Principal / Hématome

Midokalm avec ostéochondrose

Hématome

Le principal symptôme de l'ostéochondrose est la douleur. Il est présent à presque tous les stades de la maladie. L'intensité du syndrome douloureux dépend de la prévalence et du degré des changements pathologiques dans les tissus des disques intervertébraux et des vertèbres, de la tension des fibres musculaires, de la négligence du processus inflammatoire et d'un certain nombre d'autres facteurs. La médication est l'un des principaux moyens de traiter l'ostéochondrose. Malheureusement, tous les fonds prescrits ne sont pas très efficaces. L'action des médicaments locaux (onguents, gels) conduit principalement à un effet local limité, et de nombreux agents oraux n'affectent pas la cause et ne peuvent pas éliminer le processus inflammatoire. Dans le traitement de l'ostéochondrose, Midokalm a fait ses preuves..

Le spasme musculaire comprime les vaisseaux sanguins

Pourquoi est-il nécessaire d'éliminer les spasmes musculaires??

Quel est le danger de spasme musculaire? En plus de provoquer des douleurs, la contraction des fibres musculaires peut entraîner un certain nombre de conséquences graves..

  1. Le principal résultat possible du spasme est la constriction des vaisseaux sanguins. La compression des vaisseaux sanguins entraîne des troubles circulatoires. Ce phénomène est particulièrement dangereux avec l'ostéochondrose cervicale, car son résultat est une violation de la circulation cérébrale, un approvisionnement insuffisant de certaines parties du cerveau en nutriments et en oxygène. L'utilisation de Midokalm avec cette forme d'ostéochondrose est d'une grande importance, car elle aide à prévenir le développement de complications formidables.
  2. Une autre conséquence du spasme musculaire est la compression des terminaisons nerveuses, ce qui provoque l'apparition de douleurs intenses de nature irradiante. De plus, la fonction des organes internes innervés par les fibres lésées peut être altérée..

L'utilisation de relaxants musculaires dans le traitement des maladies de la colonne vertébrale

Les médicaments de ce groupe sont utilisés pour soulager la tension musculaire dans les lésions pathologiques de la colonne vertébrale, y compris l'ostéochondrose.

Midokalm soulage la tension musculaire

Le moyen optimal de se débarrasser des douleurs spastiques est les relaxants musculaires centraux, c'est-à-dire dirigé directement vers les services du système nerveux central chargés de la régulation du tonus musculaire. Ce groupe comprend également Midokalm.

Les résultats de nombreuses études montrent que lorsque des relaxants musculaires sont ajoutés au schéma thérapeutique standard pour l'ostéochondrose à base d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, d'analgésiques, de procédures physiothérapeutiques et de massage, il est possible d'augmenter considérablement l'efficacité de la thérapie, d'arrêter ou de réduire la douleur en peu de temps et d'augmenter la mobilité de la colonne vertébrale endommagée..

Avantages d'utiliser Midokalm

L'utilisation de Midokalm dans l'ostéochondrose présente un certain nombre d'avantages évidents:

Pilules Midokalm

  • L'effet relaxant musculaire central montré par lui a une sélectivité élevée. Le médicament réduit le degré d'excitabilité des fibres musculaires, mais n'exerce pas d'effet inhibiteur sur les influx nerveux, grâce auxquels la force musculaire nécessaire est fournie pendant le mouvement et une posture correcte est maintenue.
  • Même en cas d'utilisation prolongée, Midokalm est bien toléré et n'entraîne pas d'effets secondaires dangereux..
  • Le traitement avec ce relaxant musculaire n'affecte pas l'activité du patient, ne réduit pas sa capacité de travail physique et mentale.
  • Midokalm s'intègre parfaitement dans le schéma de traitement traditionnel de l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique ou lombaire et est combiné avec d'autres médicaments utilisés.
  • Grâce à l'effet relaxant musculaire et analgésique prononcé fourni par le médicament, il est possible de réduire la posologie des anti-inflammatoires non stéroïdiens. En conséquence, leur effet secondaire négatif sur les organes internes est éliminé, tandis que l'efficacité du traitement de l'ostéochondrose n'est pas réduite du tout.

Actuellement, Midokalm est considéré comme le relaxant musculaire le plus efficace et le plus sûr. Il est utilisé en pratique clinique depuis plus de 50 ans..

À propos du médicament

Midokalm est utilisé pour traiter les syndromes neurologiques accompagnés de douleur, d'augmentation du tonus musculaire et de troubles trophiques.

La substance active du médicament a un effet anesthésiant local et stabilisateur de membrane. Avec l'ostéochondrose et d'autres maladies Midokalm:

La composition de Midokalm comprend de la lidocaïne

  • aide à éliminer la tension musculaire;
  • conduit à un effet analgésique indirect;
  • dilate les vaisseaux sanguins;
  • améliore la circulation sanguine et l'écoulement lymphatique.

Les avis de spécialistes et de patients indiquent l'action rapide de Midokalm et sa bonne tolérance.

Structure

Le médicament est disponible sous forme de comprimés ronds avec une pellicule pelliculaire. Les comprimés avec la gravure "50" contiennent 50 mg de substance active - chlorhydrate de tolpérisone, dans les comprimés avec la gravure "150" de la substance active, respectivement, trois fois plus. Comme composants auxiliaires dans Midokalm utilisés:

  • acide citrique monohydraté;
  • acide stéarique;
  • la cellulose microcristalline;
  • silice;
  • macrogol 6000;
  • le dioxyde de titane;
  • lactose monohydraté;
  • colorant.

Pack de 10 comprimés.

Midokalm sous forme de solution injectable est libéré dans des ampoules sombres. Chaque ampoule contient:

  • tolpérisone - 100 mg;
  • chlorhydrate de lidocaïne - 2,5 mg.

En tant que composants auxiliaires, en plus des substances ci-dessus, les éléments suivants sont utilisés:

  • oxyde de fer noir;
  • oxyde de fer rouge;
  • oxyde de fer jaune.

5 ampoules par paquet.

Midokalm est pris pour les maladies de la colonne vertébrale

Indications pour l'utilisation

Avec l'ostéochondrose de toute localisation (cervicale, thoracique, lombaire), Midokalm est prescrit en présence de syndromes réflexes et de compression. Le médicament élimine la raideur musculaire et le tonus musculaire élevé pathologique. En conséquence, la douleur est réduite et la rigidité des mouvements est réduite..
En plus de l'ostéochondrose, le médicament est prescrit pour la relaxation des muscles squelettiques également dans certaines autres pathologies du système musculo-squelettique:

  • spondylose;
  • spondylarthrose;
  • syndromes lombaires et cervicaux;
  • arthrose des gros vaisseaux.

