Principal / Accident vasculaire cérébral

Traitement après un AVC remèdes populaires

Accident vasculaire cérébral

Aujourd'hui, absolument tout le monde devrait connaître une maladie comme un accident vasculaire cérébral. Cela est dû au fait que récemment, le nombre de coups a considérablement augmenté.

De plus en plus, la maladie survient chez les jeunes. Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral sont une perte de performance cérébrale ainsi qu'une issue fatale.

Types de maladies

Un accident vasculaire cérébral est un accident vasculaire cérébral aigu, qui entraîne la mort des cellules nerveuses..

Pour une raison ou une autre, le cerveau cesse de recevoir la nutrition nécessaire, les cellules nerveuses sont affectées et les fonctions du corps humain, dont la partie affectée du cerveau est responsable, sont perdues partiellement ou complètement..

Selon la cause de l'AVC, la maladie est divisée en deux types:

Ces espèces ont un mécanisme d'occurrence complètement différent, et en conséquence les méthodes de traitement diffèrent.

L'AVC ischémique est beaucoup plus courant. La cause de cette pathologie est une violation de l'approvisionnement en sang dans le cerveau. Cela se produit à la suite du blocage des vaisseaux sanguins par lesquels le sang pénètre dans le cerveau..

Les cellules nerveuses du cerveau cessent de recevoir les nutriments nécessaires, sont endommagées ou meurent. La cause du blocage est les caillots sanguins et les caillots sanguins, qui se forment pour diverses raisons..

L'AVC hémorragique est une maladie plus grave et dangereuse qui survient à la suite d'une hémorragie cérébrale..

L'hémorragie survient à la suite d'une violation de l'intégrité des parois des vaisseaux sanguins à travers laquelle le sang passe au cerveau. Cette maladie n'est pas aussi courante que l'AVC ischémique. Cependant, chez les jeunes, cette maladie est plus courante.

Causes de manifestation

Il existe une grande variété de causes d'AVC. Parmi eux, les suivants:

  1. Hypertension ou hypertension. Avec des surtensions constantes, le risque de rupture des vaisseaux sanguins augmente en raison d'une violation de leur élasticité.
  2. Maladie cardiaque, comme l'arythmie. Les troubles du rythme cardiaque contribuent à la formation de caillots sanguins, ce qui peut entraîner une perturbation de l'apport sanguin au cerveau.
  3. Cholestérol sanguin élevé. En raison d'un excès de cholestérol sanguin, la formation de plaque est possible, ce qui provoque souvent le blocage des vaisseaux sanguins et un AVC ischémique ultérieur..
  4. Diabète. À la suite de cette maladie, l'intégrité des parois des vaisseaux est violée, ils deviennent fins et cassants, ce qui augmente le risque de rupture..
  5. La formation d'anévrismes sur les vaisseaux du cerveau.
  6. Le trouble de la coagulation est une autre cause d'un accident vasculaire cérébral. Cela est dû au fait qu'un changement dans la composition du sang et son épaississement peuvent provoquer la formation de caillots dans les vaisseaux du cerveau.
  7. Un poids corporel excessif et un apport alimentaire excessif augmentent le cholestérol sanguin.
  8. Le tabagisme viole l'intégrité des vaisseaux sanguins et contribue au développement de l'hypertension.
  9. La consommation d'alcool est la même que le tabagisme..

Premiers soins en cas d'AVC

Il est nécessaire de traiter un AVC le plus tôt possible. Par conséquent, si un patient est à proximité, il est nécessaire de réagir rapidement et de faire tout ce qui est nécessaire pour faciliter sa position.

Tout d'abord, vous devez appeler immédiatement une ambulance ou livrer le patient vous-même à un établissement médical.

Deuxièmement, vous devez vous assurer que le patient a souffert d'un accident vasculaire cérébral.

Les symptômes les plus évidents de la maladie:

  • sourire tordu;
  • discours incohérent et inhibé;
  • les membres ne montent pas d'un niveau, on est toujours plus bas;
  • la langue s'enfonce d'un côté.

Il ne sera pas possible de guérir seul l’AVC du patient, mais certaines mesures sont toujours recommandées:

  1. Assurez-vous que le patient peut respirer, libérer ses voies respiratoires, tourner sur le côté.
  2. Déplacez le patient dans une position et un endroit confortables.
  3. Si possible, mesurez la pression artérielle et la glycémie; informez les médecins urgentistes.
  4. Essayez de déterminer quand le coup a commencé..

Complications possibles

Un AVC peut entraîner les complications suivantes:

  • violation des fonctions motrices de la victime et coordination de ses mouvements;
  • troubles de la parole;
  • altération de la perception à la fois auditive et visuelle;
  • déficience de mémoire;
  • perte de performance - partielle ou complète;
  • épilepsie;
  • la thrombose vasculaire est l'une des complications les plus dangereuses après un AVC, une issue létale est possible;
  • paralysie des membres - droite ou gauche;
  • la pneumonie se produit en raison de l'impossibilité d'expectoration des expectorations, qui s'accumulent dans les poumons;
  • coma - la conséquence la plus dangereuse d'un accident vasculaire cérébral, la mort est possible.

La formation de plaies de pression est également probable en raison de troubles circulatoires.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les caractéristiques de la prévention et du traitement de l'AVC dans la vidéo suivante:

Traitement après un AVC à domicile

Après un AVC, certaines règles doivent être respectées, qui sont la prévention d'éventuelles complications. Le traitement doit être prescrit par votre médecin.

Médicaments

Les médicaments sont importants pour se remettre d'un AVC. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments dont l'action vise à améliorer l'apport sanguin au cerveau et la restauration de son activité.

Ces médicaments devraient comprendre:

  • Actovegin;
  • La cérébrolysine;
  • Vinpocétine;
  • Pantogam;
  • Piracetam
  • Cavinton.

Ces médicaments aident à améliorer la circulation sanguine dans le cerveau et stabilisent également les processus métaboliques dans les cellules du cerveau..

En outre, les patients se voient prescrire une série d'antidépresseurs et de médicaments qui aident à calmer le système nerveux central..

Efficace après un AVC reconnu par l'aspirine. Cependant, le prendre pendant une longue période peut avoir un effet négatif sur les intestins.Par conséquent, lorsque vous prenez de l'aspirine, vous devez boire des médicaments qui aident à améliorer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal..

Régime

Le régime alimentaire est très important dans la rééducation après un AVC.

Les principes de base de la nutrition diététique:

  1. Exclure le sel de l'alimentation ou limiter sa quantité à cinq grammes par jour.
  2. Exclure le sucre de l'alimentation ou limiter sa quantité à 50 grammes par jour.
  3. Exclure les aliments qui contiennent de grandes quantités de sel, ainsi que les épices et le vinaigre de l'alimentation.
  4. Refusez les viandes grasses, les saucisses, ainsi que les poissons gras et les champignons.
  5. Refuser de manger des aliments frits, fumés et gras.
  6. Consommez autant de soupes de légumes ou de soupes cuites dans un bouillon maigre que possible.
  7. Incluez de la viande maigre et du poisson dans votre alimentation.
  8. Mangez plus de légumes et de fruits (sauf les légumineuses, les radis, les épinards et l'oseille, ainsi que les raisins).
  9. Refuser les bonbons, desserts et pâtisseries, ainsi que les boissons gazeuses et les fast-foods.
  10. Augmenter la quantité de céréales dans l'alimentation, le pain complet.

Le régime doit être prescrit par un spécialiste. Le menu de la victime doit être riche en fibres, vitamines et minéraux essentiels, ainsi qu'en protéines.

