Principal / Tumeur

Que faire en cas de maux de tête au deuxième jour, causes et traitement

Tumeur

AccueilCéphalées et migraines Maux de tête Que faire si le deuxième jour maux de tête, causes et traitement

Les maux de tête sont un symptôme courant qui accompagne de nombreuses maladies. Mais beaucoup n'attachent pas d'importance à un signe désagréable, surtout s'il est arrêté à l'aide de médicaments. Mais vous devez faire attention lorsque la douleur survient 2 jours ou plus.

Types et causes de maux de tête prolongés

Les causes des maux de tête peuvent être multiples. Dans certains cas, cela indique la présence d'un certain nombre de maladies graves, surtout si une longue période ne s'écoule pas. Selon les symptômes qui l'accompagnent et la nature de la manifestation, la douleur est divisée en plusieurs types:

  1. Névralgie. Il se caractérise par des attaques courtes mais fréquentes au toucher du visage. La cause peut être une inflammation du nerf trijumeau..
  2. Vasculaire Accompagnée de vertiges, la nature de la douleur est lancinante. Un symptôme désagréable se manifeste dans le contexte d'un rétrécissement ou d'une expansion brutale des vaisseaux sanguins. Des céphalées de type vasculaire sont observées principalement chez les personnes souffrant d'hypertension ou d'hypotension..
  3. Douleur de tension. Les caractéristiques sont des sensations de compression à l'arrière de la tête. Une sensation désagréable est localisée autour de la tête. Les facteurs provoquants sont le stress, la dépression, la névrose, un long séjour dans une position.
  4. Toxique. Elle survient à la suite d'empoisonnement du corps avec des substances et des vapeurs toxiques et toxiques. Un symptôme désagréable est souvent observé chez les personnes travaillant dans des travaux dangereux en cas de non-respect des règles de sécurité.
  5. Infectieux. Le type de mal de tête le plus courant. Elle s'observe en présence de sinusite, encéphalite, sinusite frontale, SRAS et grippe.
  6. Liquorodynamique. Il se manifeste dans le contexte d'une augmentation de la pression intracrânienne ou du développement de maladies inflammatoires, lorsque le foyer du processus inflammatoire est localisé dans les tissus du cerveau. De plus, la douleur peut survenir en présence de néoplasmes qui perturbent la circulation du liquide céphalorachidien.
  7. Traumatique. Un symptôme désagréable se produit à la fois immédiatement après une blessure et après un certain temps.
  8. Oncologique. Il tire son nom du fait qu'il se développe en présence de néoplasmes malins affectant le système nerveux central.

Avec le cancer, les maux de tête ne disparaissent pas même après avoir pris des analgésiques puissants.

Maladies majeures

Un mal de tête peut indiquer la présence de nombreuses maladies, y compris des maladies graves. Souvent, un symptôme désagréable se manifeste dans le contexte des pathologies suivantes:

  1. Migraine. Douleur paroxystique. Sa durée est de plusieurs minutes à plusieurs jours. La photophobie, les nausées, les vomissements et la transpiration excessive sont observés comme symptômes concomitants. La douleur est localisée d'un côté de la tête..
  2. Hypertension Maux de tête de quelques jours en raison de l'hypertension artérielle. Le foyer de la douleur est situé dans la partie occipitale ou temporale.
  3. Névralgie. Les sensations douloureuses pulsent, tirant dans la nature. La durée de l'attaque est d'environ 1 minute. Douleur intense, donne à la mâchoire inférieure et aux oreilles.
  4. Abcès. La maladie se caractérise par la formation de masses purulentes. Le processus pathologique est localisé dans le cerveau. Des sensations désagréables sont localisées sur le front et les tempes.
  5. Artérite. Désigne les maladies infectieuses. La pathologie se déroule sous une forme compliquée, accompagnée de fièvre, d'un gonflement des tissus autour des yeux. Le mouvement de la tête est difficile. Le manque de thérapie est fatal.
  6. Anémie. Elle survient à la suite d'un manque d'hémoglobine dans le sang, ce qui provoque des douleurs. Les patients rapportent une faiblesse, une mauvaise santé, des étourdissements, une compression dans la tête.
  7. Infection à adénovirus. En tant que symptômes associés, des acouphènes, de la fièvre et des nausées sont observés.
  8. Encéphalite et méningite. Ils se développent à la suite d'une inflammation des membranes du cerveau. Le processus pathologique devient la cause de la douleur. Des déficiences auditives et visuelles sont également notées. Les patients éprouvent des étourdissements et des évanouissements.
  9. Ostéochondrose. La maladie se manifeste sous la forme de céphalées, lorsque, en raison de dommages aux disques intervertébraux, lorsqu'il y a une violation de la circulation sanguine.
  10. Ischémie cérébrale. Elle survient avec l'hypertension ou l'athérosclérose. Dans le contexte des changements en cours, une famine en oxygène du cerveau est observée, ce qui entraîne un mal de tête prolongé.
  11. Néoplasmes. Un symptôme désagréable peut résulter de la présence de néoplasmes malins ou bénins. Avec une augmentation de leur taille, une augmentation de la pression intracrânienne, une violation de la parole, de l'ouïe, de la vision, de la coordination.

Ainsi, un mal de tête peut indiquer la présence de nombreuses maladies, dont beaucoup sont des conditions dangereuses et nécessitent un traitement immédiat.

Premiers secours

Si une attaque de maux de tête se produit, surtout si elle est intense, des mesures doivent être prises pour l'atténuer ou la soulager. Il est important de porter une attention particulière si elle dure plusieurs jours, s'intensifie, s'accompagne d'autres signes.

Vous pouvez gérer indépendamment une crise de maux de tête avec:

  1. Thé chaud et sucré à la menthe, à la mélisse ou au citron.
  2. Promenades en plein air.
  3. Auto-massage. Affecte le cou ou les tempes.
  4. Âme contrastée.

Vous devez également ventiler la pièce, éliminer les bruits gênants et les lumières vives, vous coucher.

Ce qui ne peut pas être fait avec des maux de tête prolongés

Si vous avez un mal de tête depuis longtemps, vous devez consulter un médecin et subir un examen approfondi. Cela permettra de connaître les raisons de son apparition et de prendre des mesures.

De plus, les patients doivent savoir ce qui ne peut pas être fait avec un mal de tête, surtout s'il fait mal pendant plus de 2-3 jours. Absolument interdit:

  1. Prenez des médicaments puissants, y compris des antispasmodiques. Lors de l'utilisation d'analgésiques, aucune augmentation des doses ne doit être prise. Cela est dû au risque élevé d'effets secondaires, de complications.
  2. Boire de l'alcool. L'alcool, même à petites doses, peut provoquer une augmentation de l'inconfort. Mais dans le cas où après la consommation d'alcool, il passe, puis après un certain temps, il revient et devient plus intense.
  3. Utilisez des compresses froides. Cela peut aggraver la condition, provoquer des spasmes des tissus musculaires du cou.
  4. Fumer. La nicotine est également capable de provoquer l'apparition et l'intensification de maux de tête..

Les experts ne recommandent pas l'automédication, en particulier en cas de maux de tête prolongés et intenses. L'utilisation de la médecine traditionnelle peut provoquer un changement dans le tableau clinique, ce qui rendra difficile un diagnostic précis.

Diagnostique

La céphalée longue indique souvent la présence de pathologies dangereuses pour la santé. C'est pourquoi, lorsqu'il apparaît, un diagnostic approfondi s'impose. Les principales activités sont:

  1. Test sanguin de laboratoire pour déterminer le niveau de sucre, la présence de processus inflammatoires.
  2. Examen échographique des vaisseaux sanguins. Cela permet de détecter une thrombose..
  3. IRM du cerveau. La tâche principale est de déterminer les troubles circulatoires.
  4. Examen aux rayons X. Utilisé pour détecter les lésions cérébrales traumatiques reçues peu de temps avant le début de la douleur, ainsi que les blessures plus chroniques.
  5. Électroencéphalographie. Il fait référence aux moyens principaux et les plus efficaces de déterminer la cause des maux de tête..

Sur la base des résultats, le spécialiste établit un diagnostic et prescrit un traitement. Il est strictement interdit de prendre ses propres médicaments et d'utiliser la médecine traditionnelle sans consulter un médecin..

Traitement

Le cours de la thérapie, lorsque le troisième jour la tête fait mal et que l'inconfort ne disparaît pas plus longtemps, le médecin prescrit un certain nombre de médicaments et de méthodes de physiothérapie.

Les procédures de physiothérapie les plus efficaces sont la magnétothérapie et l'électrophorèse. Mais ils ne sont prescrits qu'en présence de certaines indications et en l'absence de contre-indications. Le médecin fixe également le nombre et la durée de chaque séance.

Médicaments efficaces contre les maux de tête

En présence de sensations douloureuses localisées dans la tête, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. "Baralgin." Ils n'appartiennent pas à des remèdes puissants et aident à faire face à une douleur légère et modérée. Mais leur prise pendant une longue période n'est pas recommandée, car les substances actives ont un effet négatif sur le système génito-urinaire.
  2. Paracetmol et Panadol. Relatif aux anti-inflammatoires. Nommé avec des sensations désagréables d'un degré modéré. Avec une utilisation prolongée, le foie souffre.
  3. Migrenol. Le médicament est conçu spécifiquement pour le soulagement des migraines..

Tous les médicaments doivent être pris strictement conformément aux instructions, dans les dosages indiqués..

Remèdes populaires

Afin d'arrêter indépendamment les sensations désagréables lorsque la tête fait mal pendant longtemps, vous pouvez utiliser les outils suivants:

  1. Bain de pieds chaud.
  2. Lotions de pommes de terre râpées, une feuille de chou. Appliquez-les sur les tempes et le cou.
  3. Aromathérapie Pour l'inhalation, utilisez de l'huile de citron, de menthe, de laurier, d'arbre à thé, de valériane.

Avant d'utiliser la médecine traditionnelle, vous devriez consulter votre médecin. Cela est dû au fait que certains médicaments peuvent déclencher une réaction allergique ou une augmentation d'un symptôme désagréable..

Prévention des maux de tête

Afin de réduire le risque de re-manifestation de maux de tête prolongés, il est recommandé de respecter les règles de prévention suivantes:

  1. Dormez au moins 8 heures par jour.
  2. Élimine les surcharges mentales et psycho-émotionnelles.
  3. Avec un travail prolongé à l'ordinateur, faites des exercices de détente toutes les heures.
  4. Aérez régulièrement la pièce.
  5. Promenade quotidienne au grand air.
  6. Mange correctement.
  7. Pour refuser de mauvaises habitudes.

Des maux de tête prolongés indiquent souvent la présence de maladies dangereuses. C'est pourquoi vous ne devez pas les ignorer et consulter un spécialiste. Dans certains cas, un diagnostic rapide vous permet d'identifier la pathologie aux premiers stades et de mener le traitement, en évitant les complications graves.

Pourquoi un mal de tête peut faire mal pendant des semaines

Les maux de tête font ressentir une gêne à une personne. Il est tolérant lorsque les sensations désagréables disparaissent d'elles-mêmes en quelques heures. Cependant, lorsque les symptômes pathologiques sont retardés, la qualité de vie diminue. Demandez-vous pourquoi le mal de tête pendant une semaine et que faire dans une situation similaire.

Sous l'influence de quels facteurs, la douleur se fait sentir en une semaine

Un mal de tête peut apparaître pour plusieurs raisons. Par exemple, des facteurs externes défavorables - l'utilisation de boissons alcoolisées, le manque de sommeil, une fatigue intense, un oreiller inconfortable. Souvent, après le lissage de la kératine, les femmes ressentent de la douleur. En éliminant les conditions provoquantes, on se sent mieux. Ainsi, si vous avez mal à la tête pendant une semaine après avoir bu de l'alcool, arrêtez simplement de boire des boissons fortes..

