Principal / Hématome

Causes et traitement du bruit fort dans la tête

Hématome

Il convient de prêter attention à un tel phénomène s'il est fort, interfère avec l'endormissement, fonctionne normalement et ennuyeux. Il ne faut pas le confondre avec le buzz habituel après être rentré chez lui d'une rue bruyante, qui passe peu à peu, il peut parfois durer jusqu'à deux heures. Les causes et le traitement des bruits forts dans la tête sont un sujet important qu'un spécialiste aidera à traiter..

Causes des acouphènes

De nombreux facteurs peuvent affecter l'apparence du bruit de tête. Cela peut être un surmenage habituel ou une maladie dangereuse - c'est pourquoi il est recommandé de consulter un spécialiste.

Parmi les conditions pathologiques qui sont à l'origine des malaises bruyants dans la tête, on peut distinguer:

  • Changements liés à l'âge dans l'aide auditive de nature involutive.
  • La prise de certaines substances médicinales, après quoi le buzz apparaît comme un effet secondaire - antidépresseurs, médicaments contre les tumeurs, maladies cardiaques et vasculaires, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques ototoxiques, salicylates.
  • Violation de la procédure de transmission d'une impulsion nerveuse à travers les nerfs auditifs - en raison de lésions cranio-cérébrales, d'une inflammation de l'oreille, d'une maladie nerveuse, de troubles circulatoires cérébraux.
  • Vasoconstriction, qui conduit à un mouvement turbulent du sang dans sa lumière - la cause est un rétrécissement de la nature pathologique ou un blocage par des plaques (athérosclérose).
  • Trouble dans le travail de l'appareil vestibulaire - il est responsable de l'équilibre et de la coordination globale dans l'espace.
  • Compression des vaisseaux sanguins dans la colonne cervicale.
  • Hypoxie cérébrale - survient dans un contexte d'insuffisance du système cardiovasculaire, de tumeurs dans le cerveau, de flux sanguin altéré de la région de la tête.
  • Névrose, stress, tension nerveuse.

Quel est le bruit dans ma tête

Il arrive aussi que des sons surgissent définitivement à l'intérieur du crâne, comme «dans le cerveau». Les patients ressentent généralement cette caractéristique clairement, mais avec les raisons pour lesquelles cela peut faire du bruit dans la tête, tout n'est pas si simple. Il est presque impossible d'établir la source du problème à partir des descriptions des sons audibles seuls..

Voici, par exemple, une liste de maladies qui s'accompagnent d'un bruit dans la tête:

  1. Hypotension artérielle.
  2. Hypertension artérielle.
  3. Ostéosclérose, ostéochondrose.
  4. Le manque d'iode, de vitamines dans le corps.
  5. Fractures - crânes, os temporaux.
  6. Névromes, autres néoplasmes.
  7. la maladie de Ménière.
  8. Accident vasculaire cérébral.
  9. Maladies de la partie moyenne de l'appareil auditif, son inflammation, y compris chronique.
  10. Diabète sucré, pathologie thyroïdienne.
  11. Schizophrénie, maladies du système nerveux central.
  12. Maladies du cœur, du sang, des reins.

La pratique montre que le bruit dans la tête est le plus souvent déclenché par des problèmes vasculaires..

Si en même temps des étourdissements et des douleurs dans le cou sont observés, l'ostéochondrose de la colonne cervicale est plus susceptible de se produire. Un bruit pulsatoire avec une sensation de lourdeur dans la tête et une douleur dans la région occipitale est un signe d'hypertension, d'augmentation de la pression artérielle. Certains processus tumoraux se manifestent également d'abord par du bruit dans la tête et des déséquilibres..

Déterminer la source du problème est l'étape la plus critique. Il est impossible de prendre et de regarder à l'intérieur de la tête pour voir la source du bruit.Par conséquent, pour établir le diagnostic, l'équipe de la clinique Tinnitus Neuro s'appuie sur sa riche expérience clinique et son accès à des méthodes d'examen instrumentales modernes.

Le bruit dans la tête accompagne de nombreux problèmes dans le corps, le traitement doit donc viser à diagnostiquer correctement et à éliminer la cause, pas le bourdonnement lui-même.

Seuls un examen et un traitement professionnels peuvent faire reculer un symptôme désagréable.

Drone après chirurgie radicale de l'oreille

Des interventions dans l'oreille sont nécessaires en cas d'otite moyenne avancée. Parfois, les patients se plaignent d'une perte auditive ou de l'apparition d'un grondement dans les oreilles après cette procédure. Ce phénomène est normal. Les conséquences sont dues au fait que lors d'une opération radicale de type classique, l'appareil conducteur de son est endommagé, partiellement ou totalement. Le niveau de sensation de bruit dépendra de la complexité de l'opération et de la négligence de l'otite moyenne..

Symptomatologie

Lors du premier rendez-vous avec le médecin, il est nécessaire de parler le plus clairement possible des symptômes, à savoir la nature et la force du bruit:

  1. Sourd, exprimé.
  2. Sharp, faible.
  3. Permanent, périodique.
  4. Est-ce lié à une certaine position du corps, comment cela change-t-il en se pliant, assis, debout, couché.

Le bourdonnement peut être accompagné de vertiges, d'un assombrissement des yeux, des points noirs apparaissent devant les yeux, une audition, des nausées, une faiblesse, des douleurs dans la tête, les oreilles, le dos et le cou s'aggravent. Lors de l'examen initial et approfondi, ces phénomènes peuvent montrer une blessure à l'oreille, à la tête, une maladie de ces organes et d'autres organes apparentés. Quand ils apparaissent, il est important de ne pas tarder, mais de consulter immédiatement un spécialiste.

Diagnostique

La phase initiale des procédures de diagnostic - lors de la plainte d'un patient concernant le bruit de la tête - visera à identifier les dommages organiques et mécaniques, les dommages aux tissus et aux os du cerveau, du crâne et des appareils auditifs..

Vous pouvez lire sur une variété de raisons de bruit dans un article séparé sur notre site..

Une grande attention est accordée à l'examen médical et au questionnement, mais les techniques instrumentales fournissent également beaucoup d'informations. Cela inclut des événements tels que:

  • Imagerie par résonance magnétique calculée du cerveau (particulièrement pertinente pour une commotion cérébrale suspectée, après de graves ecchymoses)
  • Dépistage par ultrasons - indique des changements pathologiques dans la zone cérébrale de la tête.
  • Électroencéphalographie - corrige la présence de convulsions (messagers de l'épilepsie).
  • Tomographie, échographie de la colonne cervicale.
  • Audiogramme.

Le médecin vous prescrira des analyses de sang et d'urine. Cette étape est obligatoire car aidera à déterminer exactement s'il existe des foyers d'inflammation dans le corps, une suspicion d'oncologie.

Quelques procédures de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires. Dont l'angiographie des vaisseaux est la plus importante - elle indique la présence ou l'absence de vaisseaux rétrécis, leur blocage.

Traitement

Le processus de traitement dépendra de la maladie, de la pathologie ou du trouble identifié dans le processus de diagnostic. Tous les types d'événements sont associés à l'utilisation de certains médicaments - anti-inflammatoires, analgésiques, régénérants. En cas de violations graves de l'intégrité des tissus, des os, de la présence de tumeurs - chirurgie.

Il existe des méthodes modernes, comme une application mobile avec audiothérapie basée sur des diagnostics individuels pour réduire le bruit et retrouver une vie confortable, accessibles via un smartphone.

Causes du bruit dans la tête. Diagnostic des maladies provoquant des bruits pathologiques

De nombreuses personnes sont confrontées à un problème tel qu'un bruit douloureux et fort dans leur tête tout au long de leur vie. Quoi que ce soit - sonner, sourd, tranchant, bourdonnant, grinçant, bourdonnant, crépitant, bruissant, le bruit de l'océan, le hurlement d'une sirène - c'est toujours un sujet de préoccupation pour une personne. De plus, un symptôme désagréable affecte grandement la qualité de vie, ce qui rend impossible de travailler normalement. Et s'il y a un bruit constant dans la tête, les raisons peuvent être les plus graves..

