Principal / Accident vasculaire cérébral

Changements focaux dans le cerveau d'origine vasculaire

Accident vasculaire cérébral

Les foyers vasculaires dans le cerveau sont un groupe de maladies dont la cause est une violation de la circulation sanguine de la substance cérébrale. Ce terme désigne tout processus pathologique ou maladie associé à des problèmes de circulation sanguine dans les réseaux artériels, veineux et lymphatiques du cerveau.

Les foyers de gliose d'origine vasculaire sont les conséquences des maladies vasculaires. La gliose est un tissu formé dans la substance du cerveau en raison d'une violation de sa structure dans le contexte d'une circulation sanguine altérée. La gliose est une combinaison de neuroglia - un tissu qui sert de défense et de soutien nutritionnel supplémentaire aux neurones.

La gliose d'origine vasculaire peut être comparée au tissu conjonctif de la peau. Ainsi, avec une coupe profonde de la peau, le site de la lésion est recouvert de tissu biologique de remplacement - cicatrice - matériel biologique épais et dense. Cela se produit également dans le cerveau: les neurones morts sont remplacés par des neuroglies et la substitution à grande échelle est appelée gliose..

On distingue les types de gliose suivants:

  1. Fibreux. Cette variété se caractérise par la croissance des fibres du corps glial que les cellules de la neuroglie elles-mêmes.
  2. Anisomorphe. Les fibres de glie croissent de façon aléatoire, de façon aléatoire. De plus, il n'y a pas de rapport correct entre les corps gliaux et leurs fibres.
  3. Isomorphe. Les fibres et le corps croissent uniformément.
  4. Diffuser. Elle se caractérise par une propagation modérée de la neuroglie à la surface du cerveau, y compris des parties de la moelle épinière..
  5. Périvasculaire. La gliose se propage principalement autour des vaisseaux affectés.
  6. Sous-épendymaire. Le tissu glial se forme sur et sous les parois des ventricules du cerveau.

Les changements focaux dans la substance du cerveau d'origine vasculaire au cours du développement remplacent les tissus spécifiques et actifs. Cela conduit à des maladies mentales et neurologiques. Les capacités cognitives du cerveau s'aggravent, un tableau clinique spécifique et non spécifique se forme (dépend de la localisation des foyers d'origine vasculaire).

Les causes

On distingue deux groupes de causes de gliose d'origine vasculaire:

Le premier groupe est direct et direct qui affecte la structure organique de la substance cérébrale:

  • AVC ischémique. Cette pathologie est caractérisée par une insuffisance circulatoire aiguë due à l'embolie ou au thrombus pénétrant dans la circulation sanguine. La conséquence d'un AVC ischémique est l'infarctus cérébral et le ramollissement de la matière blanche et grise. En raison de la lésion, le mécanisme de défense est activé et les neurones perdus sont remplacés par des cellules gliales..
  • AVC hémorragique. La condition est caractérisée par une hémorragie dans l'épaisseur de la substance cérébrale due à une violation de l'intégrité du vaisseau. Ce n'est pas le tissu dans lequel l'hémorragie s'est produite qui est le plus affecté, mais la zone qui, en raison du manque de sang, souffre de la famine en oxygène et en nutriments.
  • Athérosclérose des vaisseaux cérébraux. La pathologie est caractérisée par une altération du métabolisme des graisses et, par conséquent, par le dépôt de tissu adipeux sur la paroi interne des artères. Cela entraîne une altération du flux sanguin: le cerveau reçoit moins d'oxygène et de nutriments. Les zones particulièrement nécessiteuses souffrent, dans lesquelles la substitution a lieu.

Le deuxième groupe - causes indirectes qui affectent directement le tissu cérébral:

  1. Maladies cardiaques: insuffisance cardiaque, arythmie, maladie coronarienne. Une quantité insuffisante de sang pénètre dans le cerveau.
  2. Hypertension artérielle et hypertension. Vasoconstrictions, la moelle reçoit moins d'oxygène.
  3. Diabète. Les petits vaisseaux sanguins sont affectés, provoquant de petits foyers de gliose.
  4. Tabagisme, alcool. L'effet toxique des poisons «lessive» les nutriments des neurones et les tue.
  5. Mode de vie sédentaire.
  6. Stress, anxiété, stress psycho-émotionnel, dur labeur physique, épuisement intellectuel.

Symptômes

Le tableau clinique des foyers gliaux d'origine vasculaire est déterminé par la localisation du tissu remplacé. Les tissus variables ne provoquent pas de violations flagrantes, cependant, en présence de foyers à grande échelle, la gliose «réduit» le contexte général de la vie, en détériorant sa qualité.

Cela entraîne une diminution générale des capacités cognitives: le rythme de la pensée ralentit et le contrôle de son comportement est partiellement perdu. Les patients ont de la difficulté à acquérir de nouvelles informations et compétences. Les relations causales sont plus difficiles à établir. Les patients pensent plus lentement.

Avec les lésions profondes de la gliose, les schémas moteurs complexes sont oubliés: les patients oublient comment nouer des lacets, comment jouer d'un instrument de musique. Le vocabulaire se raréfie: les phrases sont monotones, il y a peu ou pas de synonymes dans le discours.

La sphère émotionnelle-volitive est bouleversée. Les émotions «s'émoussent»: tous les sentiments perdent expression et couleur. La motivation diminue: le désir d'en savoir plus sur le monde est perdu.

Région temporelle, pariétale et occipitale

L'ouïe, la parole et la vision sont bouleversées. Perception perturbée des compositions complexes. Sens du rythme perturbé. La précision de la vision se détériore. Le seuil de sensibilité générale s'élève: les sensations du toucher tactile perdent en netteté. La mémoire s'aggrave.

Foyers supratentoriels uniques de gliose d'origine vasculaire

La présence de foyers dans les structures cérébelleuses constitue une image du trouble de la coordination. La démarche est cassée. On l'appelle le camping «ivre»: l'équilibre est perturbé, le patient écarte largement les jambes pour maintenir l'équilibre et ne pas tomber.

Membres tremblants. Cela se produit au repos et pendant le mouvement. Les doigts individuels tremblent également. La vision est altérée. Le nystagmus apparaît - une rotation synchrone des globes oculaires dans une direction avec une fréquence de 60 mouvements par minute.

Le tonus musculaire est perturbé dans le sens de l'affaiblissement. Dans ce cas, les réflexes tendineux diminuent. Les muscles sont de taille réduite. Le synchronisme des muscles fléchisseurs et extenseurs est perturbé. L'écriture est bouleversée: les lettres des patients sont difficiles à lire et à épeler.

La présentation clinique de foyers supratentoriels uniques de gliose d'origine vasculaire affecte également les troubles de la parole. Elle perd de sa fluidité, se fait chanter. Par exemple, une personne parle lentement et en syllabes: "mo-lo-ko". En même temps, le rythme de la parole est observé.

