Principal / Accident vasculaire cérébral

Causes des nausées, de la faiblesse, des étourdissements et de la somnolence

Accident vasculaire cérébral

Causes des nausées, de la faiblesse, des étourdissements et de la somnolence

Maladies pouvant entraîner des étourdissements

Le plus souvent, des étourdissements surviennent avec les violations suivantes:

    les maladies de l'oreille, tout d'abord:

  • vertige positionnel paroxystique bénin (BPP). Le BPPG représente jusqu'à 80% de tous les cas de vertiges réels. Le nom de cette maladie signifie qu'elle ne constitue pas une menace sérieuse (donc bénigne), que des étourdissements se produisent soudainement (donc paroxystiques), que l'attaque commence lorsque la tête change de position - tournant ou basculant (donc - positionnelle). Les vertiges sont dus au déplacement de formations solides (otolithes) dans l'oreille interne. Bien que le BPPG puisse provoquer des nausées et une faiblesse, aucun autre changement pathologique n'est détecté pendant l'examen;
  • labyrinthite (inflammation de l'oreille interne);
  • La maladie de Ménière (caractérisée par une augmentation du liquide dans la cavité de l'oreille interne) - provoque des étourdissements sévères, accompagnés d'acouphènes, de nausées, de vomissements, d'une sensation de satiété dans l'oreille; peut entraîner une perte auditive;
  • gonflement (neurinome) du nerf auditif;
  • barotraumatisme - rupture du tympan avec une forte chute de pression;
  • autres maladies de l 'oreille - otite moyenne, eustachite, liège soufré;
  • troubles cérébraux, notamment:

    • migraine (causée par des violations des structures cérébrales responsables de la douleur et d'autres sensations) - les étourdissements avec la migraine sont un signe avant-coureur d'une crise de douleur;
    • tumeurs cérébrales;
    • blessures à la tête;
    • les maladies de la colonne cervicale (principalement l'ostéochondrose);
    • étourdissements psychogènes - n'est pas un véritable étourdissement (c'est-à-dire qu'il n'est pas associé à une pathologie de l'appareil vestibulaire). Le plus souvent décrit comme un sentiment d'instabilité, de brouillard dans la tête, de peur de tomber et de perdre conscience. Elle se produit en réaction au stress, généralement accompagnée d'autres symptômes psychogènes;
    • quelques autres maladies.

Étourdissements et symptômes associés

Assez souvent, d'autres symptômes accompagnent les étourdissements. Dans ce cas, les patients se plaignent immédiatement d'un ensemble de symptômes, par exemple des étourdissements et une faiblesse ou des étourdissements et des nausées.

Étourdissements et faiblesse

Des étourdissements et une faiblesse peuvent survenir dans de nombreux cas. Cette condition ne signifie pas toujours que vous êtes malade. Ainsi, à l'adolescence, la faiblesse et les étourdissements s'expliquent par des changements hormonaux. Le système nerveux autonome se reconstruit, les taux de croissance s'accélèrent. Dans ce contexte, une faiblesse, des étourdissements et même des évanouissements sont possibles. Les étourdissements et la faiblesse sont également typiques pendant la grossesse..

Si les cas mentionnés ne s'appliquent pas à vous, les étourdissements et la faiblesse qui l'accompagne indiquent très probablement une sorte de pathologie. Le plus souvent, une faiblesse et des étourdissements sont observés avec:

  • anémie (faible taux d'hémoglobine dans le sang);
  • accident vasculaire cérébral. Dans ce cas, acouphènes, diminution de l'attention, l'apparition de points noirs devant les yeux peut également être observée;
  • une forte augmentation de la pression artérielle (crise hypertensive). Dans ce cas, des étourdissements et une faiblesse peuvent être accompagnés de maux de tête;
  • dystonie neurocirculatoire;
  • maladies oncologiques.

Vertiges et nausées

Des nausées (ou même des vomissements) accompagnées de vertiges sont possibles si:

  • lésions du nerf vestibulaire;
  • Maladie de Ménière (accumulation de liquide dans la cavité de l'oreille interne);
  • migraine;
  • tumeurs cérébrales;
  • ainsi que d'autres maladies.

Dans quels cas les étourdissements sont l'occasion de consulter un médecin?

Si vous êtes préoccupé par des étourdissements récurrents (ou un ensemble de symptômes - maux de tête, nausées, étourdissements - ou faiblesse et étourdissements - ou étourdissements et nausées), vous devriez consulter un médecin..

Quel médecin dois-je contacter en cas de vertiges?

En cas de vertige, contactez votre médecin traitant ou. Dans certains cas, un examen sérieux peut être nécessaire - pour trouver la cause des étourdissements et également pour exclure les maladies les plus dangereuses.

Causes de faiblesse

La faiblesse peut être causée par un certain nombre de raisons, notamment:

  • avitaminose. Souvent, la faiblesse est causée par un manque de vitamine B12, qui est nécessaire à la production de globules rouges (globules rouges) et à la prévention de l'anémie, et est également importante pour la croissance des cellules. Une carence en vitamine B12 entraîne le développement d'une anémie, considérée comme la cause la plus courante de faiblesse générale. Une autre carence en vitamines qui conduit au développement d'une faiblesse est la vitamine D. Cette vitamine est produite par le corps sous l'influence du soleil. Par conséquent, en automne et en hiver, lorsque la lumière du jour est courte et que le soleil n'apparaît pas souvent, un manque de vitamine D peut être la cause d'une faiblesse massive;
  • une dépression;
  • maladie thyroïdienne. Une faiblesse peut être observée à la fois avec une fonction thyroïdienne accrue (hyperthyroïdie) et avec une fonction diminuée (hypothyroïdie). Avec l'hypothyroïdie, en règle générale, une faiblesse dans les bras et les jambes est notée, ce qui est décrit par les patients comme «tout tombe des mains», «les jambes cèdent». Avec l'hyperthyroïdie, une faiblesse générale est observée dans le contexte d'autres symptômes caractéristiques (excitabilité nerveuse, mains tremblantes, fièvre, palpitations, perte de poids tout en maintenant l'appétit);
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • syndrome de fatigue chronique, indiquant un épuisement extrême de la vitalité;
  • entéropathie cœliaque (maladie cœliaque) - l'incapacité de l'intestin à digérer le gluten. Si en même temps une personne consomme des aliments à base de farine - pain, pâtisseries, pâtes, pizza, etc. - des manifestations d'indigestion (flatulences, diarrhée) se développent, contre lesquelles une fatigue constante est observée;
  • Diabète;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • maladies oncologiques, Dans ce cas, la faiblesse s'accompagne généralement d'une fièvre de bas grade;
  • manque de liquide dans le corps. La faiblesse se produit souvent en été par temps chaud, lorsque le corps perd beaucoup d'eau, et il n'est pas possible de rétablir l'équilibre hydrique à temps;
  • certains médicaments (antihistaminiques, antidépresseurs, bêta-bloquants).

