Principal / Tumeur

IRM des vaisseaux cérébraux (IRM)

Tumeur

L'angiographie par résonance magnétique est la méthode la plus précise et la plus fiable pour étudier les vaisseaux sanguins du cerveau connue aujourd'hui. Il vous permet d'obtenir des données complètes sur les caractéristiques fonctionnelles et anatomiques de la circulation sanguine du cerveau. En outre, lors de l'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux, vous pouvez déterminer la vitesse du flux sanguin et visualiser sa direction. Les tomographes les plus modernes ont la capacité de créer une image 3D détaillée.

Les indications.

  • dystonie végétative-vasculaire;
  • maladie de l'artère coronaire;
  • blessures à la tête;
  • Vertiges
  • maux de tête fréquents;
  • bruit dans les oreilles;
  • tumeurs cérébrales;
  • insuffisance vertébrobasilaire;
  • thrombose cérébrale;
  • AVC cérébral et micro-AVC;
  • anévrismes et anastomoses vasculaires.

Contre-indications.

  • la présence d'un stimulateur cardiaque;
  • la présence d'implants électroniques;
  • période de grossesse.
  • la présence de valves cardiaques prothétiques;
  • la présence de stimulants nerveux;
  • la présence de pompes à insuline;
  • claustrophobie.

Comment?

La procédure est effectuée dans une salle spéciale où se trouve l'imageur à résonance magnétique. Le médecin qui contrôle le processus est dans le bureau suivant et communique avec le patient par interphone.

Avant de commencer, le patient est invité à retirer tous les objets métalliques et contenant du métal, après quoi il est placé sur la table du tomographe et la tête est fixée avec des rouleaux spéciaux. Ensuite, le test, situé dans un fort champ magnétique, est irradié par des ondes radio. L'image résultante est capturée et traitée par un ordinateur. Dans le même temps, le tomographe émet de forts cliquetis, si souvent les patients se voient offrir un casque avant la procédure.

La numérisation se déroule en plusieurs sessions de 2 à 10 minutes. La durée totale de la procédure ne dépasse généralement pas 30 minutes.

Dans les situations où les capacités d'un imageur à résonance magnétique ne sont pas suffisantes pour étudier une zone particulière, des agents de contraste sont utilisés.

Leur utilisation est justifiée dans les cas suivants:

  • Il est nécessaire d'obtenir des informations supplémentaires sur les limites de la tumeur et les caractéristiques de son approvisionnement en sang;
  • détermination de l'implication dans le processus pathologique d'autres tissus;
  • définition du changement sur la base d'un diagnostic différentiel;
  • il est nécessaire d'établir le degré de dommages aux vaisseaux sanguins;
  • surveillance dynamique de l'état du patient.

Coût.

Le coût de l'angiographie IRM des vaisseaux cérébraux varie de 3 000 à 12 000 roubles. Une telle différence peut être due au type de vaisseaux à l'étude, à l'état du patient, au niveau d'équipement utilisé, au prestige de la clinique et au niveau de professionnalisme du personnel médical.

Diagnostic des vaisseaux cérébraux par angiographie RM

Malgré la progressivité de la médecine moderne, examiner le cerveau humain, et en particulier ses vaisseaux, est une tâche difficile, car ils diffèrent par une mauvaise visualisation, même sur les dispositifs médicaux les plus innovants.

L'imagerie par résonance magnétique est considérée comme la méthode la plus informative et la plus sûre pour le diagnostic des maladies cérébrales. Pour étudier l'état de son lit vasculaire, une angiographie par résonance magnétique est utilisée. Vous pouvez en savoir plus sur ce type de recherche, quand elle est nécessaire et quelles maladies elle peut être identifiée à partir de cet article..

Qu'est-ce que l'angiographie par résonance magnétique?

L'angiographie vasculaire par résonance magnétique est une technologie qui consiste à scanner le réseau circulatoire du cerveau en utilisant l'imagerie par résonance magnétique, avec l'introduction d'un produit de contraste dans le sang. Elle est réalisée sur des tomographes à champ magnétique dont l'intensité est supérieure à 0,5 T (Tesla est une unité de mesure de l'induction magnétique).

Une IRM du cerveau avec un mode angiographique vous permet de visualiser une image tridimensionnelle détaillée du système circulatoire du cerveau, ainsi que la projection de chaque vaisseau individuel, ce qui vous permet d'identifier même les plus petites anomalies. Selon les résultats de l'examen, le patient reçoit un diagnostic précis et un traitement approprié est prescrit.

À la fin de la procédure, le patient reçoit des photos, un avis d'expert décrypté et, si nécessaire, il est possible d'écrire des informations sur le disque.

Important! L'utilisation des propriétés d'un champ magnétique au lieu des rayons X évite l'impact négatif sur la santé du sujet et fait de l'angiographie une alternative sûre à la radiographie.

Dans quels cas faut-il effectuer une angiographie par résonance magnétique des vaisseaux sanguins

L'IRM avec angiographie peut être prescrite au patient à la fois pour confirmer le diagnostic déjà posé et lorsque des symptômes caractéristiques des maladies ou de l'état pathologique des vaisseaux sanguins du cerveau apparaissent..

Les indications de l'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux sanguins sont:

  • maux de tête persistants et vertiges sans raison apparente, migraine;
  • anévrismes cérébraux;
  • saignements de nez fréquents;
  • commotions cérébrales et autres traumatismes crâniens;
  • thrombose artérielle cérébrale;
  • hémorragie intracrânienne ou hématome;
  • tumeurs dans le cerveau ou suspicion de leur présence;
  • évanouissements fréquents et perte de conscience chez un patient;
  • déficience auditive ou visuelle, acouphènes;
  • accident vasculaire cérébral précédent ou microstroke;
  • dystonie végétovasculaire, ou perturbation circulatoire dans les vaisseaux du cerveau;
  • symptômes de la maladie de Parkinson;
  • signes de maladie neurologique;
  • encéphalopathie;
  • crises d'épilepsie;
  • opérations antérieures sur le cerveau, l'examen est prescrit pour surveiller l'état postopératoire.

L'examen vasculaire par IRM vous permet d'établir ou de réfuter le diagnostic présumé, révèle des néoplasmes et d'autres pathologies cérébrales.

Important! Il est très précieux que même les plus petits capillaires présentent une angiographie par résonance magnétique et présentent une image complète de la vascularisation cérébrale. Cela permet de planifier et de réaliser des opérations chirurgicales à part entière sur le cerveau..

Lorsque l'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux est contre-indiquée

Malgré son contenu de sécurité et d'information, la conduite de cet examen peut avoir un certain nombre de contre-indications pour le patient.

