Principal / Accident vasculaire cérébral

Maux de tête ménopause: causes et méthodes de traitement

Accident vasculaire cérébral

Le début de cette phase est associé à un changement du fond hormonal dans le corps, ce qui est dû à l'épuisement de la réserve et à la possibilité de sécrétion d'hormones sexuelles féminines.

La période de ménopause chez la plupart des femmes se situe dans la tranche d'âge de 45 à 55 ans. Une caractéristique désagréable de la ménopause est la présence d'une variété de phénomènes inconfortables, parmi lesquels le principal symptôme douloureux est le mal de tête (GB).

Qu'est-ce que la céphalée avec ménopause

En médecine, les céphalées fréquentes et intenses sont appelées céphalées. La pathologie est considérée comme courante, affecte les femmes souffrant de ménopause légère et sévère.

Comment cela se manifeste

Les manifestations de la céphalée sont quelque peu différentes des migraines ou des maux de tête ordinaires. Ils surviennent soudainement, sont intenses, douloureux, pressants, pulsants dans la nature.

La particularité d'une telle douleur est l'incapacité de s'arrêter avec les analgésiques conventionnels, précédemment utilisés avec succès. Parfois, l'inconfort éclatant, il devient impossible à supporter. De plus, la femme ressent d'autres changements associés à la ménopause.

Chez les femmes enceintes

Chez les femmes enceintes, la maladie commence en raison de l'activation hormonale, le volume sanguin augmente.

Causes:

  1. des situations stressantes;
  2. posture incorrecte;
  3. le régime est violé;
  4. manque de sommeil;
  5. la glycémie est faible;
  6. le corps est déshydraté;
  7. consommé beaucoup de caféine.

Symptômes

  • un côté de la tête fait mal, douleur d'intensité pulsatoire moyenne ou élevée;
  • intolérance à la lumière vive, aux sons forts;
  • l'activité physique entraîne de la douleur;
  • taches devant les yeux (foncées ou claires);
  • champs visuels étroits;
  • doigts picotements ou engourdis;
  • malentendants;
  • discours confus;
  • la femme sent des odeurs inhabituelles;
  • la coordination motrice est altérée.

Important! les femmes enceintes développent une éclampsie (la pression artérielle monte au niveau de criticité, ce qui est dangereux pour la mère et l'enfant). Demander immédiatement des soins médicaux.

Semblable à ce qu'est la migraine pendant la grossesse, quelles sont les causes de son apparition, lisez ici, et à partir de cet article, vous apprendrez comment traiter cette maladie et s'il est possible de le faire sans prendre de pilules.

Les causes

Malgré l'apparition de douleurs à la ménopause, la cause peut être non seulement des sauts de niveaux hormonaux. Découvrez pourquoi avec la ménopause un mal de tête est nécessaire auprès d'un spécialiste. Il expliquera l'influence de tous les facteurs prédisposants..

Déséquilibre hormonal

Une diminution significative des niveaux d'oestrogène et de progestérone entraîne une perturbation du fonctionnement de nombreux systèmes corporels. Les nerfs et l'endocrine, par exemple, sont régulés par l'hypophyse et l'hypothalamus. En cas de violation de la production d'hormones sexuelles, un dysfonctionnement se produit, affectant le bien-être de la femme.

Un mauvais style de vie, de mauvaises habitudes, un surmenage fréquent et d'autres facteurs aggravent la situation..

Hypertension artérielle

La plupart des femmes ont déjà des problèmes de tension artérielle au début de la ménopause. L'hypertension est toujours accompagnée de maux de tête d'intensité variable. Le déséquilibre hormonal aggrave la situation.

Les chiffres de la pression atteignent des niveaux critiques, les médicaments conventionnels ne contribuent pas à réduire, la céphalée se manifeste plus prononcée. Le surpoids aggrave les symptômes..

Crampes des vaisseaux cérébraux

En médecine, la pathologie est appelée angiospasme cérébral. Elle se caractérise par des contractions fréquentes et prolongées des muscles lisses des vaisseaux, exprimées par de graves maux de tête.

La maladie peut être héréditaire, se manifestant souvent à la suite d'un surmenage, du stress, de troubles graves du système nerveux central, provoque une céphalée.