En outre, une attaque de faiblesse peut être dans le cas de:

  • traumatisme (avec grande perte de sang);
  • lésion cérébrale (associée à des symptômes neurologiques);
  • règles;
  • intoxication (y compris avec une maladie infectieuse, par exemple).

Faiblesse, vertiges, somnolence 8212 causes de ces symptômes

Presque chaque personne connaît des sensations telles que faiblesse, vertiges, somnolence et nausées. Ils peuvent survenir en raison du processus de travail ou d'études chargé ou pour d'autres raisons..

Ces symptômes ne sont pas toujours inoffensifs. Leur présence peut indiquer le développement de maladies assez dangereuses

Les cas isolés ou rarement récurrents de ces symptômes ne causent généralement pas d'inconvénients, mais lorsque les phénomènes sont réguliers, ils doivent être pris en compte..

Pour reconnaître la cause de la faiblesse, de la somnolence, des nausées, des étourdissements, une fatigue constante, des maux de tête, vous devez connaître les symptômes de certaines maladies.

Signes d'hypotension

La pression réduite peut être constante ou se produire uniquement lors de changements météorologiques (pendant la pluie). Avec une baisse de la pression artérielle, le cerveau ne reçoit pas la quantité d'oxygène nécessaire en raison d'un apport sanguin insuffisant. En plus de la léthargie et de la somnolence, les maux de tête et les nausées deviennent souvent. L'hypotension peut être observée avec une mesure systématique de la pression artérielle. Il est conseillé d'effectuer la procédure plusieurs fois dans la journée.

Maladies du système endocrinien

  • Des symptômes tels que somnolence, hypotension artérielle, étourdissements, faiblesse persistante, mictions fréquentes, soif, bouche sèche et démangeaisons peuvent indiquer un diabète sucré. Lorsque ces signes apparaissent, il est nécessaire de passer des tests de sucre et de consulter un endocrinologue.
  • Lorsque la fonction thyroïdienne est altérée. une personne a de la fatigue, de la somnolence, des étourdissements, des nausées, des maux de tête. Des problèmes de poids, de cheveux, d'ongles et de mémoire peuvent commencer. Les causes de ces symptômes sont une production insuffisante d'hormones thyroïdiennes..

Dommages cérébraux

Les poisons externes et internes peuvent empoisonner le système nerveux central. Dans ce cas, une intoxication du cortex cérébral se produit. Cela peut entraîner des conséquences irréversibles..

Dans ce cas, les symptômes sont des maux de tête, une faiblesse et des nausées. En fonction de la gravité de la lésion, de la somnolence, une léthargie se produit en outre. Les nausées peuvent provoquer des vomissements. Une sensation de douleur lors de la déglutition, un rétrécissement des pupilles peut indiquer des lésions cérébrales.

Les commotions cérébrales, les ecchymoses et autres blessures entraînent une violation de la circulation sanguine, un gonflement. Chaque zone du cerveau est responsable de certaines fonctions du corps. En cas de lésion cérébrale traumatique, des dommages peuvent être causés aux centres qui sont des processus de rythme cardiaque et de respiration. Par conséquent, si vous détectez des symptômes sous forme de maux de tête, de faiblesse, de nausées, de vomissements, de vertiges, de somnolence, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car le décompte continue pendant quelques secondes..

La faiblesse, la fatigue et certains autres symptômes de l'état général du corps peuvent être liés les uns aux autres et avoir des racines communes. Nous vous recommandons également de lire des articles médicaux sur ce sujet:

Informations utiles: quels changements de tension artérielle peuvent être dangereux

Autres causes possibles

Déficience en fer. Il se caractérise par une somnolence, une faiblesse constante, de la fatigue et des étourdissements. La perte de cheveux et la distorsion du goût sont possibles. Ces symptômes surviennent lorsque la production d'hémoglobine est altérée, ce qui provoque un manque d'air. Vous pouvez déterminer la maladie avec précision si vous donnez du sang pour analyse. Si le diagnostic est confirmé, un traitement avec un régime spécial et des suppléments riches en fer supplémentaires sont prescrits.

Une dépression. En cas de violation de la stabilité du fond émotionnel, le corps provoque une diminution de l'activité physique et inhibe les processus mentaux. Dans une situation difficile, le corps essaie de se calmer. Dans cet état, une sensation de somnolence, de fatigue, de faiblesse survient. Souvent, la cause est l'insomnie nocturne ou un régime de jour perdu. Avec la dépression, un autre symptôme peut être une douleur cardiaque et des maux de tête fréquents. La détection opportune des symptômes et le traitement par un spécialiste protègeront des conséquences irréversibles.

L'usage de drogues. Certains médicaments se caractérisent par la présence d'un effet sédatif secondaire. La somnolence, la faiblesse générale, la fatigue, les étourdissements et les maux de tête peuvent être des effets secondaires de l'alimentation:

  • tranquillisants et antipsychotiques;
  • médicaments contre les allergies;
  • contre l'hypertension artérielle;
  • abaisser les niveaux d'acide urique;
  • contraceptifs hormonaux;
  • analgésiques narcotiques et non narcotiques.

Si la prise de médicaments affecte négativement la qualité de vie et le travail, vous pouvez demander au pharmacien ou au médecin de recommander des produits similaires qui ont moins d'effet sédatif et ne provoquent pas de nausées sévères.

Information utile

Un signe de ce que la condition peut être si vous vous sentez étourdi

Il existe un grand nombre de raisons différentes, en raison desquelles des étourdissements se produisent. Les plus courants comprennent:

  • problèmes de circulation cérébrale;
  • diminution de la glycémie;
  • troubles métaboliques dans le corps;
  • maladies cardiovasculaires;
  • perturbation de l'appareil vestibulaire;
  • empoisonnement et infections intestinales;
  • changements hormonaux dans le corps;
  • maladies du système nerveux;
  • période de grossesse;
  • courbure de la colonne cervicale;
  • les maladies du cerveau, par exemple, la formation de tumeurs;
  • maladies des oreilles ou des yeux;
  • la période du cycle menstruel;
  • divers types d'épilepsie;
  • migraines ou douleurs de type migraineux.

Les étourdissements peuvent indiquer le développement de maladies graves dans le corps, telles que:

  • anémie;
  • hypertension;
  • Diabète;
  • myopie;
  • accident vasculaire cérébral;
  • La maladie de Ménière;
  • tumeur au cerveau;
  • névrose;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • inflammation de l'oreille moyenne et bien d'autres.

Pour connaître exactement la cause de la mauvaise santé, vous devez contacter un spécialiste et faire un diagnostic.

