Principal / Hématome

Migraine pendant la menstruation: facteurs provoquants et méthodes pour se débarrasser

Hématome

Tout au long du cycle menstruel, un certain nombre de changements hormonaux se produisent dans le corps d'une femme. Pour certaines femmes, ces processus complexes passent inaperçus, tandis que pour quelqu'un, ils s'accompagnent de maux de tête et d'autres symptômes désagréables.

Et seuls les migraines sont la plainte la plus fréquente associée à l'apparition d'un nouveau cycle..

Quelles sont les causes de la migraine menstruelle et existe-t-il des moyens de résoudre le problème? Nous allons comprendre!

Causes de la migraine avec menstruation

Avec le début des menstruations, une forte diminution des niveaux d'oestrogène et de progestérone se produit dans le corps. Un tel saut dans les hormones provoque l'expansion des vaisseaux cérébraux et affecte simultanément son cortex, déclenchant le mécanisme de l'apparition de la migraine.

Notez que l'apparition de la migraine chez les enfants (filles) coïncide souvent avec la première menstruation.

Selon des recherches récentes, les hormones sexuelles féminines ont également la capacité d'agir sur les centres cérébraux qui sont responsables de la perception de la douleur. Et ce seul fait peut expliquer l'apparition de la céphalée prémenstruelle comme symptôme.

Le plus souvent, la migraine menstruelle commence à déranger 2 jours avant le début des règles et peut persister pendant les 3 premiers jours suivant leur apparition. Pour la première fois, une femme peut ressentir une migraine pendant ses règles pendant son premier cycle menstruel.

Mais il est possible que ce symptôme se produise à tout âge, y compris pendant la ménopause. La préménopause est également marquée par des changements hormonaux dans le corps associés à une diminution de la production d'hormones sexuelles. Avec le début de la ménopause, les maux de tête disparaissent ou acquièrent un autre mécanisme d'apparition.

Ainsi, la principale cause de migraine avant la menstruation est le déséquilibre hormonal. En plus des hormones, les migraines peuvent déclencher:

  • préparations pour la contraception orale à haute teneur en œstrogènes (son niveau baisse lors des pauses cycliques lors de la prise du médicament);
  • rétention d'eau dans le corps et, par conséquent, modification de l'équilibre eau-sel, gonflement des membranes du cerveau.

La migraine avant la menstruation, survenant régulièrement le même jour du cycle, est vraie. L'écart admissible de la fréquence peut aller jusqu'à trois jours. La migraine après la menstruation ou des maux de tête caractéristiques dans une autre période du cycle indiquent une forme associée à la menstruation de la maladie.

Facteurs provocateurs

Chez certaines femmes, les crises de migraine menstruelle ne sont en aucun cas dues à des changements hormonaux. Et ils surviennent sous l'influence de tels facteurs:

  • contraceptifs mal sélectionnés (la probabilité d'une attaque est évaluée individuellement);
  • abus de boissons caféinées;
  • fatigue chronique;
  • stress constant, dépression;
  • boire de l'alcool (y compris pendant les jours critiques);
  • sauts de tension artérielle, dystonie végétovasculaire;
  • troubles du sommeil, manque de sommeil, insomnie;
  • jeûne, régimes serrés.

La migraine menstruelle est une maladie complexe. Et avant de parler de traitement, vous devez vous assurer que la survenue de maux de tête dépend du cycle mensuel de la femme.

Les symptômes de la migraine menstruelle

Les manifestations du syndrome menstruel apparaissent et s'intensifient avant le début des menstruations. Après quelques jours, la gravité des symptômes diminue, disparaissant complètement à la fin des menstruations.

Alors, quelle est la migraine menstruelle. Tout d'abord, il s'agit d'un changement dans la condition physique d'une femme. Les principaux symptômes de la migraine pendant la menstruation:

  • maux de tête localisés dans le front, moins souvent dans les tempes;
  • la douleur est de nature pulsatoire, accompagnée d'une sensation d'éclatement ou de compression;
  • déficience visuelle;
  • saute dans la tension artérielle;
  • photosensibilité, sensibilité accrue aux sons forts;
  • nausée et vomissements;
  • une migraine sévère avant la menstruation peut également être complétée par des maux de cœur.

Très souvent, la migraine pendant les menstruations accompagne:

  • larmoiement;
  • une dépression;
  • durée d'attention réduite;
  • irritabilité accrue et même agressivité.

Cela peut indiquer une violation de l'état psycho-émotionnel, dans lequel le médecin traitant nomme une consultation supplémentaire d'un neurologue, en particulier lorsqu'il s'agit d'attaques fréquentes régulières.

Que faire avec la migraine menstruelle

Avec la question de savoir quoi faire avec les migraines pendant la menstruation, une bonne moitié du beau sexe est confrontée. Mais seule une petite fraction d'entre elles sait vraiment quoi faire lorsque le syndrome menstruel se manifeste.

Le traitement de la migraine menstruelle s'effectue de deux manières. Le premier est le soulagement des crises qui surviennent à l'aide de médicaments. Le second est l'avertissement ultérieur de leur apparition. Les médicaments de premiers secours pour le traitement des maux de tête dans le syndrome prémenstruel sont:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens qui suppriment l'inflammation locale;
  • médicaments à base d'ergotamine (les médicaments ont un effet vasoconstricteur et tonique prononcé sur les vaisseaux du cerveau);
  • médicaments du groupe des triptans (les dérivés de la sérotonine agissent sur les vaisseaux du cerveau, les rétrécissent et soulagent l'enflure).

En cas d'attaques fréquentes qui ne sont pas liées à l'apparition du cycle menstruel ou à la résistance de l'organisme aux méthodes standard de traitement de la migraine, il est conseillé aux patientes de suivre une cure de contraceptifs oraux combinés.

Mais le traitement avec des analgésiques combinés pour les maux de tête menstruels n'est pas recommandé. La caféine et les barbituriques, qui font partie de ces médicaments, aggravent l'état de la femme, provoquant des attaques d'une nouvelle douleur, déjà médicamenteuse,.

Les principales recommandations pour prévenir le syndrome prémenstruel comprennent la tenue d'un journal dans lequel une femme doit enregistrer toutes les données sur les symptômes en fonction du cycle..

Étant donné que la migraine menstruelle se caractérise par une apparence régulière, l'utilisation à court terme d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de triptans et d'œstrogènes 2 à 3 jours avant l'apparition présumée de maux de tête aidera à prévenir ou à atténuer son évolution..

Tenir des registres vous permet également de détecter des maux de tête fréquents qui ne sont pas liés au cycle menstruel. Lors de leur identification, il est nécessaire de subir un examen complet par un neurologue, car les maux de tête chroniques peuvent être le symptôme d'une sorte de maladie cachée.

La prévention

La prophylaxie contre la migraine est un ensemble de mesures visant à stabiliser l'état psychoémotionnel d'une femme. Les moyens les plus populaires:

  1. Relaxation. La capacité à se détendre vous permet de vous débarrasser des maux de tête, ainsi que de soulager les accès d'irritabilité et d'agressivité qui sont caractéristiques du syndrome prémenstruel. Avec une pratique régulière, la psychothérapie augmente la résistance du corps aux stimuli externes et internes, développant une résistance à l'apparition de ces maux de tête.
  2. Acupression, acupuncture. L'exposition à certains points de notre corps nous permet non seulement d'éliminer les migraines pendant les menstruations, mais aussi de normaliser le fond hormonal d'une femme, d'améliorer la santé globale.
  3. Stress athlétique modéré. Une activité physique légère signifie marcher au grand air, marcher rapidement, nager.
  4. Traitements de l'eau. L'eau froide se tonifie bien et a un effet vasoconstricteur prononcé. Mais il vaut mieux refuser les saunas et les bains pendant cette période. Dans cet état, les effets des températures élevées sur les vaisseaux du cerveau ne peuvent que nuire.
  5. Repos complet. Sans éliminer les facteurs provoquants, même l'analgésique le plus puissant ne permettra pas de se débarrasser d'un mal de tête. La lumière tamisée, le silence et le sommeil sont les meilleurs remèdes pour la tête.
  6. Nutrition adéquat. Pendant les crises, il est important de s'assurer que les nutriments facilement absorbés pénètrent dans le corps, car la famine, ainsi que la suralimentation, aggraveront le cours des crises. Il est également recommandé d'inclure des aliments riches en magnésium dans l'alimentation. Le magnésium n'est pas produit dans le corps par lui-même, donc l'apport d'un micro-élément anti-stress n'est possible qu'avec de la nourriture. Les aliments riches en magnésium comprennent la farine d'avoine, le lait, le varech, les fruits et les légumes. Mais le café, le chocolat et l'alcool, connus pour leur effet stimulant sur le système nerveux, sont strictement contre-indiqués dans les crises de migraine.

