Principal / Accident vasculaire cérébral

Bosse sur la tête d'un nouveau-né et d'un bébé

Accident vasculaire cérébral

À leur retour de l'hôpital, dans le processus de soins et d'observation du nouveau-né, les jeunes parents trouvent souvent une bosse sur la tête d'un enfant avec divers signes extérieurs. Dans la plupart des cas, cela est normal et ne devrait pas provoquer de panique, mais une consultation avec un pédiatre ou d'autres pédiatres (chirurgien, neurologue) est nécessaire. Le médecin déterminera la nature de l'éducation et prendra les rendez-vous et recommandations nécessaires pour le traitement et les soins. Voyons ce que les bosses peuvent être sur la tête du bébé.

Kefalogematoma

Le plus souvent, une bosse sur la tête d'un nouveau-né est un céphalohématome, qui est le résultat d'une blessure à la naissance. Un céphalohématome (ou «œuf d'oie») est une accumulation de sang qui a fui sous la coquille externe de l'os (périoste) du crâne. Apparaît sur un côté de la tête. Elle survient lors de l'accouchement en raison de la pression des os du bassin de la mère sur la tête de l'enfant avec présentation de la tête, lorsque les petits vaisseaux ne résistent pas à cette pression et qu'une hémorragie se produit. Le risque d'hématome augmente avec un bassin étroit de la mère et une grosse tête du bébé. Souvent, il apparaît lors de l'accouchement, de l'extraction sous vide et des pinces chirurgicales.

Une telle bosse sur la tête du bébé augmente progressivement, se remplit de sang et n'est pas immédiatement détectée, cachée par une tumeur de naissance de la tête (une tumeur de naissance est un œdème des tissus mous de la tête en raison d'une stase veineuse qui se produit lors du passage dans le canal de naissance). Pendant longtemps, le sang dans l'hématome reste à l'état liquide. Après 10 jours de vie d'un enfant, la tumeur commence à se dissoudre. Avec un gros hématome, ce processus peut être accompagné d'une jaunisse causée par l'ingestion de produits de désintégration tumorale dans la circulation sanguine.

Habituellement, cette bosse sur la tête du nouveau-né a un cours favorable, n'indique pas de dommages au cerveau du bébé et se résorbe indépendamment de plusieurs semaines à plusieurs mois sans conséquences. Dans de rares cas, le crâne peut se calcifier et se déformer partiellement..

Les mesures thérapeutiques pour les kéfalogématomes de grande taille consistent en une opération chirurgicale: une tumeur est perforée et son contenu est aspiré. La ponction est pratiquée jusqu'au 14e jour de la vie de l'enfant. Bien que les experts n'aient pas une seule opinion sur son besoin, de nombreux examens positifs des jeunes mères indiquent la sécurité de l'opération. Pour éviter une croissance répétée de l'hématome et une autre ponction (il y a un risque d'infection), elle n'est pas réalisée pendant la période de croissance de l'hématome. L'utilisation de pommades n'est pas recommandée, elles contribuent à l'ossification (compactage) de l'hématome.

Bosse à la suite d'une blessure

L'apparition d'une bosse sur la tête du bébé plusieurs mois après la naissance est souvent associée à une blessure à la tête. Il y a des situations où un enfant tombe d'une table ou d'un lit peléninal. Dans ce cas, le bébé doit immédiatement être présenté au médecin. Parfois, une chute d'une petite hauteur peut causer des blessures graves non seulement à la tête, mais également à d'autres parties du corps. Une caractéristique des blessures chez l'enfant est que le pronostic peut ne pas coïncider avec la profondeur et la force de la blessure: une blessure grave se termine avec succès et vice versa.

En cas de blessure à la tête et de symptômes de commotion cérébrale, vous devez:

  • appeler immédiatement une ambulance;
  • attacher un sac de glace pilée enveloppé dans un tissu sur le cône pendant 10-20 minutes;
  • si le bébé s'endort, tournez la tête sur le côté (au cas où des vomissements se produisent pour empêcher l'aspiration).

Les principaux symptômes d'une commotion cérébrale sont des vomissements, même un seul, et une perte de conscience. Il est difficile de déterminer la présence d'une perte de conscience chez un nourrisson, mais si le moment des ecchymoses et l'apparition des pleurs partagent deux ou plusieurs secondes de «silence», cela est suspect en termes de commotion cérébrale.

Une blessure à différentes parties du crâne a ses propres symptômes et conséquences.

Blessure au cou

  • violation de la succion;
  • crachats fréquents;
  • un traumatisme grave peut entraîner des troubles futurs de la parole et de la vision, des torticolis et une scoliose.

Lésion sphénoïde

  • développement du strabisme;
  • augmentation du PCI;
  • troubles de l'élocution (problèmes d'articulation).

Lésion osseuse temporale

  • déficience auditive;
  • altération de la coordination des mouvements.

Lésion osseuse frontale

  • faiblesse physique;
  • altération du développement psychomoteur.

Les ganglions lymphatiques

Si une petite bosse est ressentie sur la tête du bébé, il peut s'agir d'un ganglion lymphatique. Les ganglions lymphatiques font partie du système immunitaire du bébé. Normalement, ils sont ressentis comme de petits pois en caoutchouc qui se déplacent librement sous la peau. Habituellement, ils font saillie dans la partie occipitale de la tête, derrière l'oreille. Leur augmentation est associée au processus normal d'adaptation du système immunitaire du bébé aux microbes et au développement d'anticorps dirigés contre eux. Les piqûres de moustiques dans la tête peuvent également provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques..

Les symptômes devraient être une source de préoccupation et demander des soins médicaux:

  • les ganglions lymphatiques continuent de croître,
  • rougeur et fièvre au-dessus du ganglion lymphatique,
  • immobilité des ganglions lymphatiques, leur adhésion aux tissus environnants,
  • augmentation générale de la température corporelle.

Normalement, les ganglions lymphatiques chez les nourrissons reviennent à leur taille physiologique en 3-6 mois.

Soit dit en passant, une bosse sur la tête d'un nouveau-né peut être causée par une piqûre de moustique. Pour traiter la place d'une bouchée et faire une lotion à l'eau minérale ou aux feuilles de thé.

Athérome ou kyste épidermique

L'athérome est une formation ronde et indolore, de 5 à 40 mm de diamètre, qui est apparue à la suite d'un blocage de la glande sébacée. Il est possible que la bosse détectée sur la tête du bébé soit l'athérome, un sac rempli de cellules graisseuses et mortes (stéatome, wen). La peau qui l'entoure n'a pas changé de couleur et de structure. Les athéromes se développent à la suite d'une augmentation de la peau grasse du bébé et d'erreurs dans les soins d'hygiène pour lui.

L'athérome ne se transmet pas de lui-même et nécessite un traitement, car il peut s'enflammer et augmenter en taille. Les signes d'inflammation de l'athérome sont sa douleur et une augmentation locale de la température autour de la tumeur, elle cause de l'anxiété au bébé.

Dans de rares cas, ces wen sont ouverts indépendamment. Mais généralement, ils sont retirés chirurgicalement. Auparavant, le bébé subit une échographie pour exclure une hernie cérébrale. Les petites tumeurs sont retirées à l'aide d'un laser en plusieurs séances. Les grands athéromes sont retirés sous anesthésie générale: le kyste est ouvert, décortiqué et la capsule sébacée est retirée..

Mais si l'athérome est petit et ne se développe pas, ne dérange pas l'enfant, le retrait peut être retardé jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de trois ans.

Pour éviter l'apparition de wen, il est nécessaire de protéger la tête de l'enfant de la surchauffe et de l'hypothermie, suivre les règles d'hygiène.

Après la période néonatale, les parents doivent garder à l'esprit des faits tels qu'une bosse sur la tête d'un enfant en bas âge. Un spécialiste expérimenté en tiendra compte si à l'avenir il est nécessaire de corriger certaines conditions pathologiques.

Que faire si un enfant a une bosse à l'arrière de la tête?

Une bosse est un néoplasme sous-cutané lié à une tumeur bénigne. Si le défaut est apparu à la suite de dommages mécaniques, il ne s'agit pas d'une tumeur, mais d'un renflement constitué de lymphe et de sang. Les parents de bébés actifs remarquent souvent que des bosses ne se forment sur la tête que sur la tête et sur le bras ou la jambe, même avec de forts coups, il n'y a qu'une ecchymose. Le fait est que lorsque des dommages aux extrémités se produisent, le sang et le liquide intercellulaire sont rapidement distribués dans la graisse sous-cutanée. Il n'y a pas une telle couche sur la tête, donc après des dommages aux vaisseaux sanguins, il n'y a nulle part où aller, sauf pour être localisé entre le crâne et la peau sous la forme d'un cône.