Une autre raison - plus dangereuse - est la survenue de processus pathologiques dans l'environnement interne. Si vous avez mal à la tête pendant une semaine ou plus, il s'agit d'une alarme. Par conséquent, en cas de symptômes douloureux prolongés, vous devez contacter un établissement médical.

Conditions de maux de tête prolongés

D'un point de vue physiologique, les raisons suivantes peuvent provoquer des maux de tête au cours de la semaine:

  1. Troubles cardiovasculaires Avec des sauts dans les indicateurs de pression artérielle, la tête fait mal sans cesse.
  2. Stress psycho-émotionnel. Si une personne est constamment dans un environnement tendu, stressé, elle aura de graves maux de tête.
  3. GBN. Les symptômes pathologiques peuvent durer plusieurs semaines de suite avec un stress mental et physique excessif.
  4. L'entrée de substances toxiques dans l'environnement interne. Avec un empoisonnement sévère, le mal de tête ne dure pas assez longtemps, plus d'une semaine.
  5. Le cours des processus infectieux et viraux. Telles que l'infection à rotavirus, la pneumonie, l'encéphalite. Sans traitement, les maux de tête et la fièvre peuvent durer deux semaines..

Les principales raisons, mais pas toutes, pour lesquelles une personne est tourmentée par des maux de tête prolongés sont énumérées ci-dessus. Seuls des diagnostics de haute qualité peuvent aider.

Que faire quand c'est mauvais pendant plusieurs jours et semaines d'affilée

Beaucoup de gens ne savent pas quoi faire si leur tête leur fait mal pendant plus d'une journée. Il convient de noter que les maux de tête qui durent plus de trois jours, et surtout plus d'une semaine, sont un signal certain du développement de maladies. Par conséquent, afin d'éviter des effets néfastes sur la santé, il est nécessaire de diagnostiquer une pathologie afin de recevoir un traitement en temps opportun.

Variétés et développement des symptômes de la douleur

Selon l'intensité et la nature de la douleur, qui dure plus d'une semaine, les spécialistes distinguent les types de maux de tête suivants:

  1. Battement. Ce type se développe généralement dans le contexte de problèmes de tonus vasculaire. Un rétrécissement marqué de la lumière des vaisseaux sanguins, suivi d'une expansion, conduit à de graves maux de tête. Dans ce cas, l'intensité de la pulsation augmente progressivement et atteint son apogée le troisième jour. Dans ce cas, la douleur est souvent localisée d'un côté, à gauche ou à droite. Le plus souvent, il y a une forte pulsation dans les tempes lors des crises de migraine, des baisses inattendues de la pression artérielle.
  2. Une douleur plutôt dangereuse est terne. Dans ce cas, les parois des vaisseaux sanguins gonflent dans la tête. Une condition similaire se développe dans un contexte de carence en oxygène dans le cortex cérébral. Dans le même temps, le patient a des nausées, un évanouissement, une fatigue accrue se fait sentir. Si vous n'enlevez pas l'enflure, cette condition dure suffisamment - plus d'une semaine.
  3. Douloureux. Il se forme avec une forte expansion des veines. Dans de telles conditions, un mal de tête au front. Il y a souvent une symptomatologie associée, exprimée par un gonflement des paupières supérieures et inférieures et une congestion nasale. Lorsque la condition est aggravée par une augmentation du nombre de plaquettes dans le sang, l'arrière de la tête fait mal.

Quelle que soit la nature de la douleur, si elle dure depuis une semaine, vous ne pouvez pas vous passer d’aide médicale..

Symptômes pathologiques dus à un surmenage

Chaque personne connaît des situations où il est nécessaire à tout prix d'accomplir une tâche responsable au travail ou pendant ses études. Si cela se produit rarement, par exemple, une fois par semaine, il n'y a aucun danger pour la santé. Cependant, en cas d'urgence quotidienne sur le lieu de travail, une personne est constamment dans un état d'intense activité mentale. Cela conduit le système nerveux central à fonctionner en mode d'urgence. Le bien-être ne s'améliore pas tant qu'une personne ne se repose pas. Certains peuvent avoir mal à la tête et plus de 3 semaines de stress.

Détérioration de la santé avec intoxication

Les substances toxiques peuvent pénétrer dans l'environnement interne dans les conditions suivantes:

  • empoisonnement avec des aliments périmés ou de mauvaise qualité, des champignons - dans une situation similaire, maux de tête et nausées;
  • inhalation d'air à haute teneur en produits chimiques nocifs;
  • dépendance aux boissons fortes, certains ont même une tête fendue après la bière.

La migraine est l'une des causes courantes.

Environ cinquante pour cent de la population mondiale a connu des crises de migraine. Leurs raisons ne sont pas pleinement établies. Un signe caractéristique de la migraine est une longue durée. Dans certains cas, les patients ont mal à la tête pendant 2 semaines. Dans la plupart des cas, la douleur est unilatérale. Les victimes se plaignent souvent d'avoir mal à la tête à droite ou à gauche.

Pathologies individuelles accompagnées de céphalées

Considérez les pathologies individuelles qui peuvent conduire au fait que la tête fait mal pendant une semaine ou plus.

Artérite

La maladie est un processus inflammatoire qui se produit dans les artères temporales et carotides. Dans ce cas, un mal de tête dans les tempes. Le patient présente des veines gonflées dans la zone à problème. La douleur est localisée sur deux ou un côté. Par exemple, les victimes ont le sentiment que leur tempe droite de la tête leur fait mal ou que leurs sensations désagréables à gauche sont concentrées.

Anémie

Une diminution de la concentration de globules rouges dans le sang entraîne une diminution des taux d'hémoglobine. En plus du fait que le patient a des maux de tête dans le cou, les symptômes suivants apparaissent:

  • vertiges;
  • léthargie, perte de force;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • manque d'intérêt pour la nourriture.

Tumeurs cérébrales

La présence de néoplasmes, même bénins, aggrave considérablement le bien-être d'une personne. Cela est dû au fait que les tissus pathologiques proliférants pressent les vaisseaux qui fournissent le sang au cortex des hémisphères cérébraux et appuient également sur le crâne. Pour cette raison, la tête souffre beaucoup. La douleur est concentrée au site du développement tumoral, par exemple derrière. La durée de l'inconfort est supérieure à une semaine. Une caractéristique de l'état pathologique est que les comprimés ne contribuent pas à éliminer les douleurs.

Hypertension intracrânienne

L'accumulation de liquide céphalorachidien dans la région de la tête amène le liquide céphalorachidien à exercer une pression sur le système nerveux central. Dans ces conditions, les indicateurs ICP augmentent. Cela fait mal à la tête et aux yeux. Souvent, les patients éprouvent de telles sensations après une anesthésie rachidienne introduite sans succès.

Facteurs psychologiques

Avec un état psychologique instable et une augmentation du stress psycho-émotionnel, la fatigue du système nerveux central augmente. En même temps, l'humeur d'une personne empire, l'apathie apparaît et sa tête lui fait mal. Le passage d'un cours psychothérapeutique aidera à soulager la condition..

Comment éliminer la douleur

Vous ne pouvez vous débarrasser de la douleur qu'en éliminant la cause de son apparition. Par exemple, si un mal de tête après une extraction dentaire, les médicaments suivants vous aideront: Analgin, Tempalgin, Nise.

Avec une pression artérielle basse, Ecdisten, Heptamil, Cordiamine vous aideront.

Dans la lutte contre les crises de migraine, Sumigamigren, Imigran, Nomigren seront efficaces.

Si votre tête vous fait mal une semaine avant vos règles, Nurofen, No-shpa, Citramon vous aideront.

Dans certains cas, la pharmacothérapie est impuissante. Par exemple, avec le développement de tumeurs cancéreuses, seule une intervention chirurgicale sera utile..

Si la tête me fait mal pendant une semaine après un AVC, les médicaments auront un effet à court terme, vous devez donc consulter un traumatologue.

Que faire de l'exacerbation

Pour soulager la condition, pendant les maux de tête roulants, vous aurez besoin de:

  • ouvrir une fenêtre pour aérer la pièce;
  • se coucher et se calmer, se détendre;
  • respirer profondément;
  • lorsque des frissons apparaissent, couvrez-vous avec une couverture chaude;
  • boire un anesthésique;
  • ne vous mettez pas debout, détendez-vous, il est conseillé de dormir.

Si après les actions ci-dessus l'état ne s'améliore pas, vous devez consulter un médecin.

Comment soulager une condition après un traumatisme crânien ou une situation stressante

Si après un accident vasculaire cérébral ou une situation stressante, le mal de tête pendant plus d'une semaine fait mal, les actions suivantes vous aideront:

  • trouver le patient au repos;
  • élimination de toute source de bruit;
  • refus de regarder la télévision ou de travailler sur un ordinateur;
  • minimisation du stress psycho-émotionnel.

Tactiques de maux de tête chroniques

Il convient de considérer si la douleur est devenue chronique, les processus pathologiques progressent dans l'environnement interne. Dans une telle situation, il est préférable de ne prendre aucune mesure à domicile, mais de contacter un établissement de santé. Il est particulièrement dangereux lorsque les manifestations douloureuses durent plus de 14 jours chez un enfant.

Procédures de diagnostic

Tout le monde pense, si un mal de tête dure une semaine entière, que pourrait-il être. Vous ne pouvez obtenir une réponse qu'après avoir passé les procédures de diagnostic suivantes:

  • CT, IRM du département chef;
  • Échographie des éléments du système cardiovasculaire;
  • tests de laboratoire sur les fluides biologiques;
  • radiographie.

Si nécessaire, d'autres méthodes d'examen de l'état du patient peuvent être prescrites..

Traitement des maux de tête

S'il y a un diagnostic établi, le médecin sélectionnera le traitement approprié. Dans tous les cas, il visera à éliminer la maladie sous-jacente. Réfléchissez aux recommandations supplémentaires que vous pouvez obtenir d'un fournisseur de soins de santé..

Méthodes alternatives de traitement

La médecine traditionnelle suivante aidera à éliminer un mal de tête qui dure une semaine:

  • produits à base de plantes, il est préférable d'utiliser la camomille, le thym, la menthe, le bleuet;
  • auto-massage facile des zones à problèmes;
  • les huiles aromatiques, les meilleures: eucalyptus, pêche, romarin, mélisse;
  • bains de pieds chauds;
  • compresse, par exemple, à partir de feuille de chou.

Recommandations pour réduire les symptômes de la douleur

Pour réduire l'inconfort, les actions suivantes vous aideront:

  • boire une tasse de décoction à base de plantes;
  • ouvrir toutes les fenêtres pour fournir un accès à l'oxygène;
  • prendre une douche alternativement d'abord avec du froid, puis avec de l'eau chaude.

Si vous ne vous sentez pas très fatigué, il sera utile de marcher dans la rue pendant vingt minutes.

Ce qui ne peut pas être fait avec la manifestation de signes douloureux

Certaines personnes, essayant d'étouffer la douleur, ont recours à des mesures catégoriquement interdites:

  • exagérer avec l'utilisation d'analgésiques;
  • essayer d'oublier à l'aide de boissons fortes;
  • conseiller sur les médicaments avec des amis ou un pharmacien local.

Il est absolument impossible de le faire. Les effets sur la santé peuvent être irréversibles..

La prévention

Afin de ne pas souffrir du fait que la tête fait mal pendant une semaine, vous devrez suivre quelques recommandations simples:

  • consacrer plus de temps au repos;
  • aérez la chambre tous les jours;
  • donner au corps des charges motrices réalisables;
  • dormir au moins huit heures par jour;
  • mange correctement;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • éliminer les situations stressantes.

