Principal / Diagnostique

Pilules contre les commotions cérébrales - instructions de médicaments efficaces

Diagnostique

En tombant, les gens se blessent souvent à la tête. Cela conduit souvent à une commotion cérébrale. Afin de réduire les conséquences après la blessure, les médecins prescrivent aux patients des médicaments spéciaux qui améliorent la circulation sanguine, réduisent le stress psychologique et soulagent la douleur.

Types de pilules pour commotion cérébrale

Ce type de blessure est considéré comme facile, mais les neuropathologistes prescrivent certains médicaments aux patients pour restaurer rapidement le corps. Le choix des médicaments dépend de l'état du patient. Dans les traumatismes crâniens graves (fissures de la boîte craniocérébrale, hématomes étendus, etc.), le patient est hospitalisé pendant 8 à 10 jours en raison d'une commotion cérébrale. En l'absence de complications, le patient pourra poursuivre le traitement à domicile. Les médecins donnent les pilules suivantes pour une commotion cérébrale:

  • analgésiques;
  • nootropiques;
  • vasotropes;
  • diurétiques;
  • médicaments symptomatiques;
  • sédatifs;
  • tranquillisants;
  • vitamines.

Comprimés analgésiques

En cas de blessure, les patients ressentent une gêne au niveau de la tête. Les médecins prescrivent des analgésiques pour les éliminer. Analgin, Baralgin, Pentalgin, Maxigan, Diclofenac, Ketorolac appartiennent à cette catégorie de médicaments. Ils bloquent les recettes de la douleur, soulagent les spasmes des vaisseaux sanguins, donc les sensations désagréables passent. Les analgésiques ne doivent pas être pris pendant longtemps, car ils sont très toxiques pour le foie. Caractéristiques distinctives des médicaments:

  • soulager la douleur en 10-15 minutes après l'administration;
  • éliminer les spasmes des muscles lisses;
  • température corporelle légèrement inférieure;
  • contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité aux principaux composants actifs des médicaments, inhibition de l'hématopoïèse médullaire, angine de poitrine, insuffisance cardiaque chronique, tachyarythmie, obstruction intestinale, glaucome à angle fermé, dysfonctionnements hépatiques et rénaux sévères.

La victime ne devrait pas lui-même prescrire des analgésiques. La douleur est importante dans les premières heures du diagnostic d'une maladie avant l'imagerie cérébrale. Selon l'emplacement de la douleur, le médecin peut déterminer la présence de blessures latérales reçues lors d'une commotion cérébrale. Si le patient appelle une ambulance et prend ensuite des analgésiques, le médecin ne sera pas en mesure d'identifier en temps opportun les dommages collatéraux..

Chez les patients présentant une commotion cérébrale et une hématopoïèse altérée, après avoir pris ce type de médicament, une agranulocytose, une leucopénie, une thrombocytopénie surviennent souvent. Ces conditions se manifestent par des frissons, des maux de gorge, une stomatite, des difficultés à avaler. Le plus souvent, les effets secondaires sont plus légers. Les patients développent des démangeaisons, une éruption cutanée. Normale lors de la prise d'analgésiques est considérée comme une légère diminution de la pression artérielle et des étourdissements. Les patients souffrant de problèmes du système cardiovasculaire peuvent souffrir d'arythmie.

Nootropiques

Les moyens de ce groupe constituent la base du traitement des patients souffrant de commotion cérébrale ou de traumatismes crâniens. Ils améliorent la circulation sanguine, réduisent les étourdissements et les nausées. La majeure partie des nootropiques est conçue pour normaliser les processus métaboliques dans le cerveau. Le groupe des neuroprotecteurs comprend Piracetam, Nootropil, Cinnarizine, Glycine, Ceraxon, Pantocalcin. Propriétés générales des médicaments:

  • améliorer le métabolisme, améliorer la nutrition des cellules cérébrales;
  • aider à faire face au stress émotionnel;
  • ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires, mais si la posologie recommandée est dépassée, une faiblesse, une somnolence peut survenir;
  • convient pour une utilisation à long terme.

La glycine avec une commotion cérébrale aide à se débarrasser de l'irritabilité accrue, réduit le stress psychologique causé par un traumatisme crânien. Ces pilules normalisent la pression cérébrale, mais peuvent provoquer une somnolence chez les patients souffrant d'hypotension artérielle. La cinnarizine et le piracétam pendant une commotion cérébrale augmentent la circulation sanguine coronaire et périphérique, réduisent le tonus des muscles lisses des artérioles.

Médicaments vasotropes

Les médicaments de ce type affectent directement l'état de la paroi vasculaire. Lors de la prise de comprimés, les patients subissent une vasodilatation (relaxation des muscles des vaisseaux sanguins). Sous l'influence des médicaments vasotropes, le spasme vasculaire du cerveau est éliminé, la viscosité sanguine et la fonction de transport d'oxygène des globules rouges sont normalisées. Ils sont prescrits afin de renforcer les parois des artères, des capillaires et des veines, afin d'améliorer les processus métaboliques dans les neurones. Les médicaments vasotropes comprennent la vasotropine, le cavinton, le théonicol. Leurs particularités:

  • contrecarrer la pression de l'hématome;
  • restaurer l'élasticité de la paroi vasculaire;
  • contre-indiqué pour les personnes souffrant d'insuffisance hépatique et rénale et présentant une intolérance individuelle aux substances actives;
  • adapté à une utilisation à long terme (plus d'un an);
  • si les doses recommandées sont dépassées, des maux de tête, des nausées, des étourdissements, une augmentation de la pression à court terme peuvent survenir.

Comme les nootropiques, les médicaments vasotropes sont sélectionnés individuellement, en tenant compte des caractéristiques du corps d'une personne particulière. Il n'est pas souhaitable que les patients hypotoniques prennent des pilules qui réduisent le tonus des muscles lisses, car cela entraînera une nouvelle baisse de la pression artérielle, une augmentation des nausées et des vomissements. Avec les maladies cardiovasculaires, il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments qui améliorent tous les types de circulation sanguine à la fois..

Diurétiques

Avec une commotion cérébrale, la congestion des fluides se produit souvent dans les structures cérébrales, il y a un léger gonflement, donc les médecins prescrivent des diurétiques. Avec une commotion cérébrale, le diacarbe aide à éliminer l'excès de liquide du corps. Les comprimés ne doivent pas être pris avec le diabète sucré, au cours du premier trimestre de la grossesse, pendant la lactation, avec une insuffisance rénale ou hépatique. Les diurétiques comprennent Uregit, Furosemide, Veroshpiron, Lasix, Arifon. Leurs caractéristiques:

  • abaisser la pression artérielle;
  • enlever l'excès de liquide du corps;
  • éliminer l'œdème lymphatique idiopathique, l'ascite;
  • si la posologie recommandée est dépassée, la diurèse augmente, des nausées, des vomissements, des étourdissements, des convulsions peuvent apparaître, une confusion peut survenir;
  • les diurétiques sont contre-indiqués en cas d'insuffisance rénale sévère, d'encéphalopathie rénale, d'hypersensibilité aux composants actifs, d'hypokaliémie.