Activité physique

Selon l'état du patient, le médecin prescrit des exercices physiques qui contribuent à la récupération après une maladie. Ils visent à restaurer les fonctions motrices. La physiothérapie est la base de la rééducation.

Pendant l'exercice, le contrôle d'autres personnes, telles que des proches, est nécessaire..

Il n'y a rien de compliqué dans les exercices physiques. Mais ils doivent prendre du temps et des efforts.

Parmi les exercices les plus efficaces, on note les suivants:

  1. Flexion et extension des membres.
  2. Mouvements oculaires dans différentes directions et en cercle. Faire de l'exercice est recommandé avec les yeux ouverts et fermés..
  3. Balancer un membre malade avec une boucle.
  4. Flexion et extension des doigts sur un membre endolori.
  5. Plier les genoux. L'exercice est effectué allongé sur le dos.

Si le patient peut se tenir debout, des mouvements brusques, des squats, des inclinaisons, des virages et d'autres exercices peuvent également être effectués..

Avant de commencer l'exercice, il est recommandé de réchauffer la peau du patient, de faire un massage. Le temps de leçon devrait être d'environ 30 minutes. Il est recommandé d'effectuer des exercices à partir de 2 fois par jour, selon l'état.

Remèdes populaires pour le traitement après un AVC

Pour récupérer après une maladie, vous pouvez recourir à la médecine alternative.

Parmi eux, les suivants sont particulièrement notés:

  1. Pour restaurer l'appareil vocal, il est recommandé de prendre un bouillon à base de sauge.
  2. La teinture de jaunisse grise aide à normaliser le fonctionnement du système cardiovasculaire et à améliorer le sommeil de la victime.
  3. Pour le traitement de la paralysie, une pommade à friction, préparée à partir de poudre de laurier, d'aiguilles d'épinette et de pin et de beurre, est recommandée.
  4. Pour restaurer la parole, la coordination des mouvements, ainsi que pour fluidifier le sang, une teinture à base de pommes de pin est recommandée. C'est l'un des moyens les plus efficaces, qui a également un effet bénéfique sur les vaisseaux cérébraux..
  5. Pour broyer les membres paralysés, il est recommandé d'utiliser une teinture à base de thym.
  6. Pour restaurer la mémoire, des infusions recommandées de menthe et de sauge, de trèfle et d'écorce de sorbier.
  7. La teinture de fleurs de trèfle rouge à base de vodka aide efficacement à étourdir après un accident vasculaire cérébral.

Le rétablissement doit être complet, y compris la physiothérapie, l'alimentation, les médicaments. Vous ne pouvez pas vous limiter uniquement à la médecine traditionnelle.

Nous vous recommandons de lire un article sur les propriétés curatives des pommes de pin..

Ici, vous apprendrez tout sur le traitement de l'artériosclérose cérébrale.

Anti-escarres

Très souvent, après un accident vasculaire cérébral, des escarres se forment - nécrose des tissus mous. Cela peut être dangereux car la nécrose peut pénétrer profondément dans les os. Les blessures peuvent s'infecter et provoquer l'infection de tout le corps..

Pour la prévention des plaies de pression, il est recommandé de changer constamment la position du patient, en le tournant d'un côté à l'autre, sur le dos, pour planter.

Un léger massage est également recommandé. De plus, l'hygiène de la victime est d'une grande importance. Il est nécessaire de changer régulièrement la literie et les sous-vêtements du patient, d'essuyer les endroits qui sont constamment attachés à la surface avec de l'alcool de camphre.

Si des escarres sont apparues, elles doivent être traitées avec une solution saline ou du peroxyde d'hydrogène. Sur la zone touchée nécessite l'application de pommades et de pansements spéciaux.

La prévention

Afin de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, il est recommandé:

  1. Contrôler la pression artérielle.
  2. Mesurer la glycémie.
  3. Arrêter de fumer et de consommer systématiquement de l'alcool et des drogues.
  4. Normaliser la nutrition.
  5. Subir régulièrement un examen médical en présence d'une maladie du système cardiovasculaire et du diabète.
  6. Faites de l'exercice quotidiennement pendant 30 minutes par jour.

Ces règles simples aideront à protéger contre un phénomène aussi grave et dangereux qu'un accident vasculaire cérébral..

Nous attirons votre attention sur une vidéo qui décrit les remèdes populaires pour le traitement après un AVC:

Traitement des AVC à domicile: méthodes de base et recommandations

L'AVC est un processus pathologique dans lequel les vaisseaux sanguins obstruent les caillots sanguins. Avec une maladie qui affecte le cerveau, une diminution de la qualité de vie du patient est observée. Le traitement de l'AVC à domicile nécessite l'utilisation de toute une série de mesures.

Règles de thérapie

Après une attaque d'un accident vasculaire cérébral, le patient est invité à hurler un mode de vie et à respecter certaines règles. Le patient doit respecter strictement le régime de la journée. La durée du sommeil après un AVC est d'au moins 7 heures. Après son arrivée à la maison, le patient doit prendre les médicaments prescrits par le médecin conformément au calendrier.

Le patient a besoin de promenades régulières au grand air. Un fauteuil roulant est recommandé pour leur mise à disposition. S'il n'y a pas de possibilité de marcher le patient, vous devez aérer régulièrement la pièce et effectuer un nettoyage humide.

Pour accélérer le traitement du processus pathologique, un régime alimentaire est utilisé. Il est strictement interdit de prendre des boissons alcoolisées. Le patient doit refuser de fumer. Ne laissez pas le patient seul pendant longtemps. Si le patient a des problèmes d'élocution, il est recommandé de parler avec lui, de parler des problèmes familiaux. Le patient a besoin de recevoir des émotions positives, donc elles incluent ses émissions de télévision ou sa musique préférées.

Lors du traitement d'un AVC à domicile, il est recommandé au patient de respecter strictement certaines règles, ce qui accélérera ce processus.

Prendre des médicaments

Il est recommandé de traiter un accident vasculaire cérébral en utilisant des médicaments prescrits par un médecin. la sélection des médicaments est effectuée par un spécialiste en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la gravité du processus pathologique.

Si une personne est diagnostiquée d'un AVC ischémique, un médicament est recommandé, dont l'action vise à diluer le sang. Pour assurer une récupération rapide, il est recommandé d'utiliser: Phenylin, Thrombo ACC, Cardiomagnyl, Dicumarin.

Afin d'augmenter le tonus vasculaire, la prise de Cinnarizine ou Cavinton est nécessaire. Pour renforcer la circulation cérébrale, les experts conseillent l'utilisation de l'ascorutine, des vitamines B et C. Le médecin recommande d'utiliser des médicaments qui aident les cellules à résister à la privation d'oxygène. La thérapie du processus pathologique est réalisée par Cerebrolysin, Aminalon, Glycine forte.

La pharmacothérapie se caractérise par un haut niveau d'efficacité et vous permet de restaurer les fonctions perdues. Une condition importante dans ce cas est l'utilisation de médicaments dans les cours, dont la durée est déterminée par le médecin.

Nutrition des patients

La période de récupération à domicile nécessite de respecter les règles d'une bonne nutrition. Le patient doit consommer du sel en quantité minimale. Après une attaque d'AVC, l'utilisation d'aliments épicés et gras n'est pas recommandée. Il est interdit au patient de manger des aliments frits.