Les maux de tête menstruels ne répondent pas bien à la pharmacothérapie traditionnelle.

Des médicaments mal sélectionnés ne peuvent que compliquer la situation..

Et seule une approche globale du traitement, contrôlée par un médecin, aidera à oublier les symptômes du syndrome prémenstruel ou à affaiblir leurs manifestations.

Migraine avant la menstruation et pendant - que faire?

Chaque personne éprouve des maux de tête au moins une fois dans sa vie, et tout le monde sait qu'elle survient toujours au moment le plus inopportun, le plus souvent dans un contexte de tension ou de stress intense. La plupart des plaintes de douleurs paroxystiques proviennent de femmes, en particulier les jours critiques.

En terminologie médicale, il existe une migraine menstruelle. Quelles sont les causes et les symptômes de cette condition, les méthodes de traitement?

La migraine pendant la menstruation est un symptôme assez courant, qui se caractérise par des épisodes de maux de tête sévères et prolongés, qui peuvent déranger une femme pendant plusieurs jours d'affilée. En règle générale, ils commencent juste avant le début des menstruations dans quelques jours, ils sont donc souvent associés à une tension prémenstruelle.

Raisons du développement d'une condition pathologique

Les sauts brusques des hormones sexuelles dans le corps, dont le facteur provoquant est un changement des niveaux d'oestrogène et de progestérone, sont considérés comme la principale cause de la migraine.

Selon les médecins, la migraine pendant les menstruations est une prédisposition héréditaire ou une tendance d'une femme à une liaison accrue des plaquettes. Elle peut déranger une femme non seulement avant le début des jours critiques, mais aussi avec de tels facteurs:

Dans chacune de ces positions dans le corps de la femme, il y a des sauts brusques dans le niveau d'hormones sexuelles, contre lesquelles se développe la migraine. Le plus souvent, cette condition est ressentie par les filles pendant la puberté.

Causes non hormonales de la migraine

Une forte crise de migraine peut survenir non seulement pour une raison hormonale. Certains facteurs non hormonaux peuvent également provoquer son développement pendant les menstruations:

  1. fatigue chronique,
  2. pics de pression artérielle,
  3. sensibilité aux œstrogènes,
  4. sensibilité à la dégradation des ovules,
  5. tolérance au stress,
  6. réaction à l'alcool.

Les symptômes de la migraine menstruelle

Comme mentionné ci-dessus, le principal symptôme d'une migraine est un mal de tête. Mais parfois, ce symptôme peut indiquer non seulement le début des menstruations, mais aussi le développement de maladies plus complexes.

Compte tenu de cela, chaque femme doit connaître ses principales manifestations.

  1. La nature de la douleur est la principale chose à laquelle vous devez faire attention. Les douleurs éclatent et font mal. Ondulation désagréable observée dans les tempes.
  2. Localisation de la douleur Dans la plupart des cas, la localisation de la douleur est observée dans la partie occipitale ou temporale de la tête. La migraine s'accompagne souvent d'une sensation de nausée et, dans certains cas, même un réflexe nauséeux se manifeste.
  3. Photophobie: la photophobie est un signe par lequel une femme peut prédire une prémenstruelle, une autre crise de migraine un jour.
  4. Augmentation de la soif..
  5. Fatigue.

Une attaque d'un cycle de la migraine menstruelle s'accompagne d'une fatigue sévère, un trouble de coordination léger et des étourdissements peuvent survenir. Parfois, après une attaque, une femme se plaint d'un rythme cardiaque rapide.

Tous les symptômes ci-dessus sont caractéristiques de la migraine menstruelle..

Traitement de la migraine menstruelle

La migraine avec menstruation donne à une femme beaucoup d'inconfort. Elle ne peut normalement pas exercer ses fonctions au travail et à la maison, la nervosité et le tempérament sont accrus. Par conséquent, il est important de savoir comment traiter correctement les maux de tête pendant cette période et comment prévenir une crise de migraine.

La médecine moderne étudie activement le problème de la migraine dans le cycle menstruel et propose différentes manières de soulager la souffrance d'une femme en cette période défavorable pour elle..

Pour réduire l'intensité de l'attaque et alléger légèrement la condition de la femme, tout d'abord, la femme doit subir un examen complet à la clinique. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui souffrent de cette maladie pendant la ménopause..

Ménopause et migraine

Climax est l'état émotionnel d'une femme, accompagné de graves maux de tête. Une attaque, dans la plupart des cas, se produit soudainement et est localisée sur le front et les tempes. Parfois, les symptômes de la migraine avec ménopause sont l'assombrissement des yeux, de légers étourdissements et des sautes d'humeur. À la suite d'attaques fréquentes de maux de tête, les femmes peuvent subir des pannes psycho-émotionnelles.

La ménopause s'accompagne souvent d'hypertension, contre laquelle les maux de tête s'intensifient

Le médecin traitant, sur la base des antécédents médicaux collectés, peut suggérer de prendre des analgésiques et des préparations à base de plantes, des complexes de vitamines et de minéraux, ainsi qu'un complexe de médicaments hormonaux pour compenser le manque d'hormones dans le corps. De plus, la migraine menstruelle, quelle que soit la période de vie (ménopause ou menstruation), nécessite une attention particulière à vous-même.

  1. Le traitement des crises de migraine et le traitement de la maladie elle-même doivent être distingués..
  2. En période de précurseurs d'une attaque, la pharmacothérapie est considérée comme la plus efficace..
  3. Aux stades initiaux du développement de la maladie, les antispasmodiques et l'acupuncture montrent un bon effet..
  4. Dans la période interictale, les médecins prescrivent un cours de réflexologie et d'agents déshydratants.

Recommandations clés pour le traitement de la migraine

Pour éviter une crise de migraine, tout le mois ne doit pas être autorisé:

  • surchauffe au soleil,
  • long séjour dans une chambre étouffante,
  • buvant de l'alcool,
  • des situations stressantes.

Ces recommandations s'appliquent non seulement aux femmes qui souffrent de crises lorsqu'elles ont des règles, mais aussi à celles qui ont la ménopause dans leur vie.

Climax - cette période commence dans la vie de chaque femme. Il est rare lorsqu'il coule sans laisser de trace. En règle générale, les femmes souffrent non seulement de maux de tête, mais aussi de sentiments de marée haute, de baisse de la pression artérielle, etc. La médecine traditionnelle, quant à elle, propose également certaines méthodes qui peuvent sauver une femme des crises de migraine, notamment des décoctions d'herbes. Mais dans tous les cas, avant de procéder à un traitement avec des remèdes populaires, il est nécessaire de consulter votre médecin. Ne pas se soigner soi-même, surtout si les crises de maux de tête ne sont pas présentes le premier mois.

résultats

Le diagnostic de la migraine avant la menstruation, les causes, le traitement et les symptômes de cette pathologie vous permettent d'identifier en temps opportun la maladie et de prendre une technique de traitement efficace qui, si vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement des maux de tête, soulagera considérablement la souffrance d'une femme. Le climax, comme les menstruations, est inextricablement lié à la vie de chaque femme. Par conséquent, la résolution du problème de la migraine menstruelle doit être traitée avec responsabilité, ce qui empêchera le développement de maladies plus complexes.

Causes de la migraine menstruelle et méthodes de correction

La migraine menstruelle fait partie d'un complexe de symptômes complexes qui se manifeste dans la période prémenstruelle à la suite de troubles endocriniens. Les formes graves de la maladie représentent un problème médical et social aigu. Le patient devient agressif, irritable et colérique, sa mémoire et sa concentration se détériorent, ce qui affecte considérablement sa capacité à travailler.

Migraine menstruelle

Le cycle menstruel est l'un des provocateurs de la manifestation de la migraine. La relation entre la migraine et la menstruation se forme progressivement et est complètement établie à l'âge de 35 ans. Les crises de migraine surviennent avant ou pendant les menstruations.

La migraine pendant les règles se déroule sous une forme plus sévère, caractérisée par sa durée et sa résistance aux analgésiques. La migraine, dont la base est la perturbation endocrinienne, ne répond pas bien au traitement préventif.

Les principales raisons du développement de la migraine menstruelle sont une augmentation du niveau de prostaglandines et une diminution de la synthèse des œstrogènes et de la progestérone. Cela se produit dans la phase lutéale, qui est la dernière étape du cycle menstruel. La progestérone et les œstrogènes affectent l'hyper-excitabilité corticale - le principal mécanisme qui déclenche le développement de la migraine.

