Principal / Accident vasculaire cérébral

Microangiopathie cérébrale - qu'est-ce que c'est, causes, diagnostic et traitement

Accident vasculaire cérébral

La microangiopathie est une affection pathologique caractérisée par des dommages aux petits vaisseaux sanguins du corps humain. Tout d'abord, les capillaires sont détruits. Le plus souvent, cette pathologie n'est pas une unité nosologique indépendante, mais agit comme un symptôme d'autres maladies évoluant dans le corps humain.

Une variante de cette maladie est l'angiopathie des vaisseaux de la rétine de l'œil, ainsi que des capillaires dans les reins. La microangiopathie peut se développer n'importe où dans le corps humain. Habituellement, sa progression est facilitée par des maladies infectieuses, le diabète sucré, les pathologies du foie et le système de formation du sang.

Dans la plupart des situations cliniques, la microangiopathie est le résultat de tels processus pathologiques:

  • fibrinoïde;
  • la formation de foyers de nécrose;
  • hyalinose. Ce processus pathologique est l'un des types de dystrophie des protéines. Sa caractéristique est le dépôt d'hyaline dans les tissus corporels;
  • thrombose.

La clinique de microangiopathie dépend directement de la partie du corps touchée, ainsi que de l'impact sur elle à l'avenir de divers facteurs indésirables. Les principaux symptômes de la pathologie comprennent une violation du processus de coagulation, la destruction des parois des vaisseaux sanguins. Le plus souvent, avec la pathologie indiquée, le patient a la formation de foyers de gliose dans le cerveau, l'apparition de purpura, des dommages aux globules rouges, ainsi que la progression de l'insuffisance rénale.

Étiologie

Les principales causes de la progression de la microangiopathie sont les suivantes:

  • blessures mécaniques de gravité variable;
  • hérédité accablée;
  • la présence de pathologies affectant les éléments plasmatiques et sanguins;
  • intoxication du corps;
  • diminution de la réactivité corporelle;
  • hypertension.

De plus, la progression de l'angiopathie peut provoquer un tabagisme fréquent ou une consommation excessive de boissons alcoolisées..

Formes

En médecine, plusieurs formes de pathologie sont distinguées, différant par les symptômes et l'étiologie.

  • microangiopathie du cerveau. Dans la littérature médicale, vous pouvez également trouver le deuxième nom de cette condition pathologique - la microangiopathie cérébrale. Dans ce cas, les vaisseaux de petit calibre localisés dans le cerveau sont affectés. En conséquence, la progression de complications dangereuses est possible, parmi lesquelles la gliose est en premier lieu. Des dommages aux vaisseaux alimentant le cerveau sont généralement observés avec l'athérosclérose et l'hypertension persistante;
  • microangiopathie diabétique. Il s'agit d'un symptôme généralement associé au diabète;
  • microangiopathie thrombotique. Il diffère des autres formes en ce qu'il a un caractère sporadique. Le plus souvent, la manifestation de la pathologie est observée chez les femmes ayant un enfant, les personnes souffrant d'hypertension, ainsi que celles qui ont des antécédents de pathologies oncologiques ou systémiques.

Symptomatologie

Comme mentionné ci-dessus, les symptômes de la pathologie dépendent de la forme particulière qui a commencé à progresser chez l'homme.

Dommages cérébraux

Les symptômes de la microangiopathie cérébrale apparaissent progressivement. Le tableau clinique de la pathologie est représenté par des signes d'ischémie, d'infarctus lacunaire et d'encéphalopathie. Tout cela conduit à des dommages focaux ou diffus à l'organe, à la suite desquels des foyers de gliose se forment sur lui.

  • déficience de mémoire;
  • fatigue;
  • la faiblesse;
  • maux de tête d'intensité variable. Le plus souvent, le syndrome de la douleur ne s'arrête pas avec l'utilisation d'analgésiques pharmaceutiques.

En raison de la défaite de la machine capillaire, la phosphorylation oxydative commence dans le cerveau. À la suite de cela, des foyers de gliose se forment, ce qui au départ ne constitue pas une menace pour la santé, mais plus tard, à mesure qu'ils grandissent, la vision d'une personne peut diminuer, la coordination des mouvements, etc., peut être perturbée. La gravité des symptômes dépend du nombre de sites atteints de gliose.

Microangiopathie diabétique

La microangiopathie diabétique est la manifestation la plus dangereuse du diabète. Le danger est dû au fait que cette maladie provoque une violation des processus de nutrition des structures tissulaires et l'élimination de leurs substances toxiques. Si la pathologie n'est pas détectée à temps et que son traitement n'est pas effectué, les vaisseaux se rétréciront encore plus, ce qui entraînera une hypoxie tissulaire.

Manifestations caractéristiques de ce syndrome:

  • néphropathie diabétique. Ce syndrome est observé chez un tiers des patients atteints de diabète sucré. Il se caractérise par une altération du fonctionnement des reins et de leur œdème;
  • angiorétinopathie diabétique. Dans ce cas, il y a une lésion des vaisseaux qui alimentent la rétine en sang;
  • microangiopathie des membres inférieurs. Une condition pathologique, en raison de la progression de laquelle il y a une violation de l'approvisionnement en sang vers les membres inférieurs, la nutrition de leurs tissus. Le pied souffre généralement le plus, mais le tibia, l'articulation du genou et la cuisse sont souvent impliqués dans le processus pathologique. Le «pied diabétique» est une forme de microangiopathie des membres inférieurs. Premièrement, les patients commencent à se plaindre de l'apparition de douleurs dans les membres inférieurs et d'une fatigue accrue. Au début, le syndrome douloureux se manifeste modérément et fait mal dans la nature. Mais à mesure que la pathologie progresse, la douleur dans les membres inférieurs devient insupportable. Les symptômes apparaissent progressivement: engourdissement et brûlure dans les membres inférieurs, sensation de «rampement rampant», augmentation de la taille de la jambe et du pied inférieurs. Dans les situations cliniques plus difficiles, des ulcères pathologiques qui ne guérissent pas longtemps se forment souvent sur la peau des jambes.

Microangiopathie thrombotique

Les symptômes de la microangiopathie thrombotique sont les suivants:

  • prodrome intestinal, qui se déroule généralement sous la forme d'un syndrome post-diarrhéique;
  • douleur dans l'abdomen, n'ayant pas de localisation claire;
  • dans certaines situations cliniques, le prodrome intestinal peut se présenter comme un syndrome diarrhéique.

Mesures diagnostiques et thérapeutiques

Le plan standard pour le diagnostic de la pathologie comprend:

  • Échographie du fond d'œil;
  • Échographie des vaisseaux sanguins;
  • radiographie
  • IRM
  • CT.

Les médecins peignent le traitement d'une maladie en fonction de l'étiologie et de la localisation de la lésion. Dans la plupart des situations cliniques, un traitement médicamenteux est prescrit au patient, dont le principal objectif est d'améliorer la microcirculation sanguine. De plus, la physiothérapie est nécessairement incluse dans le plan de traitement..

Microangiopathie

Cette maladie est conditionnellement divisée en deux types, dans le premier il y a un épaississement des parois des artères à caractère hyalin, dans le second, les veinules se dilatent et les parois des capillaires s'épaississent.