Diagnostic et traitement

La gliose d'origine vasculaire est diagnostiquée en consultant un psychiatre, un psychologue médical et en utilisant des méthodes de recherche instrumentales. Lors d'un examen subjectif, l'apparence du patient, son discours, ses mouvements, son vocabulaire et sa vitesse de réaction sont étudiés. Les méthodes instrumentales identifient les lésions. Cela se fait en utilisant l'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie..

La thérapie vise à éliminer les causes et les symptômes. Le traitement étiotrope consiste donc à restaurer la circulation cérébrale. Prescrire des médicaments qui améliorent le flux sanguin cérébral et la sensibilité des tissus cérébraux à l'oxygène. La thérapie symptomatique vise à améliorer les capacités cognitives et à éliminer les perturbations émotionnelles. Des médicaments nootropes, antidépresseurs, anti-anxiété et sédatifs sont prescrits.

Quels sont les changements focaux dans la substance du cerveau de nature circulatoire et comment traiter

La perturbation de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau est une maladie qui provoque une dégradation rapide et des symptômes qui interfèrent avec les activités quotidiennes. Elle n'est attachée ni à l'âge ni à la race. Souvent, la cause de ces pathologies est des changements focaux dans la matière blanche du cerveau. Il est important de noter les symptômes de l'écart qui apparaît à temps et de commencer le traitement avant qu'il n'entraîne des conséquences irréversibles.

L'essence du problème

Le cerveau a besoin d'une «alimentation» constante en sang. Il entre en contact avec la substance blanche, répandant les substances nécessaires dans tout le corps. Sans un apport systématique d'oxygène et de glucose, les connexions neuronales commencent à mourir. Cette condition est appelée hypoxie. Après 5 minutes de cette condition, la nécrose commence à se former, rendant la réparation des tissus impossible. Sans l'aide de médecins, une personne perdra la plupart des fonctions cognitives et mourra même. Par conséquent, la destruction du liquide cérébral doit être traitée. La récupération complète du patient n'est pas toujours possible. Les médicaments vous permettent de contrôler le développement de la pathologie et de mener une vie normale.

Cependant, toutes les maladies ne bloquent pas instantanément l’accès du cerveau au sang. Parfois, tout commence par des changements focaux dans la matière cérébrale de nature discirculatoire. Le corps a par nature une sorte de filet de sécurité pour ce cas: les vaisseaux sont équipés de canaux spéciaux qui fournissent des sections séparées de l'organe avec du sang supplémentaire si la veine principale ne résiste pas à cela. Mais un tel mécanisme n'est pas toujours efficace. Cela ne fonctionnera pas si les centres de destruction sont trop étendus. Cependant, il peut y en avoir plusieurs, ce qui réduit les chances de récupération complète des organes.

Stades de développement

La maladie peut apparaître de façon inattendue ou progresser lentement. Un changement focal d'une substance discirculatoire provoque toujours des lésions cérébrales dans une ou plusieurs zones. En l'absence de traitement rapide, la maladie peut devenir chronique. Ensuite, la situation se développe lentement jusqu'à ce qu'une personne décède. Il est important de reconnaître les symptômes de ce trouble à temps et de commencer le bon traitement..

Au premier stade, il ne peut y avoir presque aucun signe de la maladie. Dans le diagnostic, le médecin peut nommer avec précision non seulement la pathologie, mais aussi son stade. Au début, le patient ne présente presque aucun symptôme de troubles circulatoires dans le cerveau. En raison de signes bénins, l'examen peut ne pas donner de résultats, vous devez donc informer le médecin des écarts même subtils du bien-être. Ce n'est qu'en présence de plaintes spécifiques qu'un spécialiste aura la possibilité de reconnaître les changements focaux d'une substance avant que des conséquences irréversibles n'apparaissent. Dans un deuxième temps, les transformations cérébrales de nature vasculaire deviennent destructrices:

  • les tissus commencent à mourir;
  • une nécrose apparaît sur les vaisseaux;
  • la matière grise (liquide cérébral) meurt;
  • les fonctions cognitives du patient sont altérées;
  • des symptômes d'hypoxie apparaissent.

Le traitement de cette pathologie dépend toujours du rythme de son développement et de la maladie primaire.

Les médecins distinguent un changement multi-infarctus d'une substance d'origine vasculaire et ischémique. Le premier est dû à des chutes de pression constantes. Cela use les parois des veines et des capillaires, ce qui provoque des micro-coups dans différentes parties du cerveau. De telles pathologies provoquent une destruction tissulaire irréversible, difficile à diagnostiquer au stade I. La cause de cette condition est le plus souvent une hypertension artérielle. Au moins, cette pathologie se développe dans le contexte de la fibrillation auriculaire.

Les changements ischémiques résiduels dans la matière cérébrale résultent du rétrécissement des artères et des veines. La violation du flux sanguin se produit en raison de lésions diffuses des tissus organiques. Une telle pathologie se développe avec une maladie athéroscléreuse ou une thrombose. Contrairement aux troubles multi-infarctus, les changements ischémiques ont des symptômes soudains, qui peuvent entraîner la mort en peu de temps. Ce type de lésion est la maladie de Binswanger. Il peut être à la fois la cause profonde et la conséquence d'une destruction diffuse de la matière blanche. La pathologie est incurable et en raison de son développement rapide, elle est dangereuse même pour les adolescents. En peu de temps, une personne avec un tel diagnostic peut passer d'un scientifique à un crétin, car la destruction de la substance provoque une démence prématurée et des troubles neurologiques.

Causes possibles de pathologie

Des changements focaux uniques et multiples dans la substance du cerveau de nature discirculatoire peuvent apparaître en raison de nombreuses maladies qui modifient la composition du sang ou provoquent la destruction des vaisseaux sanguins. L'une des raisons les plus courantes du développement de cette pathologie est l'ostéochondrose. La maladie de la colonne vertébrale peut affecter la circulation sanguine en serrant une artère. En raison d'une mauvaise circulation des fluides, le cerveau n'arrête pas de fonctionner, mais est lentement détruit, ce qui conduit à une nécrose tissulaire irréversible.

Au moins une pathologie se développe en raison de blessures de la colonne cervicale. La raison peut être non seulement un accident ou un coup, mais aussi des activités sportives ordinaires. Par exemple, les blessures de la colonne cervicale se produisent souvent en raison de tentatives d'effectuer un yoga asana complexe ou de la mauvaise exécution d'un tour de gymnastique. Même un léger déplacement de l'os provoque un blocage partiel du flux sanguin. Dans les cas graves, il y a une hypoxie complète. Sans soins d'urgence, une personne atteinte d'une vertèbre cervicale peut mourir.