Avec le processus pathologique, il est important d'observer le régime de consommation. La quantité de liquide bu par jour est déterminée par le médecin en fonction des caractéristiques du processus pathologique. Il est conseillé aux patients de boire des jus de baies et de fruits. Les boissons gazeuses et le café doivent être jetés. Les aliments à base de farine ne sont pas recommandés après un AVC..

Il est recommandé au patient de manger des légumes et des fruits quotidiennement. Leur nombre devrait être d'au moins 400 grammes par jour. des plats bouillis et mijotés sont recommandés. Après un AVC, il est recommandé d'utiliser des produits qui contiennent une grande quantité de potassium: jus d'abricot, abricots secs, pruneaux, pommes de terre bouillies, raisins secs, etc..

Le régime devrait consister en des boissons lactées à faible teneur en matières grasses, qui contiennent une quantité minimale de sucre. Il est conseillé aux patients d'utiliser du fromage cottage. Il est nécessaire de manger du sarrasin, de la farine d'avoine, de la bouillie de blé, qui sont préparés sur l'eau. Les patients doivent manger du poisson maigre.

La diététique offre la possibilité de réduire le cholestérol sanguin et d'éliminer le sel du corps. Il fournit également l'apport de vitamines et de minéraux. Pour cette raison, la circulation sanguine est rétablie et les cellules nerveuses sont renouvelées..

Remèdes populaires

Dans la période de récupération après un AVC, l'utilisation de la médecine traditionnelle est recommandée, qui se caractérise non seulement par son efficacité, mais également par un niveau élevé de sécurité. Cela offre la possibilité de les utiliser pour traiter un large éventail de patients. Les médicaments sont en cours de préparation sur la base de:

  • Racine Maryina. Prenez quelques cuillères à café de plantes séchées et hachées et versez un verre d'eau bouillante. Après 5 heures de perfusion, le médicament est filtré et utilisé pour une administration orale. Prenez quelques cuillères à soupe 2 fois par jour.
  • Momie. Un morceau du produit, qui a la taille d'une tête d'allumette, est élevé dans 100 millilitres d'eau. Il est recommandé de le refroidir et de le faire bouillir en premier. Les médicaments sont pris 1 fois par jour.
  • Feuille de laurier. Le produit est utilisé sous forme broyée. 3 cuillères à soupe de la feuille sont versées avec un verre d'huile non raffinée. Le médicament est perfusé dans un endroit frais. Après filtration, le produit doit lubrifier les escarres qui apparaissent souvent après un accident vasculaire cérébral..
  • Attraper le blanc. Un médicament est préparé sur la base des racines écrasées de la plante, qui doivent être prises à 30 grammes. La matière première est coulée avec 400 milligrammes de vodka. Le remède est infusé pendant une semaine. Le médicament est pris par voie orale deux fois par jour après les repas. Une dose unique du médicament est de 25 gouttes.
  • Ramasser des herbes. La préparation du médicament est effectuée à base de gui blanc, sophora japonais, qui sont mélangés dans la même quantité. Cent grammes du mélange résultant sont versés avec 0,5 litre de vodka. Le médicament est perfusé pendant 30 jours dans un endroit sombre. Il est recommandé de le mélanger périodiquement..
  • Aiguilles de pin. Une pommade est préparée à partir de cette matière première, qui est utilisée pour une application sur la peau avec paralysie des membres. Vous devez prendre une cuillère à soupe d'aiguilles et 6 cuillères à soupe. feuille de laurier hachée et hacher à travers un moulin à café. La composition résultante est mélangée avec du beurre fait maison. Gardez le médicament au réfrigérateur.
  • Chélidoine. Une cuillère à soupe d'herbe sèche hachée est versée avec 250 millilitres d'eau bouillante. Le médicament est perfusé pendant 15 minutes. Après filtration, il doit être pris par voie orale avant les repas dans une cuillère à soupe trois fois par jour.
  • Citron. Un agrume est prélevé et passé dans un hachoir à viande. De la même manière, vous devez hacher la tête d'ail pelée. Le citron est mélangé avec de l'ail et 100 grammes de miel. Après un mélange complet, le médicament est perfusé pendant 7 jours. Le patient doit prendre le médicament deux fois par jour pendant 1 cuillère à soupe. après manger.
  • Des haricots. La partie moulue de la plante est prélevée et versée avec de l'eau bouillie afin qu'elle soit complètement recouverte. Le produit enveloppe et insiste jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement dans un endroit chaud. Le médicament est pris toute la journée en quantités illimitées..
  • Orange. Vous devez peler une orange et un citron et retirer les graines. Après cela, les agrumes sont broyés dans un mélangeur et mélangés avec du miel. Le médicament est infusé pendant une journée dans un endroit chaud. Vous devez prendre le médicament plusieurs fois par jour pour une cuillère à soupe, arrosé d'eau.
  • Pommes de pin. 5-6 cônes mûrs avec des graines sont versés avec 250 millilitres de vodka et infusés pendant 2 semaines. Passé ce délai, le médicament est filtré. Il doit être ajouté au patient dans le thé par cuillère à café une fois par jour..

Il existe un grand nombre de médicaments traditionnels, ce qui permet au patient de choisir l'option la plus appropriée pour lui-même. Malgré la sécurité des médicaments, il est recommandé de consulter un médecin avant d'en utiliser un spécifique..

Gymnastique thérapeutique - vidéo

Chez les patients ayant subi un AVC, il existe une limitation de la mobilité, dont la restauration est réalisée à l'aide d'exercices thérapeutiques. Si une paralysie est diagnostiquée chez un patient alité, il est recommandé d'effectuer des exercices passifs. Leur mise en œuvre est réalisée avec l'aide de parents et amis. Les manipulations doivent être effectuées de sorte que le patient plie les membres supérieurs et inférieurs dans les articulations.

Les actions des proches doivent viser l'étude des articulations, des doigts, des muscles, etc. La gymnastique quotidienne aidera à rétablir la circulation sanguine et à assurer le tonus musculaire. La gymnastique passive élimine la possibilité de plaies de pression et d'ulcères.

Une fois qu'une personne a appris à s'asseoir, il est recommandé de commencer à effectuer des exercices de gymnastique active. Il est recommandé au patient d'effectuer indépendamment la flexion et la rotation du corps. La gymnastique est une vague de mains. Le patient doit plier et déplier ses doigts, développer des brosses, tordre la tête.

À l'étape suivante, nous procédons au développement du bas du corps. Une personne doit poser ses pieds sur le sol et essayer de les sentir. De plus, les exercices sont compliqués et consistent en la tension des orteils. Une personne doit apprendre à se tenir debout et à marcher. Pour accélérer cela, le massage et le frottement sont appliqués simultanément..

Avec un engourdissement des membres et une perte de coordination, il est recommandé d'effectuer des exercices en position debout. Le matin et le soir, une simple charge est recommandée. Le patient doit effectuer le torse et balancer les jambes. Les exercices devraient se concentrer sur le développement conjoint.

Si le patient est diagnostiqué d'un AVC ischémique, le massage améliorera la circulation sanguine dans le cerveau. Il est conseillé aux patients de masser la zone du col et la tête. Initialement, un léger carottage est effectué. À l'étape suivante, ils sont plus étroitement attachés au tégument épithélial. La manipulation doit être effectuée en mouvements fluides.

Avec un AVC hémorragique, la procédure est interdite pendant longtemps. Le massage des membres paralysés s'effectue de bas en haut. Pour assurer une efficacité élevée de la procédure et éliminer la possibilité de complications, il est recommandé de masser un spécialiste hautement qualifié.

