Principal / Tumeur

Ostéochondrose cervicale (si non traitée?)

Tumeur

Les filles, je vais encore me plaindre. Ces jours-ci étaient du butin, je courais beaucoup, je me promenais et je traînais lourd... bien que je ne puisse pas. Et aujourd'hui, il est devenu si mauvais de se sentir étourdi... Et la colonne vertébrale était insupportable pour faire mal, le poêle était droit et une douleur aiguë et, pour toutes choses, les reins ont recommencé à souffrir tellement encore qu'il est à peine rentré. Ici, je ne peux pas me lever, tout me fait mal. J'ai bu des kétans et attends, peut-être qu'au moins un peu de douleur soulagera. Si vous ne traitez pas à quel point tout peut devenir mauvais? Je demande sans pantoufles... et comment soulager la douleur?

Opinions Midokalm

Vernison acheter à Moscou

Protargol à Moscou prix

Je me suis tourné vers un neurologue souffrant de maux de tête fous, j'ai dit que c'était de l'ostéochondrose cervicale et qu'elle pouvait être aggravée par le stress. J'ai prescrit Midokalm dans le complexe, et déjà le troisième jour, cela est devenu beaucoup plus facile pour moi. Le prix est légèrement supérieur à la moyenne, mais acceptable et certainement meilleur que de boire des analgésiques avec des poignées. Mais avant utilisation, il vaut mieux consulter un médecin.

On m'a prescrit des comprimés de midokalm pour traiter l'ostéochondrose. Pour la première fois, j'ai pris un paquet et c'était suffisant pour moi, puis j'ai dû boire plus. Je n'ai remarqué aucun effet secondaire particulier, sauf peut-être une faiblesse musculaire. J'ai complété le traitement avec une crème externe spéciale et j'ai immédiatement remarqué le résultat. Le prix n'est pas cher, mais le médicament est de haute qualité et valide.

J'avais un nerf sciatique pincé. Le neuropathologiste a prescrit le médicament Midokalm en injection. Comme prescrit par le médecin, le médicament a été administré 2 fois par jour, 100 mg chacun, pendant cinq jours. Après le traitement, c'était beaucoup plus facile. Les analogues d'un tel outil sont très chers, et ce médicament est abordable, en particulier un fabricant très fiable.

Avec l'arthrose et les douleurs dans le bas du dos, ce remède m'a aidé plus d'une fois et le prix me convenait toujours. Je transperce périodiquement. Bien sûr, le médecin a prescrit du midokalm. Avant le médicament, il était généralement impossible de se pencher ou même de se retourner, la douleur était si intense. Je peux noter qu'après son utilisation, le sommeil est normalisé, l'activité motrice aussi. Piqué selon le schéma.

Je suis allé chez le médecin avec des maux de dos aigus, le médecin m'a prescrit Midokalm sous forme d'injections. Après les injections du médicament, j'ai eu un effet secondaire, sous la forme de légers étourdissements, ce qui n'est pas essentiel pour moi, le plus important est qu'il aide, soulage les spasmes et les maux de dos. Le prix n'est pas cher et varie en fonction de la pharmacie que vous achèterez. Je le recommande tel que prescrit par un médecin.

Depuis dix ans, je souffre d'ostéochondrose de la colonne lombaire, le médecin me prescrit des injections de Midokalm (une cure de 10 jours, tous les six mois). Immédiatement après avoir subi un traitement, la douleur diminue, je peux bouger plus ou moins normalement. Avec midcalm, je prends un certain nombre de vitamines pour une meilleure absorption du médicament. Alors qu'il est la seule chose qui m'aide à combattre ma plaie.

L'ostéochondrose m'a complètement torturé. De nombreux médicaments n'ont pas donné l'effet souhaité, seulement un peu plus facile à ressentir. Midokalm a éliminé très rapidement la douleur et les crampes. Ensemble, j'ai cessé de m'inquiéter des maux de tête qui m'ont accompagné ces dernières années. J'aime l'absence totale de conséquences négatives de l'utilisation du médicament sur l'activité mentale et physique.

Ce médicament - Midokalm - aide beaucoup avec l'ostéochondrose (j'ai de sérieux problèmes avec la colonne cervicale). Avec une exacerbation de la maladie, il m'a rapidement aidé à soulager les crampes. Faire une injection avec Midokalm n'est pas du tout douloureux! Et puis tous les muscles sont détendus. L'effet est juste magique! Mon ostéochondrose s'est rendue et s'est retirée! C'est juste une sorte de miracle, pas un remède!

Je souffre d'ostéochondrose cervicale depuis plusieurs années. De plus, la douleur au cou est si douloureuse que je ne savais pas quoi faire. J'ai essayé de nombreux médicaments et un traitement à base de plantes a été traité. Mais la douleur n'a reculé que pendant un certain temps. Arrivée de nouveau à la pharmacie, elle n'espérait plus rien. Le pharmacien a proposé d'acheter midocal, sachant qu'il valait mieux prendre des ampoules et les a prises, même si le prix était mordant. À la prochaine crise de douleur, ma fille a fait une injection, quelle a été ma surprise quand, après quelques minutes, la douleur a diminué. Je suis heureux d'avoir découvert un remède aussi efficace

J'ai appris les comprimés de Midokalm par accident. Il a glissé dans le bureau, le lendemain matin, je ne pouvais plus tourner le cou, j'avais mal et le soir j'ai commencé à me faire mal à l'épaule et au bras. Dans ce cas, il fallait également travailler à l'ordinateur, c'est-à-dire pendant une journée entière sans bouger dans presque la même position. Un collègue de travail m'a offert Midokalm, qu'il avait quitté du traitement. Comprendre que je les utilise sans but, à mes risques et périls. Pendant deux jours, j'ai bu un comprimé de 150 mg trois fois par jour. Je dirai qu'en deux jours de prise les douleurs et pinces dans le dos ont disparu. Je suis conscient qu'un tel traitement, sans consulter un médecin, est dangereux, mais à l'époque où je n'avais ni le temps ni la possibilité de consulter le médecin, les comprimés Midokalm m'ont beaucoup aidé.

Midokalm

Évaluation 4.0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Midokalm (Mydocalm): 23 avis de médecins, 68 avis de patients, mode d'emploi, analogues, infographie, 2 formulaires de libération.

Avis des médecins sur Midokalm

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Bon relaxant musculaire. Ne provoque pas de somnolence, n'a pas besoin de titration de dose.

Je l'utilise dans le traitement du syndrome musculo-tonique avec dorsopathie en association avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des céphalées de tension musculaire impliquant des muscles péricraniens, de la spasticité musculaire après un AVC.

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un médicament avec un bon effet relaxant musculaire, dans ma pratique dentaire, je prescris l'hypertonie des muscles à mâcher. C'est bien toléré. Il a un effet anesthésique local. En ce qui concerne la gestion du transport automobile: aucune étude n'a été menée, mais pendant de nombreuses années de pratique d'utilisation du médicament, il n'y avait aucune information sur une violation de la coordination. Avant de prendre le médicament, une consultation spécialisée est requise!

Évaluation 2.1 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Bonjour à tous! En tant que vertébrorehabilitologist pratique, je veux noter la nature symptomatique permanente de Tolperison en termes de nivellement / suppression de la tension musculaire-fasciale souvent nécessaire du segment vertébral-moteur affecté en tant que réaction protectrice des réserves du corps. Dans d'autres cas cliniquement indiqués et appropriés, il est prescrit sans condition par le médecin traitant.