Parfois, des changements focaux dans la substance du cerveau de nature discirculatoire se produisent en raison d'une maladie cardiaque. Par exemple, avec une crise cardiaque, la circulation sanguine est altérée. Le fluide cesse de fournir du glucose et de l'oxygène au cerveau, déclenchant une nécrose tissulaire. Chez les patients cancéreux, la tumeur peut interférer avec le fonctionnement normal de l'organe ou créer des blocages avec leur taille. Les personnes à risque sont:

  • stress chronique;
  • obésité stade I et II;
  • diabète sucré;
  • hypertension artérielle;
  • l'athérosclérose;
  • inflammation des méninges (arachnoïdite, leptoméningite, pachyméningite);
  • Infection par le VIH
  • trouble métabolique;
  • conséquences d'un AVC ischémique;
  • sclérose en plaques;
  • troubles circulatoires causés par un accident vasculaire cérébral, des changements dystrophiques ou une crise cardiaque;
  • angiopathie amloïde;
  • hyperhomocystéinémie.

Bien que la maladie puisse toucher même un enfant, les personnes à risque ont entre 30 et 80 ans.

Symptomatologie

La chose la plus difficile est de diagnostiquer les dommages à la substance cérébrale au stade I, car pendant cette période, les signes de la maladie sont absents ou légers. Par conséquent, vous devez consulter un médecin si vous présentez l'un de ces symptômes. Leur apparition signifie qu'un changement focal dans le liquide cérébral de nature discirculatoire est passé sous une forme plus agressive. Cela indique une nécrose tissulaire. Une petite destruction peut être inversée. Cependant, des dommages graves peuvent entraîner la mort ou une démence à vie..

Lorsque la substance blanche est détruite, des interruptions du fonctionnement du cerveau se produisent. Ils provoquent des symptômes, indiquant des changements focaux dans la matière blanche de nature discirculatoire. Ces signes comprennent:

  • crampes musculaires soudaines;
  • migraines et maux de tête en l'absence de raisons objectives;
  • paralysie temporaire ou permanente;
  • troubles de la parole (une personne parle mal, bégaye, manque des lettres);
  • crises d'épilepsie et convulsions;
  • diminution de la mémoire et des capacités cognitives;
  • troubles mentaux (en particulier sans hérédité et autres raisons du développement de la maladie);
  • étourdissements et nausées persistantes;
  • hypertension artérielle;
  • vision floue, perte de capacité à distinguer les couleurs.

Diagnostique

En cas de symptômes mineurs, le médecin peut prescrire un test sanguin et urinaire pour exclure d'autres maladies. Si les études n'ont pas révélé d'anomalies, le patient reçoit une référence en IRM. Cet examen vous permet de voir l'état général du cerveau et même de détecter des micro-AVC. Cependant, l'appareil n'attrape pas toujours les petites lésions. Avec un traitement inapproprié, les signes de changements focaux dans la substance du cerveau de nature circulatoire ne passent pas. Dans ce cas, vous pouvez vous inscrire à nouveau à un examen ou vous rendre dans une autre clinique pour un diagnostic.

Lors de la prescription d'un traitement, le spécialiste ne se concentre pas uniquement sur la cause profonde de la maladie. Vous pouvez déterminer la pathologie et son stade par l'emplacement du foyer du changement dans la substance blanche. La maladie est divisée en 3 types sur le site de destruction du liquide cérébral:

  1. Les changements focaux de nature discirculatoire dans le lobe frontal signifient qu'une crise hypertensive a été vécue par une personne. L'état pathologique de cette partie du cerveau peut indiquer une hypertension. Les lésions mineures sont congénitales. Ils ne constituent pas une menace pour la vie, mais leur développement doit être surveillé en permanence..
  2. Les grandes lésions de l'hémisphère peuvent indiquer un blocage vasculaire dû à des lésions de la colonne vertébrale. Le défaut est également causé par la courbure congénitale, la croissance ou la manifestation de l'athérosclérose. Souvent, la cause est une hernie intervertébrale.
  3. De multiples foyers, se manifestant par l'IRM à balayage, signifient qu'une pathologie grave s'est développée. Ces troubles nécessitent un traitement immédiat pour prévenir la démence prématurée. La dystrophie de la substance du cerveau peut conduire à un état pré-AVC.

En plus de l'IRM, le médecin prescrit des examens supplémentaires pour établir la cause profonde de l'état pathologique et identifier les maladies concomitantes.

Méthodes de traitement

Étant donné que la destruction de la substance blanche est une violation grave de l'organisme, vous ne pouvez pas choisir vous-même des médicaments. Avec un mauvais traitement, la situation peut empirer. Si aucune mesure n'est prise, la démence se développera au fil du temps en raison de la nécrose des tissus cérébraux, et par la suite, cela entraînera la mort. Le traitement ne doit être prescrit que par un médecin connaissant parfaitement les antécédents médicaux.

Dans certains cas, les médicaments ne sont pas prescrits. Par exemple, si les petites lésions étaient congénitales et n'ont pas progressé, le patient n'a pas besoin de traitement. Cependant, il doit subir un examen une fois par an pour suivre l'évolution de la maladie et, en cas d'évolution, prendre des mesures à temps. Au fil du temps, ces pathologies peuvent disparaître ou s'aggraver, de sorte qu'une personne qui a reçu un diagnostic de lésion de la substance blanche doit demander de l'aide si des symptômes de ce trouble se produisent..

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement des changements focaux dans la substance blanche, différents médicaments sont utilisés en combinaison avec des changements de style de vie. Des médicaments sont nécessaires pour traiter la cause de la destruction des fluides cérébraux. Les médicaments stabilisent les vaisseaux sanguins, améliorent la circulation sanguine. Certains d'entre eux fluidifient également le sang, vous devez donc consulter un médecin avant de prendre des pilules. En présence d'anévrismes ou d'autres pathologies, un manque de viscosité du fluide peut entraîner la mort. Pour le traitement des changements focaux dans la substance cérébrale,

  • Pentoxifylline;
  • Cinnarizine;
  • Vinpocétine;
  • Dihydroérocriptine.

Les médecins sélectionnent les médicaments en fonction de leur capacité à bloquer l'apport en calcium et à normaliser la pression artérielle. Ces médicaments agissent comme des neuroprotecteurs, comme la cérébrolysine. Si le patient a besoin d'antioxydants ou de médicaments antihypoxiques, on lui prescrit du piracétam ou de la cytoflavine. Les médicaments vestibulotropes arrêtent les symptômes tels que la démarche stupéfiante, les étourdissements. Ils sont capables depuis longtemps de simplifier la vie quotidienne d'une personne souffrant de la destruction du liquide cérébral.

Les préparations pour arrêter les spasmes vasculaires et augmenter leur élasticité peuvent différer dans le type d'effet sur le corps..

Traitement des troubles cognitifs

La destruction de la substance blanche affecte négativement les capacités mentales d'une personne. La mémoire est brisée, le centre de parole en souffre. Parfois, la maladie provoque le développement de troubles mentaux. Si la mémoire à court terme est affectée et qu'il y a des problèmes de concentration, le médecin prescrit du donépézil. Il stimule les impulsions neurales et améliore la qualité de leur passage. Après 2-3 jours de prise de ce médicament, les hallucinations disparaissent chez les patients, l'apathie disparaît. Le médicament aide à la répétition automatique du même type de mouvements. Les médicaments pour le soulagement des troubles cognitifs sont sélectionnés individuellement, car avoir des contre-indications. Par exemple, l'utilisation de la rivastigmine est interdite aux personnes souffrant d'ulcères d'estomac. Elle aggrave les problèmes du système cardiovasculaire, les problèmes respiratoires et les problèmes intestinaux..