Afin d'éviter les complications, il est impératif de contacter un établissement médical si votre tête vous fait mal pendant plus d'une semaine. Une aide qualifiée en temps opportun vous aidera à vous débarrasser des symptômes douloureux et des causes qui les ont causés..

Que faire si votre tête vous fait mal pendant une semaine

Maux de tête douloureux, lancinante, monotone, parfois elle ne disparaît pas pendant des semaines et devient familière. Et une personne qui a des maux de tête depuis plusieurs jours? Vous devez comprendre les causes de l'inconfort et suivre un traitement..

p, blockquote 2.0,0,0,0 ->

Causes d'un long mal de tête

Tout d'abord, il convient de garder à l'esprit que des maux de tête réguliers apparaissent chez une personne qui développe une tumeur cérébrale maligne.

p, blockquote 3,0,0,0,0,0,0 ->

Les spécialistes distinguent plusieurs types de céphalées (maux de tête), qui se manifestent pendant une longue période:

p, blockquote 4,0,0,0,0,0,0 ->

  • Vasculaire Avec une augmentation ou une diminution de la pression artérielle.
  • Nerveux. Causé par le stress, le surmenage psychologique.
  • Douleur de tension. Accompagné de douleurs dans la colonne cervicale.
  • Toxique. Elle est provoquée par la nourriture, la drogue, l'intoxication alcoolique..
  • Infectieux. Elle survient avec la méningite, l'encéphalite, accompagne parfois le rhume, la grippe, l'amygdalite.

Maux de tête prolongés avec blessures à la tête, blessures au cou, commotion cérébrale. De plus, l'inconfort peut apparaître non seulement immédiatement après une blessure, mais également après une certaine période de temps après la récupération: un mois, un an.

p, blockquote 5,0,0,0,0 ->

Si le patient a mal à la tête le troisième jour, il ne faut pas oublier une condition pathologique telle qu'une augmentation de la pression intracrânienne.

p, blockquote 6.0,0,0,0,0,0 ->

p, blockquote 7,0,0,0,0 ->

Caractérisation de la douleur

La nature du mal de tête se manifeste en fonction de la cause de l'inconfort. Il ne suffit pas de dire au médecin que vous avez mal à la tête pendant une semaine, vous devez également décrire vos sentiments en détail. Pendant longtemps, la douleur accompagne:

p, blockquote 8,0,1,0,0 ->

p, blockquote 9,0,0,0,0 ->

  • Migraine. La nature pulsatoire de la douleur, qui peut devenir douloureuse, est notée. Ce n'est pas seulement la tête qui fait mal, le mal de dos cède dans l'oreille, l'œil, la mâchoire. La durée de l'attaque peut aller jusqu'à deux jours.
  • Douleurs en grappes - brûlantes, aiguës, paroxystiques. Les sensations désagréables couvrent une partie de la tête, des yeux et des pommettes. L'attaque dure 15-30 minutes et passe. Puis il se pose à nouveau le même jour. Les épisodes de douleur en grappe durent de deux semaines à 4 mois.
  • Méningite. Le pic de douleur avec méningite est atteint avec une augmentation de la température à 40 degrés. Les dommages aux méninges provoquent une douleur aiguë insupportable. Des sensations douloureuses envahissent toute la tête, une sensation de plénitude apparaît progressivement (comme si la tête allait maintenant exploser).
  • Encéphalite. La maladie s'accompagne d'un mal de tête intense et prolongé de nature éclatante et oppressante. Les sensations désagréables ne passent pas après le sommeil, s'intensifient en se déplaçant.
  • Hypertension artérielle. Bien sûr, vous pouvez identifier la maladie en mesurant la pression avec un tonomètre. Mais que faire si cet appareil n'est pas à portée de main? Le développement d'une hypertension artérielle peut être suspecté si le patient a un mal de tête à l'arrière de la tête pour le deuxième jour. Dans le même temps, les sensations désagréables sont similaires à celles qu'une personne ressent lors d'une migraine: pulsation, chaleur, éclatement. Vous pouvez sentir la chair de poule courir autour de l'arrière de la tête, du cou.
  • L'abaissement de la pression artérielle s'accompagne d'une douleur sourde, pressante et douloureuse dans la région frontale pariétale de la tête. L'inconfort survient après une sieste, recouvre progressivement toute la tête.
  • Les douleurs de tension apparaissent généralement des deux côtés de la tête, ont un caractère compressif modéré. Il n'y a pas d'ondulation, l'inconfort augmente légèrement en se déplaçant.

Douleur empoisonnée

p, blockquote 10,0,0,0,0 ->

De longs maux de tête sont notés si une personne subit une intoxication médicamenteuse - pendant longtemps, elle prend un certain médicament qui provoque un inconfort. La nature spécifique de la douleur dépend de la cause de l'empoisonnement:

p, blockquote 11,0,0,0,0 ->

  • L'empoisonnement au plomb provoque périodiquement une douleur chronique exacerbante qui affecte toute la tête.
  • Avec l'inhalation régulière de vapeur d'essence, une douleur douloureuse apparaît dans différentes zones de la tête, changeant souvent son emplacement.
  • Si l'inconfort est causé par une intoxication alimentaire, la constipation, la douleur est inexprimée, de nature terne et se propage de manière diffuse dans toute la tête.

Facteurs psychologiques

Déjà un mal de tête d'une semaine, que pourrait-il être? Si les blessures, les maladies infectieuses sont exclues, la douleur peut avoir un caractère psychologique. Dans ce type d'inconfort, des douleurs pulsatoires et constrictives sont notées à un ou deux points de la tête, parfois avec une sensation de plénitude.

p, blockquote 12,0,0,0,0 ->

Comment éliminer la douleur?

Que faire si le mal de tête ne disparaît pas, même après les pilules? Lorsque l'inconfort est causé par l'hypertension, les mesures suivantes sont acceptables à la maison:

p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

p, blockquote 14,0,0,0,0 ->

  • Mesure de la pression artérielle avec un tensiomètre automatique.
  • Un patient hypertendu diagnostiqué peut prendre les médicaments qui lui ont été prescrits plus tôt par un médecin.
  • Si la tension artérielle de la personne augmente pour la première fois et que la douleur dure plusieurs jours, vous pouvez prendre un antispasmodique (No-shpu, Drotaverin).

Si la cause de la douleur est un empoisonnement, l'intoxication du corps doit être réduite:

p, blockquote 15,0,0,0,0 ->

  • Arrêtez de prendre un médicament toxique.
  • Boisson Charbon activé - 1 comprimé par 10 kg de poids humain (pas plus de 15 comprimés par jour).
  • En cas d'intoxication alimentaire, rincer l'estomac en buvant beaucoup d'eau.
  • Buvez de l'aspirine pour fluidifier le sang et soulager la douleur.

Malgré les mesures prises et la prise de médicaments, le mal de tête persiste encore? Il est nécessaire d'éliminer la source d'intoxication, par exemple, de ventiler constamment la pièce ou d'installer un purificateur d'air si les fenêtres de l'appartement donnent sur une avenue très fréquentée.

p, blockquote 16,0,0,0,0 ->

Les patients qui souffrent périodiquement de migraines, de douleurs en grappe, savent que la prise de médicaments peut ne pas soulager. Réduit l'inconfort:

p, blockquote 17,1,0,0,0 ->

  • Enveloppement serré, vous pouvez utiliser un foulard, un torchon, un châle en laine.
  • Détente complète: il est conseillé de dormir pendant au moins 10 heures dans un silence absolu.
  • Dormez dans une pièce sans sources lumineuses. Avec ce repos, la production d'hormones du sommeil est normalisée, une personne récupère plus rapidement.

Pas moyen de dormir? Demandez à votre famille de ne pas faire de bruit, d'éviter les bruits forts et la lumière vive. Cette règle s'applique également si une personne a des sensations désagréables dues à un rhume. De plus, la douleur peut être soulagée si:

p, blockquote 18,0,0,0,0 ->

  • Beaucoup à boire: boisson aux fruits, thé à la camomille, thé noir aux framboises, miel.
  • Prenez antipyrétique: paracétamol, ibufen.
  • Observer le repos au lit.
  • Ne regardez pas la télévision, ne jouez pas sur l'ordinateur.
  • Dormir beaucoup.

Dès que le patient commence à se remettre, le mal de tête diminue.

p, blockquote 19,0,0,0,0 ->

Comment éviter les complications après un traumatisme crânien ou les effets du stress?

Après une commotion cérébrale, un mal de tête souffre, quelques jours avant que les yeux ne volent, il y avait une sensation de grande fatigue? Il est nécessaire de prolonger la période de réhabilitation:

p, blockquote 20,0,0,0,0 ->

  • Allongé dans son lit, se levant uniquement dans les toilettes.
  • Observez le mode silence: n'écoutez pas de musique sur un casque, éliminez l'apparition de sons forts.
  • Ne jouez pas à des jeux informatiques, abandonnez complètement l'utilisation de gadgets: téléphone, e-book.
  • Ne lisez pas de livres, de journaux.
  • Évitez les scandales, les affrontements, les chocs nerveux.

Si l'inconfort dans la tête est causé par un choc nerveux, vous devez également normaliser votre état psycho-émotionnel..

p, blockquote 21,0,0,0,0 ->

p, blockquote 22,0,0,0,0 ->

  • Boire du thé à la menthe, à la mélisse.
  • Prenez un sédatif: extrait de valériane, glycine, sedavit.
  • Faites un massage relaxant de la tête.
  • Repos actif: faire du camping, visiter un musée, faire du vélo, nager dans la piscine ou aller à des cours de yoga.
  • Éloignez-vous des problèmes de travail.
  • Établir des relations familiales.

Vous pouvez trouver quelque chose à votre goût, un passe-temps qui captivera et vous aidera à oublier les problèmes. Parfois, pour se débarrasser d'un mal de tête nerveux, vous devez consulter un psychologue ou un psychothérapeute.

p, blockquote 23,0,0,0,0 ->

Tactiques de maux de tête chroniques

Avez-vous mal à la tête pendant 4 jours? La douleur change-t-elle constamment de caractère, puis fait mal au front, puis brûle l'arrière de la tête? Analgin et Sumumigrain n'aident pas, et les compresses froides ne font qu'augmenter l'inconfort?

p, blockquote 24,0,0,0,0 ->

Lorsque vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'inconfort à la maison, vous devriez consulter un médecin. Raisons supplémentaires pour les soins médicaux urgents:

p, blockquote 25,0,0,1,0 ->

  • Auparavant, une douleur de cette nature du patient ne dérangeait pas.
  • Il n'y a pas si longtemps, un patient a été diagnostiqué d'une commotion cérébrale.
  • Il y avait une douleur quotidienne modérée le matin, passant vers le soir.
  • L'inconfort accompagne une douleur aiguë dans l'œil, derrière l'oreille, un engourdissement des extrémités, des troubles de l'élocution, de la vision.
  • Une crise de migraine est suspectée, mais même après trois jours, elle ne disparaît pas, les comprimés ne permettent pas de faire face à l'inconfort.
  • Le patient a une forte fièvre et ne prend pas de médicaments antipyrétiques.
  • L'homme tombe, perd connaissance.
  • Chaque jour, la douleur s'intensifie.

Il convient de noter séparément que vous ne pouvez pas faire:

p, blockquote 26,0,0,0,0 ->

  • Buvez des analgésiques les uns après les autres.
  • Inconfort de moufle avec de l'alcool.
  • Diagnostiquez-vous et commencez le traitement avec des médicaments puissants, des tranquillisants.
  • Essayez de vous débarrasser de la douleur de manière radicale: aller au bain, plonger dans le trou de glace.

Attention! Les maladies telles que la méningite, l'encéphalite ne sont traitées que dans un hôpital. Un médecin peut poser un diagnostic précis. Pour une douleur atypique, assurez-vous d'appeler une ambulance.