Effets secondaires: vaisseaux sanguins, végétation, hypertension, insomnie, etc..

Évaluation 4.2 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Relaxant musculaire pratique. Combine son effet principal avec une bonne tolérance chez les patients de différents groupes. L'absence d'effet sédatif prononcé permet de le prescrire aux patients âgés, sans crainte d'augmenter l'instabilité ou la précarité typique de cet âge. La même caractéristique du médicament permet de le prescrire aux conducteurs, jeunes patients en âge de travailler, de ne pas avoir peur d'une interaction significative avec l'alcool.

Il y a des troubles gastro-intestinaux. Diminution possible de la pression et apparition d'une faiblesse, d'une somnolence, ce qui nécessite un ajustement de la dose.

Évaluation 4.6 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un bon médicament avec effet relaxant musculaire. Je prescrit en thérapie complexe pour la pathologie vertébrale et articulaire, pour les céphalées de tension.

Il peut y avoir des effets secondaires sous forme de troubles gastro-intestinaux, mais rarement observés. Rapport qualité-prix optimal.

Je prescris à la posologie de 150 mg 2 fois par jour, avec une cure générale de 10 jours.

Évaluation 3,8 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un excellent médicament pour traiter tout ce qui concerne les douleurs musculaires et musculo-squelettiques..

Effets secondaires. Cependant, la majorité tolère mieux que la même "Tizanidine".

Un médicament très équilibré dans la catégorie effet / effets secondaires et prix / qualité. Cependant, il est souvent prescrit à des doses inadéquates - soit trop petites et l'effet n'est pas suffisant («le médicament est mauvais»), soit trop important («je ne le reprendrai plus jamais de ma vie»). À propos du terrain d'entente.

Évaluation 1,3 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Action centrale "relaxant musculaire". Souvent utilisé dans la pratique vertébro-neurologique pour les syndromes musculaires et toniques aigus et chroniques. Malheureusement, il est inefficace, avec beaucoup d'effets secondaires. Avec une utilisation prolongée, des maux de tête, des étourdissements, une diminution de la pression artérielle et des troubles gastro-intestinaux sont possibles.

Évaluation 3,3 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Réduit la douleur dans les muscles spastiques après un AVC.

Les effets secondaires sont les mêmes que tous les relaxants musculaires - constipation, soif, bouche sèche.

Je prescris une forme de comprimé de "Midokalm" après un cours d'injections intramusculaires de la même solution. Si le patient est catégoriquement contre les injections, je commence immédiatement avec un comprimé.

Évaluation 3,8 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Action assez rapide du médicament dans des conditions spastiques des muscles du corps. Rapport qualité-prix assez acceptable.

Pas efficace en cas d'utilisation prolongée. On note un effet irritant sur les muqueuses du tractus gastro-intestinal. Prendre avec prudence chez les patients ayant des problèmes gastro-intestinaux.

Évaluation 4.6 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Médicament abordable et efficace.

Intolérance individuelle fréquente.

Un bon relaxant musculaire, je l'utilise souvent dans ma pratique. Soulage rapidement les spasmes musculaires, faciles à utiliser, sous forme de comprimés et d'injection. Un composant fréquent de la thérapie complexe dans le traitement des pathologies vertébrales et des troubles autonomes.

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un excellent médicament, à haute efficacité, n'affecte pas la pression artérielle. Le cours dure de 2 à 4 semaines. Il a fait ses preuves dans le traitement du syndrome de la douleur pelvienne chronique, en particulier en présence d'un composant neuromusculaire.

L'efficacité est légèrement inférieure à celle des médicaments à mécanisme d'action central..

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un bon relaxant musculaire, dans ma pratique, je l'utilise souvent avec un tonus musculaire accru en raison de diverses conditions, ainsi qu'un correcteur de la thérapie principale avec des antipsychotiques. Efficace dans le traitement complexe des troubles autonomes.

Médicament décent et peu coûteux, bonne tolérance.

Évaluation 4.6 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Relaxant musculaire central. Il est utilisé dans la pratique neurologique et en thérapie manuelle, lorsqu'il est pris sous forme de comprimé, il détend les muscles, y compris les longs muscles de la colonne vertébrale, affaiblissant les spasmes des muscles striés, réduisant la douleur dans les lombalgies.

Peut être une intolérance individuelle.

C'est un médicament efficace de choix dans la pratique neurologique.

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Au fil des années d'utilisation, le médicament s'est imposé comme très efficace et efficient. Relaxant musculaire à action centrale, le "Midokalm" a rapidement un effet avec de faibles effets secondaires. Il convient de noter que l'effet de ce médicament est très équilibré et doux. Sans tirer dans un sens ou dans l'autre.

Évaluation 4.6 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un médicament avec un bon effet relaxant musculaire. Il n'y a pas de sédation, comme chez de nombreux représentants de ce groupe.

Les effets secondaires sous forme de manifestations dyspeptiques sont rares.

Je l'utilise depuis environ 5 ans. Lors de l'observation, il s'est montré digne en pratique, notamment avec le syndrome musculaire-tonique, le syndrome myofascial, qui sont dus à un AVC transféré, avec des radiculopathies, des myélopathies.

Évaluation 4.2 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

À l'heure actuelle, l'un des médicaments les plus équilibrés du groupe relaxant musculaire. Différentes formes de libération du médicament. Selon des publications récentes, une introduction au déclencheur myofascial est possible.

Il y a des situations où ce n'est pas assez efficace.

L'effet n'est pas aussi fort que celui des médicaments du groupe tizanidine, mais il n'y a pas d'effet sédatif.

Évaluation 3,8 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

"Midokalm" est périodiquement prescrit aux patients atteints du syndrome musculo-tonique, de maux de dos. Bien établi, bien toléré. Élimine efficacement les spasmes musculaires, bon en thérapie combinée.

Rarement, mais l'intolérance individuelle.

Rapport qualité / prix satisfaisant. Médicament assez efficace.

Évaluation 5,0 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Le médicament "Midokalm" dans ma pratique est prescrit pour augmenter le tonus musculaire, les spasmes. Bon effet lorsqu'il est utilisé pour éliminer la douleur aiguë. En outre, le médicament fonctionne bien avec les coliques rénales. Prix ​​abordable.

Des effets secondaires peuvent survenir si la posologie est incorrecte..

Évaluation 3,8 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Bonne tolérance, effets secondaires rares, manque de somnolence diurne.

Il y avait des troubles du tractus gastro-intestinal - nausées, hoquet, vomissements. Je n'ai pas rencontré ou entendu de réactions allergiques.

La pratique montre que la posologie la plus efficace est de 100 mg x 3 r / j. dans la plupart des situations. Avec un «vieux» spasme musculaire, il peut être inefficace. Avec l'administration intramusculaire, les réactions allergiques et l'irritation au site d'injection sont assez courantes.

Évaluation 3,8 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Bonne tolérance, effets secondaires rares, manque de somnolence diurne.

L'effet du médicament n'est pas rapide.

J'utilise le médicament depuis longtemps dans le traitement des syndromes de douleur chronique accompagnés de spasmes musculaires, de céphalées de tension chroniques, de cervicalgie, etc. Je le recommande aux enfants présentant un tonus musculaire accru dans diverses pathologies. La tolérance est également bonne dans tous les groupes d'âge, pour les adultes, il est important qu'elle ne provoque pas de somnolence diurne, elle peut donc être utilisée par ceux qui conduisent. Recommander!