Le plus souvent, par microangiopathie, les spécialistes désignent précisément les troubles qui se produisent dans les capillaires (épaississement des parois de la membrane basale et de l'intima).

La microangiopathie peut se développer dans diverses maladies, telles que le diabète sucré, les lésions du tissu conjonctif, les maladies infectieuses et les néoplasmes malins.

Très souvent, la microangiopathie s'accompagne d'insuffisance rénale, d'hémorragie sous-cutanée (purpura) et de lésions des globules rouges (hémolyse).

Microangiopathie cérébrale

Avec la microangiopathie du cerveau, les petits vaisseaux sont endommagés, responsables des processus métaboliques..

La microangiopathie cérébrale se développe le plus souvent en présence d'une insuffisance cérébrovasculaire chronique. Le flux sanguin normal vers le cerveau humain est assuré par des substrats métaboliques tels que le glucose et l'oxygène. Avec une microangiopathie du cerveau pendant une longue période de temps, leur carence est observée, ce qui entraîne à son tour un dysfonctionnement du cerveau en raison de perturbations dans la structure de ses plus petites artères.

Avec la microangiopathie du cerveau, la substance blanche est diffusée de nature ischémique bilatérale diffuse. La perturbation du fonctionnement normal du cerveau peut entraîner de nombreux infarctus lacunaires de ses sections profondes ou diverses encéphalopathies (syndrome de lésion cérébrale diffuse).

Très souvent, la microangiopathie cérébrale se développe dans un contexte d'hypertension artérielle (augmentation persistante de la pression artérielle) et d'athérosclérose (compactage des parois des artères et perte de leur élasticité).

Le traitement de cette maladie est principalement basé sur l'élimination de la cause qui a conduit à son développement, ainsi que sur des mesures préventives.

Microangiopathie pour le diabète

Le développement de la microangiopathie diabétique est principalement causé par une augmentation du niveau de glucose contenu dans le sang. Dans ce cas, il y a des dommages aux capillaires, aux veinules et aux artérioles, qui peuvent avoir un emplacement différent.

Dans ce cas, épaississement de la membrane basale et dépôt de substances PAS-positives en quantité accrue.

Les manifestations cliniques de cette forme de microangiopathie sont assez diverses. Tout d'abord, il y a une diminution du nombre de produits de décomposition excrétés, causée par des difficultés dans l'apport de nutriments dans le corps. Ceci, à son tour, conduit à une privation d'oxygène, qui est le plus souvent le principal symptôme de la microangiopathie diabétique.

La détérioration de l'état du patient est notée avec un fort rétrécissement des vaisseaux, car le niveau de sucre dans le sang augmente considérablement, ce qui entraîne un œdème et des processus inflammatoires des parois des vaisseaux.

Les manifestations les plus aiguës de cette forme de microangiopathie sont notées dans les reins et les yeux (lésions des vaisseaux de la rétine).

Cette maladie provoque une néphropathie (30-35% des cas), qui se caractérise par une violation du fonctionnement normal des reins. On note un œdème des reins, une augmentation de la teneur en protéines dans l'urine et un changement de sa gravité spécifique. Le plus souvent, la microangiopathie dans ce cas conduit à une insuffisance rénale..

Les dommages à la rétine du globe oculaire sont une autre manifestation de la microangiopathie diabétique. La cause de ce processus est le plus souvent des troubles vasculaires, conduisant à une violation de l'apport sanguin normal à la rétine.

Le traitement de la microangiopathie diabétique est basé sur la normalisation de la glycémie. Actuellement, il existe de nombreux médicaments pour y parvenir..

Le plus souvent, l'insuline et les médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine sont utilisés à ces fins..

Dans un hôpital, des angioprotecteurs sont prescrits aux patients, dont l'action vise à restaurer les parois des vaisseaux. De plus, les antioxydants tels que le sélénium / vitamine E, les vitamines du groupe B et les préparations d'acide lipoïque sont très efficaces dans le traitement de la microangiopathie diabétique..

La microangiopathie est un processus unique qui peut se développer dans les vaisseaux de tous les organes et systèmes internes. La différence réside uniquement dans la gravité de la maladie, qui à son tour dépend des caractéristiques anatomiques et morphologiques de chaque organisme.

Cet article est publié à des fins éducatives uniquement et ne constitue pas du matériel scientifique ni des conseils médicaux professionnels..

Qu'est-ce que la microangiopathie? Types de pathologie et pronostic à vie

La microangiopathie (microangiopathie) est une pathologie caractérisée par des lésions de petits vaisseaux sanguins (principalement des capillaires). Le plus souvent, c'est un symptôme d'autres maladies indépendantes. Les pathologies des vaisseaux de la rétine de l'œil et des capillaires dans les reins sont considérées comme l'une de ses variétés. La maladie se développe dans les systèmes vasculaires et les organes dans le contexte de divers types de maladies infectieuses ou oncologiques, le diabète sucré, les maladies du foie, ainsi que l'hémolyse (une condition pathologique accompagnée de la destruction des globules rouges et de la libération d'hémoglobine)..

Dans la plupart des cas, la microangiopathie est la conséquence de:

  • Mort et mort des tissus et cellules du corps (nécrose);
  • La thrombose est un processus qui s'accompagne de la formation de caillots sanguins à l'intérieur des vaisseaux sanguins qui perturbent le flux sanguin normal;
  • Hyalinose (ou dystrophie hyaline) - une condition qui est l'une des variétés de dystrophie protéique et caractérisée par un dépôt d'hyaline dans les tissus;
  • Le fibrinoïde (ou gonflement des fibrinoïdes) est un état irréversible caractérisé par une forte augmentation de la perméabilité vasculaire et des manifestations d'une désorganisation profonde du tissu conjonctif, qui est basée sur la destruction de sa substance structurelle principale et de ses fibres.

Le tableau clinique de la microangiopathie dépend complètement de la spécificité du tissu affecté, des caractéristiques anatomiques et morphologiques des organes affectés, ainsi que de l'impact de certains facteurs externes sur le corps. Ses principales manifestations sont les suivantes: atteinte à l'intégrité des parois des petits vaisseaux sanguins et altération de la fonction du système de coagulation sanguine (hémostase).

La maladie s'accompagne souvent d'insuffisance rénale, de purpura (hémorragie sous-cutanée - un symptôme médical, qui est un signe caractéristique de la pathologie de l'un des liens de l'hémostase) et de lésions des globules rouges..

Microangiopathie du cerveau, c'est quoi?

La microangiopathie est un processus de perturbation dans le cerveau lorsque suffisamment d'oxygène et de glucose n'atteignent pas les cellules du cerveau et les capillaires cérébraux pour les nourrir.

Cette pathologie se manifeste comme une conséquence de ces maladies:

  • Mort cellulaire nécrotique d'un organe malade;
  • Pathologies du sang et des vaisseaux sanguins - thrombose. Cette pathologie résulte de la formation d'un caillot de plasma sanguin à l'intérieur des vaisseaux et perturbe le bon passage du sang dans la circulation sanguine;
  • Dystrophie de type hyaline (hyalinose). Ce type de maladie est une forme protéique de dystrophie vasculaire, dans laquelle des molécules hyalines se déposent dans les cellules des tissus;
  • Les fibrinoïdes, qui sont une pathologie, qui se traduisent par des conséquences irréversibles dans la perméabilité accrue des artères et des petits capillaires, et ses manifestations s'expriment dans la structure destructrice des fibres des cellules du tissu conjonctif.