L'effet de l'estradiol - l'hormone ovarienne, qui a un effet modulateur sur l'excitabilité neuronale, est également significatif. De plus, le corps devient le plus vulnérable aux autres facteurs de risque qui déclenchent les migraines pendant les menstruations, ce sont:

  • rétention d'eau dans le corps;
  • différences de pression artérielle;
  • fatigue;
  • stress prolongé;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • hypersensibilité aux œstrogènes.

Les changements les plus complexes du corps féminin se produisent au moment de l'entrée en âge de procréer. Par conséquent, le pic de maux de tête se produit souvent lors de la première régule - ménarche.

Pour un diagnostic correct et un traitement adéquat, il est important de reconnaître avec précision les symptômes de la migraine menstruelle, qui sont souvent similaires aux signes de douleur de tension..

Les symptômes de la migraine menstruelle

Le développement de la migraine se produit dans la phase lutéale du cycle menstruel. Il commence 14 jours avant le début du règlement. Pendant la période lutéale, un ensemble de cellules synthétisant la progestérone se forme. Leur tâche est la fixation possible du fœtus à la paroi de l'utérus. Le deuxième participant actif dans la préparation du corps à la grossesse est l'œstrogène..

Si la fécondation est absente, la synthèse hormonale est réduite. Ainsi, le corps économise des ressources avant un nouveau cycle menstruel pour une nouvelle tentative de fertiliser l'ovule. Par conséquent, les crises de migraine augmentent à mesure que les menstruations approchent et diminuent progressivement vers la fin..

  • localisation unilatérale de la douleur dans les tempes et le front;
  • nature à long terme et lancinante de la douleur;
  • hypersensibilité à la lumière, aux odeurs, aux sons forts;
  • pression intraoculaire, perte de netteté de la vision;
  • changements dans la pression veineuse et sanguine;
  • troubles de la mémoire, distraction;
  • douleur douloureuse dans le cœur, fréquence cardiaque irrégulière (rarement);
  • nausées, vomissements, manque d'appétit;
  • transpiration, pâleur de la peau;
  • fatigue, insomnie;
  • accès d'agression, d'irritabilité, d'humeur.

Les retards de traitement entraînent souvent des complications, qui sont causées par la perception des symptômes comme une manifestation normale du corps pendant les menstruations. C'est ainsi que la plupart des femmes réagissent aux crises de migraine, essayant d'arrêter les maux de tête avec des analgésiques et des antispasmodiques. Il s'agit d'une erreur courante qui a de nombreuses conséquences négatives et n'apporte pas l'effet thérapeutique approprié..

Par conséquent, lorsque la manifestation de symptômes caractéristiques devient régulière, il est important de consulter un neurologue qui prescrira un traitement adéquat et aidera à corriger le mode de vie.

Traitement de la migraine menstruelle

L'efficacité du traitement dépend complètement de la détermination exacte de la cause menstruelle de la migraine. Un rôle majeur à cet égard est joué par la tenue d'un journal, où les crises de migraine et les périodes de régulation pendant 3 mois sont enregistrées. À ce moment, le médecin prescrit des médicaments de première intention recommandés pour le traitement de la migraine commune.

Après avoir établi la cause exacte, la pharmacothérapie est effectuée en tenant compte des troubles hormonaux. Le traitement complexe de la migraine menstruelle a deux directions: l'arrêt des attaques et la prévention de leur manifestation ultérieure.

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). L'effet thérapeutique est dû à la suppression de la production de prostaglandines et des inflammations locales. Principaux médicaments: ibuprofène, diclofénac.
  • Préparations d'ergotamine. Ils ont un effet vasoconstricteur prononcé. Pendant l'action de l'ergotamine, un effet tonique sur les vaisseaux périphériques et cérébraux prédomine. Les préparations d'ergotamine soulagent la douleur, ont un effet sédatif, réduisent la manifestation de la tachycardie. Médicaments: Syncapton, Digidergot.
  • Triptans. Préparations à base d'agonistes de la sérotonine, conçues pour éliminer les migraines et se distinguent par des effets sélectifs. Sous l'influence des triptans, un rétrécissement des vaisseaux cérébraux se produit, une diminution de l'enflure, qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses, et une inhibition du nerf trijumeau excité. Les effets sélectifs et complexes soulagent rapidement la douleur et éliminent les autres symptômes de migraine concomitants. Médicaments: Eletriptan, Zolmitriptan, Sumatriptan.

Dans les cas où le patient a des attaques fréquentes sans rapport avec les menstruations ou avec une résistance élevée (résistance) à la migraine, une pharmacothérapie prophylactique est effectuée. Peut-être la nomination de médicaments:

Une autre option pour le traitement prophylactique est l'utilisation de médicaments hormonaux pour remplacer les œstrogènes. La première discussion est l'utilisation de contraceptifs oraux combinés (COC), qui contiennent des œstrogènes et des progestatifs. Dans les cas excluant l'utilisation de COC, des préparations d'œstrogènes sont prescrites: Novinet, Mercilon.

Une prédiction sans équivoque du début de la période d'attaques suivantes permet l'utilisation d'une prophylaxie à court terme. Deux jours avant la menstruation, des AINS, des triptans et des préparations d'œstrogènes sont prescrits. Dans de tels cas, la migraine menstruelle s'arrête à l'avance et n'apparaît pratiquement pas.

Autres traitements pour la migraine

Le traitement non médicamenteux de la migraine pendant la menstruation vise à réguler le fond émotionnel et à éliminer les facteurs de risque. Ces activités peuvent être de base ou complémentaires à la pharmacothérapie. La condition principale est la motivation du patient à conduire ces méthodes de traitement..

Psychothérapie

La manifestation de nombreuses maladies contribue à la violation du fond émotionnel. Psychothérapie - un système d'influence sur la psyché humaine afin de se débarrasser des problèmes sociaux, personnels et émotionnels.

Pour la prévention des manifestations des crises de la maladie sont utilisées: thérapie cognitivo-comportementale, techniques de relaxation, méthodes de rétroaction. Un traitement complet augmente la résistance de l'organisme à la migraine, soulage les attaques d'agression et d'irritabilité.

Physiothérapie

L'acupuncture la plus utilisée. Un effet ponctuel sur certaines zones du corps augmente le niveau de magnésium dans le sang, dont une carence complique le cours de la migraine. De plus, l'acupression produit une résistance à la douleur.

La gymnastique aérobie quotidienne est recommandée au patient, ce qui peut inclure: marche rapide, jogging, vélo et natation.

Les procédures à l'eau froide qui rétrécissent les vaisseaux sanguins et augmentent le tonus du système nerveux sympathique sont bénéfiques. Les procédures à l'eau chaude et au bain pendant les migraines avant la menstruation et dans les 5 jours après sont complètement exclues. Cela active la fonction des ovaires, ce qui conduit à une aggravation de la pathologie..

Thérapie diététique

Les principaux principes du régime alimentaire pour les migraines sont l'apport régulier de nourriture en petites portions. La suralimentation et la famine affectent également l'état des patients.

La carence en magnésium provoque dans de nombreux cas des migraines ou augmente l'intensité des crises de migraine. Ceci est important à considérer lors de l'élaboration du régime. Bonnes sources de magnésium: lait, algues, flocons d'avoine, fruits et légumes.

L'évolution de la pathologie est affectée négativement par:

  • produits raffinés;
  • viandes grasses;
  • fromages de longue durée;
  • agrumes;
  • des noisettes
  • légumineuses;
  • caviar de poisson rouge.

Il est important de faire particulièrement attention aux produits neurostimulants: café, alcool, cacao, chocolat et boissons énergisantes.

La migraine menstruelle se caractérise par une résistance persistante aux mesures thérapeutiques, il est donc impossible de la guérir vous-même. Seules une thérapie complexe et un travail constant sur l'équilibre du fond émotionnel avec la participation d'un médecin augmenteront la qualité de vie, qui ne cesse de se dégrader chaque mois.

Comment échapper à la migraine menstruelle?

La menstruation est une partie importante de la vie d’une femme. Au cours de ce processus, le fond hormonal change, ce qui provoque souvent des sautes d'humeur. De plus, les migraines accompagnent souvent les menstruations. Dans cet article, nous apprendrons comment résoudre ce problème et s'il peut être évité..

Caractéristiques de la douleur pendant les menstruations

Existe-t-il un lien entre les crises de migraine et les menstruations?

En plus de la capacité de porter et de donner naissance à un enfant, un certain nombre de problèmes sont transmis à une femme.