Méthodes alternatives de traitement

Lorsque vous avez mal à la tête pendant une semaine et qu'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin, vous pouvez soulager la maladie en utilisant des procédures simples. Pendant un certain temps, soulage l'inconfort:

p, blockquote 28,0,0,0,0 ->

p, blockquote 29,0,0,0,0 ->

  • Bain de pieds chaud.
  • Douche froide et chaude.
  • Auto-massage du cou et de la tête.
  • Acupression.
  • Utilisation de compresses froides ou chaudes.
  • Lotions aux ingrédients naturels: pommes de terre râpées, bouillie de potiron, feuille de chou, bardane.
  • Aromathérapie (peut être utilisée pour inhaler l'huile d'arbre à thé, le citron, la valériane, le laurier, la menthe, la lavande).
  • Décoctions aux herbes médicinales: origan, thé Ivan, camomille, menthe poivrée.

Rappelles toi! Le traitement à domicile n'est pas une panacée. Ce n'est qu'une solution temporaire qui peut être utilisée lorsqu'il n'y a aucun moyen d'obtenir de l'aide médicale..

La prévention

Surveillez votre alimentation, des maux de tête prolongés apparaissent chez les patients qui abusent des boissons caféinées, du chocolat, mangent beaucoup de produits synthétiques, des épices contenant du glutamate monosodique.

p, blockquote 31,0,0,0,0 ->

Dose le stress physique et mental. Même les personnes en parfaite santé «s'épuisent» au travail, refusant de se reposer, de discuter avec des amis et des activités culturelles.

p, blockquote 32,0,0,0,0 ->

Pendant longtemps, le mal de tête de ces patients qui ne peuvent pas organiser le régime du jour, se lever tard et se lever pour le dîner. Normalisez votre routine quotidienne, détendez-vous complètement, subissez des examens physiques réguliers et l'inconfort ne vous dérangera pas.

Maux de tête sévères: que faire

Les maux de tête ne sont pas seulement une excuse pratique pour les écoliers paresseux et les femmes insatisfaites. Parfois, cela devient insupportable et effrayant. Ce qui doit être fait et ce qui n'est en aucun cas possible avec une attaque aiguë d'un mal de tête?

Dans 99% de la population, à un moment pas si merveilleux de la vie, un mal de tête se produit. Si cette douleur est de nature périodique, ne s'accompagne pas d'une perte de conscience et de troubles neurologiques sévères, les gens s'y adaptent. Et en vain. Avec une discipline appropriée des patients dans plus de la moitié des cas, le traitement des maux de tête est assez efficace. Malheureusement, tout le monde ne va pas chez le médecin à temps.

Les médecins citent de nombreuses causes de maux de tête. Dans le dernier classement, il y en a plus de deux cents. Les principaux sont vertébrogènes (le nom est très symbolique - tous les types de maux de tête qui surviennent en raison de l'obstruction du flux sanguin dans la partie occipitale de la tête entrent dans cette catégorie), les douleurs migraineuses, les changements de pression artérielle, après un traumatisme craniocérébral et des maladies infectieuses ( même, par exemple, avec un rhume chronique).

Il existe également un mal de tête de nature psychogène. Il comprend un mal de tête de tension (mentale ou physique), ainsi que des douleurs d'anxiété et de dépression. Le plus souvent, elle est douloureuse, puis pressante, puis lancinante, concentrée dans les zones occipitales, temporales ou frontales ou «renversée» dans toute la tête. Dans un cas, les patients sont d'accord: cela peut être toléré assez longtemps, plus d'une heure - c'est sûr. Et aucune motivation pour aller immédiatement chez le médecin ne se pose. Et ils vivent comme ça - pendant des années, des décennies... Une poignée de pilules, un bon sommeil, un congé en temps opportun - et tout est revenu à la normale par lui-même.

Pobolit et passe

Si non seulement les parents et les collègues connaissent votre mal de tête, mais même les adeptes des réseaux sociaux, et par son intensité, vous pouvez, sans mesurer la pression artérielle, déterminer combien et quels médicaments antihypertenseurs vous devez jeter cette fois-ci, ou vous savez exactement lesquels le comprimé et dans quelle dose il aide, et prenez le médicament avec vous, si votre médecin traite vos yeux au plafond et soupire fortement, roucoulant avec confiance que "vous devez vous inquiéter moins et devenir nerveux", alors un tel mal de tête est très probable, vous donnera la possibilité de tergiverser davantage. Oui, et quand la tête me fait mal, je ne veux absolument pas prendre de rendez-vous, aller chez le médecin, expliquer quelque chose à quelqu'un. En tout cas, bientôt la "tête passera" et la vie resplendira de toutes ses couleurs.

Au moment d'une crise de maux de tête, les gens se comportent de façon assez typique. Une personne recherche l'intimité, les odeurs, les lumières vives et les sons sont gênants. Certains essaient de se coucher et de ne pas bouger, certains, au contraire, flanchent dans la pièce sans s'arrêter.

Rappelez-vous le clip d'Alla Pugacheva sur les voisins bruyants? Il y a un large bandage sur la tête, les nerfs sont tendus à la limite. Voici un portrait d'une victime typique. Le monde est réduit à la taille d'une chambre sombre et calme. La condition où la tête ne fait toujours pas mal, au contraire, s'accompagne d'une attaque d'activité violente et de mouvements corporels intenses. Tout est familier.

Douleur au maximum

Mais une fois la douleur éclipse tout. Elle devient si forte que vous comprenez immédiatement: c'est une douleur «différente», inhabituelle, qui ne ressemble à rien. «Sauvage» - ses patients l'appellent. Brûlure, perçage, déchirure ou compression de la tête, perçant, tranchant, intolérant, couvrant toute la tête ou une partie de celle-ci. Cela peut s'accompagner d'une perte de conscience ou de sa confusion, de convulsions, de nausées et de vomissements, d'une immobilité d'un membre ou de la moitié du corps, d'une altération de la parole ou de la vision. Oui n'importe quoi! Après une telle joie de vivre, il est peu probable que vous éprouviez...

Un avis médical viendra plus tard. Et maintenant - des observations médicales. Dans 99% des cas avec une crise de douleur aussi intense, les gens boivent d'abord «une» pilule. De ceux qui sont dans la trousse de premiers soins, ils ont été trouvés par un voisin, montrés à la télévision (enfin, où «tout fait mal» au début, puis le bonheur est à pleine gorgée et le monde est beau et étonnant).

En principe, c'est la bonne tactique. Le seul problème que la plupart des médecins signalent est le dosage. Avec un mal de tête sévère, presque insupportable, désireux de le «noyer» immédiatement, les gens prennent une quantité complètement folle d'analgésiques qui peuvent «empoisonner» le corps pendant longtemps. Et puis les gens attendent. Quand cela passera, quand la pilule fonctionnera, quand le matin viendra. Et quand ça devient vraiment mauvais...

Si l'attaque est prise par surprise

Donc, un fort mal de tête pour la première fois. Vous êtes conscient, extérieurement - aucun dommage. Qu'est ce que ça pourrait être? Oui n'importe quoi! Après tout, le cerveau lui-même ne peut pas faire de mal - il n'y a pas de récepteurs de douleur en lui. La douleur provient de la tension ou de l'irritation de nombreuses zones sensibles à la douleur situées dans la tête ou le cou: crâne (périoste), muscles, nerfs, artères et veines, tissu sous-cutané, yeux, sinus nasaux et muqueuses. Donc:

Astuce numéro 1. N'essayez pas de faire un diagnostic vous-même! En cas de mal de tête sévère, soudain et pour la première fois - appelez un médecin! Asseyez-vous et appelez une personne adéquate et non pointilleuse pour vous aider (au cas où vous perdriez connaissance). Ne prenez pas plus d'une double dose d'analgésiques et rappelez-vous que le médicament a besoin de temps pour agir.

Conseil numéro 2. Avant de composer un téléphone d'ambulance, mesurez la température. Parce qu'un mal de tête peut accompagner le début d'une maladie virale ou infectieuse. Dans tous les cas, vous permettrez au médecin de commencer le diagnostic deux minutes plus tôt. Rappelez-vous, parfois des minutes peuvent sauver une vie.

Astuce numéro 3. Essayez de toucher le menton de la poitrine. Si vous ne le pouvez pas parce que la douleur s'intensifie dans la région occipitale, n'hésitez pas à dicter ce formidable symptôme à l'opérateur du centre d'appels. Parce que la méningite n'est pas un jouet, mais une complication très dangereuse de nombreux SRAS, apparemment inoffensifs.

Astuce numéro 4. S'il y a un tonomètre - mesurez la pression artérielle. Et de préférence sur les deux mains. Parce qu'une bonne moitié de tous les premiers cas de crises hypertensives s'accompagnent de céphalalgies très fortes. Et une crise hypertensive est déjà grave. Cela peut facilement entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral..

Astuce numéro 5. Souvenez-vous en détail de ce qui s'est passé la veille. Il existe un type particulier de maux de tête - toxique. Elle survient lors d'empoisonnement avec divers produits chimiques ou comme effet secondaire de la prise de médicaments. Un tel mal de tête est souvent causé par des médicaments qui abaissent la pression artérielle, les nitrates, les psychotropes et de nombreuses autres substances. Soit dit en passant, la minutie des parents qui ont testé en détail les circonstances de la fête à la veille de l'enfant malade ont sauvé la vie de nombreux adolescents.

Astuce numéro 6. Regardez et ressentez. Même une personne en bonne santé peut ressentir de violents maux de tête après une chaleur ou un coup de soleil, dans une pièce étouffante, avec empoisonnement au monoxyde de carbone ou échappement de voiture. Soit dit en passant, n'oubliez pas une chose telle que l'amnésie. Une personne qui obtient une tête oublie parfois complètement les circonstances de la blessure. Examinez-vous dans le miroir, palpez la peau sous les cheveux et le cou à la recherche d'ecchymoses, de blessures ou de rayures..

Astuce numéro 7. Ne perdez pas de temps. Le cas le plus désagréable est la présence d'une formation volumétrique dans le cerveau. Il peut s'agir d'une tumeur, d'un abcès ou même de sang versé. Le diagnostic ne peut être fait qu'en utilisant la neuroimagerie, donc si votre tête vous fait mal pendant longtemps - ne retardez pas l'appel à un neurologue. N'oubliez pas: les maux de tête n'ont pas d'égal dans leur diversité!

Astuce numéro 8. Si le mal de tête a disparu aussi soudainement qu'il est apparu, n'annulez pas l'appel à l'ambulance. Dans certaines de ses espèces, par exemple, avec une hémorragie intracérébrale, un écart «clair» peut se produire avant l'apparition des complications les plus redoutables. Attendez le docteur. Ne vous précipitez pas pour rédiger un testament et terminer le «plus important». Essayez de vous asseoir confortablement et de vous détendre..

Astuce numéro 9. Lorsque vous contactez un médecin, gardez un morceau de papier prêt avec une note sur les médicaments spécifiques contre les maux de tête que vous avez pris. Et la gratitude médicale n'aura pas de limites!

Attention! Si un mal de tête s'accompagne d'une perte de conscience ou de sa confusion, de convulsions, de nausées et de vomissements, d'une immobilité d'un membre ou de la moitié du corps, d'une altération de la parole ou de la vision, alors sans choix - appelez immédiatement un médecin. Et ne pas se soigner soi-même et s'entraider.

Il n'y a qu'un seul conseil pour ceux qui les entourent: ne laissez pas le patient mourir de vos «soins». N'essayez pas d'arroser une personne inconsciente, ne mettez pas de corps étrangers dans votre bouche pendant une crise, ne vous «rincez pas l'estomac» avec des vomissements qui n'apportent pas de soulagement et ne dérangez pas votre bras ou votre jambe pendant! Détachez les vêtements serrés, laissez l'air frais circuler et tournez doucement la tête d'un côté..