Avec la microangiopathie, les molécules de la membrane des membranes des capillaires, ainsi que l'intima des vaisseaux, deviennent plus denses, ce qui conduit à une circulation cérébrale insuffisante.

Le manque de sang dans les cellules du cerveau provoque la destruction de la matière blanche du cerveau, il y a certainement une encéphalopathie discirculatoire et un accident vasculaire cérébral.

La microangiopathie de la pathologie diabétique se manifeste dans le cerveau en raison de l'indice de glucose élevé dans le sang. Et cette condition conduit à la destruction des capillaires cérébraux, des artérioles cérébrales, ainsi qu'à la destruction des veinules cérébrales.

La maladie de type diabétique est la néphropathie, ainsi qu'un dysfonctionnement complet des organes rénaux.

Si les capillaires de l'organe ophtalmique sont affectés, la pathologie du globe oculaire se produit alors une rétinopathie.

Traitement

Le traitement de la microangiopathie du cerveau est effectué de manière globale. Tout d'abord, le médecin doit choisir les médicaments appropriés pour normaliser la pression artérielle. Pour éliminer les signes de carence en oxygène dans les tissus cérébraux, des antihypoxants, par exemple de l'émoxipine, sont pris. Un rôle important est joué par la correction des taux de lipides. Les statines, les séquestrants des acides biliaires et les fibrates agissent comme des médicaments pour abaisser les taux de lipides. Parmi eux, les plus courants sont l'atorvastatine, la rosuvastatine, la simvastatine.

Les nootropiques sont utilisés pour améliorer la nutrition cérébrale: Piracetam, Cerebrolysin, Nootropil, Encephabol. À l'aide de préparations d'acide nicotinique, la circulation sanguine est améliorée: Picammilon, nicotinate de xanthinol.

Le pronostic de la maladie s'aggrave en présence d'hypertension chez le patient, auquel cas les symptômes progressent assez rapidement. L'âge est également important: chez les personnes âgées, la maladie progresse plus rapidement.

Causes de la microangiopathie

La principale raison du développement de l'angiopathie cérébrale dans le corps est une violation des processus métaboliques dans le corps, ce qui conduit à:

  • Hypoxie des cellules tissulaires;
  • Violation de l'endothélium capillaire;
  • Spasmes des artères et des veines;
  • Liaison des cellules des molécules plaquettaires;
  • Activation du processus rénine-angiotensive.

Pathologies dans lesquelles se développe le développement d'une maladie cérébrovasculaire - microangiopathie:

  • Pathologies infectieuses;
  • Maladies oncologiques;
  • Maladie du système endocrinien - avec diabète;
  • Maladie des cellules hépatiques;


Blessures aux cellules du cerveau;

  • Maladie d'hémolyse, lorsque les molécules érythrocytaires se brisent et que les molécules d'hémoglobine en sortent;
  • Intoxication du corps avec de l'alcool et des poisons;
  • Pathologie héréditaire génétique de la dystonie;
  • Avec alcoolisme chronique;
  • De la dépendance à la nicotine;
  • Hypertension artérielle - hypertension;
  • Du syndrome - SIDA;
  • Exposition aux produits chimiques;
  • Âge avancé;
  • L'épuisement du corps, suite à une mauvaise alimentation.
  • En tant que maladie secondaire, une angiopathie microvasculaire du cerveau se développe avec:

    • Avec thrombose des artères de grand diamètre;
    • Avec nécrose tissulaire - assez souvent après un infarctus du myocarde;
    • De l'anévrisme des vaisseaux sanguins et des capillaires cérébraux;
    • Après un AVC cérébral;
    • Avec ischémie de l'organe cardiaque.

    Étiologie

    La microangiopathie est principalement causée par un trouble métabolique dans lequel se produisent une hypoxie tissulaire, un dysfonctionnement endothélial vasculaire, un vasospasme, une adhérence plaquettaire et l'activation du système rénine-angiotensine..

    Maladies dans lesquelles se développe une microangiopathie:

    • Infection aiguë - rubéole, rougeole,
    • Blessures,
    • Néoplasmes malins,
    • Endocrinopathie - diabète,
    • Pathologie hépatique-rénale,
    • Intoxication,
    • Syndrome immunodéficitaire acquis,
    • Dystonie d'origine génétique,
    • Maladies hématologiques.

    Les facteurs contribuant au développement de la pathologie comprennent: le tabagisme et l'alcoolisme, l'épuisement général, l'hypertension, la vieillesse, les risques professionnels.

    La microangiopathie du cerveau est une conséquence de la thrombose, de la nécrose, de la prolifération de l'endothélium, de l'hyalinose, des fibrinoïdes, de l'anévrisme capillaire, de l'expansion des veinules et d'autres processus pathologiques qui se produisent dans le corps humain avec une maladie particulière.

    Formes de pathologie

    Il existe 2 formes d'apparition de cette pathologie:

    • Une forme de microangiopathie causée par le diabète sucré (diabétique);
    • Microangiopathie cérébrale - cérébrale.

    Le type de microangiopathie cérébrale se manifeste dans les capillaires cérébraux et peut être une conséquence de l'encéphalopathie microangiopathique de la maladie.

    Les causes de cette pathologie: dommages et destruction de la substance cérébrale blanche, qui se produisent en raison d'une pathologie vasculaire en cas de flux sanguin cérébral altéré, en présence de plaques de cholestérol (athérosclérotiques) sur les vaisseaux du cerveau, et également dans le contexte du type chronique d'hypertension artérielle, avec un indice de pression artérielle constamment élevé.

    L'angiopathie diabétique se manifeste par le fait que la composition sanguine du système sanguin est constamment riche en glucose. La forme la plus grave de diabète se reflète dans la microangiopathie cérébrale.

    En raison d'une concentration élevée de glucose, les parois des capillaires sont endommagées et les parois des aréoles deviennent plus denses et l'intégrité des membranes des veinules, qui contiennent à la fois le cerveau et les cellules des organes vitaux internes.

    Les signes d'une forme diabétique dégénérative dépendent de l'emplacement local du foyer de la pathologie.

    Microangiopathie cérébrale

    La microangiopathie détruit les cellules des vaisseaux sanguins du cerveau, perturbant le travail de tout le cerveau, ce qui conduit au développement des pathologies suivantes dans le corps:

    • Infarctus lacunaire. Ce type de crise cardiaque survient lors de l'occlusion dans les vaisseaux cérébraux de la branche pénétrante;
    • Destruction vasculaire cérébrale diffuse conduisant à une encéphalopathie.

    La manifestation et le développement de la forme cérébrale de la pathologie se produisent lentement et dans le contexte de l'ischémie cérébrale chronique du cerveau, qui provoque la pathologie de l'athérosclérose vasculaire et de l'hypertension.

    Les deux maladies perturbent principalement le système de circulation sanguine, entraînant des troubles et des déviations de la choroïde. Une telle violation se manifeste dans le compactage des coquilles, dans la perte d'élasticité des vaisseaux, ainsi que dans la fragilité des capillaires.