Cette méthode de diagnostic ne peut pas être utilisée pour les patients:

  1. ayant un implant contenant du métal ou électronique qui ne peut pas être retiré, par exemple un stimulateur cardiaque, des pinces hémostatiques, un implant non ferromagnétique dans l'oreille interne, des plaques métalliques, des valves cardiaques prothétiques, des broches dentaires, des pompes à insuline;
  2. souffrant de claustrophobie (peur de l'espace confiné);
  3. obésité sévère;
  4. avec insuffisance hépatique.

Cas où une IRM avec angiographie est prescrite au patient uniquement pour des indications graves et avec un certain nombre de mesures de sécurité:

  • la présence d'un tatouage sur le corps, car la peinture peut contenir des particules métalliques;
  • insuffisance cardiaque chez un patient.

Les patients allergiques aux composants du produit de contraste effectuent une angiographie RM sans son utilisation.

Est-il possible de réaliser une angiographie IRM des vaisseaux cérébraux chez la femme enceinte et l'enfant

Les femmes enceintes au premier trimestre sont strictement contre-indiquées dans la mise en œuvre de cette méthode de diagnostic, en raison de l'impact négatif possible sur la formation des organes internes du fœtus.

Au deuxième ou au troisième trimestre de l'IRM, l'angiographie est prescrite pour les indications graves, après consultation de plusieurs spécialistes. Les femmes enceintes subissent une procédure sans administration d'un produit de contraste.

Pour les enfants, l'utilisation de cette méthode de diagnostic est sûre, il suffit de les préparer psychologiquement longtemps seul dans le tube à balayage. Il est également important de mettre un casque sur l'enfant, car le tomographe s'accompagne de tapotements caractéristiques.

Comment se préparer à l'examen

Avant de commencer la procédure, le patient doit retirer ses bijoux, montres, piercings, aides auditives externes, prothèses dentaires.

Il est conseillé que les vêtements soient gratuits, il est donc recommandé de se changer en vêtements d'hôpital.

Il n'y a aucune restriction concernant la nutrition avant la procédure; si nécessaire, le médecin avertit le patient à l'avance.

Important! Avant de mener l'étude, le patient doit avertir d'une prédisposition allergique ou d'une intolérance aux médicaments, de maladies récentes et de tout autre écart par rapport à la norme dans le corps..

Comment fonctionne le processus d'angiographie par résonance magnétique

Le patient est placé sur une table mobile, et fixe la position des rouleaux auxiliaires et des sangles de montage. Le produit de contraste est injecté dans la veine à travers un cathéter, dont la dose est déterminée par le médecin individuellement pour chaque patient. On propose aux patients présentant une irritabilité nerveuse accrue de prendre un sédatif..

Ensuite, la table avec le patient est placée dans un tunnel magnétique, après quoi le personnel médical quitte le bureau et l'examen commence.

La procédure se déroule sans douleur, une légère augmentation de la température est possible, ce qui est la norme. La prise de vue se fait en série entre lesquelles le patient peut se détendre; l'essentiel est de rester complètement immobile pendant la prise de vue. La durée de la procédure est de 20 minutes à 1,5 heure, selon la complexité de l'étude.

Au cours de la procédure, il est possible de parler avec le médecin via un système de communication bidirectionnel.Par conséquent, si vous ressentez de la douleur ou si vous vous sentez mal, le patient doit le signaler..

Pour le confort du patient, le système IRM est climatisé et bien éclairé..

Inconvénients de l'angiographie par résonance magnétique

Le seul inconvénient de l'angiographie par résonance magnétique est sa durée, car il est difficile pour une personne malade de rester immobile pendant longtemps.

Les complications après l'étude sont très rares et peuvent survenir sous la forme de:

  • une réaction allergique aux composants du produit de contraste;
  • la survenue d'une insuffisance rénale aiguë due à l'excrétion d'une grande quantité de produit de contraste par les reins.

L'angiographie IRM est appelée "l'étalon or" dans l'étude du lit vasculaire du cerveau. Par conséquent, vous ne devez pas avoir peur de cette procédure, car elle permet non seulement de trouver le diagnostic exact, mais également de choisir le traitement optimal pour chaque patient.

Angiographie par résonance magnétique

L'angiographie par résonance magnétique est une technique de diagnostic progressif qui vous permet d'effectuer une analyse approfondie de l'état des artères, des veines, des capillaires situés dans divers organes d'une personne. Le diagnostic est effectué à l'aide d'un produit de contraste spécialisé. Les pathologies des vaisseaux sanguins sont établies non seulement au stade progressif, mais également au stade initial de leur développement.

Cela détermine le choix entre la thérapie conservatrice et la chirurgie vasculaire, et les tactiques de traitement du patient. En plus de l'angiographie par résonance magnétique, il existe une version informatique de cette procédure (vaisseaux cathéters) qui complète la tomographie conventionnelle. Ainsi qu'une méthode standard de recherche sur un fluoroscope numérique.

Domaines d'étude et diagnostics suspects

L'angiographie par résonance magnétique est réalisée pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins des organes de la cavité abdominale, du foie, des membres inférieurs, du cerveau (angiographie cérébrale), des poumons, des reins, des vaisseaux coronariens du cœur (coronarographie), du rachis cervical, des organes de vision (angiographie par fluorescence de l'œil).

L'angiographie IRM est utilisée en neurologie (maladies du système nerveux central et périphérique), en oncologie (formation de tumeurs malignes et bénignes), en phlébologie (maladies veineuses), en pneumologie (maladies du système respiratoire), en chirurgie vasculaire (angio) (traitement du sang et des veines lymphatiques et des vaisseaux sanguins) ) Ayant un contenu d'information élevé, la méthode angiographique vous permet de déterminer la présence de pathologies et de déviations.

Les principaux diagnostics que l'examen révèle:

  • saillie de la paroi vasculaire, moins souvent veineuse (anévrisme et sa stratification);
  • un défaut de naissance (défaut) dans la structure du cœur;
  • rétrécissement des artères des organes (sténose, souvent rénale);
  • la présence de néoplasmes vasculaires de nature cancéreuse et bénigne;
  • inflammation vasculaire immunopathologique (vascularite);
  • blocage des vaisseaux sanguins par les excroissances de cholestérol (athérosclérose);
  • rétrécissement de la lumière et autres maladies des artères carotides (dysplasie fibro-musculaire, stratification des segments des artères);
  • obstruction (occlusion) des vaisseaux sanguins;
  • lésions rétiniennes causées par l'hypertension (rétinopathie hypertensive).