Les causes

La tumeur peut être molle ou difficile au toucher. Après une chute ou un choc avec le coin pointu du meuble, un gonflement dur se forme. Dans le cas d'une consistance molle, une tumeur bénigne (kyste) peut être supposée. Si la bosse à l'arrière de la tête chez l'enfant n'a pas été formée par un coup, alors ce sont peut-être les types de néoplasmes suivants:

  1. Lipome;
  2. Fibrome;
  3. Verrue;
  4. Athérome;
  5. Ostéome;
  6. Furoncle;
  7. Hémangiome;
  8. Kyste capillaire;
  9. Kefalogematoma;
  10. Ganglions lymphatiques élargis;
  11. Morsure d'insecte;
  12. Réaction allergique;
  13. Blessure mécanique.

Les gens appellent aussi le nom wen. Un néoplasme composé d'une masse sébacée. Le lipome est efficacement traité avec des remèdes populaires. La bouillie du savon à lessive et de l'oignon bouilli est utilisée. Le fibrome a l'apparence d'une boule dense sur la jambe. Un excellent remède pour la résorption du fibrome se compose de jus de betterave et d'une moustache dorée. Dans certains cas, des spécialistes prescrivent le retrait. Les verrues sont éliminées par des méthodes matérielles modernes utilisant un laser, une stimulation électrique, de l'azote liquide. Le kyste capillaire est formé à la suite d'un blocage du canal sébacé. Avec une accumulation prolongée de graisse, un cône solide à l'arrière de la tête se développe chez l'enfant. L'ostéome fait référence à une croissance osseuse bénigne sous la forme d'une bosse dans la tête du bébé. Il se caractérise par la forme correcte, difficile au toucher. L'enfant ne se plaint pas de douleur. Si un processus pathologique est détecté, une surveillance continue de la progression est indiquée. Si nécessaire, une excision chirurgicale est réalisée. Après avoir retiré la section crânienne, une plaque de titane est insérée. Le kéfalogématome est courant chez les nouveau-nés - une petite tumeur dans laquelle le sang s'accumule. La raison en est un processus de naissance difficile dans lequel les médecins utilisent des pinces couvrant la tête du bébé.

L'hémangiome est une formation dangereuse. Il peut dégénérer en tumeur maligne. Après un examen attentif, l'hémangiome est visible à travers le réseau vasculaire. Les chirurgiens retirent la tumeur et envoient le contenu à un laboratoire histologique..

Symptômes

Une tumeur peut se former dans n'importe quelle partie de la tête. Une attention particulière doit être accordée à l'enflure derrière le cou. Ces néoplasmes peuvent entraîner de graves conséquences. Il est urgent de livrer le bébé à la clinique. Les symptômes associés incluent:

  • la nausée;
  • vomissement
  • forte douleur;
  • le bébé est en train de pleurer;
  • des crampes sont présentes;
  • le sang coule du nez et des oreilles;
  • il y a des ecchymoses, des ecchymoses, des ecchymoses;
  • zone enflée.

Les symptômes ci-dessus indiquent que la bosse à l'arrière de la tête de l'enfant après une chute et un coup violent ont endommagé le crâne. En conséquence, le médecin diagnostique une blessure à la tête. Une commotion cérébrale se produit également. Dans lequel le patient est également très malade, des vomissements et des étourdissements sont observés.

Méthodes de traitement

Dans le cas de la formation de bosses à l'arrière de la tête, une ecchymose et des ecchymoses sont souvent observées à la suite du coup. Avec de tels dommages, il est nécessaire d'appliquer une compresse froide sur le point douloureux dès que possible. Pour cela, de la glace enveloppée dans un mouchoir est utilisée. La compresse est maintenue pendant environ 10 à 15 secondes, puis relâchée pendant 5 à 10 secondes. La procédure est effectuée pendant 15 minutes. De telles actions excluront une augmentation de l'hématome et contribueront à réduire l'œdème. Alternativement, une serviette imbibée d'eau très froide ou d'une solution saline forte est autorisée. Pour une récupération précoce, les médecins recommandent des préparations topiques. Des onguents anti-inflammatoires à effet de résorption sont utilisés. Parmi les méthodes folkloriques, la méthode suivante est répandue. Deux fois par jour, le cône est frotté avec une solution d'alcool, puis une grille d'iode est appliquée. Vous pouvez appliquer une feuille de chou ou faire de la bouillie à partir de ce légume pour les compresses.

Si une bosse se trouve à l'arrière de la tête ou sur le front de votre bébé, vous devez consulter différents spécialistes: chirurgien, neurochirurgien, oto-rhino-laryngologiste, allergologue, oncologue. Une attitude consciencieuse envers le traitement de l'enfant et un accès rapide à l'hôpital permettront de diagnostiquer la pathologie à un stade précoce et de prévenir les conséquences dangereuses.

Bosse plate et douce sur la tête de l'enfant

Il assure l'accueil des enfants de la période néonatale à 18 ans, effectue des diagnostics et, si nécessaire, un traitement chirurgical de presque toutes les maladies nécessitant une intervention chirurgicale.

Sphère d'intérêts professionnels: pathologies nécessitant un traitement chirurgical (néoplasmes de la peau, du tissu sous-cutané et du système musculo-squelettique); inflammation, synéchie du prépuce, hydropisie, hernie, varicocèle, hypospadias, circoncision.

Il effectue l'accueil, le diagnostic et le traitement des patients atteints de pathologie orthopédique: luxation congénitale de la hanche ou dysplasie (immaturité) de l'articulation de la hanche, pied plat, maladies de la colonne vertébrale (lombalgie, scoliose, cyphose, lordose, ostéochondrose, spondylose et spondylolisthésis), toutes sortes de traumatismes et d'enfance et toutes sortes de traumatismes et d'enfance entorses à fractures multiples) et complications post-traumatiques (ostéomyélite, arthrite), malformations du système musculo-squelettique: pied bot, sous-développement polydactylique du membre; les maladies tumorales du tissu osseux.

Une bosse est apparue sous la forme d'une boule sur la tête sous la peau d'un enfant: que peut-elle être et comment est-elle traitée?

Tumeurs de naissance

La naissance d'un enfant ne se déroule pas toujours aussi bien que nous le souhaiterions. Les jeunes mères trouvent souvent des cônes sur la tête chez un nouveau-né. Et lorsque le médecin établit le diagnostic de «tumeur de naissance», ils commencent à paniquer. Pour beaucoup, le mot «tumeur» est associé à l'oncologie, bien que ce soit complètement faux..

Si des difficultés surviennent lors de l'accouchement, les médecins doivent parfois utiliser des outils spéciaux. Le plus souvent, ce sont des pinces chirurgicales ou un aspirateur, ils sont utilisés si le fœtus est trop gros ou si la mère a un bassin étroit, et que la tête du bébé ne peut pas passer par le canal de naissance.

Même sans utilisation d'outils, des tumeurs et des ecchymoses peuvent survenir sur la tête du bébé. En règle générale, ils ne présentent aucun danger pour la vie et la santé du bébé et ne nécessitent pas de traitement spécial.

Hémangiome

La tumeur est d'une teinte rougeâtre. Apparaît chez les nouveau-nés. Vous devez traiter uniquement sous la supervision d'un médecin, car avec ses dommages, diverses complications peuvent survenir.

Un hémangiome est une bosse qui apparaît en raison de la déformation des vaisseaux sanguins ou des capillaires. Les petits hémangiomes ne représentent pas un grand danger pour la santé, les gros peuvent provoquer un processus inflammatoire et affecter négativement les tissus et organes voisins. Les plus dangereuses sont les formations dans la bouche, sur l'oreille et sur la muqueuse nasale.

Le traitement de l'éducation dépend de la taille et de l'emplacement. Les hémangiomes dans les zones ouvertes sont «cautérisés» avec de l'azote liquide, un laser ou un courant électrique. Les phoques sanglants dans les oreilles, le nez et la bouche sont détruits par la radiothérapie.

Kefalogematoma, causes et conséquences

Parmi les tumeurs de naissance, la plus courante est le céphalohématome. Ou comme il est communément appelé «œuf d'oie». Ce nom est né de la taille de l'hématome, dont le diamètre peut dépasser 8 cm.


Le kéfalogématome survient lors de l'accouchement, lorsque pour plusieurs raisons la peau se déplace avec une partie du périoste et une sorte de poche remplie de formes sanguines. Extérieurement, c'est un joint élastique avec des limites claires.

Assez d'inspection pour diagnostiquer en toute confiance un céphalohématome. Pour déterminer la taille, exclure une fracture et une hernie cérébrale, des examens aux rayons X et aux ultrasons sont prescrits.