    La symptomatologie de la microangiopathie cérébrale n'apparaît pas immédiatement, car la pathologie est caractérisée par un degré de développement chronique (microangiopathie dégénérative), et ne commence pas par des symptômes sévères, ce qui rend difficile la détermination de la pathologie.

    Les manifestations de l'angiopathie cérébrale commencent par de tels signes:

    • Des anomalies de la mémoire se produisent;
    • La tête qui tourne apparaît;
    • Signes d'un mal de tête, parfois très sévère;
    • Faiblesse de tout le corps apparaissant sans raison;
    • Fatigue physique rapide;
    • Capacité intellectuelle perturbée.

    À la suite d'une violation des membranes des vaisseaux du cerveau et des actions discirculatoires, le processus d'oxydation et de phosphorylation des cellules se produit dans les centres du cerveau. La microangiopathie cérébrale est inextricablement liée à la démence, ainsi qu'à la maladie d'Alzheimer.

    Avec ces pathologies, les symptômes suivants apparaissent:

    • Le sommeil est perturbé, ce qui entraîne de l'insomnie la nuit. Le patient en raison d'un manque de sommeil pendant la journée devient irritable et somnolent;
    • La coordination motrice est altérée;
    • Des tremblements dans la démarche apparaissent;
    • Des types pathologiques de réflexes apparaissent;
    • La vision est altérée;
    • Un anévrisme du nerf optique se manifeste;
    • La douleur aux extrémités se manifeste pendant le mouvement, ainsi qu'au repos;
    • L'épiderme exfolie sur les pieds et des fissures profondes apparaissent sur les talons.

    Angiopathie NK due au diabète

    Forme diabétique de microangiopathie

    La maladie du diabète sucré, qui progresse, entraîne un retard dans la nutrition ou sa violation, ainsi que l'élimination des molécules de métabolite des cellules, des spasmes et un rétrécissement des membranes des vaisseaux sanguins.

    La pression osmotique apparaît dans les vaisseaux d'un excès de glucose dans le sang et d'un excès d'eau. La conséquence de cette condition et une concentration chronique élevée de glucose dans le sang, des dommages aux capillaires et leur destruction complète.

    Formes de la manifestation du type diabétique de microangiopathie:

    • La néphropathie se manifeste, qui est marquée par des dommages aux cellules et aux vaisseaux sanguins de l'organe rénal. Une forme grave de néphropathie conduit à un type d'insuffisance rénale décompensé. Le traitement nécessite une hémodialyse continue ou une transplantation rénale. Dans le diabète sucré, les produits de décomposition de substances contenant une forme toxique s'accumulent et les cellules du corps s'enivrent. Les organes endommagés des reins n'ont pas le temps de filtrer les éléments toxiques, entraînant une intoxication. Le stade initial du développement de la pathologie de la néphropathie se manifeste par une augmentation de l'indice de pression artérielle, dans la faiblesse générale du corps atteint du syndrome néphrotique, un gonflement sévère apparaît. Avec une progression supplémentaire, une insuffisance rénale se produit. Les conséquences du développement de la néphropathie sont l'empoisonnement du corps, dans lequel les fonctions de tous les organes vitaux internes sont violés, ainsi que les écarts dans le fonctionnement des systèmes corporels;
    • La rétinopathie est une forme de développement de la microangiopathie diabétique. Ce type de pathologie affecte la rétine de l'organe oculaire qui, avec une forme progressive de développement, conduit à une cécité complète. Au stade initial de la pathologie, il y a une violation du nerf optique, des contours flous des objets, un flou et une turbidité dans les yeux, ce qui conduit par la suite à des manifestations radicales et aiguës de perte complète de la vision. Pour diagnostiquer cette forme, des méthodes d'ophtalmoscopie sont utilisées, la biomicroscopie du globe oculaire, la visométrie de l'organe oculaire, ainsi que l'angiographie des capillaires rétiniens sont effectuées. Afin de traiter la rétinopathie, il est nécessaire d'ajuster en permanence l'indice de glucose dans la composition sanguine, et également de maintenir ce niveau dans la plage normale, ou indicateurs du type de diabète transfrontalier. Et également éliminer toutes les violations des processus métaboliques du corps;
    • L'angiopathie diabétique sous une forme compliquée se manifeste par une polyneuropathie, qui affecte les cellules des fibres du système nerveux et se manifeste par un ensemble complet de symptômes divers. La sensibilité de l'organisme entier augmente, une sensation accrue d'un état douloureux se manifeste, une douleur intense et un engourdissement dans les membres inférieurs se produisent, des tremblements dans la démarche et des boiteries apparaissent. Il y a un problème avec une érection chez les hommes, des signes d'énurésie et aussi des cheveux ternes et cassants. La peau devient sèche et pâle. Avec la progression de la pathologie de la polyneuropathie, des symptômes plus graves surviennent - difficulté à avaler, troubles de la parole, crampes musculaires et vertiges si forts qu'ils entraînent une perte de conscience. Si vous normalisez l'indice de concentration dans le sang et le rapprochez des indicateurs normatifs, alors presque tous les symptômes de la polyneuropathie disparaîtront. Il est seulement nécessaire de procéder à une correction du glucose immédiatement après le développement de la pathologie et d'être constamment engagé, empêchant le développement de la maladie à un tel stade lorsque des conséquences irréversibles commencent à se produire dans le corps.

    Un exemple de microangiopathie d'étiologie amyloïde (en violation du métabolisme des protéines), directement associée à la démence vasculaire (maladie d'Alzheimer)

    Quelle est la manifestation de la maladie

    La microangiopathie du cerveau présente un certain nombre de symptômes: le patient remarque de plus en plus des troubles de la mémoire, une conscience trouble, souvent une faiblesse sans cause et des maux de tête. Cela se produit à la suite d'une altération de la circulation sanguine dans les capillaires du cerveau. À la suite de dommages aux parois des petits vaisseaux, les processus oxydatifs des lipides y sont activés, des radicaux libres apparaissent, qui ont un effet destructeur sur les cellules du cerveau.

    Étant donné que le développement des symptômes se produit très lentement, le patient ne peut pas toujours réagir à temps et aller chez le médecin. Tout d'abord, une faiblesse apparaît, une personne se fatigue rapidement de son travail habituel. Un symptôme caractéristique de cette maladie est des maux de tête fréquents, qui sont presque impossibles à soulager avec des analgésiques conventionnels. Au fil du temps, le sommeil est perturbé: la nuit, le patient souffre d'insomnie et une somnolence apparaît pendant la journée.

    Avec le développement ultérieur de la maladie, la distraction apparaît, le patient devient oublieux et inattentif. La rigidité de la pensée et la faible capacité de fixer sont caractéristiques. Les symptômes focaux rejoignent ces symptômes. Il peut inclure une démarche tremblante, d'autres troubles de la coordination des mouvements, des troubles de la convergence, un diamètre différent des pupilles, d'autres réflexes pathologiques.

    Les symptômes de la microangiopathie sont également: altération de la fonction visuelle, anévrismes dans les yeux, saignements de nez fréquents, saignements d'estomac, douleur lors de la marche dans le mollet, sensations inconfortables dans les jambes au repos, desquamation de la peau des pieds, sa sécheresse, caillots sanguins dans l'urine.