Dans de rares cas, les étourdissements passent sans aucun symptôme étranger. Cependant, le plus souvent, il s'accompagne d'autres sensations désagréables, auxquelles les gens n'attachent pas immédiatement d'importance:

  1. Étourdissements sévères - un symptôme de quoi? Pendant cet état, il semble à une personne que tout tourne autour. Cela peut être causé par une forte baisse de pression, des dommages au système nerveux central ou au travail de l'oreille interne. Des étourdissements sévères peuvent être le signe d'un accident vasculaire cérébral ou d'une tumeur..
  2. Des étourdissements et une faiblesse peuvent survenir dans de nombreux cas, cet état de santé peut indiquer à la fois la présence d'une maladie et des changements hormonaux ou une grossesse.
  3. Transpiration, vertiges et faiblesse. De tels symptômes peuvent indiquer une glycémie basse, ce qui entraîne une perte de force, une somnolence, une irritabilité, une accélération du rythme cardiaque et une augmentation de la transpiration. Pour améliorer la condition, les médecins recommandent de consommer tout produit contenant des glucides rapides..
  4. Le vertige le matin se produit pour une raison quelconque:

  • en raison de troubles du système végétatif-vasculaire;
  • Pression artérielle faible;
  • une certaine inflammation de l'oreille moyenne ou due à une ostéochondrose cervicale.

De plus, les personnes âgées se plaignent souvent de vertiges matinaux. Cela est généralement dû au fait qu'au fil des années, les vaisseaux deviennent plus minces et l'appareil vestibulaire commence à fonctionner moins bien..

Étourdissements, fatigue, faiblesse - symptômes de quoi, de quelle maladie ou état du corps? Ces symptômes peuvent survenir en raison de:

  • surmenage;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • hypoglycémie;
  • ainsi que pendant le cycle menstruel ou la grossesse.

Des symptômes similaires sont observés avec un manque de vitamines dans le corps humain, en particulier B12.

Signes de vertiges avec ménopause. Pendant la ménopause, un certain nombre de changements hormonaux se produisent dans le corps d'une femme.

En raison de la diminution de la fonction sexuelle de l'hormone femelle œstrogène, des changements et des symptômes désagréables commencent à se produire. De plus, à la suite de changements vasculaires, les vaisseaux du cerveau cessent de recevoir suffisamment d'oxygène, qui est la principale cause de vertiges et d'épuisement émotionnel et physique..

De plus, la tête peut tourner pour d'autres raisons:

  • en raison d'une pression accrue;
  • migraines;
  • perturbations de sommeil;
  • conditions mentales ou émotionnelles graves;
  • et aussi en raison de bouffées de chaleur, qui s'accompagnent d'une sensation de chaleur, de fièvre, de nausées et d'un manque d'air.

Comment est le diagnostic

La dystonie étant toujours un complexe de problèmes de santé, son diagnostic peut être difficile. Et avec toutes ces manifestations désagréables, la dystonie végétovasculaire (VSD) n'est pas reconnue par de nombreux médecins comme une maladie distincte. Ils considèrent cela comme un syndrome qui s'accompagne de nombreux symptômes désagréables et affecte simultanément plusieurs systèmes et organes de l'activité humaine..

Parfois, les médecins donnent des conseils pour dormir, prennent des vitamines, en espérant que l'état général reviendra à la normale. Souvent, les médecins se révèlent justes, mais il arrive que le VSD soit retardé et alors plusieurs spécialistes peuvent devoir être consultés à la fois: thérapeute, cardiologue, neurologue, endocrinologue et même psychothérapeute.

Pour un diagnostic correct et la lutte efficace contre la faiblesse musculaire qui s'ensuit, il est préférable de passer par un test complet:

  1. Imagerie par résonance magnétique.
  2. Rhéovasographie (étude de la circulation sanguine dans les membres supérieurs et inférieurs d'une personne).
  3. Rhéoencéphalographie (étude des vaisseaux cérébraux).
  4. Échocardiographie.

Lors du rendez-vous, le médecin clarifiera certainement s'il y a eu des cas similaires dans la famille, car, comme déjà mentionné, la maladie est très souvent héréditaire.

L'imagerie par résonance magnétique est le meilleur moyen de diagnostiquer une maladie.

Causes de vertiges, non associées à un changement de position corporelle

Il existe également des causes de vertiges soudains, sans aucun rapport avec la façon dont vous changez exactement la position de votre corps. Cela peut inclure:

  • l'apport d'une petite quantité de nutriments et de vitamines;
  • manque constant de sommeil et de surmenage;
  • une forte diminution de l'hémoglobine dans le sang (le plus souvent cette condition est observée chez les femmes enceintes, ainsi que chez les femmes pendant les règles).

Toutes les raisons ci-dessus de vertiges soudains sont le résultat d'une petite quantité d'oxygène pénétrant dans le cerveau. Ainsi, le cerveau humain ne peut pas supporter la charge, et donc une faiblesse apparaît dans le corps, la tête commence à tourner, l'équilibre est perdu et le cœur ne bat pas si vite.

Afin de faire face à un tel problème, vous devez établir correctement une routine quotidienne. Faites du sport, marchez plus souvent au grand air, mangez bien et reposez-vous aussi.

Essayez de consommer de grandes quantités de vitamines. Vous pouvez boire des complexes vitaminiques actifs.

Autres maladies

Tumeur. Peut être cancéreux ou bénin. Et bien qu'il s'agisse d'une maladie rare, la baisse des performances dans le contexte d'un système immunitaire affaibli est l'un des premiers symptômes de tumeurs de toute nature.

Virus. Les maladies infectieuses peuvent attaquer une personne beaucoup plus durement que la grippe ordinaire, et dans ce cas, l'impuissance indique une immunité aux virus..

Maladies du tractus gastro-intestinal. Le médecin peut les détecter si, avec la fatigue, vous ressentez une diminution de l'appétit et des troubles des selles..

Ainsi, la baisse de l'activité quotidienne est le symptôme d'un grand nombre de pathologies différentes.

Un diagnostic rapide de votre état peut réduire le risque de développer des maladies chroniques ou d'exacerber des maladies que vous n'auriez pas pu deviner auparavant. Faites attention à votre bien-être. Si rien ne change après 2-3 jours après sa détérioration, vous ne devriez pas penser à l'automédication - il est préférable de consulter un médecin.

Partagez l'article avec vos amis

Les règles de la lutte contre la maladie

Comment surmonter une forte faiblesse de vsd? La chose la plus importante est de commencer à bouger. L'activité physique (même la plus modérée) vous aidera à vous en débarrasser en peu de temps..