  1. Fœtus trop gros ou bassin étroit de la mère.
  2. Position incorrecte du fœtus dans l'utérus.
  3. Syndrome hydrocéphalique.
  4. Hypoxie lors de l'accouchement.
  5. Enchevêtrement du cordon ombilical.
  6. Travail faible.
  7. Grossesse différée.
  8. Utilisation d'une pince chirurgicale ou d'un aspirateur pendant l'accouchement.
  9. Le diabète de la mère.
  10. Travail rapide ou prolongé.
  11. Chirurgie maternelle.
  12. Accouchement après 35 ans.

Habituellement, le kéfalogématome se manifeste le deuxième ou le troisième jour de la vie et continue de croître. Avec de petites tailles, il commence à diminuer après une semaine et disparaît sans laisser de conséquences. Dans de rares cas, la résorption des céphalhématomes peut prendre plusieurs mois. Pour le traitement, du gluconate de calcium, des médicaments hémostatiques et améliorant la coagulation sont prescrits.

Avec des tailles importantes, une intervention chirurgicale est nécessaire. Lors de la suppuration, la tumeur est ouverte, le pus est pompé et des pansements avec un antiseptique sont appliqués. Dans ce cas, la prise d'antibiotiques est obligatoire. Même si le céphalohématome ne s'envenime pas, mais que sa taille dépasse 8 centimètres, ils pompent le sang.

Dans de rares cas, il y a des complications sous forme d'anémie, d'ictère prolongé, de modification de la forme du crâne et de suppuration. Dans la plupart des cas, les céphalohématomes passent sans laisser de trace, mais il y a parfois des conséquences sous forme de problèmes neurologiques: ZPR, ZRR, paralysie cérébrale et autres.

Que faire si la bosse ne passe pas longtemps et augmente, à quel médecin s'adresser?

Si vous soupçonnez une pathologie, vous devez immédiatement montrer le bébé au médecin. L'examen primaire est effectué par un pédiatre. De plus, vous devrez peut-être consulter des spécialistes spécialisés:

  • chirurgien - dans les cas où la survenue d'une bosse a provoqué des néoplasmes bénins, des verrues et des suppurations qui sont apparus dans le contexte d'une augmentation des ganglions lymphatiques;
  • oncologue - avec des formations suspectées pouvant dégénérer en tumeurs cancéreuses;
  • oto-rhino-laryngologiste - avec des signes graves de lymphadénite.

Pour clarifier le tableau clinique, le médecin peut ordonner à l'enfant de donner du sang et de l'urine pour analyse, oncomarker, radiographie et échographie. Sur la base des résultats de ces examens, un plan de traitement est développé..

Dans la clinique pour enfants, vous serez référé au chirurgien. Si le tableau clinique est insuffisant pour établir un diagnostic précis, une consultation avec un oncologue, un allergologue, un spécialiste ORL, ainsi que les résultats de divers tests et un examen supplémentaire, seront nécessaires. La majeure partie de ces diagnostics relève de la compétence du chirurgien, c'est lui qui devra subir un examen et une observation plus poussés..

Les ganglions lymphatiques

Les petits phoques mobiles sur la tête du bébé se révèlent souvent être des ganglions lymphatiques. Le plus souvent, ils peuvent être ressentis derrière l'oreille ou à l'arrière du cou du bébé. Une maladie dans laquelle les ganglions lymphatiques grossissent est appelée lymphadénite. On constate que chez les bébés prématurés, cela se produit beaucoup plus souvent. Dans la plupart des cas, chez les nouveau-nés, les ganglions lymphatiques hypertrophiés ne présentent aucun danger. Le système immunitaire d'un nouveau-né se familiarise avec de nouveaux microbes et produit des anticorps contre ceux-ci.

Lorsque les virus et les bactéries pénètrent dans le corps, le système lymphatique agit comme une barrière protectrice et commence à produire un grand nombre de globules blancs.

Il existe de nombreuses causes d'inflammation des ganglions lymphatiques, voici les plus élémentaires:

  1. Maladies virales et infectieuses.
  2. Processus inflammatoire interne.
  3. Oncologie.
  4. Égratignure de chat.
  5. Dentition.

Si les ganglions lymphatiques sont mous, ne vous faites pas de mal, lorsque vous vous sentez "rouler" sous la peau et que l'enfant ne s'inquiète pas, ne vous inquiétez pas. Une consultation médicale est requise pour les symptômes suivants:

  1. Suppuration.
  2. Fièvre.
  3. Douleur.
  4. Atteinte générale à la santé.
  5. Augmentation significative de la taille.

Si ces symptômes apparaissent, consultez un pédiatre. Tout d'abord, il écrira une direction pour un test sanguin général avec une formule détaillée de globules blancs et ESR, qui montrera la cause de l'inflammation. Si nécessaire, des études supplémentaires seront prescrites, y compris l'échographie et la radiographie.

Le traitement dépend de la maladie à l'origine du gonflement des ganglions lymphatiques. Il ne doit être prescrit que par un médecin, l'automédication à domicile est inacceptable.

Verrue sur la tête

Les verrues sont de petites tumeurs dont l'apparence provoque le papillomavirus humain. Le risque de cancer dépend du type de VPH..

  • l'éducation a une forme sphérique;
  • la palpation n'est pas douloureuse;
  • a une surface légèrement rugueuse;
  • couleur: chair à brun.

Les grosses verrues et tumeurs du cuir chevelu sont recommandées. Ils ont un effet esthétique négatif et sont facilement blessés lors du peignage.Les petites verrues sont cautérisées avec de l'extrait de chélidoine ou d'autres remèdes populaires. Les grosses tumeurs sont excisées au scalpel, au laser ou traitées à l'azote liquide..

Ils ne se forment pas sous la peau, mais sur elle. Les verrues se caractérisent par une croissance lente. La cause de l'occurrence est le papillomavirus. Le traitement peut être, comme dans les cas précédents, chirurgical ou médicamenteux. Des complexes de vitamines sont parfois prescrits pour renforcer le corps.

Athérome et lipome

L'un des types de cônes sur la tête d'un nourrisson est l'athérome. C'est une formation ronde et convexe formée par le blocage du canal de la glande sébacée. Le deuxième nom de l'athérome est le kyste épidermique, et bien qu'il soit souvent appelé une tumeur, il ne l'est pas. Contrairement aux tumeurs, l'athérome a une membrane et des limites claires..

Souvent, un athérome est confondu avec un lipome. Extérieurement, ils sont similaires, mais le lipome n'a pas de capsule et est une tumeur bénigne qui se forme à partir du tissu adipeux. À la palpation, l'athérome est plus élastique et reste en place, et un lipome plus doux se déplace facilement lorsqu'il est pressé.

L'athérome est congénital et acquis. Les causes des kystes acquis sont nombreuses, notamment les troubles hormonaux et génétiques, l'acné, les dommages aux follicules pileux, les excès de cosmétiques et autres. Chez les nourrissons, dans la plupart des cas, l'athérome congénital se produit, qui se caractérise par de nombreuses formations.

La seule façon de traiter l'athérome et le lipome est de les éliminer complètement. Il existe trois méthodes:

Si le lipome est petit et ne cause pas de désagréments, vous pouvez vous en passer. Il est conseillé de retirer l'athérome, car le risque de carie et d'initiation est beaucoup plus élevé. Dans tous les cas, il faut être observé par le chirurgien.

Traitement conique

Les moyens d'éliminer une bosse molle ou dure sur la tête dépendent de leur origine, de la gravité des symptômes et de l'âge du patient. Si elle n'augmente pas en taille, n'empêche pas une personne de mener un style de vie familier, les médecins adhèrent aux tactiques attendues. Ce n'est qu'avec sa croissance soudaine qu'un traitement conservateur ou chirurgical sera effectué.

Immédiatement après un traumatisme crânien, il est conseillé d'utiliser une compresse froide. Le sac en plastique doit être rempli de glaçons, puis enveloppé d'un chiffon dense. Appliquez une compresse toutes les heures pendant 10 minutes. Si la bosse est toujours formée, des moyens externes aideront. Que faire pour éliminer la douleur, quels médicaments utiliser:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesulide, Ketorol, Nise, Voltaren. Les onguents et les gels soulagent la douleur, arrêtent les processus inflammatoires, empêchent la formation d'un œdème;
  • angioprotecteurs, veinoprotecteurs - Troxevasin, Troxerutin, Lyoton, pommade à l'héparine. Ils restaurent l'intégrité des capillaires endommagés, éliminent les saignements.

