'état du patient.

Lire aussi: Périodes d'AVC

Dans les premiers jours après un AVC, un repos au lit est nécessaire. Il est important de prendre des mesures pour prévenir les escarres et l'apparition de congestion dans les vaisseaux des membres paralysés. Le patient ne doit pas rester longtemps dans la même position. Il est important qu'il se trouve non seulement du côté sain, mais aussi du côté paralysé. Les membres affectés doivent être placés dans la bonne position. Ceci est fait pour empêcher la compression des vaisseaux sanguins et des nerfs, ainsi que pour empêcher le développement de contractures. La paralysie centrale se caractérise par une hypertonie musculaire qui doit être traitée, sinon le pronostic du retour des fonctions motrices sera défavorable.

  • Allongé sur le dos. La main gauche est écartée, dépliée, les doigts écartés. La position de la jambe gauche est différente: le membre est légèrement plié au genou, le pied est à angle droit par rapport à la jambe inférieure.
  • D'un côté sain. Le bras est plié au niveau des articulations du coude et de l'épaule, et la jambe au niveau des articulations de la hanche et du genou. Oreillers sous les membres.

Donner au patient une position spéciale au lit

  • Du côté de la paralysie. La position de la main gauche: étendue vers l'avant, redressée. La jambe gauche est légèrement pliée au genou.

La position correcte du patient au lit doit être constamment surveillée et modifiée toutes les 2 heures.

En cas de spasticité sévère, des relaxants musculaires sont prescrits (Midokalm, Sirdalud, toxine botulique).

La paralysie du côté gauche est également corrigée par la thérapie par l'exercice et le massage. Vous devez commencer par la gymnastique passive, lorsque tous les mouvements sont effectués non pas par le patient, mais par l'instructeur. Plus tard, lorsque le patient retrouve la capacité de bouger, vous devez le stimuler pour effectuer des exercices indépendants.

Le traitement de la paralysie du côté gauche du corps après un AVC implique la formation du patient aux compétences de mobilité et d'autosoins. Ils commencent généralement progressivement. Tout d'abord, le patient apprend à s'asseoir dans son lit, puis à se lever et à marcher seulement.

La restauration du mouvement des membres du côté gauche est inégale. Il est difficile de restaurer la motricité fine et il n'est pas toujours possible d'obtenir le même volume et l'agilité des mouvements. Après un accident vasculaire cérébral, il est nécessaire que le patient fasse des exercices spéciaux avec sa main gauche: ramasser des mosaïques, des puzzles; petits objets aux doigts.

Simulateur sensori-moteur pour la rééducation après un AVC

Le massage est un autre élément important, sans lequel le traitement des conséquences d'un AVC sera inefficace. Il vous permet d'améliorer la circulation sanguine dans les membres paralysés et de réduire le tonus musculaire, ce qui est très important pour la prévention des contractures.

Les principales méthodes de traitement de la paralysie ou de la parésie sont la thérapie par l'exercice, le massage, la physiothérapie (magnétothérapie, ozokérite, électrophorèse, stimulation électrique, biomécanique).

Perspectives de traitement

Il n'est pas toujours possible d'éliminer les conséquences d'un AVC. Le patient doit comprendre que toutes les violations ne peuvent pas être corrigées. Mais ce n'est pas une raison pour abandonner. Les activités de réadaptation doivent être prises au sérieux. Un démarrage précoce et une approche intégrée vous permettent de restaurer les fonctions perdues, sinon complètement, puis partiellement. En cas de violations persistantes, les mesures prises faciliteront le processus d'adaptation..

Caractéristiques de l'hémiparésie du côté gauche chez les enfants et les adultes

La souffrance est toujours désagréable, mais perdre, bien que temporairement, la capacité de contrôler pleinement votre corps fait particulièrement peur à une personne. L'une de ces conditions est l'hémiparésie du côté gauche, qui peut être congénitale ou acquise..

Description de la maladie

La parésie est un terme médical désignant la faiblesse musculaire car les influx nerveux ne les atteignent pas..

L'état de parésie diffère de la paralysie en ce que le corps ne perd pas complètement la fonctionnalité musculaire. Dans cet article, nous parlerons de l'hémiparésie du côté gauche du corps..

La maladie survient le plus souvent chez les personnes âgées en raison d'une maladie grave ou chez les jeunes enfants à la suite de pathologies périnatales (paralysie cérébrale).

L'hémiparésie est une conséquence des dommages aux neurones du cerveau ou de la moelle épinière..

L'hémiparésie du côté gauche peut varier:

  1. Par localisation:
    • Central;
    • Périphérique.
  2. Par vitesse d'écoulement:
    • Aigu;
    • À évolution lente.
  3. Par gravité:
    • Facile;
    • Modéré;
    • Profond.