Contre-indications et rendez-vous

Un examen avec angiographie n'est pas pratiqué dans les conditions psychosomatiques suivantes du patient. Si des objets médicaux en métal implantés dans le corps sont disponibles: stimulateur cardiaque, implant d'oreille interne, clips hémostatiques, articulations prothétiques en métal, appareil Ilizarov, appareils orthopédiques fixes.

La liste comprend également la période de mise au monde d'un enfant (l'agent de contraste utilisé dans l'angiographie IRM des vaisseaux sanguins peut nuire à la santé de la mère et du fœtus), le symptôme psychopathologique de la phobie dans les espaces confinés et les fonctions de base de la vie du patient sont perturbées (état grave). En cas d'exacerbation de maladies chroniques, il est recommandé de reporter l'examen. Il vaudra mieux le faire en rémission.

Du côté du cœur: syndrome d'inconfort derrière le sternum (angine de poitrine) dans l'état post-infarctus, diminution de l'apport sanguin au cœur (ischémie sévère), angine de poitrine chronique dans le contexte de l'hypertension (des lectures ECG sont requises pour des résultats précis).

Du côté des organes de vision:

  • écarts non diagnostiqués par un ophtalmologiste;
  • une hypothèse de changements vasculaires anormaux;
  • avant d'effectuer une chirurgie correctrice (coagulation au laser);
  • surveillance thérapeutique.

De la région abdominale:

  • saignement gastro-intestinal;
  • tumeurs de diverses natures;
  • des dommages mécaniques à la cavité abdominale et à l'espace situé derrière le péritoine;
  • formations creuses (kystes) et tumeurs (néoplasme, néoplasie, néoplasme) du pancréas;
  • pancréatite chronique et ses complications.

Des poumons: répartition régulière des caillots sanguins pendant la toux, néoplasmes. L'IRM vasculaire est réalisée pour surveiller une maladie existante, ou pour identifier une tumeur, la formation de caillots sanguins dans l'artère pulmonaire, et à la suite de son blocage (embolie pulmonaire ou embolie pulmonaire). Une telle maladie peut être soumise à un traitement initial déjà en mode examen, en introduisant un anticoagulant direct pour dissoudre le thrombus.

  • thrombose inflammatoire de la paroi veineuse (thrombophlébite), inflammation chronique de la paroi veineuse (phlébite);
  • dommages mécaniques aux vaisseaux des jambes;
  • obstruction d'un vaisseau sanguin par un thrombus (thromboembolie), vasoconstriction (endartérite), plusieurs excroissances graisseuses à l'intérieur des vaisseaux (athérosclérose);
  • complication du diabète - SDS (syndrome du pied diabétique).

Du cou et du cerveau: maux de tête d'une étiologie peu claire, somnolence déraisonnable et diminution des performances, syndrome de douleur occipitale et cervicale, perte de conscience fréquente à court terme (évanouissement), antécédents de maladies cérébrales, blessures au cou. L'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux du cerveau et du cou est considérée comme la procédure de diagnostic la plus courante. Reconnaître les changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins au stade initial, peut-être uniquement à l'aide de l'angiographie. L'imagerie par résonance magnétique de la tête sera moins informative.

La différence entre l'IRM et l'angiographie IRM d'un examen de la tête

Les résultats de l'IRM cérébrale donnent une idée de la structure de la substance cérébrale et des tissus mous de la tête. Au cours de cet examen, les maladies cérébrales sont déterminées:

  • tumeurs de nature maligne et bénigne;
  • suppuration inflammatoire des tissus (abcès);
  • cavités anormales dans les tissus (kystes);
  • caillots sanguins d'origine traumatique (hématomes);
  • la présence dans la tête d'un excès de liquide (hydrocéphalie ou hydropisie cérébrale);
  • déplacement ou luxation des structures cérébrales.

L'angiographie vise à déterminer avec précision les pathologies vasculaires que l'IRM conventionnelle peut ne pas corriger. La principale zone qui distingue l'IRM conventionnelle de la tête de l'angiographie du cerveau est le domaine d'étude: les tissus ou les vaisseaux sanguins. Pour une image complète de la maladie et pour poser le seul diagnostic correct, les médecins recommandent souvent de subir les deux examens.

Une bonne préparation pour la procédure

Comme tout examen matériel, l'angiographie nécessite une préparation préalable. Il est nécessaire de respecter un certain nombre de recommandations médicales: exclure les boissons alcoolisées deux semaines avant la procédure, abandonner les anticoagulants en 5-7 jours. Un test d'allergie pour le produit de contraste doit être effectué deux jours avant l'examen, observer un régime de jeûne de 12 heures avant l'examen.

De plus, des tests sanguins sont effectués: cliniques, biochimiques, pour le VIH, pour la réaction de Wasserman (syphilis), une analyse complète du système de coagulation sanguine (hémostasiogramme), pour la détermination du groupe et du rhésus, un examen fluorographique et un ECG (dans le cas de la coronarographie ECG + échographie du cœur).

Caractéristiques de l'angiographie RM

Puisqu'un agent de contraste est utilisé pour effectuer une angiographie par résonance magnétique, afin d'éviter des réactions imprévues, un médicament anti-allergique (antihistaminique) est administré au patient. De plus, une injection sous-cutanée d'un médicament anesthésique est effectuée dans la zone de l'incision proposée. Les enfants bénéficient d'une anesthésie supplémentaire, afin de ne pas l'effrayer et d'assurer la position statique.

Un «manchon» en plastique est introduit dans l'incision pratiquée, avec une valve hémostatique intégrée pour empêcher le reflux du sang (gaine d'introduction). Pour éviter d'éventuels spasmes vasculaires, l'injection de novocaïne est effectuée directement dans le vaisseau. En outre, sous cathétérisme, un cathétérisme vasculaire et l'administration d'un agent de contraste sont effectués. Après un examen détaillé, l'instrumentation est retirée et l'incision est fixée avec un pansement chirurgical. La plage de temps de l'angiographie est d'un quart d'heure à 45-50 minutes.

Afin de minimiser les lésions du système vasculaire et de ne pas utiliser une grande quantité de contraste, la section de l'incision est toujours située près de la zone examinée du corps. Lorsque l'angiographie des vaisseaux du cerveau, ce sera l'artère brachiale, ulnaire, sous-clavière ou fémorale.

Avec coronarographie, pli inguinal ou artère radiale au poignet. Pour les membres inférieurs, la zone est déterminée par l'aorte abdominale ou l'artère fémorale. À la discrétion du médecin, le produit de contraste peut être utilisé plusieurs fois au cours de l'étude..

Après la procédure

Un examen techniquement correct avec un schéma angiographique, en règle générale, ne provoque pas de complications graves. Dans le domaine des incisions, des hémorragies (hématomes) peuvent apparaître, qui ne sont pas dangereuses pour la santé. Réaction allergique possible au contraste, vertiges, faiblesse générale due à l'excitation.

