Principal / Hématome

Hypotension artérielle: causes, symptômes, traitement, médicaments pour augmenter la pression artérielle

Hématome

Tout le monde sait comment l'hypertension artérielle affecte la durée et la qualité de vie, mais avec le problème de l'hypertension artérielle, souvent ceux qui souffrent d'hérédité ou de circonstances.

Une pression artérielle basse est considérée, ne dépassant pas 100 à 65 mm Hg. Tous les nombres qui n'atteignent pas ce seuil peuvent entraîner une détérioration de l'apport sanguin à la périphérie du corps et provoquer un certain nombre de symptômes désagréables et de changements associés à la privation d'oxygène dans les organes et les tissus..

La condition est appelée hypotension. Une pression supérieure basse indique une diminution des capacités contractiles du cœur, une pression inférieure faible indique des problèmes avec sa composante vasculaire ou des problèmes rénaux.

Pression artérielle basse en bonne santé

En l'absence de maladies, une hypotension physiologique peut survenir dans certaines conditions environnementales:

  • dans les climats chauds à forte humidité
  • chez les travailleurs des magasins chauds
  • dans les hauts plateaux
  • les athlètes sont les plus susceptibles d'abaisser la tension artérielle
  • Travailleurs physiques importants.

Raisons de basse pression

Une pression artérielle basse peut être congénitale ou acquise sous l'influence de causes externes. Les principales situations dans lesquelles la pression tombe en dessous de la norme admissible sont les suivantes.

Dystonie végétative-vasculaire

La VVD et la discoordination du centre vasculaire dans la médullaire oblongue conduisent au fait que la lumière des vaisseaux ne se rétrécit pas suffisamment lorsque les conditions environnementales changent et que la pression ne reste pas à un niveau suffisant pour le fonctionnement normal du corps (voir les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire).

Athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux chez les personnes âgées et les personnes âgées a un mécanisme d'hypotension similaire. Les vaisseaux calcifiés rigides ne peuvent pas changer leur lumière assez rapidement et bien, de plus, l'apport sanguin au centre vasculaire est détérioré dans le contexte des mêmes changements athérosclérotiques dans les vaisseaux du cerveau.

Réduction du volume sanguin

Baisse aiguë du volume sanguin circulant:

  • dans le contexte de la perte de sang (voir saignement utérin, saignement de l'anus, sang du nez, etc.)
  • déshydratation due à la diarrhée, aux vomissements, à l'abus de diurétiques ou à un apport hydrique insuffisant - entraîne une diminution de la pression dans le lit vasculaire.

Pathologie cardiaque

Une baisse de la contractilité cardiaque (avec infarctus aigu du myocarde, tamponnade cardiaque, fibrillation auriculaire ou fibrillation ou fibrillation ventriculaire, mort subite coronarienne) n'assure pas une décharge adéquate du sang et de sa pression (chute de pression).

Troubles endocriniens

Des pathologies endocriniennes telles que l'insuffisance surrénale, l'hypothyroïdie sont nécessairement accompagnées de chiffres de basse pression. En cas d'insuffisance surrénale, le corps manque des hormones de la couche corticale des glandes surrénales. Une carence en aldostérone entraîne une baisse du niveau de liquide dans le corps due à une perte de sodium. Une diminution du niveau d'hormones thyroïdiennes entraîne une diminution de la pression artérielle due à un tonus vasculaire insuffisant et une diminution de la fréquence cardiaque.

Thromboembolie pulmonaire

La thromboembolie pulmonaire, dans laquelle un gros vaisseau pulmonaire est obstrué par un thrombus du système de la veine cave inférieure, est une cause fréquente d'hypotension aiguë.

Coup de chaleur, choc anaphylactique ou douleur

Tout effondrement (par exemple, coup de chaleur, intoxication) ou choc (douleur, toxicité infectieuse, choc anaphylactique) entraîne un dépôt brutal de sang dans les vaisseaux de la cavité abdominale, des saignements de la périphérie (cerveau et membres), accompagnés d'une pression artérielle basse.

Autres raisons

  • Anémie - anémie chronique de toute origine, maladies qui provoquent une perte de sang cachée (hémorroïdes, fibromes utérins, colite ulcéreuse, gastrite érosive, ulcère gastro-duodénal), entraînent une baisse secondaire chronique de la pression artérielle.
  • Blessures - un traumatisme craniocérébral peut entraîner une augmentation de la pression intracrânienne et une faible pression périphérique en raison du choc hydrodynamique du liquide céphalorachidien dans le centre vasomoteur.
  • Patients en oncologie - les patients cancéreux au stade de la cachexie souffrent également d'hypotension.
  • L'administration de médicaments est une hypotension médicamenteuse, à la suite de surdoses de glycosides hypotenseurs, diurétiques, cardiaques, nitrates, myorelaxants, psychotropes et hypnotiques.

Symptômes de basse pression

Les signes de basse pression peuvent se manifester dans un programme d'une maladie indépendante (hypotension) ou, comme une condition secondaire dans d'autres maladies. Critères d'hypotension sous forme nosologique:

  • pression inférieure à 110-100 à 65-70 pendant un an ou plus
  • manifestations précoces d'hypotension 9c adolescence)
  • crises antihypertensives
  • absence de raisons d'hypotension secondaire.

Tégument cutané

La peau hypotensive est le plus souvent pâle, froide et humide. Étant donné que la pression artérielle habituellement basse, en règle générale, l'influence du système nerveux parasympathique prédomine, la peau présente un dermographisme blanc persistant. Dans le contexte de la privation chronique d'oxygène des tissus, il peut y avoir des ombres bleues sous les yeux ou des cercles bruns autour d'eux. Dans l'hypotension aiguë, la cyanose du triangle nasolabial et des phalanges terminales des doigts est ajoutée à la pâleur. Si l'hypotension est causée par une hypothyroïdie, la peau est pâle, enflée et sèche. Ongles et cheveux cassants.

Problèmes gastro-intestinaux

Les changements dans le tube digestif peuvent également être très divers. Si l'hypotension est secondaire en raison de pertes micro-sanguines chroniques du tractus gastro-intestinal, le cas est probablement lié à une gastrite hyperacide, un ulcère gastro-duodénal ou une colite ulcéreuse. Ensuite, il y aura une intensité de douleur différente dans différentes parties du tractus gastro-intestinal, les brûlures d'estomac. Des éructations avec de l'air ou de la nourriture, des selles (constipation ou diarrhée). Avec l'hypothyroïdie, une diminution de l'activité enzymatique et de l'acidité du suc gastrique est notée. La digestion et l'absorption s'aggravent, une tendance à la dyspepsie et à la constipation apparaît.

système nerveux central

L'état du système nerveux central souffre également différemment. Dans les conditions aiguës d'hypotension (choc, effondrement) ou de lésions cérébrales traumatiques, la conscience est trouble ou perdue. Avec une hypotension de la genèse endocrine, une inhibition, des troubles de la mémoire et un apprentissage sont notés. Chez les patients hypotendus, en règle générale, faible capacité de travail, fatigue accrue et somnolence. Même après un sommeil nocturne prolongé, une personne souffrant d'hypotension artérielle peut se sentir extrêmement dépassée..