Comment traiter un AVC cérébral

De nombreuses personnes dans le monde meurent d'un accident vasculaire cérébral, tombent dans le coma. Que faire si une personne a eu cette maladie? Comment guérir un accident vasculaire cérébral, de quelles manières éliminer les conséquences et quelle est la prévention? En savoir plus à ce sujet, car sans rééducation après un AVC, une rechute est possible.

Traitement des AVC cérébraux

Comment traiter l'AVC cérébelleux? Premièrement, les médecins tentent de diverses manières d'éliminer les conséquences d'une insuffisance circulatoire soudaine dans la région du cerveau. Hélas, souvent chez les patients, il y a une violation du système musculo-squelettique. Pour les aider, une gymnastique thérapeutique, un traitement dans un sanatorium, des procédures d'eau, des appareils d'exercice, des masseurs peuvent être utilisés. Des préparations spéciales sont nécessaires pour améliorer la circulation cérébrale. Deuxièmement, une prophylaxie des attaques répétées est effectuée..

Ischémique

Il s'agit d'une maladie dans laquelle il y a une violation de l'approvisionnement en sang au cerveau, des dommages aux cellules nerveuses en raison d'un manque d'approvisionnement en sang. Le traitement de l'AVC ischémique dans la période aiguë ne doit être effectué qu'en milieu hospitalier. L'issue de la maladie dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle la personne a été transportée à l'hôpital. Chez les personnes qui ont eu une crise lacunaire, le traitement après un AVC comprend une thérapie de base et différenciée. La première est toujours réalisée, quelles que soient les causes de la maladie, la seconde est déterminée par sa nature. Le traitement comprend:

  • prendre des médicaments vasoactifs et antimicrobiens;
  • l'utilisation de bloqueurs adrénergiques, d'inhibiteurs de l'ECA, de diurétiques;
  • thérapie antihypertensive;
  • correction des troubles métaboliques;
  • gymnastique médicale.

Hémorragique

Un type d'AVC très grave, qui se caractérise par une rupture des vaisseaux sanguins et une hémorragie dans le cerveau. Elle se développe en quelques minutes: pour prendre des mesures, il faut traiter rapidement. Sinon, les prévisions sont défavorables - jusqu'à 75% des personnes restent handicapées. Les médecins suggèrent de traiter un tel accident vasculaire cérébral de la manière suivante:

  • traitement chirurgical;
  • cellules souches intraveineuses;
  • neuroprotection;
  • prendre des antioxydants, des médicaments vasoactifs, des diurétiques osmotiques, des préparations de calcium;
  • thérapie antifibrinolytique;
  • inhalation d'oxygène avec de la vapeur d'alcool;
  • thérapie physique;
  • physiothérapie.

Microstroke

Il s'agit d'une nécrose du tissu cérébral due à un caillot de sang ou au rétrécissement d'un petit vaisseau. La nutrition du cerveau ne s'aggrave pas avec un microstroke, les tissus ne subissent pas de modifications nécrotiques. Pour rétablir le flux sanguin, les médecins utilisent: anticoagulants, thrombolytiques, neuroprotecteurs, médicaments vasoactifs, agents antiplaquettaires. Pour la récupération, le patient a besoin d'exercices de respiration, de physiothérapie, de régime, de thérapie par l'exercice. De plus, vous pouvez traiter des remèdes populaires.

Médicaments contre les AVC

La maladie est spécifique, il n'y a tout simplement pas de remède. Il existe des médicaments après un AVC qui aident à réduire les effets, à traiter les complications. Si l'attaque ne fait que commencer, les médecins utilisent des médicaments pour réduire la coagulation sanguine (thrombolytiques) et réduire l'enflure cérébrale. Lorsque l'état du patient se stabilise, il est traité avec des médicaments qui améliorent l'état. Il peut être antispasmodique, hypotenseur, vasotonique, décongestionnant. D'excellents résultats sont obtenus par traitement à l'oxygène, aux antioxydants.

Médicaments vasoactifs

Un traitement complet d'un AVC est impossible sans prendre les médicaments de ce groupe. Les médicaments vasoactifs sont nécessaires pour augmenter l'apport sanguin dans la zone ischémique. Un remède est toujours prescrit: une combinaison de plusieurs ne guérit pas et n'apporte pas de résultats. Ce qui est utilisé pour l'AVC:

  1. Cavinton. Lorsqu'il pénètre dans la circulation sanguine, le médicament se déplace immédiatement vers le cerveau, traite la zone affectée, agissant sur les vaisseaux sanguins, augmentant la circulation sanguine. En conséquence, les processus métaboliques s'améliorent. Cavinton est vendu sous forme de comprimés, de solutions injectables.
  2. Vinpocétine. Développe les vaisseaux sanguins du cerveau, améliore les propriétés sanguines, favorise l'apport d'oxygène dans la zone touchée. Ne modifie pas la pression artérielle, n'augmente pas la fréquence cardiaque. Administré par voie intraveineuse.

Agents antiplaquettaires

Ils sont utilisés pour réduire la viscosité du sang, améliorer son mouvement à travers les vaisseaux et normaliser l'apport sanguin au cerveau. En règle générale, ils sont prescrits si le patient a déjà eu des crises ischémiques. Les agents antiplaquettaires sont prescrits dans les premières heures d'une attaque. La liste des outils standard pour le traitement de l'AVC comprend:

  1. Dipyridamole. Un remède contre les accidents vasculaires cérébraux en améliorant la microcirculation, l'inhibition des caillots sanguins, la baisse de la pression artérielle, révélant des collatéraux vasculaires non fonctionnels.
  2. Aspirine. Grâce à lui, la capacité du sang à dissoudre les filaments de fibrine augmente et dilue le sang. Attribuer 160-325 mg / jour au cours des 2 premiers jours après l'apparition des principaux symptômes de la maladie.

Médicaments pour la coagulation du sang

Les anticoagulants sont nécessaires dans la plupart des cas, car ils préviennent la thromboembolie veineuse, empêchent l'apparition de brins de fibrine et aident à arrêter la croissance des caillots sanguins qui se sont produits. Il y a direct (exposition rapide) et indirect (prolongé). L'héparine appartient au premier groupe, Sinkumar, la néodikumarine au second. En savoir plus sur eux:

  1. Héparine. Un outil qui inhibe le processus de coagulation sanguine, bloquant la biosynthèse de la thrombine. Son utilisation contribue de manière significative à améliorer le flux sanguin coronaire, à activer les propriétés fibrinolytiques du sang. L'héparine agit pendant une courte période, son effet ne dure pas plus de 5 heures. Plus efficace lorsqu'il est administré par voie intraveineuse.
  2. Sincumar. Après administration, il commence à agir en 1 à 2 jours, a la propriété de s'accumuler. Le premier jour, une posologie de 8-16 mg est prescrite, le deuxième - 4-12 mg, le troisième - 6 mg. Prendre une fois.

Médicaments pour améliorer la circulation cérébrale

Ce groupe de médicaments vise à élargir les vaisseaux du cerveau. Après leur utilisation, le flux sanguin vers les neurones est normalisé, l'hypoxie des cellules cérébrales est éliminée, les processus métaboliques sont activés. Dans les accidents vasculaires cérébraux, les antagonistes du calcium (Cordipine, Odalat, Plendil, Anipamil, Kalan et autres) sont utilisés avec succès. Tous ont un effet systémique sur le corps, par conséquent, ils sont prescrits après examen du patient.