Il est recommandé au patient une paix complète, aucune expérience nerveuse, limitation du stress physique. Dans le cas d'un processus de récupération lent ou en présence de dysfonctionnements importants dans le corps (hyperthermie, perte de sensibilité, altération de la fonction rénale ou cardiaque, etc.), une hospitalisation est nécessaire.

Angiographie CT ou IRM des vaisseaux cérébraux - ce qui est mieux

Diagnostics dans votre région

Études CT populaires

Comme la tomodensitométrie (TDM), l'IRM (imagerie par résonance magnétique) des vaisseaux cérébraux est utilisée pour diagnostiquer les pathologies du réseau vasculaire de la tête et du cou. Le nom alternatif pour cette étude est l'angiographie IRM ou CT du cerveau. Quoi de mieux pour raser une IRM ou une tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux, nous allons essayer de répondre à cette question dans cet article.

Qu'est-ce que l'IRM et la TDM des vaisseaux cérébraux

Le concept d'angiographie CT ou IRM est souvent utilisé dans la littérature médicale et la pratique comme terme collectif pour tout examen des vaisseaux sanguins à l'aide d'un tomographe. Dans les centres d'IRM, l'imagerie par résonance magnétique est généralement appelée imagerie par résonance magnétique des artères, un autre nom pour l'IRM-artériographie ou IRM des vaisseaux cérébraux. Cet examen ne comprend pas de scintigraphie veineuse. Pour cela, une étude distincte est en cours - la veinographie IRM. La différence entre l'angiographie par résonance magnétique et la veinographie par résonance magnétique réside dans la focalisation diagnostique et le logiciel. L'ARM visualise le système vasculaire artériel et la veinographie par résonance magnétique (MRV) montre le lit veineux.

La même division est observée en tomodensitométrie. Dans les centres de diagnostic, vous pouvez obtenir une angiographie CT - une tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux ou une tomodensitométrie des veines - une veinographie CT. La TDM des vaisseaux cérébraux est le plus souvent associée à la TDM des vaisseaux du cou.

Différences entre l'angiographie IRM et CT de l'angiographie classique

L'angiographie IRM et CT ne doit pas être confondue avec l'angiographie directe. L'angiographie classique est une méthode de recherche technologiquement simple. Il est apparu en 1927, lorsque le neurologue portugais Dr Monitz a mené la première étude angiographique avec l'introduction d'un produit de contraste. Pendant longtemps, cette méthode est restée la référence pour l'examen des articulations de la tête, du cœur, de la colonne vertébrale, du cou, des membres inférieurs et de l'aorte abdominale. Le principal inconvénient de ce type d'angiographie est la nécessité de réaliser une ponction mécanique des vaisseaux (artère carotide ou fémorale) afin d'introduire un produit de contraste et un dispositif d'examen. L'hypertension directe est, en fin de compte, une manipulation invasive qui nécessite une hospitalisation et présente un certain risque de complications. De plus, l'angiographie classique permet de réaliser des angiogrammes uniquement en projection directe ou latérale..

L'hagiographie directe présente également des limites diagnostiques. Avec son aide, le médecin peut considérer suffisamment en détail les anomalies vasculaires elles-mêmes (sténose, occlusions), mais il ne peut pas être utilisé pour obtenir des informations sur les malformations artérielles, la thrombose veineuse et sinusienne, la nature de l'hémorragie lors d'un AVC et l'état de la substance cérébrale. Cela nécessitera une tomodensitométrie ou une IRM des vaisseaux cérébraux.

Angiographie classiqueAngiographie CTAngiographie par résonance magnétique


Quelle est la différence entre l'angiographie cérébrale RM ou CT

Le principe de l'acquisition d'image est la principale différence fondamentale entre l'IRM et la TDM des vaisseaux cérébraux. En hagiographie informatique, les rayons X sont utilisés. Pendant le balayage, ils traversent la zone d'examen sous différents angles et les capteurs de l'appareil évaluent le taux de passage des rayons X à travers des tissus de densités différentes.

La tomodensitométrie des vaisseaux du cerveau et du cou nécessite l'utilisation obligatoire d'un agent de contraste à base d'iode. Sans cela, les tomogrammes auront peu de caractère informatif. L'introduction du contraste est généralement effectuée au moyen d'un cathéter placé dans la zone du coude. Le processus contrasté n'est pas compliqué et peut être effectué en ambulatoire. Cependant, un contraste avec un médicament contenant de l'iode a ses risques. Lorsque l'iode pénètre dans le corps, il a un effet néphrotoxique, donc quelques jours avant le scanner avec contraste, les patients atteints d'insuffisance rénale chronique doivent être testés pour la créatinine afin de déterminer la fonctionnalité des reins

La tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux avec contraste présente un certain nombre d'inconvénients - le coût de cet examen est élevé et il n'est pas prescrit pour les femmes enceintes et les enfants en raison du risque de nuire au corps des enfants. Le coût de l'angiographie CT est presque deux fois plus élevé que l'IRM des vaisseaux cérébraux car il inclut toujours le coût supplémentaire du contraste.

Le travail de l'IRM est basé sur l'effet de la résonance magnétique nucléaire, dans laquelle les atomes d'hydrogène dans les cellules du corps commencent à osciller, sous l'influence d'un champ magnétique et d'impulsions radiofréquences. Cette résonance capture le tomographe et se traduit par des images en trois dimensions du réseau vasculaire. Étant donné que le sang contient beaucoup d'eau et est un bon paramagnet, dans la plupart des cas, le contraste pour l'hagiographie MR n'est pas nécessaire.

L'angiographie IRM cérébrale prend généralement en moyenne 15 à 20 minutes. Si le contraste est nécessaire, la durée de l'étude peut aller jusqu'à 40 minutes, car le médecin doit essentiellement effectuer deux scans de pré-contraste et de contraste, puis comparer les résultats. La TDM des vaisseaux cérébraux avec contraste prend 20-30 minutes.

IRM des vaisseaux - IRM-angiographie

L'IRM vasculaire ou l'angiographie RM vient du grec: angiographie - angiographie (angio-vaisseau, graphique - écriture. L'angiographie MR est une méthode de diagnostic informative qui peut être utilisée pour obtenir des images des vaisseaux sanguins. Cette étude sera réalisée sur des appareils de tomographie puissants avec une tension de 1 Tesla: En utilisant cette procédure, le médecin peut évaluer à la fois les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la circulation sanguine du patient.

L'IRM vasculaire implique l'exposition à un fort champ magnétique sur une personne, ce qui modifie la position de ses noyaux d'hydrogène. L'appareil capture ces changements et a la possibilité de faire une image en trois dimensions de la zone examinée.