Midokalm est prescrit pour la paralysie cérébrale, certaines autres encéphalopathies accompagnées de dystonie musculaire.
Le médicament est également indiqué pour une augmentation pathologique du tonus et la présence de crampes musculaires, qui sont le résultat de maladies neurologiques de nature organique:

  1. myélopathie;
  2. sclérose en plaques;
  3. encéphalomyélite et autres.

Midokalm est également utilisé après une chirurgie pour l'ostéochondrose, d'autres chirurgies orthopédiques et traumatologiques.

Le médicament est pris trois fois par jour.

Contre-indications

Avec l'ostéochondrose et d'autres maladies, Midokalm n'est pas recommandé pour une utilisation avec:

  • hypersensibilité à la tolpérisone;
  • allergies à la lidocaïne.

Le médicament est prescrit avec prudence dans l'enfance. Les bébés de moins de 1 an ne sont pas recommandés.

Manuel d'instructions

Avec l'ostéochondrose, la dose de Midokalm est déterminée individuellement en fonction de plusieurs facteurs:

  • caractéristiques du tableau clinique et sa gravité;
  • localisation de la lésion (dans la région cervicale, thoracique ou lombaire);
  • l'âge du patient;
  • la présence de maladies concomitantes.

En règle générale, les adultes se voient prescrire un apport triple de Midokalm (50 mg chacun). Avec des crampes sévères et une ostéochondrose sévère, une augmentation de la posologie de trois fois est possible (trois comprimés trois fois par jour après les repas).

Les enfants prennent Medocalm en comprimés de 50 mg.

Enfants Medokalm est prescrit sous forme de comprimés de 50 mg. La dose quotidienne doit être divisée en trois parties. Il est calculé comme suit:

  • pour les patients de moins de 6 ans - 5 mg pour 1 kg de poids;
  • pour les enfants de 7 à 14 ans - 2-4 mg pour 1 kg de poids.

S'il est difficile pour un enfant d'avaler un comprimé, il faut le frotter.

L'effet du médicament commence 40 minutes après l'ingestion. Durée de cours recommandée - pas plus de 10 jours.

Injection intramusculaire: 200 mg / jour. Divisé en deux doses.

Injection intraveineuse: 100 mg / jour.

Compatibilité avec d'autres médicaments

Midokalm est compatible avec d'autres médicaments utilisés dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Dans tous les cas, il n'y a aucune preuve confirmant la manifestation d'un effet négatif de l'utilisation simultanée du médicament avec d'autres médicaments. Il est prescrit simultanément avec des anti-inflammatoires, analgésiques, sédatifs, hypnotiques.

La seule chose à prendre en compte: Midokalm est capable d'améliorer l'effet de l'acide niflumique.

Grossesse

L'utilisation de Midokalm pour l'ostéochondrose chez la femme enceinte n'est indiquée qu'en cas d'urgence. Cela est particulièrement vrai pour le premier trimestre. Le médicament n'est également pas recommandé pour la lactation, pendant l'allaitement..

Pendant la grossesse, Midokalm est indésirable

Effets secondaires

Selon les critiques, la prise de Midokalm pour l'ostéochondrose n'entraîne pas d'effets indésirables graves. Lorsqu'elles surviennent, la posologie est réduite. Les effets secondaires possibles incluent:

  • nausées, parfois accompagnées de vomissements;
  • inconfort dans l'abdomen;
  • maux de tête;
  • abaisser la pression artérielle (possible avec une administration intraveineuse rapide);
  • faiblesse musculaire;
  • réactions allergiques: démangeaisons cutanées, érythème, urticaire, bronchospasme, œdème de Quincke, choc anaphylactique.

Ce que les patients disent du médicament

Les témoignages de patients diagnostiqués avec une ostéochondrose qui ont pris ou prennent Midokalm prouvent l'efficacité et l'innocuité du médicament.

J'ai rencontré Midokalm il y a deux ans. Il m'a été recommandé par le médecin traitant. A cette époque, je me tordais simplement de douleur, je ne pouvais ni m'asseoir ni me tenir debout. Quelques injections m'ont littéralement ramené à la vie. Et - plus important encore - l'effet dure assez longtemps. Maintenant, dès que l'ostéochondrose se fait sentir, je prends Midokalm en comprimés. Andrew, Saint-Pétersbourg.

Midokalm a beaucoup aidé mon mari. La dernière fois qu'il a eu une crise aiguë d'ostéochondrose lombaire, ni Movalis ni Nimesil n'ont aidé. Les onguents étaient également inutiles. Ensuite, le médecin a recommandé un traitement avec Midokalm. Cela ne veut pas dire que le dos du mari ne fait pas mal du tout, mais il n'y a pas eu d'attaques aiguës depuis longtemps. Elena, Iekaterinbourg.

Instructions pour l'utilisation des comprimés Midokalm

Medocalm est un médicament puissant qui normalise la circulation sanguine dans les membres atteints d'arthrose, qui peut être acheté dans une pharmacie sur ordonnance d'un médecin. Pour le traitement des syndromes neurologiques, c'est un médicament très efficace, mais il convient de rappeler que le médicament appartient au groupe des relaxants musculaires centraux mixtes et a un effet direct sur le système nerveux central (SNC). Vous ne pouvez prendre Midokalm que sur prescription de votre médecin..

Pourquoi comprimés Medokalm

L'anesthésique local Midokalm a un effet ciblé rapide sur le système nerveux central et est utilisé dans le traitement des maladies articulaires, de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale et d'autres pathologies du système musculo-squelettique et des vaisseaux sanguins. Les comprimés ont un effet antispasmodique (soulagent les spasmes des muscles lisses des vaisseaux sanguins), éliminent les tensions musculaires excessives (spasmes musculaires) et aident à réduire le tonus musculaire squelettique.

Le principal ingrédient actif du relaxant musculaire (chlorhydrate de tolpérisone) a une capacité spécifique à soulager la douleur et à normaliser le trophisme du tissu musculaire des extrémités. De plus, Midokalm affecte les membranes cellulaires, empêchant leur destruction, qui se produit à la suite de processus pathologiques dans les maladies neurologiques.