Chaque patient ressent un bruit subjectif différent dans la tête et les oreilles. Beaucoup disent qu'ils font parfois du bruit de temps en temps, d'autres patients ressentent constamment des sons étrangers, mais ne les entendent que la nuit ou en silence, et qui ne les gênent pas du tout, s'ils sont dérangeants, puis très légèrement. Les bruits peuvent être entendus avec les deux oreilles, seulement avec une oreille ou peuvent être entendus dans toute la tête. Pour certaines personnes, la capacité de travail et la vie sont considérablement perturbées en raison d'un tel inconfort.

Les principales causes de bruit dans la tête et les oreilles

Il y a beaucoup de raisons pour le bruit ressenti dans la tête, de la fatigue banale, du surmenage aux maladies dangereuses, telles que, par exemple, les tumeurs cérébrales. Ils identifient les principales causes conduisant à un symptôme désagréable, dont nous discuterons ci-dessous, mais vous ne devez pas effectuer un diagnostic indépendant et vous diagnostiquer vous-même - seul le médecin est compétent en la matière. Ainsi, avec un bruit dans la tête, les conditions pathologiques suivantes peuvent être à l'origine d'un tel inconfort:

  • Violation des processus de perception, de génération ou de transmission des influx nerveux dans l'un ou les deux nerfs auditifs. Un tel bruit est caractérisé par la monotonie et provoque une perte auditive. Les causes de ces manifestations sont des blessures à la tête, des processus inflammatoires de l'oreille et du nerf auditif, une altération du flux sanguin cérébral.
  • Mouvement turbulent du flux sanguin dans un vaisseau rétréci. Ce bruit est ressenti comme pulsatoire, l'intensité des manifestations dépend des indicateurs de la pression artérielle. Causes du bruit - rétrécissement pathologique des vaisseaux sanguins du cerveau, obstruction vasculaire avec plaques athérosclérotiques.
  • Perturbations du fonctionnement de l'appareil vestibulaire, responsable de la coordination et de l'équilibre. Le bruit survient dans le contexte d'un changement brusque de la position du corps, lorsque vous tournez la tête, inclinez.
  • L'instabilité des vertèbres de la colonne cervicale, lorsque les processus vertébraux exercent une pression sur les vaisseaux sanguins. Un tel bruit est constant, une personne s'y habitue et peut ne pas aller chez le médecin pendant une longue période de temps..
  • Hypoxie cérébrale causée par une insuffisance du système cardiovasculaire, une altération de la circulation cérébrale, des formations de volume dans le cerveau (tumeurs bénignes et malignes).
  • Sensibilité individuelle accrue à la sensation auditive du monde. La base de ces bruits sont les états névrotiques et les névroses, le surmenage, le stress, la tension nerveuse.
  • Changements régressifs liés à l'âge dans l'appareil auditif et son innervation.
  • Prendre certains médicaments pour le traitement de diverses maladies dans lesquelles le bruit de la tête dans les oreilles agit comme un effet secondaire - antidépresseurs, médicaments cardiovasculaires, médicaments anticancéreux, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques ayant des effets ototoxiques, etc. Intoxication par une utilisation à long terme ou une surdose de diurétiques signifie, quinine, salicylates.
  • L'effet des téléphones portables et des rayonnements électromagnétiques a été discuté depuis longtemps, de nombreuses études confirment que l'utilisation des téléphones portables entraîne des maux de tête, des acouphènes, une perte auditive, affecte la fonction reproductrice humaine, voire est responsable du développement de tumeurs cérébrales. Voir les effets des téléphones portables sur la santé humaine..

Maintenant dans le monde pour la désignation du bruit subjectif dans la tête, un nouveau terme gagne en popularité - les acouphènes, ce n'est pas seulement un symptôme de bruit, de bourdonnement dans la tête ou les oreilles, mais tout un ensemble de problèmes qui capturent une personne - social, mental, émotionnel.

Environ 5% de la population de la planète actuelle souffre d’acouphènes chroniques, d’abord il apparaît comme un bruit ordinaire, faible et silencieux, résonnant dans les oreilles, puis au fil du temps il s’intensifie, domine, les gens sont obligés d’y prêter plus d’attention, de se concentrer dessus. Avec un bruit accru, la concentration d'attention du patient sur sa maladie augmente, la personne devient de plus en plus impliquée dans ce cercle vicieux.

Devenant victime d'acouphènes, une personne souffre de tension nerveuse depuis des décennies, ce qui conduit à la dépression, à l'insomnie, à l'irritabilité causée par un bruit constant, une personne ne peut pas profiter du silence, elle a des peurs inadéquates, la concentration est perturbée.

En plus de ces raisons, de nombreuses maladies accompagnent le bruit dans la tête:

  • ostéochondrose (voir exercices d'ostéochondrose)
  • ostéosclérose
  • maladies chroniques de l'oreille moyenne
  • rein, cœur, maladie circulatoire
  • carence en vitamines, carence en iode
  • fracture osseuse temporale, lésion cérébrale traumatique
  • tumeur cérébrale bénigne (neurinome acoustique)
  • Maladie de Ménière (voir syndrome de Ménière)
  • perte auditive neurosensorielle chronique et aiguë
  • AVC (les premiers signes d'un AVC chez la femme)
  • méningite (premiers signes de méningite chez l'enfant et l'adulte)
  • processus inflammatoires chroniques,
  • fonction thyroïdienne pathologique
  • diabète et autres maladies métaboliques
  • intoxication par des antibiotiques (toxiques pour le nerf auditif), des médicaments antitumoraux, de la quinine, des diurétiques, des salicylates
  • perte auditive liée à l'âge
  • maladie cardiaque et circulation sanguine,
  • pathologie rénale
  • maladies du système nerveux central
  • schizophrénie
  • hypotension
  • dystonie végétative-vasculaire
  • blessure à la tête

De ce qui précède, il devient clair que les causes du bruit dans la tête sont diverses conditions pathologiques du corps. Pour se débarrasser d'un symptôme désagréable, sa cause doit être éliminée et cela n'a aucun sens d'influencer le bruit lui-même. La recherche des causes du bruit dans la tête et les oreilles doit être entamée le plus tôt possible et doit être effectuée non seulement par le spécialiste ORL, mais également par d'autres spécialistes: neurologue, ostéopathe, cardiologue, endocrinologue, psychothérapeute.

Diagnostic du bruit pathologique

Lorsque le médecin entend les plaintes du patient concernant le bruit dans la tête ou les oreilles, au premier stade du diagnostic, il doit exclure ou confirmer la présence de lésions organiques des départements et des structures du cerveau et de l'aide auditive. Après avoir clarifié l'anamnèse, un plan de mesures diagnostiques est formé. Le volume principal des examens nécessaires:

  • Tests sanguins et urinaires généraux et étroits

Il peut y avoir une forte hémoglobine et des globules rouges dans le sang, indiquant une augmentation de la viscosité du sang, ce qui indique une tendance à la thrombose. Une diminution du nombre de globules rouges est caractéristique de l'anémie qui, en raison de l'hypoxie tissulaire, peut provoquer un bruit dans la tête. ESR élevé - preuve d'un processus oncologique ou bactérien, y compris dans l'oreille, le cerveau. Des changements dans la formule leucocytaire peuvent indiquer un processus infectieux ou tumoral. Une glycémie élevée peut parler de diabète. Qui affecte les vaisseaux de différents calibres, y compris les vaisseaux cérébraux. La biochimie sanguine donne une idée du processus athérosclérotique dans le corps (artériosclérose cérébrale), de l'anémie, de l'insuffisance hépatique et rénale, etc..