Vous devez savoir que l'IRM des vaisseaux est effectuée sans rayonnement radiologique nocif, cependant, des agents de contraste spéciaux sont souvent utilisés pour détailler l'image. Il s'agit généralement de gadolinium sûr..

Pour vous inscrire à l'examen, utilisez le formulaire d'inscription en ligne ou appelez: +7 (812) 414-98-53.

Selon la zone d'intérêt, les types d'angiographie suivants sont distingués:

  • artères brachiocephalic (BCA) ou vaisseaux du cou
  • artères intracrâniennes ou vaisseaux de la tête
  • aorte (thoracique, abdominale)
  • vaisseaux des membres inférieurs
  • organes internes (rein, foie, etc.)
L'athérosclérose des artères brachio-céphaliques (rétrécissement et obstruction des artères carotides, vertébrales et sous-clavières, tronc brachio-céphalique) est la principale cause d'accident vasculaire cérébral et le pourcentage élevé associé d'invalidité et de mortalité.

L'angiographie par résonance magnétique des artères brachio-céphaliques sans introduction d'un produit de contraste est l'une des méthodes les plus informatives pour diagnostiquer la pathologie des vaisseaux du cou et du cerveau. Cette méthode vous permet d'obtenir des informations sur la forme, le diamètre, la présence de constrictions, les anévrismes et les malformations des artères qui alimentent le cerveau.

Cette méthode vous permet de déterminer le degré de lésions athérosclérotiques des vaisseaux du cou et du cerveau et de décider du choix et du volume des procédures de traitement ultérieures telles que le stenting des artères carotides et vertébrales internes, l'embolisation des anévrismes et les malformations des artères du cerveau, le stenting du rétrécissement des artères sous-clavières en cas de "vol qualifié" " et etc.

Types de recherchePrix ​​de basePrix ​​par direction et enregistrement en ligne
Angiographie cérébrale (sans contraste)3800 rub3300 rub
Vénographie cérébrale (sans contraste)3800 rub3300 rub
Angiographie des vaisseaux du cou (sans contraste)3800 rub3300 rub

Indications pour l'angiographie par résonance magnétique des artères brachiocephalic (vaisseaux du cou):

  • sténose asymptomatique détectée par échographie de dépistage.
  • accident ischémique transitoire accident vasculaire cérébral transitoire.
  • encéphalopathie discirculatoire avec signes d'insuffisance cérébrovasculaire.
  • accident vasculaire cérébral.
  • anomalies dans la structure des vaisseaux du cou.
  • études de contrôle de patients ayant déjà subi des opérations de reconstruction et des interventions endovasculaires sur les artères brachio-céphaliques.
  • suspicion de thrombose vasculaire.
  • néoplasmes malins et bénins du cou avec germination dans les vaisseaux sanguins ou avec compression et déplacement des vaisseaux sanguins.

Il n'y a pratiquement aucune contre-indication à l'angiographie par résonance magnétique (début de grossesse et présence de corps métalliques étrangers).

Ce qui révèle l'IRM des vaisseaux du cerveau et du cou

Comment se préparer à la procédure

Sensations pendant l'étude

Avantages de l'IRM

L'IRM vasculaire présente les avantages suivants:

  • La capacité d'effectuer des recherches non seulement pour les adultes, mais aussi pour les enfants et les femmes enceintes en raison du manque de rayonnement. La procédure est absolument sûre et ne provoque pas de complications..
  • Contenu d'information élevé. Les tomographes modernes offrent la possibilité de numériser dans une section de tissu de 4 mm.
  • Procédure indolore.
  • Possibilité de plusieurs études si nécessaire. De plus, il est souvent prescrit pendant la période de traitement, avant et après la chirurgie.
  • La possibilité d'une étude complète de l'état des vaisseaux sanguins.
L'angiographie par résonance magnétique des artères de la tête et du cou est l'étude la plus courante en angiologie, car elle est techniquement simple, sûre et hautement informative pour de nombreuses maladies des vaisseaux du cou et du cerveau, permettant la visualisation des changements dans la lumière du vaisseau, dans la plaque athérosclérotique et dans la paroi artérielle, pour identifier la pathologie concomitante tissus environnants dans une étude.

IRM avec angioprogramme pour le cerveau et le cou

L'angiographie IRM des vaisseaux cérébraux est une méthode de recherche informative utilisant le phénomène de résonance magnétique. Grâce à cette technique, il devient possible de poser le bon diagnostic en peu de temps, ce qui détermine l'efficacité des mesures thérapeutiques. L'angiographie par résonance magnétique vous permet d'identifier les caractéristiques de l'anatomie et du fonctionnement du lit vasculaire dans une zone particulière.

La valeur de l'angiographie IRM dans le diagnostic

Les données IRM de la tête vous permettent de planifier la mise en scène d'une opération chirurgicale - angioplastie ou stenting - si nécessaire.

L'IRM avec angiographie peut détecter les conditions suivantes:

  • anévrismes;
  • la formation d'anastomoses pathologiques;
  • sténose vasculaire et occlusion;
  • malformations vasculaires;
  • phénomènes d'athérosclérose.

L'IRM avec angioprogramme est une procédure sûre pour le patient, car elle élimine l'exposition aux radiations du corps. Cette méthode de visualisation permet le dépistage des pathologies vasculaires du cerveau. Grâce à l'angiographie IRM, il est possible d'obtenir une reconstruction d'images vasculaires en mode 3D, c'est-à-dire que les spécialistes peuvent évaluer la position relative spatiale des structures du système circulatoire.

L'IRM cérébrale est utilisée avec succès dans la pratique vasculaire, neurologique et neurochirurgicale.

L'angiographie IRM tridimensionnelle des vaisseaux cérébraux avec contraste est le moyen le plus informatif de visualiser les structures sanguines. Certaines variantes de l'IRM en mode angiographie ne prévoient pas l'introduction de contraste, mais grâce à elles, vous pouvez obtenir une image claire des vaisseaux du cerveau avec toutes les caractéristiques anatomiques (largeur de la lumière, vitesse du flux sanguin) et les caractéristiques (présence de sténose et son degré). La méthode est très sensible à la vitesse du flux sanguin..

Certaines variantes de l'IRM en mode angi doivent être considérées, dont les différences se trouvent dans les structures anatomiques visualisées.

Angiographie IRM cérébrale

Il est nécessaire de détecter les micro-coups et les accidents vasculaires cérébraux de diverses natures - hémorragiques et ischémiques, thrombose, ramification vasculaire pathologique, processus tumoraux. Vous permet de déterminer les bonnes tactiques de traitement.