Composition et forme de libération

La forme du médicament Midokalm est des comprimés ronds biconvexes contenant 50 mg ou 150 mg de chlorhydrate de tolpérisone (comme en témoigne la gravure de 50 ou 150 sur un côté du comprimé). Chaque pilule est recouverte d'une pellicule blanche et a une légère odeur spécifique. Midokalm est conditionné en plaquettes thermoformées de 10 comprimés chacune. Un emballage en carton contient 3 ampoules et des instructions pour l'utilisation du médicament. La composition des composants de chaque comprimé est indiquée dans le tableau:

La quantité en comprimés contenant 50 mg de chlorhydrate de tolpérisone, mg

La quantité en comprimés contenant 150 mg de chlorhydrate de tolpérisone, mg

Acide citrique monohydraté

Silice colloïdale anhydre

Acide cétylacétique (stéarique)

Silicate d'hydroxyl magnésium (talc)

Silice colloïdale anhydre

Polymère d'éthylène glycol macrogol


Comment fonctionne le médicament?

Midokalm inhibe sélectivement la partie caudale (située plus près de l'extrémité) de l'ensemble des accumulations cellulaires du cerveau, ce qui conduit au blocage des récepteurs cholinergiques (protéines membranaires), qui sont responsables de la conversion de l'énergie en impulsions nerveuses et en contractions musculaires. Le mécanisme d'action des comprimés est d'inhiber la conduction impulsionnelle des motoneurones et de bloquer les réflexes vertébraux.

Le renforcement de la circulation sanguine et lymphatique est dû à la facilitation de la conduction des impulsions d'excitation le long du trajet réticulospinal. Après son entrée dans l'estomac, la tolpérisone est absorbée par le tube digestif, atteignant un niveau maximal de concentration dans le sang après 30 à 60 minutes. Excrété dans l'urine sous forme de produits intermédiaires du métabolisme cellulaire.

Indications Midokalm

Une indication de l'utilisation d'un relaxant musculaire puissant est une tonicité musculaire augmentée pathologiquement, qui survient avec des maladies du système nerveux central et provoque un syndrome douloureux. Un neurologue peut prescrire Midokalm dans les cas suivants:

  • dans le traitement de l'ostéochondrose pour éliminer les douleurs intenses;
  • pour le soulagement des attaques de douleur intense qui surviennent dans le contexte de perturbations de l'innervation des vaisseaux sanguins;
  • avec le traitement combiné de l'ostéochondrose, de l'artériosclérose, de la sclérodermie diffuse;
  • pour soulager les crampes musculaires pendant la rééducation postopératoire;
  • pour le traitement des maladies cérébrales à caractère non inflammatoire, accompagnées de dystonie musculaire;
  • comme thérapie pour l'augmentation du tonus musculaire qui survient lors de pathologies du système des organes de mouvement;
  • avec AVC ischémique pour soulager les spasmes cérébrovasculaires.

Comment prendre Midokalm

Le régime de relaxant musculaire à base de tolpérisone est prescrit par un médecin en fonction des indications de son utilisation. Les instructions pour le médicament Midokalm comprimés contiennent des recommandations générales pour l'utilisation du médicament. Le médicament doit être bu après les repas pour augmenter la biodisponibilité de la tolpérisone. Avalez le comprimé entier avec de l'eau.

Les doses initiales recommandées de Midokalm dépendent de l'âge du patient. Pour les enfants âgés de 3 à 7 ans, le médicament est prescrit à raison de 5 mg par 1 kg de poids de l'enfant trois fois par jour. Les enfants de plus de 7 ans consomment 3 à 5 mg de tolpérisone par 1 kg de poids trois fois par jour. Les patients adultes de plus de 14 ans prennent 100 à 150 mg par jour (divisés en 3 doses). Au cours du traitement, la posologie est progressivement augmentée à 450 mg par jour.

instructions spéciales

Midokalm doit être pris en stricte conformité avec les instructions et recommandations du médecin traitant. Aucune étude ciblée de l'effet du relaxant musculaire sur la concentration et la capacité de conduire des mécanismes et des véhicules n'a été menée. Les évaluations des patients indiquent que pour toute la pratique d'utilisation des comprimés, aucun effet hypnotique et une diminution de la vitesse de réaction après l'administration n'ont été observés..

Pendant la grossesse

La prise de Midokalm au cours du premier trimestre de la grossesse n'est pas recommandée, en raison du manque de preuves cliniquement confirmées de l'innocuité du médicament pour le développement normal de l'embryon. À partir du deuxième trimestre, les comprimés peuvent être prescrits par un médecin si l'effet thérapeutique attendu de leur prise est supérieur au danger potentiel pour le fœtus..

Interaction médicamenteuse

Mode d'emploi Midokalm ne contient pas d'instructions restrictives concernant l'administration simultanée d'autres médicaments. L'effet sur le système nerveux central n'est pas accompagné d'un effet sédatif, de sorte que le relaxant musculaire peut être combiné avec des hypnotiques. Il convient de garder à l'esprit que, tout en prenant des relaxants musculaires et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, la tolpérisone améliore l'effet de l'acide niflumique. Midokalm améliore l'effet relaxant musculaire sous l'influence des psychotropes et de la clonidine.

Midcalm et alcool

Au cours des recherches, il a été constaté que le médicament n'affecte pas l'effet des substances contenant de l'éthanol sur le système nerveux central. Les médicaments contenant de l'éthanol sont approuvés pour une utilisation pendant le traitement. La consommation d'alcool pendant le traitement avec Midokalm n'est pas interdite, bien que cette combinaison puisse avoir un effet sédatif si vous abusez de boissons alcoolisées..

Effets secondaires

Les comprimés contenant de la tolpérisone, selon les critiques, sont bien tolérés par les patients, mais le risque d'effets secondaires n'est pas exclu. Les manifestations les plus courantes des effets secondaires qui nécessitent l'arrêt du médicament comprennent les conditions suivantes:

  • la nausée;
  • vomissement
  • mal de crâne;
  • faiblesse musculaire;
  • irritabilité accrue;
  • hypotension.

Surdosage

Il n'y a pas de données enregistrées sur les cas de surdosage de comprimés Midokalm et ses conséquences. Sur la base des études cliniques, on peut conclure qu'après une dose unique de 600 mg de chlorhydrate de tolpérisone, les signes de surdosage suivants peuvent apparaître, qui devraient être éliminés par lavage du tractus gastro-intestinal:

  • ataxie;
  • hypotension musculaire;
  • tremblements intentionnels;
  • paralysie du centre respiratoire;
  • dyspnée;
  • crampes.