Système respiratoire

Les poumons répondent à une basse pression avec un essoufflement compensatoire (en particulier pendant l'exercice), qui est conçu pour améliorer l'apport d'oxygène aux tissus. Avec une embolie pulmonaire ou un œdème pulmonaire, divers râles humides peuvent être entendus et les expectorations rosâtres peuvent être séparées.

Le système cardiovasculaire

Les performances du cœur peuvent être à la fois dans les limites normales et varier considérablement. Ainsi, dans les accidents vasculaires aigus (embolie pulmonaire, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), il peut y avoir une pression basse et un pouls faible. Il peut y avoir des situations où une hypotension est observée dans le contexte d'un rythme cardiaque irrégulier fréquent (par exemple, une pression artérielle très basse pendant la fibrillation ventriculaire).

Hypotension symptomatique dans l'insuffisance surrénale

Si une pression artérielle basse est due à une insuffisance du cortex surrénal, ses symptômes seront les suivants.

  • Dans l'insuffisance chronique primaire des minéralocorticoïdes (maladie d'Addison), la faiblesse musculaire, la fatigue et une baisse de la capacité de travail progressent. L'hypotension est de nature persistante et progressive. Fréquence cardiaque et pouls compensatoires. Une hyperpigmentation de la peau est notée. Les nausées, les vomissements et l'instabilité des selles sont associés à des douleurs abdominales. La glycémie baisse. Il y a des mictions nocturnes fréquentes. Le SNC répond par une attention distraite, une perte de mémoire, une dépression.
  • L'insuffisance surrénalienne secondaire se déroule de la même manière, mais l'hyperpigmentation cutanée n'est pas typique.
  • La crise adissonique est une affection aiguë lorsque les minéralocorticoïdes dans le sang tombent assez fortement. Dans ce contexte, une baisse rapide de la pression artérielle se développe, une insuffisance cardiaque, des vomissements indomptables et une diarrhée entraînent une déshydratation rapide. Les troubles mentaux passent de l'excitation à l'inhibition soudaine, la stupeur et le coma.

Les causes de l'hypotension chez les femmes

Les femmes se mettent le plus souvent à l'hypotension..

  • La passion des mono-régimes, le jeûne, le végétarisme sont des causes nutritionnelles de l'hypotension.
  • Pour les femmes menstruées, la cause profonde peut être une anémie banale dans le contexte du refus de manger de la viande en combinaison avec la négligence de la prévention primaire de l'anémie avec des préparations à base de fer pendant les menstruations.
  • L'anémisation peut se produire en présence de fibromes utérins, d'hémorroïdes.

Les femmes enceintes peuvent souffrir de chutes de pression au milieu d'une forte augmentation de la progestérone au cours du premier trimestre. Aux stades ultérieurs de polyhydramnios, grossesse avec des jumeaux, syndrome de la veine cave inférieure et même anémie ferriprive. Le plus souvent, en raison de la croissance de l'abdomen, le retour veineux vers le cœur s'aggrave, ce qui contribue à une diminution du débit cardiaque et à une baisse de la pression artérielle..

Dans tous les cas, si une pression artérielle basse s'est développée pendant la grossesse, ce qui devrait être fait devrait être décidé par l'obstétricien-gynécologue en collaboration avec le thérapeute et l'endocrinologue..

Si la pression est élevée, alors faible

Les hausses de tension artérielle sont toujours moins préférables que des chiffres régulièrement élevés ou stables. Les changements fréquents de la pression artérielle exercent trop de pression sur les vaisseaux et peuvent devenir des signes avant-coureurs de catastrophes cérébrales ou cardiaques (accident vasculaire cérébral ou crise cardiaque), car ils contribuent à la séparation des caillots sanguins qui se sont déjà formés ou à la fissuration des plaques athérosclérotiques. Qui sont ensuite thrombosés.

  • Un traitement antihypertenseur inadéquatement sélectionné pour l'hypertension artérielle conduit au fait que des doses excessives ou la fréquence d'administration de médicaments abaissent excessivement la pression (voir tous les médicaments pour réduire la pression artérielle). Une pression anormalement basse fait que les patients s'accrochent au café ou aux stimulants qui font un deuxième saut de tension artérielle. Un cercle vicieux se forme, qui finira tôt ou tard par mal.
  • Les personnes météorosensibles atteintes de dystonie végétative-vasculaire ont souvent des chutes de pression élevées à faibles et vice versa (voir comment les orages magnétiques affectent la santé).
  • L'athérosclérose sévère peut provoquer un changement brusque de pression, en particulier ses chutes.
  • Dans le contexte de l'abus d'alcool, la réaction vasculaire peut être paradoxale et la vasodilatation peut remplacer leur spasme aigu.
  • Des douleurs abdominales spastiques ou aiguës peuvent provoquer des sauts de tension artérielle.
  • Le stress chronique provoque une instabilité de la pression artérielle.

Traitement d'hypotension

Les mesures thérapeutiques pour corriger l'hypotension doivent commencer par:

  • normalisation du régime de la journée - sommeil complet la nuit, éliminant le stress et la surcharge
  • Il est également important de bien manger, d'avoir suffisamment de vitamines
  • éviter la déshydratation et les infections intestinales.

Une activité physique raisonnable amène les muscles à éjecter des volumes supplémentaires de sang dans la circulation sanguine, le cœur, les glandes surrénales travaillent plus intensément et normalisent le flux sanguin dans le centre vasculaire responsable de la pression artérielle (voir aussi comment augmenter la pression artérielle à la maison).

Adaptogènes

Pour le traitement de l'hypotension chronique, les adaptogènes issus de matières premières végétales et animales deviennent les médicaments les plus doux. Ces fonds augmentent le tonus du centre vasculaire, stimulent doucement le cœur et rétrécissent les vaisseaux. En plus d'augmenter la pression artérielle, ces médicaments réduisent la fatigue, atténuent la somnolence et augmentent légèrement le ton et les performances globaux d'une personne.

  • Pantocrine (80-100 roubles), extraits d'agripaume (10 roubles), ginseng (40-70 roubles), zamani et citronnelle (30-100 roubles), teinture de Rhodiola rosea (30 roubles) et teinture d'aralia de Mandchourie (40-50 roubles). Les comprimés de Saparal à base de Manchu aralia peuvent être utilisés comme stimulants de pression.
  • Les variétés traditionnelles d'adaptogènes comprennent certaines variétés de vin rouge, par exemple le Cahors. Bien sûr, vous devez le prendre sur une cuillère à dessert par jour, et non sur des litres.

Alphaadrenomimetics

Dans les chutes de pression aiguës (crises hypotensives, baisses orthostatiques de la pression artérielle, évanouissements), les alpha-adrénomimétiques sont plus efficaces. Les médicaments augmentent la pression en stimulant les récepteurs alpha-adrénergiques, ce qui conduit à un rétrécissement des artères et au maintien d'un volume constant de sang circulant dans la circulation sanguine. Dans le même temps, la somnolence et la fatigue accrue sont réduites..