IRM des veines profondes du cou

En utilisant la technique, il est possible de déterminer la thrombose veineuse profonde, qui est assez difficile à diagnostiquer. L'IRM de la colonne cervicale révèle des caractéristiques anatomiques et des anomalies du développement des veines. L'imagerie par résonance magnétique des veines cervicales profondes enregistre la nature du flux sanguin veineux.

IRM des artères du cou

L'angiographie des artères du cou est réalisée sans agents de contraste. Les gros vaisseaux localisés dans cette zone sont les artères carotides et vertébrales. L'angiographie IRM des artères vertébrales et carotides est réalisée pour identifier les causes de l'insuffisance cérébrovasculaire.

Le rétrécissement des artères vertébrales ou carotides (sinon - insuffisance vertébro-basilaire) peut provoquer des attaques fréquentes de maux de tête, des étourdissements, une diminution de la mémoire, des troubles visuels et d'autres symptômes neurologiques.

Le diagnostic vous permet de choisir le bon cours de correction thérapeutique - conservatrice ou chirurgicale.

Angiographie par résonance magnétique des sinus du cerveau

En utilisant la méthode, vous pouvez évaluer l'état des sinus veineux, déterminer la présence d'anastomoses pathologiques, d'occlusions vasculaires et également diagnostiquer la thrombose des sinus veineux. La méthode de recherche angiographique par résonance magnétique est effectuée sans introduction de médicaments contrastants..

Angiographie IRM avec contraste

La mise en œuvre de l'angiographie à l'aide d'un tomographe utilisant le contraste pour augmenter le contenu de l'information vous permet de déterminer plus objectivement les caractéristiques de l'anatomie et le fonctionnement des éléments du système vasculaire.

Indications pour l'étude

L'angiographie IRM est prescrite pour confirmer le diagnostic présumé ou sa formulation initiale. Un certain nombre de symptômes et de plaintes du patient déterminent le but de la procédure angiographique. Parmi les principales indications figurent:

  1. Épisodes fréquents de maux de tête.
  2. Étourdissements récurrents.
  3. Troubles des analyseurs visuels et auditifs.
  4. Blessures.
  5. Troubles circulatoires aigus soupçonnés.
  6. Progression du diabète.
  7. Suspicions de cancer.

Base physique de la technique

Le principal mécanisme de l'angiographie IRM est la réaction des atomes d'hydrogène dans les tissus du corps à l'action d'un champ électromagnétique. L'hydrogène dans le corps fait partie de nombreuses substances, surtout - dans les molécules d'eau. En mode angiographie, le tomographe permet non seulement de visualiser les vaisseaux sanguins, mais vous permet également d'observer le flux sanguin en dynamique.

À l'aide d'un logiciel spécial sur un ordinateur, il est possible de reproduire une image en trois dimensions des structures du système circulatoire du cerveau, en mettant en évidence le flux sanguin artériel et veineux.

L'utilisation de telles technologies permet d'évaluer la dynamique de l'apport sanguin au cerveau et d'identifier ses plus petits écarts.

L'utilisation de l'angiographie IRM pour surveiller les patients à risque d'accident vasculaire cérébral est d'une importance capitale. Il convient de noter que la plupart des méthodes d'examen des vaisseaux de la tête et du cou par IRM ne nécessitent pas l'introduction de contraste. Sans contraste, les malformations, les sténoses, les anévrismes sont visualisés..

L'introduction d'un agent de contraste est recommandée dans le diagnostic des pathologies tumorales. Cela vous permet d'améliorer l'image du réseau vasculaire à l'emplacement du foyer oncologique. L'administration intraveineuse de contraste est nécessaire pour la visualisation complète des néoplasmes vasculaires dans le cerveau, ce qui est extrêmement important pour déterminer les tactiques de correction du processus pathologique.

Caractéristiques de l'angiographie IRM des structures vasculaires du cerveau

La réalisation de l'imagerie par résonance magnétique pour l'étude des vaisseaux sanguins implique de placer le patient dans un tomographe fermé en position horizontale. La procédure peut durer jusqu'à 30 minutes. Dans certains cas, lorsque le patient souffre de claustrophobie ou ne peut pas rester immobile pendant une longue période, il est mis en état de sommeil sous anesthésie.

La principale différence entre l'angiographie IRM et la tomographie conventionnelle est l'utilisation de certains logiciels pour visualiser et construire une image tridimensionnelle du réseau vasculaire.

Il faut comprendre que l'évaluation de l'état des vaisseaux du cou n'est pas moins importante que la détermination de l'état des vaisseaux du cerveau, car des perturbations de leur fonctionnement peuvent conduire à de graves pathologies cérébrales. Un grand danger est la thrombose des vaisseaux du cou ou des anévrismes dans cette zone.

L'IRM est nécessaire pour déterminer la localisation du foyer principal de la pathologie vasculaire. La nature dynamique de l'étude augmente considérablement son contenu d'information. Sur la base des résultats de l'angiographie, un spécialiste peut faire le bon diagnostic et prescrire le cours thérapeutique optimal.

Préparation de l'étude

L'angiographie IRM ne nécessite pas de préparation particulière de la part du patient. Il n'y a aucune restriction sur la nutrition, la charge ou la prise de certains médicaments. Si l'étude est menée avec un contraste, un médicament spécial est administré par voie intraveineuse avant sa mise en œuvre.

Contre-indications à la procédure

Cette procédure de diagnostic présente les contre-indications suivantes:

  1. Présence d'un stimulateur cardiaque.
  2. La présence d'implants métalliques, de prothèses, de fragments dans le corps.
  3. Premier trimestre de grossesse.

Dans tous les cas, avant l'étude, le médecin interroge le patient et identifie la présence ou l'absence de contre-indications.

L'importance des techniques d'angiographie IRM pour la médecine moderne ne peut être sous-estimée. Cette étude diagnostique est un assistant indispensable dans le travail des chirurgiens vasculaires, neurochirurgiens, neurologues. L'IRM avec angioprogramme permet non seulement d'identifier le processus pathologique, mais aussi de prendre les mesures les plus rationnelles pour sa correction.