  • EEG - exclut les foyers de préparation convulsive, qui peuvent provoquer un bruit dans la tête comme une aura devant les épipresses.
  • ECHO - EEG - méthode de balayage par ultrasons pour détecter les changements pathologiques dans le cerveau.
  • Tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau

Ces techniques modernes vous permettent de détecter les moindres changements dans la structure du cerveau et de l'oreille interne. Mais dans une plus large mesure, ils sont prescrits pour exclure une éventuelle formation de tumeur, qui peut être inférieure à un millimètre de diamètre si elle est située sur le nerf auditif. Ce sont de loin les méthodes les plus précises pour diagnostiquer les causes du bruit dans la tête..

  • IRM de la colonne cervicale

Cette technique de diagnostic vous permet d'identifier les changements dans la structure des disques intervertébraux et des vertèbres elles-mêmes.

Angiographie des vaisseaux alimentant le cerveau et la colonne cervicale. La technique permet de détecter un rétrécissement pathologique des vaisseaux sanguins et des lésions athérosclérotiques des parois du lit vasculaire.

  • Audiogramme, dont l'enregistrement vous permet de déterminer la gravité de la perception auditive dans les deux oreilles.
  • Test auditif. La technique vous permet de déterminer la vitesse des impulsions électriques passant de l'oreille interne aux parties du cerveau.

Dans chaque cas, le patient peut être affecté à des études supplémentaires. Mais, parfois, seulement une ou deux méthodes de diagnostic suffisent pour établir un diagnostic précis. Si la cause du bruit n'est pas dans la tête, les organes et les systèmes sont examinés dont les conditions pathologiques peuvent provoquer la survenue d'un symptôme similaire.

À l'exception des pathologies chroniques et aiguës, le patient est référé à un psychothérapeute, car les causes du bruit dans la tête ou les oreilles peuvent être des conditions telles que la dépression, les crises de panique, les obsessions, etc..

Comment traiter le bruit dans la tête?

Avec le bruit dans la tête, les causes, le traitement sont basés sur les résultats d'un diagnostic approfondi. Bien sûr, seul un médecin peut le prescrire et la tâche du patient est de suivre strictement ce traitement..

Si la cause du bruit est une maladie cardiaque qui modifie le flux sanguin, le médecin prescrit un traitement complet pour restaurer et soutenir le système cardiovasculaire (hypotenseur, médicaments vasculaires, glycosides cardiaques, etc.).

En cas de troubles du travail de l'appareil auditif associés à l'innervation, un traitement médicamenteux est prescrit en combinaison avec la magnétothérapie et l'acupuncture. En cas d'infection de l'oreille interne, provoquant un bruit dans la tête, le traitement implique la conduite d'un traitement antibactérien étiotrope.

Lorsqu'un processus oncologique est détecté dans le cerveau ou les structures de l'oreille interne, une radiothérapie ou une ablation chirurgicale de la tumeur est indiquée en fonction de l'emplacement spécifique et de l'étendue de la lésion détectée. Les deux directions de traitement sont souvent appliquées simultanément..

Avec un bruit constant dans la tête, la cause est souvent l'artériosclérose cérébrale. Découvrez les causes de l'hypercholestérolémie dans le sang dans notre article. L'athérosclérose nécessite un traitement long et complexe - statines, fibrates, séquestration des acides biliaires, thérapie vitaminique (voir Comprimés pour le cholestérol - préjudice ou bénéfice). Un rôle énorme est joué par l'alimentation et l'élimination des mauvaises habitudes (voir Comment réduire le cholestérol sans médicaments).

Comment traiter le bruit dans la tête si la cause est un problème dans la colonne cervicale? Ceci est corrigé par la thérapie manuelle, l'électrophorèse, l'administration de médicaments de préparations vasculaires, l'exécution régulière d'un ensemble d'exercices spéciaux. Les changements dans la structure des vertèbres cervicales peuvent être éliminés rapidement et chirurgicalement. Mais dans ce cas, les risques d'une intervention chirurgicale et l'issue favorable sont toujours évalués.

Si les névroses et autres problèmes du domaine de la neurologie et de la psychothérapie sont à la base des bruits de tête, ils travaillent individuellement avec ces patients. Parfois, un traitement conservateur suffit (psychothérapie, balnéologie, physiothérapie). Si nécessaire, un complexe de médicaments est prescrit (sédatifs, antidépresseurs, tranquillisants, anxiolytiques, etc.).

Avec un état hypoxique du cerveau, des médicaments sont prescrits pour améliorer la circulation cérébrale. Pour les personnes d'âge sénile, ces médicaments sont prescrits pour une utilisation prolongée, parfois même constante..

Prévention du bruit dans la tête

La prévention générale du bruit dans la tête comprend les domaines suivants:

  • Examen médical en temps opportun

Examen médical préventif annuel du montant nécessaire pour chaque tranche d'âge spécifique. Le meilleur traitement est la prévention. Et les maladies identifiées au stade initial sont traitées plus rapidement, plus efficacement et moins cher.

  • Respect des règles d'un mode de vie sain

Cela comprend un mode de travail et de repos rationnel, une alimentation saine et l'absence de mauvaises habitudes. Une excellente prévention du bruit dans la tête est des promenades régulières en plein air. Si vous devez vous asseoir toute la journée dans un bureau étouffant, des armoires périodiques sont diffusées une fois par heure pendant 10 minutes.

  • Prise régulière de traitement prescrit en présence d'une pathologie chronique

Cela est particulièrement vrai pour les patients hypertendus. Très souvent, les patients, se sentant bien, arrêtent brusquement de prendre des médicaments qui, dans certains cas, sont prescrits pour une administration à vie. Et puis suit une crise hypertensive, et peut-être même un accident vasculaire cérébral. Seul le médecin traitant est compétent pour prescrire ou arrêter le médicament.

Le bruit dans la tête peut être le signe de graves problèmes de santé, notamment de tumeurs.

Les causes du bruit dans la tête et les oreilles sont variées - un tel malaise peut être le symptôme d'un grand nombre de maladies. Nous vous disons ce que signifient les bruits de la mer ou le bourdonnement de l'autoroute dans le crâne, et quel traitement sera nécessaire.

Tout d'abord, vous devez comprendre où se trouve réellement le bruit: dans la tête ou dans les oreilles. Si les oreilles ne sont pas le premier jour, alors vous devez vous rendre à l'ORL, afin qu'il vérifie le système auditif et surtout l'oreille interne. Selon les experts, du bruit peut survenir lorsque les follicules pileux situés sur l'oreille interne sont endommagés, ou il peut y avoir une infection qui est arrivée à l'oreille moyenne.

Vous devrez consulter l'oto-rhino-laryngologiste si cela fait du bruit dans votre tête. Encore une fois, les coupables des effets du bruit peuvent être les oreilles moyennes et intérieures. Certes, l'inflammation du premier s'accompagne généralement d'une diminution de l'audition et d'une augmentation de la température, et le second, affecté, par exemple, de la maladie de Ménière, provoquera, en plus de la surdité, des nausées et des vomissements.

Mais ne vous précipitez pas pour avoir peur - le plus souvent, les effets du bruit intracrânien ne signifient pas une perte de santé irréversible, mais sont la réponse physiologique du corps à un stress physique ou émotionnel prolongé. Le bruit dans ce cas est instable, et pulsant à l'unisson avec la pulsation des branches de l'artère carotide interne, il disparaît avec le temps sans aucun traitement.

De plus, un bruit dans la tête peut signaler le stade initial d'une névrose. Cette condition s'accompagne d'une irritabilité, d'une mauvaise concentration et d'un désir aigu de se détendre. Il n'est pas difficile de se débarrasser du bruit et de la neurasthénie: triez la situation qui vous a tellement tendu et faites quelque chose d'agréable et de relaxant.

Beaucoup plus sérieux devrait être porté au «cerveau» bruyant de ceux qui souffrent d'hypertension. Lorsque le bruit apparaît soudainement, et même accompagné d'une augmentation de la transpiration et des rougeurs du visage, cela signifie qu'une crise d'hypertension est quelque part à proximité. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre des pilules qui réduisent la pression artérielle et régulent le tonus vasculaire, mais uniquement selon les directives d'un médecin.