  • Les solutions pour injection et comprimés Gutron, Midodrin, Midamine augmentent efficacement la pression artérielle. Ils sont contre-indiqués dans l'hypertension artérielle, l'insuffisance circulatoire, les troubles du rythme, l'hyperthyroïdie, le glaucome, l'insuffisance rénale.
  • Dans les solutions, le mésaton (phényléphrine) et la noradrénaline (norépinéphrine) et le fétanol, la méfentermine sont utilisés comme dragées..
  • Les stimulants du système nerveux central parviennent à augmenter la pression et à accélérer les processus d'apprentissage, à réduire la fatigue.
  • Les agonistes adrénergiques indirects sont le benzoate de caféine de sodium.

Analeptiques

  • Les analeptiques qui stimulent le centre vasomoteur sont l'éthyléphrine, Effortil, Symptol, Nitetsamid, Cordiamin, Ethimizol, Acrinor.
  • Analeptiques qui produisent des effets à travers la moelle épinière: sécurinine, angiotensinamide.
  • Lorsqu'une pression artérielle basse et un pouls élevé, ce qui peut être fait peut suggérer des médicaments anticholinestérases (Bellataminal, Ginos, Bromenval).

Ainsi, une pression artérielle basse n'est pas toujours seulement un état dépressif et une faiblesse chronique, mais aussi les risques de catastrophes vasculaires. Par conséquent, à basse pression, il n'est pas raisonnable de s'automédiquer, mais cela vaut la peine de subir un examen complet par un thérapeute ou un neurologue.

Hypotension artérielle: symptômes d'hypotension, causes de leur apparition, correction

Les symptômes de l'hypotension artérielle ne sont pas spécifiques et peuvent ne pas attirer l'attention du patient pendant longtemps, cependant, s'ils sont détectés, il est recommandé de consulter un médecin, car cette condition peut être le signe d'un certain nombre de maladies.

L'hypotension artérielle (hypotension) est une diminution de la pression artérielle. La pression artérielle (TA), qui est de 120/80 mm Hg, est considérée comme normale pour un adulte. Art., Avec la possibilité d'une légère déviation vers un côté plus petit ou plus grand. Ils disent une pression artérielle basse lorsque la pression artérielle diminue de 20% ou plus par rapport aux valeurs normales..

Les conséquences d'une diminution de la pression chez un patient peuvent être une perte de conscience avec une chute et la probabilité de blessure (évanouissement), une diminution de l'acuité visuelle, une mauvaise coordination des mouvements, une diminution de la résistance à l'activité physique, une faiblesse, une capacité de travail réduite.

L'hypotension pendant la grossesse, en particulier dans les premiers stades, peut être un état normal, dans d'autres cas, elle peut indiquer une menace de fausse couche avec le développement de saignements utérins.

Pour augmenter la pression, qui a diminué sans raison apparente, il suffit parfois de se détendre dans une pièce non chaude et sombre, alors qu'il est souhaitable de placer vos jambes au-dessus du niveau du corps et de donner accès à la pièce avec de l'air frais.

Une hypotension physiologique à long terme peut entraîner le développement d'une hypertension ultérieure.

Comment l'hypertension artérielle est-elle ressentie chez les femmes et les hommes

Les signes de basse pression comprennent: maux de tête, vertiges, faiblesse grave, somnolence diurne, transpiration, engourdissement et refroidissement des membres supérieurs et inférieurs, rythme cardiaque élevé, troubles du sommeil, labilité émotionnelle, dépendance aux intempéries, sensation de manque d'air. Un mal de tête avec une pression réduite peut être localisé dans la région occipitale, dans les tempes, une douleur semblable à la migraine dans une moitié de la tête est possible. Contre un mal de tête, des nausées et des vomissements peuvent se développer..

Il y a une diminution significative de la capacité de travail à la fin de la journée de travail, une détérioration de la mémoire et de l'attention, une distraction. Douleurs fréquentes dans la poitrine, pouvant s'accompagner d'un rythme cardiaque, d'une hypersensibilité à la chaleur et / ou au froid.

Une forte diminution de la pression avec hypotension orthostatique peut s'accompagner d'un assombrissement des yeux, de vertiges, d'évanouissements.

Les symptômes de l'hypotension chez les femmes pendant la grossesse sont la somnolence, la fatigue, les nausées et les étourdissements.

Quelles sont les raisons pour abaisser la tension artérielle

L'hypotension artérielle est divisée en primaire et secondaire. L'hypotension primaire (idiopathique) se développe indépendamment, se produit souvent dans le contexte d'une augmentation du stress psychologique, d'une faible activité du système nerveux autonome.

Dans la plupart des cas d'hypotension artérielle chronique, aucun traitement médicamenteux n'est requis, mais une correction du mode de vie est nécessaire..

L'hypotension artérielle secondaire est un symptôme ou une complication d'un certain nombre de maladies. Troubles du système endocrinien (diabète sucré, diminution des fonctions surrénales et thyroïdiennes), blessures (commotion cérébrale, saignements massifs, brûlures étendues), ostéochondrose, maladie du foie, ulcère gastrique et duodénal et troubles de l'estomac sont des causes courantes d'hypotension secondaire. côté du système cardiovasculaire.

Il existe une hypotension artérielle aiguë et chronique. Aiguë se développe généralement rapidement dans le contexte d'une autre maladie, peut être un signe avant-coureur d'arythmie, d'infarctus du myocarde et d'un certain nombre d'autres conditions pathologiques. Chronique est souvent observée chez les personnes impliquées professionnellement dans le sport. Une pression artérielle réduite de manière stable chez ces personnes ne leur cause pas d'inconfort et n'est pas une pathologie.

De plus, l'hypotension peut être orthostatique, se développant avec un changement brusque de position corporelle. Elle survient plus souvent chez les enfants et les adolescents, ainsi que chez les patients âgés. Peut survenir pendant la déshydratation, la consommation d'alcool ou la prise de certains médicaments..

Les facteurs de risque de développer une hypotension artérielle comprennent une prédisposition génétique, une diminution du volume sanguin total (due à une déshydratation ou une perte de sang), un tonus des vaisseaux sanguins insuffisant, une mauvaise nutrition, un sommeil nocturne insuffisant, les effets de facteurs environnementaux négatifs sur le corps, des stress fréquents, de mauvaises habitudes, le travail pendant conditions nocives (dans des conditions d'humidité élevée, de température ambiante élevée, sous terre).

Des bains de pieds contrastés ou une douche de contraste peuvent aider à réduire la pression. Vous pouvez améliorer votre bien-être avec du chocolat noir, une tasse de café ou de thé noir naturel.