Les médecins vous conseillent fortement de suivre ces recommandations:

  • Commencez à manger correctement, en adhérant aux principes d'un mode de vie sain. Pour ce faire, minimisez les saucisses, les viandes fumées, les saucisses, les boissons gazeuses, la restauration rapide, les jus industriels, le pain blanc. Le matin, il est conseillé de manger de la bouillie, des œufs brouillés ou des produits laitiers, et l'après-midi - de la viande maigre, des légumes et des fruits. Vous devez manger en petites portions 5 fois par jour, sans oublier les collations saines. Dans le même temps, un tel régime vous permettra de perdre du poids, ce qui signifie qu'il vous aidera à avoir une meilleure apparence et à vous sentir plus facilement.
  • Refusez le café instantané, remplacez-le par du café moulu: un arôme de café fraîchement moulu donne de la vigueur.
  • Introduisez les bananes dans l'alimentation - elles favorisent la libération de l'hormone de la joie - les endorphines.
  • Fixez-vous un objectif qui vous motivera. Par exemple, commencez la randonnée à la campagne (dans les parcs, la forêt, la promenade), en choisissant à chaque fois un itinéraire panoramique. Augmentez progressivement le kilométrage. Vous pouvez trouver n'importe quel nouveau passe-temps, si seulement cela nécessiterait une activité utile de votre part: vélo, écotourisme, natation, jardin et potager.
  • Arrêtez de regarder la télévision (ou limitez-la à une heure par jour). Il vaut mieux commencer à lire davantage. Cela enrichira non seulement votre vocabulaire, élargira vos horizons, mais minimisera également le risque d'attaques de panique qui affligent souvent les personnes atteintes de VSD après avoir regardé une émission de télévision.
  • Essayez, si possible, de voyager plus souvent. Un changement d'expérience affectera positivement votre humeur et améliorera la sensibilité de votre corps au changement climatique..
  • Trouvez votre médecin. Il peut recommander des complexes vitaminiques ou d'autres médicaments qui soulagent ou soulagent les symptômes du VSD..

Essayez de voyager plus souvent et plus

De nombreux patients pensent que la faiblesse constante, la somnolence, la perte de vitalité sont des compagnons obligatoires de la dystonie et essaient de "s'allonger". Mais les médecins sont convaincus qu'une telle voie est une erreur courante qui ne fait qu'exacerber la maladie.

Il est important d'agir de manière proactive même lorsque vous devez le faire par la force.

Et une autre condition importante et indispensable pour se débarrasser d'une maladie douloureuse, y compris une faiblesse grave en cas de tout, est de croire au mieux et de ne pas perdre courage. Ensuite, il ne sera pas nécessaire de penser: que faire, comment se débarrasser du problème. Le syndrome cède rapidement la place à l'optimisme, à la vigueur et redonne le goût de la vie..

Hypersomnie

Avec l'hypersomnie, la durée du sommeil augmente de 20 à 25%. Une personne dort non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée. Les causes peuvent inclure: maladie mentale, pathologie endocrinienne, insuffisance rénale ou hépatique, lésions cérébrales.

Les personnes souffrant de cette affection se plaignent de somnolence grave, de problèmes respiratoires et de maux de tête après le sommeil..

Traitement à domicile:

  1. Adhérez au régime. Allouez au moins 7 à 8 heures par jour au sommeil.
  2. Équilibrer la nutrition. Ne sautez pas le petit déjeuner, sinon le niveau de sucre sera réduit et il n'y aura pas d'énergie. Le premier repas devrait comprendre des aliments riches en protéines et en glucides complexes. Par exemple, les produits laitiers, les produits de boulangerie, les noix. Les pâtes, les pommes de terre, le riz doivent être évités, car ils peuvent provoquer de la somnolence.
  3. Commencez à prendre des vitamines du groupe B. B7 est nécessaire pour la synthèse de l'hémoglobine et du glucose, B1 pour la vigueur. La vitamine C est nécessaire à la libération de noradrénaline, ce qui augmente le tonus et améliore l'humeur. Le fer, le calcium, le zinc, le magnésium et le potassium sont nécessaires pour maintenir les performances.
  4. Aération régulière de la pièce pendant 10 minutes. Marcher au grand air, surtout le matin et le soir, lorsque la vitamine D est produite davantage.
  5. Une activité physique régulière aidera à augmenter les niveaux d'énergie et à prévenir la somnolence. La durée est de 30 minutes par jour. Les exercices incluent la course légère ou la marche rapide le matin, les étirements et les exercices d'aérobie. Pour tous les âges, les exercices de respiration sont utiles. Pendant l'effort physique, le corps ne doit pas se sentir fatigué ni surchargé, sinon il est possible d'aggraver la situation..
  6. Une douche de contraste prise le matin donnera de l'énergie et de la force, tout en améliorant la circulation sanguine. Pendant la journée, si vous vous sentez fatigué, vous devez vous laver à l'eau froide..
  7. Buvez plus de liquides. L'eau aidera tous les organes à fonctionner correctement et améliorera le métabolisme..
  8. Utilisez des massages et des bains relaxants pendant pas plus de 20 minutes par jour. Avant d'aller au lit, pratiquez avec la méditation.
  9. Un court sommeil pendant la journée aidera à redémarrer le corps et à lui redonner de la force.
  10. Faites des pauses d'au moins 10 minutes toutes les heures.

Comment éliminer les étourdissements et la faiblesse du corps

Une faiblesse efficace et générale ne peut être établie que par sa véritable cause, ce qui n'est pas facile à faire. Une étiologie vraiment grave se produit dans un cas sur 10. Cela signifie que tous les patients qui se plaignent de faiblesse chronique et d'étourdissements doivent être portés à l'attention d'un médecin..

Si la cause profonde des symptômes pathologiques est identifiée, passez à son traitement immédiat, mais s'il n'y a pas de raisons objectives, le diagnostic du syndrome de fatigue chronique est établi et sa correction est effectuée par les méthodes conservatrices disponibles suivantes:

  • une nutrition rationnelle, qui permettra de reconstituer la réserve d'énergie du corps;
  • normalisation du sommeil;
  • répartition rationnelle du travail et du repos;
  • éviter le stress chronique et développer une résistance au stress;
  • exercices toniques réguliers;
  • contrôle;
  • traitement rationnel et alitement pour les maladies;
  • thérapie réparatrice et symptomatique.

Vidéo Dizzy:

Aussi dans le traitement complexe, vous pouvez inclure des méthodes telles que la réflexologie, l'acupuncture, le massage, diverses procédures physiothérapeutiques. Si vous suivez toutes les règles d'un mode de vie sain, vous n'aurez certainement jamais à rechercher les causes des étourdissements et de la faiblesse du corps..