Des moyens éprouvés pour résoudre les cônes sur la tête sont des remèdes éprouvés - liniment balsamique selon Vishnevsky, Naftaderm, baumes à la consoude ou au sabre. Ils se caractérisent par un effet complexe. Les composants éliminent l'excès de liquide afin qu'il ne serre pas les terminaisons nerveuses sensibles, réduisent la gravité de la douleur.

La formation de bosses sur la tête, étendues et douloureuses, signale souvent une infection tissulaire. Une situation similaire se produit généralement lorsque l'interdiction médicale est violée - ne touchez pas la bosse, soyez prudent lorsque vous vous lavez les cheveux. Des staphylocoques dorés et épidermiques, des champignons pathogènes conditionnels pénètrent dans les microfissures. Un processus infectieux et inflammatoire commence, qui ne peut être arrêté qu'en prenant des antibiotiques ou des antimycotiques:

  • macrolides de clarithromycine ou d'azithromycine;
  • pénicillines semi-synthétiques Amoxiclav, Augmentin;
  • céphalosporines Ceftriaxone, céfazoline;
  • agents antimycotiques Flucostat, Nystatine.

Lors de l'identification de la nature allergique du néoplasme, les antihistaminiques - Suprastin, Tavegil, Loratadin sont inclus dans le schéma thérapeutique. Un mal de tête persistant peut signifier une bosse de terminaisons nerveuses. Ketorol, Maxigan, Spazgan sont utilisés comme analgésiques.

L'ablation chirurgicale des cônes est la méthode de traitement la plus utilisée avec de nombreux avantages. Le patient se débarrasse du néoplasme dans les 30 à 60 minutes, provoquant une gêne physique et psychologique. La possibilité de compression des vaisseaux sanguins et des nerfs, la formation d'ulcères et la dégénérescence maligne de la tumeur est complètement éliminée. La thérapie chirurgicale est effectuée par des médecins dans les institutions publiques et les centres médicaux privés..

Comment l'opération est-elle effectuée:

  • le néoplasme est complètement excisé avec un scalpel ou une certaine partie de celui-ci est enlevée;
  • le chirurgien au point convenu fait une ponction et extrait le contenu de la cavité formée;
  • l'excision au laser est pratiquée avec de petites tailles de tumeurs, localisées principalement dans la zone occipitale, sur le dessus de la tête.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale en milieu hospitalier. Pendant plusieurs jours, l'état du patient est surveillé par le personnel médical, puis il est renvoyé à la maison.

Ecchymoses

Un type de cône est une ecchymose. Et s'il n'est pratiquement pas retrouvé chez les nouveau-nés, il n'est pas rare pour les enfants qui apprennent à ramper ou à marcher. Tout d'abord, les parents doivent appliquer du froid sur le site de l'ecchymose et s'assurer qu'il n'y a pas de commotion cérébrale.

  1. La nausée.
  2. Vertiges.
  3. Pupilles dilatées.
  4. Troubles du sommeil (ne peut pas s'endormir ou, à l'inverse, dort trop longtemps).

Si ces symptômes apparaissent, vous devez appeler une ambulance ou vous rendre à l'hôpital vous-même.

Blessure

La cause la plus fréquente de tubercules sur la tête des enfants de moins d'un an est la blessure. Il est facile de distinguer ces cônes des autres - ils sont rouge bleuâtre en raison de la rupture de petits vaisseaux, ils ont également tendance à augmenter rapidement après un impact.

Premiers soins pour les hématomes sur la tête - refroidissement des tissus. Une compresse doit être appliquée sur le site de la blessure pendant 10 à 15 minutes - de la glace enveloppée dans plusieurs couches de tissu. Pour cette raison, la douleur diminuera et les vaisseaux sanguins se rétréciront. Après la bosse, vous pouvez lubrifier avec une pommade qui élimine le gonflement des tissus. Si le bébé est inconscient, sa tête doit être tournée sur le côté afin qu'il ne s'étouffe pas en cas de vomissement..

Un médecin doit être consulté si un enfant est blessé de moins de 6 mois, ainsi que si des signes de dysfonctionnement cérébral sont détectés. Ceux-ci inclus:

  1. la nausée
  2. mal de crâne
  3. rougeur de la sclérotique des yeux
  4. lèvres bleues
  5. problèmes de respiration
  6. cri inconsolable
  7. pâleur de la peau
  8. altération de la coordination des mouvements
  9. loucher et ainsi de suite

Les endroits les plus dangereux pour les blessures sont la couronne de la tête, du cou et des tempes, tandis que les hématomes sur le front entraînent rarement des conséquences négatives, même si tout dépend des spécificités de l'AVC et de l'âge du bébé.

Scellement après vaccination

Après la vaccination, de nombreux enfants de moins d'un an ont une bosse. Aujourd'hui, une fois vacciné, il est recommandé de choisir la surface externe de la cuisse comme lieu d'injection. Il y a beaucoup de tissu adipeux sur le prêtre, ce qui empêche le médicament de pénétrer complètement dans le sang. De plus, lors de l'insertion d'une aiguille dans le muscle fessier, il existe un risque de lésion des troncs nerveux.

Les raisons de l'apparition de phoques à la suite de la vaccination:

  1. distribution inégale des médicaments
  2. son introduction est trop rapide
  3. spasmes musculaires
  4. réaction inflammatoire à des substances étrangères

Les symptômes locaux les plus prononcés sont observés après les injections du vaccin DTC - une bosse rougeâtre et douloureuse à la palpation se forme. Il devrait disparaître d'ici 1 à 3 semaines.

Pour accélérer le processus de résorption, le site de vaccination peut être chauffé à la chaleur sèche - un sac de sel chaud, un coussin chauffant. Les sensations désagréables seront supprimées si vous attachez pendant un moment une feuille de chou propre et légèrement ridée. Les médicaments avec l'héparine, un réseau d'iode, la pommade Vishnevsky, les gels antihistaminiques, etc. aident également. Avant de commettre des manipulations, il convient de consulter un pédiatre.

Si les règles antiseptiques ne sont pas suivies après les injections chez l'enfant jusqu'à un an, des abcès se produisent parfois - du pus s'accumule sous la peau dans la zone de vaccination. Une telle bosse est interdite de chauffer et de lubrifier avec quelque chose. Voir d'urgence un médecin.

Diagnostique

Le diagnostic de la formation à l'arrière de la tête est assez simple. Une ébullition, une escarboucle ou un hématome est diagnostiqué après un examen externe. Pour diagnostiquer d'autres formations, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. IRM (imagerie par résonance magnétique). Cette méthode vous permet de déterminer la densité des tissus, les limites de la zone affectée.
  2. Examen aux rayons X. Vous permet de spécifier le tissu de la formation et de déterminer ses limites.
  3. Biopsie. Il s'agit d'une étude des cellules tumorales. Pour l'analyse, le matériel est prélevé dans la zone affectée (à l'aide d'une ponction) et examiné.

S'il est impossible d'établir un diagnostic précis, des méthodes de recherche supplémentaires sont effectuées (par exemple, une autopsie diagnostique).

La base du diagnostic est une anamnèse centrée sur les symptômes locaux et généraux, les facteurs de risque. Suit ensuite un examen clinique. De nombreuses bosses à l'arrière de la tête sont disponibles pour examen par palpation. De tous les néoplasmes trouvés, un échantillon est prélevé pour examen histologique. Après avoir obtenu les résultats de l'histologie et déterminé le type de bosse présente à l'arrière de la tête, un traitement est prescrit.

Bosse sur la tête d'un accident vasculaire cérébral: symptômes, conséquences, premiers secours

Vous pouvez même simplement vous promener dans l'appartement et, par inadvertance, frapper à la porte et vous faire mal au front. Lorsqu'ils sont touchés, les petits vaisseaux sanguins sont endommagés, dont le sang commence à remplir l'espace entre la peau du front et le crâne. En raison du fait qu'il s'accumule en un seul endroit, une bosse se forme.

Pourquoi la bosse apparaît

Une bosse sur la tête d'un coup apparaît en raison de dommages aux petits vaisseaux. À la base, c'est un type d'hématome. À l'impact, les capillaires se cassent et le sang en sort. Lorsque d'autres parties du corps sont meurtries, une ecchymose apparaît sur la peau, mais il n'y a généralement pas de gonflement. Cela est dû au fait que le tissu sous-cutané absorbe le sang sur le corps et sur les membres. Par conséquent, l'œdème ne se forme pas.

Il n'y a pas de fibre sur la tête. Le sang coule sous la peau. Dans ce cas, le liquide n'est pas absorbé, mais s'accumule seulement. Pour cette raison, une ecchymose à la tête conduit à l'apparition d'une bosse. Ce qui n'exclut pas la formation simultanée d'une ecchymose si le coup était assez fort.

À quel point les bosses de tête sont-elles dangereuses chez les jeunes enfants?