Les experts disent que si la tête est bruyante au moins une fois par semaine au cours des trois derniers mois, voire plus, il est logique de subir alternativement un examen par un thérapeute, un oto-rhino-laryngologiste, puis un neurologue. Cela doit être fait afin d'évaluer l'état de leurs nerfs, vaisseaux sanguins, rachis cervical et peut-être (selon les directives d'un médecin) une tomodensitométrie du crâne. Dans la plupart des cas, les médecins pourront vous éviter des bruits inutiles.

Il est également important de faire la distinction entre le bruit dans la tête et le «jeu» de mélodies calmes ou fortes. Ces derniers sont des précurseurs de la schizophrénie et peuvent être les premiers signaux qu'une tumeur s'est formée à l'intérieur du crâne ou qu'un anévrisme se développe. Chansons obsessionnelles ou passages classiques incessants qui résonnent dans la tête - une occasion de contacter immédiatement un neurochirurgien.

L'apparition d'un bruit dans la tête - un signal de surmenage ou un signe avant-coureur de pathologie?

Le bruit dans la tête est un symptôme courant qui provoque non seulement une gêne, mais aussi un état d'anxiété face à la question de son origine. Et pas en vain. Après tout, les raisons de son apparition ne sont pas toujours inoffensives. Le plus souvent, ils sont l'un des premiers signes du développement de maladies graves des organes auditifs, de problèmes cardiaques, de vaisseaux sanguins et d'autres organes. C'est pourquoi l'apparition de bruit dans la tête et les oreilles est un signal de la nécessité de consulter un médecin afin d'identifier ses causes et, si nécessaire, de corriger l'état.

Types et formulaires

Les acouphènes (le soi-disant symptôme) sont de deux types. Ce sont des bruits subjectifs que seule une personne peut entendre. Et objectif. Ces derniers sont écoutés à l'aide de recherches instrumentales et indiquent le plus souvent la présence de pathologies.

Les manifestations du bruit sont très diverses. Ce sont des sons aigus ou étouffés qui se produisent plus souvent la nuit et empêchent le sommeil. Ils peuvent se manifester sous la forme de:

  • acouphène,
  • grincer,
  • bourdonnement,
  • bourdonnement,
  • sifflant,
  • sifflet,
  • ondulation monotone,
  • coups frappants effrayants ressemblant à des coups de marteau.
Le bruit dans la tête peut se manifester sous forme de bourdonnement

Ces sons et sensations apparaissent avec une périodicité et une durée différentes. Parfois, ce sont des manifestations uniques, mais parfois elles sont de nature paroxystique régulière.

L'intensité croissante du bruit, la durée des manifestations provoquent une concentration croissante de l'attention sur des phénomènes inhabituels, qui deviennent la cause du stress psychologique. En conséquence, des conditions négatives concomitantes apparaissent - irritabilité, problèmes d'endormissement, dépression, dépression nerveuse.

L'occurrence constante de telles manifestations inconfortables incite une personne à déterminer pourquoi elles apparaissent et comment se débarrasser du bruit dans la tête.

Causes des acouphènes

L'activité vitale du corps humain est organisée de telle sorte que pendant le travail des organes internes, des sons somatiques se produisent, qui sont bloqués pendant le processus normal par le bruit de la réalité environnante. Cependant, certains changements dans le corps conduisent à une exacerbation de la perception des sons caractéristiques de l'activité d'organes tels que le rythme cardiaque et le flux sanguin à travers les vaisseaux, c'est pourquoi le bruit dans la tête devient le compagnon constant d'une personne.

Bruit dans les limites normales

Souvent, la cause du bruit dans la tête ou les oreilles est des situations qui ne sont pas liées à des processus pathologiques et ne nécessitent pas de correction de la condition. Dans ce cas, c'est la réponse normale des systèmes du corps, qui ne nécessite pas de correction à l'aide de médicaments. Ils commencent à déranger une personne en raison de:

  • Exposition prolongée au bruit extérieur de l'extérieur. Il peut s'agir de musique forte, de travaux de construction ou de réparation en cours.
  • Les conséquences d'une blessure à l'oreille. Une sensation de congestion et de bourdonnement dans le conduit auditif se produit sur le côté de la tête qui a été traumatisé..
  • Un accident vasculaire cérébral dans la région occipitale de la tête. Avec une blessure mineure, la sonnerie s'arrête en quelques minutes.
  • Un effet secondaire lors de la prise de médicaments. En règle générale, lorsque vous arrêtez de prendre les médicaments, le bourdonnement dans la tête disparaît.
  • Changement des conditions météorologiques. La dépendance aux intempéries de certaines personnes provoque souvent des manifestations d'acouphènes. Bruit dans la tête chez les personnes âgées - un signe clair de sensibilité aux intempéries.
  • Changements soudains de la pression atmosphérique. Bruit et étouffement dans les oreilles en volant dans un avion ou en plongeant sous l'eau - une conséquence des chutes de pression.
  • Surmenage. En plus des sensations douloureuses dans les muscles, un excès d'activité physique peut également provoquer des maux de tête et des bruits de pulsations intenses..

Souvent, un bruit fort dans la tête se produit la nuit ou après le réveil du matin. Si le soir, c'est le résultat d'un surmenage, le matin, sa cause réside dans la privation d'oxygène des organes et la stagnation de la circulation sanguine, conduisant à une privation d'oxygène des organes et des systèmes.

Bruit pathologique

Contrairement au bruit, qui ne constitue pas une menace pour la vie, les acouphènes surviennent en raison de la présence de problèmes de santé importants dans l'histoire du patient. Les maladies suivantes peuvent devenir la cause de bruits pathologiques:

  • ostéochondrose des vertèbres cervicales;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • blessures graves à la tête ou à l'audition;
  • instabilité de la pression artérielle, qui peut conduire au développement d'une crise hypertensive;
  • athérosclérose des vaisseaux sanguins;
  • néoplasmes bénins ou malins dans le cerveau;
  • maladies de l'oreille moyenne et interne;
  • déficience auditive due à des maladies infectieuses;
  • déséquilibre hormonal pendant la grossesse;
  • maladies du système nerveux.
Athérosclérose - une cause possible de bruit dans la tête

Ces maladies elles-mêmes constituent une menace pour la santé et la vie du patient. Le bruit dans les oreilles et la tête, s'il est présent, est l'un des symptômes les plus précoces et les plus prononcés..

Pathologies possibles et symptômes caractéristiques de la manifestation

Si le mécanisme du développement du bruit est provoqué par des processus pathologiques graves, en plus des manifestations inconfortables sous la forme d'une variété de sons, il existe des symptômes d'accompagnement caractéristiques d'une maladie particulière.

Pathologie des organes auditifs

Les dommages à l'oreille interne avec des maladies inflammatoires ou infectieuses provoquent l'activation des analyseurs auditifs, qui, à son tour, se manifeste par les symptômes suivants:

  • excitation spontanée, accompagnée de la transmission de signaux sonores au cerveau;
  • étouffement dans les oreilles;
  • douleur lancinante, aiguë ou paroxystique dans l'oreille;
  • maux de tête intenses;
  • vertiges
  • altération de la coordination des mouvements;
  • sentiments d'anxiété et de peur;
  • troubles autonomes;
  • surdité progressive.

Les symptômes mentionnés ne sont pas spécifiques à une maladie auditive spécifique. En combinaison ou séparément, ils sont observés avec l'otite moyenne, la maladie de Ménière, l'eustachite, l'aérootite, la mastoïdite, l'otosclérose, l'inflammation du tympan et d'autres maladies de l'oreille moyenne ou interne causées par des infections virales ou bactériennes.

Maladie cardiovasculaire

La principale cause de maladie cardiaque réside dans la perturbation du système vasculaire, souvent accompagnée d'une manifestation d'acouphènes. La sténose ou le vasospasme, l'artériosclérose des artères conduisent à des troubles circulatoires et, par conséquent, à une carence en oxygène des organes. La détérioration de l'élasticité et une diminution du tonus vasculaire affectent négativement l'état de l'activité cardiaque et entraînent également une hypoxie cérébrale.