Irritation

Certaines maladies mentales et nerveuses provoquent une détérioration de l'état du patient pendant la ménopause.

La prise de conscience de la perte irréversible de la fonction reproductrice, du vieillissement rapide, de l'exacerbation des pathologies chroniques provoque une dépression nerveuse, aggravant les maux de tête.

Pathologie de la colonne cervicale

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est considérée comme une cause fréquente de migraines fréquentes. Si une femme a un diagnostic similaire à la ménopause, les symptômes s'aggravent.

Un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire, une tension des muscles cervicaux provoquent une pathologie. J'espère qu'après la ménopause, les maux de tête disparaîtront dans ce cas, cela n'en vaut pas la peine. La cause profonde doit être supprimée..

Hypertension intracrânienne

Une augmentation de la pression intracrânienne est le résultat d'un déséquilibre hormonal, de changements athérosclérotiques dans les vaisseaux du cerveau, d'une prédisposition héréditaire.

Une femme peut être dérangée par de graves migraines, une hyperthermie, un gonflement des membres inférieurs. Le patient est généralement en surpoids..

Menstruel

Sur une note. De nombreuses femmes souffrent de maladie avant et pendant le cycle menstruel..

Données statistiques: 60% des femmes pendant les menstruations ressentent un lien avec la survenue de crises de migraine.

Il existe un terme médical - migraine associée aux menstruations. 3 jours avant la menstruation, les attaques de la maladie sont 2 fois plus susceptibles que pendant sa fin. Le niveau des changements d'hormones sexuelles qui circulent dans le sang, c'est la raison des changements négatifs.

Symptômes


mal à la tête;

  • troubles auditifs, une femme n'entend même pas les gens qui parlent à côté d'elle à haute voix;
  • problèmes mentaux: augmentation irritable sans raison apparente, expression d'une agression non motivée;
  • pas de force, état déprimé;
  • l'humeur change de façon spectaculaire, les facteurs externes ne l'affectent pas.
  • Symptômes associés

    La céphalée est presque toujours accompagnée d'autres manifestations cliniques qui aggravent le cours de la ménopause..

    Les éléments suivants sont considérés comme les plus courants:

    • transpiration, rougeur pendant le jour et la nuit;
    • dysfonction thyroïdienne;
    • diminution de l'appétit, altération de la digestion des aliments;
    • gain de poids;
    • détérioration de la peau;
    • selles molles fréquentes ou diarrhée;
    • douleur dans les glandes mammaires;
    • une augmentation critique de la pression artérielle;
    • inconfort dans les muscles, les articulations;
    • trouble du sommeil;
    • sautes d'humeur aiguës;
    • étourdissements, sensation de manque d'air.

    Le degré de manifestation de chaque symptôme dépend de l'état général de la femme, des pathologies chroniques.

    Pathogenèse de la douleur

    Le développement de la ménopause est le vieillissement de l'hypothalamus et le dysfonctionnement des centres homéostatiques qui s'y trouvent et du système limbique.

    Ce processus entraîne la survenue de troubles ultérieurs, le développement ou l'exacerbation de pathologies.

    La pathogenèse des maux de tête est des troubles circulatoires.

    L'augmentation de la pression intracrânienne est causée par les facteurs suivants, qui sont causés par une diminution des hormones:

    • violation de l'écoulement veineux;
    • violation de la régulation du tonus veineux;
    • rétention de sodium et d'eau;
    • augmentation du volume sanguin circulant.

    C'est une faible concentration d'oestrogène qui entraîne le retard des substances vitales (sodium et eau) pour le cerveau.

    Ce processus provoque le développement d'une hypertension artérielle, ce qui entraîne une modification de la valeur du sang dans les artères.


    En fait, un cercle vicieux se forme dans lequel chaque chaîne dépend de l'autre et entraîne des violations ultérieures.

    Ces processus survenant pendant la ménopause contribuent non seulement à l'apparition d'un mal de tête, mais également à leur intensité et leur durée..

    Diagnostiquer un problème

    La première étape du diagnostic sera une enquête auprès du patient, identifiant le degré d'intensité des manifestations. L'étape obligatoire est une étude en laboratoire du sang pour les hormones. De plus, le thérapeute dirige la femme vers le gynécologue.