Lorsque les miettes apprennent à marcher, elles trébuchent, tombent, des ecchymoses et des bosses apparaissent inévitablement sur leur tête. Certains d'entre eux passent sans trace de tracas et de soins, et certains peuvent avoir des conséquences graves et menacer la santé de l'enfant.

Comment comprendre la gravité de la blessure si un enfant a une bosse au front ou s'il est frappé à l'arrière de la tête, et dans ce cas, une consultation immédiate avec un neurologue est nécessaire. Envisagez les options de traumatisme crânien.

Avec des coups de front

Si après que l'enfant a frappé son front et qu'il a une petite bosse, il n'y a rien à craindre. Au site de la blessure, de petits vaisseaux éclatent et le tissu qui les entoure est rempli de sang. Il en résulte un hématome et un gonflement (œdème) des tissus.

De grosses bosses apparaissent toujours sur le front, car il contient de nombreux vaisseaux. L'os frontal est assez fort, donc ces blessures se terminent le plus souvent sans conséquences.

N'oubliez pas que plus l'enfant est jeune, plus les ecchymoses sont dangereuses! Si un hématome sur le front apparaît chez le bébé, appelez immédiatement un médecin, ne vous attendez pas à d'autres symptômes inquiétants. Demandez au pédiatre d'examiner et d'exclure les dommages graves..

En cas de coup avec l'arrière de la tête

Si l'enfant est tombé sur le dos et s'est cogné l'arrière de la tête - c'est l'occasion de paniquer et de se précipiter pour une admission à l'hôpital. Un tel coup peut avoir des conséquences désastreuses. Avec une telle blessure, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, car cela est dangereux pour l'enfant.

De sa vue est parfois perturbée, car c'est à l'arrière de la tête que les terminaisons nerveuses sont responsables de son travail. Même si une bosse ordinaire s'est développée dans le dos, le bébé peut se sentir faible, trembler dans les jambes ou perdre conscience.

Assurez-vous de consulter un médecin. Il y a eu des moments où les effets de l'ecchymose se sont manifestés au fil des ans.

Je veux immédiatement dire: "A bas la panique!". Je me suis cogné la tête - cela ne signifie pas «quelque chose de endommagé», «j'ai été gravement blessé» ou «il y aura des conséquences». Oui, les blessures à la tête dues à une chute peuvent parfois être très dangereuses. Mais il ne faut pas oublier: le corps de l'enfant a tendance à être rapidement réhabilité même après de graves blessures, et dans la plupart des cas, les mécanismes de protection fonctionnent.

Et la soi-disant «fontanelle» joue également le rôle d'un amortisseur, et si le bébé frappe la tête, elle aidera à adoucir la force du coup, à protéger contre les chutes de pression, à protéger le cerveau.

Les bébés tombent toujours tête baissée, car il est plus lourd que le corps, en outre, ils ne diffèrent pas par une coordination stable des mouvements.

Les causes

Un hématome sur la tête ne se produit pas à chaque ecchymose. Pour qu'une bosse apparaisse, un effet mécanique assez rugueux sur la peau est nécessaire. L'œdème résulte généralement des blessures suivantes:

  1. Les cônes sur la tête de l'enfant suite à un coup se forment le plus souvent en raison de chutes. Les jeunes enfants tombent souvent de leur poussette. Ces blessures surviennent lorsqu'un enfant apprend à marcher..
  2. Les adultes sont plus susceptibles d'avoir des bosses lorsqu'ils frappent des surfaces dures. Cela se produit avec des mouvements maladroits ou lorsqu'un objet tombe sur une personne.

Blessures et conséquences possibles de l'en-tête d'un enfant

Un coup de nuque n'est pas moins dangereux qu'un front, et les mêmes symptômes inquiétants apparaissent, sans parler des diverses conséquences négatives en cas de traitement intempestif.

Les traumatismes crâniens peuvent être de plusieurs types, qui dépendent de l'emplacement de l'ecchymose, et ont diverses conséquences sur l'état de santé de l'enfant. Même si le bébé a l'air en bonne santé, les parents doivent observer pendant plusieurs jours des changements dans leur comportement, leur comportement, etc..

Peut-être que le bébé deviendra plus capricieux, commencera à s'endormir pire, commencera à se plaindre de problèmes de mémoire (par exemple, il est incapable de se souvenir du matériel scolaire depuis longtemps, etc.).

Avec des coups de front

Avec des bosses sur le front, une bosse peut être le moindre problème. Il faut exclure une grave blessure au crâne pour savoir avec certitude que tout va bien avec le bébé Il existe deux types de traumatismes crâniens:

  • Ouvrez lorsque la tête est blessée et que les os sont endommagés. Ils sont souvent accompagnés de saignements et de troubles de la conscience..
  • Fermé lorsque l'intégrité de la peau et des os n'est pas rompue. Ils sont différents, légers, lorsque le bébé n'est pas en danger et lourds, qui nécessitent un traitement urgent.

Fermé:

  • Ecchymose cérébrale. Si cela se produit, l'enfant perd généralement conscience pendant longtemps. Il peut avoir du sang qui coule de ses oreilles ou de son nez, autour de ses yeux la peau s'assombrit, devient de couleur terreuse. La condition devient grave, vous devez appeler un médecin. Si une lésion cérébrale se produit, la parole est altérée, le nerf facial peut en souffrir et les expressions faciales se détériorent.
  • Commotion cérébrale. Cela se produit après un en-tête fort. L'enfant peut même s'éteindre pendant quelques minutes, et après un certain temps commencer à se plaindre de nausées, de vertiges, après l'apparition de vomissements. La peau devient pâle, les lèvres deviennent bleues. Parfois, ces signes ne se manifestent pas. Les parents doivent prêter attention à la nature du sommeil de l’enfant. Si la nuit, il se réveille constamment, gémit, se précipite dans son lit, il est préférable de contacter les urgences ou d'inviter un pédiatre. Habituellement, lors d'une commotion cérébrale, vous devez rester au lit pendant au moins une semaine.
  • Ecchymose des tissus mous. Il s'agit généralement d'une ecchymose ou d'une bosse. Il est considéré comme le plus inoffensif de toutes les blessures. Après le coup, l'enfant pleure un court instant, mais après un moment, la douleur disparaît et il se calme.

En cas de coup avec l'arrière de la tête

Les blessures au cou, sans traitement en temps opportun et sans surveillance médicale, peuvent avoir de graves conséquences.

  • Chez un enfant, la perception peut être altérée. Si un coup à l'arrière de la tête vient de la gauche, il devient parfois impossible de percevoir l'espace du côté gauche. Il s'agit d'une complication très grave qui survient dans de rares cas..
  • Après de tels coups, les enfants deviennent distraits, distraits. Ils ont moins de mémoire et de sommeil. Des maux de tête persistants peuvent apparaître..
  • Pour exclure cela, vous devez immédiatement consulter un médecin. Avec un traitement rapide de ces facteurs négatifs, vous pouvez éviter.

Ne laissez jamais de jeunes enfants seuls sur un canapé ou un lit. Ils se retournent instantanément, commencent à ramper et, à cause de cela, tombent souvent. Si vous devez vous déplacer de toute urgence, placez l'enfant dans le parc. Il sera plus en sécurité même sur le sol que sur un lit haut.

Sur les tables à langer, le bébé ne doit pas rester une minute. Tenez-le toujours avec votre main. Dans ces structures, côtés étroits, si l'enfant se retourne, il peut facilement tomber au sol.

Dans le cas où le bébé s'assied souvent sur le lit, même en présence d'adultes, il est préférable de poser quelques oreillers moelleux. Les tout-petits adorent bouger et peuvent donc glisser du canapé en une seconde. Il est conseillé d'adoucir leur coup..

Il y a des moments où les enfants tombent de leur poussette. Ne négligez pas les règles de sécurité, attachez le bébé. Et essayez d'acheter des poussettes basses avec des côtés hauts.

Quand un enfant apprend à marcher, il tombe souvent. Ses jambes sont toujours instables, il trébuche souvent ou glisse sur le sol. Pour faciliter la marche du bébé, achetez des chaussettes avec des inserts en caoutchouc sur les pieds. Ils aideront beaucoup dans les maisons avec parquet, car ils sont très glissants.

Il est préférable que l'enfant se déplace sur le tapis, qui repose fermement sur le sol. Essayez de protéger la pièce en couvrant les coins aigus avec un chiffon doux.

En descendant les escaliers, tenez fermement le bébé par la main, il peut glisser et tomber des escaliers, ce qui est très dangereux. Les enfants de plus de trois ans ne sont pas autorisés à faire du vélo, des patins à roulettes, des patins sans casque spécial de protection de la tête. Il les protégera des blessures graves. Si l'enfant est engagé dans des sections, apprenez-lui à tomber,.