Évaluation 3,3 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Un bon médicament pour soulager les crampes musculaires après des phénomènes spastiques d'hémiplégie, d'hémiparésie. Il est bien utilisé pour la neurolepsie légère, alors qu'il est mieux toléré par le cyclodol et le PC-mertsa.

Il y avait des troubles du tractus gastro-intestinal - nausées, hoquet, vomissements. Je n'ai pas rencontré ou entendu de réactions allergiques.

Bon rapport qualité prix.

Évaluation 2.1 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Bonne tolérance orale. Il est possible de combiner avec l'utilisation d'autres médicaments.

Inconfortable à prendre 3 fois par jour (effet dose-dépendant).

Avec un «vieux» spasme musculaire, il peut être inefficace. Avec l'administration intramusculaire, les réactions allergiques et l'irritation au site d'injection sont assez courantes.

Évaluation 4.2 / 5
Efficacité
Qualité prix
Effets secondaires

Très bon dans mon cas avec une pathologie vertébrale accompagnée d'un syndrome tonique musculaire. Parfois aussi avec des symptômes radiculaires.

Provoque périodiquement des maux de tête chez les patients, des sauts de tension artérielle et divers troubles gastro-intestinaux.

La pratique montre que la posologie la plus efficace est de 100 mg x 3 r / j. dans la plupart des situations.

Commentaires des patients de Midokalm

Je bois le mois "Midokalm" à 150 mg. pour la nuit. J'ai une sténose L4, L5. Il y avait une opération, mettre une cage. Les muscles de l'épaule et de la poitrine sont devenus très douloureux. Je soupçonne de Midokalm.

Midokalm a rendu mon fils handicapé. Effets secondaires - maux de tête terriblement graves, étourdissements, somnolence, augmentation de la pression, perte de conscience, peur de la mort.

Je souffre d'ostéochondrose cervicale. Avec une exacerbation de la maladie, le médecin a prescrit des analgésiques, un cours de massage, ainsi que Midokalm. Le prix du médicament ne m'a pas dérangé, car je voulais vraiment me débarrasser de la maladie. Je ne peux pas dire que Midokalm m'a aidé, car après la première dose du médicament, je me suis fatigué, détendu, et même perdu mes forces, et mon cou n'a pas cessé de faire mal, de plus, le médicament m'a même fait peur. Actuellement, l'ostéochondrose cervicale ne traite que la thérapie par l'exercice et la piscine.

Midokalm a été prescrit par un médecin après un cours de massage et de physiothérapie pour l'ostéochondrose cervicale. Pas très cher, mais pas le médicament le moins cher pour les comprimés. Dans les 500 roubles par paquet. Il a clairement suivi les instructions du médecin, mais l'effet a été incroyable. La réduction de la douleur s'est produite dans un contexte de faiblesse, d'étourdissements et de tête lourde. Il commençait à devenir sombre dans mes yeux et il semblait que j'allais perdre connaissance. Il a refusé le médicament. Je vais changer pour un autre médicament.

Le nerf sciatique est enflammé périodiquement. Avec d'autres médicaments et procédures, le médecin prescrit "Midokalm" dans les injections. Je le prenais sous forme de comprimés. Mais les pilules ont provoqué des effets secondaires sous forme de problèmes d'estomac, jusqu'aux vomissements. Lorsque j'utilise des injections, je n'ai pas de tels problèmes. Le plus des injections est qu'elles aident assez rapidement, après 20-30 minutes la douleur disparaît.

"Midokalm" aide à soulager la douleur en relaxant les muscles de tout le corps, et non un groupe musculaire spécifique qui provoque une douleur déclenchée myofasciale (tension musculaire causée par un spasme). En plus de «Midokalm», il est nécessaire de faire des exercices d'étirement pour le muscle spasmodique, son massage, le chauffage local et l'utilisation de l'iplikator Kuznetsov.

Je veux parler d'un médicament appelé "Midokalm". Il y avait des douleurs dans les lombaires à partir d'une image assise, le médicament a été prescrit, je l'ai bu pendant environ une semaine, il n'y a eu aucune amélioration. Non seulement cela, il y avait un bouleversement gastro-intestinal, en conséquence, j'ai arrêté de le boire, j'ai commencé à faire de la gymnastique de bien-être et ce n'est qu'après que la gymnastique a tout disparu après un mois. Ce médicament ne m'a pas aidé personnellement, je viens de souffrir du tractus gastro-intestinal.

Le médicament "Midokalm" m'a été prescrit par un neuropathologiste, pendant environ trois mois, j'ai souffert de terribles maux de dos, après environ 500 mètres, j'ai eu besoin de repos, car je ne pouvais pas supporter une telle douleur. Elle a subi une IRM, qui a été diagnostiquée avec une augmentation du tonus musculaire et de l'ostéochondrose. J'ai pris ce médicament pendant un mois et la douleur m'a vraiment quitté. Il y a un petit inconvénient - j'ai été personnellement attiré par le sommeil après l'avoir pris, donc j'ai besoin de corréler la prise du médicament avec le temps de travail afin de ne pas être lent au travail. Il n'y a eu aucun effet secondaire sous la forme d'un trouble du tractus gastro-intestinal, mais le médecin a prescrit une cure d'oméprazole avec Midokalm.

Il y a deux mois, j'avais mal au dos. Elle se tourna maladroitement. Mineure au début. Je n'ai même pas fait attention. Mais la douleur s'est intensifiée après l'entraînement. Je vais au fitness. J'ai dû voir un thérapeute. Le médecin a prescrit un frottement et un patch chauffant. Guéri pendant une semaine, n'a pas aidé. Appelé à nouveau. Ensuite, le médecin a prescrit de boire un cours de "Midokalm" en comprimés. J'ai bu 1 comprimé trois fois par jour pendant dix jours. Au début, le programme à long terme était quelque peu embarrassant, mais le médecin a insisté sur le fait que le médicament était en cours et qu'il fallait le prendre exactement dix jours. J'ai bu comme prévu, plus la restriction des charges et le port du loquet. Et voilà, la douleur a commencé à passer le troisième jour d'admission! Et après dix jours, la santé globale était super! "Midokalm" maintenant je garde dans mon armoire à pharmacie au cas où et je l'emmène toujours avec moi en voyage, à la campagne, en randonnée. Je le conseille également, bien sûr, après avoir consulté un spécialiste, des parents et des connaissances.

Après l'accouchement, des maux de tête et des douleurs dans le cou et le dos ont commencé. Le médecin a diagnostiqué une ostéochondrose. Elle a écrit la gymnastique, avec douleur, tout analgésique, "Midokalm" - avec une sensation de raideur. Pour soulager les spasmes et pour l'estomac "Omeprazole". Dans le complexe, le traitement a aidé, la douleur avait disparu, le corps semblait devenir plus mobile - il n'y avait aucune sensation de tiraillement, comme si la colonne vertébrale était un ressort.

Le printemps est arrivé et avec lui, il a fonctionné dans le pays. Après une surcharge, une douleur intense à la colonne vertébrale est survenue. Le médecin a prescrit Midokalm en ampoules. Après la deuxième injection, le soulagement est venu. Et après le troisième, elle aurait pu complètement transformer des montagnes. Bon médicament. Maintenant je le conseille à tous ses amis.