Étant donné que les changements focaux dans la substance blanche de nature discirculatoire provoquent souvent des troubles émotionnels, les médecins prescrivent souvent des médicaments appropriés pour supprimer les émotions négatives. Sans traitement, ces symptômes peuvent entraîner une dépression chronique ou un trouble anxieux. Les antidépresseurs sont prescrits pour soulager les explosions émotionnelles et la dépression. Pour le traitement, des inhibiteurs sélectifs sont utilisés. Les moyens de ce type ne peuvent être achetés à la pharmacie que sur ordonnance.

Pour restaurer les capacités mentales, des médicaments nootropes sont prescrits. Ils stimulent le travail des neurones et aident à restaurer les compétences cognitives même en cas de lésions cérébrales importantes. Après avoir pris des stimulants neurométaboliques, les performances cérébrales sont rapidement restaurées. Chez les patients prenant de tels médicaments, augmente la capacité d'apprentissage et améliore la mémoire.

Traitement des troubles de la parole

Si le patient a des problèmes de prononciation en raison de la destruction de la substance blanche, il doit être régulièrement visité par un orthophoniste. Parfois, il est possible de restaurer presque complètement les fonctions vocales. Tout dépend du degré de lésions cérébrales. Les changements de circulation peuvent affecter considérablement les expressions faciales. Par conséquent, le patient se voit prescrire une gymnastique pour la bouche, qui lui rend la capacité de contrôler les muscles de la mâchoire et des lèvres.

Régime

Avec la destruction de la substance cérébrale, une bonne nutrition est nécessairement prescrite. Le plus souvent, les experts prescrivent le menu numéro 10. Vous devez d'abord aligner le mode d'alimentation. Il y a un besoin 4 à 6 fois par jour. Le dîner doit avoir lieu au plus tard 2 heures avant le coucher. Le régime ne permet pas plus de 7 g de sel. Il faut consommer suffisamment de liquide: au moins 1,2 litre. Il est permis de boire non seulement de l'eau. D'autres boissons, des compotes aux soupes, conviennent également..

La table de régime numéro 10 est considérée comme fidèle, car seuls les plats gras et salés manquent au menu. Le reste des fruits, des légumes et de la viande ne peut pas être mangé. La liste valide comprend:

  1. Toutes les céréales cuites dans l'eau ou le lait. Autorisé à utiliser des pâtes.
  2. De la viande, vous ne pouvez manger que des coupes maigres de boeuf, de poulet, de dinde et de veau. Tout poisson est autorisé. Cependant, les espèces les plus grasses devraient être exclues. Par exemple, la viande de poisson-chat ne convient pas même sous forme bouillie.
  3. Les saucisses ne peuvent être consommées qu'en petites quantités..
  4. Pendant une journée, il est permis de ne pas utiliser plus d'un œuf cuit sous forme d'omelette. Il peut être cuit dur ou ajouté à un autre plat.
  5. Les fruits frais et les baies iront en faveur.
  6. Des légumes dans l'alimentation devraient être présents: pommes de terre, courgettes, chou-fleur, concombres, citrouille, salade, betteraves, carottes et tomates. Il faut réduire la consommation de chou blanc et de pois verts.
  7. Les produits laitiers sont acceptables, à l'exception de la crème sure, du fromage et de la crème.
  8. Il n'est pas nécessaire de vous priver de sucreries. Cependant, une consommation excessive de crème, de miel ou de conserves est inacceptable. Vous ne pouvez pas manger de chocolat.
  9. Des boissons, vous pouvez boire du thé noir, du café avec du lait, des jus et du bouillon de rose sauvage. Vous pouvez parfois consommer une petite quantité de jus de raisin.

Le tableau de régime numéro 10 permet de consommer pas plus de 90 g de protéines, 80 g de lipides et 400 g de glucides par jour.

La prévention

Des changements focaux uniques dans la substance du cerveau de nature dystrophique peuvent se produire chez toute personne. La maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Il est nécessaire de respecter le mode de vie correct. La performance de tous les organes est affectée par la présence d'une mauvaise habitude. En raison du tabagisme, le sang s'épaissit et des microtubules se forment, ce qui provoque des micro-accidents vasculaires cérébraux. En raison de cet effet, la substance blanche commence à se décomposer avec le temps, déclenchant des processus irréversibles.

Les changements focaux dans la substance du cerveau de nature dystrophique ne se manifestent pas seulement chez les fumeurs. Les personnes menacées par un mode de vie sédentaire sont à risque. Le tableau clinique d'un tel patient sera similaire à l'état de santé d'un fumeur. Par conséquent, à tout âge, vous devez marcher au moins 20 minutes par jour. Les médecins recommandent de faire de l'exercice quotidiennement pour augmenter l'élasticité vasculaire..

Le stress affecte également l'apparence des foyers nécrotiques dans la matière blanche. À cause de cela, la pression change constamment, usant les capillaires, les veines et les artères. Si vous ne pouvez pas contrôler les émotions vous-même, vous pouvez demander l'aide d'un médecin. Il évaluera l'état et prescrira les médicaments appropriés. Souvent, le stress contribue à la suralimentation, ce qui provoque également la destruction du liquide cérébral. Par conséquent, en l'absence de traitement, l'apparition de lésions dans les organes ne devient qu'une question de temps.

Les changements focaux dans la substance du cerveau de nature discirculatoire sont une pathologie grave nécessitant un traitement. Sans assistance en temps opportun, le patient perdra une partie importante des fonctions cognitives, jusqu'à la démence complète. Une telle personne ne peut même pas effectuer des actions simples nécessaires à la vie quotidienne. Par conséquent, vous devez consulter un médecin en cas de symptômes de destruction de la substance blanche, jusqu'à ce que les lésions deviennent irréversibles. Un traitement approprié permet à une personne de faire face aux tâches quotidiennes sans problème.

Causes, symptômes et traitement de l'encéphalopathie discirculatoire

Symptômes, diagnostic et traitement de l'encéphalopathie discirculatoire 2 degrés

Causes, symptômes et traitement de l'ischémie cérébrale

Qu'est-ce qu'un changement focal dans la substance du cerveau de nature dystrophique?

Le tissu nerveux est extrêmement vulnérable: même avec une pénurie d'oxygène et de nutriments, ses structures meurent, malheureusement, de manière irrévocable - les neurones ne se forment plus. Les problèmes de microcirculation entraînent des changements focaux dans la substance du cerveau de nature circulatoire.

Ce sont des violations dangereuses qui non seulement aggravent la santé, mais peuvent complètement changer le mode de vie. Ils peuvent provoquer la perte de ces fonctions physiologiques réalisées sous le contrôle de neurones morts. Qu'est-ce que c'est et est-il traitable??