    Après examen à travers des miroirs, le spécialiste envoie pour une échographie des organes du système reproducteur. De plus, vous pourriez avoir besoin d'une consultation avec un cardiologue, un mammologue, un endocrinologue, un neuropathologiste, un psychothérapeute.

    Parfois, vous devez faire un cardiogramme, une radiographie de la colonne cervicale, subir une imagerie par résonance magnétique (IRM). Après avoir obtenu les résultats de l'examen, le spécialiste prescrit une thérapie.

    Mesures préventives et recommandations

    Un rôle énorme dans la ménopause est joué par la bonne organisation de votre propre style de vie:

    1. Renoncer aux mauvaises habitudes, la nicotine resserre les vaisseaux sanguins et provoque une céphalée sévère.
    2. Gardez une trace de votre état intérieur, soyez harmonieux et à l'écoute des émotions positives, évitez le stress.
    3. Ajustez le travail et le repos, faites des pauses au travail.
    4. Le sommeil nocturne doit être d'au moins 8 à 9 heures.
    5. Une nutrition fractionnée diététique appropriée avec l'inclusion de protéines végétales, de fruits et légumes, ainsi que la limitation des aliments gras aide à maintenir un poids normal.
    6. Le régime de consommation doit être d'au moins 1,5 à 2 litres par jour.
    7. Les activités sportives aideront à maintenir une bonne forme et une bonne humeur..
    8. Un nouveau passe-temps intéressant détournera une femme de cette période difficile des pensées inutiles et des névroses.

    Traitement médical

    Avec une céphalalgie constante, ne souffrez pas d'inconfort. Il est recommandé de consulter un médecin pour prescrire un traitement adéquat..

    Le schéma thérapeutique standard implique l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

    1. Les hormones synthétiques aident à restaurer les niveaux d'oestrogène. Pour cette raison, l'intensité des manifestations cliniques est affaiblie, la condition s'améliore, l'inconfort disparaît. Les plus efficaces sont: Premarin, Proginova, patch transdermique Dermestril. La posologie et la durée du traitement dépendent de la gravité des symptômes..
    2. Médicaments contenant des phytoestrogènes qui ont un effet complexe sur le corps, éliminent les signes de ménopause et les douleurs intenses. En règle générale, les préparations contiennent de l'extrait de tsififugi, qui affecte positivement le fonctionnement du système nerveux, cardiovasculaire et digestif. Remens, Klimadinon, Chi-Klim souvent prescrits.
    3. Les analgésiques sont prescrits presque toujours, ils aident à soulager la condition d'une femme, à soulager une crise de douleur. Analgin et ses analogues sont considérés comme efficaces.
    4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour traiter les maux de tête qui accompagnent constamment une femme. Avoir un effet analgésique prononcé, soulager l'inconfort pendant longtemps. Le médicament le plus efficace est le nimésulide, ses analogues et l'ibuprofène. Avec la gastrite, l'ulcère gastro-duodénal, la colite, vous ne devez pas prendre ces médicaments.

    Le cours de thérapie dure généralement au moins 2 semaines. Dans les cas graves, il faudra jusqu'à un mois pour normaliser la condition. Parfois, une femme craint qu'à partir de maintenant toute la période de la ménopause soit tourmentée par des maux de tête, mais avec la bonne approche du traitement, vous ne devriez pas avoir peur de cela.

    Pourquoi ça fait mal tous les jours?

    Il existe de nombreuses raisons qui provoquent des maux de tête pendant la ménopause. Cependant, la médecine distingue quatre facteurs principaux:

    • syndrome névrotique;
    • pathologie de la colonne cervicale;
    • fortes chutes de pression;
    • problèmes cérébrovasculaires.

    La localisation de la douleur est différente, tout comme la durée. Les maux de tête quotidiens sont associés à une certaine pathologie, à laquelle le corps réagit de cette manière. Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic ou l'automédication. Il est nécessaire de consulter un médecin, de se soumettre à un examen et de découvrir l'origine de la douleur. Avec l'aide d'un traitement compétent, vous pouvez considérablement soulager votre état.