Contre-indications

Le médecin, qui prescrit Midokalm, doit s'assurer que le patient n'appartient pas à la catégorie des patients pour lesquels le myorelaxant est contre-indiqué. Ces catégories comprennent les femmes qui allaitent, les enfants et les patients âgés. Afin d'éviter des conséquences désagréables, un neurologue doit être averti si:

  • une hypersensibilité à la lidocaïne a été notée;
  • il y a une allergie au chlorhydrate de tolpérisone;
  • diagnostiqué avec une myasthénie grave;
  • la grossesse est prévue;
  • antécédents d'insuffisance rénale sévère;
  • il y a une tendance à une réaction allergique aux médicaments.

Conditions de vente et de stockage

Le relaxant musculaire Midokalm appartient aux médicaments de la liste B (médicaments puissants) et n'est délivré que sur la base d'une prescription prescrite par un médecin. Gardez le médicament à une température de +15 à +30 degrés dans un endroit inaccessible aux enfants. Après trois ans à compter de la date de fabrication du médicament (indiqué sur l'emballage), il ne doit pas être utilisé.

Analogues

Un effet pharmacologique similaire ou une substance active similaire des préparations analogues de Midokalm ne signifie pas que vous pouvez remplacer indépendamment le relaxant musculaire prescrit par votre médecin. Le mécanisme d'action sur le corps des différents médicaments étant différent, la possibilité d'utiliser tel ou tel médicament doit être approuvée par le médecin traitant. Les analogues les plus populaires de Midokalm sont:

Prix ​​Midokalm

Le prix du Midokalm en comprimés est compris entre 294 et 499 roubles pour 30 pièces. et dépend de la quantité de substance active dans 1 comprimé. Le tableau présente les prix des comprimés en pharmacie:

La quantité de substance active

Commentaires

Yuri, 52 ans, ces pilules m'ont aidé à faire face aux douleurs post-traumatiques. En raison de la diminution du tonus musculaire accru, la sensation de raideur et de tiraillement est passée. Après 20 jours de prise de Midokalm, je pouvais tourner calmement mon cou et mon corps, sans craindre que quelque chose «se coince» quelque part. Maintenant, je porte toujours ces pilules avec moi au cas où.

Svetlana, 38 ans J'ai rencontré une maladie du dos pour la première fois il y a 6 ans. Le médecin a diagnostiqué une ostéochondrose et prescrit le médicament Midokalm. J'ai pris des pilules pendant 10 jours consécutifs et pendant ce temps, les attaques de douleur et de spasmes des vaisseaux sont passées. Mais après qu'elle ait cessé de prendre le médicament, la douleur est revenue. J'ai dû suivre un cours complet en 30 jours.

Yaroslav, 61 ans J'ai commencé à utiliser le médicament après un mois de douleur thoracique. Après être allé à l'hôpital, il s'est avéré qu'il s'agissait d'une ostéochondrose de la région thoracique. Le médecin m'a prescrit Midocalm à une dose de 50 mg trois fois par jour avec une augmentation progressive de la posologie. Après une semaine de prise du médicament, la douleur est devenue moins prononcée, et après un mois je ne m'en souvenais plus.

Irina, 45 ans Dans un contexte de stress, j'ai développé une dystonie musculaire. C'est une maladie terrible lorsque les muscles se contractent spontanément. Un neurologue a prescrit medocalm sous forme de comprimés. Après la première dose, j'ai ressenti un soulagement, les contractions musculaires spasmodiques sont devenues moins fréquentes. Tous les symptômes ont complètement disparu après un mois de traitement.

Comment nous sommes traités: Midokalm

Comment les muscles font leur travail, quel est leur «banc» et pourquoi la lidocaïne n'est «pas amicale» avec de nombreux médicaments - dans le nouveau numéro de la section «Comment nous sommes traités».

Selon le groupe DSM, plusieurs nouveaux arrivants qui étaient auparavant restés en dehors du top vingt ont fait leur entrée dans le classement des médicaments les plus vendus en mai. L'un d'eux était Midokalm, un relaxant musculaire qui devrait aider à faire face aux spasmes musculaires squelettiques, à la douleur et à réduire l'augmentation du tonus musculaire. D'avril à mai, le médicament a enregistré une augmentation de 10,3% de ses ventes, se classant 17e du classement. Indicateur.Ru a compris s'il méritait une telle popularité.

Tout ce dont vous avez besoin pour tonifier

Pour répondre à cette question, regardons d'abord la structure des muscles. Les muscles squelettiques (ou striés) sont appelés ceux qui sont sous le contrôle de notre volonté (contrairement, par exemple, au muscle cardiaque ou aux muscles lisses des bronches ou des intestins). La plupart d'entre eux sont responsables des mouvements et sont connectés aux os à l'aide de ligaments et de tendons - d'où le nom.

Ce type de muscle a une structure différente. Au cours du développement du corps, les cellules précurseurs du muscle squelettique sont divisées en deux types. Certaines d'entre elles se transformeront en petites cellules satellites (myosatellites), qui resteront seules sur le "banc", attendant le moment où elles devront prendre la place des voisins blessés. D'autres cellules fusionnent en longues structures, les myofibrilles, avec de nombreux noyaux et produisent de l'énergie mitochondriale le long des bords. Les myofibrilles sont enchevêtrées dans un réseau commun de distribution nutritionnelle - le réticulum sarcoplasmique. Les protéines interagissent à l'intérieur, qui sont responsables de la contraction musculaire (les personnages principaux peuvent vous être familiers: ce sont l'actine et la myosine). Ensemble, les faisceaux de myofibrilles et de myosatellites sont entourés d'une membrane de sarcolemme commune et forment des fibres musculaires.

Midokalm: mode d'emploi, prix et avis

Description et composition du médicament Midokalm

Midokalm est un relaxant musculaire central. La substance active du médicament est le chlorhydrate de tolpérisone. Le médicament est disponible sous forme de comprimés enrobés et d'injections pour injections par voie intramusculaire et intraveineuse.

Comprimés d'hydromel

Les comprimés de Midokalm contiennent 50 mg ou 150 mg de substance active. Les comprimés sont emballés dans des blisters de 10 pièces et placés dans un emballage secondaire en carton en 3 pièces. ainsi que des instructions d'utilisation. La forme posologique a une couleur blanche ou presque blanche, une configuration biconvexe ronde.

Un comprimé contenant 50 mg d'ingrédient actif a une gravure de «50» sur une face, et sur les comprimés contenant 150 mg, une gravure sous la forme de chiffres «150», respectivement. Les comprimés fracturés ont une coloration blanche ou blanche pratique avec une imprégnation minimale.

Auxiliaires: acide citrique monohydraté, dioxyde de silicium colloïdal, acide stéarique, talc, cellulose microcristalline, amidon de maïs, lactose monohydraté.