Souvent, un écoulement sanglant s'accompagne de picotements dans les tempes, de faiblesse, de douleurs et même d'insomnie.

En médecine, le terme «migraine menstruellement associée» existe..

Il se produit dans le contexte d'une forte baisse du niveau des principales hormones sexuelles, en particulier, nous parlons d'oestrogènes. Quant à l'intensité des attaques, elles sont affectées par divers facteurs.

Avant la menstruation, le niveau d'oestrogène d'une femme diminue, si la conception ne s'est pas produite, un ovule de sperme non fécondé est rejeté avec l'endomètre, comme en témoigne le début d'un nouveau cycle. Le corps réagit souvent à un changement brutal de l'équilibre hormonal avec une migraine sous forme de spasmes dans la tête.

Les causes

Parmi les raisons, il est habituel de distinguer les hormones des hormones. Dans le premier cas, il apparaît dans un contexte de douleur intolérable après des changements internes dans le corps.

La migraine commence à apparaître chez les jeunes filles après les premières menstruations. Dans la plupart des cas, les niveaux de testostérone sont surestimés, le cycle lui-même n'est pas encore complètement formé. Ces facteurs provoquent de la douleur..

Les raisons non hormonales sont les suivantes:

  1. gonflement du tissu cérébral;
  2. réaction du corps féminin à l'ovulation;
  3. la réponse des vaisseaux sanguins aux spasmes sévères qui apparaissent en raison de la contraction de l'utérus et d'une sécrétion abondante;
  4. utilisation de contraceptifs oraux;
  5. fluctuations de la pression artérielle;
  6. fatigue constante;
  7. mauvaise tolérance au stress des femmes;
  8. réaction à boire.

Important! Lorsque la nature pathologique de la migraine est enregistrée et que l’état de la femme s’aggrave en raison de vomissements fréquents, de fièvre, de pertes excessives, de pertes de pouls, il est urgent de consulter un gynécologue.

Symptômes pendant la menstruation

Parfois, la migraine menstruelle commence à se développer quelques jours avant le début des menstruations. La maladie est également observée dans les 2-3 jours à la fin du cycle..

Les symptômes sont les suivants:

  1. douleur lancinante;
  2. le plus souvent, des sensations désagréables sont enregistrées dans les parties frontales et temporales;
  3. état émotionnel instable;
  4. sensation d'anxiété;
  5. forte perte d'appétit;
  6. déclin cognitif;
  7. réaction aux stimuli externes (bruit, odeurs de lumière vive);
  8. faiblesse physique;
  9. déficience visuelle;
  10. changements fréquents de la pression artérielle;
  11. transpiration excessive;
  12. manque de sommeil;
  13. peau pâle.

Si une crise de migraine se développe au milieu d'un cycle, il peut être observé:

  1. douleur douloureuse dans le bas-ventre;
  2. changement dans les glandes mammaires;
  3. ballonnements;
  4. inconfort dans la région lombaire;
  5. en même temps, une amélioration de la condition physique d'une femme est enregistrée.

Avant la menstruation

Habituellement, la migraine avec PMS se produit dans le contexte de changements hormonaux généraux dans le corps.

Référence! Environ 60% des femmes souffrent de maux de tête avant les menstruations. Ceci est précédé d'une diminution de la progestérone et des œstrogènes..

Le type de douleur correspondant est généralement classé comme un type hormonal. Les sensations désagréables durent longtemps, tandis que la durée maximale atteint 72 heures.

La migraine avec PMS peut être traitée de façon pire. De plus, une femme commence à se sentir fatiguée. Il y a souvent un désir de boire de l'alcool, de manger quelque chose de sucré ou de salé.

Comment traiter?

Si une femme a une prédisposition à la maladie, vous ne devez pas retarder la visite chez le gynécologue. Il doit prescrire un traitement pour les maux de tête avec des médicaments spéciaux..

Les médicaments sont divisés comme suit:

  • hormonale (Mercilon, Novinet);
  • analgésique (Imet, Pentalgin, Nurofen).

Dans le cas de ce type de maladie, les médecins ne recommandent pas de prendre Citramon et d'autres médicaments contenant de l'analgine, car les saignements pendant les menstruations peuvent augmenter encore plus..

Séparément, il vaut la peine de s'arrêter aux Triptans, qui incluent Zomig et Imigran. Ces remèdes combattent les symptômes généraux de la migraine. Validol peut soulager les nausées et les vomissements.

Il existe également un traitement non médicamenteux. Ceci comprend:

  • massage;
  • physiothérapie;
  • psychothérapie;
  • l'utilisation d'huiles essentielles et d'herbes.

Que faire si vous n’avez pas envie de boire des pilules? Dans ce cas, la médecine alternative viendra à la rescousse. Vous pouvez faire une compresse fraîche, appliquer des tranches de citron sur le whisky, inhaler l'arôme des herbes brassées et / ou de la lavande.

Important! Si des crises répétées de migraine menstruelle sont enregistrées, vous n'avez pas besoin de vous impliquer dans l'automédication, mais vous devriez consulter un spécialiste.

La prévention

Pour éviter les crises, il est important de bien manger et de ne pas trop travailler pendant la journée. Avant la menstruation, il est recommandé de faire ce qui suit:

  1. buvez de l'eau plus naturelle;
  2. essayez de ne pas manger d'aliments fumés, salés et gras;
  3. minimiser le stress physique et émotionnel;
  4. prévoir dans la pièce où la femme dort, un afflux constant de fraîcheur;
  5. éviter les situations stressantes.

Pour réduire la douleur, les experts permettent à une petite quantité de boire du thé vert avec un peu de sucre et de café.

Nous vous suggérons de regarder une vidéo utile sur le sujet:

résultats

La plupart des femmes éprouvent des migraines menstruelles. Si les attaques se répètent de mois en mois et que la douleur s'intensifie progressivement, ce sont des indicateurs directs pour aller chez le médecin. Dans le même temps, il existe de nombreuses méthodes, en observant que vous pouvez soulager votre état sans médicament.

Migraine pendant la menstruation

La migraine menstruelle est répandue chez les femmes. L'état de malaise, de légers étourdissements et de maux de tête sont considérablement aggravés pendant les menstruations. Avant les menstruations, la fatigue augmente, l'irritabilité apparaît et l'appétit est souvent perdu. Les symptômes peuvent être attendus, mais les maux de tête pendant les menstruations sont insupportables.

Une maladie désagréable se manifeste chez 12 à 15% des femmes. Ce sont de petites valeurs, car pour beaucoup, l'apparition de sensations désagréables est associée au changement climatique, conséquence d'autres maladies - hypertension, dystonie végétative-vasculaire et autres.

Causes de la migraine menstruelle

La migraine menstruelle apparaît le plus souvent en raison de troubles hormonaux qui ne se manifestent chez la femme que pendant les règles et pendant la période prémenstruelle. L'apparition de la maladie ne dépend pas de l'âge, mais le plus souvent, la douleur survient avec les premières menstruations, au stade de développement de la puberté. Les personnes de 30 ans ont presque le même indicateur des niveaux d'oestrogène et de progestérone que les personnes de 20 ans, car le contexte hormonal change peu avec l'âge.

La quantité de testostérone peut être surestimée, cela est particulièrement vrai pour un jeune organisme en développement. Après les premières menstruations, des maux de tête sévères commencent à apparaître beaucoup plus souvent. Habituellement, un pic de céphalée est observé à 12 ans. À la fin de la période de puberté, lorsque le niveau d'homons revient à la normale, la migraine s'arrête généralement et ne se manifeste qu'à la période similaire suivante.

Il est important de comprendre que les migraines avant la menstruation ne sont pas considérées par les médecins comme l'une des déviations graves. Ils ne commencent à le traiter qu'en cas de symptômes agressifs: maux de tête intolérables, augmentation importante de la température, nausées sévères. Dans de tels cas, il sera correct de consulter un médecin pour obtenir de l'aide. Ces symptômes peuvent indiquer la présence d'autres maladies graves qui ne se manifestent d'aucune façon par elles-mêmes..

La migraine avec menstruation peut apparaître non seulement en relation avec un déséquilibre hormonal. Autres raisons de son apparition:

  1. Rétention des fluides corporels.
  2. Fortes surtensions.
  3. Fatigue constante, manque de sommeil.
  4. Stress fréquents, mauvaise formation psycho-émotionnelle dans l'environnement.
  5. Contrôle des naissances.
  6. Allergies à vos propres œstrogènes. Une telle violation ne peut être détectée qu'après un examen..
  7. Autres réactions allergiques.