Bébé tombe

Étant donné que les enfants sont plus susceptibles de se cogner lors de jeux actifs ou de faire du sport, il est important que les enfants plus âgés achètent un casque que vous devez toujours utiliser pour faire du vélo, des scooters, du patinage ou du ski, ou tout autre équipement de protection. Lorsque vous voyagez dans une voiture sur le siège avant, un enfant de moins de 12 ans doit être dans un siège d'auto pour enfant et à partir d'un âge plus avancé - être attaché avec une ceinture de sécurité.

Symptômes

Comment distinguer l'hématome des autres types d'œdème et de tumeurs? Les bosses sur la tête du coup ont les caractéristiques suivantes:

  1. Un hématome se forme toujours exclusivement à l'endroit qui a été soumis à des contraintes mécaniques. Par exemple, si une personne est blessée par le haut de la tête, une bosse ne peut pas se produire dans la région frontale.
  2. La taille de l'éducation peut varier. Cela dépend de la gravité de l'ecchymose..
  3. La couleur des bosses peut être différente. Parfois, il ne diffère pas du reste de la couleur de la peau, mais il peut également être bleuâtre en raison d'une hémorragie. Mais dans la zone de la tête, il n'y a pas d'ecchymoses d'une couleur aussi brillante que sur d'autres parties du corps.
  4. La peau autour de la bosse semble enflée.
  5. Lorsque vous cliquez sur la bosse, la douleur se fait sentir.

En moyenne, l'œdème peut durer de 2 à 7 jours. Avec un traitement amélioré et des premiers soins correctement fournis, la bosse passe assez rapidement.

Caractéristiques des blessures chez les bébés

Une bosse sur la tête après un coup chez un enfant est un phénomène très courant. Après tout, les enfants adorent un style de vie mobile et actif. Chez les bébés, le cuir chevelu est mou, donc un hématome peut se former même avec un coup mineur.

Cependant, les blessures à la tête chez les enfants s'accompagnent souvent de commotions cérébrales et d'autres conséquences désagréables. Par conséquent, vous devez faire attention au bien-être du bébé. De nombreux enfants pleurent beaucoup lorsqu'ils sont meurtris, mais le plus souvent, cela vient d'une peur et non d'une douleur. Il faut laisser le bébé se calmer, puis regarder de plus près son état. Au moindre doute, vous devez contacter un traumatologue pédiatrique.

La taille de l'hématome n'indique pas toujours le danger de blessure. Par exemple, avec des ecchymoses au front, d'énormes bosses se forment toujours. Cependant, l'os frontal est le plus fort et protège bien le cerveau, donc les conséquences désagréables avec des ecchymoses dans cette zone sont rares.

Inspection du site d'impact et premiers secours

Il est important de diagnostiquer en temps opportun les violations dues à un traumatisme afin de prévenir les conséquences négatives.Vous devrez donc observer le comportement et l'état du bébé non seulement le jour de l'automne, mais également les prochains jours. Pendant cette période, les enfants sont contre-indiqués dans les jeux de plein air, les traumatismes crâniens répétés, les efforts physiques. Aussi, il n'est pas conseillé d'envoyer un enfant étudier ou conduire à la maternelle, il doit être à la maison, sous la surveillance d'adultes.
La capacité de fournir les premiers soins au bébé - 50% de l'évolution réussie de la maladie après la blessure.

En cas de chute d'un enfant, vous devez immédiatement examiner la plaie et déterminer la gravité de la blessure. Peu importe où la tête a frappé (front ou cou), l'essentiel est de déterminer la gravité et de fournir une assistance rapide.

  • Un hématome s'est formé dans la zone meurtrie. Dans ce cas, vous devez immédiatement y appliquer de la glace. S'il n'est pas trouvé dans le réfrigérateur, un récipient froid avec du liquide ou juste un chiffon humidifié avec de l'eau courante fera l'affaire. Gardez la compresse sur votre tête pendant plusieurs minutes, cela aidera à réduire l'enflure et à soulager la douleur..
  • Une abrasion est apparue pendant l'accident vasculaire cérébral et le sang en coule. Prenez un coton-tige et faites-le tremper dans du peroxyde d'hydrogène. Traitez soigneusement la rayure pour éviter l'infection. Si le sang coule abondamment de la plaie et ne peut pas être arrêté, consultez un médecin.
  • Lors de l'examen de la tête, aucun dommage n'a été constaté. Dans ce cas, vous devez surveiller l'état du bébé et faire attention aux comportements étranges. Il peut devenir de mauvaise humeur, se fatiguer rapidement, dormir longtemps, se plaindre de maux de tête. Ceux-ci peuvent être des signes de commotion cérébrale et d'autres conditions. Si l'état de l'enfant empire, s'évanouit, vomit et vomit, appelez une ambulance.

Après le coup, calmez le bébé et mettez-le dans le berceau. Il a besoin de paix et d'attention. Asseyez-vous à côté de lui, racontez une histoire, faites-lui savoir qu'il ne s'est rien passé de mal et qu'il pourra bientôt courir à nouveau.

Plus important encore, ne laissez pas votre enfant s'endormir pendant plusieurs heures. Cela est nécessaire afin de déterminer la gravité de son état et de remarquer des symptômes alarmants s'ils apparaissent.

Réveillez le bébé la nuit et vérifiez sa coordination. Si pendant plusieurs jours tout va bien avec l'enfant, alors vous pouvez vous calmer, probablement l'ecchymose s'estompe sans complications.

Après vous être cogné la tête, il est utile d'être plus souvent au grand air, essayez simplement d'éviter les jeux actifs. Mieux vaut se promener avec l'enfant dans le parc.

La tête est l'organe le plus important et le plus vulnérable de l'homme. Par conséquent, il doit être traité très soigneusement. Pas étonnant que les boxeurs qui obtiennent le plus de coups de feu dans le ring dans la tête, souffrent de nombreuses maladies du système nerveux et de démence à un âge avancé..

Par conséquent, la tâche des parents est d'avertir l'enfant des chutes et des blessures pendant leur petite enfance et d'expliquer la nécessité de prendre soin de leurs enfants au préscolaire, à l'école primaire et à l'adolescence..

Donc, une bosse sur le front est-elle dangereuse d'un coup chez un enfant?

Si un enfant tombe et se frappe la tête, un premier examen doit être effectué immédiatement. S'il y a un atterrissage dur sur une surface dure, des dommages externes peuvent se produire - abrasions et rayures sur le front. Dans une telle situation, il est nécessaire de traiter avec du peroxyde d'hydrogène. En l'absence de troubles cutanés, l'évaluation des blessures se fait en plusieurs étapes:

  • une bosse indique des ecchymoses des tissus mous de la tête, qui disparaissent le plus souvent chez les enfants en une à deux heures;
  • la zone lésée se développe en un hématome - son apparence indique des dommages vasculaires; cependant, une ecchymose peut également survenir en raison d'une fissure dans le crâne, ce qui est encore plus dangereux pour l'enfant.

Vous devez appeler une ambulance avec une plaie profonde et des saignements graves.

Du froid

Supposons qu'un enfant ou un adulte ait une bosse sur la tête d'un accident vasculaire cérébral. Que faire en premier? Quelques minutes après l'ecchymose, le sang continue de s'écouler des vaisseaux qui éclatent et la bosse grossit. Si le coup était très fort, le gonflement augmente juste devant les yeux.

Tout d'abord, vous devez arrêter l'hémorragie sous-cutanée. Pour ce faire, appliquez du froid sur la zone endommagée. Son effet aidera à rétrécir les vaisseaux sanguins et à réduire l'hématome, ainsi qu'à réduire la douleur. Les outils suivants conviennent à cet effet:

  1. La glace. Si la blessure est survenue à la maison, vous pouvez prendre de la glace dans le réfrigérateur, la mettre dans un sac et l'envelopper dans une serviette. Appliquez un sac de glace sur le site de la blessure. Cette procédure doit être répétée plusieurs fois dans la journée. Au lieu de glace, vous pouvez utiliser des produits du congélateur ou une bouteille d'eau froide.
  2. Compressez à l'eau froide. Il est nécessaire d'humidifier le tissu avec de l'eau froide et de l'attacher à la bosse. Une fois que la compresse s'est réchauffée, elle doit être remplacée. Cette procédure est répétée plusieurs fois..
  3. S'il n'y a rien de froid à portée de main, alors l'huile végétale ordinaire peut aider. Il doit être appliqué sur du coton ou un bandage et appliqué sur le site de la blessure pendant une demi-heure. Avec l'aide d'un tel remède populaire, l'apparition d'une bosse peut être complètement évitée si le coup n'était pas trop fort.