Faiblesse de cause

Les principales causes de faiblesse sont:

    • Mauvaise nutrition - lorsqu'une personne, avec de la nourriture, ne reçoit pas toutes les substances nécessaires pour maintenir son corps en "état de préparation au combat" - vitamines, minéraux, glucides (hypovitaminose, carence en vitamines);
    • L'utilisation de produits de boulangerie à base de muffins est un type de produit qui contient des glucides simples, favorise la libération d'insuline (hormone), ce qui entraîne à son tour non seulement une prise de poids, mais également des sensations de faiblesse. Soit dit en passant, certaines personnes ont une intolérance individuelle au blé ou au gluten, par conséquent, dans le cas de la consommation de produits à partir de ces ingrédients, une personne peut se sentir étourdie, somnolente.
    • Augmentation de l'activité physique et mentale;
    • Manque de repos approprié, surtout si une personne manque de sommeil;
    • Expériences émotionnelles fortes, stress, peurs, dépression;
    • Mode de vie sédentaire (manque d'exercice);
    • Déshydratation (déshydratation), en particulier avec un effort physique accru ou lorsque vous travaillez sous l'influence de températures ambiantes élevées;
    • Mauvaises habitudes - alcoolisme, tabagisme, drogues;
    • La présence dans le corps d'une infection pathogène (virus, bactéries, champignons), ainsi que d'infestations helminthiques;
    • Effets secondaires de certains médicaments - sédatifs (sédatifs), tranquillisants, antidépresseurs, antipsychotiques, myorelaxants, antihistaminiques, baisse de la pression artérielle et autres;
  • Syndrome de fatigue chronique;
  • Diverses maladies: anémie, hypothyroïdie, diabète sucré, tuberculose, hépatite, cirrhose du foie, allergies, asthme bronchique, dystonie végétative-vasculaire (VVD), névrose, dermatose, athérosclérose, maladie coronarienne (CHD), péricardite, myocardite, maladies malignes ( cancer), infection à VIH, ostéochondrose, scoliose, cyphose, lordose, maladies du système nerveux, maladies auto-immunes.
  • Empoisonnement - aliments, composés chimiques, métaux;
  • Conditions pathologiques - insolation, coup de chaleur;
  • Conditions environnementales défavorables pour le corps - chaleur, changement de temps, pression atmosphérique élevée, tempêtes magnétiques, oxygène insuffisant, air pollué;
  • Perte de sang aiguë;
  • La faiblesse chez les femmes peut être due à la grossesse;
  • Composante spirituelle - certaines personnes peuvent ressentir une faiblesse constante en raison de l'influence de toute substance spirituelle défavorable sur elles, par conséquent, se tourner vers Dieu, le repentir, la confession, la communion, les prières, le jeûne est une issue fréquente.

Diagnostique

Pour identifier l'hypersomnie comme une maladie indépendante, 2 méthodes d'examen sont utilisées:

  • test de latence du sommeil multiple - étudie la vitesse d'une personne qui s'endort et aide à déterminer la présence d'une phase rapide dans un rêve diurne;
  • polysomnographie - utilisée pour étudier les étapes du sommeil et déterminer la phase spécifique de son interruption.

La polysomnographie est utilisée pour détecter les anomalies du sommeil.

Si un malaise et une faiblesse fréquents associés à une somnolence sont causés par une maladie grave, des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire supplémentaires sont utilisées.

  1. Analyse sanguine générale et biochimique, immunogramme - aide à évaluer l'état du sang et à identifier les processus pathologiques dans le corps (inflammation, infection, destruction tissulaire).
  2. Cardiogramme cardiaque - utilisé en cas de suspicion de maladie cardiaque.
  3. Tomographie des organes internes - évalue le fonctionnement des systèmes vitaux et aide à détecter les processus destructeurs.
  4. Électroencéphalographie - surveillance de l'activité cérébrale et de l'état vasculaire.

Un examen approfondi permet de déterminer avec précision la cause de l'état de sommeil et aide à choisir une thérapie efficace dans chaque cas.

La somnolence est le signe d'une maladie grave.

Un problème tel que la somnolence constante accompagne de nombreuses conditions pathologiques, vous n'avez donc pas besoin de le reporter pour plus tard, il se révélera peut-être être le symptôme qui aidera à trouver la véritable cause de la maladie, à savoir une maladie spécifique. Les plaintes de faiblesse et de somnolence, de dépression et de mauvaise humeur peuvent donner des raisons de soupçonner:

  1. IDA (anémie ferriprive) - une diminution de la teneur en fer dans le corps, ce qui entraîne une baisse du taux d'hémoglobine - une protéine qui fournit de l'oxygène aux cellules pour la respiration. Un manque d'oxygène entraîne une hypoxie (manque d'oxygène), qui se manifeste par les symptômes ci-dessus. Le régime, l'air frais et les préparations à base de fer aident à se débarrasser de cette somnolence..
  2. Anémie déficiente en B12, anémie hémolytique, certaines formes de leucémie - en général, conditions dans lesquelles les cellules ne reçoivent pas la quantité d'oxygène nécessaire au bon fonctionnement (principalement les érythrocytes pour une raison quelconque ne peuvent pas l'amener à destination).
  3. Abaisser la pression artérielle en dessous des valeurs normales (prenez généralement la norme de la pression artérielle - 120/80 mm Hg). Un flux sanguin lent à travers les vaisseaux dilatés ne contribue pas non plus à l'enrichissement des tissus en oxygène et en nutriments. Surtout dans de telles circonstances, le cerveau souffre. Chez les patients à basse pression, des étourdissements sont souvent notés, ils ne tolèrent pas les attractions telles que les balançoires et les carrousels, ils sont bercés dans une voiture. La pression artérielle chez les personnes souffrant d'hypotension diminue après un surmenage intellectuel, physique et psycho-émotionnel, avec intoxication, un manque de vitamines dans le corps. Souvent, l'hypotension accompagne des conditions de carence en fer et d'autres anémies, mais les personnes atteintes de dysfonctionnement végétatif (VSD par type hypotonique) y sont les plus sujettes..
  4. Maladie thyroïdienne avec diminution de ses capacités fonctionnelles (hypothyroïdie). L'insuffisance de la fonction thyroïdienne entraîne naturellement une diminution du niveau d'hormones stimulant la thyroïde, ce qui donne un tableau clinique assez varié, parmi lesquels: fatigue rapide même après un léger effort physique, troubles de la mémoire, distraction, léthargie, lenteur, somnolence, froideur, bradycardie ou tachycardie, hypotension ou hypertension artérielle, anémie, dommages aux organes digestifs, problèmes gynécologiques et bien plus encore. En général, le manque d'hormones thyroïdiennes rend ces personnes plutôt malades, vous ne pouvez donc pas vous attendre à une activité élevée dans la vie, elles se plaignent généralement d'une panne et d'un désir constant de dormir.
  5. Pathologie de la colonne cervicale (ostéochondrose, hernie), qui entraîne une compression des vaisseaux qui alimentent le cerveau.
  6. Diverses lésions de l'hypothalamus, car il contient des zones impliquées dans la régulation des rythmes de sommeil et d'éveil;
  7. L'insuffisance respiratoire avec (abaissement du niveau d'oxygène dans le sang) et l'hypercapnie (saturation du sang en dioxyde de carbone) est une voie directe vers l'hypoxie et, par conséquent, ses manifestations.