    Symptômes de la microangiopathie cérébrale

    Les symptômes dépendent de la lésion des cellules tissulaires, du degré de désarmement ainsi que de l'état de la pathologie..

    Les premiers signes de microangiopathie sont:

    • Diminution de l'acuité visuelle;
    • Douleur dans les membres inférieurs;
    • Brûlure dans les jambes;
    • La boiterie apparaît;
    • Saignement gastrique;
    • Saignements de nez;
    • Expectoration de caillots sanguins;
    • Pieds trop secs.

    Symptômes également caractéristiques de la maladie:

    • L'intégrité est rompue dans les vaisseaux de petit diamètre;
    • Le système d'hémostase est perturbé - une mauvaise coagulation du plasma sanguin se produit;
    • Une insuffisance d'organe rénal se développe;
    • Il y a un développement d'hémorragie sous la peau;
    • Les globules rouges sont détruits.

    Symptomatologie

    Avec la microangiopathie, l'intégrité des parois des capillaires est violée et un dysfonctionnement du système de coagulation sanguine se développe.

    Selon la localisation du processus pathologique, la microangiopathie se manifeste par les signes cliniques suivants:

    1. Déficience visuelle,
    2. Douleur, engourdissement, inconfort dans les jambes,
    3. Syndrome de claudication intermittent,
    4. Saignement du nez ou du tractus gastro-intestinal,
    5. Hématurie,
    6. Sang dans les expectorations,
    7. Hémorragie sous-cutanée,
    8. Peeling et peau sèche des pieds.

    La microangiopathie du cerveau se manifeste par des maux de tête constants, des baisses de tension artérielle, des étourdissements, une faiblesse générale, une fatigue excessive, une mauvaise coordination des mouvements, des troubles de la mémoire, une diminution des fonctions mnémoniques, des convulsions convulsives.

    La microangiopathie thrombotique est sporadique.

    la maladie commence par un prodrome intestinal, se traduisant par un syndrome diarrhéique ou post-diarrhéique. La microangiopathie thrombotique est la cause de l'insuffisance rénale aiguë chez les enfants, qui se caractérise par des fluctuations saisonnières au cours des mois d'été. Chez la plupart des femmes malades, le purpura thrombocytopénique se manifeste comme des symptômes typiques de pathologie avec des exacerbations fréquentes. Des manifestations de microangiopathie thrombotique sont observées chez la femme enceinte, chez les personnes souffrant d'hypertension, d'oncopathologie, de maladies systémiques.

    Diagnostique

    Pour établir un diagnostic précis, ainsi que le type de microangiopathie et voir une image de foyers supratentoriels uniques, il est nécessaire de subir une série d'études instrumentales et de tests de laboratoire clinique:

    • IRM du cerveau (imagerie par résonance magnétique). Avec ce type d'étude, des signes d'hypoplasie des artères cérébrales, ainsi qu'une atrophie de la nature cérébrale des vaisseaux, sont détectés. Identifiez tous les foyers d'hémorragie, ainsi que les crises cardiaques. La méthode IRM détecte les foyers de gliose de formes uniques de type supratentoriel;
    • la dopplerographie par ultrasons est une méthode pour détecter la pathologie dans les membranes des vaisseaux sanguins, le rétrécissement des parois vasculaires, et détermine également les changements dans la lumière de tous les vaisseaux de grands diamètres aux petits capillaires, ainsi que les problèmes de thrombose et de colmatage des artères;
    • Échographie du globe oculaire;
    • ECG (électrocardiographie de l'organe cardiaque);
    • Radiographie des extrémités avec microangiopathie des extrémités inférieures;
    • CT (tomodensitométrie).

    Tests cliniques de laboratoire dans l'étude de l'angiopathie:

    • Analyse générale de la composition du sang;
    • Étude biochimique de la composition du sang;
    • Etude biologique du pus avec écoulement des membres malades et détermination de sa sensibilité aux médicaments antibactériens.

    Étude diagnostique des maladies cérébrovasculaires - microangiopathie

    Facteurs prédisposants

    Les facteurs qui provoquent la microangiopathie cérébrale sont:

    • Anomalies dues à une prédisposition génétique associée à la structure des parois des vaisseaux sanguins;
    • Fumer, boire de l'alcool;
    • Pathologie avec coagulation sanguine;
    • Blessures reçues une fois;
    • Infections virales qui affectent les vaisseaux sanguins;
    • Maladies du système endocrinien, y compris le diabète;
    • Hypertension et autres maladies cardiovasculaires;
    • L'effet des toxines sur le corps;
    • Vieillesse.

    Traitement médical et chirurgical de la microangiopathie vasculaire

    Le traitement de la pathologie cérébrale de la microangiopathie se déroule de manière globale, en utilisant un régime pauvre en cholestérol, ainsi qu'un régime pour réduire le glucose dans le sang, ainsi qu'en utilisant des médicaments de divers groupes pharmacologiques:

    groupe pharmacologiquenom des médicaments
    antihypoxants pour prévenir l'hypoxie des cellules du cerveauEmoxipin
    StatinesLovastatine
    groupe fébréFénofibrate
    médicaments nootropes· Nootropil;
    Piracetam
    Pantogam
    médicaments antihypertenseurs· Tenorik;
    · Kapoten
    aides à la microcirculationPentoxifylline
    Xanthinol
    groupe de médicaments angioprotecteursDicinon
    Complmin
    groupe antioxydant de médicamentsSélénium
    Vitamine E
    Vitamines B
    groupe de médicaments antiplaquettairesCardiomagnyl;
    · Curantyl;
    Trental
    coenzymes pour le diabèteFlaviner
    Cocarboxylase

    En plus des médicaments, la physiothérapie est utilisée:

    • Méthode de plasmaphérèse;
    • Traitement de boue;
    • Stimulation par ondes électriques;
    • Réchauffement thermique;
    • Technique de balnéothérapie;
    • Massothérapie;
    • Acupuncture pour la récupération réflexe.

    Lors de la restauration de la lumière dans les vaisseaux, une intervention chirurgicale est appliquée par la technique de cryochirurgie, ou en utilisant la coagulation au laser.

    Thérapie des maladies


    Comme d'autres maladies sont presque toujours impliquées dans le développement de la microangiopathie cérébrale, le traitement vise à les combattre..

    Si le blocage capillaire est provoqué par la présence de diabète chez le patient, le médecin sélectionne une dose individuelle d'insuline pour lui, donne des recommandations sur l'alimentation et le régime.

    Avec l'hypertension, des médicaments antihypertenseurs, des statines et des médicaments qui abaissent les lipides sanguins sont prescrits..

    En outre, ces patients ont besoin d'un régime alimentaire avec une quantité minimale de lipoprotéines et une abondance de fibres. Le médecin sélectionne l'ensemble d'exercices physiques approprié pour eux..

    Tous les patients atteints de microangiopathie ont une amélioration de l'utilisation de médicaments qui abaissent les lipides et le cholestérol, renforcent les parois vasculaires et augmentent leur élasticité. Des antioxydants et des agents antiplaquettaires sont également prescrits..

    En plus des médicaments, l'acupuncture, la physiothérapie, la natation et les massages améliorent l'état de santé des patients.