Soins de l'AVC

Ci-dessus, vous avez appris à traiter les médicaments contre les AVC. Après sa sortie de l'hôpital, le patient a besoin d'aide à domicile, surtout si le trouble du mouvement persiste, une paralysie se produit. Les patients alités doivent faire un massage toutes les 3-4 heures, fournir un complexe de thérapie par l'exercice. Vous devrez peut-être le nourrir pour aller aux toilettes. Recommandations pour les soins après un AVC:

  1. Toutes les 2-3 heures, un survivant d'un AVC doit être retourné pour éviter les escarres.
  2. Il est important d'essuyer la peau avec des solutions désinfectantes tous les jours..
  3. Des mesures doivent être prises pour prévenir les maladies de la peau..
  4. Dans la pièce où se trouve le patient, il est nécessaire de maintenir une température fraîche.
  5. Nourrissez en levant la tête ou en vous asseyant confortablement.
  6. Suivez le travail des intestins, si nécessaire, faites des lavements.
  7. Si la salivation de la moitié paralysée de la bouche est observée, vous devez vous assurer que votre visage est sec, lubrifier la peau avec une crème protectrice.
  8. Aux premiers signes de thrombose veineuse (un gonflement apparaît du côté paralysé), une pneumonie (douleur intense dans le côté, fièvre), vous devez appeler un médecin.

Comment traiter un accident vasculaire cérébral à la maison

Après les murs de l'hôpital, le patient doit se conformer à toutes les prescriptions du médecin, suivre un régime spécial, faire de l'acupuncture. Il peut avoir des crampes, des douleurs, des étourdissements et chaque symptôme devra être traité séparément, par exemple en utilisant des méthodes de médecine traditionnelle. Tout cela n'implique pas l'abolition des médicaments prescrits. Comment traiter un AVC cérébral avec des remèdes populaires?

Vous pouvez utiliser des herbes médicinales. Découvrez quelques recettes:

  1. Prenez la racine de Maryin séchée (2 c. À thé), ajoutez-y de l'eau bouillante (200 g). Laisser poser 5 heures pour insister. Buvez quotidiennement à 2 cuillères à soupe. cuillères 3 fois.
  2. Mélanger 50 g de sophora japonaise hachée, du gui blanc, ajouter un demi-litre de vodka, insister pendant un mois.
  3. Ramassez les pommes de pin en été, hachez-les, versez la vodka. Conserver dans un endroit sombre, après 14 jours, commencez à utiliser. Buvez chaque matin pour 1 cuillère à soupe. cuillère 6-7 mois.

Vidéo

Trouvé une erreur dans le texte?
Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous le corrigerons!

Accident vasculaire cérébral ischémique: comment s'effectue la rééducation à domicile?

L'AVC ischémique est une condition dans laquelle le processus de circulation sanguine vers le cerveau est brusquement perturbé..

Lors d'une attaque, la lumière de l'une des artères se ferme. Les tissus et les cellules du cerveau sont affectés par un manque d'oxygène.

Les symptômes et les conséquences d'un accident vasculaire cérébral dépendent directement de l'artère endommagée par un spasme ou un thrombus..

Dans certains cas, une attaque peut entraîner la mort du patient. La rééducation après un AVC implique le respect d'un certain nombre de règles importantes dont dépendent l'efficacité du traitement et le processus de restauration du corps.

Ce que c'est?

L'AVC ischémique n'est pas une maladie indépendante. Cette condition pathologique survient à la suite de dommages au système cardiovasculaire sous l'influence d'une maladie spécifique. Le tableau clinique de l'AVC ischémique dépend de la localisation de la maladie et du degré de lésion vasculaire.

Cette condition peut être non seulement un signe de fonction cardiaque anormale, mais aussi une complication après un traitement intempestif ou inapproprié des maladies vasculaires. Un accident vasculaire cérébral se manifeste sous la forme d'une violation brutale de la circulation cérébrale, qui peut provoquer la mort d'un patient.

Caractéristiques de l'AVC ischémique:

  • une attaque peut provoquer des écarts à court terme dans les performances de certains systèmes corporels;
  • un accident vasculaire cérébral se produit toujours dans le contexte de maladies existantes du système cardiovasculaire;
  • dans certains cas, un accident vasculaire cérébral peut entraîner la mort du patient.

Causes de l'AVC

Les principales causes d'AVC ischémique sont les maladies du système cardiovasculaire.

Avec de telles pathologies, une attaque d'accident vasculaire cérébral est étroitement liée.

Selon le facteur qui a déclenché l'attaque, on distingue différents types d'AVC ischémique. Dans la plupart des cas, son apparence est affectée par le développement de l'hypertension artérielle et de l'athérosclérose, et une combinaison de ces maladies augmente le risque.

Causes de l'AVC ischémique:

  • occlusion des artères de petit calibre (accident vasculaire cérébral ischémique lacunaire);
  • bloquer une artère avec un spasme ou un thrombus;
  • diabète sucré (en particulier en combinaison avec l'hypertension artérielle);
  • malformations congénitales de la structure du système vasculaire du cerveau;
  • l'obésité (cette maladie affecte négativement toutes les fonctions du corps, y compris la perturbation du fonctionnement du cœur et de l'état des vaisseaux sanguins);
  • instabilité de la pression artérielle (fortes fluctuations dans le sens de l'augmentation ou de la diminution);
  • arythmie, infarctus du myocarde ou maladie cardiaque (accident vasculaire cérébral ischémique cardio-embolique);
  • conditions pathologiques du système cardiovasculaire (perte de sang ou conséquences d'un infarctus du myocarde);
  • rétrécissement de la lumière des artères cérébrales (la condition est la conséquence d'un certain groupe de maladies vasculaires);
  • rétrécissement de la lumière des artères principales sous l'influence du développement de l'athérosclérose (accident vasculaire cérébral ischémique athérothrombotique).

Un groupe distinct de causes d'AVC ischémique comprend des facteurs supplémentaires qui peuvent accélérer le début d'une attaque en présence d'écarts dans le fonctionnement du système cardiovasculaire.

Ceux-ci comprennent le tabagisme, l'abus d'alcool, la consommation d'aliments malsains, des situations de stress constantes et un mode de vie sédentaire. Ignorer l’état du patient peut ignorer les premiers symptômes et l’absence de traitement rapide..

Symptômes caractéristiques

Avec le développement d'un AVC ischémique, une violation brutale des fonctions d'une certaine partie du cerveau se produit. La douleur chez le patient peut ne pas survenir. Son état lors d'une attaque ressemble à des étourdissements graves avec une altération du système musculo-squelettique et une faiblesse générale du corps.

Certains symptômes d'un accident vasculaire cérébral peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais se développer progressivement. Par exemple, une violation de la déglutition ou de la performance des organes de la vision.

Les symptômes de l'AVC ischémique sont les conditions suivantes:

  • troubles de l'appareil vestibulaire (le patient a des vertiges systémiques);
  • troubles de la parole (une telle condition peut survenir en violation de la prononciation des mots, de leur orthographe ou de leur perception);
  • modification des expressions faciales (une paralysie partielle du visage peut survenir);
  • douleur vagabonde d'intensité variable (douleur au cou, à la poitrine, aux épaules ou au dos);
  • déficience visuelle (les patients peuvent développer une cécité partielle ou une vision double);
  • troubles du système musculo-squelettique (la faiblesse peut se propager dans tout le corps ou seulement d'un côté, il y a une violation marquée de la coordination des mouvements);
  • violation des fonctions cognitives (orientation dans les changements d'espace, la mémoire peut être altérée, la perception visuo-spatiale s'écarte également de la norme).