Eh bien, ce que je veux dire sur la drogue. Prenez-le séparément, sans traitement complexe, n'a pas vu le point. Si Sirdalud peut être pris la nuit et que le spasme est soulagé, alors avec Midokalm, cela ne fonctionnera pas. Son avantage est qu'il ne provoque pas de somnolence, il peut donc être pris sans nuire au processus de travail, pour ainsi dire. Beaucoup de gens écrivent que cela affecte fortement l'estomac, donc il n'y a pas de tels médicaments qui ne l'affecteraient pas. Prenez immédiatement Omez (ou quelque chose de cet opéra) et commencez à boire. Donc, la conclusion: "Midokalm" est un médicament normal pour soulager les spasmes musculaires.

Tourmenté, parfois, des maux de dos. Des amis ont recommandé d'essayer Midokalm et ont déclaré que cela soulage les spasmes et réduit la douleur. Quant à ce médicament, il m'a fait me sentir un peu mieux après une utilisation, mais la douleur est restée. Mais plus tard, après deux autres applications, la douleur a complètement disparu, le dos est devenu plus mobile qu'auparavant.

Aujourd'hui, ils ont fait une injection, immédiatement l'état a été terrible, la pression a augmenté, ne pouvait pas bouger, des vertiges terribles. Je n'appliquerai plus jamais.

J'ai eu des douleurs dans le côté gauche de la cuisse avec recul dans la jambe. Les douleurs étaient insupportables, j'ai même dû quitter mon emploi. Heureusement, je suis retraité. Le neurologue a prescrit un traitement. Milgamma (par voie intramusculaire), Valtaren (1 comprimé par jour), Diclofenac (bougies pour la nuit), Midokalm (2 comprimés par jour) et Ketonal (par voie intramusculaire). Ce cours a duré 10 jours et Midokalm a bu encore cinq jours. Ça m'a aidé. Les douleurs ont disparu, je ne les ai plus ressenti depuis plusieurs années. Mais alors ils ont recommencé, pas forts, mais des douleurs similaires déjà dans la jambe droite. Encore une fois, j'ai commencé le même cours aujourd'hui que la dernière fois. Je pense qu'il me sauvera de cette maladie. J'ai 71 ans.

J'ai beaucoup aimé le médicament! Un neurologue m'a nommé chez lui il y a environ un an. "Soulage" les maux de dos (effet analgésique). Le neurologue a averti qu'après avoir pris "Midokalm", des problèmes d'estomac pouvaient commencer, mais je n'en avais pas. Il n'y a eu aucun problème avec le traitement avec ce médicament, mon état était excellent. Si je traite mon dos, alors seulement!

Ma vie était divisée en avant et après les injections de Midokalm. Mourir dans le vrai sens du mot. L'ambulance a sauvé. Je suis hypertonique. Il n'y a jamais eu une condition aussi terrible, la peur de la mort. Faites attention. Le médicament est imprévisible. 9 injections transférées normalement, la dernière de ces réactions.

J'ai deux hernies intervertébrales. Les exacerbations se produisent environ tous les six mois. J'ai essayé beaucoup d'argent, "Midokalm" se met littéralement sur ses pieds. Grande médecine.

Le neurologue m'a prescrit Midokalm quand je suis venu vers elle et lui a dit que je ne pouvais même pas tourner la tête. La chondrose, comme nous appelons le spasme musculaire chez les gens, m'a soudainement rattrapé. Je me suis juste réveillé le matin et j'ai réalisé que je pouvais bouger et tourner la tête avec une grande douleur. "Midokalm" avec des analgésiques a aidé le deuxième jour. C'est devenu beaucoup plus facile. Maintenant, dans de tels cas, je me sauve, sans ordonnance d'un médecin. Le coût, bien sûr, n'est pas faible, mais la santé est plus importante dans de tels cas!

salut! Je fais du sport depuis longtemps, le sport est associé à la levée de gros poids, à faire pendant quatre à cinq jours, sur les conseils d'amis j'ai récemment commencé à prendre ce médicament, car le sport provoque des crampes musculaires, alors qu'il a un effet positif, sans effets secondaires!

J'ai pris "Midokalm" 150 mg pendant 3 jours, le jour 4 après 15 minutes, une forte urticaire et des nausées ont commencé. Une douleur dans la cuisse fait mal. Il ne semble pas y avoir d'aide du médicament..

Ma copine, après un entraînement intensif au gymnase, a mal au dos. Douleur laissée dans la jambe gauche. Un neuropathologiste lui a prescrit "Midokalm" en comprimés à une dose de 50 mg. J'ai pris un comprimé trois fois par jour. En raison du goût amer, je me suis immédiatement lavé avec de l'eau. Le médicament est vraiment très bon. Déjà le troisième jour, les maux de dos ont diminué, la douleur dans la jambe s'est apaisée. L'effet secondaire de "Midokalm" s'est traduit par une faiblesse musculaire et de légers étourdissements. Je ne recommande pas de prendre le volant pendant le traitement avec Midokalm. Après une semaine de prise du médicament, un ami s'est complètement débarrassé de la douleur dans la jambe et le bas du dos. "Midokalm" a enlevé la pince dans les muscles et détendu les muscles. Lors de la prise de ce médicament, il convient de protéger l'estomac avec une dose de "Nolpaza" de 20 mg.

Mon principal problème de santé est l'ostéochondrose. Je suis toujours traitée selon le même schéma: vitamines B, relaxants musculaires, analgésiques et toujours quelque chose pour protéger l'estomac. "Expérimenté" par le médecin a constaté que des relaxants musculaires aide "Midokalm". Aucun effet secondaire lors de sa prise n'a été observé. Je l'ai pris en comprimés. Pour le prix un peu cher.

Le médecin a prescrit une douleur pour les douleurs lombaires, la douleur est restée et est restée, il y avait presque une incontinence d'urine et des douleurs dans le bas de l'abdomen. Je suis allé me ​​faire contrôler pour les reins, etc. Tout va bien avec les reins. Arrêt de boire.

J'ai pris "Midokalm" pendant une semaine, j'ai ressenti une forte détérioration. Les muscles de la langue et les muscles du nasopharynx se sont affaissés. Il y a eu une suppression. J'ai eu peur et je l'ai jeté en enfer.

Le médicament est vraiment efficace, le spasme se soulage rapidement, plus moderne. Les médicaments des générations précédentes ont plus d'effets secondaires. Il est pratique de transporter des comprimés dans votre cas au cas où, cependant, pour le cours du traitement, je pense qu'il est toujours préférable d'utiliser des injections. Mes comprimés ont montré une réaction désagréable - nausées et vertiges. Je pensais que je pouvais me débrouiller sans injections et donc je boirai le cours, mais ça n'a pas marché.

Le neuropathologue m'a prescrit du «Midokalm» même après une césarienne, car l'anesthésie a rapidement commencé à affecter l'ensemble du système squelettique. J'ai commencé à avoir des douleurs dans le bas du dos et dans la colonne cervicale. J'ai commencé à le prendre, puis le médecin m'a expliqué que l'ostéochondrose avait commencé. Les améliorations ont commencé presque immédiatement, mais après une semaine de prise du médicament, l'exacerbation a recommencé. Et ayant déjà bu le médicament pendant deux semaines, je me sentais vraiment soulagée. Mais le médecin m'a averti que le médicament peut provoquer des douleurs à l'estomac, alors n'abusez pas du médicament, mais traitez-le clairement selon le schéma prescrit par mon médecin..

Elle a pris "Midokalm" sur la recommandation d'un neurologue pour les douleurs au cou. Étant donné que le médicament n'est pas conçu pour une longue consommation, je ne l'ai pas pris longtemps, seulement 3 jours. Malheureusement, je n'ai ressenti aucun effet positif. Les exercices isométriques et l'iplikator de Kuznetsov m'ont beaucoup aidé. Et "Midokalm" n'a absolument pas aidé à détendre les muscles, bien que ce soit son but direct. Une liste impressionnante d'effets secondaires.