Le bruit dans la tête s'accompagne d'attaques de tachycardie, de frissons, de vertiges. Sentiment de peur, acouphènes, faiblesse générale, augmentation de la pression artérielle sont des symptômes concomitants caractéristiques de la dystonie végétative-vasculaire et d'autres maladies du système cardiovasculaire.

Autres pathologies

Un bruit constant dans la tête est présent dans d'autres maladies. Les symptômes concomitants sont assez divers. Par exemple:

  • la névrose s'accompagne d'une augmentation de la conductivité des influx nerveux dans l'aide auditive, combinée à une concentration sur le bruit environnant et à une augmentation significative de leur perception;
  • avec anémie, en plus du bruit dans les oreilles, un essoufflement, une fatigue, une grisaille de la peau apparaissent;
  • l'hypertension artérielle se manifeste par une combinaison d'acouphènes, d'objets flottants devant les yeux, de maux de tête intenses;
  • en cas de traumatisme crânien, le patient éprouve également de graves maux de tête, des oreilles bouchées, des nausées;
  • les processus tumoraux dans le cerveau s'accompagnent de symptômes similaires;
  • les maladies catarrhales, en plus des symptômes spécifiques, provoquent des sons étranges dans les oreilles et même une déficience auditive.

Toutes les conditions pathologiques mentionnées doivent être traitées sérieusement. L'absence de traitement adéquat peut entraîner de graves complications, notamment l'oncologie et les accidents vasculaires cérébraux, qui augmentent la probabilité de mortalité.

Caractéristiques des acouphènes dans la vieillesse

Les manifestations symptomatiques du bruit dans la tête chez les personnes âgées ne diffèrent pratiquement pas des situations décrites ci-dessus. Cependant, le schéma de maladies plus graves est observé dans le contexte de troubles circulatoires et de progression:

  • changements liés à l'âge dans les vaisseaux sanguins qui provoquent une instabilité de la pression artérielle;
  • hypertension artérielle, accompagnée d'essoufflement, de tachycardie et de pulsations sévères;
  • anémie, provoquant des processus hypoxiques;
  • l'athérosclérose, altérant la circulation sanguine en raison du dépôt de dépôts de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins;
  • changements endocriniens;
  • ostéochondrose.

De plus, dans la tête des personnes âgées, le bruit se produit dans le contexte d'un fonctionnement altéré de l'aide auditive en raison de dommages à ses structures et de problèmes avec l'état de l'appareil vestibulaire. La cause courante du bruit chez les personnes âgées est souvent le bouchon de soufre habituel dans l'oreille.

Diagnostique

L'établissement de la maladie sous-jacente, à cause de laquelle il fait du bruit dans la tête, est la tâche principale des procédures de diagnostic. À cette fin, le patient est prescrit:

  • tests sanguins biochimiques;
  • dopplerographie;
  • Diffraction des rayons X;
  • audiométrie;
  • auscultation;
  • CT et IRM.
IRM - une méthode pour diagnostiquer le bruit dans la tête

Un otoscope est utilisé pour examiner l'oreille externe. Il offre la possibilité de déterminer l'intégrité du tympan et les blessures possibles dans les structures externes..

Thérapies

Seul le médecin traitant répondra à la question de savoir quoi faire et comment traiter la manifestation de manifestations inconfortables. Sur la base des résultats de l'examen diagnostique et établissant la cause exacte du bruit constant dans la tête, le spécialiste choisit les tactiques d'intervention thérapeutique. Le principe principal de la thérapie n'est pas tant d'éliminer le symptôme que de traiter la maladie sous-jacente. Le bruit après son élimination passe sans laisser de trace.

Médicament

Du bruit dans la tête, il n'y a pas de pilules spéciales. Par conséquent, l'utilisation de médicaments est sélectionnée en fonction de la maladie sous-jacente:

  • En cas de violation de l'approvisionnement en sang des organes et des systèmes, des médicaments sont prescrits pour stabiliser la pression artérielle et détendre les parois des vaisseaux sanguins. Vérapamil, lisinopril, nifédipine utilisés avec succès.
  • Les médicaments nootropes sont prescrits pour rétablir l'apport sanguin aux vaisseaux cérébraux. Les plus efficaces d'entre eux sont Cavinton, Actovegin, Cinnarizine.
  • Le médecin aborde de manière sélective la prescription de médicaments sédatifs qui éliminent les manifestations de la dystonie végétative-vasculaire.
  • Avec les pathologies de l'oreille, des anti-inflammatoires, antibactériens, antihistaminiques et antispasmodiques sont utilisés..
Vérapamil - un traitement pour le bruit dans la tête

Pour améliorer le statut immunitaire et améliorer l'état général, le médecin recommande de prendre des complexes vitaminiques. La teneur élevée en vitamines A, E, C et groupe B en eux aide à renforcer le système nerveux, à soulager les tensions, à normaliser le sommeil.

Méthodes folkloriques

Leur utilisation est conseillée sous réserve de la manifestation de bruits dus à une fatigue excessive et à l'absence de maladies graves. Dans ce cas, le bruit peut être traité avec des méthodes simples:

  • Thé vert avec l'ajout de cynorrhodons - un excellent moyen de soulager le stress, d'améliorer le bien-être.
  • Infusion de fleurs de camomille. Le produit a une propriété sédative et anti-inflammatoire, normalise le sommeil..
  • Les thés curatifs à la menthe, au thym, au millepertuis et aux fleurs de pissenlit affectent positivement le système nerveux et éliminent le bruit et les bourdonnements d'oreilles.

La prévention

Le respect de recommandations simples peut empêcher la survenue de manifestations négatives. Parmi eux:

  • Visite médicale obligatoire pour des problèmes de santé.
  • Maintenir un mode de vie sain, impliquant le dosage de la charge et du repos, une bonne nutrition, le rejet des mauvaises habitudes.
  • Élimination des sons excessivement forts.
  • Surveillance de la pression.
  • Limitez la consommation de sel, de café et d'alcool.

Il ne faut pas oublier que le bruit dans les oreilles ou la tête n'est pas seulement une sensation inconfortable. Ce peut être le premier signal du développement de maladies graves. L'accès en temps opportun à un médecin avec l'apparition de bruit dans la région de la tête est la clé d'une élimination réussie du symptôme lui-même et du processus pathologique possible.

Bruyant, tout sonne dans ma tête...

O.V. Amusement
Candidat en sciences médicales, Otoneurologue
Institut de recherche en neurologie RAMS

Dans le corps humain, il y a toujours des conditions pour la sensation de bruit, car pendant son travail, des sons dits somatiques ou vibratoires sont créés. Ils surviennent à la suite de la respiration et du rythme cardiaque, de la contraction musculaire, des mouvements articulaires, de la circulation sanguine dans les vaisseaux, etc. Dans une expression figurative, «un corps sain sonne toujours». Habituellement, une personne n'entend pas ces bruits - ils sont masqués par des sons externes. Les sons somatiques deviennent perceptibles et se transforment en bruits audibles dans certaines circonstances.

Ils peuvent être:
1) une perception accrue du bruit normal;
2) une forte augmentation de ces bruits normaux;
3) l'apparition d'un bruit anormal.

Si dans le premier cas le bruit n'est ressenti que par le patient (bruit subjectif), alors dans deux autres circonstances, d'autres peuvent l'entendre (bruit objectif). Le bruit objectif est moins courant que le bruit subjectif. Elle survient en raison de troubles particuliers accompagnés de contraction mécanique ou de vibrations. L'origine d'un tel bruit est généralement compréhensible, et la nomination d'un traitement spécifique peut entraîner sa disparition complète. Les causes les plus courantes de bruit objectif sont la pathologie vasculaire et musculaire. Les souffles musculaires et vasculaires ont des caractéristiques assez caractéristiques. Les bruits vasculaires sont constants, synchrones avec le pouls, changent d'intensité (jusqu'à la disparition) lorsque les vaisseaux sont serrés. Changer la position de la tête (corps) peut entraîner un changement d'intensité, l'apparition ou la disparition du bruit. Une augmentation du bruit vasculaire est souvent observée lorsque la pression artérielle augmente..