    Une approche intégrée du traitement est importante, elle vous permet d'intensifier l'approvisionnement du tissu cérébral en oxygène et en substances bénéfiques. Après avoir pris les mesures nécessaires, les symptômes de la maladie disparaissent progressivement.

    La prescription de médicaments et la détermination de leur posologie ne sont possibles que sur la base des résultats des examens. La microangiopathie est une pathologie complexe et dangereuse, car le manque de thérapie peut entraîner une invalidité ou la mort.

    En plus de la pharmacothérapie, il sera utile d'utiliser la médecine traditionnelle, car ils sont également en mesure d'aider le patient à un stade précoce de la maladie.

    Parmi les méthodes folkloriques, on peut noter les décoctions à base de plantes. Ils sont préparés à partir de dioscorée, de pruche, de trèfle des prés, il existe également des collections de médicaments en pharmacie. Il sera très utile d’utiliser le jeûne thérapeutique et le fait de se débarrasser d’un excès de poids affectera favorablement le bien-être du patient..

    Cependant, il faut se rappeler que même si les méthodes folkloriques auront un effet, vous ne devriez pas vous fier uniquement à elles. Par conséquent, vous ne pouvez toujours pas vous passer d'un médecin et vous devez le contacter à temps.

    Le traitement de la forme avancée de la maladie est effectué par intervention chirurgicale. Cela se fait rarement, seulement lorsque les zones situées près du foyer ne peuvent plus compenser la carence de la circulation sanguine, et il est impossible d'améliorer l'état des vaisseaux sanguins avec des médicaments.

    La prévention

    Afin de vous protéger des maladies microvasculaires des vaisseaux cérébraux, il est nécessaire de suivre en permanence les mesures préventives:

    • Surveillance et ajustement constants du glucose dans le sang;
    • Contrôle du cholestérol sanguin;
    • Adhérez à un régime de cholestérol, ainsi qu'à un régime pour diabétiques;
    • Mode de vie sain
    • Ne prenez pas d'alcool;
    • Refuser la dépendance à la nicotine;
    • Ne surchargez pas le corps avec du travail;
    • Évitez les situations stressantes..

    Ces mesures préventives simples contribuent à une microcirculation sanguine appropriée, ce qui affecte favorablement l'état des vaisseaux sanguins et le travail de toute la circulation sanguine dans le corps.

    Image clinique

    L'état du patient présente des syndromes principaux caractéristiques:

    • Les patients se plaignent souvent de maux de tête graves qui sont difficiles à résoudre avec des médicaments et accompagnés d'un symptôme vestibulaire..
    • Le syndrome asthéno-névrotique est prononcé: une personne est déprimée, très irritée, sujette à la dépression et en même temps se fatigue rapidement, dort mal, se sent toujours dépassée, fatiguée.
    • Réduction significative de l'invalidité.
    • En fonction de la localisation des foyers de gliose et de leur taille, le patient présente un syndrome de polynévrite autonome: défaillance de la douleur et sensibilité à la température de la peau à divers endroits.
    • Un autre syndrome caractéristique et dangereux est hémorragique. Il se manifeste par des ecchymoses et des ecchymoses et des saignements de nez. Il est dangereux qu'un saignement interne puisse se produire dans l'espace entre les coquilles du cerveau ou dans la substance du cerveau.

    Variétés

    Il existe plusieurs types d'une telle maladie (en fonction de la cause de la progression et de la localisation de la lésion):

    • diabétique
    • hypertonique;
    • angiopathie des membres inférieurs et supérieurs;
    • rétine de l'œil;
    • hypotonique;
    • cérébral (cerveau);
    • artérielle (cœur);
    • traumatique;
    • jeune.

    Les statistiques médicales sont telles que le plus souvent les patients sont diagnostiqués avec une forme diabétique de la maladie (cela est dû à la prévalence du diabète sucré). Souvent également dans le contexte du diabète, une angiopathie des membres inférieurs se développe. Avec ce type de maladie, on observe un épaississement des parois des vaisseaux et un rétrécissement de la lumière des artères dans les jambes.

    Ces processus constituent ensemble un sol favorable à la progression de l'athérosclérose. L'angiopathie diabétique peut affecter non seulement les vaisseaux des membres inférieurs. Il affecte négativement le fonctionnement des reins, de la rétine et du cœur. Si ce type de maladie n'est pas traité pendant une longue période, cela peut entraîner de graves conséquences, dont la plus triste est le handicap..

    Angiopathie diabétique des vaisseaux rétiniens

    Les raisons de la manifestation d'une angiopathie hypertensive comprennent: une prédisposition génétique, une consommation excessive d'alcool et une hypertension. Une pression élevée affecte négativement la circulation sanguine, ainsi que le travail des organes et systèmes internes en général.

    Danger de maladie

    La partie la plus dangereuse de cette maladie est les foyers de gliose. Autrement dit, les zones touchées où les cellules gliales ont détruit les neurones du cerveau.

    À la jonction des capillaires avec des foyers de gliose, il existe une possibilité de séparation du vaisseau, ce qui entraînera une hémorragie à la surface du cerveau ou directement dans la médullaire. Dans une telle situation, les conséquences sont désastreuses. Une personne mourra ou deviendra invalide. Ce stade de la maladie est appelé microangiopathie discirculatoire..

    A ce stade, les symptômes les plus graves:

    • Troubles cognitifs (pertes de mémoire, perte d'attention, problèmes de réflexion, voire démence);
    • Trouble affectif;
    • Déficience motrice;
    • Troubles pseudobulbaires (difficulté à manger, grossissement de la voix, lenteur de la parole, rires violents et pleurs);
    • Troubles cérébelleux (problèmes de marche et de stabilité, mouvements irréguliers, parole intermittente);
    • Troubles vestibulaires et autonomes (nausées, étourdissements, fréquentes surtensions);
    • Aux stades les plus avancés, des troubles pelviens (incontinence urinaire et fécale) surviennent.

    De plus, la vie du patient, même aux premiers stades, est considérablement compliquée. Il est difficile de mener une vie à part entière, lorsque vous avez constamment des maux de tête, des étourdissements, un corps faible, diverses dépressions, etc..

    Cette condition physique peut être simplement dangereuse en raison de la forte probabilité de blessures. Par conséquent, ne souffrez pas, si vous avez des symptômes similaires, consultez un médecin.

    Changements de style de vie et mesures préventives pour la microangiopathie diabétique

    Le mode de vie fait partie intégrante du traitement réussi de la microangiopathie diabétique.

    Pour mener une vie saine, vous devez:

    • éviter la surcharge émotionnelle, les efforts physiques intenses;
    • renoncer à l'alcool et au tabagisme;
    • exercice quotidien, éviter l'inactivité physique;
    • boire suffisamment d'eau par jour (1,5 - 2 litres);
    • consommer plus de fruits et légumes;
    • suivre un régime.

    Comme vous le savez, suivre un régime est la base de tout traitement. Dans le diabète sucré, il est nécessaire de suivre un régime tel qu'une plaque diabétique. Il comprend la division de l'assiette en plusieurs parties: 25% devraient être des glucides sains, 25% de la viande maigre et 50% des légumes.