La grossesse s'accompagne souvent d'une baisse de la pression artérielle due à une charge accrue sur le système circulatoire au cours d'une période donnée. Une pression artérielle légèrement abaissée dans les premiers stades est considérée comme normale - la pression diminue en raison d'une augmentation de la concentration de progestérone dans le sang. L'hypotension des femmes enceintes nécessite une attention et un contrôle, car, en procédant pendant une longue période, le fœtus ne reçoit pas d'oxygène et des nutriments dont il a besoin. De plus, la pression chez la femme enceinte diminue avec le portage de jumeaux, la présence d'anémie ferriprive, le syndrome de la veine cave inférieure, les polyhydramnios.

Une hypotension artérielle mineure peut se développer chez les femmes pendant les menstruations abondantes, ainsi que chez les personnes qui aiment les régimes hypocaloriques et le végétarisme..

Que faire lors d'une baisse de la pression artérielle

Dans la plupart des cas d'hypotension artérielle chronique, aucun traitement médicamenteux n'est requis, mais une correction du mode de vie est nécessaire..

Pour augmenter la pression, qui a diminué sans raison apparente, il suffit parfois de se détendre dans une pièce non chaude et sombre, alors qu'il est souhaitable de placer vos jambes au-dessus du niveau du corps et de donner accès à la pièce avec de l'air frais.

Des bains de pieds contrastés ou une douche de contraste peuvent aider à réduire la pression. Vous pouvez améliorer votre bien-être avec du chocolat noir, une tasse de café ou de thé noir naturel.

Les exercices de physiothérapie, la natation ainsi que toute activité physique régulière mais non excessive sont indiqués. Marcher en plein air est recommandé, mais ne vous éloignez pas de la maison avec des étourdissements ou des évanouissements.

De l'hypotension artérielle, accompagnée d'asthénie, les teintures à base de Schisandra chinensis et de Mandalia aralia aident, qui prennent 30 à 40 gouttes 3 fois par jour 15 minutes avant les repas pendant 10 à 20 jours.

Les personnes souffrant d'hypotension ont besoin d'une nuit de sommeil suffisante (au moins 8 heures par jour), d'une activité physique adéquate, d'une alimentation équilibrée, vous devez abandonner les mauvaises habitudes, éviter le stress physique et mental. Il est important pour les personnes souffrant d'hypotension d'éviter de trop manger, mais il n'est pas recommandé de sauter les repas (surtout pour le petit déjeuner), il est conseillé de suivre un régime fractionné - au moins 5 fois par jour en petites portions.

Il est recommandé d'inclure de la viande et du poisson maigre, des fruits, des baies, des légumes, du fromage cottage, du kéfir, du son et des céréales dans l'alimentation. Pendant la grossesse, il est recommandé de consommer du café noir en petites quantités, il est conseillé d'y ajouter du lait.

Les premiers soins en cas d'hypotension primaire aiguë consistent à poser la personne de manière à ce que la tête soit légèrement plus basse que le corps et à fournir un apport d'air frais. Vous pouvez faire un léger massage du cou dans la zone des artères carotides. Une tasse de thé ou de café rapide peut augmenter votre tension artérielle. Si l'état d'une personne ne se normalise pas, consultez un médecin.

Les comprimés et les médicaments sous d'autres formes, si le patient présente des signes d'hypotension artérielle, ne doivent être pris que s'ils sont prescrits par un médecin..

Avec une pression artérielle basse, des alpha-adrénomimétiques, des médicaments analeptiques, des adaptogènes peuvent être utilisés. Des agents toniques, qui sont généralement pris le matin, peuvent également être prescrits. Si la cause de l'hypotension est une souche nerveuse, des infusions de valériane et de millepertuis peuvent être utilisées. Dans certains cas, des complexes vitamino-minéraux sont indiqués. En présence d'anémie ferriprive, une supplémentation en fer est indiquée.

L'hypotension des femmes enceintes nécessite attention et contrôle, car un long parcours peut conduire le fœtus à ne pas recevoir d'oxygène et les nutriments dont il a besoin.

Si une femme a considérablement réduit sa tension artérielle pendant la grossesse, une hospitalisation et un traitement peuvent être nécessaires à l'hôpital.

Remèdes populaires pour l'hypotension

Des remèdes populaires pour l'hypotension artérielle peuvent être utilisés: teinture de Rhodiola rosea, Leuzea, Eleutherococcus, Echinacea, ginseng, infusion de tartre épineux. Vous pouvez préparer un mélange de 500 g de miel et de jus d'un citron et l'utiliser comme complément au café noir.

Avec la faiblesse, vous pouvez utiliser la teinture du chardon aux herbes. Pour le préparer, 0,5 tasse d'herbe sèche est broyée à l'état de poudre, versez 1 litre de vodka, insistez 2 semaines dans un endroit sombre à température ambiante, en secouant périodiquement. Filtrer la teinture et prendre 50 gouttes 3 fois par jour une demi-heure avant les repas.

En présence de symptômes de basse pression, il est recommandé de boire un verre de jus de grenade dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 1 par jour.

De l'hypotension artérielle, accompagnée d'asthénie, les teintures à base de Schisandra chinensis et de Mandalia aralia aident, qui prennent 30 à 40 gouttes 3 fois par jour 15 minutes avant les repas pendant 10 à 20 jours.

Pour augmenter la pression artérielle, vous pouvez ajouter 1/4 cuillère à café de cannelle pour verser 200 ml d'eau bouillante, laisser refroidir, ajouter 2-3 cuillères à café de miel. Consommer 2 fois par jour (avant le petit déjeuner et 2 heures avant le coucher).

Vidéo

Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Hypotension artérielle - causes et traitement

La tension artérielle est l'un des principaux indicateurs de la constance de l'environnement interne du corps humain. Il est composé de deux indicateurs: la pression artérielle systolique et diastolique.

La pression artérielle systolique varie de 110 à 130 mm Hg. La normale diastolique ne doit pas s'écarter de 65 à 95 mm Hg. Tout écart par rapport à la norme affecte immédiatement le bien-être normal d'une personne.

Pression artérielle réduite ou basse, hypotension, hypotension artérielle - ce sont tous les noms de l'état lorsque le niveau de tension artérielle d'une personne au repos est inférieur à la normale - 100/60 mm. Hg. Art. L'hypertension artérielle n'est pas un diagnostic, car la communauté médicale moderne ne reconnaît pas l'hypotension comme une maladie.

Une basse pression constante est généralement congénitale, c'est-à-dire transmis des parents aux enfants. Que faire lorsque la pression est basse, les causes de cette condition, ainsi que les principaux symptômes, nous considérerons dans cet article.

Raisons de basse pression

Une diminution hypotonique de la pression est considérée comme inférieure à 100/60 mm Hg. C'est un problème pour les jeunes et les personnes âgées. Cette diminution peut être physiologique ou pathologique..