Référence: Les symptômes de l'hémiparésie du côté gauche peuvent varier, tout dépend du degré de lésion du système nerveux central, de la cause de la pathologie et de l'âge du patient. Lorsque la maladie capture le cerveau et le nerf facial, les patients commencent à ressentir des expressions faciales..

De plus, vous pouvez mettre en évidence des symptômes tels que:

  1. Augmentation du tonus musculaire;
  2. Migraine prolongée;
  3. Fièvre;
  4. Manque d'appétit et fatigue;
  5. Douleurs osseuses;
  6. Perte de poids;
  7. Résistance musculaire en essayant de plier un membre;
  8. Les muscles sont affectés de manière inégale;
  9. Renforcer les réflexes tendineux;
  10. Reflex Rossolimo, Babinsky reflex;
  11. Sauts émotionnels, troubles de la personnalité.

Maladie chez les enfants

Il est généralement admis que l'hémiparésie du côté gauche chez les enfants est un type de paralysie cérébrale.

Le plus souvent, chez les enfants, l'hémiparésie se manifeste extérieurement dans le tonus des muscles des mains qui sont responsables de la flexion, et vice versa, le tonus des jambes tombe sur les muscles responsables de l'extension.

Le plus souvent, une telle pathologie est congénitale.

Symptômes chez les enfants:

  1. L'enfant cesse de reconnaître des gens familiers;
  2. Déficience cognitive;
  3. Incapacité à contrôler les mouvements;
  4. Déficience sensorielle;
  5. Crises d'épilepsie;
  6. Maux de tête;
  7. Fièvre;
  8. Appétit altéré, fatigue;
  9. Douleur dans les os et les articulations.

Lire aussi: Réhabilitation après un AVC au Bélarus

L'hémiparésie congénitale devient perceptible chez les enfants à l'âge de trois mois, les symptômes suivants peuvent être distingués:

  1. Les bras et les jambes bougent de manière asymétrique;
  2. Souvent, la main est serrée en poing;
  3. Fonction de référence faible.

Important! Fondamentalement, le diagnostic final est établi à l'année ou même à un an et demi, moment auquel les enfants commencent à marcher, et les symptômes deviennent particulièrement visibles. Les cas graves d'hémiparésie affectent également le développement intellectuel et psychologique de l'enfant..

Hémiparésie spastique gauche

L'hémiparésie spastique se produit lorsque la tête ou la colonne cervicale est affectée et provoque une raideur musculaire de l'autre côté du corps, dans ce cas, la gauche.

L'hémiparésie spastique se manifeste progressivement. Au début, une spasticité apparaît - une tension des membres, ressentie comme une sorte de raideur. Sans traitement, cette condition se développe finalement en hémiparésie à part entière..

Les personnes atteintes d'hémiparésie spastique, en règle générale, ont des symptômes externes caractéristiques visibles par d'autres, comme la démarche de Wernicke-Mann.

Code ICD-10

Dans la Classification internationale des maladies de la dixième révision, tous les syndromes paralytiques sont indiqués dans les codes G80 à G83.

Dans l'ensemble, l'hémiparésie n'est pas une maladie indépendante, mais une manifestation de la pathologie du système nerveux dans laquelle des dommages au centre moteur ou aux voies se sont produits.

La faiblesse musculaire qui en résulte et conduit à la parésie.

Le plus souvent, le processus a lieu dans une partie du cerveau et, fait intéressant, les processus externes pathologiques seront visibles dans la direction opposée..

Autrement dit, si l'hémisphère droit est affecté, la moitié gauche du corps souffrira, en tout ou en partie, par exemple, un bras ou une jambe.

Cela est dû au fait qu'il existe une intersection anatomique des fibres nerveuses qui émanent du cerveau au niveau de la transition de la moelle oblongue dans la moelle épinière.

Dans l'enfance, la cause de l'hémiparésie peut être:

  • Blessure à la naissance;
  • Infection intra-utérine;
  • Hypoxie, c'est-à-dire la privation d'oxygène, pendant la grossesse ou l'accouchement;
  • Infections antérieures: polio, méningite, tétanos, tuberculose.

Chez l'adulte

La cause de la parésie gauche chez l'adulte peut être:

  • Oncologie du système nerveux central;
  • Blessure à la tête;
  • Maladies dégénératives du système nerveux central, par exemple la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer;
  • Épilepsie;
  • La conséquence d'une maladie infectieuse grave: encéphalite, méningite, tétanos, rage, etc.
  • Thrombus;
  • Hémorragie crânienne (AVC);
  • Plexite lombo-sacrée;
  • Anévrisme;
  • Stress fréquent ou sévère célibataire.