Principal / Hématome

Dystonie végéto-vasculaire qu'est-ce que c'est en termes simples

Hématome

La dystonie végétative-vasculaire est un syndrome qui affecte divers organes d'une personne. L'impact de cette maladie s'étend aux nerfs périphériques. Avec la dystonie, une personne est perturbée par un grand nombre de symptômes de nature différente. Une telle pathologie survient à l'âge adulte dans 60% des cas. Les enfants et les adolescents sont moins susceptibles de souffrir de la manifestation de la dystonie végétovasculaire - dans 10 à 15% des cas.

Causes de la dystonie végétative-vasculaire

Les conditions préalables les plus probables pour l'apparition d'une pathologie:

  1. Hérédité. Une cause courante de la maladie. Chez les enfants, des signes de VVD sont détectés à l'école. L'occurrence de perturbations dans le corps à cet âge est due au mode de vie de la jeune génération, ainsi qu'aux changements fonctionnels. À l'école, les stress intellectuels élevés augmentent l'instabilité du système nerveux de l'enfant, d'où les perturbations dans le fonctionnement du corps.
  2. Pathologie de la grossesse et de l'accouchement. À la suite de complications pendant la grossesse et l'accouchement, des infections au stade du développement intra-utérin, l'enfant subit des changements dans le développement du système nerveux et de l'organisme entier. Ces raisons incluent: toxicose tardive, maladies infectieuses intra-utérines, naissance rapide, blessure à la naissance.
  3. Perturbations hormonales qui surviennent à différents stades de la période d'âge. Il peut s'agir d'échecs chez les adolescents lorsque le corps de l'adolescent subit un stress énorme et est complètement reconstruit. Et il peut y avoir des changements dans le fond hormonal d'une femme pendant la ménopause.
  4. Les infections Ces maladies affaiblissent le corps humain. Dans le contexte des maladies chroniques, des réarrangements se produisent dans le corps du patient, qui sont à l'origine de l'apparition de symptômes de dystonie végétative-vasculaire.
  5. Faible activité physique. Les professionnels de bureau qui travaillent constamment sur l'ordinateur, font rarement du sport, sont plus enclins à manifester tous les signes de la dystonie.
  6. Mode de vie trop actif et activité physique colossale. Vous ne pouvez pas travailler à la pleine dépréciation du corps - toute activité physique doit être dosée dans des limites raisonnables. Les exercices doivent être progressifs afin de préparer le corps et d'éviter le stress..
  7. Stress, dépression, apathie, chocs émotionnels.

Symptômes de pathologie

Le symptôme le plus courant de la maladie est une déviation de l'activité normale du système cardiovasculaire du corps. En règle générale, une gêne dans le cœur apparaît après le surmenage. La nature de la douleur se distingue par l'individualité de chaque organisme. Certains patients ressentent une douleur douloureuse, tandis que d'autres ont une douleur insupportable, une douleur compressive. Les fluctuations de pression sont que le patient connaît une forte augmentation ou une forte baisse. Ce phénomène est appelé la crise végétative..

L'essoufflement, le manque d'oxygène sont fortement ressentis lorsque le patient est agité. Étant donné que le patient a de la difficulté à respirer, il a constamment besoin d'air frais. Avec l'accès à l'oxygène et un calme relatif, les symptômes du TRI disparaissent pendant un certain temps et la dystonie recule.

  • La fatigue, la faiblesse sont des compagnons courants des maladies du système nerveux central..
  • Violations de la thermorégulation corporelle. Lorsque la température augmente à l'intérieur ou à l'extérieur, certains patients se sentent extrêmement malades. D'un autre côté, il y a des cas où une personne a constamment froid, veut s'habiller plus chaudement. Tout cela est dû au type de dystonie végétovasculaire..
  • Maux de tête et vertiges sévères, jusqu'à évanouissement. Les principaux signes de tels troubles sont les douleurs matinales, qui durent toute la journée et sont difficiles à répondre aux analgésiques. Un tel inconfort peut entraîner des nausées, des étourdissements.
  • Troubles névrotiques. Une personne est perturbée par l'insomnie, les crises de panique. Il peut souffrir de troubles anxieux et avoir du mal à s'endormir. Dans certains cas, l'évolution de la dystonie végétative-vasculaire s'accompagne du développement d'une dépression. L'humeur baisse, le patient peut consacrer tout son temps à des visites chez le médecin, surveiller la pression, la température. Des études montrent que ce symptôme au cours de la maladie est très alarmant, car pour combattre le corps avec la maladie, vous devez vous sentir à l'aise et calme. En cas de telles perturbations dans le fonctionnement du système nerveux, vous pouvez visiter le psychologue Nikita Baturin, qui consultera et aidera à faire face à la restauration des forces internes du corps.

Types de maladie en fonction des syndromes

Les spécialistes distinguent différents types de VSD en fonction des symptômes qui composent un certain type de syndrome.