Midokalm a été prescrit par le médecin pour une douleur au genou. Après la troisième injection, des douleurs à l'estomac et à l'abdomen ont commencé.

Inquiet des douleurs au bas du dos, le médecin a prescrit Midokalm 2 fois par jour - buvez 50 mg le matin et 100 mg le soir. Le résultat a été, oui - tous les muscles se sont détendus, la douleur a commencé à déranger moins, mais! Tous les muscles, y compris les sphincters, étaient détendus, pendant tout ce temps il y avait de la faiblesse, de la douleur et des ballonnements, et la chose la plus désagréable était constamment hantée par le sentiment que je voulais aller aux toilettes. C'était terriblement désagréable, surtout lorsque vous n'êtes pas chez vous. J'ai arrêté de prendre ces pilules et tout est parti. Peut-être que le problème se trouve dans le dosage et que le médecin l'a calculé incorrectement, mais je ne prendrai plus ce médicament.

Attribué avec des exacerbations d'ostéochondrose et avec l'apparition de diverses douleurs dorsales. Il y a un effet, mais pas dès la première application. Habituellement, le cours dure au moins 10 jours, parfois les médecins prescrivent jusqu'à un mois. La dernière fois, il a été recommandé de boire à titre prophylactique pendant un mois, une fois tous les six mois. Une fois prise, le dos détendu, la douleur aiguë est devenue moins intense et supportable. Parmi les inconvénients - après l'avoir pris, je veux vraiment dormir, vous devenez détendu et en quelque sorte léthargique. Travailler ou faire quelque chose / qui nécessite de l'attention (par exemple, conduire une voiture) n'est certainement pas nécessaire. Par conséquent, elle buvait toujours la nuit et utilisait également des somnifères. Au matin, je n'avais pas encore noté une telle action..

Six mois après la césarienne d'urgence, j'ai commencé à avoir des problèmes de dos. Il y a des douleurs de couture très étranges. C'est tout simplement impossible à tolérer. Les douleurs ne sont pas constantes, mais apparaissent souvent dans la région lombaire. Tout le reste est un inconfort supplémentaire de mon ostéochondrose. Le médecin m'a conseillé de prendre Midokalm en association avec Xefokam. Je ne croyais pas au résultat, cependant, les médicaments ont très bien et rapidement aidé. Maintenant, je n'attends pas que la douleur devienne très forte, je prends des pilules et tout disparaît. Les effets secondaires décrits dans les instructions ne me semblent pas. Je suis content du résultat.

Ma grand-mère a des problèmes de dos, des douleurs constantes dans le cou et le bas du dos, avec un recul dans les jambes. Le médecin a diagnostiqué une ostéochondrose de la colonne cervicale et lombo-sacrée, une scoliose. Beaucoup de choses ont été bues pendant toute la maladie. Jusqu'à présent, pratiquement aucun effet. Un neurologue, entre autres, a prescrit un relaxant musculaire Midokalm. Après avoir bu une seule pilule le soir, ma grand-mère se sentait très mal le matin, la pression augmentait, les étourdissements s'intensifiaient, probablement quelque chose comme une allergie au médicament. Depuis lors, "Midokalm" qu'elle n'accepte plus, a peur.

Bonjour, mes reins étaient très douloureux et ce médicament n'était pas prescrit, il s'est avéré que ses effets secondaires étaient très graves. Pour commencer, une demi-heure après l'avoir pris, tout devient bleu devant vos yeux et il devient très difficile de voir, après cela vous avez des maux de tête, surtout lorsque vous avez pris le médicament en hiver et êtes sorti, vous avez l'air terrible, vos yeux gonflent et sont comme un patient la personne. Je ne parle même pas du fait que ma gorge est sèche et constamment assoiffée. Je comprends que ce médicament guérit vos reins et paralyse votre estomac en même temps. Le médicament, bien sûr, est très bon, il m'a aidé, mais à cause de ses effets secondaires, je ne l'aime pas.

Une drogue effrayante, bien que forte. Prescrit avec une colique rénale sévère. Mes problèmes rénaux ont été généralement observés. Ça ne fait plus mal. dans les reins mais a commencé dans la tête. Elle l'a pris comme il se doit - après avoir mangé. Les nausées sont survenues le deuxième jour, au début je ne pensais pas aux pilules, car en général je peux tolérer parfaitement tous les médicaments. Le soir du deuxième jour, ma tête a commencé à se diviser. Mesuré la pression - c'est sûr! Montez! Un cœur bat quelque part dans la gorge. Horreur! Et les reins ne font pas mal.

J'ai bu un jour, le soir la pression montait, l'essoufflement, le vertige, j'avais l'impression de perdre connaissance. Le deuxième jour, je ne peux pas bouger. Apparemment, l'intolérance individuelle, peut-être que le médicament est efficace, mais prenez-le soigneusement.

Il est dangereux que ce médicament aide l'un, mais en invalide un autre. La pression est forte, rien ne l'aide à le faire tomber. Ne me convenait pas.

Divers psychologues me l'ont prescrit plusieurs fois. L'un en comprimés, l'autre en injections. Attribué pour les maux de dos et les douleurs intercostales causées par une hernie et des pincements. Une fois, j'ai pris des pilules pendant quatre jours. Tout était habituel. La douleur s'est un peu apaisée, le médicament a aidé. Mais je ne le prendrai plus. Peu importe à quel point il est bon, ses effets secondaires sur mon corps sont tout simplement terribles. Une terrible tachycardie est apparue, un sentiment d'anxiété et une pression accrue. J'avais l'impression que j'allais mourir. Je sais que pour un grand nombre de personnes cela ne convient pas, malheureusement pour moi. Malheureusement, parce que le médicament est bon, mais hélas.

Le médecin lui a prescrit l'été quand elle a rencontré une névralgie intercostale (malheur insidieux et douloureux). Je l'ai d'abord pris dans le complexe, puis je n'ai laissé que lui. Aidé! Les douleurs avaient disparu, bien que l'histoire ait commencé lamentablement - gisait dans une certaine position, effrayé de bouger la main, ça faisait si terriblement mal. Je n'ai pas pu trouver d'effet secondaire pendant ces quelques semaines que j'ai utilisées, mon corps l'a pris avec fracas! L'emballage est agréable, pressé normalement, pas amèrement sur la langue, mais essayez de placer immédiatement la pilule dans la gorge, car les récepteurs sont tous dans la langue. Cependant, mon conseil est: n'oubliez pas la gastroprotection - on m'a prescrit "Nolpaz", l'estomac est toujours utile - rappelez-vous!

Mon ami a commencé à avoir des problèmes de jambes il y a un an, la douleur me faisait mal. Il a pensé qu'il avait un nerf froid et a commencé à utiliser des antibiotiques. Mais il n'y a eu aucun résultat. L'examen a révélé une hernie vertébrale. Après un traitement, la douleur a un peu disparu. Le médecin a prescrit ce médicament, après quoi la douleur a finalement disparu.

"Midokalm" en comprimés Je prends 10 jours pour les douleurs dans le bas du dos et le coccyx. J'ai une vertèbre antérieure feuillue 5. Le soulagement vient du troisième jour, mais la douleur ne se libère pas du tout. J'utilise régulièrement car le médicament est pratiquement sans effets secondaires, seulement parfois une faiblesse dans les jambes: c'est comme si les jambes étaient dures du sol, mais à la fin de la réception, il passe un médicament décent.