Diagnostique

Les méthodes de diagnostic de l'AVC ischémique sont divisées en deux catégories - les procédures obligatoires et les méthodes de recherche, qui sont le plus souvent effectuées dans des cliniques privées (effectuées moyennant des frais supplémentaires et à la demande du patient ou de ses proches).

Le processus d'examen comprend de nombreux tests. Les spécialistes doivent non seulement établir la cause de l'AVC ischémique, mais également déterminer le degré de dommages au corps et au cerveau.

Les méthodes de diagnostic de l'AVC ischémique comprennent les procédures suivantes:

  • examen visuel du patient;
  • tomodensitométrie d'urgence sans contraste du cerveau;
  • test sanguin clinique;
  • Échographie des artères carotides;
  • un test sanguin pour détecter les électrolytes du cholestérol plasmatique, du glucose et de l'urée;
  • électrocardiographie;
  • analyse générale d'urine;
  • angiographie coronaire sélective
  • angiographie cérébrale;
  • IRM du cerveau;
  • ARM du cerveau;
  • balayage duplex ultrasonique.

Est-il possible de guérir?

Le traitement de l'AVC ischémique dépend du degré de lésion cérébrale et du temps nécessaire pour prendre les mesures. Un rôle important est joué par l'âge du patient et le tableau clinique général de son état de santé. Dans la vieillesse, le risque de décès augmente.

Selon les statistiques médicales, près de 40% des patients ayant subi un AVC deviennent handicapés. Les cas de récupération complète du corps après une attaque ou de préservation de facteurs mineurs indiquant sa présence dans la vie ne sont pas rares dans la pratique médicale, mais ne représentent pas plus de 30%.

Les facteurs suivants affectent la récupération et la restauration des fonctions corporelles du patient après une attaque:

  • vitesse des premiers secours;
  • vitesse de livraison des patients à un établissement médical;
  • qualifications en secourisme;
  • l'utilité du traitement;
  • respect des règles de rééducation après une attaque.

Méthodes de traitement

Le traitement de la maladie coronarienne est effectué médicalement ou en utilisant des procédures chirurgicales. La thérapie est prescrite par un spécialiste sur la base des données collectées sur l'état de santé général du patient. Le but de la thérapie est de restaurer le processus naturel d'approvisionnement en sang du myocarde et d'améliorer la qualité de vie du patient.

Façons de traiter la maladie:

  • greffe de pontage coronarien;
  • angioplastie coronaire;
  • aterectomie;
  • revascularisation myocardique au laser transmyocardique;
  • curiethérapie;
  • interventions coronariennes percutanées;
  • pontage aorto-coronarien mini-invasif.

Détail de la réhabilitation

La période de rééducation après un AVC peut durer des années.

Le facteur clé dans ce cas est le degré de dysfonctionnement du corps.

L'objectif principal de la réadaptation est de restaurer le fonctionnement normal des systèmes vitaux.

Il est nécessaire d'engager des procédures spéciales le plus tôt possible, mais seulement après la période d'exacerbation de l'attaque.

La réadaptation des patients comprend les étapes suivantes:

  • la reprise de la capacité motrice du corps (le médecin prescrit un ensemble spécial d'exercices qui sont nécessaires pour restaurer la microcirculation sanguine dans les membres et restaurer leur capacité motrice);
  • restauration de la parole (si les exercices à domicile n'aboutissent pas au résultat souhaité, vous devez alors demander l'aide d'un orthophoniste);
  • restauration des troubles de la mémoire (un soutien médical est fourni pour les neurones cérébraux endommagés, des médicaments sont prescrits par un médecin et des exercices de mémoire sont également effectués avec des exercices);
  • prendre des médicaments spéciaux (la liste des médicaments comprend des médicaments pour rétablir la pression artérielle, améliorer les processus métaboliques, des médicaments combinés, des nootropiques et des médicaments pour la thérapie symptomatique);
  • restauration des vitamines dans le corps (un régime spécial est prescrit aux patients, la quantité maximale d'aliments sains doit être présente dans leur alimentation, des complexes de vitamines doivent également être pris).

Les exercices visant à récupérer d'un AVC doivent être effectués selon un certain algorithme. Seul un médecin possède des connaissances spécialisées. Tout d'abord, la thérapie par l'exercice est effectuée avec une charge minimale, se transformant progressivement en exercices plus complexes. Ce type de thérapie s'adresse non seulement au système musculo-squelettique, mais aussi aux organes de la parole, de la vision et de la mémoire.

Quelques exemples d'exercices pour récupérer d'un AVC:

  • Flexion et extension simples des doigts et des membres, mouvements de rotation de ceux-ci (si le patient ne peut pas faire l'exercice seul, il a besoin d'aide).
  • Exercices simples en position assise ou couchée, et si possible - en position debout (mouvements de rotation des bras, inclinaisons du corps, exercices avec balles et autres objets).
  • Mouvements oculaires circulaires et concentration sur divers objets (à l'aide d'exercices réguliers visant à soulager la fatigue oculaire).
  • Effectuer des tâches logiques simples (mémoriser des objets, rechercher des différences dans deux images, etc.).
  • Exercices d'orthophonie (gymnastique de la langue et des lèvres, exercices faciaux, etc.).

Que faire n'est pas recommandé?

Les conséquences d'un AVC ischémique peuvent entraîner de graves perturbations dans le fonctionnement de l'organisme. Le traitement et la réhabilitation de l'attaque doivent être effectués intégralement. Sinon, il y a un risque de complications..

Dans un coup, les erreurs suivantes ne peuvent pas être commises:

  • ignorer les symptômes d'une attaque (les premiers soins doivent être fournis nécessairement);
  • négliger les conseils d'un médecin;
  • automédication;
  • fournir une assistance au patient à domicile (l'appel d'urgence doit obligatoirement être effectué);
  • arrêter prématurément le cours de réadaptation;
  • utiliser de l'ammoniac pendant une attaque (de telles actions entraîneront des difficultés respiratoires et entraîneront la mort du patient).

Mesures préventives

La prévention de l'AVC ischémique peut être primaire ou secondaire. Dans le premier cas, certaines mesures sont prises en présence de facteurs de risque d'attaque (le patient a une maladie cardiovasculaire).

La prophylaxie secondaire est réalisée après un accident vasculaire cérébral pour empêcher sa réapparition (les patients doivent non seulement suivre les recommandations générales, mais également prendre des médicaments spéciaux, dont une liste est établie par un spécialiste sur la base du tableau clinique général de l'état de santé).

Les recommandations suivantes concernent les mesures préventives visant à prévenir les AVC ischémiques:

  • respect des recommandations d'une alimentation saine;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • l'exclusion d'un mode de vie sédentaire;
  • contrôle du cholestérol sanguin;
  • contrôle de la pression artérielle;
  • traitement rapide des maladies du système cardiovasculaire;
  • une fois tous les six mois, il est nécessaire de faire une échographie des vaisseaux qui alimentent le cerveau;
  • thérapie antihypertensive (prise de diurétiques);
  • prendre des médicaments prescrits par un spécialiste (prévention secondaire des AVC).

Examens de traitement

Nina, 47 ans

Je fais partie des patients qui ont réussi à survivre à un AVC ischémique avec des conséquences minimes. Pendant longtemps, elle a ignoré les accès de palpitations cardiaques et la faiblesse soudaine du corps. Ensuite, un diagnostic d'athérosclérose a été posé. Le résultat du développement de la maladie a été une attaque d'AVC.