    Comment faire face sans médicament

    Souvent, les médicaments n'ont pas l'effet approprié. Ensuite, l'aide de moyens alternatifs est nécessaire. Les recettes populaires et les techniques spéciales sont considérées comme efficaces et recherchées..

    Méditation

    Il y a plusieurs siècles, des moines tibétains et chinois ont développé des techniques de relaxation spéciales, telles que la méditation. Maîtriser la technique aidera à obtenir quotidiennement une charge d'énergie positive, à normaliser l'état psycho-émotionnel et à éviter les symptômes de la ménopause..

    Souvent, les femmes continuent de pratiquer déjà pendant la période postménopausique. L'essence de la méthode est la relaxation complète du corps et l'immersion en soi, le détachement des problèmes externes, l'agitation. En raison d'un entraînement régulier de 10 à 15 minutes, l'inconfort de nature psychologique et neurologique disparaît.

    Acupuncture

    La technique est réalisée uniquement par un spécialiste dans un établissement médical. Aide à éliminer les spasmes vasculaires et musculaires, normalise la circulation sanguine, soulage les accès de douleur intense.

    L'essence de la méthode est d'introduire des aiguilles fines spéciales aux points actifs dans tout le corps. Le métal active les processus vitaux, améliore considérablement l'état de la femme. Pour obtenir le résultat, vous avez besoin d'au moins 5 séances.

    Le yoga est une pratique spéciale comprenant des exercices, des pratiques respiratoires, un régime alimentaire. Beaucoup de femmes pendant la ménopause commencent à effectuer quotidiennement de simples asanas.

    Pendant les cours, les processus métaboliques, la circulation sanguine, la pression artérielle sont normalisés, la céphalée est éliminée. En l'absence de compétences, vous pouvez prendre plusieurs leçons d'un moniteur ou trouver un programme pour débutants sur le réseau.

    Herbes medicinales

    La guérison des fruits, les plantes sont indiquées pour une douleur modérée. Parfois, ils deviennent le seul moyen d'éliminer l'inconfort.

    Les plus efficaces sont les suivants:

    1. Les fruits d'aubépine sont utilisés pour préparer un bouillon de guérison. Convient aux femmes souffrant d'hypertension, de pathologies cardiaques. Par litre d'eau, vous aurez besoin de 40 grammes de fruits hachés. Cuire la composition pendant au moins 10 minutes, laisser reposer 1 heure, filtrer. La boisson obtenue est divisée en 3 parties égales, consommées pendant la journée. Durée du cours 10-14 jours.
    2. La menthe a une propriété sédative et analgésique légère prononcée. La nuit, il est recommandé de boire l'infusion dans un verre d'eau bouillante et 5 g de feuilles de plantes, il est permis d'ajouter un peu de miel. Le cours de thérapie est de 2 semaines. En cas d'hypotension sévère, ne pas utiliser d'ordonnance.
    3. La camomille soulage les spasmes des vaisseaux sanguins, anesthésie, normalise l'état psycho-émotionnel, prévient les dépressions nerveuses. Il est permis de faire du thé à partir de l'herbe, en brassant 1 cuillère à café. matières premières dans un verre d'eau bouillante. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des matières premières dans des sacs jetables et brasser de la même manière. Prendre un verre avant le coucher pendant 2 semaines.
    4. Le tilleul et la sauge aident à éliminer la céphalée avec la ménopause, à soulager les bouffées de chaleur et à normaliser la digestion. Pour obtenir l'infusion, il faut séparer 10 g de chaque ingrédient, verser un litre d'eau bouillante, laisser reposer 30 minutes, filtrer. Prenez au lieu du thé tout au long de la journée, continuez pendant 3 semaines consécutives.

    La relative sécurité des recettes populaires ne permet pas de les utiliser sans consulter au préalable un spécialiste. Certaines herbes provoquent une réaction allergique si vous violez les règles d'utilisation.

    La thérapie populaire aide-t-elle

    À la maison, il est permis d'utiliser des méthodes folkloriques. C'est un moyen sûr d'éliminer la douleur. L'utilisation de composants naturels n'est possible qu'en l'absence d'intolérance individuelle.