Traitement de la migraine menstruelle

Pour déterminer la prédisposition de la fille à la maladie, il vaut la peine de consulter un médecin (gynécologue) pour obtenir des conseils et prescrire un schéma thérapeutique. Il est important de comprendre les causes de la maladie. Selon eux, un plan de traitement sera élaboré..

Des médicaments hormonaux peuvent être prescrits pour aider à prévenir les épisodes de maux de tête graves dus à la faible quantité d'hormones sexuelles. Analgésiques souvent prescrits, substances non stéroïdiennes à effet anti-inflammatoire. Ils soulageront les maux de tête modérés, mais ne seront pas efficaces dans les crises graves..

Vous ne devez pas prendre le Citramon habituel et les médicaments à effet similaire pour les migraines. Ils contiennent de l'acide acétylsalicylique, dont l'effet est de fluidifier le sang. Parce que les saignements peuvent augmenter après l'utilisation de ces médicaments.

De nombreux médicaments peuvent aider à éliminer les symptômes désagréables. Parmi les médicaments utiles, les éléments suivants sont distingués:

  1. Acide méfénamique. Le médicament peut soulager le symptôme prémenstruel, la douleur. L'action est de bloquer les hormones des prostaglandines.
  2. Triptans. Soulager la douleur, de nombreux autres symptômes que la migraine menstruelle apporte.
  3. Agents antiviraux. Élimine les nausées et vomissements sévères.

Tous les médicaments prescrits par votre médecin doivent être pris strictement à l'heure fixée. L'efficacité du traitement en dépend. Il est nécessaire d'observer le bon régime alimentaire, de ne pas travailler dur pendant le traitement. Les menstruations ne devraient pas être accompagnées de la consommation d'aliments salés, fumés et gras. L'eau potable ne doit pas être avec des gaz.

L'activité physique doit être minimisée, les facteurs de stress exclus. Avec les menstruations, vous ne devez pas prendre un bain très chaud, passer longtemps sous le soleil brûlant, visiter des bains, des saunas et d'autres endroits où des températures extrêmes affectent le corps. Pour réduire la douleur, vous pouvez boire une petite quantité de thé vert sucré, de café.

Mesures préventives

Pour réduire les risques de survenue de la maladie, vous pouvez utiliser les conseils suivants:

  1. Dans n'importe quelle période de la vie, essayez d'être moins nerveux, excluez les autres déclencheurs de nature non hormonale.
  2. Prenez des médicaments conçus pour traiter les migraines pendant une courte période. Il est important de consulter un médecin au sujet de leur utilisation prophylactique. Ils sont généralement utilisés peu de temps avant le début de la menstruation et quelques jours après la période.
  3. Avec un cycle régulier, à des fins prophylactiques, vous pouvez utiliser des inhibiteurs de la prostaglandine qui affectent positivement les symptômes de la maladie. Il s'agit notamment de Naproxen, Nimesulide. Ils sont pris tous les jours, il doit être commencé 1 jour avant le début des menstruations, 7 jours sont utilisés.

Il faut comprendre qu'une telle maladie ne doit pas apparaître en permanence, les symptômes n'ont pas besoin d'être endurés. Consulter un médecin, découvrir les causes de la douleur, déterminer la source d'autres sensations désagréables est la première étape du traitement de la maladie. D'autres actions aideront à faire face au problème, à éliminer toute manifestation désagréable..

Migraine menstruelle: que faire en cas de «balle dans la tête» et comme prévu?

La migraine pendant la menstruation survient chez 60% des femmes. Il se manifeste par un mal de tête lancinant, qui commence à la fin de la 2e phase du cycle. De telles attaques sont bien pire tolérées par les femmes que les maux de tête qui surviennent indépendamment des menstruations. Les médecins parlent de l'effet inadapté de cette maladie sur les patients et vous recommandent de consulter un médecin dans de tels cas.

Les causes

Immédiatement avant le début des menstruations, le niveau d'oestrogène et de progestérone dans le corps féminin diminue. De tels changements radicaux provoquent l'expansion des artères du cerveau avec le développement simultané d'une stase veineuse.

Les contraceptifs hormonaux sont d'autres causes de migraine avec menstruation. En règle générale, la durée d'utilisation de ces comprimés est de 21 jours dans chaque cycle. Avec une interruption mensuelle de la réception, un déséquilibre hormonal se produit, entraînant l'apparition de symptômes. Dans ce cas, il est préférable d'utiliser des médicaments à faible teneur en œstrogènes ou uniquement contenant des progestatifs pour la contraception. Pour les sélectionner, vous devez contacter un gynécologue.

La façon dont l'influence des œstrogènes sur l'apparition de la douleur est complètement inconnue. On pense que les hormones modifient l'activité des centres cérébraux responsables de la perception de la douleur. L'effet direct des substances libérées dans la circulation sanguine sur les parois vasculaires a également été prouvé..

La véritable migraine menstruelle peut commencer entre 2 jours avant le début des menstruations et le 3e jour des menstruations. Souvent, il survient chez les filles après la ménarche, mais peut d'abord se développer à tout âge et même persister après la ménopause.

Si les attaques de maux de tête sont clairement associées à une certaine phase du cycle, mais ne se produisent pas avant les menstruations, mais à un autre moment, les médecins parlent d'une forme associée à la menstruation de la maladie.

Facteurs de risque

Il existe une prédisposition familiale à la maladie. De plus, les soi-disant facteurs déclenchants peuvent provoquer une attaque:

  • insomnie;
  • consommation d'alcool;
  • manger des aliments riches en tyramine - poisson fumé, viande, bananes, fruits secs, fromage fumé, chocolat;
  • consommation excessive de boissons contenant de la caféine;
  • conditions météorologiques défavorables, fluctuations de la pression atmosphérique;
  • stress ou fatigue;
  • exposition à un son ou à une lumière intense;
  • Restez dans une pièce étouffante ou polluée
  • consommation d'édulcorants artificiels ou de quantités excessives de glutamate de sodium;
  • Aliments «maigres», régime hypocalorique, malnutrition.

Différences d'un mal de tête

La migraine est différente d'un mal de tête habituel: dans ce cas, les sensations sont très intenses, lancinantes, souvent unilatérales. Distinguer les formes de la maladie avec et sans aura.

En cas de migraine avec aura, une demi-heure avant le début de la douleur, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • une odeur inhabituelle, un goût, des sensations tactiles;
  • picotements ou engourdissement des mains, du visage;
  • éclairs dans les yeux, taches inhabituelles, rides;
  • confusion de la pensée.

Ensuite, il y a une douleur intense dans la région temporale, derrière l'orbite, derrière l'oreille, il peut y avoir des nausées, des vomissements et même une perte de vision temporaire dans un œil. Dans le cas sans aura, les «prédécesseurs» de la douleur ne sont pas notés. La dernière de ces formes est plus courante avec les migraines menstruelles..

Les attaques avec aura apparaissent d'abord chez les filles de 12 à 13 ans et sans précurseurs - de 14 à 17 ans.

Caractéristiques de l'évolution de la maladie pendant la grossesse et la ménopause

Au cours du premier trimestre, les niveaux d'oestrogène augmentent assez rapidement, puis se stabilisent. Par conséquent, jusqu'à 70% des femmes déclarent que leurs maux de tête disparaissent en 2-3 trimestres. Cependant, cela ne s'applique qu'aux attaques sans aura. Sous la forme d'une maladie avec aura, l'intensité et la fréquence des maux de tête restent généralement inchangées tout au long de la grossesse.

Si les convulsions sont apparues pour la première fois pendant la grossesse, ce ne sera le plus souvent qu'une option avec une aura mal tolérée par les patientes.

Si la pathologie persiste au cours du premier trimestre, il est déconseillé de prendre tout médicament sans prescription médicale..

Pendant la ménopause, les niveaux hormonaux changent souvent et de nombreuses femmes signalent une augmentation des maux de tête en ce moment. Avec le début de la ménopause, les symptômes disparaissent généralement. Pour améliorer le bien-être pendant la ménopause, le médecin peut prescrire des contraceptifs oraux à faible teneur en œstrogènes. La meilleure option serait peut-être le patch libérant des œstrogènes de Klimar, qui maintient les niveaux hormonaux au même niveau, sans changements drastiques.

Diagnostique

La forme menstruelle de la maladie est très diversifiée, ses attaques sont individuelles chez chaque patient. Par conséquent, la base du diagnostic est de maintenir un «journal de la migraine» pendant 3 mois, dans lequel le patient observe les jours de menstruation, de migraine et de maux de tête de nature non migraineuse. Cette méthode simple permet d'établir une relation entre les épisodes de mauvaise santé et les phases du cycle menstruel..