"Midokalm" prescrit par un thérapeute pour les douleurs articulaires. Après une injection, brouillard, ambulance. La pression a bondi. Pendant 10 jours, ma tête me fait mal, mes tempes sont gonflées, des vertiges, de la confusion. Le médicament m'a rendu handicapé. J'ai 35 ans. Je ne fume pas, je ne bois pas. À part les articulations, rien ne dérangeait.

Le diagnostic de coccygodynie (douleur au coccyx), à partir d'un ton constant en position assise, il y avait une douleur brûlante sous l'omoplate, un neuropathologiste a prescrit Midokalm pour la nuit, 6 jours. J'attends la fin du cours, le médicament a aidé après la première dose, mais la réaction est tout simplement terrible, une sensation de prostration absolue, de somnolence et de vertiges.

Midokalm me sauve depuis deux ans. Après avoir reçu un diagnostic de hernie intervertébrale, j'ai essayé de nombreux médicaments, mais seul ce médicament a donné un effet positif. La chose la plus importante est qu'après son utilisation, l'estomac ne fait pas mal, la relaxation musculaire se produit littéralement après la première dose et le spasme de la douleur diminue progressivement. En plus du dos, je souffre également d'arthrose de l'articulation du genou. Ça aide aussi. Je ne bois pas constamment de comprimés, mais au printemps et en automne, pendant la période d'exacerbation de la maladie, je perce le cours Midokalm. Assez pour six mois - oublie presque mon dos. Un bon médicament, je recommande à ceux qui sont montrés.

J'ai tiré mon dos très fort pendant l'entraînement. Le matin, il était tellement coincé qu'il était impossible de tourner à gauche ou à droite. Le neurologue a prescrit des comprimés Midokalm + une pommade au diclofénac. Je pourrais me retourner le deuxième jour de prise du médicament. Le mal de dos a complètement disparu le cinquième jour. Pour obtenir l'effet, l'essentiel est de suivre le cours prescrit par le médecin. Le médecin a recommandé de conduire avec prudence, car cela pourrait être un état de somnolence, mais je ne le ressentais pas moi-même. Et en général, aucune réaction allergique indésirable n'a été observée. Par la suite, avec de graves maux de dos, Midokalm m'a sauvé plus d'une fois.

On m'a prescrit Midokalm après avoir longtemps souffert avec un cou purgé. Pendant longtemps, je n'ai pas pu tourner la tête, les muscles du cou étaient très douloureux. Ce médicament a été prescrit pour détendre les muscles du cou. J'ai commencé à le prendre immédiatement, mais après quelques tours, je me suis senti pire: mon cou est allé pratiquement, mais il y avait une très forte faiblesse, un essoufflement, un rythme cardiaque lourd et ressenti, lent. En général, "Midokalm" ne me convenait pas, apparemment. Détendu non seulement le cou, mais aussi le muscle cardiaque. Je ne pense pas que je serai jamais d'accord pour l'accepter.

Il y a 6 ans, il y avait une exacerbation de l'ostéochondrose. Le neuropathologiste a prescrit "Midokalm" et "Movalis" par voie intramusculaire pendant 5 jours. J'ai ressenti un soulagement dès le premier jour. Et après la troisième injection, j'ai complètement oublié la douleur. Une exacerbation plus tard a été à nouveau. J'ai répété le traitement. Les douleurs ont cessé. Dans les deux cas, il n'y a eu aucun effet secondaire. Le seul point négatif est le prix. Mais s'il y a un besoin, je reprendrai le cours.

Je le prends toujours dans la pharmacie de ma mère, car elle est souvent inquiète d'un nerf pincé dans son membre inférieur. Les massages ne sont pas efficaces, mais 50 mg midcalm trois fois par jour soulagent les douleurs endolories après environ 15 minutes.Bien sûr, le médicament doit être bu avec un cours - nous buvons jusqu'à 10 jours (exactement un paquet).

Je prends le médicament "Midokalm" tel que prescrit par un neurologue avec un diagnostic d'ostéochondrose de grade 3. La douleur a cessé. Le médicament me convient. Merci aux médecins et à Midokalmu.

Le médecin a prescrit Midokalm pour l'ostéochondrose. Le sternum entier était enflé, des bosses sont apparues dans les seins. Maintenant, je suis traité par un oncologue. Ils sont même apparus sur ma tête, ils me faisaient mal au point que je voulais me pendre. J'ai arrêté de boire ici, tout a été restauré, mais un sein est resté. Ces pilules ne sont pas entièrement comprises, et donc les instructions disent. Ne pas boire.

Ils ont prescrit le Medokalm v / m, immédiatement après la première injection, il est devenu chaud dans la gorge, comme s'ils avaient injecté du chlorure, il s'est assombri dans les yeux, la langue a commencé à s'engourdir, mon cœur battait furieusement, la pression a augmenté, mes jambes et mes mains ont été serrées, puis il a commencé à trembler. En général, j’ai une intolérance à la campagne, c’est bien que je sois encore en vie, j’ai 34 ans. Je ne conseille pas, il y a un risque d'intolérance.

Cette drogue est mon salut. A la première douleur aiguë dans les muscles que j'accepte, je ressens rapidement un soulagement. Satisfait avec un minimum d'effets secondaires.

Pendant longtemps mon cou et ma tête me faisaient mal, rien n'y faisait, ni analgésiques ni antispasmodiques. Le neurologue a prescrit Midokalm, il y avait une ostéochondrose cervicale, littéralement de la première pilule, j'ai ressenti un soulagement, les maux de tête ont commencé à reculer, après quelques jours tous les symptômes ont disparu. Maintenant, ce médicament est l'un de mes essentiels dans l'armoire à pharmacie.

«Midokalm», nous utilisons toute la famille. Dans la vie de tous les jours, tout se passe. Des blessures aux exacerbations des plaies chroniques telles que l'ostéochondrose, l'arthrose, etc. Je me la mets notamment à l'épreuve lors d'une exacerbation de mon ostéochondrose lombo-sacrée. Habituellement, un cours de trois jours suffit. Avec les injections intramusculaires, je porte toujours du bondage pour le déchargement pendant le traitement de mes lombaires. Je n'ai pas cherché d'autres médicaments pour traiter ma maladie, car Midokalm fait face à sa tâche à cent pour cent.

Les instructions disent que "Midokalm" soulage les spasmes, et il le fait vraiment. Il a fait des injections pour une prostatite chronique pendant son traitement par Smartprost. Dans le contexte du traitement, l'amélioration s'est produite le quatrième jour, après son achèvement, j'ai commencé à me sentir comme une personne en bonne santé. Il est intéressant de noter que dans les indications officielles pour l'utilisation de la prostatite "Midokalm" n'apparaît pas, mais grâce au médecin, il y a vraiment un résultat.

Le médicament est vraiment très bon. Le médecin me l'a prescrit lorsque mon dos était très douloureux. Bien sûr, il ne m'a pas aidé immédiatement, mais, après toute la durée du traitement, j'ai commencé à remarquer qu'il n'y avait pas de maux de dos. Emballage assez grand et rentable. Et le prix est tout à fait normal. Le résultat a encore apporté.

Une injection, et maudit tout dans le monde. Le deuxième jour dans un brouillard. Ne pas utiliser, même si 2 cure, 10 estropié.