Le froid doit être appliqué le premier jour après la blessure.

Symptômes concomitants après un en-tête

Avec un coup de tête pas trop fort, il peut ne pas y avoir de symptômes concomitants du tout. Avec une chute infructueuse chez un enfant, les manifestations suivantes sont possibles:

  • rougeur de la peau;
  • une plaie ou une abrasion;
  • bosse - un gonflement de 3 à 5 centimètres se forme sur le site de l'impact, avec une taille plus grande, l'intervention d'un médecin est nécessaire;
  • hématome - bleuissement de la peau causé par des lésions vasculaires; contrairement à la bosse, l'ecchymose n'apparaît pas instantanément, mais 1-2 heures après l'impact;
  • douleur dans un endroit meurtri, qui augmente avec la pression sur elle;
  • dans certains cas, après avoir touché le front le 2-3ème jour, l'enfant peut apparaître bleu sous l'œil, sur lequel une bosse a été bourrée.

Exposition à la chaleur

Le froid est un premier secours pour les bosses sur la tête d'un coup. Comment traiter davantage l'hématome? Beaucoup de gens sont limités uniquement aux compresses froides le premier jour. Ce n'est pas sufisant. Le deuxième jour, le point douloureux doit être réchauffé. Sous l'influence de la chaleur, le gonflement disparaît et la bosse commence à se résoudre.

Vous pouvez attacher un œuf à la coque chaud à l'ecchymose. Le sel convient également, chauffé dans une casserole et enveloppé dans un chiffon. Ne pas utiliser de compresses trop chaudes pour ne pas brûler la peau déjà blessée.

Les jours suivants, le cône est traité avec des onguents de pharmacie ou des remèdes populaires.

Autres actions contre les ecchymoses

Si, pour la première fois par jour, la méthode la plus correcte et la plus efficace est l'exposition au froid, les actions doivent viser à réchauffer avec précision le lieu de l'impact. La chaleur aidera à se débarrasser de l'enflure, à soulager l'enflure, à la suite de quoi la masse se résoudra et disparaîtra.

Le sel chauffé retient la chaleur pendant longtemps. Envelopper dans un tissu peu dense, vous devez garder la compresse dans un endroit douloureux. Un œuf à la coque restera également chaud pendant longtemps et peut être utilisé pour la nidification..

Comment oindre la bosse sur la tête d'un coup après les premiers soins? Dans les pharmacies, vous pouvez acheter divers remèdes locaux contre les ecchymoses. Examinons certains d'entre eux:

  1. "Troxerutin." Il s'agit d'un médicament en forme de gel qui aide à absorber l'enflure après une ecchymose. Le produit est bien absorbé par la peau, mais il n'est pas recommandé de l'appliquer sur l'épithélium endommagé. La plaie traitée doit être protégée des rayons ultraviolets..
  2. Troxevasin. Le gel renforce les parois des vaisseaux endommagés et favorise leur cicatrisation. Il réduit l'enflure et soulage la douleur. La bosse doit être traitée avec du gel le matin et le soir.
  3. "Sauveteur". Ce gel arrête la réaction inflammatoire et guérit la zone lésée de la peau. De plus, il possède des propriétés désinfectantes..
  4. "Pommade à l'héparine." L'outil est destiné à lutter contre la thrombose. Cependant, il est efficace dans les cônes sur la tête d'un coup. La pommade agit comme un anticoagulant et favorise la résorption des hématomes..
  5. Lyoton 1000 Ce gel a également des propriétés anticoagulantes et dissout la masse sanguine sous la peau après une ecchymose..
  6. Mirralgin. L'outil est un baume à base de plantes. Il améliore la circulation sanguine dans les tissus endommagés, soulage la douleur et l'enflure. Ce remède à base de plantes inoffensif est particulièrement indiqué pour les jeunes enfants..

Ces médicaments doivent être utilisés jusqu'à disparition complète des cônes. Le traitement peut prendre une période différente, selon le degré de blessure..

Traitement éducatif chez les enfants et les adultes

S'il y a une légère ecchymose à la tête et qu'une bosse apparaît, le traitement est effectué à domicile. Dans les cas graves et avec des dommages importants, consultez un spécialiste dès que possible.

Aide à domicile

Dans ce cas, l'aide d'urgence consiste à appliquer du froid sur la zone affectée. Il aide à soulager la douleur et favorise la résorption du sang, ce qui entraîne une diminution de la taille de la bosse. Pour ce faire, utilisez les moyens suivants:


La glace. Il peut être sorti du congélateur ou emporté en hiver dans la rue. Appliquez des morceaux de glace sur le site de la blessure pendant 15 minutes, après l'avoir préalablement enveloppé dans un chiffon. Il est important de ne pas surexposer, car une exposition prolongée au froid entraîne la mort des cellules de la peau.

  • En l'absence de glace, vous pouvez refroidir la blessure en utilisant un chiffon imbibé d'eau froide ou de gaze. Une telle compresse est périodiquement changée, l'empêchant de se dessécher..
  • Bouteille remplie d'eau. Il doit être attaché à la bosse et conservé environ une demi-heure.
  • Bouteille d'eau chaude remplie de glace ou d'eau.
  • Un morceau de viande congelée.
  • Article en métal froid (par exemple, cuillère à soupe, tasse en fer).
  • Tous ces fonds doivent être appliqués à l'ecchymose sur la tête immédiatement après l'impact. Ils soulagent la douleur, réduisent l'enflure et aident à réduire la bosse. Le lendemain, l'utilisation du froid est inacceptable. Pour que la bosse passe, vous devez utiliser ces méthodes folkloriques:

      Compresse de sel chaude. Il est chauffé et appliqué sur le cône jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Dans le même but, utilisez un œuf à la coque.


    Application de teinture d'herbes médicinales (millepertuis, camomille, calendula) sur le site de l'ecchymose.

  • Huile végétale (tournesol, olive). Ils humidifient un morceau de tissu et s'appliquent sur la bosse pendant une demi-heure. Il supprime l'enflure et les rougeurs..
  • L'alcool et l'iode. Ils sont mélangés dans un rapport de 1: 1 et appliqués sur la bosse.
  • Infusion de camphre sur la vodka. 10 g de camphre et 500 ml de vodka sont mélangés et insistés pendant plusieurs jours. Après avoir humidifié un morceau de coton dans cette teinture et appliquer sur la bosse pendant une heure.
  • Un mélange d'iode, de jus de citron (1: 2) et de comprimés d'aspirine. Il est placé dans un sac en plastique et enveloppé dans un chiffon chaud. Appliquer ensuite dans un endroit meurtri.
  • Ces fonds n'ont pratiquement aucune contre-indication. Ils traitent une bosse en toute sécurité, même chez un enfant. Si elle est utilisée correctement, l'éducation devrait passer dans 3-5 jours.

    Exposition aux médicaments

    Il existe des médicaments qui aident à résoudre la bosse et à éliminer les symptômes qui l'accompagnent (douleur, gonflement, rougeur). Ils sont prescrits pour un usage externe sous forme de pommade ou de gel. Attribuez ces médicaments:

      Onguents à base de Troxérutine (une substance semi-synthétique utilisée dans le traitement des maladies veineuses). C'est Troxevasin, Troxerutin. Ils ont de telles actions:

  • anti-inflammatoire;
  • décongestionnant;
  • antioxydant. Ils réduisent la fragilité des vaisseaux sanguins, augmentent leur tonus et soulagent également l'inflammation. L'outil est appliqué en couche mince 2 fois par jour. Il est interdit d'utiliser avec des blessures à la tête ouverte.
  • Pommade à l'héparine. Il est absorbé très rapidement dans la peau, favorise la résorption des caillots sanguins, réduit la douleur. Utilisez une pommade 2-3 fois par jour en externe.
  • Sauveteur ou guérisseur. Ce sont des médicaments complexes composés d'ingrédients naturels. Ils ont un effet cicatrisant, antimicrobien et calmant général. Ils sont prescrits pour les plaies, les ecchymoses, les abrasions, les brûlures. La pommade est appliquée sur la bosse, après absorption complète, la procédure est répétée.

    Pour le traitement des cônes sur la tête, il existe de nombreuses méthodes qui peuvent être utilisées à la maison. Ce sont des remèdes populaires ou des médicaments. Lors du choix d'un remède pour traiter une bosse qui apparaît après un traumatisme crânien, il convient de prendre en compte l'âge du patient, le degré de contusion de la tête, ainsi que l'état général de la personne. Lorsque les symptômes s'intensifient, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, car une ecchymose à la tête peut provoquer des pathologies dangereuses.