Les comprimés diurétiques pour commotion cérébrale sont prescrits avec prudence aux personnes souffrant d'hypotension chronique (hypotension artérielle). Avec ce diagnostic, la prise même des diurétiques les plus légers provoquera des étourdissements, des évanouissements et une perte de conscience prolongée. Pour les enfants de moins de 12 ans, les médecins essaient de ne pas prescrire de diurétiques synthétiques, car ils peuvent affecter négativement la formation du corps. Lors d'une commotion cérébrale, les médecins prescrivent des remèdes à base de plantes pour les jeunes patients à base de camomille, de pissenlit, d'ortie, de sauge, de menthe et d'autres herbes..

Traitement symptomatique

Les pilules contre les commotions cérébrales ne sont pas toujours conçues pour améliorer les performances neuronales. Après avoir subi une blessure, le patient éprouve souvent des nausées, des étourdissements et une anxiété accrue en raison d'une poussée d'adrénaline. Dans de telles situations, les médecins prescrivent des médicaments qui élimineront ces symptômes. Les médicaments couramment utilisés incluent Tanakan, Platifillin, Papaverine, Microzero, Belloid. Leurs particularités:

  • Les médicaments antihypertenseurs (abaissant la pression) réduisent le tonus de la structure musculaire lisse de tous les organes et vaisseaux sanguins. Les comprimés sont pris afin de réduire l'accumulation de liquide dans le cerveau, de réduire la pression totale de la lymphe. Un des représentants de cette classe de médicaments est la platifilline. Il est efficace pour les ulcères duodénaux, l'hypertension, les coliques, l'asthme. La platifilline n'est pas prescrite pour les maladies chroniques du système cardiovasculaire.
  • Des pilules pour améliorer la circulation cérébrale restaurent les propriétés rhéologiques du sang, normalisent le tonus des artères et des veines. Les préparations de ce type ont un effet antihypoxique sur le tissu. Il s'agit notamment de Tanakan.
  • Analogues de l'histamine (Microzer). Des comprimés de ce type sont prescrits lorsque les patients présentent des étourdissements, des nausées et des acouphènes graves et persistants. Les analogues de l'histamine améliorent la microcirculation sanguine, normalisent la pression d'endolymphe dans la cochlée et les structures environnantes et augmentent la quantité de sérotonine dans le tronc cérébral. L'un des effets secondaires de ce médicament est considéré comme une augmentation de la sécrétion de suc gastrique, ce qui peut entraîner des douleurs à l'estomac avec une acidité élevée..
  • Sédatifs (Belloid). Ces comprimés sont indiqués pour une excitabilité accrue de la psyché, de la névrose, de la dystonie végétative-vasculaire. Les médicaments sédatifs aident à stabiliser l'état du patient sans exercer une forte influence sur le système nerveux central (système nerveux central).
  • Comprimés analgésiques. Avec une commotion cérébrale due à une ecchymose ou à de légers dommages aux vaisseaux, les patients ressentent de la douleur. Les médicaments anti-inflammatoires légers ne contribuent pas toujours à éliminer l'inconfort, puis les médecins prescrivent des médicaments à base d'opium. La plus courante d'entre elles est la papavérine. Les comprimés éliminent les spasmes des muscles lisses, les spasmes cérébrovasculaires et l'angine de poitrine. Chez les personnes âgées et présentant une hypersensibilité à l'opium, aucun médicament n'est prescrit.

Comprimés sédatifs

Chez 30% des patients après une commotion cérébrale, l'insomnie survient en raison d'une excitabilité psycho-émotionnelle accrue. Les médecins prescrivent des sédatifs aux patients pour se détendre. Il est souvent conseillé aux patients de prendre des comprimés à base d'extraits de plantes de valériane ou d'agripaume. S'ils ne donnent aucun résultat, les médecins peuvent prescrire des médicaments plus puissants: Novo-Passit, Valocordin, Persen, Corvalol. Propriétés générales des médicaments répertoriés:

  • aider à faire face au stress et au stress émotionnel;
  • contribuer à une diminution de l'excitabilité du système nerveux central;
  • avoir un effet vasodilatateur;
  • contre-indiqué chez les enfants de moins de 12 ans, ne sont pas prescrits pour une intolérance individuelle aux composants qui composent leur composition;
  • au-delà de la posologie prescrite par le médecin, provoquer somnolence, apathie, altération de la coordination des mouvements.

Il n'y a pas d'effets secondaires graves avec l'utilisation de sédatifs légers. Chez les patients après la prise des comprimés, une éruption cutanée apparaît parfois, une hyperémie, une dermatite allergique, un œdème périphérique sont observés. Avec une utilisation prolongée, ces médicaments provoquent une relaxation permanente des muscles lisses du tractus gastro-intestinal, ce qui conduit à la constipation. Dans de rares cas, l'utilisation de comprimés sédatifs après une commotion cérébrale provoque un bronchospasme.

Tranquillisants

Les victimes qui sont dans un état d'excitation nerveuse sont difficiles à traiter. Pour réduire l'irritabilité, éliminer les larmes, on leur donne des tranquillisants. La posologie des médicaments est calculée en fonction de l'âge du patient. Pour les très jeunes enfants (jusqu'à 4 à 5 ans), les tranquillisants ne sont administrés que pour les crises causées par une blessure. Les tranquillisants comprennent le phénazépam, l'élénium, le rudotel, le nozépam, le dormiplant, l'adaptol, le phénobarbital. Propriétés générales des médicaments de ce groupe:

  • posséder un effet anticonvulsivant, relaxant musculaire central, sédatif, hypnotique;
  • avoir un effet déprimant sur le système nerveux central;
  • avec un surdosage modéré, l'effet thérapeutique et la sévérité des effets secondaires augmentent, avec une forte augmentation de la dose, une inhibition de l'activité cardiaque et respiratoire, une perte de conscience sont observées;
  • les comprimés ne doivent pas être pris pendant la grossesse et l'allaitement, pendant l'enfance et l'adolescence (jusqu'à 18 ans), avec une sensibilité accrue aux principaux composants des tranquillisants, une insuffisance respiratoire aiguë, une prédisposition au glaucome à angle fermé, une myasthénie grave.

Les tranquillisants ont beaucoup d'effets secondaires, ils ne conviennent donc pas à une utilisation à long terme. Les pilules peuvent provoquer une sensation de fatigue, des problèmes de concentration, un ralentissement des réactions mentales et motrices, une désorientation, une ataxie (violation de la coordination des mouvements musculaires), une confusion. Les effets secondaires énumérés sont graves chez les personnes âgées..

Rarement, chez les patients présentant une hypersensibilité aux composants des tranquillisants ou lorsque la posologie de l'apparition d'un mal de tête est dépassée, l'humeur diminue, les crampes musculaires, les hallucinations, l'augmentation de l'anxiété. Chez de nombreux patients, lors de la prise de tranquillisants, la pression diminue. En cas d'insuffisance rénale et hépatique, les comprimés sont prescrits à des doses minimales, car avec ces affections, la probabilité de réactions paradoxales (agressivité, insomnie, etc.)

Des vitamines

En plus des médicaments normalisant l'activité du système nerveux central, les patients souffrant de commotion cérébrale se voient prescrire des complexes à haute teneur en oligo-éléments utiles. Ils peuvent être consommés pendant la grossesse. Dans les comprimés, les patients se voient prescrire de la thiamine, des acides nicotinique et folique, du magnésium, du phosphore, de la pyridoxine. La période de prise de vitamines dépasse souvent la durée d'utilisation des médicaments nootropes et vasotropes. Les médecins prescrivent de tels complexes pour accélérer la récupération des patients à domicile.