Plus tôt le patient entre à l'hôpital, plus il a de chances de rester en vie et en sécurité. Après tout, la douleur peut être la manifestation de maladies graves telles que l'AVC, la méningite ou l'encéphalite. N'oubliez pas que seul un médecin peut poser un diagnostic. Et le conseil "ne pas nuire" - ne s'applique pas seulement aux médecins...

Que faire si votre tête vous fait mal pendant 3 jours

Aujourd'hui, il n'y a pratiquement personne qui n'a pas eu de maux de tête. Nous l'attribuons à diverses raisons: fatigue, manque de sommeil, surmenage, congestion dans la pièce, etc. Cependant, les experts disent qu'un mal de tête peut devenir un symptôme de pathologies graves..

Douleur à la tête. Pourquoi un mal de tête et comment se débarrasser d'un mal de tête

Le corps vous invite donc - vérifiez le cœur, la glande thyroïde, les vaisseaux sanguins, prenez soin, au final, de votre ostéochondrose. Et nous saisissons rapidement les analgésiques, refusant d'écouter les signaux de notre corps demandant de l'aide.

Aliments pour les maux de tête. Avez-vous déjà pensé que la douleur dans la tête pouvait être «mangée»? Ses provocateurs les plus susceptibles de venir avec de la nourriture et des boissons sont les amines, les nitrites, l'aspartame, le glutamate monosodique, la caféine. Toutes sortes de conservateurs, en un mot. Par conséquent, périodiquement pendant un certain temps, retirez de votre alimentation des légumes ou de la viande en conserve, des produits semi-finis, de l'eau gazeuse douce, ainsi que des hot-dogs, du bacon, du salami, du poisson fumé.
Les «jours critiques» s'accompagnent souvent de maux de tête. Pendant cette période, le corps d'une femme manque de sérotonine (une «hormone de la joie»), plus une anémie à court terme due à une intensité différente de la perte de sang.
Contraceptifs hormonaux. Les femmes qui les prennent sont une fois et demie plus susceptibles de prendre des analgésiques «de la tête». La raison en est les changements contraceptifs dans l'équilibre des hormones sexuelles féminines dans le sang, et avec lui (œstrogène) - le tonus vasculaire du corps.
Après une relation sexuelle brutale, un mal de tête sévère se produit. La raison probable de cela réside dans les hormones endorphines, qui sont activement produites pendant l'orgasme..
Souvent, la tête se brise à cause des analgésiques et même des pilules de la tête. Par exemple, un excès de la dose quotidienne d'aspirine et de paracétamol dans près de 30% des cas provoque des maux de tête chroniques.

3 principaux types de maux de tête:
1) Si le cou, l'arrière de la tête, le whisky était serré, comme avec un étau ou un casque serré, alors c'est un mal de tête de tension, la douleur la plus courante dans la tête dont nous souffrons. La fatigue physique et mentale pendant la journée, le travail illimité à l'ordinateur et, par conséquent, le surmenage, entraînent des événements spasmodiques dans les vaisseaux, les muscles de la tête et du cou. Si aucune autre mesure n'est prise pour éliminer les causes, le manque de nutrition musculaire augmente, un œdème se développe et la personne ressent de la douleur.
2) Les céphalées vasculaires se produisent en raison d'une violation du tonus des vaisseaux sanguins intracrâniens - en raison de leur spasme ou de leur distension. Le plus souvent, il survient le matin après le sommeil, lorsqu'une personne est en position horizontale, avec des inclinaisons du corps, ainsi qu'avec une augmentation ou une diminution de la pression artérielle. Il est localisé, en règle générale, dans la région pariétale ou occipitale. Mais à mesure que notre activité physique augmente pendant la journée, une telle douleur diminue souvent d'elle-même.
3) Les maux de tête dus à l'intoxication ne sont pas rares non plus. La raison peut être l'alcool, les drogues, ainsi que les produits métaboliques du corps et bien plus encore. Les récepteurs des organes et des systèmes du corps réagissent très fortement même à un léger changement dans la quantité de ces ingrédients et transmettent des alarmes d'avertissement particulières à l'analyseur principal (cerveau), que le corps humain perçoit comme une douleur. L'exemple le plus frappant d'une telle condition est la gueule de bois, lorsque la tête fait mal et bourdonne, cela vous rend nauséeux, il n'y a pratiquement aucun moyen de se concentrer sur autre chose que cette douleur.

Pourquoi le mal de tête
Il convient de noter que les causes de la douleur dans la tête sont nombreuses. Parfois, sans un examen approfondi et des méthodes de diagnostic modernes, il n'y a aucun moyen de trouver sa cause, et donc de la guérir. Par conséquent, ne balayez pas le problème, étouffant les symptômes de la maladie avec des analgésiques. Vous devez immédiatement contacter un thérapeute et subir les examens nécessaires.

Comment se débarrasser d'un mal de tête:
- si possible, éliminez tous les irritants - lumières vives, musique, sons forts et autres bruits. Aérez la pièce pour l'air frais. Prenez la posture la plus confortable du corps, pour cela étirez vos jambes, détendez le col. Un auto-massage léger et lent de la tête et du cou a un effet assez important. Il est nécessaire d'effectuer un tel massage de la tête du bout des doigts lentement et doucement, en éliminant les tensions excessives et les efforts excessifs. Tous les mouvements doivent être effectués strictement dans une seule direction: glisser du front et des tempes vers le haut de la tête et des oreilles, puis vers l'arrière de la tête et des épaules. Après 2-3 minutes, placez vos doigts un peu et augmentez la pression avec les coussinets en continuant de bouger dans la même direction. Après 3 minutes, les doigts serrés, effectuez un décalage circulaire dans le sens horaire, d'abord sur le sommet de la tête puis derrière les oreilles. Répétez ces étapes vigoureusement pendant environ 5 minutes. Veillez à ce que vos actions ne provoquent ni douleur ni inconfort. À la fin de l'auto-massage, caresser facilement et tranquillement. Après la procédure, enveloppez votre tête dans une serviette ou une écharpe douce et sèche, couvrez vos yeux et, si possible, faites une sieste.
- buvez un thé tiède faible en ajoutant de la menthe, de la mélisse, de l'hypericum ou de la fleur de tilleul. Ces herbes auront non seulement un léger effet analgésique sur le corps, mais aideront également à se calmer et à se détendre. Pour ceux dont le travail est associé à des tensions nerveuses et à la suite de stress fréquents, préparez une boisson au thé, en la laissant toujours à portée de main. Pour ce faire, mélangez 100 g de feuilles de thé avec 1 cuillère à soupe. menthe séchée, mélisse ou origan. Brassage d'un mélange d'herbes, 1 cuillère à café par tasse d'eau bouillie, boire 1-2 r. par jour comme du thé ordinaire.
- si après les actions décrites cela n'est pas devenu plus facile, il est nécessaire de prendre un comprimé d'anesthésique (basé de manière optimale sur le paracétamol, l'ibuprofène ou le diclofénac).

ATTENTION: si un mal de tête continue de vous tourmenter pendant plusieurs jours, accompagné de nausées, vomissements, acouphènes ou diminution de la vision - assurez-vous de consulter un médecin!

Utilisateurs parcourant ce forum: aucun utilisateur ou invité enregistré: 0

L'administration du forum n'est pas responsable du contenu des messages des utilisateurs et ne partage pas toujours le point de vue qui y est exprimé. Les messages sur le forum appartiennent aux utilisateurs, le matériel publicitaire aux annonceurs. Les annonceurs sont responsables du contenu du matériel publicitaire. Lorsque vous utilisez des matériaux, un lien indexé actif vers Yasdnepra.com obligatoire.

Rencontres et relations | Mariage | Planification de l'enfant | Grossesse et accouchement | Santé de l'enfant | Achats conjoints | Recettes et cuisine | Réparation dans l'appartement et décoration intérieure | Animaux | Les plantes | Éducation et carrière | Consultation juridique | Religion | Santé des femmes et des hommes | Régime alimentaire et alimentation saine | Beauté et soins personnels pour femmes | Dire fortune et magie | Voyage et tourisme

- Yasdnepra La publicité Propulsé par le site Web de phpBB
MediaSova.com - administration et promotion du site

Maux de tête dans les tempes et la région pariétale pendant 3 jours chez un enfant. Que faire?

Dites-moi, s'il vous plaît, que pourrait-il être, et que devrions-nous faire dans ce cas? Mon fils de 13 ans a des maux de tête dans les tempes et la région pariétale depuis maintenant trois jours. La douleur a cessé de soulager «Nurofen» (nous ne donnons plus la posologie quotidienne, nous avons peur de surdoser). Pour cette raison, il ne mange presque pas, il ment tout le temps, on peut à peine le faire boire. La température est constamment maintenue à environ 38 degrés.

Hier, une étrange éruption cutanée est apparue sur tout le corps: elle a commencé par les pieds et les fesses, puis elle est apparue sur les jambes, puis sur les mains et sur tout le corps. Il est de couleur rouge, semblable aux pustules, ne démange pas et lorsque la peau est tendue en dessous, il pâlit. Le pédiatre appelé a dit que c'était une allergie, et elle avait également un mal de tête, a écrit à l'enfant Erius, a injecté de la papavérine, Analgin et Diphenhydramine, après une demi-heure, la douleur a repris.

Avant le mal de tête, il y a eu un petit rhume, avec un nez qui coule et une toux, mais il est parti, on n'a pas donné d'antibiotiques. Serait-ce une méningite? Comment protéger le plus jeune fils s'il est en contact étroit?

Sur la base des symptômes décrits, cette maladie est très similaire à la méningite. Il s'agit d'une inflammation des membranes du cerveau causée par des bactéries, des virus, des champignons ou des protozoaires. Ces microbes pénètrent dans le corps de diverses manières: par des mains sales et des produits thermiques non traités, par des gouttelettes en suspension dans l'air, à cause d'une piqûre d'insecte, et même à travers le placenta et pendant l'accouchement. Le plus souvent, ce sont les enfants qui souffrent de méningite, car ils ont encore une immunité insuffisamment formée et ont également l'habitude d'une communication assez étroite.

C'est pour la méningite qui caractérise:

  • les maux de tête persistants, qui vous obligent à vous allonger, s'intensifient lorsque vous tournez le corps, en position verticale, avec une lumière vive et des sons forts. Au début, la douleur répond à l'administration de médicaments contre la douleur, puis elle cesse d'être éliminée à l'aide de ces médicaments;
  • la température corporelle avec méningite est augmentée. Il s'agit du deuxième symptôme obligatoire de la maladie;
  • la nausée;
  • il peut y avoir des vomissements, cela n'est pas associé à la prise de nourriture, une «fontaine», de la bile ou du mucus peuvent être contenus dans les masses, mais pas du sang; après que cela ne devienne pas plus facile, la diarrhée ne s'accompagne pas de vomissements;
  • vertiges;
  • toucher la peau provoque une gêne;
  • crampes.

Par rapport à une éruption cutanée avec méningite

L'éruption classique caractéristique de l'infection à méningocoque est décrite comme des taches en forme d'étoile dépassant de la surface de la peau. Ils sont de couleur rouge foncé, lilas, violets ou brun-noir, lorsqu'ils sont pressés avec du verre ou étirés, la peau sous eux ne se décolore pas. Une telle éruption cutanée commence à apparaître sur les fesses, puis sur les avant-bras, les jambes, les pieds, les mains, les épaules et les hanches. Le corps «arrose» en dernier; une éruption cutanée apparaît rarement sur le visage.

Mais récemment, des formes atypiques d'infection à méningocoques sont souvent trouvées lorsque l'éruption n'est pas la même que celle décrite ci-dessus. De plus, avec certaines autres méningites bactériennes et virales, l'éruption peut être de nature complètement différente. Par conséquent, seul un médecin doit évaluer l'éruption cutanée et les autres manifestations de la méningite..