L'aide a été fournie en temps opportun, mais a dû récupérer le corps pendant plusieurs mois. Les capacités motrices du côté gauche du corps étaient altérées. Elle a fait de la gymnastique, a pris des médicaments prescrits. Maintenant réussi à récupérer presque complètement.

Anna, 42 ans

Quand ma sœur a eu un accident vasculaire cérébral, j'ai pensé que la restauration du corps serait impossible. Cependant, le médecin a déclaré que le pronostic dépendra directement de la réadaptation. Tout d'abord, le traitement a été effectué dans un hôpital, puis j'ai dû récupérer longtemps à la maison.

Les premiers mois, j'ai aidé à faire les exercices, mais après un certain temps, mon aide n'était plus nécessaire. Ma sœur a appris à faire de la gymnastique seule et son activité physique s'est nettement améliorée. Malheureusement, il n'a pas été possible de récupérer complètement. Un an après l'attaque, la boiterie est restée et un bras s'est engourdi.

Christina, 40 ans

Il y a quelques années, un mari a eu une attaque cérébrale. Il y avait des étourdissements et une paralysie partielle. Les symptômes ont disparu en quelques heures, et il a décidé que c'était un surmenage banal. Cependant, après un certain temps, des signes suspects ont commencé à apparaître - des problèmes de mémoire, une forte violation de la parole et un changement des expressions faciales.

Il lui est devenu difficile de prononcer des mots. En conséquence, un accident vasculaire cérébral a été établi. L'attaque n'a pas eu de conséquences graves, mais jusqu'à présent, il n'a pas été possible de s'en remettre. Le mari continue de faire de la gymnastique pour les expressions faciales, mais le côté droit du visage semble figé.

AVC ischémique cérébral

Par accident vasculaire cérébral ischémique (IA), les médecins entendent généralement une violation focale de la circulation cérébrale avec une violation d'une partie de ses fonctions et des dommages aux tissus organiques. Cela se produit en raison de l'arrêt partiel ou complet du flux sanguin. Comme le montrent des études récentes, c'est l'AVC ischémique qui est la cause la plus fréquente de décès prématuré d'une personne.

Au 21e siècle, il y a une tendance persistante à rajeunir l'AVC ischémique - si plus tôt, les personnes de plus de soixante ans étaient confrontées à ce problème, l'IA est maintenant un cas typique chez les 50 et même les 40 ans. Dans trente pour cent des cas, un patient qui a survécu à un accident vasculaire cérébral ischémique est complètement rétabli et mène une vie normale. Malheureusement, le plus souvent, les conséquences individuelles de l'IA affectent de manière significative la qualité de vie et se manifestent dans une variété d'états négatifs, des troubles de l'élocution à la paralysie partielle ou même complète. Le pronostic des conséquences possibles d'un accident vasculaire cérébral dépend de la localisation du problème, de la zone affectée et de l'efficacité / rapidité du traitement.

Causes de l'AVC

Une cause directe d'un AVC ischémique est une violation du passage du sang dans les vaisseaux causée par leur blocage par des caillots sanguins, des plaques de cholestérol, des emboles ou des spasmes. Augmente considérablement le risque de formation de processus athérosclérotiques d'IA dans le corps: les personnes qui ont déjà subi des attaques ischémiques transitoires ou qui souffrent d'hypertension artérielle font face au problème susmentionné cinq fois plus souvent que les autres.

Les facteurs de risque supplémentaires sont un certain nombre de conditions pathologiques et de maladies chroniques, en particulier: viscosité sanguine élevée, endocardite, malformations congénitales du système cardiovasculaire, anévrismes aortiques, insuffisance cardiaque, maladies hématologiques, hypodynamie, diabète sucré, fibrillation auriculaire, troubles du métabolisme lipidique, et aussi abus d'alcool et tabagisme actif.

Course latérale gauche et droite

Les troubles focaux de l'approvisionnement en sang et les symptômes d'un accident vasculaire cérébral dépendent de l'emplacement de la lésion - sur l'hémisphère gauche ou droit du cerveau. Rappelons que l'hémisphère gauche d'une personne est principalement responsable de la parole et de la logique, tandis que les sentiments, les émotions, la perception du monde et la créativité dépendent de la bonne..

Comme le montre la pratique, dans 60% des cas, le patient reçoit un diagnostic d'accident vasculaire cérébral ischémique hémisphérique. Les principales conséquences de ce problème peuvent être considérées comme des troubles de la parole et sa compréhension, la paralysie du côté droit, la capacité de lire, d'écrire et d'articuler complètement ou partiellement..

Dans le cas d'une lésion du côté droit, le patient peut ne pas ressentir immédiatement le problème, seulement dans certains cas, il y a une paralysie du côté gauche du corps. Le plus souvent, la perception est perturbée, la passivité mentale apparaît, des pertes de mémoire apparaissent. Le patient et l'AVC ischémique de l'hémisphère droit du cerveau peuvent ne pas s'orienter dans l'espace, habillez-vous.

Les symptômes de l'AVC ischémique

Beaucoup de gens croient à tort qu'une douleur aiguë devrait nécessairement se produire lors d'un AVC ischémique - ce syndrome est loin d'être la principale spécificité du problème, et la plupart des patients ne le ressentent pas du tout. Malheureusement, la recherche intempestive d'une aide qualifiée ne fait qu'aggraver le problème, et les risques de processus physiologiques irréversibles augmentent de nombreuses fois.

Les premiers précurseurs d'un AVC ischémique peuvent être considérés comme des étourdissements répétés avec un assombrissement des yeux, des perturbations à court terme du fonctionnement de l'appareil vocal, ainsi qu'une faiblesse sévère des membres ou de l'un des côtés du corps jusqu'à un engourdissement temporaire. Ils apparaissent le plus souvent le matin ou le soir. Il convient de noter qu'avec le type de problème embolique, les précurseurs ne se présentent pas du tout - une attaque et un accident vasculaire cérébral dans cette situation se forment pendant la journée, après une excitation intense, un stress physique, etc. De plus, quel que soit le type d'AVC ischémique, une personne se sent nauséeuse, il y a un fort réflexe nauséeux, une double vision, il est impossible de sourire, de sortir complètement la langue et même de lever les deux mains. Le patient a l'impression d'être stupéfait, la désorientation dans l'espace s'accompagne de convulsions à court terme.

Premiers soins pour un AVC ischémique

Malheureusement, un accident vasculaire cérébral ischémique ne choisit pas le lieu et l'heure - il peut attraper une personne n'importe où. Avant l'arrivée d'une ambulance ou des soins d'urgence, il est nécessaire de lui fournir toute l'assistance possible - dans la grande majorité des cas, le patient ne peut rien faire par lui-même.

  1. Couchez la personne horizontalement immédiatement, placez un oreiller sous sa tête, ses épaules et ses omoplates. La tête elle-même est soulevée à un angle d'au moins trente degrés par rapport au niveau de la surface horizontale.
  2. Si vous êtes à l'intérieur - ouvrez les fenêtres et laissez entrer de l'air frais. Ne gardez pas le patient au soleil, portez-le à l'ombre.
  3. Déboutonnez le col de l'homme, retirez les ceintures et autres vêtements serrés. Libérez votre cou de tout accessoire de serrage..
  4. Retirez tous les corps étrangers de la cavité buccale - chewing-gum, fausses mâchoires, etc..
  5. Mesurer la tension artérielle et la signaler à une équipe médicale ultérieure.
  6. Si le patient est inconscient, tournez la tête sur le côté afin que le mucus et la salive ne s'écoulent pas dans les voies respiratoires. Si une personne commence à vomir, tournez-la doucement sur le côté et après la fin du processus, nettoyez la cavité buccale.
  7. Couvrir le patient avec une couverture, appliquer du froid sec sur la tête, il est conseillé de choisir la partie opposée à la paralysie du côté du corps / des membres.
  8. Frottez périodiquement la partie paralysée du corps en la massant.
  9. Surveiller constamment l'état d'une personne et, s'il y a des signes de décès clinique, procéder immédiatement à une ventilation mécanique et à un massage cardiaque indirect.
  10. Ne donnez jamais à une personne des comprimés, de l'eau, de la nourriture, etc. Attendez l'arrivée d'une équipe médicale qualifiée.