Angiographie par résonance magnétique à Saint-Pétersbourg

La liste des prix indique les prix en fonction du type de tomographe:

  • 1,5 T: scanner d'imagerie par résonance magnétique Magnetom Symphony de 1,5 Tesla Siemens (centres MIBS: SPB, Udelny pr., 22a), Siemens Magnetom Essenza (centre MIBS: SPB, 6e rue Sovetskaya, d. 24-26)
  • 1.5 T +: imageur à résonance magnétique de la classe expert Siemens Magnetom Aera (centre MIBS: SPB, 16, rue Glukharskaya, bâtiment 2), Siemens Magnetom Avanto (centres MIBS: Saint-Pétersbourg, avenue de la solidarité, 4, Pesochny, St.Karl Marx, 43; Saint-Pétersbourg, Kostyushko St., 2)
  • 3 T: imageur à résonance magnétique à très haute fréquence de la classe expert Siemens Magnetom Skyra (centre MIBS: Saint-Pétersbourg, St. d.2 k.3)
Nous attirons votre attention sur le fait que le coût de certaines études sur les tomographes de classe expert 1,5 T + coïncide avec le coût des études sur les tomographes à plancher ultra-haut 3T

Attention! Certaines études nécessitent une formation spéciale: plan de visite.

L'étude des artères cérébrales par IRM ou angiographie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic radiologique hautement informative et sûre qui vous permet d'évaluer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la circulation sanguine de la zone qui nous intéresse. Cette étude vous permet de prescrire le traitement approprié en temps opportun et, ainsi, d'améliorer le pronostic du processus pathologique. De plus, sur la base des données d'angiographie, il est possible de planifier une intervention chirurgicale sur les vaisseaux, telle qu'une endoprothèse ou une angioplastie.

L'étude des artères cérébrales par IRM ou angiographie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic radiologique hautement informative et sûre qui vous permet d'évaluer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la circulation sanguine de la zone qui nous intéresse. Cette étude vous permet de prescrire le traitement approprié en temps opportun et, ainsi, d'améliorer le pronostic du processus pathologique. De plus, sur la base des données d'angiographie, il est possible de planifier une intervention chirurgicale sur les vaisseaux, telle qu'une endoprothèse ou une angioplastie.

En utilisant l'angiographie RM, vous pouvez identifier:

  • anévrismes et anastomoses pathologiques;
  • sténose vasculaire et occlusion;
  • malformations vasculaires;
  • changements athérosclérotiques.

L'angiographie par résonance magnétique des artères cérébrales est recommandée à effectuer sans utiliser d'agent de contraste.

Étant donné l'absence de rayonnement ionisant et de charge de rayonnement sur le patient, l'angiographie sur un imageur à résonance magnétique peut être considérée en toute sécurité comme une méthode non invasive sûre pour le dépistage de la pathologie vasculaire, permettant d'obtenir un court instant pour obtenir une image du lit vasculaire, et également en reconstruisant les images obtenues en mode 3D pour estimer la localisation spatiale et relation des structures vasculaires.

Sténose de l'artère cérébrale postérieure droite. Anévrisme sacculaire de l'artère cérébrale moyenne gauche.

Malformation artérioveineuse du cerveau (AVM).

Occlusion de l'artère carotide interne gauche.

Angiographie par résonance magnétique des artères du cou

L'étude des artères du cou par IRM est une méthode hautement informative et sûre qui vous permet d'évaluer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la circulation sanguine de la zone d'étude. Les informations obtenues au cours de l'étude permettent de prescrire le traitement approprié en temps opportun et d'améliorer le pronostic du processus pathologique. De plus, sur la base des données angiographiques, il est possible de planifier une intervention chirurgicale sur les vaisseaux (stenting, angioplastie).

L'angiographie vous permet d'identifier:

  • anévrismes et anastomoses pathologiques;
  • sténose vasculaire et occlusion;
  • malformations vasculaires;
  • changements athérosclérotiques.

L'angiographie par résonance magnétique des artères du cou est recommandée à réaliser sans utiliser de produit de contraste.

Compte tenu de l'absence de rayonnement ionisant et de charge de rayonnement sur le patient, l'angiographie par résonance magnétique peut être considérée en toute sécurité comme une méthode non invasive sûre pour le dépistage de la pathologie vasculaire, permettant pendant une courte période d'obtenir une image du lit vasculaire, ainsi qu'en reconstruisant les images obtenues en mode 3D pour évaluer la localisation spatiale et la relation des structures vasculaires.

Courbure de l'artère vertébrale gauche. Sténose de l'artère vertébrale droite.

Anévrisme de bifurcation sacculaire

artère carotide commune droite.

ARM des sinus veineux du cerveau

L'étude des sinus veineux du cerveau en IRM ou en angiographie par résonance magnétique est une méthode hautement informative et sûre qui permet d'évaluer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles du lit veineux, ce qui permet de prescrire à temps le traitement approprié et d'améliorer le pronostic de l'évolution de la maladie. En outre, sur la base des données d'angiographie, il est possible de planifier une intervention chirurgicale sur les vaisseaux.

L'angiographie vous permet d'identifier:

  • diverses options anatomiques pour le développement des sinus veineux et des anastomoses pathologiques;
  • sténose vasculaire et occlusion;
  • malformations vasculaires;
  • thrombose du sinus veineux.

L'angiographie par résonance magnétique des sinus veineux peut être effectuée sans utiliser d'agent de contraste.

Compte tenu de l'absence de rayonnement ionisant et de charge de rayonnement sur le patient, l'angiographie par résonance magnétique peut être considérée en toute sécurité comme une méthode non invasive sûre pour le dépistage de la pathologie vasculaire, permettant pendant une courte période d'obtenir une image du lit vasculaire, ainsi qu'en reconstruisant les images obtenues en mode 3D pour évaluer la localisation spatiale et la relation des structures vasculaires.

La structure normale des sinus veineux du cerveau.

MPA à contraste amélioré

L'examen vasculaire sur un imageur à résonance magnétique utilisant un agent de contraste ou une angiographie par résonance magnétique à contraste amélioré est une méthode hautement informative et sûre qui vous permet d'évaluer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la circulation sanguine, ce qui permet de prescrire le traitement approprié à temps et d'améliorer le pronostic de l'évolution de la maladie. Les données d'angiographie sont également nécessaires lors de la planification d'une intervention chirurgicale sur les vaisseaux, comme l'endoprothèse, l'angioplastie..

L'angiographie vous permet d'identifier:

  • anévrismes et anastomoses pathologiques;
  • sténose vasculaire et occlusion;
  • malformations vasculaires;
  • changements athérosclérotiques.

Pour les vaisseaux du type principal (aorte thoracique et abdominale et leurs branches, artères rénales, tronc coeliaque, artères des membres inférieurs, veine porte), il est conseillé de réaliser une angiographie IRM avec rehaussement du contraste. Cela est nécessaire pour améliorer la visualisation de ces structures vasculaires, et donc une méthode de diagnostic plus informative.

Dans notre centre, un médicament de contraste à base de gadolinium à une dose de 20-30 ml est utilisé, qui est injecté dans la veine ulnaire à l'aide d'un injecteur automatique spécial. L'agent de contraste utilisé pour l'angiographie à contraste amélioré ne contient pas d'iode et ne provoque pas de réactions allergiques..