Les causes de basse pression peuvent être très étendues. Examinons plus en détail les conditions et les maladies qui peuvent provoquer une pression artérielle basse:

  1. Perturbations du travail du cœur. Une pression artérielle basse peut provoquer une bradycardie, une insuffisance cardiaque ou certains problèmes de valvule cardiaque..
  2. Grossesse La tension artérielle diminue probablement parce que pendant la grossesse, le système circulatoire d'une femme augmente rapidement de volume. Ceci est normal et la tension artérielle revient généralement à son niveau d'origine après l'accouchement..
  3. Les troubles endocriniens - hypothyroïdie, hypoglycémie, dans certains cas le diabète, ainsi que l'insuffisance surrénale - provoquent une diminution du tonus des vaisseaux sanguins.
  4. Déshydratation due à une augmentation de l'effort physique, de la diarrhée ou de l'abus de diurétiques.
  5. Perte de sang. La perte d'une grande quantité de sang à la suite de blessures graves ou de saignements internes entraîne une diminution du volume de sang en circulation et une chute soudaine de la pression artérielle.
  6. Les réactions allergiques graves (anaphylaxie) sont une autre raison pour laquelle une pression artérielle basse peut se produire. La réaction anaphylactique peut provoquer des problèmes respiratoires, de l'urticaire, des démangeaisons, un œdème laryngé et une baisse de la pression artérielle..
  7. Famine (malnutrition). Un manque de vitamine B12 et d'acide folique peut provoquer une anémie, qui s'accompagne d'une baisse de la pression artérielle..

Sur la base de ce qui précède, le traitement de la basse pression diastolique nécessite une enquête détaillée sur la cause de l'événement. Il est fortement recommandé de consulter un cardiologue, un endocrinologue, un néphrologue, un thérapeute et, dans certains cas, un oncologue, un hématologue, un gastro-entérologue et un psychothérapeute..

Que faire à basse pression?

Vous avez donc une pression artérielle basse - que faire? Tout dépend de la personne en question et de son bien-être. Un grand nombre de jeunes sont hypotendus. Les chiffres de la pression artérielle se situent constamment entre 90 et 100 60 mm. Hg. Art. En même temps, une personne se sent bien, sa performance n'est pas perturbée.

Parfois, une personne en bonne santé a un état hypotonique en raison du stress et des conditions météorologiques défavorables. Si une pression artérielle basse est associée à des maux de tête, une faiblesse, des étourdissements, une somnolence, des nausées, vous devez prendre des mesures.

Les médicaments pour l'hypotension artérielle comprennent la nomination de médicaments à base de caféine, des préparations à base de plantes ayant un effet stimulant. Pour l'hypotension, il est utile de commencer la journée avec une tasse de café bien infusé. Cependant, la caféine ne doit pas être abusée: la soi-disant réaction paradoxale des vaisseaux sanguins est possible - expansion et, par conséquent, une diminution encore plus importante de la pression artérielle.

Marchez davantage au grand air - dans le parc, le long de la rue avant de vous coucher, marchez davantage. À basse pression, toute activité physique est simplement nécessaire. Pensez aussi à un régime pour qu'il ait toujours du chrome. Si vous êtes préoccupé par une pression basse (diastolique) basse et une pression supérieure (systolique) simultanément augmentée, vous devriez subir d'urgence un examen par un cardiologue. Étant donné qu'un tel symptôme peut indiquer une insuffisance valvulaire aortique.

Comment augmenter l'hypotension à la maison

Les médicaments suivants aideront à augmenter rapidement la tension artérielle:

  1. Extrait ascorbique (0,5 g) et de thé vert (2 comprimés).
  2. Aralia Mandchourie (15 gouttes) et pantocrine (30 gouttes).
  3. Teinture de Rhodiola rosea et Leuzea (25 gouttes).
  4. Jus de raisin (1 tasse) et teinture de ginseng (30 gouttes).
  5. Teinture de Schisandra chinensis (1 cuillère), cordiamine (25 gouttes) et glycine (1 comprimé sous la langue).

Le traitement médicamenteux de l'hypotension artérielle consiste à prendre des préparations stimulantes contenant de la caféine, de l'acide citrique ou de l'acide succinique - elles sont prescrites par le médecin, dont les visites doivent être régulières si vous souffrez d'hypotension..

Tension artérielle basse et fréquence cardiaque élevée: les principales raisons

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question de savoir ce qui peut provoquer une basse pression, mais en même temps une impulsion élevée,.

Pour établir un diagnostic final, il convient de contacter plusieurs spécialistes qui aideront à identifier les véritables causes du problème. Le patient doit d'abord être examiné par un cardiologue, plus tard un thérapeute, ainsi qu'un endocrinologue.

Parmi les facteurs qui provoquent de telles violations dans le travail du système cardiovasculaire, nous pouvons citer les suivants:

  1. Perte de sang importante.
  2. Choc d'étiologies diverses (en raison d'une réaction allergique, d'un traumatisme, des effets des toxines et des infections, ainsi que d'origine cardiogénique), qui se caractérise par des symptômes traditionnels d'hypotension.
  3. Dystonie végétovasculaire, qui survient avec le développement de crises spécifiques et se caractérise par une forte faiblesse et des étourdissements, une pâleur des muqueuses et de la peau, une forte diminution de la pression artérielle et l'apparition d'une tachycardie sévère.
  4. La raison peut être la grossesse, car pendant cette période dans le corps de la femme, le tonus vasculaire diminue en raison de l'influence de l'hormone progestérone. De plus, une augmentation du volume de sang circulant est caractéristique, par conséquent, pendant la grossesse, vous pouvez souvent trouver trois troubles - tachycardie, anémie ferriprive et hypotension.
  5. Déshydratation, qui est observée avec des vomissements et des diarrhées prolongés, un effort physique important, ainsi qu'avec un coup de chaleur.
  6. Les causes de la tachycardie avec une diminution simultanée de la pression artérielle incluent également les processus inflammatoires aigus dans les organes internes (par exemple, la pancréatite aiguë), dans lesquels la distribution du sang change.

Si le pouls augmente et la pression diminue, le patient ressent une douleur cardiaque, des maux de tête, des étourdissements, de l'anxiété, de la peur. Une sensation de plénitude de l'estomac, des nausées et des vomissements peuvent également être présents..

Symptômes

Une pression cardiaque basse est caractérisée par la présence des symptômes suivants:

  • faiblesse, malaise, baisse des performances et de la mémoire;
  • maux de tête et vertiges, assombrissement des yeux;
  • sensibilité aux intempéries, sensation de froid;
  • tachycardie, douleur cardiaque.

Dans les cas plus avancés, lorsque la pression peut chuter à des niveaux critiques (50 mmHg. Art. Et ci-dessous), les symptômes suivants peuvent rejoindre les symptômes ci-dessus:

  • accès de faiblesse aiguë, évanouissement;
  • accès de vomissements;
  • sensation de manque d'air.

Une pression artérielle basse et basse est parfois accompagnée d'une névrose, qui se manifeste par de l'anxiété, de l'irritabilité et des larmes. La dépression se produit, les changements d'humeur.

Pendant la grossesse

Compte tenu de ce symptôme dans le contexte de la grossesse, deux options peuvent être divisées.