Causes de vertiges et de faiblesse dans le corps

Il existe de nombreuses causes de vertiges et de faiblesse; le diagnostic est également compliqué par une mauvaise interprétation des sentiments par les patients - certains confondent ces symptômes avec d'autres sentiments similaires. Ci-dessous, nous ne considérerons que les conditions qui sont simultanément accompagnées de faiblesse et de vertiges..

Manque chronique de sommeil

Pour que le corps renouvelle sa force et se repose du travail acharné par jour, il a besoin de 7 à 8 heures de sommeil nocturne. Si cela ne se produit pas, le corps récupère progressivement toutes ses capacités de réserve, ce qui affectera certainement l'état de santé. De plus, des étourdissements et une faiblesse peuvent être causés par un sommeil qui dépasse la norme (plus de 10 heures par jour).

Stress chronique

Le stress est la réponse physiologique normale de votre corps à une situation extérieure qui constitue une menace potentielle. Dans ce cas, des hormones de stress (adrénaline, noradrénaline, cortisol) sont libérées, ce qui prépare le corps au combat ou au vol. Les symptômes comprennent une augmentation de la pression, de la fréquence cardiaque, de la respiration et des processus mentaux. Tout cela demande beaucoup d'énergie..

Si le corps vit dans des conditions de stress chronique, au fil du temps, toutes les réserves d'énergie sont épuisées, ce qui entraîne une rupture de l'adaptation et diverses conditions pathologiques, dont le syndrome de fatigue chronique. Ses symptômes les plus courants sont une faiblesse dans tout le corps, des étourdissements et des maux de tête..

Déficience en fer

Ce type d'anémie est le plus courant, bien que l'anémie de toute nature puisse amener le patient à se plaindre de faiblesse. Avec une diminution du fer dans le corps, la quantité d'hémoglobine dans les globules rouges diminue, ce qui conduit au développement d'une hypoxie générale. Cela affecte négativement le travail non seulement du cerveau, mais aussi de tous les organes et tissus..

Signes cliniques d'anémie, parmi lesquels les étourdissements et la faiblesse jouent un rôle important

Maladies infectieuses

Presque toutes les maladies d'étiologie infectieuse s'accompagnent de vertiges et de faiblesse. Cela peut être dû à une intoxication du corps par des toxines d'origine microbienne, une déshydratation avec des infections intestinales, une hypoxie avec des dommages au système respiratoire, etc.De plus, les étourdissements et la faiblesse peuvent être les tout premiers signes de la maladie lorsque l'infection est encore en période d'incubation et qu'il n'y a pas d'autres symptômes..

Maladies de l'appareil vestibulaire

Avec des dommages aux structures de l'oreille, des vertiges se développent souvent, ce qui est appelé vertige, ou vrai. Le fait est que dans l'oreille interne se trouve l'appareil vestibulaire, qui contrôle la position du corps dans l'espace et l'équilibre. Les symptômes pathologiques peuvent provoquer une otite moyenne, une névrite cochléaire, la maladie de Ménière et d'autres maladies ORL.

Pathologie neurologique

Peut-être que ce groupe de maladies peut être accompagné de ces symptômes, sans exception. Ce sont les conséquences d'une lésion cérébrale traumatique, d'une infection du système nerveux central (méningite, encéphalite), accident vasculaire cérébral, artériosclérose cérébrale, ostéochondrose cervicale, tumeurs cérébrales.

Maladies du système cardiovasculaire

L'hypertension artérielle provoque souvent des étourdissements et une faiblesse dans le corps, surtout si la pression augmente fortement (crise hypertensive). Les arythmies cardiaques et la dystonie végétative-vasculaire peuvent également provoquer une attaque..

Commun

Tumeur au cerveau

Une tumeur est souvent à l'origine de maux de tête, de léthargie et de nausées. Se sentir fatigué. Il peut être malin et bénin. Il n'y a aucune douleur avant le coucher. Ils surviennent chez l'homme pendant le sommeil (c'est la principale différence avec la migraine) et disparaissent après son réveil.

Il se manifeste généralement sous la forme d'une pulsation et peut se produire brutalement avec des attaques de toux ou un changement de position corporelle..

Les symptômes d'une tumeur maligne sont détectés assez rapidement, lorsqu'un bénin peut se développer très longtemps. Par conséquent, si vous ne la prévenez pas à temps, elle peut prendre sa pire forme..

Chez les personnes âgées, l'organisme entier ou certaines de ses parties sont souvent paralysés par une telle maladie.

Migraine

Les douleurs régulières causées par les migraines sont généralement très vives, avec de fortes pulsations au niveau du front, des yeux et des tempes. Comme les études des scientifiques l'ont montré, elles sont particulièrement prononcées non pas pendant, mais après le sommeil, et peuvent durer plusieurs jours.

Le plus souvent, la migraine seule ne vient pas: elle s'accompagne de fatigue, de fatigue, de nausées (et même de vomissements), d'un état léthargique.

Les irritants de la maladie peuvent être à la fois des facteurs externes (lumière vive, sons aigus, météo, stress, certains aliments) et ceux qui émanent des processus du corps (insuffisance hormonale, jours «critiques», grossesse).

Malheureusement, les scientifiques n'ont pas encore identifié les causes exactes et les méthodes de lutte contre les migraines..

Intoxication corporelle

Empoisonnement, alcool, médication prolongée ou blessure liée au travail.

L'intoxication s'accompagne généralement de toutes les maladies principales. Cela peut être de la fatigue et la somnolence qui en résulte, la perte d'un sens de l'équilibre, généralement une personne est malade, il y a un sentiment de léthargie. Dans ce cas, les maux de tête se manifestent activement à l'arrière de la tête.

Dans cette situation, il faut sortir en plein air, consommer beaucoup de fluides, du lait, des médicaments qui peuvent, en peu de temps, éliminer les substances qui le polluent du corps. S'il n'y a pas d'empoisonnement aigu, les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes..

Syndrome de fatigue chronique

Travail continu, charges de travail élevées entraînant maux de tête, léthargie et fatigue.

7 symptômes de cancer, d'accident vasculaire cérébral, de diabète qui se déguisent en autres maladies

Une maladie terrible peut initialement sembler complètement frivole

Comme vous le savez, tout le monde comprend deux choses: comment gérer l'État et comment être traité. Mais si tout le monde ne parvient pas à diriger le pays, beaucoup font eux-mêmes le diagnostic. Éternuer signifie un rhume. Lombalgie - ostéochandrose. Trouble des selles - mangé quelque chose de mal. Dans les pharmacies, pourquoi ne pas en entendre suffisamment quand les gens se procurent différents médicaments par les fenêtres.