    Dans la prévention de la microangiopathie diabétique, les points suivants doivent être observés:

    • surveiller régulièrement la glycémie;
    • pour les tissus suspects altérés sur les membres, consultez un médecin;
    • lorsque vous visitez des lieux publics à forte humidité, utilisez des chaussures jetables;
    • examinez chaque jour attentivement la peau;
    • en cas d'infection bactérienne, utiliser des agents antiseptiques;
    • porter des chaussures uniquement à partir de matériaux naturels;
    • éviter l'hypothermie;
    • effectuer quotidiennement des soins hygiéniques des membres;
    • suivre un régime;
    • Exercice
    • éviter les surtensions et les situations stressantes;
    • manger plus de légumes et de fruits;
    • Évitez les aliments qui contiennent des glucides rapides
    • visiter régulièrement un endocrinologue;
    • surveiller le métabolisme des graisses et des glucides;
    • examen préventif annuel par un ophtalmologiste et un chirurgien.

    Le plan standard pour le diagnostic de la pathologie comprend:

    • Échographie du fond d'œil;
    • Échographie des vaisseaux sanguins;
    • radiographie
    • IRM
    • CT.

    Les médecins peignent le traitement d'une maladie en fonction de l'étiologie et de la localisation de la lésion. Dans la plupart des situations cliniques, un traitement médicamenteux est prescrit au patient, dont le principal objectif est d'améliorer la microcirculation sanguine. De plus, la physiothérapie est nécessairement incluse dans le plan de traitement..

    Classification des angiopathies diabétiques

    L'angiopathie diabétique est un concept collectif qui inclut la défaite des petits vaisseaux - capillaires et artérioles précapillaires (microangiopathie), artères de moyen et gros calibre (macroangiopathie). Les angiopathies diabétiques sont des complications tardives du diabète, se développant en moyenne 10 à 15 ans après la manifestation de la maladie.

    La macroangiopathie diabétique peut se manifester dans un certain nombre de syndromes: athérosclérose des artères coronaires et de l'aorte, athérosclérose des artères cérébrales et athérosclérose des artères périphériques. La microangiopathie diabétique peut inclure la rétinopathie, la néphropathie, la microangiopathie des membres inférieurs. En outre, des lésions vasculaires peuvent se produire sous la forme d'une angiopathie universelle, combinant macro et microangopathie. À son tour, la microangiopathie endoneurale contribue à une altération de la fonction nerveuse périphérique, c'est-à-dire au développement d'une neuropathie diabétique.

    Quelle méthode de diagnostic de la microangiopathie choisir: IRM, TDM, angiographie

    Le diagnostic du syndrome commence par la collecte d'informations, qui tiennent compte de l'âge du patient, de ses plaintes, des maladies antérieures et connexes..

    La prochaine étape sera la nomination de la biochimie sanguine, un test sanguin clinique général et une étude sur le taux de coagulation.

    On examine le système vasculaire, leur degré de perméabilité, la présence de congestion, la composition du sang est étudiée.

    Pour clarifier le diagnostic, de telles études sont réalisées:

    • dopplerographie;
    • électroencéphalographie;
    • Tomodensitométrie;
    • IRM
    • si nécessaire, consultez un ophtalmologiste.

    La TDM et l'IRM aident à détecter les foyers de gliose, à évaluer la taille des dommages aux vaisseaux sanguins et aux capillaires, à détecter les sites d'expansion dans les vaisseaux.

    Méthode de sélection

    Ischémie vasculaire de petit calibre. Imagerie axiale FLAIR- (a) et pondérée T1 (b). Dans le mode de visualisation axiale de liquide sombre, des zones hyperintensives sont identifiées, constituées de petits foyers aux limites claires et / ou de foyers nodaux fusionnés. En mode pondéré T1, ces zones sont hypo-intensives.

    • Fusion des zones d'hypodensité dans le parenchyme cérébral.
    • Lésions hypodensides clairement délimitées de 2 à 5 mm sans exposition volumétrique
    • Localisation caractéristique.
    • Fusion de zones hyperintensives sur T2-VI et d'images pondérées en protons ou de zones hypointensives en matière blanche sur T1-VI.
    • Foyers hyperintensifs clairement délimités de 2 à 5 mm de taille sur T2-VI et images pondérées en protons ou zones hypointensives sans signe d'exposition volumétrique (sur T1-VI) de la localisation caractéristique ci-dessus.
    • Micro-saignement multiloculaire sur T2 * -VI.

    Conséquences possibles

    L'angiopathie rétinienne peut être compliquée par un glaucome, des cataractes, un décollement de la rétine, une atrophie du nerf optique, une perte de vision partielle ou complète.

    Dans le contexte d'une angiopathie sévère d'étiologie diabétique, d'un syndrome du pied diabétique, une gangrène se développe, ainsi qu'une intoxication du corps avec un risque élevé de décès.

    L'angiopathie artérielle est compliquée par la formation de caillots sanguins, le développement d'attaques d'angine de poitrine, l'infarctus du myocarde.

    Une complication de l'angiopathie cérébrale peut être une diminution significative de la qualité de vie en raison d'attaques intenses et prolongées de maux de tête, d'accident vasculaire cérébral.

    La pathologie des capillaires appartient à la liste des maladies graves, nécessite l'utilisation d'une thérapie complexe. Si la thérapie nécessaire n'est pas utilisée, l'état du patient s'aggrave. Les résultats d'un traitement de mauvaise qualité: invalidité, décès.

    L'accès intempestif à un spécialiste conduit aux résultats suivants: accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, cécité, problèmes rénaux.

    Le diagnostic préliminaire de la maladie, le site de l'inflammation, la déformation vasculaire peuvent réduire les conséquences de la maladie. Il est impossible d'éliminer complètement les symptômes de la maladie, un traitement adéquat permet de ralentir le développement de la maladie, pour éviter d'éventuelles complications.

    La pathologie des capillaires est une maladie grave qui nécessite une thérapie complexe. En son absence, l'état du patient peut s'aggraver. Les conséquences possibles d'un traitement inapproprié ou prématuré sont:

    • handicap du patient;
    • mort du patient.

    Un accès tardif à un médecin peut conduire au développement de:

    • un accident vasculaire cérébral;
    • crise cardiaque;
    • ischémie;
    • perte de vision;
    • insuffisance rénale.

    Le diagnostic précoce de l'état pathologique, la localisation des lésions et le degré de divers changements dans les parois vasculaires permettent de minimiser les conséquences de la maladie.

    Panneaux

    Les signes et symptômes cliniques de la macroangiopathie dépendent directement des vaisseaux affectés. Si les membres inférieurs sont touchés, cela se produit:

    1. altération de la circulation sanguine dans les jambes;
    2. syndrome de douleur sévère;
    3. gonflement accru.

    Un symptôme caractéristique sera toujours la claudication intermittente. Lorsqu'un caillot se produit dans un vaisseau, la gangrène peut commencer..

    En cas de lésion des vaisseaux cérébraux, le patient peut présenter des signes d'accident vasculaire cérébral, en passant par des attaques ischémiques cérébrales (transitoires) (cette condition est appelée un AVC réversible à court terme).

    Le patient peut commencer à montrer des signes de la maladie:

    • déficience de mémoire;
    • mal de crâne;
    • perturbations réversibles de la coordination focale;
    • parésie.

    La forme hypertensive de la macroangiopathie conduit inévitablement au développement d'une maladie coronarienne. Hypertendu avec une pathologie cardiaque ressentira un essoufflement, une douleur intense derrière la poitrine, entre les omoplates, surtout après une activité physique active.