    Remèdes populaires

    Les cônes sur la tête d'un coup peuvent être guéris à l'aide de remèdes populaires. Tout le monde connaît les propriétés cicatrisantes de l'aloès et du jus de Kalanchoe. Une compresse peut être fabriquée à partir de ces plantes pour aider à réduire l'enflure des tissus. Il est nécessaire de prendre une feuille d'une plante, d'enlever la couche supérieure, de la mettre sur un point sensible, puis de la recouvrir d'un film et de coton. Maintien de la compression pendant environ 2-3 heures.

    Vous pouvez utiliser les feuilles de chou ordinaire. Ils doivent être écrasés et bouillis dans du lait. Ensuite, placez la masse sur une serviette ou un chiffon et attachez-la au site de l'ecchymose. La compresse est maintenue pendant environ 1 heure. Ce remède aide à soulager l'enflure..

    Les cônes sur la tête d'un coup chez l'adulte peuvent être traités avec un mélange d'iode et d'alcool (rapport 1: 1). Cet outil est particulièrement utile pour les œdèmes de couleur bleuâtre et rosâtre, accompagnés d'hémorragie sous-cutanée sévère..

    Plantes pour ecchymoses

    Chou

    C'est un excellent outil thérapeutique pour aider à traiter l'enflure et les ballonnements après un AVC. Tout d'abord, ses feuilles fraîches doivent être hachées. Pour cela, il est préférable d'utiliser un hachoir à viande. La masse résultante doit être placée dans un petit volume de lait et cuire un peu. Ensuite, vous devez retirer le chou sur une serviette et appliquer la compresse de guérison chaude résultante sur la bosse pendant 1 heure. Ensuite, lavez la zone endommagée..

    Thym

    Cette plante a des propriétés cicatrisantes et gonflantes. Son autre nom est le thym rampant. Ses feuilles fraîches doivent être appliquées à l'endroit où la bosse est sur la tête après l'impact. On pense qu'une plante médicinale contribue même à la restauration de la mémoire, si sa décoction est utilisée pour frotter la tête.

    Armoise

    Dans une situation meurtrie, le jus de la plante aide efficacement. Pour l'obtenir, l'herbe doit être soigneusement broyée. Le jus libéré doit ensuite être soigneusement appliqué sur la zone meurtrie..

    Écorce de chêne et fleurs de marguerite

    De ces composants, vous devez faire une poudre. Son montant doit être égal à une cuillère à soupe. Ensuite, vous devez préparer une composition saturée, verser la poudre avec un verre d'eau bouillante. Infusez la solution pendant une demi-heure. Un morceau de tissu imbibé du liquide résultant est appliqué sur l'ecchymose et les effets du coup disparaissent plus rapidement.

    Conséquences possibles

    Il faut se rappeler qu'une bosse sur la tête d'un coup est loin d'être toujours un phénomène inoffensif. En effet, dans le crâne se trouve le cerveau, de nombreux vaisseaux et nœuds nerveux. Les dommages à ces structures anatomiques peuvent entraîner de graves conséquences:

    • commotion cérébrale;
    • fracture du crâne;
    • rupture des vaisseaux cérébraux.

    Il est important de se rappeler que les blessures graves à la tête entraînent souvent de graves dysfonctionnements du système nerveux central. Avec de telles pathologies, un traitement à long terme est souvent nécessaire. Par conséquent, tout le monde devrait savoir dans quels cas une bosse peut être dangereuse..

    Quand un médecin a besoin d'aide

    Il est nécessaire de consulter un médecin si la bosse sur la tête après un coup ne passe pas dans la semaine. Si l'œdème ne disparaît pas pendant une longue période, cela peut indiquer un traumatisme du tissu osseux.

    Il est urgent de consulter un médecin si un enfant ou un adulte présente les symptômes suivants:

    • douleur dans la tête et le cou;
    • vertiges;
    • nausée et vomissements;
    • déficience visuelle;
    • strabisme;
    • l'écoulement de sang ou de liquide léger du nez ou des oreilles;
    • une augmentation de la douleur;
    • troubles de la parole et de la conscience;
    • douleur aggravée en tournant la tête;
    • attaques convulsives;
    • saignement d'une plaie qui ne s'arrête pas pendant plus de 10 à 15 minutes.

    Ces signes d'avertissement peuvent indiquer une blessure grave à la tête. Il est nécessaire de coucher le patient, d'appeler une ambulance et avant l'arrivée des médecins pour contrôler sa conscience et sa respiration.

    S'il y a des signes, cela vaut l'alarme?

    En plus d'examiner le site de la blessure, l'état général de l'enfant doit être évalué. Si un bébé frappe à une porte ouverte et pleure, cela ne signifie pas que la blessure est grave. Les enfants ont souvent peur d'un coup inattendu, vous devez donc essayer de calmer et de distraire le bébé. Cependant, une commotion cérébrale, une fissure dans le crâne peuvent être les conséquences d'un accident vasculaire cérébral.

    Il est important de ne pas paniquer, mais de prêter attention aux symptômes suivants:

    • Élèves. Leur taille doit être la même, si l'un est plus petit que l'autre - il y a une commotion cérébrale.
    • Comportement inhabituel du bébé. Si le bébé est trop lent après la chute, il commence à bâiller, il le rend somnolent, il y a une perte de conscience à court terme - il doit certainement être montré au médecin.
    • Un autre signe de commotion cérébrale est la nausée et les vomissements (plus dans l'article: les principaux signes de commotion cérébrale chez les enfants). Chez un petit enfant, ce symptôme peut se manifester par régurgitation, il se révélera provenir de la nourriture.
    • Il est nécessaire de mesurer le pouls chez le bébé - il devrait être à moins de 100 battements par minute, chez le bébé - 120. Ralentissement des battements cardiaques - une alarme.
    • Une fois que le bébé a frappé son front, sa température peut augmenter. Cette situation nécessite également de contacter un spécialiste. Pour exclure une fissure dans le crâne, le médecin peut vous conseiller de prendre une radiographie de la tête. Le pédiatre enverra également un neurochirurgien et un ophtalmologiste pour consultation.
    • Certains médecins déconseillent de coucher immédiatement le bébé, même s'il est temps de dormir. Cette recommandation est due au fait que pendant l'éveil, il est plus facile d'observer l'enfant afin de voir les déviations de son comportement dans le temps. Il vaut la peine d'essayer de le distraire de ce qui s'est passé et de regarder de plus près le comportement du bébé.

    La bosse est-elle toujours associée à une ecchymose

    Un cône mou après avoir frappé la tête n'est pas dangereux s'il n'y a aucun signe de traumatisme au cerveau ou aux os du crâne. Il est important de se rappeler qu'un hématome contusionné n'a jamais une structure solide. Si la bosse ressemble à un phoque, elle n'est probablement pas associée à un coup.

    Très souvent, les gens associent des tumeurs à la tête au fait qu'elles se blessent accidentellement. Cependant, ces cônes peuvent avoir une origine complètement différente..

    Les formations suivantes peuvent se produire dans le front et le cuir chevelu:

    1. Athéromes (wen). Ils ressemblent à des boules remplies de contenu gras. Le wen suppuratif peut être douloureux.
    2. Hémangiome. Cette tumeur des vaisseaux sanguins est très similaire à une bosse après une ecchymose. Cependant, un tel néoplasme a une couleur plus intense qu'un hématome normal.
    3. Fibrome. La tumeur est constituée de tissu conjonctif et est bénigne. Une blessure peut entraîner une dégénérescence maligne.
    4. Lymphadénite Chez les enfants atteints d'inflammations, les ganglions lymphatiques s'élargissent souvent. Ils ressemblent à des bosses douloureuses rougies. Habituellement situé à l'arrière de la tête ou derrière les oreilles..

    L'apparition d'une bosse sur la tête ne doit pas être associée uniquement au coup. Beaucoup des néoplasmes ci-dessus nécessitent une ablation chirurgicale. Par conséquent, si vous n'êtes pas sûr que la bosse est causée précisément par une ecchymose, vous devez contacter un spécialiste. Seul un médecin peut déterminer la cause exacte de la tumeur..

    Que faire si la bosse ne passe pas

    Si la consolidation ne passe pas pendant un traitement complexe, l'hématome ne se résout pas, le médecin prescrit des tests de laboratoire supplémentaires - une ponction. Cette méthode aidera à identifier les causes d'une telle anamnèse, puis à prendre des décisions pour prescrire un traitement supplémentaire..

    Si la bosse sur la jambe ne passe pas, elle est ouverte chirurgicalement.

    L'intervention chirurgicale aidera à éliminer le sceau et ses conséquences. Cela nécessite une hospitalisation du patient, ainsi qu'une intervention chirurgicale. La période de récupération prend 2-3 mois, n'a pas de conséquences.