Groupes à risque

Habituellement, les changements focaux dans la substance blanche du cerveau de nature dystrophique surviennent le plus souvent à un âge avancé. La plupart des foyers apparaissent au cours de la vie et à la suite d'une hypoxie et d'une ischémie. En outre, les personnes menant un mode de vie sédentaire et malsain sont sensibles à la maladie. Une prédisposition génétique joue un rôle. Le groupe à risque comprend les personnes souffrant d'hypertension ou d'hypertension artérielle, de diabète, de rhumatismes, d'obésité et d'athérosclérose. De plus, le danger de développer une pathologie menace les individus émotionnels sujets au stress.

La matière blanche du cerveau coordonne toute l'activité humaine. Il relie différentes parties du système nerveux. La matière blanche est nécessaire pour que deux hémisphères fonctionnent ensemble.

Symptomatologie

Les lésions cliniquement focales du cerveau peuvent manifester de tels signes:

  • hypertension artérielle;
  • crises d'épilepsie;
  • déviations de la psyché;
  • Vertiges
  • congestion dans le lit vasculaire du fond d'œil;
  • maux de tête fréquents;
  • contractions musculaires soudaines;
  • paralysie.

On peut distinguer les principales étapes de la progression des troubles cérébrovasculaires:

  1. Au stade initial, la personne et son entourage ne remarquent pratiquement pas d'écarts. Seuls les maux de tête sont possibles, généralement associés à une surcharge, à la fatigue. Certains patients développent une apathie. A l'heure actuelle, les foyers ne font qu'émerger, sans entraîner de graves problèmes de régulation nerveuse.
  2. Au deuxième stade, les déviations de la psyché et les mouvements deviennent de plus en plus perceptibles, la douleur s'intensifie. Les gens autour de vous peuvent remarquer une vague d'émotions chez le patient.
  3. La troisième étape se caractérise par une mort massive des neurones, une perte de contrôle du système nerveux sur les mouvements. De telles pathologies sont déjà irréversibles, elles modifient considérablement le mode de vie du patient et sa personnalité. Le traitement ne peut plus restaurer les fonctions perdues.

Il y a des situations fréquentes où des changements dans les vaisseaux du cerveau sont détectés absolument par accident, avec un diagnostic prescrit pour une autre raison. Certaines parties du tissu meurent asymptomatiquement, sans dysfonctionnements marqués de la régulation nerveuse.

Les causes

Un changement focal dans la matière cérébrale de nature dystrophique se produit avec un certain nombre de maladies d'origine différente:

  • Changements d'origine vasculaire: athérosclérose, migraine, hypertension, etc..
  • Maladies inflammatoires. Sclérose en plaques, maladie de Behcet, maladie de Sjogren, maladie inflammatoire de l'intestin (maladie de Crohn).
  • Maladies infectieuses. VIH, syphilis, borréliose.
  • Intoxications et troubles métaboliques, empoisonnement au monoxyde de carbone, carence en B12.
  • Processus traumatiques associés à la radiothérapie.
  • Maladies métaboliques congénitales.

Une pathologie entraîne une violation de l'approvisionnement en sang dans n'importe quelle partie du cerveau et entraîne une perte de la fonction des tissus cérébraux. Plus le flux sanguin est réduit, plus les conséquences sont visibles. Un exemple est les dommages à la circulation sanguine vertébrale ou cérébrale. Ces violations progressent lentement, mais entraînent de graves conséquences..

Comment surmonter

Malgré la complexité de la maladie et les problèmes de diagnostic, chaque personne peut éviter un tel sort, aidant son corps à combattre les signes de la vieillesse ou les conséquences d'une blessure grave. Pour ce faire, suivez les règles simples..

Tout d'abord, menez un style de vie mobile. Marcher ou faire du jogging pendant au moins deux heures par jour. Marcher au grand air: dans la forêt, dans le parc, sortir de la ville, etc. Jouez à des jeux de plein air correspondant à vos capacités physiques: basket-ball, pionerball, volley-ball, tennis ou tennis de table, etc. Plus le mouvement est intense, plus le cœur fonctionne et les vaisseaux se renforcent.

Deuxièmement, une bonne nutrition. Éliminez ou minimisez l'alcool, les aliments trop sucrés et salés et les aliments frits. Cela ne signifie pas que vous devez vous maintenir dans le régime alimentaire le plus strict! Si vous voulez de la viande, ne la faites pas frire ou ne saupoudrez pas de saucisse, il vaut mieux la faire bouillir. La même chose avec les pommes de terre. Au lieu de gâteaux et pâtisseries, vous pouvez parfois vous gâter avec des tartes aux pommes et aux fraises maison. Tous les aliments nocifs et les aliments peuvent être remplacés par des équivalents..

Troisièmement, évitez les situations stressantes et le surmenage. L'état mental d'une personne affecte directement sa santé. Ne vous surmenez pas, reposez-vous, si vous êtes fatigué, dormez au moins 8 heures par jour. Ne te surmène pas.

Quatrièmement, subir un examen physique 1-2 fois par an pour surveiller l'état du corps. Surtout si vous suivez déjà un traitement!

Il est préférable de ne pas essayer d'aider votre corps avec des «méthodes à la maison»: buvez des médicaments par vous-même, administrez des injections, etc. Suivez les instructions du médecin, suivez les procédures qu'il vous prescrira. Parfois, pour déterminer l'exactitude du diagnostic, il est nécessaire de passer par de nombreuses procédures, de passer des tests - c'est une situation normale.

Le médecin responsable ne prescrira jamais de médicaments s'il n'est pas sûr de l'exactitude du diagnostic.

Panneaux

Il existe également différents signes de changements focaux dans la matière cérébrale de nature dystrophique. Avec les changements focaux, pas tout le cerveau souffre, mais seulement ses parties individuelles. La dystrophie tissulaire se produit en cas d'apport insuffisant en nutriments nécessaires au fonctionnement normal des systèmes nerveux du corps. Nous parlons de protéines - le matériau de construction du corps humain. Les protéines se décomposent en acides aminés et ceux-ci, à leur tour, stimulent le système nerveux. Elle a également besoin de graisses et de glucides - les principales sources d'énergie nécessaires à chaque créature vivante..

Parmi les vitamines, le cerveau a besoin de B1 (active son travail), B3 (donne de l'énergie au niveau intracellulaire), B6 ​​(sans cela il est difficile d'imaginer des processus métaboliques, en plus, c'est aussi une sorte d'antidépresseur), B12 (aide à préserver la mémoire et aide à rester éveillé). Toutes ces vitamines peuvent être obtenues en quantités suffisantes en faisant le bon régime..

Conséquences et complications

Maladie cérébrovasculaire coronaire. Maladie cérébrovasculaire. Le développement de la résonance magnétique. Imagerie par résonance magnétique. Facteurs qui déterminent le pronostic d'un AVC ischémique. Nouveaux facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral ischémique. Morphologie et immunocytologie de la plaque athérosclérotique de l'artère carotide interne dans la pathogenèse de l'AVC ischémique.