Traitement des AVC ischémiques du cerveau

Le traitement de l'IA est un processus très long et complexe et souvent ne garantit pas un bon résultat - trop de facteurs affectent la qualité de vie du patient. Comme le montre la pratique, un traitement rapide et un traitement qualifié donnent un effet positif à la moitié des patients qui ont présenté une demande..

Après la livraison du patient à l'hôpital ou à l'hôpital, il subira une IRM ou une tomodensitométrie, selon les résultats dont le type d'AVC est déterminé, l'état actuel du corps et un schéma de traitement ultérieur est formé. Dans certains cas, en l'absence de contre-indications, une ponction lombaire est réalisée..

L'essence du traitement est une thérapie de base immédiate obligatoire et un schéma différentiel prenant en compte la pathogénie du problème.

  1. Assainissement du système respiratoire, dans certains cas - intubation de la trachée et ventilation mécanique.
  2. Thérapie antiarythmique avec des médicaments antiangineux, en particulier l'héparine, le cavinton.
  3. Normalisation de la fonction de la pompe myocardique - glycosides cardiaques et antioxydants.
  4. Contrôle de l'homéostasie et de tous les types d'équilibre (eau-sel, acide-base, etc.) à l'aide de compte-gouttes avec une solution saline.
  5. Neuroprotection - thiocétam, ceraxon, actovegin.
  6. Thérapie symptomatique avec psychotropes et anticonvulsivants, utilisation d'analgésiques et de relaxants musculaires si nécessaire.
  7. Une bonne nutrition - une table diététique ou en l'absence de possibilité d'ingestion indépendante, l'administration intraveineuse de vitamines, de glucose, l'administration de sondes de mélanges liquides.
  8. Contrôle des selles, de la miction, de l'hygiène des muqueuses, des yeux et de la peau, de la lutte contre les escarres.
  9. En présence de complications - leur thérapie spécifique, ainsi que l'utilisation d'autres techniques complexes développées par une consultation de médecins en tenant compte de l'état actuel du patient.

Récupération après un AVC

Le processus de récupération après un AVC ischémique prend une longue période de temps. L'étape la plus importante ici est les trois premiers mois, car c'est alors que 50% des patients survivants ont restauré leurs fonctions motrices. Si aucun progrès significatif n'a été réalisé au cours de cette période, le processus de destruction et de dysfonctionnement est probablement devenu irréversible. Plus la forme du problème est grave pour le patient, moins il a de chances de se remettre complètement..

Un hôpital neurologique propose généralement un certain nombre de mesures complètes pour restaurer les fonctions du corps affecté - une variété de massages, des exercices avec un orthophoniste, un ergothérapeute, un kinésithérapeute, un neurophysiologiste, un physiothérapeute, l'utilisation de méthodes innovantes, en particulier le traitement par le froid, etc., ainsi que la pharmacothérapie complexe.

Réadaptation à domicile

Après l’hospitalisation et le rétablissement des patients hospitalisés, une autre étape importante du rétablissement du patient commence - sa réadaptation à domicile. Il est impossible d'identifier ses dates exactes, car elles dépendent non seulement de l'efficacité du traitement, mais également des caractéristiques individuelles du corps humain. En règle générale, les activités de base doivent être effectuées pendant un à deux ans. La base de la récupération est la gymnastique systématique, les exercices et les médicaments prescrits par le médecin traitant.

Les charges de choc sont absolument contre-indiquées, l'accent est mis sur la diminution de la tension et du tonus musculaire, l'amélioration de la microcirculation, la prévention du contact, la protection de la peau et des tissus contre les escarres et la reprise de mouvements subtils. Avant d'effectuer des exercices de physiothérapie, il est nécessaire de réchauffer les muscles et les tissus - le massage et un coussin chauffant sont les meilleurs dans ce contexte. Les procédures suivantes doivent être effectuées régulièrement, 3 à 4 fois par jour pour plusieurs approches avec une amplitude / un nombre de fois croissants après consultation d'un physiothérapeute.

Repos au lit

Dans ce cas, une simple extension et flexion des pieds, des genoux, des coudes, des mains, des doigts, ainsi que des mouvements de rotation de ceux-ci, seront appropriés. Allongé, vous pouvez utiliser un longet - il aide à restaurer le travail des mains et des mains.

Un soulèvement efficace et en douceur des bras au-dessus de la tête, saisir les jambes au-dessus de la cheville avec des brosses est efficace. De plus, les exercices de rotation pour les globes oculaires et la fixation du regard sur les objets afin de développer des spasmes d'accommodation ne seront pas inutiles.

Position assise

Si l'état du patient vous permet d'effectuer des exercices en position assise, cela élargit considérablement la gamme de mesures de récupération possibles. Assis sur le bord du lit, abaissez et relevez vos jambes, penchez-vous dans le dos, et appuyez également alternativement vos genoux contre votre poitrine, en retenant votre souffle au sommet. De plus, vous pouvez réduire les omoplates et jeter votre tête en arrière et suivre d'autres recommandations d'un spécialiste.

Exercices debout

  1. Lever les bras au-dessus de la tête et les abaisser jusqu'aux genoux avec inspiration-expiration.
  2. Utilisation d'un extenseur à main sur tout le torse.
  3. Torse alterné dans différentes directions.
  4. Squats avec pieds connectés.
  5. Soulever une boîte d'allumettes du sol et la fixer sur la table.
  6. Autres activités nécessaires.

Encore une fois, nous notons que les procédures de récupération sont prescrites exclusivement par le médecin traitant, essayez de ne pas prendre de médicaments et d'introduire de nouveaux exercices sans coordination qui pourraient nuire au patient.

Mémoire et parole

La restauration de l'activité motrice doit être associée à des exercices visant au développement fonctionnel de la parole et de la mémoire affectées. Avec le premier, une série d'exercices est généralement recommandée:

  1. Lèvres bouclées.
  2. Pousser la langue vers l'avant.
  3. Lécher les bords des lèvres et se mordre la mâchoire inférieure / supérieure.
  4. Morsure des dents.

La récupération de mémoire est plus difficile. Une formation complète sur la capacité du cerveau à mémoriser sera efficace ici, de la répétition de nombres, de mots, de paragraphes de livres à l'utilisation de jeux de société et de logique. De plus, le médecin prescrit généralement des nootropiques qui améliorent l'activité physique du cerveau - lucetam, phezam, noofen.

Conséquences d'un accident vasculaire cérébral

Jusqu'à quatre-vingt pour cent des patients qui ont survécu à un accident vasculaire cérébral ischémique dans le cerveau deviennent handicapés dans un groupe ou un autre. Déficience auditive, vision, activité motrice, aphasie, paralysie partielle / complète du corps, troubles neurologiques et somatiques, parésie - seulement un petit spectre de conséquences de cet événement.