Traitement

Si des accès de douleur apparaissent moins de 2 fois par mois, des AINS ou des triptans sont indiqués.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont la principale méthode de traitement. En cas de maux de tête, vous pouvez prendre Nurofen, Ibuprofen ou Naproxen. Ces médicaments réduiront non seulement l'intensité des symptômes de la maladie, mais soulageront également la douleur dans le bas-ventre pendant les menstruations.

Avec la forme menstruelle de la maladie, le médicament Syncapton peut être utilisé. Ces comprimés incluent la caféine, l'ergotamine et le dimenhydrinate. Cet outil soulage le vasospasme, restaure leur tonus, a un effet sédatif (calmant)..

Triptans

Avec l'inefficacité de ces médicaments ou avec des crises de douleur prolongées, un neurologue prescrit des médicaments pour éliminer les symptômes du groupe triptan.

Préparations pour la migraine menstruelle, qui sont également utilisées pour d'autres formes de ce trouble vasculaire:

  • zolmitriptan (Zomig, Migrepam);
  • sumatriptan (Amigrenin, Imigran, Rapimed, Sumumigren, Sumarin, Sumatriptan, Sumitran, Trimigrain);
  • l'élétriptan (Relpax);
  • Frovatriptan (Frovamigran).

Ces médicaments soulagent les symptômes de la migraine menstruelle dans les 30 minutes - 2 heures après l'administration. Sans rendez-vous chez le médecin, ils ne doivent pas être pris, car ils ont pas mal de contre-indications. Le zolmitriptan est le médicament le plus étudié..

Zomig

Zomig est l'un des traitements les plus couramment prescrits pour soulager une attaque. Sa substance active rétrécit les vaisseaux dilatés et affecte le mécanisme de perception de la douleur. En conséquence, une heure après la prise du médicament, les nausées, les vomissements, l'hypersensibilité à la lumière et aux sons disparaissent et l'intensité de la sensation de douleur diminue considérablement.

Après avoir pris le médicament, il est rapidement absorbé par l'estomac, et manger n'affecte pas son efficacité. L'outil peut être pris longtemps, il ne s'accumule pas dans les tissus.

Lorsqu'une crise de douleur survient, vous devez immédiatement prendre un comprimé. Après une heure, la santé devrait s'améliorer. Si la migraine persiste, une deuxième dose est effectuée 2 heures après la première, à une dose de 5 mg (2 comprimés). La dose quotidienne maximale du médicament est de 4 comprimés (10 mg).

Effets secondaires courants (1-10%):

  • faiblesse, étourdissements, lourdeur et inconfort dans la poitrine, picotements dans les membres, somnolence, bouffées de chaleur;
  • bouche sèche, nausée;
  • douleur et faiblesse musculaire.

Autres effets secondaires (jusqu'à 1%):

  • douleur abdominale;
  • urination fréquente;
  • une crise de douleur thoracique;
  • réactions allergiques.

Zomig est bien toléré. Les effets secondaires sont légers et disparaissent d'eux-mêmes sans traitement..

Contre-indications d'utilisation:

  • augmentation marquée de la pression;
  • toutes les formes de cardiopathie ischémique, y compris l'angine de poitrine vasospastique;
  • attaques ou accidents ischémiques transitoires antérieurs;
  • Le syndrome de Wolf-Parkinson-White ou d'autres maladies similaires, par exemple le syndrome de la LLC;
  • utilisation conjointe avec l'ergotamine.

La sécurité d'utilisation chez les patients de moins de 18 ans, de plus de 65 ans, chez les femmes enceintes et allaitantes n'a pas été entièrement établie, par conséquent, des précautions particulières doivent être prises chez ces patients. En cas d'insuffisance hépatique sévère, la dose quotidienne maximale est réduite à 5 mg.

En général, Zomig est un remède très efficace pour la migraine menstruelle, qui vous permet de vous débarrasser rapidement d'une crise de douleur intense..

La prévention

Si une femme est diagnostiquée avec une migraine menstruelle, le médecin peut recommander l'utilisation continue de contraceptifs hormonaux pendant 3-6 mois pour la prévention des crises.

Dans le cas où une femme est gênée par une véritable migraine menstruelle avec des auras, l'utilisation de médicaments hormonaux peut provoquer une augmentation de la pression artérielle ou même un accident vasculaire cérébral. De plus, ces fonds ne sont pas recommandés si une femme fume, fait de l'embonpoint ou a une glycémie élevée..

Dans ces cas, pour la prévention d'une attaque, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • bêta-bloquants;
  • bloqueurs de canaux calciques;
  • antidépresseurs;
  • anticonvulsivants;
  • diurétiques
  • triptans.

Recommandations pour le régime et la nutrition de la migraine menstruelle:

  • l'utilisation d'aliments riches en magnésium (arachides, sarrasin et farine d'avoine, son de blé) ou de compléments alimentaires avec cet oligo-élément;
  • une augmentation du régime alimentaire des aliments riches en riboflavine (vitamine B2) - pignons de pin, foie de boeuf, graines de tournesol et sésame;
  • restriction en sel;
  • sommeil complet;
  • des pratiques de relaxation comme le yoga.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle propose une variété de recettes qui aident à soulager une crise de migraine pendant les menstruations:

  1. L'huile de lavande aromatique est utilisée à l'extérieur et pour l'inhalation. Pour les migraines, vous pouvez appliquer quelques gouttes avec de légers mouvements sur les tempes, ainsi que faire une inhalation: ajoutez 500 gouttes d'huile à 500 ml d'eau chaude.
  2. L'huile de menthe poivrée tonifie bien les vaisseaux sanguins. La menthe aide également à améliorer le flux sanguin dans les sinus paranasaux, améliorant ainsi les processus respiratoires. Vous pouvez non seulement frotter l'huile dans le whisky ou faire des inhalations, mais aussi boire de la tisane avec l'ajout de feuilles parfumées de cette plante.
  3. Pour les migraines, il est souhaitable d'augmenter la proportion d'acides gras oméga-3 dans l'alimentation. On les trouve dans les poissons marins, mais avec cette maladie, il vaut mieux éviter les aliments gras. Les graines de lin aideront à reconstituer le contenu de ces substances. Il peut être ajouté aux salades et autres plats, ainsi qu'à l'huile de lin, qui a un goût amer spécifique.
  4. Le pyrèthre, ou camomille du Caucase, aide beaucoup. Les fleurs de la plante peuvent être infusées sous forme de thé et ont commencé à être prises 3 à 5 jours avant le début des menstruations pour prévenir l'apparition de la migraine menstruelle.
  5. Il est utile de consommer 1 cuillère à café d'huile de poisson par jour, ou de l'acheter en capsules, et de prendre 1 à 2 pièces.
  6. Un excellent remède contre la migraine menstruelle est le gingembre. Il soulage la douleur et les réactions inflammatoires, et élimine également les nausées et les éventuels précurseurs de la migraine. La racine de gingembre râpée peut être ajoutée au thé ou en faire une décoction.
  7. Enfin, n'oubliez pas qu'une quantité suffisante d'eau potable sature les cellules d'humidité et soulage les maux de tête.

Autres moyens de soulager la migraine menstruelle:

  • appliquer un sac de glace ou des compresses froides sur la zone douloureuse;
  • combattre le stress et le stress en utilisant des exercices de yoga, de massage, de respiration et d'étirement;
  • traité par l'acupuncture;
  • observer le régime du travail et du sommeil, ne pas boire d'alcool et beaucoup de caféine, ne pas fumer.

Pourquoi le mal de tête avant la menstruation: traitement de la maladie

Selon les statistiques fournies par l'Association internationale de la santé, chaque habitant de la Terre au moins une fois, mais a rencontré des migraines d'intensité variable. En étudiant le pourcentage de répondants, il devient clair que la grande majorité de ceux qui souffrent d'attaques soudaines de cette maladie sont des femmes pendant les menstruations. Sur la base de l'opinion des thérapeutes et des neurologues praticiens, nous pouvons conclure que les maux de tête pendant les menstruations se produisent pour des raisons plus profondes que la simple réponse du corps aux métamorphoses menstruelles. Nous allons essayer de déterminer les sources du syndrome céphalique, isoler les symptômes provoqués par les menstruations et envisager des méthodes possibles pour se débarrasser des sensations inconfortables dans ce matériau.