Puisque nous parlons d'une maladie qui menace la vie, vous ne pouvez pas reporter une visite à un médecin. Si vous avez des raisons de soupçonner une méningite, seul un médecin spécialiste des maladies infectieuses peut l'exclure ou la confirmer. Alors appelez une ambulance et allez à l'hôpital des maladies infectieuses.

Quant à l'infectiosité

Seule la méningite à méningocoque peut être infectée par un patient atteint de méningite. Dans le cas d'autres agents pathogènes qui ont causé la méningite chez un enfant de la famille, le deuxième enfant est susceptible de souffrir d'une simple infection virale.

Le médecin répondra à la question de savoir s'il vaut la peine d'effectuer une sorte de prophylaxie aux membres de la famille après que le diagnostic exact de l'enfant plus âgé soit clair: y a-t-il une méningite ou non, quelle est la cause du virus ou de la bactérie.

Que faire en cas de maux de tête

Lorsque nous subissons un stress mental ou émotionnel, nous ne pouvons pas faire face au travail ou à une situation de vie difficile, notre tête réagit avec des douleurs au front, à l'arrière de la tête, aux tempes ou à la couronne. Des solutions rapides viennent à la rescousse, vous permettant de vous débarrasser d'un malaise soudain en quelques minutes.

Premiers pas en cas de maux de tête

Afin de faire face rapidement à un mal de tête, il est nécessaire dès les premiers signes de son apparition de commencer à prendre certaines mesures pour le retirer rapidement et l'empêcher de gâcher votre journée et votre humeur. Nous avons sélectionné et publié une liste de ces actions dans notre magazine féminin..

Commencez par une respiration abdominale profonde

Comme vous le savez, une bonne respiration a un effet calmant. N'attendez pas que la douleur devienne insupportable, respirez immédiatement, dès que vous remarquez les premiers signes de malaise. Pour améliorer l'effet, allongez-vous, assis dans un endroit calme, de préférence loin de la source de lumière.

Massage crânien

Massez votre cuir chevelu dans un mouvement circulaire, comme si vous vous laviez la tête. Appuyez assez fort pour que le cuir chevelu bouge. Peu à peu la tension diminue, vous vous détendez.

Ensuite, pendant 2 à 3 minutes, massez votre front, vos sourcils, votre whisky et votre nuque du bout des doigts. Le massage peut être effectué au premier signe de malaise à tout moment de la journée, en particulier le soir, car il améliore l'endormissement. Vous stimulez les nerfs crâniens, en particulier le nerf vague, qui est responsable de l'harmonie entre les hémisphères cérébraux. Une alternative au massage peut être un peignage régulier des cheveux de haut en bas avec un peigne magnétique.

Mettez vos mains sur vos yeux et votre front pendant 3 minutes (méthode Reiki). Pendant ce temps, ne pensez à rien, en vous concentrant uniquement sur la sensation de chaleur dans vos mains. Ce geste est # 8212; le lien de connexion entre le corps et l'esprit, à la suite duquel la douleur disparaîtra.

Eau froide

Dirigez un jet d'eau froide sur votre visage en écrivant un cercle dessus. Puis pendant 2 secondes # 8212; sur le front et les yeux. Après avoir attendu un peu, tapotez votre visage avec une serviette chaude (pour ce faire, mettez-la d'abord sur la batterie). C'est un excellent moyen d'éliminer les maux de tête et de tonifier votre visage..

Baignoire au sel de mer

Les effets bénéfiques du sel marin sur le corps sont difficiles à surestimer. Un bain chaud avec du sel aide à la tension nerveuse, et si le mal de tête n'est pas trop fort, il y a une forte probabilité qu'il disparaisse avec une charge d'émotions.

Application de glace

Solitude dans la chambre, éteins la lumière. Allongé sur le lit, placez une bulle remplie de glace sur votre front ou votre couronne. Respirez avec mesure. Après quelques minutes, levez-vous et marchez lentement, presque sans bouger. La tension chute rapidement.

Recettes de maux de tête

Nous vous présentons plusieurs recettes de décoctions et d'huiles simples que vous devez boire lorsque votre tête vous fait mal # 8212; ils aident à soulager rapidement la douleur qui peut être causée par diverses causes.

Huile essentielle de menthe poivrée # 8212; attribut requis

Masser délicatement l'huile essentielle de menthe poivrée sur le front avec un léger massage. Vous sentirez immédiatement comment il est absorbé par la peau, apportant un soulagement. Si le mal de tête n'est pas très grave, il disparaîtra complètement. Évitez le contour des yeux lors de l'application..

Shake efficace aux huiles essentielles

Mélanger une cuillère à soupe d'huile de massage avec des huiles essentielles de menthe poivrée (1 goutte), de citron (3 gouttes) et de lavande (5 gouttes). Appliquer sur le whisky, la nuque et le front.

6 compresses folkloriques (allongées)

  • Mettre des tranches de citron sur le front et laisser reposer 10 minutes.
  • Hacher les oignons frais et appliquer sur le front.
  • Si le mal de tête est causé par une altération de la fonction hépatique ou des problèmes digestifs, mettez une compresse de feuilles de chou sur votre front, en les ayant préalablement avec un rouleau à pâtisserie.
  • Attachez une poignée de fleurs violettes à votre front et à vos tempes.
  • Ajoutez des pommes de terre fraîches à vos tempes.
  • Attachez une compresse de vinaigre autour de votre tête.

Bien que beaucoup se prononcent contre cette méthode, cela me soulage, contrairement à l'utilisation de la glace en position couchée, je mets un coussin chauffant sur la plaie jusqu'à ce que la douleur disparaisse.

Café fort avec une tranche de citron

La caféine aide à faire face aux maux de tête causés par l'hypotension, car elle augmente la pression artérielle. Le citron draine le foie et stimule le corps. Cette recette convient mieux au matin, car elle peut perturber le sommeil le soir. Faites-vous du café # 8212; et la tête cessera de faire mal.

Bouillon de camomille avant le repas

Versez 1 cuillère à soupe de fleurs 0,25 litre d'eau bouillante et laissez reposer 10 minutes. Prendre chaud, sans sucre ou avec du miel. La camomille améliore l'appétit et la digestion, soulage les crampes et la douleur, tue les bactéries putréfactives dans les intestins.

Prévention des maux de tête

Évitez les aliments du système nerveux (épices, assaisonnements, café, viandes lourdes, alcool et surtout le vin blanc) et les produits laitiers.

Pour la douleur chronique, consultez un médecin!

L'article a été publié le 28 mai dans la section santé. catégorie d'auto-traitement. Vous pouvez partager l'article sur les réseaux sociaux ou laisser un commentaire.

Il existe des soi-disant «symptômes habituels», c'est-à-dire des sensations désagréables que tout le monde rencontre absolument tout au long de la vie.

Ces conditions comprennent des maux de tête, des étourdissements, des douleurs abdominales, des nausées et un malaise général.

Cependant, l'événement douloureux le plus courant est un mal de tête. Des manifestations similaires peuvent varier en durée, nature, intensité.

Malgré les différences, un mal de tête de toute forme est certainement loin de la sensation la plus agréable qui réduit la qualité de vie.

Si votre tête vous fait mal pendant une journée, alors c'est facile à gérer, mais il y a des crises qui durent une seule semaine..

À cet égard, il est important de comprendre les principales raisons pour lesquelles un mal de tête pendant plusieurs jours, les symptômes associés et, bien sûr, que faire si un mal de tête ne disparaît pas pendant plusieurs jours.

Quelques jours, les maux de tête sont les principales causes

Si pendant plusieurs jours la tête fait mal sans cesse, c'est une raison suffisante pour contacter un spécialiste.

Les causes d'un tel inconfort prolongé dans la tête sont, en règle générale, des signes cliniques du développement de maladies.

Les principales pathologies qui provoquent le fait que la tête peut faire mal pendant plusieurs jours d'affilée comprennent:

  1. Augmentation de la pression intracrânienne ou diminution des performances. Une raison similaire est considérée comme l'une des communes. De plus, non seulement l'état, mais aussi la vie d'une personne peuvent dépendre d'un traitement rapide. Pendant une pression normalisée, vous pouvez réduire les complications potentielles à l'avenir..
  2. Lésion cérébrale traumatique - cette condition peut être nocive et nécessite un traitement et un diagnostic rapides. Symptômes concomitants de nausées, vomissements, malaise général, étourdissements.
  3. Le stress psycho-émotionnel, en règle générale, les situations stressantes, les attaques de panique, la dépression, l'apathie s'accompagnent du développement de sensations douloureuses. Ces symptômes ne disparaissent souvent pas d'eux-mêmes et nécessitent un effet thérapeutique complet..
  4. Processus inflammatoires intenses dans le cerveau, le corps - ce ne sont pas des causes moins courantes de céphalée. De plus, le tableau clinique est complété par une augmentation de la température corporelle, une diminution de l'appétit, un malaise général et une faiblesse. La douleur d'origine similaire peut durer de 2 à 3 semaines.
  5. Anémie La tête fait le plus souvent mal au matin et s'accompagne de vertiges, de faiblesse générale, d'essoufflement, de perte d'appétit.
  6. Les tumeurs bénignes ou malignes du cerveau, l'un des principaux symptômes, ont des douleurs à la tête. En règle générale, ces sensations désagréables sont localisées dans une partie strictement définie et ne passent pas sous l'influence de préparations faibles. Les tumeurs associées aux tumeurs sont considérées comme les plus graves..
  7. L'adénome hypophysaire est similaire à la raison ci-dessus, cependant, dans ce cas, le tableau clinique est complété par une diminution de la vision, une altération de la parole, une faiblesse musculaire.
  8. L'anévrisme est une autre maladie dangereuse qui peut entraîner la mort. La douleur est concentrée dans le lobe frontal, avec la rupture de l'anévrisme, la nature des sensations désagréables change, elle devient aiguë, intense. Dans une telle situation, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires..

De plus, un mal de tête peut être une réaction physiologique naturelle du corps à diverses influences externes.

Les raisons pour lesquelles plusieurs jours un mal de tête est assez divers, diffèrent dans le traitement.

À cet égard, si la douleur ne disparaît pas pour le quatrième jour ou la semaine, c'est une «cloche» du corps qui nécessite une attention.

Une semaine de maux de tête, ce qui ne peut pas être fait

Une personne qui ressent dans la semaine ou un peu moins de douleur à la tête doit consulter le médecin traitant sans faute, si nécessaire, subir un examen complet.

Il convient de noter qu'avant de consulter un spécialiste, un certain nombre de facteurs ressortent que vous ne devriez jamais faire, même si la tête vous fait très mal.

Sinon, une détérioration peut se produire. Ces recommandations comprennent:

  1. Vous ne pouvez pas prendre de comprimés puissants, y compris des analgésiques, des antispasmodiques. De plus, vous devez respecter strictement les doses recommandées, sinon vous pouvez provoquer le développement d'effets secondaires, de complications négatives.
  2. Il est nécessaire d'éliminer complètement l'utilisation de boissons alcoolisées. Dans certains cas, un mal de tête qui dure plusieurs jours d'affilée pendant un certain temps disparaît. Mais n'oubliez pas que lorsque l'alcool cesse de fonctionner, la douleur revient avec une vigueur renouvelée..
  3. En cas de maux de tête au troisième jour, il est interdit d'utiliser des compresses froides et de la fumée. De tels processus ne contribuent pas à la lutte contre la douleur, provoquant des spasmes et affectant la détérioration.
  4. En aucun cas, ne vous auto-médicamentez, n'utilisez pas de méthodes alternatives sans consulter un médecin spécialiste. Dans la situation opposée, le tableau clinique peut être altéré, ce qui signifie que les chances de poser un diagnostic correct en temps opportun sont réduites.