Il n'y a aucune contre-indication à la prise de vitamines. Il est préférable pour les patients qui ont du mal à se remettre d'une commotion cérébrale de remplacer les comprimés de pyridoxine par des injections. Pour améliorer l'effet de l'application, il est recommandé de combiner la vitamine B6 avec la riboflavine (B2). Ces deux substances participent activement au métabolisme, maintiennent l'équilibre du sodium et du potassium dans les liquides, augmentent les performances cérébrales et améliorent la mémoire..

Médicaments contre les commotions cérébrales

La commotion cérébrale est une maladie grave, et avant de commencer le traitement, vous devez découvrir la raison pour laquelle cette condition s'est produite. Les facteurs les plus courants sont les événements traumatisants et les accidents domestiques. Parfois, avec la maladie, des symptômes supplémentaires et des écarts sous forme d'amnésie, de la maladie d'Alzheimer, la démence peut être détectée. Considérez quels médicaments contre les commotions cérébrales sont les plus efficaces..

Facteurs causaux du phénomène

  • Blessures et lésions;
  • manque de sentiment de peur;
  • sentiment de danger non développé;
  • difficultés motrices.

Ces facteurs provoquent le plus souvent l'apparition d'une maladie chez les enfants. Dans tous les cas, vous devez choisir un médicament qui peut venir à la rescousse dans une situation difficile..

Symptômes du phénomène

  • Perte de conscience;
  • réticence à manger;
  • fièvre;
  • nausée et vomissements;
  • déficience visuelle;
  • mal de crâne;
  • étourdissements sévères;
  • difficultés de coordination.

Mesures diagnostiques

Si certains des symptômes ci-dessus ont été trouvés, il y a tout lieu de contacter un spécialiste traitant. Un médecin utilise plusieurs groupes de méthodes pour examiner un patient..

  • CT et IRM;
  • Échographie du cerveau;
  • Radiographie;
  • électroencéphalogramme.

Sur la base des informations obtenues au cours du complexe diagnostique, des médicaments efficaces et efficaces pour les secousses sont prescrits.

Les médicaments les plus courants

Analgésiques

  • PENTALGINE;
  • Baralgin;
  • Analgin.

Ce complexe de médicaments contribue au soulagement rapide et efficace de la douleur et améliore le bien-être général..

Préparations sédatives

  • Valériane;
  • CORVALOL;
  • Valocordin.

Tranquillisants efficaces

  • SIBAZON;
  • Elenium
  • NOSEPAM.

Nous avons donc examiné ce que vous devez boire avec une commotion cérébrale. Ces médicaments aideront à améliorer le bien-être général du patient..

Le complexe de médicaments supplémentaires

Quelques médicaments supplémentaires sont également prescrits pour vous aider à vous sentir mieux avec un diagnostic de commotion cérébrale..

  1. Le groupe des antioxydants, tous les fonds de ce groupe doivent être administrés par voie intraveineuse. C'est ACTOVEGIN, MILDRONAT.
  2. Complexes de vitamines et de substances minérales, l'introduction d'un médicament du groupe B, le phosphore, est forcément attendue.
  3. Les sédatifs assurent un contrôle de qualité en cas de douleurs et troubles sévères. ADAPTOL, DORMIPLANT souvent prescrit.

Tous les fonds provenant d'une commotion cérébrale doivent être utilisés exclusivement selon le témoignage du médecin, il est donc important de contacter une bonne clinique en temps opportun.

Autres recommandations pour le traitement et la prévention des commotions cérébrales

Il y a une forte probabilité qu'après avoir subi une commotion cérébrale, une personne souffre encore de maux de tête pendant longtemps. Ces sensations désagréables peuvent être localisées, mais si leur nature n'implique pas de phénomènes vasculaires, de migraines et de néoplasmes, vous pouvez utiliser les médicaments les plus simples pour anesthésier. C'est Pentalgin, Analgin, Citramon. Une pilule étourdie peut également être prise. Par exemple, BELLOID, TANAKAN, Papaverine sont le plus souvent utilisés..

Si vous ne savez pas quels autres médicaments vous pouvez prendre, les sédatifs sont bons. Pour un effet cicatrisant, vous pouvez boire un remède comme l'infusion d'agripaume, la valériane. Parfois, ce complexe est combiné avec succès avec des tranquillisants. En plus de l'utilisation de médicaments, le spécialiste prescrit souvent des cours de thérapie neurologique afin d'accélérer les processus métaboliques et d'améliorer la régénération des connexions neuronales, ainsi que la restauration de l'activité cérébrale. Parfois, après des situations dangereuses, des manifestations de type asthénique se forment, des médicaments sont utilisés pour les éliminer: PANTOGAM (50 mg 3 r. Par jour), KOGITUM (20 ml une fois par jour), VAZOBRAL (2 ml 2 r. / Jour).

Il n'est pas recommandé aux personnes qui ont connu le processus de commotion cérébrale de boire du café fort, et cela vaut également la peine de renoncer à l'alcool et à la nicotine. Afin de prévenir les phénomènes sclérotiques chez les personnes âgées, le spécialiste prescrit souvent une thérapie visant à supprimer les éléments de la sclérose. Si une personne avant la blessure avait tendance à se produire de fréquentes crises d'épilepsie, il est nécessaire de laisser cette personne sous contrôle dans un établissement médical spécialisé. Après le programme, vous devriez partir en vacances.

Si un tel incident s'est produit avec l'athlète et qu'il n'est pas prêt à abandonner l'activité, vous devrez oublier l'activité physique pendant un certain temps, puis remplacer complètement les cours de loisirs professionnels. Après tout, toutes les conséquences traumatisantes peuvent affecter négativement l'état de santé et conduire à de tristes résultats. Si vous aimez faire du sport comme passe-temps, vous devez éviter les blessures avec un casque de protection et des lunettes spéciales. Conduisez prudemment sans enfreindre les règles.

Nous avons donc examiné ce que vous devez prendre avec une commotion cérébrale afin de ramener la condition à la normale et d'améliorer le bien-être général. Le domaine pharmaceutique moderne offre beaucoup de médicaments, mais les médicaments efficaces doivent être choisis exclusivement par les efforts d'un médecin.

Quels médicaments prendre pour une commotion cérébrale

Les traumatismes crâniens peuvent être de nature différente. Dans la plupart des cas, la conséquence des dommages est une commotion cérébrale à des degrés divers. En soi, la blessure ne présente pas de risque significatif pour la vie de la victime, mais si les conséquences de la pathologie ne sont pas mises en garde, des processus peuvent se produire qui affectent le fonctionnement normal du corps. À des fins préventives et thérapeutiques, les experts prescrivent des médicaments pour les commotions cérébrales, dont l'action vise à restaurer les systèmes circulatoire, neuronal et autres de la tête.

Fournir les premiers soins aux blessés

Aux premiers symptômes d'une commotion cérébrale, il est nécessaire d'appeler une équipe d'ambulance. Pour aider la victime avant son arrivée, il est nécessaire d'effectuer les activités suivantes:

  • déposer le patient sur un canapé dur horizontal;
  • tournez la tête plus près du sol pour empêcher les vomissements de pénétrer dans le système respiratoire;
  • si les fractures des membres et de la colonne vertébrale sont exclues, placez le patient d'un côté, en pliant la jambe au genou, placez une main sous la tête;
  • avec des abrasions, les traiter avec un antiseptique et de l'iode.