Midokalm - ampoules pour injections

La solution pour administration intraveineuse et intramusculaire est mise en œuvre dans des ampoules de 1 ml, contient 100 mg de chlorhydrate de tolpérisone et 2,5 mg de chlorhydrate de lidocaïne. Les ampoules en verre sont placées dans un bac en plastique, puis dans une boîte en carton, 5 ampoules par emballage.

Excipients dans la solution injectable: parahydroxybenzoate de méthyle, éther monoéthylique de diéthylène glycol, eau pour injection.

La solution est incolore, parfois avec une teinte verdâtre. A une odeur spécifique.

L'effet du médicament Midokalm

L'effet du médicament sur le corps humain n'est pas entièrement compris. Il est connu que la tolpérisone a les effets suivants:

  • stabilisation de la membrane;
  • effet anesthésique local.

La substance active de Midokalm est capable d'inhiber la conduite des impulsions dans les fibres nerveuses centripètes. Un tel complexe d'effets conduit au blocage d'un certain nombre de réflexes de la moelle épinière. De plus, la tolpérisone est capable d'inhiber les émissions de neurotransmetteurs en ralentissant le flux d'ions calcium dans les composés synaptiques.

Sous l'influence de Midokalm, l'hémodynamique à la périphérie est activée. Les effets suivants y contribuent:

  • effet de blocage adrénergique faiblement exprimé;
  • action antispasmodique.

Lors de la prise de tolpérisone par voie orale, le chlorhydrate est activement absorbé par le tube digestif, après quoi il est métabolisé dans les reins et le foie. Éliminé de l'organisme sous forme de métabolites. Données sur leur activité pharmacologique non fournies.

Injections ou pilules Midokalm - ce qui est mieux?

Les méthodes d'utilisation, ainsi que la forme du médicament et la posologie sont déterminées par le médecin traitant. Si des injections vous sont prescrites, ne les remplacez pas par des comprimés vous-même et vice versa. Lors de la rédaction de telle ou telle forme, le spécialiste s'appuie sur une maladie spécifique, son stade et l'état du patient.

Indications pour l'utilisation

Le médicament est utilisé pour réduire le tonus pathologiquement croissant des muscles squelettiques, soulage les spasmes qui surviennent avec les pathologies neurologiques:

  • lésions du tractus pyramidal;
  • sclérose en plaques;
  • accident vasculaire cérébral;
  • dommages aux gaines de myéline;
  • encéphalomyélite.

Medokalm est également utilisé pour traiter les contractures musculaires caractéristiques des pathologies des organes responsables des mouvements:

  • spondylose;
  • spondylarthrose;
  • syndromes de douleur globale;
  • arthrose;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale et lombaire;
  • névralgie intercostale.

Le rôle de la tolpérisone dans la période de rééducation après les opérations dans le domaine de la traumatologie est également significatif..

Midokalm est largement utilisé comme composant de la thérapie combinée pour oblitérer les pathologies vasculaires.

Les indications sont, en outre, et les maladies survenues en raison d'un trouble de la régulation nerveuse du lit vasculaire:

  • acrocyanose;
  • paralysie cérébrale;
  • autres encéphalopathies, l'un des principaux syndromes dans lesquels se trouvent la dystonie du tissu musculaire.

Contre-indications

L'utilisation de Midokalm est contre-indiquée si le patient présente une hypersensibilité à l'un des ingrédients du médicament.

Vous ne pouvez pas l'appliquer dans les conditions suivantes:

  • myasthénie grave;
  • moins de 18 ans;

Utiliser avec prudence chez les personnes atteintes d'insuffisance rénale et hépatique..

Midcalm pendant la grossesse

La prise du médicament pendant la grossesse et l'allaitement est contre-indiquée en l'absence d'informations suffisantes sur son efficacité et sa sécurité.

Midcalm et alcool

Bien que l'instruction officielle d'utilisation ne contienne pas d'interdiction explicite de la consommation simultanée d'alcool et de drogues, il est formellement déconseillé de mener de telles expériences sur la santé. Les conséquences d'une telle compatibilité peuvent être les plus imprévisibles. Il est prouvé que Midokalma, tout en prenant des médicaments psychotropes, a amélioré l'effet de ces derniers.

Application

Posologie et administration des comprimés Midokalm

Les comprimés de Medokalm sont utilisés par voie orale après un repas. Selon les instructions, le comprimé doit être avalé entier, lavé avec de l'eau. Multiplicité - 2-3 fois par jour.

Les patients de plus de 14 ans doivent commencer par une dose unique de 50 mg. Dans les premiers jours du cours, la dose doit être augmentée à 150 mg avec la même multiplicité.

Pour les enfants de 3 à 6 ans, la quantité quotidienne de médicament est calculée par la formule: 5 mg de substance active par kilogramme de masse de l'enfant et pour les enfants de 7 à 14 ans: 2 à 4 mg par kilogramme.

Injections de Midokalm

Adultes: injection intramusculaire quotidienne de 1 ml 2 fois par jour; 1 ml par voie intraveineuse une fois par jour.

À quelle fréquence puis-je boire du Midokalm

La durée moyenne du cours est de 2 semaines. Cependant, dans chaque cas, le traitement dépend de la maladie et est sélectionné individuellement par le médecin. Medokalm est prescrit à certains patients pendant un an ou plus..

Effets secondaires

Dans le contexte du traitement par Midokalm, des maux de tête, une faiblesse musculaire, une hypotension artérielle, des nausées, suivis de vomissements et une gêne dans la cavité abdominale peuvent survenir..

Les effets secondaires se caractérisent par la disparition avec une certaine diminution de la dose du médicament.

Dans certains cas, la survenue de phénomènes allergiques.

Une surdose de Midokalm n'est pas enregistrée. Aucun antidote spécifique n'a été développé. Si un surdosage est suspecté, un lavage gastrique est recommandé, puis un traitement symptomatique jusqu'à disparition des symptômes.

instructions spéciales

Midokalm n'a aucun effet inhibiteur sur le système nerveux central, par conséquent, si nécessaire, il peut être combiné avec des médicaments sédatifs et hypnotiques.

L'effet de Midokalm est amélioré lors de l'interaction avec les substances suivantes:

  • Clonidine;
  • relaxants musculaires d'action périphérique;
  • médicaments pour l'anesthésie;
  • médicaments psychotropes.

Medokalm doit être utilisé exclusivement selon les directives d'un médecin.

Il n'y a aucune preuve de violation sur le fond de Midokalm de la capacité de contrôler les mécanismes et les réactions rapides.