Le bruit musculaire n'est pas lié au pouls, il est moins constant. Les troubles neuromusculaires font le plus souvent du bruit comme la morue d'une sauterelle, le battement des ailes d'un papillon. Les patients peuvent également décrire ce bruit comme un «clic» ou un «éclatement de mitrailleuse».

Le diagnostic primaire du bruit objectif est réalisé sur la base de l'auscultation (écoute) des os du crâne à l'aide d'un phonendoscope.

Le bruit subjectif est une sensation auditive pathologique qui se produit dans l'oreille ou la tête sans stimuli externes évidents, c'est-à-dire sans la participation de l'environnement extérieur. Le bruit subjectif peut être perçu comme une sonnerie, un grincement, un bruissement, un bourdonnement, un bourdonnement, le bruit de l'océan, le hurlement d'une sirène, un crépitement, etc. Un patient peut avoir des bruits de qualité différente, simultanément ou indépendamment les uns des autres. Ils sont entendus avec une seule oreille, avec les deux oreilles, ou entendus dans toute la tête..

Une sensation de bruit subjectif peut survenir avec des dommages à l'analyseur auditif à n'importe quel niveau, mais le plus souvent, elle est observée avec une pathologie de la cochlée.

Il existe une hypothèse selon laquelle un bruit subjectif se produit lorsque les cellules sensibles de l'analyseur auditif sont activées spontanément en raison d'une sorte de dommage. Une telle excitation spontanée qui simule un signal sonore est transmise par le nerf auditif au cerveau. Le cerveau essaie de déchiffrer ce signal et de donner un sens acceptable à cette impression auditive. Mais comme ces signaux ne portent aucune information sur le monde qui les entoure, ils sont automatiquement perçus comme des signes de danger et semblent effrayants, sinistres. Beaucoup se sentent complètement impuissants face à ces sons douloureux. Les gens peuvent littéralement paniquer, surtout au début de leur apparition.

Mais à quel point le bruit de l'oreille est-il dangereux? Peu importe à quel point il est désagréable et interfère avec la vie normale, l'impact du bruit subjectif sur une personne n'est pas une menace pour la vie. Il existe très peu de maladies vraiment dangereuses qu'un médecin peut et doit détecter ou exclure. Par exemple, une tumeur du nerf auditif. Les craintes d'une éventuelle détérioration de l'état général sont justifiées. La dépression, accompagnant souvent un bruit subjectif, conduit à l'isolement social, au manque de stimuli de vie, à une diminution de l'activité physique et de l'immunité.

Une cause fréquente d'acouphènes est l'endommagement de l'analyseur auditif dû au bruit externe - c'est environ 30% des cas.

D'autres raisons possibles sont:
• perte auditive neurosensorielle aiguë et chronique
• perte auditive liée à l'âge
• La maladie de Ménière
• neurinome acoustique (une tumeur du nerf auditif)
• traumatisme crânien avec ou sans fracture de l'os temporal
• intoxication par des antibiotiques ototoxiques (toxiques pour le nerf auditif), des diurétiques, des salicylates, de la quinine, des médicaments antitumoraux
• maladies inflammatoires chroniques de l'oreille moyenne
• maladie cardiaque et circulation sanguine, rein
• maladies métaboliques (par exemple diabète)
• changements dégénératifs de la colonne cervicale, etc..

La recherche de la cause du bruit doit être entreprise le plus tôt possible. De plus, non seulement l'oto-rhino-laryngologiste, mais aussi les médecins d'autres spécialités devraient traiter avec le patient, car seule la pointe de l'iceberg se trouve dans l'oreille interne.

Le bruit subjectif peut se manifester de différentes manières. Beaucoup de gens parlent de bruits intermittents ou constamment présents qu'ils entendent en silence ou la nuit, mais qui en même temps n'interfèrent pas ou ne dérangent pas très peu, tandis que d'autres patients sont gravement inquiets à cause de ces bruits obscurs.

Les médecins utilisent le terme acouphène pour désigner le bruit subjectif. Cela comprend non seulement le bruit dans les oreilles ou la tête, mais l'ensemble des problèmes connexes - mentaux, émotionnels, sociaux. Jusqu'à 5% de la population mondiale souffre d'acouphènes chroniques. Les acouphènes chroniques surviennent lorsque les acouphènes habituels très calmes s'amplifient et deviennent dominants. Une personne fait de plus en plus attention à lui et, à mesure que le bruit s'intensifie, il est fixé sur cette maladie. Le stress nerveux causé par un bruit constant et l'incapacité à profiter du silence conduisent à l'insomnie, à l'irritabilité, à une attention réduite et à des peurs inexpliquées.

Il a été constaté que dans la plupart des cas, les manifestations initialement fortes d'acouphènes se ramollissent progressivement, au cours des 6 à 20 mois suivants. Au fil du temps, la maladie est perçue de façon moins aiguë et provoque moins de stress et de stress, et le sommeil et le bien-être général sont établis.

Le traitement des acouphènes nécessite les efforts combinés d'un médecin et d'un patient. Il n'est pas facile de choisir un médicament ayant une activité "de suppression du bruit", car il est impossible de mesurer objectivement les paramètres de bruit. Néanmoins, parmi les médicaments ayant un effet "antibruit", les médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans l'oreille interne et le cerveau sont bien établis. Ce sont le tanakan, le betaserk, le trental, le vazobral. Le composant actif de Betaserk est le chlorhydrate de bétahistine, une substance qui affecte spécifiquement les récepteurs de l'histamine dans le cerveau et l'oreille interne. Ces dernières années, il a été démontré de façon convaincante que Betaserc améliore la microcirculation et augmente le flux sanguin dans l'artère principale et les vaisseaux de l'oreille interne, et réduit également l'excitabilité des neurones des noyaux vestibulaires. Ces propriétés font du médicament l'un des médicaments de choix pour le traitement des acouphènes et des étourdissements d'origines diverses. Très efficace dans cette catégorie de patients, le Tanakan est un médicament naturel bien connu de beaucoup. Selon les résultats de plus de 200 essais cliniques menés dans les principales cliniques du monde, Tanakan réduit considérablement la gravité des symptômes de l'insuffisance cérébrovasculaire tels que les étourdissements, les acouphènes et le bruit de la tête, améliore la mémoire et l'attention, restaure les performances, améliore la qualité de vie.

De plus, une place importante est accordée au diagnostic et au traitement des troubles psycho-émotionnels accompagnant les acouphènes. La psychothérapie joue un rôle important à la fois dans l'élimination des causes des acouphènes et dans le soulagement du stress causé par celui-ci..

Le masquage des acouphènes avec des prothèses auditives ou des masques contre les acouphènes ou une combinaison des deux appareils (dispositifs spéciaux contre les acouphènes) sous-tend le traitement des acouphènes dans les pays anglo-saxons. De tels dispositifs sont très efficaces pour la suppression partielle et complète du bruit subjectif. L'efficacité du traitement avec des appareils atteint 50%.

Lors du traitement de cette pathologie, il est habituel de suivre une approche intégrée - combiner différentes méthodes de traitement (pharmacothérapie, physiothérapie, psychothérapie, utilisation d'appareils).

Un acouphène doit consciemment éviter tout ce qui entraîne une augmentation des acouphènes ou une mauvaise santé. L'objectif du patient devrait finalement changer de "Que puis-je faire contre le bruit qui me hante?" dans "Que puis-je faire pour moi?" Il est nécessaire de développer une nouvelle façon de penser positive..

Pour faire face avec succès aux acouphènes, le fait suivant doit être reconnu: le problème ne disparaîtra probablement jamais complètement, cependant, en utilisant une approche intégrée de son traitement, les symptômes peuvent être si soulagés que la maladie cesse de dominer l'esprit du patient. Les acouphènes se transformeront simplement en l'un des sons quotidiens environnants.