Les premiers soins, sans formation médicale, ne peuvent être dispensés que pour soulager l'état de la victime. Vous ne devez pas boire de médicaments avant de secouer les médecins. Le traitement n'est prescrit qu'après un diagnostic complet à l'hôpital.

Indications pour la pharmacothérapie

Des médicaments pour secouer sont prescrits. Cependant, le schéma thérapeutique et les groupes de médicaments sont déterminés en fonction du tableau clinique et de l'état général du corps.

La décision du médecin concernant la prescription de médicaments est affectée par:

  1. Le degré de difficulté de la blessure (légère, modérée, complexe).
  2. Maladie cérébrale concomitante.
  3. Âge de la victime.
  4. La présence de conséquences (vomissements, amnésie, migraine, etc.).

La prise de médicaments est recommandée pour les symptômes:

  • perte de conscience;
  • troubles de la coordination motrice;
  • nausées Vomissements;
  • forte augmentation de la température;
  • saute dans la tension artérielle;
  • problèmes de vue;
  • maux de tête.

La façon de traiter une pathologie et ses conséquences est décidée uniquement par un spécialiste. À la suite d'une ecchymose à la tête (lésion cérébrale traumatique), un hématome peut se former, une rupture des vaisseaux sanguins, une nécrose des tissus, etc., par conséquent, avant de commencer le traitement, le médecin doit envoyer la victime pour diagnostic (radiographie, IRM, TDM, électroencéphalogramme et échographie). Ce n'est qu'après avoir déterminé l'image complète de l'état des organes et des tissus à l'intérieur du crâne que des médicaments peuvent être prescrits.

Caractéristiques du traitement

Il existe trois types de commotion cérébrale dus à un traumatisme crânien. Chaque degré de dommage a des manifestations caractéristiques et des risques de complications correspondants. La particularité de la maladie réside dans le fait que les symptômes peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais après quelques jours.

Les conséquences d'un traumatisme apparaissent dans certains cas après quelques mois, et parfois après un an. L'impulsion pour le développement de processus pathologiques peut être des dommages répétés au crâne ou des maladies affectant la fonctionnalité de GM.

  1. Légère - manifestation à court terme des symptômes (20-30 minutes), il est recommandé de prendre des pilules pour la prévention.
  2. Moyen - les signes de blessure sont d'intensité moyenne et peuvent être présents pendant environ une heure, des médicaments sont prescrits à des fins de thérapie symptomatique.
  3. Grave - les symptômes peuvent être présents pendant plusieurs jours, le traitement médicamenteux est déterminé en fonction des symptômes et des conséquences.

Les médicaments contre les commotions cérébrales sont prescrits pour:

  • restauration des tissus et de la fonctionnalité des organes endommagés;
  • prévention et arrêt des processus pathologiques;
  • éliminer les signes de blessure (y compris la douleur).

En plus de prendre des médicaments, une oxygénothérapie et un coucher constant sont recommandés..

Groupes de médicaments

Le traitement des commotions cérébrales implique l'utilisation complexe de médicaments de plusieurs groupes.

Aux fins de la thérapie symptomatique, le médecin traitant prescrit des médicaments:

  1. Analgésiques.
  2. Sédatif.
  3. Tranquillisants.
  4. Anticonvulsivants.
  5. Antiémétique et autres.

Pour un impact direct sur la zone post-traumatique:

Tout médicament pris par une personne a un effet sur les OGM, vous ne devez donc pas décider vous-même quels médicaments doivent être pris en cas de commotion cérébrale. Une sélection incorrecte du médicament peut entraîner les conséquences les plus graves..

Analgésiques

En raison d'un traumatisme, les patients s'inquiètent souvent des maux de tête qui deviennent des migraines. Pour se débarrasser des tourments, il est recommandé de boire des pilules qui ont un effet analgésique.

Vous pouvez prendre des comprimés avec une commotion cérébrale:

L'effet analgésique vise à bloquer les récepteurs de la douleur dans le cerveau, ce qui soulage considérablement la victime. Le médicament ne doit pas être pris plus de trois fois par jour.

Sédatif

Même si un patient est diagnostiqué avec une commotion cérébrale légère, un spécialiste prescrit des sédatifs qui agissent sur les récepteurs nerveux et ont un effet sédatif.

La liste des médicaments sédatifs comprend:

Les médicaments de ce groupe n'ont pas d'effet important, par conséquent, ils sont pris plus souvent à des fins préventives..

Tranquillisants

Le traitement des tremblements peut inclure des tranquillisants. Des antidépresseurs puissants sont prescrits si le patient présente une irritabilité nerveuse excessive, de l'insomnie et une anxiété accrue.

Les tranquillisants ne peuvent être prescrits que par votre médecin. Les antidépresseurs sont bu strictement selon le schéma prescrit, car les pilules peuvent être des effets secondaires addictifs et dangereux..

Anticonvulsivants

Parfois, des médicaments anticonvulsivants complètent le traitement. Des crises convulsives peuvent survenir chez les patients souffrant de contusions graves à la tête. En raison d'un dysfonctionnement du GM, des crises convulsives se produisent, pour éliminer ce qu'il est recommandé de prendre:

  • Trimethadione;
  • Éthosuximide.

Les dommages légers n'impliquent pas de traitement anticonvulsivant.

Antiémétique

Les symptômes les plus courants du TBI sont les nausées et les vomissements périodiques. Les signes de perturbation du tube digestif sont associés à des processus pathologiques dans le tissu cérébral. Les antiémétiques bloquent la production de sérotonine, ce qui provoque des anomalies.

Les experts conseillent de boire avec une commotion cérébrale, accompagnée de problèmes avec le tractus gastro-intestinal, les comprimés:

Le cours de thérapie dure généralement deux à trois jours. Après élimination des symptômes, le médicament est arrêté.

Nootropiques

À partir d'une commotion cérébrale de degré modéré ou sévère, des médicaments nootropes sont prescrits. Les médicaments de ce groupe sont les principaux dans le traitement médical de la pathologie. L'effet des nootropiques vise à restaurer tous les processus métaboliques dans les tissus cérébraux, y compris la normalisation de l'apport sanguin.

Les nootropiques comprennent:

En plus de l'action principale, les médicaments nootropes réduisent le risque de complications avec une altération de la circulation sanguine et la formation d'hématomes.

Diurétiques

Il est également nécessaire de traiter la commotion cérébrale avec des diurétiques, appelés diurétiques. Des pilules qui améliorent l'élimination des fluides du corps sont nécessaires afin de réduire le risque d'œdème cérébral pouvant survenir chez la victime.

En cas de traumatisme crânien, des diurétiques peuvent être prescrits:

En l'absence d'indications et de légers dommages, les diurétiques ne sont pas prescrits.

Des vitamines

Au cours d'une thérapie complexe, il est nécessaire non seulement de boire des médicaments pour les commotions cérébrales, mais également de prendre des vitamines et des minéraux. Après une lésion cérébrale, il y a des problèmes d'activité cérébrale, dont la restauration nécessite une bonne nutrition des tissus et un manque de vitamines / micro-éléments conduit à une aggravation du problème.