Conditions de stockage

Gardez le médicament à une température comprise entre +15 et + 30 ° C dans un endroit inaccessible aux enfants à faible humidité.

La durée de conservation est de 3 ans..

Dans les pharmacies, le médicament est disponible sur ordonnance.

Analogues du médicament Midokalm en comprimés et ampoules

Les pharmacies offrent de nombreuses options de remplacement, à la fois des analogues complets de la substance active et proches de l'action pharmacologique. Avant de rechercher des analogues, demandez à votre médecin la possibilité et l'opportunité d'un tel remplacement.

Parmi les médicaments (comprimés et ampoules), dont le coût est moins cher que Midokalm, il convient de noter:

  • Sirdalud (chlorhydrate de tizanidine);
  • Myolgin (chlorzoxazone + paracétamol);
  • Baclosan (baclofène);
  • Tizalud (tizanidine);
  • Tizanidine (tizanidine);
  • Dexaméthazole (phosphate de sodium de dexaméthasone);
  • Neurobion (pyridoxine + thiamine + cyanocobalamine);
  • Amelotex (méloxicam).

Sirdalud ou Midokalm - ce qui est mieux?

En comparant ces deux médicaments, il est utile de comprendre qu'ils ont des substances actives différentes, bien que visant à atteindre le même objectif. Le choix en faveur d'un médicament particulier peut être basé sur les caractéristiques de la maladie, la tolérance du patient, les effets secondaires possibles et les contre-indications.

Le premier plus en faveur de Sirdalud est le manque d'un composant tel que la lidocaïne dans sa composition. Cependant, ce médicament a plus de restrictions et de contre-indications d'utilisation. Le deuxième avantage est le prix qui, dans certaines pharmacies de Moscou et de Saint-Pétersbourg, est 2 fois inférieur à Midokalm.

Midokalm - un médicament pour le dos et les douleurs musculaires

Les indications

Midokalm - un médicament pour le dos et les douleurs musculaires

La douleur n'est pas la chose la plus agréable qui puisse nous donner un corps. Surtout si elle est forte, et pire encore, constante. Dans de tels cas, le médecin traitant peut prescrire le relaxant musculaire Midokalm, qui aide à soulager les tensions et la douleur..

Figure 1 - Le médecin prescrit Midokalm en cas de douleurs dorsales et musculaires

Le médicament contribue à la relaxation des muscles squelettiques à la suite de syndromes neurologiques, qui sont à leur tour associés à la douleur et aux perturbations trophiques (processus de nutrition cellulaire des organes et des tissus); diminution de l'hypertonicité et de la spasticité; a un effet anesthésique local.

Indications pour l'utilisation

Midokalm est prescrit dans les cas suivants:

  • tonus musculaire et spasmes musculaires squelettiques (striés) augmentés pathologiquement, qui sont le résultat de lésions organiques du système nerveux central, y compris la sclérose en plaques, l'encéphalomyélite, l'accident vasculaire cérébral, etc.;
  • contractures myogéniques, augmentation du tonus musculaire et spasticité causées par des maladies du système musculo-squelettique (par exemple, lumbago avec sciatique, spondylose, affectant les grosses articulations arthrosiques, syndrome cervical, etc.);
  • maladies non inflammatoires du cerveau, accompagnées de troubles du tonus musculaire;
  • cholélithiase;
  • syndrome de douleur sévère, noté dans le contexte du développement des hémorroïdes;
  • syndrome de douleur menstruelle;
  • la menace d'avortement spontané due à une tonicité accrue des structures musculaires utérines;
  • colique rénale;
  • pendant la thérapie de réadaptation après avoir subi des opérations orthopédiques, chirurgicales ou traumatologiques;
  • dans le cadre de la thérapie complexe des maladies vasculaires oblitérantes (artériosclérose, angiopathie diabétique, thromboangiite, maladie de Raynaud, sclérodermie diffuse);
  • pathologies causées par des troubles de l'innervation vasculaire (acrocyanose, dysbasie angioneurotique intermittente);
  • Maladie de Little (paralysie spastique cérébrale) et autres encéphalopathies accompagnées de dystonie musculaire;
  • les maladies qui surviennent avec la dystonie musculaire;
  • ostéochondrose.

Contre-indications

Contre-indications à la nomination de comprimés Medokalm:

  • âge jusqu'à un an;
  • faiblesse pathologique persistante et fatigue du tissu musculaire squelettique (myasthénie grave);
  • sensibilité individuelle accrue à la substance active et aux composants auxiliaires du médicament.

Tous les relaxants musculaires sont contre-indiqués chez les patients:

  • actuellement ou antécédents d'augmentation de l'activité convulsive;
  • souffrant de la maladie de Parkinson;
  • souffrant d'insuffisance rénale et / ou hépatique chronique;
  • souffrant de crises d'épilepsie;
  • avoir des antécédents de toxicomanie à vie;
  • avoir des antécédents de psychoses aiguës.

Effets secondaires de Midokalm

La réception de Midokalm peut provoquer l'apparition de réactions indésirables de divers organes et systèmes.

Figure 2 - L'un des effets secondaires de Midokalm - l'insomnie

Les réactions peu fréquentes (ne se produisant pas plus d'une fois sur mille) qui peuvent survenir après la prise de Midokalm comprennent:

  • troubles de l'alimentation et du métabolisme, qui se manifestent sous forme d'anorexie;
  • insomnie et troubles du sommeil;
  • maux de tête, vertiges, somnolence accrue;
  • hypotension artérielle;
  • inconfort dans l'abdomen, diarrhée, sécheresse accrue de la muqueuse dans la bouche, symptômes dyspeptiques, nausées;
  • faiblesse musculaire, douleur dans les membres, douleur musculaire;
  • asthénie, sensation d'inconfort général, fatigue accrue.

À rare (survient plus d'une fois pour mille cas, mais moins d'une fois tous les dix mille cas):

  • Réaction anaphylactique;
  • activité réduite, dépression;
  • troubles de l'attention, tremblements, augmentation de l'activité convulsive, hypesthésie (diminution de la sensibilité aux irritants), paresthésie, somnolence accrue;
  • acouphènes, vertiges;
  • angine de poitrine, tachycardie, palpitations, diminution de la pression artérielle;
  • hyperémie de la peau;
  • essoufflement, saignements de nez, respiration rapide;
  • douleur épigastrique, constipation, flatulence, vomissements;
  • formes légères d'insuffisance hépatique;
  • dermatite allergique, transpiration accrue, démangeaisons cutanées, urticaire, éruptions cutanées;
  • inconfort dans les membres;
  • énurésie, protéinurie;
  • sensation d'intoxication, sensation de chaleur, irritabilité, augmentation de la soif;
  • augmentation des taux de bilirubine dans le sang, modification de l'activité des enzymes hépatiques, diminution du nombre de plaquettes, leucocytose.