Causes d'un mal de tête avant la menstruation

La menstruation cyclique est le principal signe de santé non seulement du système reproducteur de la fille, mais de tout l'organisme. Peut-être que chaque femme connaît l'inconfort d'une intensité variable dans le dos et l'abdomen, présageant le début imminent de la régulation. Ce sont ces manifestations qui sont appelées le symptôme prémenstruel, simplement, le syndrome prémenstruel.

Mais pourquoi votre tête vous fait mal avant vos règles? Le symptôme appartient-il au fameux PMS? Il est difficile de répondre sans équivoque à ces questions, car chaque organisme est unique et la réaction aux changements qui se produisent, préfigurant une menstruation précoce, est individuelle. Mais sur la base des statistiques des gynécologues, on peut affirmer avec certitude que ce sont souvent les périodes qui provoquent des douleurs spasmodiques sévères qui affectent différentes zones de la tête.

Une telle manifestation du syndrome prémenstruel provoque une nervosité générale, une irritabilité, un mauvais sommeil, une perte d'appétit et des performances antérieures.

Les neurologues distinguent plusieurs types de dysménorrhée, y compris le syndrome céphalgique, connu sous le nom de maux de tête à la veille ou pendant les menstruations:

Dysménorrhée primaire

Elle se caractérise par la présence d'un syndrome prémenstruel prononcé un jour ou plusieurs avant la menstruation, ce qui comprend une douleur intense dans la tête. Ce phénomène est une réaction individuelle du corps au «stress menstruel». Les sensations désagréables sont arrêtées à l'aide d'analgésiques, mais la "guérison" complète ne se produit qu'après la première naissance.

Dysménorrhée secondaire

Il se caractérise par la présence de maux de tête pendant les menstruations, non pas comme un phénomène physiologique, mais comme un symptôme de processus pathologiques se déroulant dans le corps. Dans la plupart des cas, nous parlons de maladies des organes des systèmes reproducteur ou vasculaire.

Souvent, la raison réside dans un changement brutal du niveau d'hormones "féminines" qui accompagnent la fin de l'ovulation et le rapprochement de "l'excrétion" de l'œuf non fécondé du corps de la fille.

Ce sont les sauts de taux de progestérone dans le sang qui sont l'une des principales causes du syndrome céphalgique.

Les experts disent que la menstruation, bien qu'elle soit familière, mais assez stressante pour le beau sexe, «révèle» des points douloureux situés dans divers systèmes corporels. En plus des hormones, les neurologues identifient un certain nombre de raisons qui peuvent provoquer l'apparition de douleurs pariétales avec le syndrome prémenstruel. Examinons plus en détail les plus courants d'entre eux.

Douleur due au déséquilibre eau-sel

Une forte augmentation des œstrogènes dans le sang immédiatement avant le début des jours critiques empêche l'élimination complète des fluides du corps. Habituellement, une fille ne remarque pas ce «retard», car l'équilibre eau-sel se rétablit progressivement à la fin des menstruations. Mais si l'anamnèse contient une maladie rénale, une tendance à l'enflure causée par une pathologie ou une prédisposition héréditaire, un saut hormonal peut entraîner un gonflement du tissu cérébral d'intensité variable.

Le phénomène ne constitue pas une menace sérieuse pour la vie d'une femme.

Sur la base des avis publiés sur les sites thématiques, beaucoup de ceux qui ont rencontré ce problème ont noté la survenue d'un syndrome de douleur soudaine dans la région occipitale ou pariétale de la tête. Une augmentation de la pression artérielle est également caractéristique d'un petit gonflement des tissus mous dans la zone indiquée. Les maux de tête d'une étymologie similaire avant et pendant les menstruations peuvent être évités.

Traitement

Il est nécessaire de refuser peu avant le début de la menstruation de manger des aliments gras, frits et salés. De telles dépendances gastronomiques peuvent augmenter le déséquilibre eau-sel dans le corps. En cas de prédisposition à cette maladie ou de présence de processus pathologiques affectant les reins, les spécialistes peuvent conseiller une femme sur une cure de diurétique. Les médicaments peuvent prévenir une douleur intense.

Il convient de noter qu'il est fortement déconseillé de commencer vous-même un cours de diurétiques! L'utilisation à long terme de médicaments ayant un spectre d'activité similaire peut aggraver le déséquilibre eau-sel et conduire au développement d'une insuffisance rénale aiguë!

Selon les néphrologues, divers thés diurétiques et infusions peuvent être utilisés comme thérapie qui rétablit et maintient systématiquement un équilibre eau-sel..

Pour clarifier la posologie et la durée du médicament, une femme doit consulter son médecin!

Il facilite le suivi, dans lequel le volume de liquide bu et rejeté par le corps doit être noté.

Anomalies des vaisseaux sanguins

Pendant toute la période de menstruation, les vaisseaux sanguins du sexe plus équitable «subissent» une charge accrue. Non seulement la quantité de substance «passant» augmente, mais aussi sa «pression».

Des symptômes cycliques désagréables accompagnant la fille tous les mois, peuvent indiquer la présence de caillots sanguins, d'hypertension ou d'autres pathologies vasculaires.

Souvent, de telles maladies surviennent chez les femmes qui ont franchi le seuil de 40 ans.

Ostéochondrose

L'une des réponses courantes à la question de savoir pourquoi la tête fait mal pendant les menstruations est l'ostéochondrose, qui affecte la colonne cervicale.

La survenue de sensations, dans ce cas, est associée à une saturation insuffisante des cellules cérébrales en oxygène. Une pathologie similaire est causée par la compression des vaisseaux sanguins avec des vertèbres déplacées..

De nombreuses femmes qui ont rencontré ce problème affirment personnellement qu'avec une ignorance prolongée de la maladie, les menstruations s'accompagnent non seulement de maux de tête, mais aussi de vertiges fréquents, de nausées et, dans les cas «négligés», même de vomissements.

Traitement

Les chirurgiens et les ostéopathes praticiens recommandent de ne pas «obstruer» les symptômes avec des analgésiques, car le soulagement souhaité sera de courte durée, mais d'éliminer la cause. L'ostéochondrose de la colonne cervicale peut être guérie à l'aide de cours de massage. En ignorant le problème pendant longtemps, vous devrez peut-être utiliser des «corsets» cervicaux orthopédiques.

Anémie

De faibles niveaux d'hémoglobine dans le sang peuvent «revenir» à une femme souffrant de maux de tête sévères directement pendant les menstruations.

Les experts disent que l'anémie, même en dehors des menstruations, conduit à une «alimentation» insuffisante du tissu cérébral en oxygène, et pendant les menstruations, la situation est aggravée.

Traitement

En tant que thérapie de soutien et pour stabiliser le taux d'hémoglobine dans le sang, le médecin peut prescrire une série de médicaments contenant du fer. Ces fonds sont disponibles à la fois sous forme de comprimés et sous forme de sirops. La posologie est choisie individuellement, en fonction du taux d'hémoglobine existant au moment de l'administration, de l'âge et du poids du patient.

En plus de l'intervention médicamenteuse, un régime spécial anti-anémique est prescrit, comprenant du sarrasin, des noix, du foie de boeuf, des betteraves, des fruits secs et du caviar noir.

Scories corporelles

La plupart des femmes affirment que la diarrhée est souvent préoccupante dans les premiers jours de la menstruation. Ce phénomène est assez physiologique. L'augmentation du débit sanguin «accélère» l'élimination des toxines du corps, le nettoyant des toxines. La tendance à la constipation, au contraire, est lourde d'intoxications, accompagnée de maux de tête, de nausées et d'intoxications sévères, de présence de température, de frissons et de vomissements.

Traitement

S'il y a des antécédents de tendance à la constipation, les médecins recommandent de demander l'aide de médicaments laxatifs et de suivre un régime spécial, y compris l'utilisation de fruits et de fruits secs, en particulier les pruneaux..

Pourquoi le mal de tête pendant les menstruations

De nombreuses femmes qui éprouvent des maux de tête pendant les jours critiques ont noté qu'il est pointu, pulsant dans la nature, il est difficile de regarder et parfois même de détourner le regard. Les causes de ce phénomène résident dans un spasme qui affecte les vaisseaux sanguins. Leur forte expansion entraîne une grave irritation des récepteurs de la douleur.

La migraine, qui se manifeste dans le contexte des menstruations, nécessite un traitement immédiat.

Ignorer la maladie est lourd d'apparition de complications neurologiques. Dans la plupart des cas, les neurologues prescrivent des comprimés PMS à partir d'une série de triptans:

Le syndrome douloureux causé par la migraine en combinaison avec l'ostéochondrose des vertèbres cervicales est parfaitement arrêté avec l'aide de l'ibuprofène. Pour un effet rapide, les capsules d'un certain nombre d'analgésiques peuvent également aider:

Les analgésiques peuvent aider à éliminer l'inconfort, mais les boire est constamment dangereux pour la santé!