Le complexe vitamino-minéral doit comprendre:

Les vitamines sont prises à des fins thérapeutiques et préventives, elles sont donc prescrites pour toute complexité de blessure. Le cours de la thérapie peut durer plusieurs mois..

Vasotropique

Un patient buvant des médicaments nootropes doit également prendre des agents vasculaires (vasotropes). Dans 90% des cas après un traumatisme crânien, des violations du système circulatoire du GM sont observées, qui s'accompagnent d'un affaiblissement et d'une expansion des parois vasculaires, d'une circulation sanguine inégale à travers les vaisseaux, de la formation d'hématomes ou de caillots sanguins, etc..

Les médicaments qui normalisent la fonctionnalité du système circulatoire comprennent:

Le schéma thérapeutique des vasotropes et des nootropiques ne doit être déterminé que par un médecin, individuellement pour chaque patient.

Réhabilitation de la victime après une blessure

Il est nécessaire de prendre des médicaments pour les traumatismes crâniens après un traitement à l'hôpital. Le respect de toutes les recommandations du médecin aidera à prévenir le développement de complications possibles après une commotion cérébrale:

  • sommeil prolongé - 8-10 heures;
  • aérer la pièce la nuit;
  • mode de température: 18-20 degrés;
  • refus de repas copieux, produits chocolatés, caféine, limonade;
  • le buveur doit refuser les cocktails alcoolisés;
  • activité physique légère: marcher au grand air, visiter la piscine;
  • exercices de physiothérapie;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • l'usage de drogues pour des raisons médicales;
  • acupuncture.

Une thérapie complexe avec une commotion cérébrale réussira si la victime a subi un traitement approprié en temps opportun, en respectant toutes les exigences d'un neurologue. Il est également nécessaire de maintenir l'état mental et émotionnel du patient, pour éviter le stress et l'augmentation du stress.

Traiter les enfants

Les traumatismes crâniens sont des dommages que subissent souvent non seulement les adultes mais aussi les enfants. Le traitement des enfants touchés commence par l'hospitalisation dans un établissement médical. Il n'est pas recommandé de donner à l'enfant des médicaments par lui-même. La thérapie doit être effectuée avec des médicaments prescrits par un médecin.

Dans la plupart des cas, les enfants reçoivent les mêmes médicaments que les adultes, mais la posologie des comprimés est beaucoup plus faible et le schéma thérapeutique est calculé individuellement. Dépasser la dose de médicament est dangereux pour la santé de l'enfant.

Pour éliminer la surexcitation et les problèmes de sommeil, nommez: Valériane ou Phénazépam. En outre, les antihistaminiques - Diazolin ou Suprastin sont prescrits pour la prévention. Pour les maux de tête, Baralgin peut être utilisé et pour les vomissements, Tserukal.

Prévision après une lésion cérébrale

Dans certaines situations, après un stade sévère d'atteinte à la «matière grise», des troubles fonctionnels de la mémoire, de l'attention, une irritabilité et une anxiété accrues, des étourdissements et des crises de migraine peuvent survenir. Dans les formes graves de traumatisme crânien, des crises d'épilepsie et des convulsions peuvent survenir..

Une commotion cérébrale légère, en règle générale, n'a aucune conséquence et, dans la plupart des cas, ne nécessite pas de traitement, ni de prise de médicaments. Les formes aiguës d'une condition pathologique peuvent se faire sentir tout au long de l'année, puis cette symptomatologie est lissée et disparaît complètement.

Les facteurs sous-jacents peuvent être des maladies chroniques, un tableau clinique complexe, des traumatismes crâniens fréquents (en particulier les formes graves de l'état pathologique). Après l'état transféré, le médecin rédige un certificat d'incapacité de travail - le patient effectue un traitement à domicile pendant 7-14 jours.

L'auto-traitement de la commotion cérébrale est acceptable, mais soumis à un examen complet préalable. Le neuropathologiste prescrira un régime spécial, recommandera la façon de traiter la maladie, quelles pilules sont le mieux prises. Il vaut la peine d'abandonner l'auto-traitement, car une mauvaise utilisation des médicaments peut nuire à la santé humaine..

La tête est une partie importante de notre corps, sans le fonctionnement systématique du cerveau, l'activité normale est impossible. Au premier symptôme d'une lésion cérébrale traumatique grave, il est urgent de consulter un médecin et de prendre les mesures appropriées. En l'absence d'un traitement adéquat adéquat, diverses conséquences peuvent se développer qui peuvent compliquer la vie de la victime.

Recommandations

Les effets des lésions cérébrales peuvent être guéris par une simple thérapie, si vous consultez un spécialiste en temps opportun. Ne vous auto-méditez pas et ne prenez pas de médicaments sans consulter un médecin et diagnostiquer.

Tous les médicaments ont des contre-indications et peuvent également provoquer une réaction indésirable, de sorte que l'automédication peut entraîner des complications, jusqu'à ce que la victime tombe dans le coma. Il faut se rappeler que l'effet des médicaments sur le cerveau ne peut pas être complètement contrôlé..

Le cours de thérapie dure en moyenne deux à quatre semaines, et la période de récupération complète peut prendre une année entière (avec un traumatisme grave).

Pour une rééducation rapide et complète, le traitement des patients ne doit pas se limiter à prendre des médicaments. Physiothérapie, exercices de physiothérapie, régime alimentaire et mesures préventives (réduisant le risque possible de traumatisme crânien) sont recommandés.

Comprimés de commotion cérébrale pour adultes

La commotion cérébrale est un traumatisme courant. Selon la gravité, ses manifestations peuvent passer en quelques jours, ou aller dans une pathologie plus grave. Le cerveau a une consistance douce «gélatineuse».

Avec un coup sec à la tête ou au cou, il continue de bouger par inertie et frappe les parois du crâne. De cela, les vaisseaux, les processus des cellules nerveuses sont endommagés, leurs connexions sont rompues, le métabolisme est perturbé.

Pour le traitement et la prévention des complications de cette blessure, les neurologues prescrivent diverses pilules pour les commotions cérébrales. Ces agents de différents mécanismes d'action normalisent la microcirculation et le métabolisme énergétique dans les tissus du système nerveux central.

Les symptômes d'une commotion cérébrale

Il existe deux groupes de symptômes de commotion cérébrale chez l'adulte: primaire (apparaître immédiatement) et retardé (apparaître après quelques jours ou heures).

Symptômes qui surviennent immédiatement après un impact:

  • perte de conscience à court ou à long terme, sa turbidité, perte d'orientation dans l'espace;
  • amnésie à des degrés divers (la victime peut ne pas se souvenir des événements de plusieurs heures, jours ou une période plus longue);
  • maux de tête, principalement sur le site de l'impact, mais il peut y avoir des radiations vers d'autres zones;
  • étourdissements constants dans n'importe quelle position statique;
  • nausées, vomissements, qui n'apportent pas de soulagement;
  • des taches et des mouches devant les yeux.

Le nombre et la gravité des symptômes dépendent de la gravité de la commotion cérébrale (légère, modérée ou sévère). Le patient peut ressentir l'un des signes d'une commotion cérébrale ou plusieurs. Lors de leur identification, il est important de consulter immédiatement un médecin..

Les symptômes retardés comprennent l'insomnie, une agitation neuropsychique accrue et un comportement inadéquat. Leur apparition peut être causée par un manque d'assistance en temps opportun ou un traitement incorrect. Toute détérioration doit être signalée à votre médecin..