  1. L'hypotension, en tant que condition principale qui survient avant la grossesse et se poursuit lorsqu'elle se produit. Dans ce cas, il n'y a aucun risque pour la future mère. Le fœtus peut souffrir, car dans le contexte de l'hypotension, le débit sanguin vasculaire ralentit, ce qui affectera inévitablement la circulation placentaire de l'enfant. Il existe un risque élevé d'hypoxie fœtale du fœtus avec toutes les conséquences qui en découlent.
  2. La réduction de la pression est le résultat de la grossesse. Cela est possible avec une toxicose précoce de la première moitié de la période gestationnelle. Une autre option pour la réduire est associée au développement de complications pendant la grossesse sous la forme d'un avortement menaçant ou débutant avec saignement utérin. Dans d'autres cas, il y a une violation de la pression artérielle dans le sens de son augmentation.

La meilleure façon de diagnostiquer l'hypotension est de mesurer la pression avec un tensiomètre.

Quelques règles pour normaliser l'hypotension

Quoi d'autre est recommandé pour la prévention? Suivez ces directives simples et votre tension artérielle basse reviendra à la normale..

  1. Le sommeil nocturne régulier (au moins 8 heures) et de préférence le déjeuner pour vous devraient devenir la norme. N'oubliez pas de ventiler la pièce avant d'aller vous coucher.
  2. Passez en revue votre alimentation, qui devrait être composée de graisses, de protéines, de vitamines C et B1, de glucides. Doit avoir un minimum de quatre repas par jour.
  3. Enseignez-vous à une âme contrastée. Commencez à tempérer avec de l'eau à peine tiède et passez au froid. Cela renforcera les parois des vaisseaux sanguins et contribuera à augmenter la pression artérielle..
  4. Ne vous levez jamais brusquement, après le réveil, allongez-vous pendant quelques minutes de plus, bougez vos bras et vos jambes, puis asseyez-vous lentement au lit. C'est ainsi que vous pouvez éviter les étourdissements et les évanouissements matinaux..
  5. Organisez correctement votre lieu de travail. Le manque d'éclairage ou une position inconfortable pour le travail peut provoquer des maux de tête et abaisser la tension artérielle.
  6. Le soir, allongé sur le dos, reposez vos jambes contre le mur pour améliorer l'écoulement du sang. Dans cette position, vous devriez passer 15 minutes.

Ces règles sont particulièrement pertinentes pour le corps d'un enfant en pleine croissance et pour les personnes âgées..

Traitement de l'hypotension

Il est seulement nécessaire d'entreprendre des procédures de traitement dès les premières manifestations d'hypotension, car aux premiers stades, il est plus facile d'éliminer l'effet négatif de la basse pression sur le corps dans son ensemble. Dans le cadre du traitement, vous ne devez pas expérimenter et vous fier à vos connaissances, il est important de consulter un médecin qui, après un examen détaillé, vous indiquera un schéma efficace dans chaque cas.

En cas de basse pression, le traitement est rarement commencé avec des produits pharmaceutiques. Pour résoudre le problème, un changement de style de vie peut être suffisant. Si cela n'aide pas, le patient est recommandé et des remèdes populaires, des produits pharmaceutiques et même des vacances au spa.

Hypotension artérielle: causes et symptômes

Bonjour, chers lecteurs du blog KtoNaNovenkogo.ru.

L'hypertension artérielle est un état de la pression artérielle dans les vaisseaux qui ne correspond pas aux valeurs de référence de l'OMS (normal) et diminue en dessous du niveau de 110/90 Hg.

La première cloche se manifeste par un froid désagréable dans les membres et le scintillement des mouches et des étoiles devant les yeux. Le terme médical pour cette condition est l'hypotension artérielle ou l'hypotension..

Considérez les causes et les caractéristiques du développement de l'hypotension artérielle, les signes cliniques, les méthodes de traitement et s'il est possible de stabiliser la condition vous-même.

À quels indicateurs de tension artérielle l'hypotension est-elle diagnostiquée?

En règle générale, la maladie n'est pas associée à des risques particuliers et à des conditions menaçantes, telles que l'hypertension (pression artérielle élevée), de sorte que rarement les patients se tournent immédiatement vers les médecins lorsqu'ils détectent les premiers signes de «pression paresseuse».

En effet, les caractéristiques corporelles de chaque personne sont différentes et il est difficile de nommer le paramètre exact d'une réduction dangereuse de la pression artérielle. Certains vivent avec une faible pression depuis l'enfance et se sentent bien, tandis que d'autres - le corps est capable d'activer le mécanisme adaptatif, évitant les conditions dangereuses.

Très souvent, lors du diagnostic, deux termes sont utilisés - hypotension ou hypotension. Le fait est que «l'hypotension» et «l'hypotension» sont des symptômes qui reflètent un degré différent de diminution de la pression artérielle dans les cavités vasculaires.

Les terminaisons en ces termes sont «tensia», c'est le reflet d'une valeur plus précise de la pression artérielle dans les vaisseaux, et «tonia» est un symbole pour évaluer le tonus vasculaire. Cela vous permet de les utiliser ensemble..

La maladie est diagnostiquée en cas de diminution aiguë ou chronique de la pression artérielle dans les vaisseaux.

Pour les hommes, il s'agit d'une baisse de la pression systolique (supérieure) inférieure à 100 mm. Hg, diastolique (inférieur) - inférieur à 60 mm. Hg.

Pour les femmes, le seuil de réduction acceptable est systolique 90 et diastolique 60 mmHg.

La gravité de la maladie est déterminée par le niveau de pression artérielle..

  1. Les indicateurs 100/60 ne sont pas encore considérés comme une pathologie, ce n'est que la première cloche.
  2. Le niveau de pression artérielle - 90/55 ou 90/45 correspond au 1er et au 2e degré d'hypotension. Manifesté avec des changements fonctionnels dans le système nerveux central, les systèmes cardiovasculaire et excréteur du corps.
  3. Avec une diminution de la pression à 80/50, 80/45, une hypotension du 3ème et 4ème degré est diagnostiquée. Il s'agit d'une condition dangereuse qui nécessite une thérapie hospitalière ou un traitement ambulatoire sous la surveillance constante d'un médecin..
  4. Une pression artérielle inférieure à 70/50 est un indicateur critique, avec une forte probabilité de développer une forte diminution de la fonction contractile myocardique (choc cardiogénique) avec une issue fatale.

Le danger de basse pression est une violation rapide des propriétés fonctionnelles des systèmes et organes internes, qui se manifeste: déformation rapide des parois vasculaires, destruction structurelle rapide du muscle cardiaque, interruptions des processus métaboliques et hémocirculation affaiblie, conduisant au développement d'une hypoxie tissulaire (privation d'oxygène).

Par conséquent, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques à basse pression ne sont pas rares

Symptômes d'hypotension

Les signes de chute de pression dans les vaisseaux sont assez caractéristiques.

La clinique de la condition est accompagnée de:

  1. faiblesse générale et vertiges;
  2. nausée et vomissements;
  3. pâleur de la peau;
  4. des évanouissements et des évanouissements;
  5. trouble de la coordination;
  6. rythme cardiaque lent ou rapide.