Extrêmement rares (ne surviennent pas plus souvent que dans un cas sur dix mille):

  • anémie, ganglions lymphatiques enflés (lymphadénopathie);
  • anaphylaxie (choc anaphylactique);
  • polydipsie;
  • confusion de conscience;
  • bradycardie;
  • ostéopénie
  • inconfort dans la poitrine;
  • augmentation de la créatinine dans le sang.

Si le patient a des effets secondaires, la dose du médicament est réduite, après quoi les réactions décrites ci-dessus sont généralement nivelées.

Comment prendre Midokalm?

La posologie et la période de prise du médicament sont calculées par le médecin, en fonction de l'anamnèse, du tonus musculaire, de l'intensité du syndrome douloureux, le patient présente des contre-indications et des maladies chroniques concomitantes.

En règle générale, la durée du traitement ne dépasse pas dix jours. Après avoir pris Midokalm, il commence à agir environ 40 minutes plus tard. L'effet dure de 4 à 6 heures.

Midokalm est disponible en deux formes posologiques:

  • Comprimés de 50 mg et 150 mg;
  • 1 ml de solution injectable en ampoules.

Midokalm est pris par voie orale, strictement après un repas, arrosé avec une petite quantité d'eau. Pour éviter les complications et les effets secondaires, la posologie prescrite par votre médecin doit être strictement respectée.

La posologie thérapeutique moyenne dépend de l'âge du patient..
Doses du médicament (comprimés):

  • adultes et enfants à partir de 14 ans: 50 mg 2-3 fois / jour, augmentant progressivement la dose à 150 mg;
  • enfants âgés de 7 à 14 ans: dose quotidienne à raison de 2 à 4 mg / kg (en 3 doses pendant la journée);
  • enfants de 3 à 6 ans: dose journalière à raison de 5 mg / kg (en 3 prises tout au long de la journée).

Doses du médicament (injections):

  • par voie intramusculaire - 200 mg par jour, divisés en deux doses;
  • par voie intraveineuse, le médicament est administré lentement, goutte à goutte, une fois par jour, 1 ml.

Midokalm pendant la grossesse et l'allaitement

Comme tout médicament, Midokalm est prescrit avec prudence aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent le bébé. Cela ne se produit que lorsque les avantages escomptés pour la mère l'emportent sur les risques pour le fœtus ou le nouveau-né. Les experts recommandent de transférer le bébé de l'HB à l'alimentation artificielle tout en prenant le médicament.

Figure 3 - Midokalm pendant la grossesse

Néanmoins, Midokalm peut être prescrit au cours du premier trimestre de la grossesse aux femmes qui présentent un risque de fausse couche en raison d'une hypertonie des muscles de l'utérus..

Midokalm avec ostéochondrose

Comme d'autres relaxants musculaires centraux, Midokalm peut être prescrit pour l'ostéochondrose. Le syndrome douloureux, inévitable avec cette maladie, entraîne une restriction de la mobilité. Ici, les relaxants musculaires viennent à la rescousse, en particulier Midokalm.

  • soulager les symptômes de la douleur;
  • supprime les réflexes vertébraux;
  • soulage les tensions musculaires.

En raison de ces qualités, les relaxants musculaires sont inclus dans le cours thérapeutique avec le massage, la thérapie par l'exercice, etc. De plus, il convient de noter que, contrairement aux chondroprotecteurs, ils améliorent réellement l'état des patients souffrant d'ostéochondrose.

Figure 4 - Midokalm est prescrit pour l'ostéochondrose

Pour le traitement de l'ostéochondrose, Midokalm, comme les autres myorelaxants, est prescrit en petites séances.

Interaction

Des études ont montré que les médicaments susceptibles de limiter l'utilisation de Midokalm n'ont pas été identifiés. Étant donné que le principe actif de Midokalm - la tolpérisone - ne provoque pas d'effet sédatif, il peut être associé à des médicaments ayant un effet sédatif, ainsi qu'à des somnifères et à des médicaments contenant de l'alcool..

Mais l'activité de la substance est renforcée:

  • médicaments pour l'anesthésie générale;
  • relaxants musculaires périphériques;
  • médicaments psychotropes;
  • clonidine (une substance à effet hypotenseur).

Souvent, les médecins prescrivent une combinaison de préparations Milgamma, Movalis et Midokalm comme thérapie complexe pour les patients atteints de pathologies du système musculo-squelettique.

Ainsi, Midokalm et Movalis soulagent la douleur, les spasmes et l'hypertonie musculaire. Et le médicament Milgamma, qui appartient aux vitamines B, est utilisé comme agent de renforcement général avec des effets métaboliques, analgésiques et neuroprotecteurs..

La combinaison de Midokalm et d'alcool est acceptable. Mais vous ne devriez pas vous laisser emporter de toute façon, car Midokalm est un médicament.

Le schéma d'administration pour l'administration simultanée de plusieurs médicaments est déterminé par le médecin traitant.

Les analogues de Midokalm

Souvent, les analogues sont sélectionnés par le médecin si le patient est intolérant à la substance active ou aux composants de la composition du médicament, en raison de contre-indications ou même du prix.

Figure 5 - Analogues de Midokalm

Les analogues du médicament comprennent (ce ne sont que quelques-uns):

  • Sirdalud (ingrédient actif: tizanidine) - Midokalm a un spectre d'action plus large, mais Sirdalud se caractérise par moins d'effets secondaires;
  • Miolgin (principes actifs: paracétamol et chlorzoxazone) - les indications d'utilisation et le schéma d'exposition sont similaires à Midokalm. De plus, il a un effet antipyrétique;
  • Tolpérisone-OBL (substance active: tolpérisone) - le composant actif, les indications, les contre-indications et le schéma d'exposition sont identiques. Tolperizon est remarquable pour son faible coût;
  • Baclofène (ingrédient actif: baclofène) - l'efficacité des médicaments est similaire, mais le baclofène a une liste assez impressionnante d'effets secondaires.

Les analogues ont un effet similaire sur le corps, mais vous pouvez remplacer Midokalm par un autre médicament similaire, après consultation et autorisation du médecin traitant.

Midokalm

Mode d'emploi:

Prix ​​dans les pharmacies en ligne:

Midokalm est un médicament qui aide à détendre l'augmentation du tonus musculaire squelettique dans l'ostéochondrose, l'arthrose et d'autres syndromes neurologiques.

effet pharmachologique

Midokalm est un traitement hautement efficace et sûr pour les syndromes neurologiques associés à la douleur, à l'augmentation du tonus musculaire et aux perturbations trophiques.