Le thérapeute a prescrit des injections de Midokalm et après chaque injection, la pression a considérablement augmenté. Je me suis plaint, mais tout le monde m'a assuré qu'il ne pouvait pas y avoir de telles réactions à une injection. Le 6ème jour après l'injection, une réaction instantanée est un engourdissement de la langue, une perte partielle de la vision, des hallucinations, des étourdissements, une pression de 200/100. J'ai 35 ans. Ma pression est de 110/70.

Avec la coxarthrose, on m'a prescrit des injections midocal 5 et des comprimés d'Arthro. La douleur a disparu après la troisième injection. Super médicament et relativement bon marché.

Elle a subi un choc anaphylactique avec œdème de Quincke après l'avoir pris; lors de son admission en unité de soins intensifs, la pression n'a pas été lue.

Le neurologue a prescrit 150 mg 2 fois par jour pendant 10 jours, ainsi que des injections intramusculaires de Dexalgin et Dexamethasone, Sirdalud, Artra MSM forte et des onguents. Le troisième jour, la douleur a considérablement diminué, mais je ne peux pas dire que c'est Midokalm qui m'a aidé, car je l'ai bu pendant une courte période, mais c'est à partir de là que les effets secondaires désagréables ont commencé - de terribles épisodes de hoquet et des maux d'estomac et des intestins (j'ai une gastrite chronique et SCI). Par conséquent, vous devez être prudent si vous avez des problèmes d'estomac ou le boire avec des médicaments qui protègent le tube digestif..

Ce médicament a été prescrit pour la première fois lorsque mon enfant avait un an et demi. Augmentation du tonus musculaire des membres. Nous avons maintenant sept ans. De temps en temps, nous subissons un traitement avec Midokalm. Il vaut mieux le prendre avec un massage, alors l'effet arrive beaucoup plus rapidement. Contrairement à d'autres médicaments qui favorisent la relaxation musculaire, celui-ci ne provoque pas de somnolence. Nous avons également pris Sirdalud, après quoi l'enfant était si détendu qu'il s'est immédiatement endormi. Certains médecins affirment que Midokalm est également un anticonvulsivant et un analgésique. Je ne sais pas, mais le tonus musculaire le détend bien.

Thérapeute prescrit "Midokalm" avec douleur dans le cou. En 10 jours, aucune amélioration ne s'est produite. Mais les effets secondaires se sont fait pleinement sentir. La chose la plus simple et la plus inoffensive était celle qui nous poussait constamment à dormir. À cela s'ajoute une augmentation de la salivation, des nausées et des vomissements. Ils disent que l'effet est obtenu après un mois d'administration, mais j'ai survécu 10 jours avec difficulté. Et je souffre toujours de douleurs au cou.

J'ai utilisé Midokalm lorsque je me suis fait sauter le cou. La situation a été aggravée par l'incapacité de tourner la tête vers la droite. Douleur de dessin, restriction de mouvement - terrible. Le thérapeute local m'a conseillé d'essayer Midokalm. Il a dit que parfois une injection suffit pour soulager le spasme des muscles enflammés. Il y a trois ampoules dans l'emballage. Je me sentais vraiment mieux après la première dose du médicament. Et après la seconde - la douleur est passée comme par magie. Une fois à la datcha, le mari était surchargé de travail, il «est entré» dans son dos pour qu'il ne puisse pas se redresser. "Midokalm" et ici nous ont aidés. Nous n'avons pas remarqué d'effets secondaires.

Je traite depuis longtemps une hernie rachidienne, j'en ai trois dans chaque service. La maladie est apparue dans un contexte d'ostéochondrose progressive, à son tour causée par une scoliose de l'enfance. Le traitement est traditionnel - dans la période aiguë des analgésiques non stéroïdiens, à la fois à l'intérieur et sous forme de gels et de pommades. Le neuropathologue ajoute Midokalm à un tel traitement. Au début, j'ai peur d'un nouveau médicament. Mais le médecin patiemment (pour lequel un merci spécial à lui, maintenant surtout dans les cliniques tout le monde est de plus en plus irritable) m'explique son effet. "Midokalm" soulage les pinces musculaires qui se produisent autour des vertèbres malades, réduit l'intensité de la douleur et détend les muscles. En combinaison avec un autre traitement, cela donne un résultat positif, je n'ai eu aucun effet secondaire. Nous n'avons donc pas besoin d'avoir peur des drogues, ce sont elles qui nous aident à récupérer le plus rapidement possible. Eh bien, bons médecins, bien sûr.

Mydocalm m'a été prescrit par un neurologue après une opération sur la colonne vertébrale inférieure. Midokalm soulage les spasmes musculaires, mais si vous le prenez pendant une longue période. Dans mon cas, on m'a prescrit des injections (quotidiennement). Avec l'administration rapide du médicament, ma tête était un peu étourdie, je dois donc injecter lentement Midocalm. En même temps que Midokalm, on m'a prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Voltaren). Midokalm doit être pris en association avec d'autres médicaments. Parmi les défauts, je ne peux qu'indiquer son prix = pour moi c'est un peu cher, étant donné que le médicament est prescrit depuis longtemps.

Très bon médicament. Son médecin m'a prescrit quand j'avais mal au dos. Il agit comme un antispasmodique, détend les muscles. L'emmena avec Nimid, Traumeel (homéopathique) et Almagel (protecteur). Almagel vaut vraiment la peine d'être bu avant de prendre Midokalm, car ce dernier est un médicament très puissant et peut nuire à l'estomac. Et donc Almagel crée une coque protectrice autour de l'estomac, et Midokalm soulage les maux de dos.

l'invité

J'ai une exacerbation de l'ostéochondrose. Je prends du midokalm avec des analgésiques. C'est devenu un peu mieux, la douleur a diminué, je commence à bouger lentement.

Formulaires de décharge

Instructions pour l'utilisation de midokalm

Brève description

Midokalm (la substance active est la tolpérisone) fait référence aux relaxants musculaires centraux (médicaments qui aident à la relaxation musculaire). Le mécanisme d'action de ce médicament n'est pas complètement élucidé, ce qui n'interfère absolument pas avec son utilisation réussie dans des conditions pathologiques telles qu'une augmentation du tonus et des spasmes musculaires. Il a un effet anesthésiant stabilisant la membrane et local, réduit la sensibilité à la douleur des nerfs périphériques et empêche la transmission des impulsions par les neurones afférents (sensibles) et moteurs, qui, à leur tour, bloquent les réflexes mono- et polysynaptiques de la moelle épinière. Une autre propriété possible, mais pas clairement établie du midcalm est la capacité d'interférer avec la libération de substances biologiquement actives - médiateurs en raison de l'inhibition de l'apport d'ions calcium dans les terminaisons nerveuses présynaptiques. Dans le tronc spinal, le midcalm met une barrière à la propagation de l'excitation le long de la voie réticulospinale. Il réduit l'activité d'une certaine partie du cerveau responsable des contractions musculaires - la partie caudale de la formation réticulaire. L'ensemble de ce kaléidoscope de «caractéristiques techniques et tactiques» pharmacologiquement significatives du midcalm vous permet de réduire le tonus musculaire pathologiquement élevé, de réduire leur rigidité (rigidité, inélasticité) et leur sensibilité aux spasmes, de faciliter l'activité motrice fonctionnelle, tout en atténuant les sensations douloureuses.

Le médicament peut être prescrit aux patients âgés, il est assez bien toléré, n'a pas d'effet toxique sur le système cardiovasculaire, n'a pas d'effet sédatif et n'altère pas les performances mentales et d'autres fonctions cérébrales supérieures.