Étant donné l'absence de rayonnement ionisant et de charge de rayonnement sur le patient, l'angiographie RM à contraste amélioré peut être considérée en toute sécurité comme une méthode non invasive sûre pour le dépistage de la pathologie vasculaire, permettant un court laps de temps pour obtenir une image du lit vasculaire, et également en reconstruisant les images obtenues en mode 3D pour évaluer la localisation spatiale et la relation structures vasculaires.

Angiographie à contraste amélioré de l'aorte thoracique et abdominale.

Anévrisme aortique exfoliant.

Signes de lésion athérosclérotique de l'aorte et de ses branches.

Sténose du tronc cœliaque et de l'artère mésentérique supérieure.

Examen des artères des membres inférieurs.

Évaluation de la circulation collatérale en cas de lésion occlusive des artères des membres inférieurs.

Lésion anévrismale des artères du segment aorto-fémoral (anévrismes à ballonnet).

Qu'est-ce que l'angiographie IRM et CT du cerveau?

L'angiographie virtuelle du cerveau dans les centres médicaux de Saint-Pétersbourg est réalisée à l'aide de deux types de tomographie:

En utilisant l'angiographie CT et IRM, les médecins peuvent examiner en détail le groupe de vaisseaux extracrâniens et intracrâniens du cerveau et identifier les pathologies à un stade précoce. La veinographie tomodensitométrique et IRM, l'un des domaines nouveaux et innovants des technologies tomographiques, est engagé dans l'examen de l'état des veines de la tête. Les veines du cerveau pendant très longtemps en médecine n'ont pas été évaluées, car il n'y avait pas de méthode diagnostique décente pour leur visualisation. Par conséquent, le rôle de divers troubles de la circulation veineuse dans l'étymologie des maladies cérébrales pendant une longue période a été largement sous-estimé. L'apparition au cours des 10 dernières années d'angioprogrammes spéciaux d'IRM et de TDM visant à neuro-imager exactement les veines a grandement facilité la tâche des spécialistes pour identifier les pathologies et les anomalies dans ce domaine..

Que montreront l'angiographie IRM et CT

En utilisant l'angiographie sur un tomographe, les médecins peuvent diagnostiquer avec succès la pathologie suivante des vaisseaux de la tête:

  • anévrisme cérébral;
  • l'athérosclérose;
  • sténose des vaisseaux extracrâniens et intracrâniens (rétrécissement des lumières);
  • sclérose en plaques;
  • Accident vasculaire cérébral - accident vasculaire cérébral aigu (par exemple, accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique);
  • occlusion;
  • hématomes à l'intérieur de la paroi vasculaire;
  • déformations et anomalies pathologiques des principales artères du cerveau et du cou;
  • vrillage (vrillage d'une artère à un angle aigu);
  • enroulement (boucle anormale);
  • îlots de séparation des vaisseaux sanguins;
  • malformations vasculaires et angiomes;
  • thrombose des veines et des sinus du cerveau;
  • violation du lit vasculaire après une lésion cérébrale traumatique;
  • processus inflammatoire dans la paroi vasculaire;
  • malformations capillaires;
  • conséquences vasculaires de l'encéphalite infectieuse.

L'angiographie CT et l'angiographie IRM du cerveau sont très informatives. On pense qu'un scanner des vaisseaux cérébraux montrera mieux les anévrismes et les troubles circulatoires dans la phase aiguë et les troubles vasculaires après un traumatisme crânien. À l'IRM des vaisseaux cérébraux, les déformations des principaux vaisseaux de la tête seront mieux visibles.

Angiographie vasculaire

Différence de contre-indications à l'IRM et à l'angiographie CT

Pour l'angiographie RM des vaisseaux cérébraux, les contre-indications absolues sont la présence dans le corps du sujet:

  • stimulateur cardiaque, pompes à insuline, filtres aquatiques;
  • neurostimulants électroniques;
  • implants ferromagnétiques et électroniques;
  • gros objets et fragments métalliques;
  • Appareil Ilizarov.

Les limites relatives à l'imagerie par résonance magnétique peuvent être:

  • la claustrophobie et une tendance aux crises de panique;
  • embonpoint ou volumes corporels importants du patient.

En angiographie CT, les principales contre-indications sont associées à l'interdiction de l'irradiation aux rayons X, par exemple pendant la grossesse, et à l'intolérance à un agent de contraste à base d'iode.

Comment est la procédure de tomographie

La procédure d'angiographie virtuelle des vaisseaux cérébraux ne nécessite aucune préparation particulière. Vous pouvez effectuer des diagnostics à tout moment et à toute heure qui vous conviennent. L'angiographie IRM des vaisseaux cérébraux peut être associée à tout autre type d'étude. La tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux due à une exposition aux radiations ne peut pas être combinée avec des radiographies et est effectuée plus d'une fois tous les 6 mois. Pour qu'une analyse du lit vasculaire de la tête donne les résultats de diagnostic les plus précis, il est préférable d'apporter toutes les données sur les antécédents médicaux, les indicateurs des examens précédents au centre médical et d'avoir une direction du médecin dans laquelle il indiquera clairement à quoi le radiologue doit prêter attention lors de l'angioscanning.

Dans la plupart des cliniques de diagnostic de Saint-Pétersbourg, les examens IRM se font sur rendez-vous, sauf en cas d'urgence. Il est préférable de se présenter à un examen tomographique dans des vêtements confortables qui ne limitent pas vos mouvements, vous permettent de prendre une position allongée et ne contiennent pas d'éléments métalliques. Le métal dans ou sur le corps du sujet peut altérer la qualité de l'image sur une IRM. La TDM n'a aucune interdiction associée à la présence de métal dans le corps ou sur le corps du patient.

IRM et TDM des vaisseaux cérébraux avec produit de contraste

Dans la plupart des cas, une procédure d'angiographie IRM pour l'administration d'un produit de contraste n'est pas nécessaire. Ici, le sang lui-même remplit la fonction de contraste, et il n'est pas nécessaire d'améliorer le contraste dynamique. Cela se compare favorablement à l'imagerie par résonance magnétique de l'angiographie CT, lorsque le patient doit toujours injecter des préparations de contraste contenant de l'iode, ce qui peut provoquer une réaction allergique.

Si vous avez une IRM complète de la tête et des vaisseaux cérébraux, un produit de contraste peut être injecté pour mieux visualiser le tissu cérébral. Avec un protocole de contraste pour l'hagiographie, le patient doit s'abstenir de manger 4-2 heures avant le début du balayage par résonance magnétique pour éviter les nausées ou les vomissements après l'administration du contraste.