Bruit dans la tête et les oreilles

Chaque personne a probablement ressenti un bruit dans la tête et dans les oreilles. Les patients le décrivent comme un grincement, une sonnerie, un bourdonnement et d'autres sensations désagréables. Cette condition survient rarement pour des raisons physiologiques et est plus souvent un symptôme d'avertissement qui nécessite une attitude plus prudente envers votre santé et des conseils de spécialistes..

Types et classification

Dans le corps humain, les organes internes fonctionnent constamment et les processus de la vie ne s'arrêtent pas. Pendant cela, des sons somatiques se produisent qui sont normalement inaudibles, car ils sont interrompus par des bruits environnementaux. Cependant, dans certaines conditions, les bruits somatiques deviennent plus distincts. Un bourdonnement dans la tête peut être provoqué par:

  • perception aiguë des sons internes (battements cardiaques, respiration et autres similaires)
  • l'apparition de bruits qui ne sont pas normaux
  • amplification du son des bruits corporels standard

Dans des conditions pathologiques, du bruit est entendu même par une personne debout à proximité. Cependant, le plus souvent, les sons de la tête et des oreilles sont subjectifs et se produisent dans des troubles accompagnés de vibrations ou de contractions mécaniques. Ce bruit interne est appelé le terme «acouphène», qui est utilisé indépendamment de la façon dont le patient décrit son inconfort. Les acouphènes ne sont pas un diagnostic, mais un symptôme qui peut survenir dans de nombreuses maladies.

Selon différentes classifications, le bruit peut être:

  • Objectif (écouté par des instruments médicaux) ou subjectif (seul le patient entend)
  • Le principal symptôme (pour les maladies de l'oreille) ou supplémentaire (une manifestation d'autres pathologies)
  • Basse fréquence ou haute fréquence

Selon l'intensité, la manifestation d'un symptôme est classée en étapes:

  1. Son silencieux, pas d'inconfort
  2. Bruit faible qui irrite le patient
  3. Un son constant qui interfère avec le sommeil et le repos
  4. Sons forts qui provoquent l'agressivité et le handicap

Symptômes

La description standard des acouphènes est l'acouphène. Cependant, en plus de sonner, le patient peut ressentir une sensation de grincement, de bruissement, de bourdonnement, de bruit d'eau, de morue, de bruissement, de bourdonnement. Dans le même temps, le patient peut se plaindre d'une sensibilité accrue au son ou, inversement, d'une perte auditive. Parfois, un symptôme provient d'une oreille, parfois - en même temps des deux. Pi éliminant la cause profonde de l'inconfort disparaît.

Les causes

Les acouphènes surviennent pour diverses raisons. Certains d'entre eux sont des violations temporaires qui peuvent disparaître d'eux-mêmes. D'autres sont des pathologies anatomiques ou fonctionnelles (le plus souvent des structures de l'appareil vestibulaire ou du cerveau). Selon la cause du bruit, il peut s'agir du seul inconfort ou de l'un des nombreux symptômes désagréables..

Les causes du bruit objectif (qui peuvent être entendues par d'autres) sont le plus souvent des dysfonctionnements musculaires et vasculaires. Ces derniers se caractérisent par un changement d'intensité des sons, leur combinaison avec un pouls et une amplification avec une augmentation de la pression artérielle. Dans les troubles neuromusculaires, le bruit n'est pas lié au pouls et ressemble plus à une fissure.

La cause du bruit subjectif est plus souvent l'endommagement de l'appareil auditif. Le mécanisme de la formation de sons inconfortables consiste à activer l'analyseur auditif après tout dommage corporel. L'activation se manifeste sous la forme d'une excitation spontanée, à la suite de laquelle les nerfs transmettent un signal sonore au cerveau. Comme la reconnaissance des informations ne se produit pas, le cerveau perçoit ces impulsions comme un danger. De nombreux patients deviennent émotionnellement stressés et anxieux au premier signe d'un tel bruit..

Pathologie des vaisseaux sanguins et des tissus nerveux

Les pathologies de la structure ou de l'atteinte des vaisseaux cérébraux sont l'une des principales causes d'acouphènes. Souvent, la cause profonde est l'artériosclérose des artères ou leur spasme excessif. En raison du rétrécissement des vaisseaux sanguins, il y a des obstacles au mouvement du sang et de son vortex, et une personne entend un anneau dans sa tête.

Ces maladies surviennent généralement sous une forme chronique, de sorte que le symptôme hante constamment le patient. Au fil du temps, la puissance du bruit peut augmenter et l'état général et les performances du patient peuvent se détériorer. Les acouphènes s'accompagnent souvent d'étourdissements, de troubles de la fonction cognitive et de troubles de la mémoire. Avec les pathologies vasculaires, le cerveau reçoit moins d'oxygène, souffre de famine et fonctionne moins bien, ce qui affecte négativement la qualité de la vie humaine. En l'absence de traitement adéquat, des complications de l'appareil visuel, une diminution marquée des capacités mentales et un vieillissement cutané sont possibles..

Les acouphènes sont également présents dans la dystonie végétovasculaire, dans laquelle les vaisseaux perdent leur tonus et leur élasticité ou sont trop spasmodiques. Le développement ultérieur de la pathologie est similaire au précédent - une nutrition tissulaire insuffisante entraîne une hypoxie cérébrale, un ralentissement de l'activité nerveuse et une détérioration de la qualité de vie du patient. Parallèlement au bruit, une personne éprouve souvent des étourdissements et une perte de coordination..

Névrose

Sous l'influence de facteurs traumatiques, certaines personnes éprouvent une névrose ou d'autres troubles mentaux, qui s'accompagnent de troubles somatiques et autonomes. Dans de telles conditions, la sensibilité de l'appareil auditif augmente, ainsi que les perturbations dans la conduite des influx nerveux. Le résultat est une fixation de l'attention sur les bruits mécaniques normaux et leur audibilité distincte.

Anémie

À première vue, le lien entre le bruit dans la tête et l'anémie n'est pas évident. Cependant, l'anémie est un symptôme de nombreuses maladies qui s'accompagnent d'une privation d'oxygène - l'une des principales causes des acouphènes.

Une diminution de l'hémoglobine entraîne une hypoxie des tissus et des organes, y compris le cerveau. Une privation prolongée d'oxygène perturbe les fonctions cérébrales, contribue à l'apparition d'une faiblesse générale, de vertiges et d'une baisse de la pression artérielle. L'anémie est une affection secondaire qui survient au milieu d'autres maladies. Un bruit dans la tête apparaît à la suite d'une anémie. Vous pouvez suspecter un problème par une combinaison de symptômes:

  • mal de crâne
  • bruit dans les oreilles
  • essoufflement et tachycardie
  • faiblesse et fatigue
  • vertiges
  • pâleur de la peau

De telles conditions nécessitent un traitement urgent, car elles conduisent par la suite à des changements graves et même irréversibles. L'anémie est facilement diagnostiquée après un test sanguin.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Le sang fournit au cerveau des nutriments et de l'oxygène. Il pénètre dans les artères en passant par les canaux de la colonne cervicale. Ici, certains patients ont des crampes ou des vaisseaux sanguins resserrés. En cas de violation de l'apport d'oxygène au cerveau, une personne ressent de l'hypoxie et des acouphènes obsessionnels.

La cause la plus fréquente d'un mauvais approvisionnement en sang est l'ostéochondrose, une condition de troubles dystrophiques dans les disques intervertébraux. La structure et la forme modifiées du disque conduisent à un emplacement incorrect de la colonne cervicale et à une compression vasculaire. Les symptômes qui l'accompagnent sont souvent un engourdissement des doigts, des douleurs dans le cou, des étourdissements. L'ostéochondrose est difficile à traiter et reste souvent avec le patient à vie.

Dans l'ostéochondrose, des violations de l'appareil visuel sous la forme de l'apparition de "mouches" ou d'une détérioration de la clarté de la vision sont possibles. Une caractéristique est un inconfort accru lors des mouvements de la tête.