Maux de tête depuis deux, trois jours ou une semaine déjà, si c'est le cas, il est nécessaire et important de consulter un médecin dès que possible.

Étant donné que la céphalée prolongée peut être un symptôme de pathologies, ce qui est dangereux non seulement pour la santé mais aussi pour la vie humaine.

Comment prodiguer les premiers soins en cas de maux de tête

De nombreux experts modernes notent que de telles sensations douloureuses ne devraient jamais être tolérées.

Mais comme il est contre-indiqué de commencer le traitement par vous-même, de prendre des médicaments puissants, il existe plusieurs étapes qui peuvent soulager la douleur sans affecter l'état général et le tableau de la maladie:

  • L'une des façons efficaces d'appliquer sur les tempes, le front est une serviette humidifiée avec de l'eau à température ambiante avec de la menthe, de la lavande. Cette méthode aide à calmer la nervosité, à soulager le stress, à soulager la condition..
  • La deuxième façon de faire du thé apaisant à base de camomille, de menthe poivrée. Cette action aide également à soulager la douleur..
  • Souvent la tête fait mal à cause d'un manque d'oxygène, il faut donc assurer sa circulation: ouvrir les fenêtres, marcher le long de la rue accompagné.
  • Les comprimés autorisés aideront à soulager les sensations douloureuses: aspirine, ibuprofène, paracétamol. Cependant, ces médicaments n'affectent pas toujours la cause, donc une utilisation prolongée peut ne pas avoir l'effet nécessaire..

Si la douleur se manifeste continuellement pendant une semaine ou deux, ne tardez pas avec une visite chez un spécialiste.

Tests diagnostiques - identifier la cause des maux de tête

L'étape la plus sûre et la plus nécessaire pour traiter les maux de tête est de consulter un médecin.

Seul un spécialiste qualifié est capable de déterminer la cause de l'état pathologique, de poser un diagnostic et de prescrire un traitement efficace.

Cependant, souvent pour la détection précise de la pathologie, il est nécessaire de subir des procédures de diagnostic:

  • Un test sanguin général et biochimique vous permet d'identifier d'éventuels processus inflammatoires, pathologies infectieuses.
  • L'échographie vise à déterminer les maladies associées aux vaisseaux sanguins, la présence de plaque athérosclérotique, l'insuffisance circulatoire.
  • L'IRM, c'est-à-dire l'imagerie par résonance magnétique est principalement utilisée pour détecter les troubles de la circulation sanguine, les formations cérébrales.
  • L'examen aux rayons X est utilisé pour déterminer les lésions cérébrales traumatiques..
  • L'électroencéphalographie est réalisée pour visualiser l'état du cerveau et est considérée comme l'une des études les plus efficaces montrant la plupart des pathologies..

Si votre tête vous fait mal pour le troisième jour ou plus, aller chez le médecin est l'occasion de prévenir les complications.

Seule une aide qualifiée permet de vraiment se débarrasser de la douleur et de ne pas arrêter les symptômes.

Maux de tête - un traitement efficace

Seul, une personne ne peut soulager que des symptômes, il est interdit d'agir sur les causes des sensations désagréables sans prescription médicale.

En règle générale, plusieurs médicaments sont collectés dans le complexe thérapeutique.

Pilules populaires pour faire face aux symptômes douloureux même si elles se manifestent le troisième jour ou plus:

  1. Analgin, Baralgin - ces pilules sont très populaires, elles aident à faire face aux sensations désagréables de nature moyenne et légère. L'utilisation à long terme a un effet négatif sur le système génito-urinaire.
  2. Panadol, paracétamol - médicaments couramment prescrits pour les processus inflammatoires. Pour soulager une douleur modérée. Un surdosage ou une utilisation prolongée est nocif pour le foie..
  3. Migrenol - un médicament utilisé pour la migraine, peut faire face aux réactions allergiques, aux troubles du sommeil.

Prévention des maux de tête

Comme pour toute autre sensation douloureuse, le traitement le plus efficace est la prévention de l'apparition:

  1. Normalisation de la journée, inclusion de l'activité physique, promenades quotidiennes.
  2. Conformité aux recommandations nutritionnelles appropriées.
  3. Contrôles réguliers.

La douleur dans la tête, qui se manifeste régulièrement tous les jours - n'est pas seulement un symptôme courant, mais aussi dangereux.

Un symptôme clinique similaire peut indiquer un certain nombre de maladies différentes. Un traitement efficace n'est possible qu'après identification d'une pathologie, prescription d'un traitement par un spécialiste.

Vidéo utile

Les maux de tête se développent souvent chez de nombreuses personnes. Elle peut survenir spontanément ou être observée plusieurs jours de suite. Diverses raisons peuvent provoquer cette condition, du surmenage à la maladie. Dans le cas où une personne a mal à la tête le troisième jour et que rien n'y fait, vous devez consulter un médecin dès que possible, car cela peut être le signe d'une pathologie dangereuse. Laisser cet état sans surveillance est très dangereux..

Beaucoup de gens se demandent pourquoi un mal de tête se produit, puis se manifeste périodiquement pendant de nombreuses années. Les médecins disent que divers facteurs, à la fois physiologiques et psychologiques, peuvent être à l'origine de cette condition. Le plus souvent, une douleur aiguë se développe avec une maladie catarrhale (ARVI). Dans ce cas, la migraine sera un signe caractéristique d'intoxication du corps. En plus d'elle, la patiente peut ressentir une sensation de brûlure dans les yeux, les tempes, à l'arrière de la tête. Les maladies virales sévères (méningite, encéphalite) sont encore plus dangereuses..

Ils peuvent non seulement entraîner des douleurs, mais aussi entraîner une perte de conscience et un certain nombre de troubles neurologiques. La prochaine cause fréquente de migraine est la malnutrition, à savoir la prédominance de la malbouffe dans l'alimentation qui empoisonne le corps. De plus, des aliments comme la restauration rapide affectent le dépôt de plaques de cholestérol sur les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le risque d'accident vasculaire cérébral. Assez souvent, une migraine chronique est observée dans les intoxications domestiques.

Cela peut se produire en cas de contact avec des jouets, des articles ménagers, des produits chimiques, etc. dangereux pour l'environnement. La douleur pressive se produit avec des maladies des organes ORL.

Cela peut être une sinusite prolongée, une sinusite frontale et d'autres pathologies des voies nasales. Dans le même temps, l'inconfort est localisé dans la zone frontale. Si une personne souffre de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, alors avec une augmentation de la pression artérielle dans ses tempes ou à l'arrière de sa tête, une douleur intense peut être observée.

D'autres raisons pour lesquelles le troisième jour vous fait mal à la tête sont:

  1. Pathologie du système nerveux. Ils peuvent déclencher une forme aiguë de migraine..
  2. Changements hormonaux dans le corps.
  3. Ostéochondrose cervicale, qui entraîne un pincement de la moelle épinière.
  4. Blessure à la tête.
  5. Pathologies oncologiques. Dans une telle condition, une personne peut facilement avoir des maux de tête pendant trois jours consécutifs.

Pour pouvoir faire face à ce symptôme, il est important d'identifier la cause spécifique de la maladie. Cela indiquera au médecin quoi faire et comment traiter le patient..

Types de maux de tête

On distingue les types de maux de tête suivants:

  1. Type de traction. Il s'agit du type de douleur le plus courant que tout le monde a connu au moins une fois dans sa vie. Il se développe en raison du stress ou d'une blessure au cou. Dans une forme chronique, une telle condition va très rarement.
  2. Migraine. Les raisons de son développement ne sont pas encore pleinement comprises, cependant, il est présumé que cette maladie n'a certainement pas de propriété mentale. Elle est causée par une altération de la fonction cérébrale..
  3. Type de cluster. Dans la plupart des cas, cette douleur affecte les hommes. Ils sont accompagnés d'un nez qui coule et de larmoiements. Raisons inconnues.
  4. Gueule de bois. Dans ce cas, la douleur se développe en raison de l'expansion des vaisseaux cérébraux. La gestion des symptômes doit être complète. Il est préférable que le patient prenne du paracétamol et boive beaucoup de liquides..

Maux de tête 3 jours de suite: les règles pour éliminer l'attaque, les meilleurs médicaments et la prévention

Si une personne souffre de douleurs à la tête, ainsi que de symptômes tels que nausées et vertiges, il est strictement interdit de prendre de l'alcool et de s'inquiéter. De plus, vous ne pouvez pas fumer, faire un travail physique dur et prendre des analgésiques de façon incontrôlable. Lorsque les maux de tête font mal pendant 3 jours consécutifs, une personne doit s'allonger et essayer de se détendre avant l'arrivée des médecins. Parfois, une heure de silence suffit pour que l'attaque disparaisse d'elle-même.

Si ce symptôme se prolonge, vous pouvez aérer la pièce ou vous promener au grand air. Le massage de la tête est également très bon. Pour un confort général, vous pouvez faire du thé à partir de lavande et de camomille. Buvez-le par petites gorgées. Une compresse froide avec l'ajout d'huile de menthe poivrée aidera. Vous devez l'appliquer sur votre front. Il est strictement interdit de paniquer dans une telle condition, car cela aggraverait encore le bien-être du patient.

Si vous vous sentez serré dans la tête, vous devez mesurer la pression artérielle. Si des frissons apparaissent, vous pouvez mesurer votre température corporelle. Il est strictement contre-indiqué pour une personne de prendre un bain chaud ou de soulever des poids. De plus, dans certains cas, le patient a intérêt à ne plus conduire. Il est préférable que le patient se calme et boive le médicament..

Qui soulage mieux les maux de tête

Si vous avez mal à la tête pendant 3 jours consécutifs, vous pouvez utiliser Analgin. Ce médicament à faible coût bloque la transmission des impulsions douloureuses aux terminaisons nerveuses. C'est pourquoi un seul comprimé de ce médicament suffira à normaliser l'état du patient. De plus, Analgin a également des effets anti-inflammatoires et antipyrétiques. Vous pouvez le boire 2-3 fois par jour après les repas.

Il aide à soulager la douleur de diverses étiologies. Le remède commence à agir 20 minutes après l'administration. Avant de boire Analgin, il convient de vous familiariser avec ses contre-indications, parmi lesquelles l'insuffisance hépatique, l'anémie, les antécédents de crise cardiaque et l'enfance. Un autre médicament efficace est l'aspirine. Il a des effets analgésiques et anti-inflammatoires..

Il est recommandé de boire de telles pilules pour l'inflammation, la névrite, la douleur de diverses étiologies. L'aspirine est contre-indiquée dans les maladies du tractus gastro-intestinal, la mauvaise coagulation sanguine, l'asthme et la grossesse. Le paracétamol est l'un des remèdes les plus sûrs pour les maux de tête. Il a également un effet combiné et vous permet de normaliser rapidement l'état d'une personne. Les médicaments supplémentaires pour la douleur sont Citramon et Nurofen.

La prévention

Pour réduire le risque de développer un mal de tête prolongé, il est important de choisir les conseils de prévention suivants:

  1. Pour refuser de mauvaises habitudes.
  2. Ayez une alimentation saine et équilibrée. La base du menu devrait être les légumes et les fruits, la viande et le poisson maigres, les légumes verts, les céréales et les produits laitiers.
  3. Dormez bien et reposez-vous.
  4. Évitez le stress nerveux.
  5. Faites de l'activité physique modérée.
  6. Traiter en temps opportun toute maladie pouvant déclencher une migraine.
  7. Pratiquer le durcissement.

Il est important de se rappeler que si votre tête vous fait mal pendant 3 jours d'affilée, c'est une bonne raison non seulement d'appeler un médecin, mais aussi de subir un examen complet.

Chacun de nous a connu des maux de tête. Ils peuvent être à court terme ou, inversement, très longs.