    Bouillons et infusions contenant:

    • noix;
    • bourgeons de pin;
    • grains d'avoine;
    • Mélisse;


    Il est très utile de boire du thé à la menthe poivrée.

    Les ingrédients naturels peuvent déclencher des allergies, il est donc important de consulter d'abord un médecin..

    La prévention

    La ménopause fait référence aux processus physiologiques naturels, survient à un certain âge chez chaque femme.

    Des mesures préventives aideront à faciliter le cours et à prévenir le développement de la céphalée:

    • alimentation équilibrée avec suffisamment de légumes et de fruits frais dans l'alimentation;
    • le régime hydrique optimal avec l'utilisation d'au moins 2 litres de liquide par jour évitera le vieillissement prématuré de la peau;
    • une activité physique modérée empêchera le développement de l'hypertension, de l'ostéochondrose et des pathologies des vaisseaux cérébraux;
    • prévention des situations stressantes, dépression;
    • créer un mode de travail et de repos optimal;
    • rejet des mauvaises habitudes.

    Les experts recommandent aux femmes ménopausées de trouver une nouvelle activité passionnante, un passe-temps. Cela vous permettra de porter votre attention sur une chose utile, de vous distraire des symptômes de la ménopause, d'éliminer la céphalée..

    Ménopause

    Pendant la ménopause, la ménopause survient - un complexe de symptômes qui apparaissent pendant la période d'involution générale liée à l'âge, accompagnée de l'extinction du système reproducteur de la femme.

    La ménopause se caractérise par un changement des fonctions neuro-végétatives, métaboliques-endocrines, ainsi que d'autres fonctions vitales.

    Ce processus est complété par la survenue de violations de l'état psycho-émotionnel et psychogène des femmes à des degrés d'intensité et de durée variables..

    Dans la pratique médicale, deux types de ménopause sont distingués - physiologique et pathologique.

    1. Physiologique - il se déroule assez doucement, sans manifester de symptômes graves. Une femme vit et travaille une vie pleine et entière, sans avoir besoin de traitement supplémentaire.
    2. Pathologique - cela se déroule difficilement, épuisant le corps féminin, vous devez généralement vous tourner vers des médecins et être sérieusement traité, sinon la santé peut être complètement compromise. Dans le même temps, certaines pathologies peuvent être lissées, et certaines restent presque jusqu'à la fin de la vie.

    La ménopause périodiquement divisée en trois types de développement de la condition:

    Préménopause - le stade initial avant la ménopause, la période jusqu'à la dernière menstruation.

    Ménopause - commence après la dernière menstruation.

    Les réponses

    A souffert de douleurs intenses pendant la ménopause. J'ai essayé des médicaments, mais les infusions et la méditation à base de plantes habituelles ont aidé. Maintenant je pratique tous les jours, tous les symptômes ont disparu.

    La préparation à base de plantes Qi-Klim m'a aidé à éliminer les douleurs intenses. J'ai essayé des analgésiques et des hormones, mais aucun effet n'a été observé.

    La ménopause était très difficile: bouffées de chaleur, faiblesse, insomnie et migraines sévères étaient constamment tourmentées. Pris des médicaments hormonaux, en même temps passé un cours d'acupuncture. Tout est revenu à la normale..

    Complications et conséquences pour le corps

    Les complications des maux de tête pendant la ménopause peuvent devenir très graves, car elles sont généralement caractérisées par une intensité élevée. En présence de pathologies concomitantes, la conséquence de ce symptôme sera un accident vasculaire cérébral.

    Une situation critique peut être évitée par un dépistage rapide du fond hormonal et sa correction.

    Le pronostic des céphalées avancées pendant la ménopause se caractérise par une longue et difficile à traiter.

    Il est nécessaire d'identifier la cause en temps opportun, de prendre des mesures et de prévenir l'état de la femme.

    Consultation d'un neurologue sur la migraine:

    Question: Pourquoi ai-je obtenu un médicament anti-épilepsie pour les migraines? Réponse: Les anticonvulsivants, en particulier le valproate et le topiramate, sont utilisés pour prévenir les paroxysmes migraineux. Le topiramate réduit considérablement la fréquence des crises de migraine et est un médicament de première intention pour la prévention de la migraine.