Midokalm est disponible en comprimés et ampoules (dans ce dernier cas, le nom "Richter" est ajouté au nom du médicament). Les instructions pour cela donnent une recommandation urgente d'utiliser ce médicament uniquement selon les directives d'un médecin. En fait, il est peu probable que cela se passe différemment, car midokalm n'est délivré par les pharmacies que sur ordonnance. La prise de comprimés doit être effectuée après un repas, ils doivent être lavés avec un petit volume de liquide, de manière optimale de l'eau. La dose initiale standard pour les adultes et les adolescents de plus de 14 ans est considérée comme étant de 50 mg, sous réserve d'un apport quotidien de 2 à 3 fois, il est ensuite permis d'augmenter la dose à 150 mg avec exactement la même fréquence d'administration. Pour les catégories d'âge plus jeunes, la dose est calculée en fonction du poids corporel: 2 à 4 mg pour 1 kg avec trois doses quotidiennes (patients de 7 à 14 ans) et 5 mg pour 1 kg par jour (patients de 3 à 6 ans). Avec la méthode d'injection de l'administration du médicament, une dose unique est de 1 ml de la solution, administrée deux fois par jour (par voie intramusculaire) ou 1 fois par jour (par voie intraveineuse).

Pharmacologie

Action centrale relaxante musculaire. Le mécanisme d'action n'est pas entièrement compris. Il a un effet anesthésique local stabilisant la membrane, inhibe la conduction des impulsions dans les fibres afférentes primaires et les motoneurones, ce qui conduit au blocage des réflexes mono- et polysynaptiques rachidiens. Il est également probable qu'il inhibe la libération de médiateurs en inhibant l'entrée de Ca 2+ dans les synapses. Dans le tronc cérébral, élimine le soulagement de la conduction d'excitation le long de la voie réticulospinale. Améliore le flux sanguin périphérique quel que soit l'effet du système nerveux central. Dans le développement de cet effet, le faible effet antispasmodique et adrénoblocant de la tolpérisone joue un rôle..

Pharmacocinétique

Après administration orale, la tolpérisone est bien absorbée par le tube digestif. Cmax atteinte en 0,5 à 1 heure Biodisponibilité - environ 20%.

Métabolisme et excrétion

La tolpérisone est métabolisée dans le foie et les reins. L'activité pharmacologique des métabolites est inconnue. Excrété dans l'urine sous forme de métabolites (plus de 99%).

Formulaire de décharge

Comprimés pelliculés blancs ou presque blancs, ronds, biconvexes, gravés "50" sur une face, avec une légère odeur caractéristique; sur une fracture de blanc ou presque blanc.

DosageEmballageEspace de rangementVenteDurée de conservation
1 onglet.
chlorhydrate de tolpérisone50 mg

Excipients: acide citrique monohydraté - 0,73 mg, dioxyde de silicium colloïdal - 0,8 mg, acide stéarique - 1,7 mg, talc - 4,5 mg, cellulose microcristalline - 14 mg, amidon de maïs - 29,77 mg, lactose monohydraté - 48,5 mg.

La composition de la membrane du film: dioxyde de silicium colloïdal - 0,045 mg, dioxyde de titane (E171) - 0,244 mg, lactose monohydraté - 0,392 mg, macrogol 6000 - 0,392 mg, hypromellose - 3,927 mg.

10 morceaux. - blisters (3) - paquets de carton.

Dosage

Les comprimés sont pris par voie orale après un repas, sans mastication, avec un peu d'eau.

Les adultes et les enfants à partir de 14 ans sont prescrits au début du traitement 50 mg 2-3 fois / jour, augmentant progressivement la dose à 150 mg / jour 2-3 fois / jour.

Pour les enfants âgés de 3 à 6 ans, Midokalm ® est prescrit en dose journalière à raison de 5 mg / kg (en 3 prises tout au long de la journée); à l'âge de 7-14 ans - à une dose quotidienne de 2-4 mg / kg (en 3 doses tout au long de la journée).

Surdosage

Aucun cas de surdosage de Midocalm ® n'a été signalé..

Il n'y a pas d'antidote spécifique. En cas de surdosage, un lavage gastrique est recommandé, un traitement symptomatique.

Interaction

Il n'y a pas de données sur l'interaction limitant l'utilisation du médicament Midocalm ®.

Bien que la tolpérisone ait un effet sur le système nerveux central, le médicament ne provoque pas d'effet sédatif, il peut donc être utilisé en combinaison avec des sédatifs, des hypnotiques et des médicaments contenant de l'éthanol..

N'affecte pas l'effet de l'éthanol sur le système nerveux central.

Avec l'utilisation simultanée de Midokalm ® améliore l'effet de l'acide niflumique, par conséquent, si nécessaire, l'utilisation de cette combinaison peut nécessiter une réduction de la dose d'acide niflumique.

Les moyens pour l'anesthésie générale, les relaxants musculaires périphériques, les médicaments psychotropes, la clonidine renforcent l'effet de la tolpérisone.

Effets secondaires

Du système nerveux central et périphérique: faiblesse musculaire, maux de tête.

De la part du système cardiovasculaire: hypotension artérielle.

A partir du système digestif: nausées, vomissements, sensation d'inconfort dans l'abdomen.

Réactions allergiques: rarement - démangeaisons cutanées, érythème, urticaire, œdème de Quincke, choc anaphylactique, bronchospasme.

Avec une diminution de la dose, les effets indésirables disparaissent généralement.

Les indications

  • traitement du tonus et des spasmes pathologiquement accrus des muscles striés résultant de maladies organiques du système nerveux central (lésions pyramidales, sclérose en plaques, accident vasculaire cérébral, myélopathie, encéphalomyélite);
  • le traitement de l'augmentation du tonus et des spasmes musculaires, des contractures musculaires accompagnant les maladies des organes du mouvement (par exemple, la spondylose, la spondylarthrose, les syndromes cervicaux et lombaires, l'arthrose des grosses articulations);
  • traitement de réadaptation après des opérations orthopédiques et traumatologiques;
  • dans la thérapie combinée des maladies vasculaires oblitérantes (artériosclérose oblitérante, angiopathie diabétique, thromboangiite oblitérante, maladie de Raynaud, sclérodermie diffuse);
  • dans la thérapie combinée des maladies qui surviennent sur la base de troubles de l'innervation vasculaire (acrocyanose, dysbasie angioneurotique intermittente);
  • Maladie de Little (paralysie spastique cérébrale) et autres encéphalopathies accompagnées de dystonie musculaire.

Contre-indications

  • myasthénie grave;
  • enfants de moins de 3 ans;
  • hypersensibilité à l'un des composants du médicament.

Fonctionnalités de l'application

Grossesse et allaitement

En raison du manque de données sur l'utilisation pendant la grossesse et l'allaitement, l'administration du médicament Midokalm ® pendant ces périodes n'est pas recommandée.

Utilisation chez les enfants

instructions spéciales

Il est nécessaire d'utiliser le médicament en suivant strictement les recommandations du médecin traitant afin d'éviter les complications.

Influence sur l'aptitude à conduire des véhicules et des mécanismes de contrôle

Aucune étude n'a été menée, mais pendant de nombreuses années de pratique utilisant des informations sur l'effet du médicament Midokalm ® sur la capacité des patients à effectuer des travaux nécessitant une attention et une vitesse accrues des réactions psychomotrices, il n'y a pas.