Maladie cérébrovasculaire: Q: Médecine interne. Le concept et la classification des maladies cérébrovasculaires. Guide des maladies vasculaires du cerveau. 2e éd. Ischémie aiguë de maladie cérébrovasculaire. Évaluation neuro-radiologique des maladies cérébrovasculaires.

  • les déficiences intellectuelles;
  • violations domestiques;
  • saute dans la tension artérielle;
  • maux de tête persistants et vertiges;
  • manifestations asthéniques;
  • altération de la coordination;
  • pathologie de la parole;
  • paralysie et parésie;
  • déficience auditive et visuelle;
  • changement mental;
  • développement de la démence.

Pathologie

Les changements focaux dans la substance du cerveau de nature dystrophique ont le plus souvent la forme de pathologies telles que:

  • Un kyste est une petite cavité qu'un liquide remplit. Interfère souvent avec le fonctionnement normal des régions cérébrales voisines, car il comprime les vaisseaux sanguins. Les kystes sont divisés en intracérébral (cérébral) et arachnoïdien. Ce dernier apparaît dans les méninges. Une accumulation de liquide céphalo-rachidien et des processus inflammatoires contribuent à son apparition. Le cerveau se produit au site du tissu cérébral mort.
  • État nécrotique des tissus - apparaît lorsque l'apport de nutriments importants se détériore dans les zones du cerveau pour une raison quelconque. Les cellules mortes forment les zones dites mortes et ne sont pas régénérées..
  • Les hématomes et les cicatrices cérébrales surviennent après des blessures graves ou une commotion cérébrale. Les foyers de ce type causent des dommages structurels.

Stades de développement

En comparaison avec d'autres types de pathologies, les transformations focales de type discirculaire s'étalent en plusieurs étapes. Chacun se distingue par ses caractéristiques distinctives. Par conséquent, les spécialistes doivent d'abord comprendre à quel stade est ce trouble afin de déterminer la technique thérapeutique optimale.

Aux stades initiaux, il est difficile de déterminer la présence de la maladie, car le processus de perturbation circulatoire dans la tête est légèrement développé. Dans cette situation, les signes spéciaux du trouble ne sont toujours pas exprimés, le diagnostic sera donc difficile. Les patients ne décrivent pas non plus de plaintes spécifiques..

Pour la deuxième étape, une détérioration de l'état des tissus du cerveau se meurt progressivement. Des processus similaires sont causés par des problèmes de circulation cérébrale. Au dernier stade, la moitié de la substance cérébrale meurt, le travail de l'organe est perturbé, aucune récupération n'est attendue. Chez chaque patient, les symptômes apparaissent en fonction des caractéristiques individuelles du corps.

Diagnostique

L'image complète des changements focaux dans la substance cérébrale de nature dystrophique est déterminée à l'aide d'une IRM. Cette procédure vous permet de voir même de petites sections de transformations dans la matière blanche. Et elles entraînent à leur tour le cancer et les accidents vasculaires cérébraux..

Les lésions dystrophiques focales sont de tailles différentes, elles diffèrent par lieu de localisation. Sur cette base, l'examen peut montrer certains types de troubles.

Dans l'hémisphère cérébral, l'obstruction des artères vitales est généralement diagnostiquée en raison d'anomalies dans le développement de l'embryon ou de plaques athérosclérotiques acquises. Une hernie de la colonne cervicale est également détectée..

Les changements dans la substance blanche du cerveau indiquent une hypertension, des malformations congénitales. Dans d'autres cas, de nombreuses zones de pathologies cérébrales peuvent indiquer un état pré-AVC, une démence sénile, une épilepsie.

Parfois, les médecins effectuent des tests avec un patient pour détecter la présence de troubles cognitifs. Autrement dit, les violations des fonctions cognitives. Tels que l'orientation dans l'espace et le temps, la compréhension des processus externes, la capacité de se souvenir des informations, le dessin, l'écriture, la lecture, etc..

Un changement focal dans la matière cérébrale de nature dystrophique peut se développer de trois manières:

  1. Dans le premier cas, la maladie a une nature rémittente. Les symptômes augmentent progressivement, la condition s'aggrave et la productivité cérébrale diminue. Mais de temps en temps, il y a des rémissions - des améliorations temporaires de la santé, après quoi le patient empire à nouveau.
  2. Des changements focaux progressifs dans la substance du cerveau de nature dystrophique dyscirculatoire se développent très rapidement. Chaque stade de la maladie ne prend pas plus de deux ans, ce qui est considéré comme un court terme pour les lésions cérébrales organiques..
  3. Habituellement, la détérioration d'une personne souffrant de changements focaux dure de nombreuses années, conduisant éventuellement à la démence.

Il convient de rappeler que les changements focaux uniques dans la matière cérébrale de nature dystrophique se manifestent souvent chez les jeunes, et les dommages uniques à la substance blanche chez une personne âgée sont considérés comme la norme. Des artères structurelles de type athérosclérotique du cerveau apparaissent chez 50% des patients de plus de 50 ans. Pour la plupart, les hypertendus sont affectés. Par conséquent, vous devez montrer le résultat de l'IRM à un neurologue, afin qu'il détermine la gravité des troubles dans le cerveau en comparant le résultat de l'IRM et le tableau clinique de la maladie.

Manifestations de changements focaux dans la matière cérébrale

Le cerveau est alimenté en sang par deux bassins vasculaires - les artères carotide et vertébrale, qui ont déjà des anastomoses dans la cavité crânienne et forment le cercle de Willis. La possibilité d'un flux sanguin d'une moitié du cerveau à l'autre est considérée comme le mécanisme physiologique le plus important pour compenser les troubles vasculaires, de sorte que la clinique des petits changements focaux diffus n'apparaît pas immédiatement et pas du tout.

Cependant, le cerveau est très sensible à l'hypoxie, donc une hypertension prolongée avec des dommages au réseau artériel, l'athérosclérose, qui empêche la circulation sanguine, les changements inflammatoires dans les vaisseaux sanguins et même l'ostéochondrose peuvent entraîner des conséquences irréversibles et la mort cellulaire.

Étant donné que les changements focaux dans le tissu cérébral se produisent pour diverses raisons, les symptômes peuvent être différents. Les changements discirculatoires et séniles ont des caractéristiques similaires, mais il convient de rappeler que les foyers chez les personnes relativement en bonne santé sont peu susceptibles d'avoir des manifestations.

Souvent, les changements dans le tissu cérébral n'apparaissent pas du tout et, chez les patients âgés, ils sont généralement considérés comme une norme d'âge.Par conséquent, à toute conclusion d'une IRM, le résultat doit être interprété par un neurologue expérimenté en fonction des symptômes et de l'âge du patient..

Si la conclusion indique des changements focaux, mais qu'il n'y a aucun signe de problème, alors ils n'ont pas besoin d'être traités, cependant, vous devrez toujours voir un médecin et surveiller périodiquement l'image IRM dans le cerveau.