Traitement médical

Les complications graves d'une commotion cérébrale peuvent être évitées en prenant les pilules prescrites par votre médecin. Les patients souffrant de commotion cérébrale nécessitent un traitement symptomatique et réparateur. Les préparatifs de la période post-traumatique aident à éliminer les symptômes désagréables, à accélérer la régénération des tissus et à prévenir des conséquences plus graves..

La liste des médicaments recommandés après une commotion cérébrale peut être divisée en groupes selon leur mécanisme d'action..

Analgésiques

Les pilules du groupe pharmacologique des anti-inflammatoires non stéroïdiens aideront à éliminer la douleur. Ceci comprend:

Ils sont utilisés dans la période post-traumatique pendant plusieurs jours. Si on prescrit au patient un traitement adéquat avec des médicaments nootropes et vasotropes, les maux de tête disparaissent rapidement. Mais avec des lésions tissulaires massives, la douleur peut accompagner le patient pendant longtemps. Dans ce cas, la douleur est considérée comme un phénomène résiduel après une commotion cérébrale (en l'absence d'une autre raison).

Si la douleur est si intense qu'elle ne peut pas être éliminée avec ces pilules, utilisez des analgésiques puissants (opioïdes). Leur utilisation n'est possible que dans un hôpital sous la surveillance du personnel médical en raison du danger d'effets secondaires.

Médicaments nootropes

Ces comprimés sont utilisés pour les commotions cérébrales pour stimuler les processus métaboliques, éliminer les effets résiduels dans les tissus du système nerveux central. L'action des médicaments nootropes vise à reconstituer les réserves des neurotransmetteurs, à normaliser la microcirculation et à soulager l'œdème local..

Comprimés nootropes couramment utilisés:

La réception de médicaments nootropes aide à restaurer les capacités cognitives après un traumatisme crânien, à augmenter la vitesse de réflexion, la capacité à se souvenir. Ces pilules sont prescrites pour une longue période (en moyenne 3-6 mois). Si les symptômes neurologiques persistent, le traitement peut être prolongé en sélectionnant une autre combinaison de nootropiques.

Médicaments vasotropes

Des comprimés vasotropes pour commotion cérébrale sont prescrits pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins, améliorer les propriétés rhéologiques du sang et résoudre les petits caillots. Cette catégorie de médicaments comprend:

La restauration de l'intégrité vasculaire est une étape importante dans la thérapie par agitation. En effet, avec une microcirculation normale, le tissu nerveux recevra un maximum d'oxygène, de nutriments et de médicaments. La force des parois vasculaires protège contre le développement ultérieur des anévrismes et des accidents vasculaires cérébraux.

Médicaments diurétiques

Les pilules stimulant la diurèse sont prises pour une désintoxication rapide du corps, avec l'eau, les produits de dégradation des protéines disparaissent. Des diurétiques au début de la période suivant une commotion cérébrale sont prescrits pour prévenir le développement d'un œdème cérébral..

L'utilisation incontrôlée de ces fonds conduit au développement de la déshydratation, de la perturbation de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. Par conséquent, ne buvez pas de diurétiques à leurs propres fins et ne vous conformez pas aux recommandations du médecin traitant.

Tranquillisants

Les comprimés de ce groupe sont nécessaires pour les patients souffrant de troubles du sommeil, de perte de stabilité émotionnelle, d'anxiété et d'autres symptômes similaires..

Les tranquillisants sont prescrits avec prudence, car leur administration peut provoquer une dépression, une apathie et une dépression excessives. Et une personne dans cet état cesse de surveiller l'état de sa santé, arrête souvent le traitement.

Tranquillisants pouvant être prescrits aux personnes souffrant de commotion cérébrale:

Des vitamines

Des comprimés et des injections de vitamines (A, B1, B2, B5, B6, B9, E, C) sont prescrits pour améliorer l'état général, améliorer le métabolisme, accélérer les processus de récupération. En plus des vitamines, il est recommandé aux patients après une commotion cérébrale de prendre des suppléments d'oligo-éléments (magnésium et phosphore).

Avec un accès rapide aux soins médicaux et suivant les recommandations d'un neurologue sur le traitement des commotions cérébrales, le pronostic général est favorable. Les patients souffrant d'une commotion cérébrale légère à modérée, grâce à des comprimés correctement sélectionnés, peuvent récupérer complètement et éviter les complications.

Chez les patients souffrant d'un traumatisme grave, une pharmacothérapie en temps opportun augmente considérablement les chances de récupération et d'élimination des symptômes neurologiques.

Symptômes, caractéristiques du traitement et conséquences d'un traumatisme crânien chez un enfant

Gravité, symptômes et conséquences d'une lésion cérébrale

Médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans le cerveau

Classification, symptômes, traitement et conséquences des traumatismes crâniens

Quelles pilules contre les commotions cérébrales sont mieux à prendre

Les pilules contre les commotions cérébrales sont nécessaires pour les traumatismes crâniens en cas de commotion cérébrale. Cette situation nécessite la plus grande attention et vous ne pouvez pas vous passer de l'aide de médecins.

Que faut-il exactement pour un patient particulier, seul un spécialiste le dira.

Les conséquences d'une commotion cérébrale sont très dangereuses, vous devez donc résoudre le problème dès les premiers jours après la blessure. Parfois, après avoir subi un diagnostic différentiel, le médecin vous permet d'être traité à domicile.

Le spécialiste peint en détail ce qu'il faut prendre et à quelles doses.

Premiers secours

L'ambulance doit être appelée immédiatement après une blessure.

Avant l'arrivée des médecins, ils procèdent comme suit:

  • la victime est allongée sur une surface dure sans oreiller;
  • la tête doit être posée de manière à ce que la langue ne fusionne pas et que le vomissement ne pénètre pas dans le système respiratoire;
  • s'il y a des blessures sur la tête, les traiter avec des agents antiseptiques (peroxyde d'hydrogène, chlorhexidine, miramistine, iode);
  • lorsque le patient est conscient et peut avaler, donnez une pilule contre la douleur, probablement après un coup la tête sera très douloureuse.

Le premier objectif des premiers soins est de soulager les symptômes immédiatement après une blessure. Seul le neuropathologiste sélectionne des médicaments qui normalisent le complexe de symptômes pathologiques de la victime qui a subi une commotion cérébrale..

Quand faut-il une thérapie??

Peu importe si une blessure corporelle a été causée ou un accident s'est produit, un diagnostic précis joue un rôle important dans le succès du traitement. Dans le contexte de l'herbe de tête, la perte de mémoire, les signes de la maladie d'Alzheimer et la démence sont considérés comme des moments particulièrement aggravants. Ces manifestations apparaissent généralement après un certain temps..

Lors d'une blessure, la structure du cerveau change parfois. Cela est dû au fait que le cerveau lui-même a une consistance molle et est facilement endommagé lors de secousses ou de coups. Les hématomes se forment, l'apport sanguin au cerveau se détériore fortement. Dans cette condition, les patients présentent les plaintes suivantes:

  • nausées (parfois vomissements);
  • céphalée (maux de tête);
  • pré-syncope, vertiges au mieux;
  • déficience visuelle;
  • violation de la coordination des mouvements;
  • excitation;
  • amnésie (partielle ou complète).