    La progression de la maladie provoque une mauvaise tolérance à l'activité motrice, des crises de douleur fréquentes pouvant apparaître spontanément. Une manifestation aiguë de la maladie coronarienne sera l'infarctus aigu du myocarde.

    Au stade préliminaire, il n'y a pas de formation d'angiopathie et de manifestations, à ce sujet, il reste difficile à remarquer à l'œil nu. De petits patchs solitaires avec des vaisseaux modifiés sont alimentés en sang par des vaisseaux collatéraux (à proximité). À cet égard, les symptômes apparents de la microangiopathie cérébrale sont initialement absents.

    De plus, lorsqu'une certaine partie de la microvascularisation est déjà affectée, l'apport sanguin collatéral n'est pas en mesure de remplacer les vaisseaux qui ont quitté la circulation sanguine, un grand nombre de neurones meurent, les signes suivants de microangiopathie cérébrale apparaissent:

    • Douleur Caractérisé par une intensité élevée, douloureuse. Il est assez mal géré pour réduire à l'aide de médicaments.
    • Défaillances de l'appareil vestibulaire. Vertiges, yeux flous, désorientation dans l'espace. Occurrence probable de perturbations de la coordination.
    • Syndrome asthéno-névrotique. Une caractéristique des patients est une diminution du fond émotionnel. Caractérisé par une irritabilité et une nervosité accrues. Souvent, l'apparition de conditions dépressives. Trouble du sommeil.
    • Il y a de l'insomnie la nuit et une somnolence peut survenir pendant la journée. Il y a un sentiment de léthargie incessante.
    • Des foyers de microangiopathie cérébrale se produisent avec divers symptômes selon le lieu. Violations possibles de la douleur et de la sensibilité à la température.
    • Encéphalopathie Exprimé à des degrés divers..

    Ainsi, le syndrome de microangiopathie cérébrale ne se manifeste pas spécifiquement. Les symptômes de nombreuses autres maladies cérébrales peuvent passer de la même manière. Leur apparition est causée par des troubles de la circulation sanguine. À la suite de dommages aux parois vasculaires, des processus oxydatifs des lipides se produisent, des lipides apparaissent qui ont un effet nocif sur les cellules du cerveau.

    La progression ultérieure de la maladie entraîne:

    • À la distraction de l'homme;
    • Occurrence de pertes de mémoire;
    • La démarche devient instable;
    • Les élèves commencent à différer en taille;
    • La vision s'affaiblit;
    • Saignement persistant du nez;
    • Saignement à l'intérieur de l'estomac;
    • Peeling des pieds;
    • Des caillots sanguins apparaissent dans l'urine.

    Pronostic pour les patients

    Les manifestations de la microangiopathie diabétique sont diverses. Tout dépend de la durée de la maladie et du niveau des dommages..

    Les symptômes de la microangiopathie diabétique comprennent:

    • pâleur de la peau, manque de croissance des cheveux sur les membres;
    • l'apparition de défauts ulcératifs (voir photo ci-dessus);
    • refroidissement des membres;
    • violation de la sensibilité des membres inférieurs;
    • l'apparition de douleurs dans les membres lors de la marche;
    • défauts ulcéreux profonds sur la peau des membres.

    Aux premiers stades de la maladie, un changement de la couleur de la peau se produit, la sensibilité est altérée. Dans la deuxième étape, la douleur se produit dans les membres, le refroidissement, l'aggravation des défauts cutanés.

    La complication la plus grave de la microangiopathie diabétique est le développement d'un pied diabétique (photo ci-dessus). Elle se développe dans 70% des cas et conduit le plus souvent au développement d'une gangrène du membre. Les facteurs prédisposants au développement du pied diabétique sont:

    • infection ulcéreuse;
    • maladie fongique des jambes:
    • tout dommage à la peau;
    • immunité diminuée.

    Avec le développement d'un pied diabétique, un changement de température local se produit, l'absence de pulsation dans les artères, une hyperémie de la peau, un gonflement.

    La microangiopathie diabétique est une maladie chronique. Il n'y a pas de récupération complète, cependant, il est possible de réduire les exacerbations de la maladie. Pour ce faire, vous devez maintenir un mode de vie sain, un traitement rapide et maintenir une glycémie optimale.

    • développement d'une nécrose aseptique du membre;
    • infection de la surface de l'ulcère;
    • développement d'un pied diabétique;
    • développement de la gangrène des membres.

    La microangiopathie diabétique est une maladie chronique des petites artères qui s'est développée à la suite de la longue évolution du diabète. La pathogenèse de la maladie est un trouble métabolique, entraînant une perméabilité de la paroi vasculaire, la formation de caillots sanguins.

    Le diagnostic de la maladie est effectué selon un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire. Le traitement dépend du stade et du niveau de la lésion. Les mesures thérapeutiques comprennent: un régime amaigrissant, l'utilisation de médicaments agissant sur la normalisation du glucose dans le sang, le métabolisme, ainsi que l'amélioration des propriétés rhéologiques du sang.

    DÉTAILS: Creatine kinase mv qu'est-ce que c'est

    Méthodes de diagnostic utilisées

    Pour diagnostiquer une condition pathologique, le médecin recueille des antécédents médicaux complets du patient, en accordant une attention particulière aux plaintes suivantes:

    • maux de tête sévères qui ne disparaissent pas après la prise d'analgésiques;
    • troubles des fonctions vestibulaires;
    • syndrome asthéno-névrotique (traits caractéristiques: mauvaise humeur, irritabilité, dépression, fatigue constante, sommeil intermittent);
    • performances réduites;
    • violations de la sensibilité cutanée dans certaines zones;
    • l'apparition d'ecchymoses sur le corps;
    • saignements de nez.

    Ces problèmes sont caractéristiques de nombreuses maladies.Par conséquent, en outre, le patient est soumis à des examens:

    • chimie sanguine;
    • test sanguin clinique;
    • test de coagulation sanguine;
    • encéphalogramme.

    Pour diagnostiquer la maladie, des procédures sont appliquées qui peuvent détecter la localisation de la pathologie, examiner l'état du système vasculaire du patient.

    La procédure d'IRM est considérée comme la plus sûre et la plus informative à ce jour..

    La procédure vous permet de détecter les lésions focales des vaisseaux sanguins, de connaître leur taille et leur localisation.

    Afin de détecter l'hypertension, il est nécessaire de subir un examen complet. Il comprend nécessairement:

    1. don de sang pour une analyse générale, pour le cholestérol, la créatinine;
    2. détermination de la pression artérielle;
    3. analyse de la réponse de l'organisme au traitement entrepris.

    Un diagnostic plus détaillé de l'hypertension et de la macroangiopathie doit être déterminé par les symptômes cliniques. Les lésions des vaisseaux du cerveau, ainsi que la région cervicale, nécessitent l'utilisation de l'IRM (imagerie par résonance magnétique), des ultrasons (échographie).

    Pour comprendre l'activité cardiaque et analyser l'état des vaisseaux sanguins, la coronarographie, l'échocardiographie et l'électrocardiographie sont utilisées. Tout changement rénal peut être observé par échographie, analyse d'urine, urographie intraveineuse.