Souvent, les patients présentant des changements focaux se plaignent de maux de tête persistants, qui ne sont pas nécessairement associés aux changements identifiés. D'autres raisons doivent toujours être exclues avant de commencer à «combattre» l'image IRM..

Dans les cas où le patient a déjà été diagnostiqué d'hypertension artérielle, d'athérosclérose des vaisseaux du cerveau ou du cou, de diabète ou d'une combinaison de ceux-ci, il est très probable que l'IRM montrera les changements focaux correspondants. Dans ce cas, les symptômes peuvent consister en:

  • Troubles de la sphère émotionnelle - irritabilité, changement d'humeur, tendance à l'apathie et à la dépression;
  • Insomnie la nuit, somnolence pendant la journée, rythmes circadiens irréguliers;
  • Diminution des performances mentales, de la mémoire, de l'attention, de l'intelligence;
  • Maux de tête fréquents, vertiges;
  • Troubles du mouvement (parésie, paralysie) et sensibilité.

Les premiers signes de modifications discirculatoires et hypoxiques ne sont pas toujours préoccupants chez les patients. La faiblesse, une sensation de fatigue, une mauvaise humeur et des maux de tête sont souvent associés au stress, au surmenage au travail et même au mauvais temps.

À mesure que les changements diffus dans le cerveau progressent, les réactions comportementales inadéquates deviennent plus distinctes, la psyché change et la communication avec les proches en souffre. Dans les cas graves de démence vasculaire, l'auto-prise en charge et l'existence indépendante deviennent impossibles, le travail des organes pelviens est perturbé, la parésie de certains groupes musculaires est possible.

La déficience cognitive accompagne presque toujours les processus dégénératifs liés à l'âge avec une dystrophie cérébrale. Une démence sévère d'origine vasculaire avec de multiples foyers profonds de raréfaction du tissu nerveux et une atrophie du cortex s'accompagne d'une altération de la mémoire, d'une diminution de l'activité mentale, d'une désorientation dans le temps et l'espace, et de l'impossibilité de résoudre non seulement les tâches intellectuelles, mais aussi les tâches quotidiennes simples. Le patient cesse de reconnaître ses proches, perd la capacité de reproduire un discours articulé et significatif, devient déprimé, mais peut être agressif.

Dans le contexte des troubles cognitifs et émotionnels, la pathologie de la sphère motrice progresse: la démarche devient instable, des tremblements des extrémités apparaissent, la déglutition est perturbée, la parésie s'intensifie jusqu'à la paralysie.

Les changements postischémiques focaux sont généralement associés aux accidents vasculaires cérébraux antérieurs, de sorte que les symptômes incluent la parésie et la paralysie, les troubles visuels, la parole, la motricité fine et l'intelligence.

Dans certaines sources, les changements focaux sont divisés en postischémiques, dyscirculatoires et dystrophiques. Il faut comprendre que cette division est très arbitraire et loin de toujours refléter les symptômes et le pronostic du patient. Dans de nombreux cas, les changements dystrophiques liés à l'âge sont associés à des changements circulatoires dus à l'hypertension ou à l'athérosclérose, et des foyers post-ischémiques peuvent bien se produire avec une origine vasculaire diffuse existante. L'émergence de nouveaux sites de destruction neuronale exacerbera les manifestations d'une pathologie existante..

Régime

Aux premiers stades de cette maladie, il suffit de reconsidérer votre mode de vie et votre alimentation, en choisissant un régime et un régime plus économes. Le régime alimentaire est conseillé pour réduire la consommation de graisses animales, et il est préférable de les remplacer complètement par des légumes. Vous devriez manger du poisson et des fruits de mer au lieu de la viande grasse, réduire la quantité de sel dans l'alimentation. Les fruits et légumes frais seront très utiles..

Traitement

Il existe un grand nombre d'anomalies focales, par conséquent, chacune a sa propre cause d'occurrence. Le traitement des pathologies cérébrales est basé sur la destruction des facteurs qui ont conduit à l'apparition de foyers de lésions des tissus cérébraux. En plus d'éliminer la maladie sous-jacente, le médecin peut également prescrire des vitamines et des médicaments pour aider à lutter contre la détérioration du flux sanguin cérébral..

Le processus de traitement dépend directement des dysfonctionnements somatiques dans le corps qui ont conduit à l'apparition de foyers dans le cerveau. Pour l'infection, par exemple, des antibiotiques sont pris, pour les blessures - diurétiques, décongestionnants, anticonvulsivants. Si des dommages au tissu cérébral ont été causés par des troubles circulatoires, des nootropiques et des coagulants sont prescrits.

Thérapies modernes

Des mesures de traitement sont nécessaires pour éliminer les principaux symptômes d'une maladie qui provoque un trouble cérébral. Je dois utiliser des médicaments qui inhibent le développement de la pathologie.

Utilisation obligatoire de médicaments vasculaires comme la pentoxifylline, la vinpocétine, la cinnarizine, la dihydroergocriptine. Ils ont un effet bénéfique sur l'apport sanguin aux tissus cérébraux, stabilisent le fonctionnement des capillaires, augmentent la plasticité des globules rouges et rendent le sang liquide. Les médicaments aident à éliminer les spasmes vasculaires, augmentent la résistance des artères et des veines à l'hypoxie.

Sous forme d'antioxydant, d'antihypoxant, la cytoflavine, le piracétam est utilisé. Le traitement avec des médicaments vestibulotropes arrête les étourdissements, élimine les tremblements pendant le mouvement, améliore la qualité de vie des patients. Avec l'hypertension artérielle, une surveillance constante des chiffres de la pression et de la fréquence des contractions est nécessaire, en les stabilisant selon les indications.

Aujourd'hui, les médecins accordent une grande attention aux substances qui bloquent les canaux calciques, stabilisent la pression artérielle et agissent comme neuroprotecteurs. La cérébrolysine aide à restaurer la fonction cognitive.

Changements focaux dans la matière blanche du cerveau

Le corps humain n'est pas éternel et avec l'âge divers processus pathologiques s'y développent. Les plus dangereux d'entre eux sont les changements focaux dans la substance du cerveau de nature circulatoire. Ils surviennent en raison d'une altération du flux sanguin cérébral. Un tel processus pathologique se manifeste par un certain nombre de symptômes neurologiques et se caractérise par une évolution progressive. Il ne sera pas possible de redonner vie aux cellules nerveuses perdues, mais vous pouvez ralentir l'évolution de la maladie ou empêcher son développement..