Cette condition peut indiquer de graves problèmes dans le corps humain, surtout si la douleur dure plus de trois jours.

De nombreux patients souhaitent savoir quoi faire en cas de maux de tête au troisième jour. Cet article discutera des caractéristiques de la thérapie et de la prévention de la céphalée..

Types et causes de maux de tête prolongés

Afin de comprendre pourquoi un mal de tête fait mal pendant plusieurs jours d'affilée, vous devez d'abord considérer les principaux types de syndromes douloureux:

  • vasculaire;
  • névralgique;
  • tensionnel (dû à une forte tension musculaire).

Chacun de ces types de douleur se manifeste chez les patients de différentes manières: parfois une attaque peut disparaître en quelques heures, et parfois elle dure plusieurs jours ou mois d'affilée (par exemple, la migraine). La principale cause de douleur est des problèmes avec le système nerveux..

Une perturbation circulatoire, une tumeur cérébrale ou un traumatisme peuvent provoquer une attaque. Dans ce cas, l'intensité du syndrome douloureux changera constamment. Les principaux facteurs qui provoquent une céphalée à long terme sont:

  • hypertension, hypertension;
  • migraine;
  • méningite ou encéphalite;
  • conséquences de l'intoxication;
  • les maladies virales et infectieuses;
  • sinusite et autres.

Très souvent, un mal de tête survient en raison d'un manque d'oxygène, avec une augmentation de la pression intracrânienne, des maladies du système nerveux central, une mauvaise nutrition, due à l'action d'agents toxiques sur le corps (par exemple, par inhalation de vapeurs contenant des composés chimiques nocifs). Des symptômes souvent désagréables se produisent en raison de lunettes mal choisies, du bruit ou d'un éclairage trop lumineux.

Avec une diminution de l'hémoglobine, pas assez d'oxygène pénètre dans le cerveau, à cause de cela, le patient est confronté à des étourdissements et une perte de conscience, une fatigue intense. Cette condition durera jusqu'à ce que l'indicateur revienne à la normale..

Souvent, le patient reçoit un diagnostic de «psychalgie» - il s'agit d'une condition pathologique dans laquelle la douleur est constamment ressentie à différents endroits. Cette maladie est principalement associée à des problèmes mentaux (dépression, stress, etc.).

Il est important de noter que la source de la douleur n'est pas dans le cerveau lui-même, mais dans ses membranes, muscles, vaisseaux sanguins, périoste du crâne. Un type de mal de tête à long terme est la migraine..

Dans le même temps, les sensations désagréables ne sont localisées que d'un côté et s'intensifient lors des mouvements ou des efforts. Afin de déterminer avec précision la cause de l'attaque, en plus d'être examiné par un médecin, il est nécessaire de subir des examens supplémentaires.

Caractérisation de la douleur

Si une personne a mal à la tête pour le troisième jour consécutif, cela indique un processus pathologique grave dans le corps. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin qui peut faire un diagnostic précis.

Les attaques sont de nature différente. Il pourrait être:

  1. Douleur sourde qui se produit derrière l'œil ou à l'arrière de la tête. Il est associé à des sauts de tension artérielle, a un caractère pressant et constant.
  2. Le surmenage s'accompagne d'un syndrome douloureux de caractère douloureux, tirant et serrant.
  3. Avec la migraine, des maux de tête graves et insupportables se produisent, qui sont généralement localisés d'un côté. Avec un éclairage ou un bruit excessif, le patient a une sensation d'inconfort dans la tête, qui est constamment amplifiée.
  4. La douleur de type bundle s'accompagne d'une congestion nasale, d'une augmentation du larmoiement, d'une rougeur de la peau. Il est difficile pour une personne de trouver une position confortable dans laquelle les impulsions de douleur seront moins perturbées.
  5. Avec un accident vasculaire cérébral ou une carence aiguë en oxygène, le patient est étourdi et l'arrière de la tête lui fait mal. Les crises sont soudaines et aiguës, et des symptômes désagréables tels que nausées, vomissements ou perte de conscience peuvent également survenir..

Si les néoplasmes sont la cause de maux de tête, ils ne peuvent être diagnostiqués qu'en utilisant des techniques spéciales. Dans ce cas, les crises du patient seront répétées de temps en temps et s'intensifieront à mesure que la tumeur se développera. Il est très important d'identifier le problème dès les premiers stades afin de mener un traitement efficace..

Souvent, les attaques sont de nature secondaire et sont causées par l'utilisation prolongée de médicaments contre la douleur. Ils se caractérisent par une intensité et une durée inférieures, auquel cas le patient reçoit un diagnostic de céphalée chronique. Il est très difficile de traiter, en règle générale, après l'arrêt du médicament, la douleur disparaît.

Avec une violation du ton des parois des vaisseaux, des douleurs douloureuses apparaissent dans le front, les paupières et la muqueuse du nez gonflent fortement.

Si des troubles hémorhéologiques se joignent à cette condition, la douleur se propage à l'arrière de la tête, s'intensifiant en position couchée, en marchant, en inclinant la tête.

Comment éliminer la douleur

Que faire en cas de maux de tête forts et prolongés? Tout d'abord, lorsque des symptômes désagréables apparaissent, vous devez absolument consulter un médecin, il programmera un examen, qui comprend:

  • test sanguin pour la teneur en sucre;
  • IRM et tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux;
  • radiographie de la colonne cervicale;
  • dopplerographie (principalement prescrite aux femmes pendant la grossesse);
  • tests hormonaux.

Une consultation avec un neurologue est également nécessaire, ce qui peut identifier d'éventuels troubles du système nerveux.

Les analgésiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antispasmodiques sont souvent utilisés pour soulager les crises. La posologie et la durée du médicament sont prescrites par un spécialiste individuellement pour chaque patient.

Avec une toux prolongée comme effet secondaire, le patient développe un mal de tête, dans ce cas, la prise de médicaments antitussifs est indiquée.

Si le mal de tête est causé par des troubles nerveux, j'utilise des antidépresseurs et des sédatifs pour le traitement. Si une tumeur est détectée dans le cerveau, elle est retirée et un examen histologique est effectué. En cas de confirmation de malignité, une chimiothérapie ou une radiothérapie est effectuée.

Recommandations générales

Au premier signe de céphalée, des compresses fraîches sur le front et un repos complet aideront à éliminer la douleur. La douleur disparaît souvent d'elle-même (si sa cause n'est pas une violation grave). Si la cause de l'attaque était une augmentation de la pression artérielle, vous devez prendre le médicament pour le stabiliser.

Pour saturer le cerveau en oxygène, il est recommandé de ventiler la pièce dans laquelle se trouve le patient, ou de faire une petite promenade à l'air frais. Si après cela, la douleur persiste, vous devez prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien ou un antispasmodique.

En tant que premiers soins, vous pouvez faire un léger massage de la tête, vous étirer un peu le cou, boire une tisane douce, qui vous aidera à vous détendre.

Il est strictement interdit de boire de l'alcool ou d'effectuer des travaux physiques associés à un effort sérieux en cas d'attaque sévère de maux de tête. Lorsque vous travaillez sur un ordinateur pendant une longue période, vous ne devez pas pencher fortement la tête vers le clavier et il est recommandé de se réchauffer un peu de temps en temps (se promener au bureau, s'accroupir, etc.).

Souvent, en plus de la pharmacothérapie, les médecins prescrivent un ensemble de procédures physiothérapeutiques. Il comprend un massage thérapeutique, une visite chez un chiropraticien (utilisé en thérapie complexe, le médecin agit sur certaines parties du corps, en conséquence, la crise de douleur s'arrête), l'acupuncture (une amélioration est observée après plusieurs séances), une thérapie par l'exercice, etc..

Le traitement par ultrasons, la magnéto et la thermothérapie seront utiles. Dans les maladies des vaisseaux cérébraux, le patient subit une hémocorrection extracorporelle. Grâce à cette procédure, les plaques de cholestérol sont éliminées et le risque de thrombose est réduit..

De plus, grâce à cette technique, les auto-anticorps sont éliminés du sang, ce qui provoque la sclérose en plaques et d'autres troubles du fonctionnement du système immunitaire. Le type de procédure dépend de la maladie qui provoque des maux de tête quotidiens à long terme..

Correction du régime

Si les comprimés ne permettent pas de se débarrasser des crises de douleur, vous devez ajuster le régime alimentaire. Les produits suivants sont interdits:

  • les produits fumés et le fromage, dont l'acide aminé tyramine, c'est elle qui provoque les maux de tête;
  • chocolat et produits en contenant. Ils comprennent la phényléthylamine, qui provoque des accès de douleur;
    Épices et produits chinois;
  • tous les types de saucisses, dans la fabrication desquels les nitrites sont souvent utilisés;
    des noisettes
  • boissons alcoolisées;
  • bonbons, sodas et autres produits contenant de l'aspartame.

Il est préférable de manger des légumes et des fruits frais, riches en vitamines et minéraux. Le bon régime doit être consulté par un nutritionniste.

Aujourd'hui, le traitement de la migraine avec des injections de Botox est très populaire. La substance est introduite dans la zone du muscle spasmodique, cela vous permet de soulager une attaque de douleur et a un effet relaxant..

De nombreux patients affirment que rien ne les aide, à l'exception des médecines alternatives. C'est une question assez controversée..

Parmi les méthodes de médecine alternative peuvent être identifiées:

  • l'aromathérapie (l'utilisation de vapeurs d'huiles essentielles pour soulager les maux de tête);
  • bains chauds à la lavande, à l'eucalyptus et au sel marin;
  • infusions et décoctions de plantes médicinales (camomille, menthe, etc.);
  • tisane à base de mélisse, d'agripaume, de valériane.

Souvent, il suffit de boire un verre de lait chaud avec du miel et de se coucher, le matin, la douleur disparaît comme à la main. Le massage aux huiles essentielles de lavande ou de menthe poivrée donne un effet relaxant et aide à se débarrasser de l'inconfort.

Très souvent, les patients utilisent des enveloppements d'argile dans lesquels un peu d'huile de menthol peut être ajoutée. Une telle compresse est placée sur une zone douloureuse, et après un certain temps, les symptômes désagréables disparaissent.

Ne vous impliquez pas dans les méthodes de médecine traditionnelle, car cela peut entraîner des conséquences indésirables, car les causes de maux de tête peuvent être de graves pathologies dans le corps qui nécessitent l'aide professionnelle d'un spécialiste.

Rejet des mauvaises habitudes

Il est strictement interdit de faire ce qui suit en cas de maux de tête prolongés:

  • boire de l'alcool. L'alcool éthylique provoque une vasodilatation et intensifie une crise de douleur;
  • fumer. La nicotine contenue dans les cigarettes provoque un spasme des vaisseaux sanguins du cerveau et provoque une nouvelle crise de douleur;
  • appliquer des compresses avec de la glace (l'hypertension peut provoquer une rupture du vaisseau et conduire à un accident vasculaire cérébral);
  • utiliser une dose répétée d'un analgésique si la première fois il n'y a pas d'amélioration. Dans ce cas, un surdosage et le développement d'effets secondaires peuvent être provoqués..

Vous devez également vous rappeler qu'un mal de tête peut être le symptôme d'une maladie grave, alors ne vous impliquez pas dans l'automédication..

La prévention

Tout d'abord, pour la prévention, il est nécessaire d'établir et de guérir la véritable cause des maux de tête. Il est recommandé de surveiller votre style de vie, de faire des exercices le matin et le soir, de bien manger, de ne pas abuser d'alcool et de fumer.

Pour réduire le risque de développer des troubles nerveux, les situations stressantes doivent être évitées. Il est nécessaire de surveiller votre posture, de ne pas vous baisser, de choisir le bon matelas et oreiller pour dormir. Aux premiers symptômes désagréables, il est recommandé de contacter immédiatement un établissement médical.