Basse pression: que faire

L'hypotension n'est pas une maladie mortelle, mais avec une baisse brutale et inattendue de la pression artérielle, tout le monde devrait savoir quoi faire..

Peut soulager la condition:

  1. air frais (ouvrez la fenêtre, allumez le climatiseur);
  2. boire beaucoup (quelques tasses d'eau, une tasse de café, du thé vert ou noir);
  3. aliments salés (il peut s'agir de cornichons ou de hareng);
  4. épices dans l'alimentation (curcuma, poivre, gingembre, cardamome, moutarde, raifort);
  5. massage du lobe de l'oreille;
  6. carvalol ou teinture de valériane.

Si la pression ne s'est pas normalisée après une heure, des signes de dysarthrie (troubles de l'élocution), de douleurs cardiaques, d'engourdissement du visage et du corps sont apparus - appelez une ambulance.

Types et causes d'hypotension - abaissement de la pression artérielle

Les raisons de la pression réduite sont clairement indiquées dans le tableau ci-dessous:

Le tableau présente les manifestations d'hypotension adaptative ou compensatoire (physiologique), caractérisées par une variante individuelle de la norme chez les patients, et des raisons pathologiques dues à des facteurs réduisant considérablement l'activité physiologique et la capacité de travail des patients.

Dans la pratique clinique, il y a des signes de diminution aiguë et chronique de la pression artérielle..

Une baisse aiguë de la pression artérielle se caractérise par une baisse significative et rapide de la pression artérielle dans les vaisseaux, ce qui entraîne une perturbation du trafic d'oxygène vers le cerveau.

Elle s'accompagne du développement d'une hypoxie aiguë (privation d'oxygène) dans toutes les structures internes du corps, ce qui entraîne des conséquences potentiellement mortelles - formes graves d'arythmie (comment est-ce?), Collapse.

Les attaques de diminution aiguë de la pression sont de nature progressive. Ils peuvent se manifester pour de nombreuses raisons:

  1. à la suite d'un empoisonnement;
  2. à la suite de pathologies infectieuses qui provoquent une intoxication du corps;
  3. en présence de septicémie (comment est-ce?) ou de formes aiguës de pathologies cardiaques;
  4. dans le contexte d'une déshydratation critique causée par la chaleur ou les insolations;
  5. à la suite d'une grave perte de sang - avec des hémorragies internes (saignement dû à des dommages aux organes) ou une régulation abondante (menstruation) chez les femmes.

On dit que la forme chronique de la maladie survient lorsque des signes d'hypotension persistent pendant longtemps (jours, mois), ou que ce fait est une norme physiologique.

Dans ce cas, cela s'applique aux athlètes professionnels et aux personnes vivant dans les régions nordiques et alpines du pays. Pour eux, la réduction de la pression au repos est un mécanisme adaptatif du corps, qui est considéré comme la norme. De plus, la baisse de la pression artérielle n'affecte pas la qualité de vie d'une personne et sa capacité à travailler.

Dans tous les autres cas, il s'agit d'une pathologie, car elle entraîne une faible endurance, une léthargie, un handicap, des risques d'évanouissement avec une forte probabilité de subir des blessures personnelles ou industrielles.

Les signes de diminution orthostatique de la pression supérieure (systolique), qui sont souvent combinés à une augmentation de la fréquence cardiaque (pouls) avec un changement de position corporelle, et à l'hypotension provoquée par les médicaments sont distingués séparément..

La pression artérielle peut diminuer en présence de maladies intestinales et gastriques, chez les patients atteints du deuxième type de diabète et en présence d'ostéochondrose cervicale.

La genèse principale (quoi?) De la baisse de la pression artérielle est basée sur la cohérence fonctionnelle d'un certain nombre de mécanismes - le développement de dysfonctionnements du système vasculaire, une diminution du tonus vasculaire et du volume sanguin pendant le débit cardiaque, dans le contexte de facteurs provocateurs (anxiété, stress, hérédité).

Raisons pour abaisser la pression (diastolique) inférieure

Il est déjà connu (à partir de publications antérieures sur la pression artérielle) qu'une pression artérielle plus basse (diastolique) se forme pendant la période de diastole maximale (relaxation) du myocarde, et montre le niveau de pression artérielle sur les parois vasculaires en ce moment.

Pour l'indicateur de baisse de la pression artérielle, ils répondent - la force de la contractilité cardiaque, le volume de sang circulant dans les vaisseaux sanguins et le tonus vasculaire.

Tout écart dans les fonctions de cette chaîne entraîne une diminution de la pression artérielle diastolique. Les facteurs provocateurs peuvent inclure:

  1. conditions pathologiques conduisant à la déshydratation;
  2. infection tuberculeuse;
  3. anémie (anémie);
  4. développement de l'athérosclérose vasculaire.

Mais ce n'est pas pour rien qu'une diminution de la pression inférieure est appelée rénale. En effet, l'état des vaisseaux sanguins et leur tonus dépendent de l'hormone polypeptidique rénine, qui régule la pression artérielle. L'hormone rénale est sécrétée, et ce sont les problèmes avec cet organe qui provoquent des fluctuations de la pression artérielle basse.

Basse pression et impulsion élevée

La combinaison d'une fréquence cardiaque élevée et d'une pression artérielle basse n'est pas rare. Le danger de ce «tandem» dépend du facteur causal. Dans certaines situations, une telle combinaison n'est pas dangereuse, dans d'autres cas, elle peut mettre en danger la vie d'une personne.

La cause première la plus courante de ce problème est le fait même d'une chute de la pression artérielle, et un pouls élevé se manifeste sous la forme d'une réponse, réaction compensatoire du corps visant à améliorer la circulation sanguine vers les organes internes.

C'est l'hypovolémie (une diminution du volume sanguin dans le système vasculaire) qui provoque l'addition de tachycardie (pouls élevé). L'hypovolémie peut entraîner:

  1. déshydratation:
  2. perte de sang;
  3. redistribution plasmatique incorrecte dans l'espace intercellulaire;
  4. expansion vasculaire entraînant un déséquilibre de la pression artérielle en raison d'un flux sanguin circulant insuffisant.

En réponse à une baisse de la pression artérielle, le cœur réagit en augmentant la fréquence des pulsations pour rétablir l'apport sanguin normal aux organes.

Une baisse de pression accompagnée d'une tachycardie peut être un symptôme:

  1. hypothyroïdie et dystonie vasculaire;
  2. embolie artérielle et diabète;
  3. accident vasculaire cérébral (quels sont ses symptômes?) et maladie cardiaque;
  4. processus inflammatoires aigus et lésions cérébrales;
  5. arythmies et anémie.

La manifestation de la tachycardie avec une pression artérielle basse est caractéristique de nombreuses conditions:

  1. pendant la grossesse;
  2. effort physique et surmenage;
  3. drogue, alcool ou intoxication médicamenteuse;
  4. avec une perte de sang sévère et une obésité;
  5. lors des changements d'âge.

Basse pression et faible impulsion

Le principal mécanisme de développement de la bradycardie dans un contexte de basse pression est les perturbations fonctionnelles du nœud sinusal cardiaque, qui génèrent des impulsions pour l'activité contractile du myocarde cardiaque.