Causes et signes de pathologie

Que faire avec un changement focal de la substance cérébrale devrait en informer le médecin, mais le patient lui-même peut soupçonner la présence d'une pathologie. La maladie a souvent une origine post-ischémique. Il se caractérise par une violation du flux sanguin dans l'un des hémisphères (hémisphère). Il est difficile pour certaines personnes de comprendre ce que c'est, donc pour plus de commodité, le développement de changements dans la substance du cerveau a été divisé en 3 étapes:

  • Premier pas. À ce stade, les signes de lésions focales dans la substance cérébrale n'apparaissent pas. Le patient ne peut ressentir qu'une légère faiblesse, des étourdissements et de l'apathie. Parfois, le sommeil est perturbé et les maux de tête dérangent. Des foyers de genèse vasculaire ne font qu'émerger et il y a de légers dysfonctionnements dans la circulation sanguine;
  • Seconde phase. À mesure que la pathologie se développe, l'évolution de la maladie s'aggrave. Cela se manifeste sous la forme de migraine, d'une diminution des capacités mentales, d'acouphènes, d'éclatements d'émotions et d'un trouble de la coordination des mouvements;
  • La troisième étape. Si la maladie a atteint ce stade, les changements focaux dans la substance blanche du cerveau ont des conséquences irréversibles. La plupart des neurones meurent et le patient diminue rapidement le tonus musculaire. Au fil du temps, des symptômes de démence (démence) apparaissent, les organes sensoriels cessent de remplir leurs fonctions et la personne perd complètement le contrôle de ses mouvements.

Les foyers sous-corticaux dans la substance blanche, situés sous le cortex cérébral, peuvent ne pas apparaître du tout pendant longtemps. Diagnostiquer ces défaillances principalement par accident.

Les changements dans la substance blanche des lobes frontaux se manifestent de manière sensiblement plus active et principalement sous la forme d'une diminution des capacités mentales.

Groupes à risque

S'il n'y a aucun signe de la maladie, il est conseillé de savoir quels sont les groupes à risque pour cette maladie. Selon les statistiques, la lésion focale se produit souvent en présence de telles pathologies:

  • Athérosclérose;
  • Haute pression;
  • VVD (dystonie végétovasculaire);
  • Diabète;
  • Pathologie du muscle cardiaque;
  • Stress constant;
  • Travail sédentaire;
  • Abus de mauvaises habitudes;
  • en surpoids.

Des dommages à la substance blanche du cerveau d'origine vasculaire peuvent survenir en raison de changements liés à l'âge. Habituellement, de petits foyers uniques sont observés chez les personnes après 60 ans.

Nature dystrophique des dommages

En plus des dommages causés par l'origine vasculaire, il existe d'autres types de maladies, par exemple, des changements focaux uniques dans la substance cérébrale de nature dystrophique. Ce type de pathologie survient en raison d'un manque de nutrition. Les raisons de ce phénomène sont les suivantes:

  • Affaiblissement de l'approvisionnement en sang;
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale au stade aigu;
  • Maladies oncologiques;
  • Blessures à la tête.

Les dommages à une substance cérébrale de nature dystrophique se manifestent généralement en raison d'un manque de nutrition dans les tissus cérébraux. Dans ce cas, le patient présente des symptômes:

  • Diminution de l'activité cérébrale;
  • Démence
  • Maux de tête;
  • Affaiblissement du tissu musculaire (parésie);
  • Paralysie de certains groupes musculaires;
  • Vertiges.

Diagnostique

La plupart des personnes âgées présentent des changements focaux dans la substance qui sont survenus en raison d'une dystrophie tissulaire ou de dysfonctionnements dans la circulation sanguine. Vous pouvez les voir en utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM):

  • Modifications du cortex cérébral. Cette focalisation se produit principalement en raison d'un blocage ou d'un serrage de l'artère vertébrale. Cela est généralement associé à des malformations congénitales ou au développement de l'athérosclérose. Dans de rares cas, avec l'apparition d'un foyer dans le cortex des hémisphères cérébraux du cerveau, une hernie vertébrale se produit;
  • Changements focaux multiples. Leur présence indique généralement une condition pré-AVC. Dans certains cas, ils peuvent prévenir la démence, l'épilepsie et d'autres processus pathologiques associés à l'atrophie vasculaire. Si de tels changements sont détectés, un traitement urgent doit être commencé pour éviter des conséquences irréversibles;
  • Changements micro-focaux. De tels dommages se retrouvent dans pratiquement chaque personne après 50-55 ans. Vous ne pouvez les voir utiliser un agent de contraste que s'ils ont un caractère pathologique d'apparition. Les petits changements focaux ne sont pas particulièrement évidents, mais à mesure qu'ils se développent, ils peuvent provoquer un accident vasculaire cérébral;
  • Les changements dans la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux sont sous-corticaux et périventriculaires. Ce type de dommage se produit en raison d'une pression constamment accrue, surtout si une personne a eu une crise hypertensive. Parfois, de petits foyers isolés sont congénitaux. Le danger survient en raison de la croissance des blessures dans la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux sous-corticaux. Dans une telle situation, la symptomatologie progresse progressivement..

Si une personne est à risque, une IRM du cerveau (cerveau) doit être effectuée une fois par an. Sinon, un tel examen est de préférence effectué tous les 2-3 ans à des fins de prévention. Si l'IRM montre une échogénicité élevée du foyer de la genèse disculatoire, cela peut indiquer la présence d'un cancer dans le cerveau.

Méthodes de lutte contre la pathologie

Affectant progressivement le tissu cérébral d'une personne, la maladie peut entraîner des conséquences irréversibles. Pour prévenir les changements de la substance blanche du cerveau de nature vasculaire, il est nécessaire d'arrêter les symptômes émergents et d'améliorer la circulation sanguine à l'aide de médicaments et de physiothérapie. Le traitement doit être complet, ce qui signifie que vous devez changer votre style de vie. Pour ce faire, vous devez suivre ces règles:

  • Mode de vie actif. Le patient doit bouger davantage et faire du sport. Après avoir mangé, il est conseillé de faire une promenade et la même chose ne fait pas de mal à faire avant le coucher. Bien influencé par les traitements de l'eau, le ski et le jogging. Le traitement avec un style de vie actif améliore l'état général et renforce également le système cardiovasculaire;
  • Une alimentation bien composée. Pour un traitement réussi, vous devrez abandonner l'alcool et réduire la consommation de bonbons, de conservation, ainsi que les aliments fumés et frits. Vous pouvez les remplacer par des aliments bouillis ou à la vapeur. Au lieu de bonbons achetés, vous pouvez faire une tarte maison ou manger des fruits;
  • Évitement du stress. Le stress mental constant est l'une des causes de nombreuses maladies, il est donc conseillé de se détendre davantage et de ne pas surcharger;
  • Un sommeil sain. Une personne doit dormir au moins 6 à 8 heures par jour. En présence de pathologie, il est conseillé d'augmenter le temps de sommeil de 1 à 2 heures;
  • Enquête annuelle. Si un changement dans la substance blanche du cerveau est diagnostiqué, le patient doit subir une IRM 2 fois par an. Il est impératif de suivre toutes les recommandations du médecin et de faire les tests nécessaires à temps.

Le traitement des changements focaux consiste généralement à changer le mode de vie et à éliminer les causes de leur développement. Il est conseillé de détecter immédiatement le problème afin de pouvoir ralentir son évolution. Pour ce faire, vous devez subir un examen complet chaque année.