Il convient de noter que les experts recommandent fortement de ne pas se soigner eux-mêmes. Chacun des médicaments ci-dessus a un certain nombre de contre-indications et d'effets secondaires. Avant d'utiliser un médicament, une femme doit consulter son médecin pour prescrire la posologie correcte et le rapport des avantages et des inconvénients du médicament!

N'oubliez pas que l'utilisation prolongée d'analgésiques peut créer une dépendance.!

Processus pathologiques dans les organes du système reproducteur

Diverses MST, kystes dans les ovaires, dysplasie dans l'utérus, lésions infectieuses des voies génitales peuvent se manifester par des maux de tête pendant les menstruations. Le symptôme n'est pas le principal, mais, avec des nausées, des vomissements, des saignements abondants, des changements de couleur, d'odeur ou de consistance du liquide muqueux détachable, peut indiquer le développement de processus pathologiques dans les organes du système reproducteur féminin.

Commencer à utiliser la contraception orale

Selon les statistiques, 4 femmes sur 10 qui ont commencé un cours de contraception orale ont connu un mal de tête soudain accompagnant leurs premiers cycles menstruels. Cette symptomatologie est l'un des effets secondaires les plus courants de l'utilisation de cette méthode pour prévenir les grossesses non désirées..

Si la douleur persiste pendant 4 cycles ou plus, vous devez immédiatement arrêter de prendre le médicament et consulter un gynécologue qui observe une femme! Le symptôme peut indiquer une intolérance individuelle au médicament et une intoxication grave du corps!

Quand consulter un médecin

Les maux de tête, y compris la migraine pendant la menstruation, malgré les raisons associées aux changements dans le corps dus au début des jours critiques, ont un certain nombre de caractéristiques. Ceux-ci inclus:

  1. Localisation de la douleur dans la partie pariétale ou occipitale.
  2. Nature soudaine et lancinante de la douleur.
  3. Lumbago typique dans l'œil et les temples.
  4. Alternance d'augmentation ou de diminution de la pression artérielle.
  5. Le malaise s'accompagne de nausées constantes. Dans les cas graves, la douleur peut être accompagnée de vomissements et de vertiges..
  6. Gêne accrue lorsque la lumière ou le son.
  7. Engourdissement du bout des doigts sur les bras et les jambes.
  8. Picotements dans le cœur.
  9. Cardiopalmus.
  10. "Hunk" dans tout le corps.
  11. Manque d'appétit.
  12. Irritabilité.
  13. L'alternance d'apathie et d'excitabilité.
  14. Trouble du sommeil.
  15. Dégradation de la performance.
  16. Gonflement.
  17. Manque de selles pendant toute la période de menstruation.
  18. Douleurs tiraillantes dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.

Lors du diagnostic de ces symptômes associés à de graves maux de tête, une femme doit consulter son thérapeute ou son neurologue. Un spécialiste vous aidera à choisir un médicament et à établir la cause de la baisse du bien-être..

Une visite opportune à un médecin aidera à prévenir l'apparition de maux de tête au cours du cycle menstruel suivant.

Variétés de douleur

La sagesse populaire dit que la même chose fait mal de différentes manières. Dans le cas de maux de tête provoqués par l'approche des menstruations, ce n'est pas seulement un seuil de douleur individuel. La douleur elle-même peut se manifester de différentes manières. En fonction de l'intensité et de la «luxation», il existe plusieurs types d'inconfort dans la tête:

Migraine menstruelle

Le type de mal de tête le plus courant et le plus grave avant et pendant les menstruations. Littéralement, tout mouvement, son ou modification de l'intensité de l'éclairage provoque une forte douleur «lancinante» dans les lobes temporaux. La durée du syndrome douloureux est individuelle et peut durer de 3 heures à 3 jours.

Parfois, la migraine pendant les règles peut s'accompagner de vomissements et de fièvre. Si vous ressentez des nausées, vous devez immédiatement boire des capsules analgésiques, car avec les vomissements, il sera extrêmement difficile de faire la procédure.

En règle générale, la migraine s'accompagne d'une baisse du taux d'hémoglobine. Si elle est cyclique dans le contexte des menstruations, un spécialiste peut prescrire une série de médicaments contenant du magnésium et du fer. Les médicaments à base de magnésium augmentent la pression artérielle. Cet effet est bon pour ceux qui souffrent d'hypotension artérielle pendant les menstruations..

"Tête dans un étau"

Ainsi, de nombreuses femmes caractérisent une douleur sourde et ennuyeuse qui apparaît le premier jour de la menstruation. L'intensité des crampes douloureuses est faible, mais la sensation constante d'inconfort, selon de nombreuses filles, est extrêmement épuisante..

La cause de ce phénomène peut être l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Sur la base d'articles publiés sur des ressources médicales spécialisées, nous pouvons conclure qu'en présence d'un mal de tête d'intensité similaire, un massage de la zone du «col» viendra à la rescousse. Il est recommandé de commencer la thérapie quelques jours avant la menstruation attendue, mais directement pendant une crise de douleur, l'auto-massage sera d'une grande aide.

Douleur occipitale

Les sensations sont concentrées dans la zone occipitale. La douleur est légère, périodique. La gravité à l'arrière de la tête pendant les menstruations est associée à des problèmes dans le système vasculaire du corps. Pour éliminer un mal de tête d'une étymologie similaire, il est nécessaire de recourir à des compresses rafraîchissantes, à un long repos et à un régime "vasculaire". La condition est soulagée avec des analgésiques modérés..

Que faire des maux de tête pendant les menstruations

Que faire lorsque votre tête vous fait mal, que vous vous sentez malade et que la pression monte avant et pendant les jours critiques. Comment faire face aux migraines avant les menstruations? Des réponses claires à ces questions ne peuvent être données que par un médecin qui observe une femme. Sur la base des résultats des analyses et des examens, le spécialiste sélectionnera non seulement les pilules, mais calculera également la dose nécessaire pour obtenir l'effet souhaité.

Examinons certains des médicaments qui sont présentés dans "l'arsenal" des médecins. Liste des analgésiques pour la menstruation:

Analgésiques non stéroïdiens

Ces médicaments sont conçus non seulement pour «étouffer» la douleur, mais aussi pour surmonter les processus inflammatoires qui accompagnent le malaise. Les médicaments de ce groupe comprennent:

N'oubliez pas que vous ne devriez pas trop vous laisser emporter par les médicaments. Il suffit de prendre un comprimé et les symptômes douloureux disparaîtront.

Complexes de vitamines et de minéraux

Ces médicaments sont pris en cours et aident à éviter l'anémie à la suite d'une perte de sang importante. Les experts recommandent de prendre ces médicaments comme moyen de prévenir l'apparition de la douleur et comme prophylaxie plusieurs fois par an.

Contraceptifs oraux contenant des œstrogènes

L'utilisation de OK évitera non seulement une grossesse non désirée, mais atténuera également la poussée hormonale caractéristique de la période prémenstruelle. Ne vous traitez pas seul avec ces médicaments, car les effets nocifs de leur prise peuvent dépasser les bénéfices!

Gestagens

Ces substances sont des "doublons" synthétiques des hormones sexuelles féminines. Le médicament le plus célèbre contenant de la progestérone artificielle - Dufaston - basé sur la formule chimique. Le médicament mentionné est largement utilisé en gynécologie et peut servir de thérapie principale pour se débarrasser des maux de tête et soulager les manifestations du syndrome prémenstruel associées à une forte variation des niveaux hormonaux..

N'oubliez pas que vous prescrire des médicaments et choisir des doses est extrêmement dangereux pour votre santé.!

Avec une douleur légère et périodique dans la région de la tête, il suffit de boire un analgésique léger, de dormir suffisamment ou de faire un massage faible des points douloureux. Les bains relaxants avec ajout d'huiles aromatiques ont également des propriétés curatives. Il est conseillé d'éviter l'utilisation d'aliments gras, frits, salés et d'alcool quelques jours avant la menstruation et pendant toute la durée de la menstruation. Cette abstinence alimentaire aura un effet bénéfique non seulement sur le «bien-être» de la tête et des vaisseaux sanguins, mais aussi sur l'état du corps.

Lors du diagnostic d'une douleur «lancinante» prolongée avant la menstruation, accompagnée d'un changement de la pression artérielle, de nausées, de vomissements et de fièvre, vous devriez consulter un médecin!