Les dysfonctionnements du nœud sinusal entraînent des perturbations de la fréquence des contractions ventriculaires qui ne répondent pas aux besoins de l'organisme.

En raison de cette pathologie, la fonction de transport du sang et l'approvisionnement insuffisant des tissus en nutriments et en oxygène sont perturbés, ce qui conduit par la suite au développement de conditions pathologiques dans les organes internes..

Un déséquilibre de la pulsation cardiaque est influencé par de nombreux facteurs:

  1. Charges lourdes;
  2. changements liés à l'âge;
  3. état de grossesse;
  4. effets des basses températures et de l'intoxication.

Avec une combinaison d'une forte baisse de la pression artérielle et d'une diminution de la fréquence cardiaque, une hypoxie, une hypoxémie artérielle ou une ischémie se développent.

En règle générale, l'hypotension et une baisse de la fréquence des pulsations sont les symptômes d'une affection menaçante pour le patient - thromboembolie pulmonaire possible, cardiosclérose, angine de poitrine, crise cardiaque ou anomalies cardiaques congénitales.

Réduire la pression artérielle pendant la grossesse

Pour les femmes de 20 à 45 ans, une diminution de la pression artérielle est considérée comme la norme dans seulement 8% des cas. Mais les femmes enceintes sont deux fois plus susceptibles d'être hypotendues.

Si le problème est de nature physiologique, il peut être facilement corrigé par une correction nutritionnelle, du repos et des changements de style de vie. Dans d'autres cas, il s'agit d'un problème indépendant ou d'un symptôme du développement de pathologies dans le corps.

Pour les femmes ayant une prédisposition génétique à l'hypotension, la grossesse est un catalyseur d'exacerbation de la maladie, car le corps réagit par une diminution de la pression artérielle pour tout:

  1. sur les changements dans le fond hormonal;
  2. augmenter le volume sanguin, assurer la vie du fœtus;
  3. pour écraser les vaisseaux, un utérus élargi.

Le catalyseur du développement de l'hypotension pendant la grossesse peut être:

  1. toxicose au début de la grossesse avec vomissements fréquents, provoquant une déshydratation et la perte de macro / et micronutriments bénéfiques;
  2. troubles fonctionnels des reins et des glandes surrénales;
  3. maladies du système cardiovasculaire et endocrinien;
  4. carence en fer, sel et glucose dans le corps;
  5. instabilité psycho-émotionnelle et stress.

Il est dangereux d'ignorer même une diminution épisodique de la pression artérielle pendant la grossesse. L'hypotension sans traitement peut retarder le développement du fœtus et perturber la circulation sanguine dans les organes pelviens, ce qui entraînera des problèmes de travail.

De plus, une diminution du tonus vasculaire, due à l'hypotension, peut entraîner des hémorragies abondantes (saignements) lors de l'accouchement.

Ne vous engagez pas dans l'automédication pour une baisse de pression pendant la grossesse.

Afin de ne pas nuire à l'enfant, confiez-vous au médecin. Ce n'est qu'en identifiant la cause qu'il peut choisir correctement le traitement nécessaire.

Auto-traitement de l'hypotension

Dans le traitement du degré initial d'hypotension, sans crises aiguës d'accompagnement, la pharmacothérapie n'est pas utilisée. Surtout s'il s'agit d'enfants ou de femmes enceintes.

Traitement recommandé à domicile, utilisant des remèdes populaires éprouvés basés sur la phytothérapie (après consultation d'un médecin), correction de l'alimentation, du repos et du sommeil.

Phytothérapie

La phytothérapie vous permet de maintenir la pression artérielle dans un certain cadre, soutient l'immunité et a un effet bénéfique sur le travail fonctionnel de tout l'organisme.

Teintures et décoctions sur les herbes - un remède contre l'hypotension complètement abordable et efficace.

La plupart des décoctions et teintures à basse pression avec du ginseng, de la vigne de magnolia chinois, de l'Eleutherococcus, du chardon-Marie et du chardon. Ils peuvent être brassés individuellement et dans différentes combinaisons..

Prenez à la place du thé avec du miel et du gingembre haché (½ cuillère à café par 200 ml). Ces boissons doivent être incluses dans l'alimentation quotidienne, car elles ont un bon effet tonique et ramènent la pression à la normale..

Un bon effet est donné par la teinture d'alcool de la citronnelle chinoise. Pour la préparation - les baies sont écrasées, versées avec de la vodka 1:10 et insistées pendant 14 jours. Prendre 30 gouttes avant les repas.

La recette des teintures est inchangée - 1 cuillère à soupe de matières premières broyées, versée avec 250 ml Le chanvre est infusé dans un thermos pendant 12 heures.

Régime

Quant au régime, le régime pour hypotenseurs ne peut être comparé à aucun autre régime. Vous pouvez dire que c'est une fête du ventre.

Vous pouvez manger presque tout, mais, bien sûr, sans fanatisme. Le régime peut comprendre:

  1. viandes et cornichons fumés;
  2. plats épicés et aliments en conserve;
  3. plats à base de viande grasse, de poisson et d'abats sélectionnés;
  4. plats d'accompagnement avec pommes de terre;
  5. pâtisseries et biscuits;
  6. thé, cacao, café, soda et alcool;
  7. diverses épices épicées et épicées.

Dans le même temps, afin de ne pas prendre de poids excessif, ce qui aggravera la condition, il convient de consacrer du temps à des exercices physiques quotidiens non difficiles, à la marche en plein air et à assurer un bon repos (la durée d'une nuit de sommeil ne doit pas être inférieure à huit heures).

Traitement médical

Il n'y a pas d'opinion définitive en médecine sur l'utilisation de la pharmacothérapie pour les patients souffrant d'hypotension légère.

Aujourd'hui, un traitement médicamenteux est prescrit lorsqu'une diminution de la pression artérielle s'accompagne d'évanouissements, qui sont lourds de blessures, puis, lorsqu'un examen diagnostique a confirmé l'origine pathologique de l'hypotension.

Malgré la présence de nombreux médicaments pour le traitement de la pathologie, ils sont prescrits individuellement. Je n'annonce pas le nom des médicaments afin d'éviter la tentation de s'automédiquer.

La thérapie comprend:

  1. Médicaments cérébrovasculaires - pour améliorer la circulation cardiaque et cérébrale.
  2. Stimulants neurométaboliques (nootropiques) - pour normaliser le métabolisme cérébral.
  3. Médicaments du groupe des adrénostimulateurs - pour la régulation du tonus vasculaire.
  4. Médicaments - psychostimulants à base de caféine - pour stimuler l'adrénaline, augmenter la fréquence cardiaque et augmenter la pression.

L'automédication est inacceptable, car le traitement symptomatique seul ne suffit pas. Il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause profonde de la pathologie. Et c'est la tâche principale d'un spécialiste.

Auteur de l'article: la chirurgienne pour enfants Victoria Sitchenko Mikhailovna