Pendant ce temps, les maladies graves profitent de notre négligence. Et ils aiment se déguiser en quelque chose de familier et d'inoffensif. En conséquence, en ramassant des pilules pour les symptômes, nous pouvons manquer le temps. Mais même le cancer, capturé à un stade précoce, peut dans certains cas être guéri de 95%. Et plus tard - hélas.

Nous avons décidé de recueillir des symptômes insidieux qui pourraient vous embrouiller. Et nous vous recommandons de consulter un médecin si vous ressentez une douleur prolongée et des problèmes de bien-être. Seuls les résultats des tests cliniques peuvent faire le bon diagnostic. Donc…

1. toux ennuyeuse

Il semblait que cela pourrait être plus facile. Il a commencé à tousser - cela signifie qu'il a eu un rhume. Eh bien, en dernier recours, l'inflammation des bronches ou des poumons a gagné. Et les gens achètent "n'importe quoi de la toux" dans une pharmacie, puis ils boivent des antibiotiques.

Et pendant ce temps: toux sèche et légère, qui ne disparaît toujours pas, mal de gorge constant, difficulté à avaler peut indiquer un réflexe gastro-œsophagien - c'est lorsque le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage. Il y a souvent des brûlures d'estomac, mais personne ne relie ces deux symptômes. Un GER non traité peut entraîner des ulcères et d'autres conséquences..

Et ce que vous devez savoir pour vivre plus longtemps

Toux et éternuements (pas nécessairement ensemble, parfois séparément) - ce n'est peut-être pas un rhume, mais une allergie, et les allergies non traitées se transformeront déjà en asthme.

Toux fréquente (apparemment absurde!) Peut effectivement signaler une inflammation de la glande thyroïde. Et pour que vous confondiez complètement cette maladie avec un rhume, une froideur, une transpiration, une faiblesse, une douleur dans les articulations ou les muscles apparaissent. Et pour déterminer pourquoi tout cela se produit, un endocrinologue devrait.

Le cancer du poumon peut également commencer par une toux légère totalement inoffensive. Qui dure tout et dure. Et d'autres symptômes apparaîtront très bientôt, seulement dans les dernières étapes, car les poumons n'ont pas de terminaisons nerveuses et même 26% de leurs tissus sains donnent à la personne la quantité d'oxygène nécessaire. Vous comprenez maintenant pourquoi il est si important de subir une fluorographie une fois par an?

Et si vous vous allongez seulement sur une toux qui s'aggrave, un essoufflement, de la fatigue, un gonflement, il y a un grand danger que cela développe une maladie cardiaque jusqu'à un défaut ou une crise cardiaque imminente.

Donc, si la toux dure plus de deux semaines et que vous n'êtes pas encore allé chez le médecin, consultez immédiatement!

2. Pas de force

Il semble que rien ne fait mal. Et les forces vous ont soudainement quittées. Je ne veux rien. Chaque étape, chaque petite chose semble être une charge écrasante. Vous voulez juste vous allonger et regarder le plafond. Ces symptômes sont familiers à presque tout le monde et parlent souvent d'un diagnostic simple: il est temps de partir en vacances!

Ou sur la difficulté - la dépression. Qui nécessite une surveillance médicale obligatoire.
Mais d'autres maladies très dangereuses aiment se déguiser en fatigue habituelle de la vie et du stress:

Le diabète provoque une dégradation, car le corps ne peut pas absorber le glucose, les cellules ne reçoivent pas la bonne nutrition. Les graisses sont utilisées, en conséquence, des substances toxiques pour le cerveau se forment, et tout cela donne de l'apathie et de la faiblesse, y compris des muscles, une personne se fatigue rapidement, veut dormir tout le temps, et ce n'est que plus tard qu'une soif accrue, parfois des démangeaisons cutanées. Par conséquent, pour toute fatigue prolongée, il est important de faire un test sanguin pour le sucre.

La maladie coronarienne se manifeste parfois par une faiblesse extrêmement forte et ne provoque pas de douleur, de sorte qu'une crise cardiaque prend le patient par surprise. Lorsque le gonflement des jambes s'ajoute à la faiblesse, à l'essoufflement pendant l'effort physique - de toute urgence chez un médecin et sur un ECG!

Les maladies oncologiques aux premiers stades du développement tumoral, la faiblesse et l'apathie sont parfois les seuls symptômes. Une tumeur en croissance consomme beaucoup d'énergie, modifie le métabolisme et produit des toxines qui empoisonnent le corps, réduit l'hémoglobine. Et une personne qui n'a toujours rien à faire ressent une fatigue incompréhensible, une léthargie, une anémie qui se développe sans raison apparente. Parce qu'il est si important de faire un test sanguin à temps.

Carence en vitamine D et en vitamine B12, parfois depuis des années, les gens recherchent en eux-mêmes une sorte de maladie qui interfère avec leur vie normale, alors qu'il peut même être difficile de lever la main. Pendant ce temps, ces symptômes de faiblesse sont causés par le manque habituel de vitamines importantes: D ou B12. Ils jouent un grand rôle: la vitamine B12 régule la maturation des globules rouges et lorsqu'elle n'est pas suffisante, l'anémie commence et le système nerveux est affecté. La vitamine D est nécessaire au fonctionnement des récepteurs cérébraux et sa carence entraîne dépression, hypertension et faiblesse pathologique..

Dans tous les cas, le manque de force et la léthargie sont une indication directe d'un test sanguin prolongé. Juste comme ça, les forces ne laissent personne longtemps. Quelque part où ils vont?

3. Perte ou gain de poids brutal

- Que faites-vous pour perdre du poids??

- N'imagine rien. Je mange comme d'habitude, je ne vais pas au fitness. Et le poids a pris et est parti!

En fait, un tel dialogue ne doit pas vous rendre heureux, mais alerte. Une perte de poids indépendante peut être causée par des maladies graves cachées. Le pire d'entre eux est le cancer, qui prend beaucoup de nutriments du corps. Mais il est loin d'être le seul à le faire. Souvent, la perte de poids est causée par une maladie du foie, une glande thyroïde (hypothyroïdie) et des troubles digestifs qui empêchent le corps d'absorber les nutriments.

La perte de poids est considérée lorsqu'une personne sans régime, sans charge et sans stress perd plus de 5% de son poids en un mois ou en un an ou environ - environ 10%. Même si vous avez perdu 3-4 kilogrammes sans raison pendant un mois, vous devez subir un examen.

Soit dit en passant, une forte prise de poids pendant une alimentation normale, une forte augmentation du volume de la taille et de l'abdomen est également un signal sérieux. Cela peut signifier l'apparition d'un diabète sucré non insulino-dépendant, d'une maladie du foie et des reins, lorsque le liquide s'accumule dans le corps, des problèmes hormonaux et bien plus encore. Soyons honnêtes: peut-être avez-vous encore beaucoup de choses à régler avec de la bière ou des gâteaux?