Si l'un des symptômes présentés apparaît, il est urgent de contacter un neurologue. Le report de la visite dans les prochains jours n'est pas valable.

Très probablement, le médecin donnera des recommandations pour le passage de l'IRM ou de la TDM. Vous devrez peut-être également effectuer un encéphalogramme..

Traitement (comprimés contre les commotions cérébrales)

La thérapie des commotions cérébrales doit viser à stabiliser et à reprendre le fonctionnement complet du corps.

Il est important d'éliminer les étourdissements, la douleur, l'irritabilité et les autres symptômes qui apparaissent. Les analgésiques, anti-anxiété et sédatifs sont généralement le premier choix..

Médicaments analgésiques (analgésiques)

Après une blessure, vous ne devriez pas subir de maux de tête. Il doit être arrêté de toute urgence, car une douleur prolongée affecte activement l'état mental du patient, ce qui, à son tour, interfère avec la rééducation après une commotion cérébrale.

Le plus souvent, les médecins recommandent les médicaments suivants:

  • analgin;
  • tempalgin;
  • pentalgin;
  • spasmalgon;
  • le diclofénac;
  • baralgin;
  • la prégabaline;
  • kétorolac;
  • sedalgin;
  • maxilgan.

Cette liste contient des analgésiques et des AINS. La papavérine peut leur être ajoutée, elle soulage parfaitement les spasmes. En outre, un médicament à base de ginkgo biloba - tanakan a un bon effet. Il stimule le fonctionnement des cellules nerveuses, tandis que le travail de l'appareil vestibulaire s'améliore et les acouphènes sont éliminés..

Certains patients précisent lequel est le meilleur - analgin ou baralgin pour commotion cérébrale? Les spécialistes préfèrent la préparation combinée, c'est-à-dire baralgin.

Après une demi-heure, la concentration maximale de baralgin est observée dans le sang des patients. L'avantage de la baralgin est considéré comme moins toxique que l'analgin.

Médicaments apaisants

Avec une commotion cérébrale chez les patients, une irritabilité est parfois observée. Hors du bleu, l'excitation, l'anxiété et les phobies apparaissent. Toutes ces peurs spontanées doivent être éliminées, et les médicaments suivants aideront à cela:

  • barbot;
  • corrélation;
  • corvalol;
  • valocordin;
  • teinture de muguet valériane;
  • Teinture de valériane;
  • validol;
  • le myolastane;
  • teinture de pivoine;
  • teinture d'agripaume;
  • infusion de cônes de houblon.

Toutes les pilules contre les commotions cérébrales n'ont pas de toxicité, mais un surdosage n'est également pas nécessaire. Les experts suggèrent de faire des gouttes apaisantes complexes (mélanger l'agripaume, la valériane, l'aubépine, le corvalol).

Pour la préparation, tous les fonds sont prélevés à parts égales ou tel que prescrit par le médecin.

La teinture intégrée est plus efficace, elle réduit rapidement le stress, élimine la névrose et l'anxiété, améliore l'effet des analgésiques.

Les patients ont une attitude positive face au traitement avec ces médicaments, car ils comprennent des composants végétaux. Le thé à la camomille a également un effet sédatif. Il peut être administré même aux nourrissons.

Tranquillisants

Si les sédatifs sont inefficaces, des tranquillisants sont prescrits. Ce sont des drogues plus fortes auxquelles la dépendance se développe souvent. Ils agissent rapidement, supprimant une forte excitation psycho-émotionnelle.

Les dosages des tranquillisants sont choisis par un neurologue ou un psychiatre. Vous ne devez en aucun cas prendre des boissons alcoolisées dans le contexte de ces médicaments puissants.

Dans cette catégorie de médicaments, les comprimés pour les commotions cérébrales utilisent ce qui suit: sibazon, rudotel, gidazépam, phénazépam, tofisopam, élénium, nozépam, relanium, atarax.

Tous les médicaments ont un effet anticonvulsivant en raison de la relaxation du tonus musculaire.

Vasodilatateurs

Les médicaments de ce groupe normalisent le métabolisme, réduisent la viscosité du sang, renforcent le lit vasculaire.

Les médicaments vasotropes les plus populaires comprennent:

  • trental;
  • vasotropine;
  • vinpocétine;
  • cinnarizine;
  • l'étofilline;
  • le nicotinate de xanthinol;
  • oxybral.

Par exemple, la vasotropine est le remède le plus populaire pour éliminer les symptômes négatifs d'une commotion cérébrale. Le médicament rétablit la coordination des mouvements.

La cinnarizine améliore la circulation cérébrale, cardiaque et périphérique, aide à normaliser la microcirculation et à diminuer la viscosité du sang.

Vinpocétine - un médicament qui régule l'apport d'oxygène aux cellules, améliore le métabolisme et l'apport sanguin au cerveau.

Elle doit également s'arrêter à l'oxybral. Ce remède est souvent utilisé après des blessures au crâne, en particulier en cas d'accident vasculaire cérébral..

Le composant actif est la vincamine (petit alcaloïde de la vinca). L'oxybral normalise le métabolisme et la circulation sanguine dans le cerveau. L'avantage de ce médicament est l'absence de toxicité, de sorte que les patients n'ont généralement pas d'effets indésirables graves. Oxybral ajuste les capacités mentales des patients.

Nootropiques

Les traumatismes crâniens ont de graves conséquences. L'utilisation de nootropiques peut améliorer la coordination des mouvements et soulager les étourdissements. De plus, les nootropiques sont capables de réguler les processus métaboliques, d'améliorer la circulation sanguine et le flux de nutriments dans les neurones et les fibres nerveuses.

Les nootropiques améliorent la mémoire et la concentration. Lorsque la commotion cérébrale est souvent utilisée:

  • le stugeron est un composant actif de la cinnarizine. Il agit directement sur les artères du cerveau. Il arrête l'excitabilité de l'appareil vestibulaire. Réduit la possibilité de phénomènes hypoxiques et la viscosité du sang, améliore le tissu trophique. Stugeron présente des propriétés antihistaminiques. Souvent prescrit pour les traumatismes crâniens, l'athérosclérose cérébrale, l'encéphalopathie de nature discirculatoire;
  • piracétam - active les processus de circulation sanguine. Le médicament améliore la mémoire et les capacités mentales;
  • pantogam - comme beaucoup de nootropiques affecte la mémoire et l'activité mentale. Restaure les processus métaboliques, résiste à l'hypoxie. La toxicité est faible. Notez également la propriété anticonvulsivante du pantogam. Il est capable de prolonger l'action des barbituriques et de réduire la douleur. Le médicament est souvent associé à des antipsychotiques;
  • la glycine est un neurotransmetteur central. Il active les processus métaboliques, est un sédatif aux propriétés antidépressives. Le médicament normalise le sommeil, réduit toutes sortes de manifestations de la dystonie vasculaire végétative. Il présente des propriétés de blocage antioxydantes et adrénergiques..

Diurétiques

Les médicaments diurétiques éliminent l'excès de liquide du corps. Après des blessures au crâne, une augmentation de la pression dans la cavité cérébrale est parfois observée. Cela peut entraîner un œdème cérébral. Pour prévenir les complications (œdème tissulaire), des diurétiques sont prescrits.