Intoxication à l'alcool et aux drogues

Certains médicaments ont un effet ototoxique assez fort. Même avec un court traitement, les patients développent une déficience auditive. Il faut être particulièrement prudent avec les antibiotiques et les AINS. Avec une intoxication chronique à l'alcool ou une seule intoxication grave, les produits toxiques qui pénètrent dans le corps affectent la structure du cerveau, ce qui entraîne une hypoxie et une sensation de bourdonnement..

Pathologie endocrinienne

Souvent, les causes du bruit dans la tête sont des troubles endocriniens, en particulier des problèmes de glande thyroïde et de diabète. Le diagnostic final n'est posé qu'après un examen complet du patient et une évaluation des résultats d'un test sanguin. Habituellement, le traitement nécessite de suivre un cours d'iodothérapie, d'ajuster la nutrition et de prêter attention à l'état psycho-émotionnel.

Avec le diabète, les patients souffrent d'hyperglycémie et de troubles métaboliques. Au fil du temps, cela entraîne une altération de la fonction cérébrale, l'apparition d'irritabilité, des troubles du sommeil, des pathologies de conduction nerveuse et des bourdonnements pathologiques dans la tête. L'une des complications connues du diabète est la perte auditive. Le mécanisme exact du développement de la surdité est inconnu, mais on pense qu'il est associé à des dommages aux vaisseaux sanguins et à la malnutrition des tissus..

Maladies de l'oreille interne

Les acouphènes peuvent être causés par des dommages à l'oreille interne ou par la présence de processus infectieux et inflammatoires. Les pathologies sont congénitales ou acquises. Les dommages physiques se trouvent généralement chez les personnes dont les professions sont associées à un bruit constant et fort, ainsi que chez les jeunes qui écoutent de la musique forte avec des écouteurs pendant une longue période.

Les processus inflammatoires entraînent une irritation des structures de l'oreille moyenne et interne, à cause de laquelle une personne se sent étourdie et entend un bruit. La maladie de Ménière s'accompagne d'une augmentation du volume de liquide interne et de la pression dans le labyrinthe. Les premiers symptômes sont l'apparition de sons, des étourdissements et des troubles autonomes, puis une surdité progressive.

Chutes de pression

L'hypertension intracrânienne et courante s'accompagne également d'acouphènes. Les symptômes supplémentaires ici sont des nausées, des pulsations dans les tempes, des douleurs. De telles conditions peuvent être déclenchées par des situations stressantes, une activité physique excessive, l'abus d'alcool ou le tabagisme..

Une diminution de la pression artérielle est également à l'origine de bourdonnements dans la tête. Avec un spasme aigu ou une relaxation sévère des vaisseaux, l'apport sanguin au cerveau est perturbé, ce qui provoque une sensation de pulsation et de bruit. Certaines personnes sont sensibles aux chutes de pression atmosphérique. Dans ce cas, une congestion dans les oreilles ou du bruit peut se produire pendant le vol en avion, parachutisme et même des conditions météorologiques changeantes..

Complications possibles

Les acouphènes indiquent toujours toute violation et ne devraient normalement pas apparaître chez une personne en bonne santé. En l'absence de traitement adéquat, les processus pathologiques qui surviennent avec les acouphènes peuvent entraîner les complications suivantes:

  • stress émotionnel, qui au fil du temps entraîne de l'irritabilité, de la nervosité et une perte de capacité de travail
  • trouble du sommeil
  • troubles de la mémoire et de la concentration
  • fatigue constante
  • surdité
  • la progression de la maladie sous-jacente (propagation de l'infection, problèmes cardiaques et autres)

Quel médecin contacter

Au début, il est recommandé de consulter un thérapeute, un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin écoutera les plaintes du patient et prescrira les tests nécessaires, dont les résultats détermineront la nature du problème et enverront à un spécialiste. Après cela, un neurologue, un cardiologue, un endocrinologue, un vertébrologue et d'autres médecins peuvent s'occuper du traitement, selon la cause du bruit.

Diagnostique

Pour que le diagnostic soit correctement posé, le patient doit informer le médecin de tous les symptômes et caractéristiques de son mode de vie qui peuvent être importants. Il est important de rappeler les cas de nausées, vomissements, vertiges, perte de sensibilité des membres, la présence de facteurs de stress, ainsi que l'incidence d'inconfort. La nature du bruit est également importante (pulsation, monotone, constant, bourdonnement, sonnerie).

Pendant l'examen, le médecin tentera d'entendre un bruit pour déterminer s'il est subjectif ou non. À titre d'examens supplémentaires, les éléments suivants peuvent être prescrits:

Le patient peut subir une audiométrie - déterminer le seuil d'audibilité, ainsi qu'une auscultation avec un phonendoscope. L'examen de la partie externe est réalisé par un otoscope et vous permet d'identifier les caractéristiques structurelles du tympan et de l'oreille externe.

Traitement

Après un examen et un diagnostic approfondis, le patient sera observé par le spécialiste approprié. Le traitement est effectué dans deux directions:

  1. Réduction de bruit
  2. Thérapie de la maladie sous-jacente

En plus du traitement standard, une attitude responsable du patient lui-même est nécessaire. Il doit éliminer au maximum les facteurs provoquants (surcharge physique et émotionnelle, mauvaises habitudes, musique forte et autres).

Traitement, selon l'étiologie:

  • A haute pression. Des médicaments antihypertenseurs, des diurétiques et des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le cœur sont prescrits. La thérapie est généralement longue, peut-être jusqu'à la fin de la vie. Avec des médicaments réguliers, les symptômes des acouphènes disparaissent et la structure du cœur et des vaisseaux sanguins est restaurée.
  • Circulation sanguine altérée. Les causes profondes peuvent être très différentes - des blessures mécaniques à l'athérosclérose. On prescrit au patient des médicaments pour normaliser la tension artérielle et détendre la paroi vasculaire (Nifédipine, Lisinopril, Vérapamil). La place principale est prise par les médicaments nootropes qui rétablissent la microcirculation dans le cerveau, préviennent l'hypoxie, aident à dissoudre les caillots sanguins et à éliminer les plaques athérosclérotiques. Lors de la nomination de médecins, Cinnarizine, Actovegin, des préparations à base de Ginkgo Biloba, Cavinton sont souvent retrouvées. Des médicaments hypocholestérolémiants peuvent également être prescrits..
  • Expériences psycho-émotionnelles. Ici, l'objectif principal est de prendre des sédatifs et des médicaments contre la dystonie végétative-vasculaire. L'effet clinique sera obtenu au moins un mois après le début du traitement. Les médicaments doivent être pris régulièrement et pendant longtemps..
  • Maladies de l'oreille interne. L'oto-rhino-laryngologiste détermine la nature du processus pathologique et la nature de l'agent pathogène. En fonction de cela, des médicaments anti-inflammatoires, des antibiotiques, des antihistaminiques (pour réduire l'enflure), des antispasmodiques (pour dilater les vaisseaux sanguins) peuvent être prescrits. Avec de telles pathologies, un traitement local est autorisé si la maladie est bénigne.

La prévention

Les recommandations aux patients qui ressentent du bruit dans la tête seront les suivantes:

  • Évitez les sons forts
  • Contrôler la pression artérielle, exclure le café, le thé fort, l'alcool, limiter le sel dans la vaisselle
  • Le repos doit être confortable et complet.
  • N'écoutez pas de musique sur un casque
  • Ne vous inquiétez pas du bruit, afin de ne pas augmenter psychologiquement l'anxiété
  • Minimisez le stress et les émotions désagréables

Une sensation de bruit dans la tête est un symptôme plutôt désagréable, derrière lequel de graves pathologies peuvent se cacher. S'il ne s'arrête pas ou réapparaît, vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin. Pour réduire le nombre de crises ou la force des acouphènes, vous devez éviter le surmenage, ajuster votre style de vie et commencer le traitement de la maladie sous-jacente dès que possible.