4. Oubli doux

Vous ne vous souvenez pas des noms de connaissances. Soudain, au cours d'une conversation, vous perdez le fil et demandez à nouveau: alors de quoi je parle? Oubliez les mots. Sortez de votre entrée - et tout à coup, pendant une seconde, vous ne pouvez pas comprendre: quelle direction prendre. Dix fois de retour à l'appartement pour des choses: un téléphone, des clés, un foulard, un portefeuille, des lunettes Lorsque vous tapez des SMS, vous confondez toujours les lettres. Je ne me souviens pas complètement pourquoi vous êtes venu quelque part, ce que vous avez convenu hier avec des amis, vous êtes surpris d'entendre le récit de vos propres propos dans le différend. Blague sur toi: c'est ma distraction!

Pendant ce temps, le doux oubli est une raison de se méfier. Oui, la mémoire s'aggrave avec l'âge et beaucoup en souffrent. Mais si l'oubli constant vous empêche déjà de vivre, cela peut parler de troubles cérébraux, d'athérosclérose vasculaire due à un taux de cholestérol élevé, de maladies thyroïdiennes (le manque d'hormones réduit la mémoire), de diabète sucré (avec lui, les vaisseaux sanguins sont très étroits et le sang va mal au cerveau) ), ostéochandrose cervicale, hernie lombaire (en raison de la compression des artères vertébrales, moins d'oxygène et de nutriments pénètrent dans le cerveau, ce qui entraîne un affaiblissement de la mémoire, des acouphènes, des maux de tête).

L'oubli peut indiquer une prédisposition à l'AVC, la maladie d'Alzheimer.
Dans tous les cas, avec une dispersion écrasante, vous devez consulter un neuropathologiste et vérifier le sang pour le cholestérol, le sucre et les vaisseaux sanguins pour l'élasticité.

5. Lombalgie

La publicité à la télévision enfonce agressivement un stéréotype dans nos cerveaux. La douleur a transpercé le bas du dos - nous l'avons enduit d'une merveilleuse crème et sautons joyeusement à travers la vie. N'écoutez pas la publicité! Les maux de dos sont l'un des symptômes les plus insidieux qui peuvent cacher quoi que ce soit d'une hernie intervertébrale à une crise cardiaque et un cancer..

Le premier suspect, bien sûr, est l'appendicite, ce qui est particulièrement effrayant à manquer. Et une attaque d'appendicite peut donner une image floue: la douleur prendra et ne commencera pas dans la région iliaque droite, comme prévu, mais dans tout le bas du dos, et la température peut ne pas augmenter immédiatement.

Souvent, lors d'une crise de radiculite ou d'ostéochandrose, les coliques rénales sont masquées. La douleur intense s'intensifiera avec le mouvement et les problèmes de miction, le sang dans l'urine peut ne pas être.

Chez les hommes, les maux de dos peuvent parfois provoquer une prostatite (plus une faiblesse,
maux de tête, fièvre). Chez les femmes - inflammation des appendices.
La cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), la pancréatite (inflammation du pancréas) et la maladie intestinale peuvent être confondues avec une attaque d'ostéochandrose ou d'empoisonnement: la douleur survient à droite ou dans le nombril, donne au bas du dos, des nausées, une faiblesse, parfois de la température, des ballonnements et des selles bouleversées..
Et une personne commence à avaler du charbon anesthésique ou activé. En fait, vous devez faire un test sanguin et faire une échographie.

L'infarctus du myocarde peut se déguiser en sciatique - des douleurs aiguës au poignard peuvent survenir complètement non pas derrière le sternum, mais dans la région lombaire. Eh bien, un essoufflement caractéristique, un gonflement peut ne pas apparaître immédiatement.

Les maladies oncologiques - parfois des douleurs dans la région lombaire provoquent des tumeurs, y compris malignes - elles peuvent survenir dans l'estomac, les intestins, d'autres organes et également se développer le long des fibres nerveuses qui empêchent le bas du dos. Leurs symptômes sont très divers, ils peuvent être facilement confondus avec un tas d'autres maladies de la cavité abdominale et de la colonne vertébrale.
Donc, dans tous les cas, les maux de dos sont un signal pour une visite immédiate chez le médecin, qui devrait prescrire une échographie, une radiographie, parfois une gastro et une coloscopie.

6. Maux de tête

Le symptôme est si fréquent que beaucoup n'y prêtent même pas attention, achètent une «pilule de la tête» en pharmacie et s'en vont. Pendant ce temps, les médecins ont dénombré jusqu'à 150 types de maux de tête, et nombre d'entre eux sont le signe de maladies graves..

C'est avec un mal de tête soudain et soudain qu'un accident vasculaire cérébral commence, et si l'arrière de la tête devient engourdi, il devient difficile de respirer, la vue tombe, une personne ne peut pas sourire, confond les mots avec les mots - appelez immédiatement une ambulance. L'attaque ischémique commence également, seul le patient ne peut pas parler du tout et ne contrôle pas son corps.

Avec l'hypertension, la douleur apparaît le plus souvent à l'arrière de la tête - plus des étourdissements, une sensation de chaleur dans la tête, des acouphènes, des mouches devant les yeux. Avec hypotension (basse pression), faiblesse, malaise général, nausées, acouphènes s'ajoutent aux maux de tête.
Dans tous les cas, avec des maux de tête, vous devez mesurer la pression.

Le Centre de Doctrines et Tactiques de l'Alliance apparaîtra dans le «Indépendant»

Un mal de tête terne, sévère et douloureux combiné à une faiblesse peut être un symptôme de cancer, de diabète et d'insuffisance rénale. Et accompagne également toujours les maladies suivantes:

- Méningite
- Encéphalite
- Maladies oculaires (par exemple glaucome)
- Névralgie
- Maladies tumorales du cerveau
- Ostéochandrose cervicale

- La douleur vous est venue pour la première fois et vous avez plus de 50 ans
- La douleur intense dure plus d'une semaine
- Ne passe pas après avoir pris des analgésiques et des antipyrétiques
- Renforce avec le mouvement de la tête
- s'accumule au fil du temps

Vous devez consulter un médecin..

7. L'apparition du sang

Tout écoulement sanglant - dans l'urine, les selles, les expectorations, les saignements de nez trop fréquents, les plaies non cicatrisantes - un signal pour un examen immédiat. La cause d'une telle décharge peut être une hémorroïde banale (le sang dans les selles dans ce cas sera brillant, écarlate), des calculs rénaux, des vaisseaux faibles. Mais derrière de tels symptômes, le cancer peut masquer. Par conséquent, ne perdez pas de temps.

Il est important de se souvenir: vous devez avancer vers vos peurs. Et ne vous auto-méditez pas. La plupart des maladies les plus graves peuvent être traitées aujourd'hui. L'essentiel est de les attraper à un stade précoce..