    Question: quels points sont massés pour soulager une crise de migraine? Réponse: points situés sur le sourcil, entre les sourcils, dans le coin supérieur du front à la limite de la pousse des cheveux, du centre du sourcil vers le haut, l'oreillette, le bout des doigts, un point dans le coin formé par les premier et deuxième métacarpiens os (point G4), au-dessus de la tête du radius (P7), au centre des épaules, vous pouvez toujours trouver un point magique en mettant une brosse sur un genou plié, en mettant le majeur sur le tibia - puis E36 sera situé sous l'annulaire. Il est nécessaire de masser jusqu'à douleur intense. Possibilité de massage léger sur la zone du col.

    Question: Dois-je suivre des cours de dropper tous les six mois? La réponse est non. La migraine est traitée de façon prophylactique par une consommation prolongée (jusqu'à 4 à 6 mois) de comprimés anticonvulsivants..

    Docteur neurologue Kobzeva S.V..

    Est-il possible de traiter de telles conditions?

    Les scientifiques ont toujours une question aiguë: comment traiter la migraine chez les femmes? Les technologies modernes permettent la production de nouveaux médicaments, et la médecine traditionnelle ne cesse de partager ses recettes avec les patients.

    Au cœur de la lutte contre les signes de migraine chez la femme se trouvent deux principes:

    • traitement symptomatique visant directement la manifestation de la maladie;
    • la prévention des rechutes ultérieures, que l'on peut appeler la prévention des crises.

    L'une des principales directions du traitement symptomatique est la thérapie analgésique. Les analgésiques sont recommandés pour les intensités de processus légères à modérées; l'administration est indiquée pendant deux à trois jours. Une option appropriée est l'ibuprofène, un agent anti-inflammatoire non stéroïdien (soyez prudent chez les patients souffrant d'insuffisance rénale et hépatique).

    Des médicaments anticonvulsivants sont prescrits, par exemple, le phénobarbital, le métamizole, la codéine. Leur mécanisme d'action est de détendre le tissu musculaire des vaisseaux sanguins et des branches nerveuses du système nerveux.

    L'innovation dans les produits pharmaceutiques est les triptans. Le médicament agit de manière complexe: il affecte la synthèse de protéines spéciales qui inhibent la douleur, déclenchée par une irritation du trijumeau. Les récepteurs du cerveau et de ses membranes sont activés.

    Comme adjuvants, la dompéridone et la chlorpromazine peuvent être prescrites. Ils arrêtent le réflexe nauséeux et apaisent les nausées. En même temps, ils n'affectent pas négativement l'état du tractus gastro-intestinal, mais agissent en supprimant la sensibilité de certains récepteurs.

    Beaucoup ont recours à des suppositoires. Efficaces dans ce cas sont le voltaren, le céfécone D, l'indométhacine. Pour la prévention des attaques, les neuropathologistes recommandent l'utilisation de bêta-bloquants. Parmi eux, le propanolol, l'acide valproïque, le topiramate, le timolol, le divalproex sodique, l'onbotulinumtoxine et autres.

    À l'endroit prendra des antidépresseurs. L'amitriptydine ou les médicaments tricycliques aideront à faire face à l'insomnie et à surmonter la dépression obsédante. Combien prendre - un médecin vous prescrira.

    ABC de la santé

    Le stress même d'éviter tous ces aliments peut entraîner des migraines. Plus l'attaque dure, plus il est difficile de s'en débarrasser. Il augmente également le poids, ce qui est contre-indiqué pour de nombreux patients, la somnolence est stoppée en augmentant la dose, progressivement sur un mois. En règle générale, la climadinone examine exactement pendant cette période, une femme a connu une floraison de son activité commerciale. Souvent, de simples changements de style de vie peuvent avoir d'énormes avantages pour lutter contre les maux de tête et atteindre un niveau de santé global plus élevé..

    Maladies A à Z Lésions cutanées allergiques. La durée de l'attaque varie de plusieurs heures à plusieurs jours à partir des heures. Le neurologue a attribué le bellaspon aux migraines. Maladies du nez et des sinus paranasaux.