Après avoir pris des diurétiques, la miction devient plus fréquente chez le patient, ce qui est normal dans le contexte de ces médicaments. En raison des diurétiques, la pression intracrânienne est normalisée.

Un apport inadéquat de diurétiques entraîne une défaillance importante de l'équilibre eau-sel dans le corps et une forte baisse de la pression artérielle. Par conséquent, vous ne pouvez pas prendre de diurétiques par vous-même.

Parmi les diurétiques populaires, on peut distinguer de tels fonds:

Thérapie de vitamine

Les vitamines sont nécessaires lors des processus de rééducation. Un corps malade a toujours besoin de vitamines, comme il faut beaucoup d'énergie pour récupérer.

La rééducation des traumatismes crâniens est longue. Les vitamines suivantes sont considérées comme les plus efficaces pour cette pathologie:

  • Médicaments du groupe B (thiamine, cyanocobalamine, riboflavine, acide folique, acide pantothénique, pyridoxine);
  • acide ascorbique (restaure la fonction immunitaire, protège contre les processus infectieux).

La vitamine C et le complexe B contribuent à la restauration rapide des cellules cérébrales après une blessure. Les médicaments du groupe B sont toujours prescrits pour tout problème neurologique..

Les vitamines sont prises en cours, généralement environ un mois. Suit une pause (pendant un mois ou deux), puis le traitement se répète à nouveau.

Un surdosage entraîne des réactions allergiques et un complexe de vitamines mal sélectionné n'apportera pas l'effet souhaité.

Le spécialiste vous dira toujours quel outil convient dans chaque cas. Pour les enfants, des complexes avec une plus faible concentration de vitamines sont sélectionnés.

Récupération d'une commotion cérébrale

La récupération après une commotion cérébrale nécessite le strict respect de toutes les prescriptions du médecin. En plus des recommandations ci-dessus (prise des principaux médicaments), il est également recommandé de prendre un apport complexe de complexes vitaminiques avec des agents toniques (racine de ginseng et eleutherococcus).

Des médicaments tels que la diphenhydramine, le phénobarbital, le sondox, le sonmil, le donormil, le circadien et d'autres aideront à normaliser le sommeil et à soulager l'insomnie..

Diphenhydramine

La diphenhydramine est un ancien médicament, mais reste l'un des médicaments les plus populaires..

Disponible en comprimés et ampoules. Le prix est tout à fait raisonnable, 10 comprimés à la dose de 50 mg (produits en Biélorussie) peuvent être achetés pour 125 roubles.

La diphenhydramine a non seulement un effet hypnotique, elle a également un effet antihistaminique, antiémétique et analgésique..

L'effet combiné de l'analgin et de la diphenhydramine a un léger effet narcotique. La diphenhydramine a également un effet antispasmodique..

Phénobarbital

Le phénobarbital appartient certainement aux somnifères, mais récemment, la tendance à l'utiliser comme antiépileptique s'est considérablement accrue..

Cela est dû aux propriétés anticonvulsivantes du médicament. De petites doses de phénobarbital ont un excellent effet sédatif. Par conséquent, parfois, les experts recommandent l'utilisation du phénobarbital pour les troubles neurovégétatifs.

Le médicament est également utilisé pour la paralysie spastique, l'hyperkinésie choréique, les réactions convulsives de diverses genèses..

Sondox

Sondox - éthanolamine, bloque parfaitement les récepteurs histaminiques H1. Il a un effet sédatif, hypnotique et M-anticholinergique.

Dans le contexte de la prise de Sondox, le temps de s'endormir est considérablement réduit et la durée du sommeil et sa qualité, au contraire, augmentent.

Sonmil

Sonmil a un effet calmant, normalisant sur le sommeil et antihistaminique. Désigne les éthanolamines.

La substance active (doxylamine) affecte le fonctionnement du système nerveux central, améliorant ainsi le sommeil et le processus d'endormissement.

Donormil

Donormil est un antagoniste des récepteurs H1-histamine. Appartient au groupe des éthanolamines.

Il a un effet M-anticholinergique prononcé. Il a un effet sédatif et hypnotique prononcé. La durée du médicament est d'environ 6-8 heures.

Circadien

La zirkadine fait référence aux analogues de la mélatonine. Il montre des effets adaptogènes, hypnotiques et sédatifs..

Grâce au circadien, les rythmes circadiens sont régulés. Il a un effet positif sur le cycle veille-sommeil, les sphères émotionnelles et intellectuelles..

La cycadine réduit les étourdissements et les maux de tête, améliore l'humeur. Les patients notent que le sommeil passe sans se réveiller régulièrement et que le réveil matinal ne présente pas de symptômes pathologiques (apathie, léthargie, faiblesse). Améliore la résistance au stress et l'adaptation aux zones climatiques changeantes. Les fonctions neuro-endocrines se normalisent.

Aussi, on ne peut que noter les fonctions antioxydantes et immunostimulantes du circadien.

Il est conseillé de prendre des somnifères la nuit.

En cas de perturbation importante du sommeil, ces fonds sont également utilisés en journée..

L'auto-administration de somnifères n'est pas autorisée, en particulier lorsque le patient prend des médicaments supplémentaires. De telles combinaisons peuvent entraîner une perte de conscience et même la mort du patient.

Le métabolisme peut être amélioré à l'aide de complexes neurométaboliques (cavinton, stugeron, sermion, theonicol).

La gliatiline (parasympathomimétique) aidera à améliorer le flux sanguin cérébral et à augmenter le métabolisme dans le cerveau. Le médicament rétablit la conscience avec une forte commotion cérébrale due à un traumatisme.

Avec une agitation psychomotrice sévère, ce médicament n'est pas utilisé.

Mesures de rééducation après un traumatisme (commotion cérébrale) du cerveau

Dans des conditions stationnaires, le traitement de la commotion cérébrale est souvent effectué par injection. Après la sortie, le patient se voit prescrire un programme de rééducation détaillé avec des comprimés.

Ils donnent également les recommandations suivantes:

  • normaliser le sommeil (aller se coucher au plus tard à 23h00, le sommeil doit être d'au moins 8 heures);
  • ventiler la chambre du patient trois fois par jour, quelle que soit la période de l'année;
  • maintenir la température ambiante entre 18 et 20 ° C;
  • ne prenez pas de boissons stimulantes et d'alcool;
  • manger rationnellement (portions fractionnées sans trop manger);
  • limiter les aliments gras et épicés (manger plus d'aliments riches en fibres et en protéines);
  • physiothérapie (thérapie au laser, bains d'oxygène, aérothérapie, UHF, électrophorèse médicamenteuse avec vasodilatateurs et stimulants du métabolisme cérébral). Toutes ces techniques sont mieux utilisées lors de la réhabilitation dans un sanatorium;
  • Thérapie par l'exercice (uniquement selon les prescriptions du médecin). Pendant la période de rééducation, l'augmentation de l'activité physique n'est pas autorisée.

Conclusion

Dans notre article, nous avons présenté au lecteur des pilules pouvant être utilisées pendant le traitement d'une commotion cérébrale..

Tous les médicaments ont un effet thérapeutique prononcé, donc aucun rendez-vous indépendant ne peut être pris.

Toutes les données sont fournies à titre informatif uniquement..

La plupart des commotions cérébrales sont temporaires et réversibles, par conséquent, vous devez vous connecter à la rééducation et sans panique. être en bonne santé!