La substance active de Midokalm a un effet anesthésiant stabilisant la membrane et local.

Le médicament réduit la tension musculo-squelettique et provoque un effet analgésique indirect, ainsi que dilate les vaisseaux sanguins et améliore la circulation sanguine et lymphatique..

Selon les critiques, Midokalm a un effet rapide et est bien toléré..

Formulaire de décharge

Midokalm est produit sous forme de comprimés ronds pelliculés ronds à faible odeur, contenant 50 mg (gravé "50") et 150 mg (gravé "150") de la substance active - chlorhydrate de tolpérisone. Excipients - acide stéarique, acide citrique monohydraté, cellulose microcristalline, dioxyde de silicium, amidon colloïdal, amidon de maïs et sucre de lait. 10 pièces par paquet.

Pour les injections, Midokalm est produit sous forme de solution injectable en ampoules sombres de 1 ml contenant 100 mg de chlorhydrate de tolpérisone et 2,5 mg de lidocaïne. Excipients - éther monoéthylique de diéthylène glycol, parahydroxybenzoate de méthyle et eau pour injection. 5 ampoules par paquet.

Indications Midokalm

Midokalm selon les instructions utilisées pour:

  • Maladies des organes du système musculo-squelettique - spondylarthrose, spondylose, syndromes cervicaux et lombaires, arthrose des grosses articulations provoquant des crampes musculaires, tonus pathologiquement accru et contractures musculaires;
  • Paralysie spastique cérébrale et autres encéphalopathies associées à la dystonie musculaire;
  • Augmentation pathologique du tonus et des spasmes des muscles striés résultant de maladies neurologiques organiques - sclérose en plaques, myélopathie, lésions pyramidales, accident vasculaire cérébral ou encéphalomyélite;
  • Traitement reconstructif après opérations traumatologiques et orthopédiques.

Midokalm est également utilisé dans le cadre d'une thérapie combinée dans le traitement de:

  • Artériosclérose oblitérante;
  • Dysbasie angioneurotique intermittente;
  • La maladie de Raynaud;
  • Angiopathie diabétique;
  • Acrocyanose;
  • Thromboangiitis obliterans.

Contre-indications

Midokalm n'est pas utilisé avant l'âge d'un an, avec une sensibilité accrue aux composants du médicament, ainsi qu'avec la myasthénie grave.

Les injections de Midokalm sont contre-indiquées pour les allergies à la lidocaïne.

Dosage et administration

La dose de Midokalm selon les instructions est prescrite individuellement, en fonction de la tolérabilité du médicament et du tableau clinique..

Les comprimés de Midokalm sont pris après un repas. Habituellement, les adultes prennent jusqu'à trois fois par jour, 1 comprimé (50 mg). Si nécessaire, la dose peut être augmentée trois fois, en prenant 3 comprimés de Midokalm trois fois par jour.

Pour les enfants, l'utilisation de Midokalm sous forme de comprimés à 50 mg est autorisée. La dose quotidienne de Midokalm est prise en trois doses:

  • 1-6 ans - calcul de la dose quotidienne, 5 mg pour 1 kg de poids;
  • 7-14 ans - 2-4 mg pour 1 kg de poids.

S'il est impossible d'avaler un comprimé de Midokalm, il peut être frotté.

Lors de l'utilisation d'injections, Midokalm est administré:

  • Par voie intramusculaire - 200 mg par jour, divisés en deux doses;
  • Par voie intraveineuse, le médicament est administré lentement, une fois par jour, 100 mg.

Il n'y a pas de données limitant l'utilisation de Midokalm avec d'autres médicaments. Le médicament peut être utilisé simultanément avec des sédatifs, des hypnotiques et des médicaments contenant de l'éthanol.

Cependant, il convient de garder à l'esprit que Midokalm renforce l'effet de l'acide niflumique.

L'utilisation de Midokalm pendant la grossesse, en particulier au premier trimestre, ainsi que pendant la lactation n'est possible que selon des indications strictes.

Effets secondaires

Selon les critiques, Midokalm est bien toléré et les effets secondaires disparaissent d'eux-mêmes lorsque la dose est réduite. Midokalm selon les instructions peut provoquer:

  • Nausées, gêne abdominale ou vomissements;
  • Faiblesse musculaire, hypotension artérielle.
  • Mal de crâne.

Selon les avis, le midokalm est extrêmement rare et peut provoquer diverses réactions allergiques, telles que érythème, démangeaisons cutanées, œdème de Quincke, choc anaphylactique, urticaire et bronchospasme.

Conditions de stockage

Midokalm est disponible sur ordonnance et appartient à la liste B. La durée de conservation est jusqu'à 3 ans.

Midokalm: prix dans les pharmacies en ligne

Midokalm 50 mg comprimés pelliculés 30 pcs.

Onglet Midokalm. p.p.o. 50mg n30

Comprimés Midokalm p.p. 150 mg 30 pièces.

Midokalm 150 mg comprimés pelliculés 30 pcs.

Les informations sur le médicament sont généralisées, fournies à titre informatif et ne remplacent pas les instructions officielles. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Le médicament bien connu "Viagra" a été initialement développé pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Selon de nombreux scientifiques, les complexes de vitamines sont pratiquement inutiles pour l'homme.

Aux États-Unis, plus de 500 millions de dollars sont consacrés chaque année aux médicaments contre les allergies. Croyez-vous toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé?

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine..

Le travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché qu'un manque de travail en général.

Il existe des syndromes médicaux très intéressants, tels que l'ingestion obsessionnelle d'objets. 2500 objets étrangers ont été trouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

La maladie la plus rare est la maladie de Kuru. Seuls les représentants de la tribu Fore en Nouvelle-Guinée sont malades avec elle. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain..

Chez 5% des patients, l'antidépresseur clomipramine provoque un orgasme..

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée à Willie Jones (USA), qui a été admis à l'hôpital avec une température de 46,5 ° C.

Une personne éduquée est moins sensible aux maladies cérébrales. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissus supplémentaires pour compenser les malades.

Nos reins peuvent nettoyer trois litres de sang en une minute.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Au cours de la vie, la personne moyenne produit pas moins de deux grandes mares de salive.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux lobules par jour.

Le complexe SibXP est une composition composée de pâte de conifère CGNC et de jus de sapin cellulaire. La technologie de fabrication de cette nourriture savoureuse et saine.