Syndrome cardiaque

La base des symptômes est la douleur cardiaque. Ce sont des douleurs qui surviennent pendant l'effort physique et des sensations désagréables qui apparaissent pendant le repos. La douleur peut également être douloureuse, éclatante. Avec ce syndrome, une augmentation de la fréquence et un ralentissement du rythme cardiaque peuvent se produire. Le patient est dérangé par des sueurs nocturnes, une arythmie.

La cardialgie est répétée à intervalles réguliers. Ses symptômes s'estompent ensuite, puis s'aggravent. C'est cette nature de l'évolution de la maladie qui indique la présence de troubles complexes chez le patient, appelés VSD. Les symptômes et le traitement de la dystonie végétative-vasculaire dépendent du type de maladie, qui est divisé en fonction de la fréquence cardiaque et d'autres paramètres.

Syndrome de tachycardie

Une différence significative est que cette condition se manifeste chez les personnes à l'âge adulte. Le syndrome se caractérise par une augmentation du nombre de contractions du muscle cardiaque jusqu'à 90 battements par minute. Une personne s'inquiète des signes généraux de fatigue et d'affaiblissement du corps, d'hypertension artérielle.

Syndrome de bradycardie

Avec la bradycardie, une diminution de la pression artérielle se produit. Les patients atteints de ce syndrome ont pâleur, faiblesse, perte de force. Les jeunes souffrent de ce syndrome. Parmi les signes communs indiquant le développement de la maladie, un état émotionnel instable, une apathie constante ou une irritation se détachent.

Syndrome arythmique

Il se caractérise par une arythmie, une violation de la fréquence cardiaque. Le diagnostic de ce syndrome est plus compliqué que les syndromes ci-dessus. Parmi les symptômes communs, il existe des troubles de la glande thyroïde, le développement et l'exacerbation de l'ostéochondrose.

Diagnostic de l'IRR

La difficulté de diagnostiquer cette maladie réside dans le fait que les problèmes psychosomatiques deviennent la cause de la manifestation des symptômes de la VVD. Parfois, les symptômes se manifestent dans le contexte d'exacerbation de maladies du tractus gastro-intestinal et du système digestif. Par conséquent, pour un traitement rapide, il est nécessaire de subir un diagnostic à temps.

Le diagnostic de cette maladie est l'histoire principale d'un médecin. Tout d'abord, ils vérifient l'état du système nerveux autonome. Le médecin a prescrit une électrocardiographie et une cardio-intervalographie.

Pour avoir une vue d'ensemble, le médecin prescrit des tests, envoie le patient pour des consultations avec des médecins de spécialisation étroite: un ophtalmologiste, un neurologue.

La principale méthode de diagnostic de la dystonie végétative-vasculaire est l'exclusion de maladies similaires aux symptômes de la dystonie.

Si le patient se plaint d'une augmentation de la pression, d'une augmentation de la fréquence cardiaque, le patient doit être vérifié pour l'hypertension. Les problèmes respiratoires peuvent être des signes de maladie des voies respiratoires inférieures. Des symptômes psycho-végétatifs explicites indiquent une consultation possible d'un psychiatre pour distinguer les signes de dystonie végétative-vasculaire et d'autres troubles mentaux..

Mesures générales de traitement et de prévention

Pour que le traitement de la dystonie végétative-vasculaire donne des résultats positifs, vous devez prendre des médicaments et changer votre mode de vie. Ce n'est que globalement que les résultats souhaités peuvent être atteints. Dans la lutte contre la maladie, vous devez respecter les règles suivantes.

  1. Le bon mode de travail et de repos. Pour éviter le développement de symptômes de VSD, vous devez éviter les efforts physiques intenses, le travail acharné après les heures de classe. Un sommeil complet, repos non seulement du travail physique, mais aussi du travail intellectuel - tout cela contribue au fonctionnement normal du corps. Un mode de vie sain est le bienvenu: exercice après le réveil, exercice régulier, uniquement au niveau amateur. Avec ce mode de vie, les symptômes de la dystonie disparaîtront progressivement, normalisant le travail de tous les systèmes du corps.
  2. Régime. Le régime alimentaire pour VSD n'a pas de restrictions strictes, mais les principales recommandations doivent être suivies. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation d'aliments épicés et gras, d'alcool de votre alimentation. Le reste consiste à adhérer à une bonne nutrition: manger des aliments en petites portions jusqu'à 5 fois par jour, ne pas trop manger la nuit, manger une grande quantité de légumes frais, fruits, herbes.
  3. Évitez le surmenage et les situations stressantes. Un dysfonctionnement autonome se développe en raison d'un déséquilibre entre les départements du système nerveux. Le VVD est très fortement associé au stress, car ce dernier provoque des dysfonctionnements du système nerveux et de l'organisme tout entier.

Regardez cet exercice et utilisez-le pour vous détendre et soulager les tensions:

  1. Procédures physiothérapeutiques, en particulier la thérapie par l'eau. La base de cette méthode est le facteur d'irritation. Une douche de contraste est une méthode idéale dans laquelle l'alternance d'eau froide et d'eau chaude conduit au tonus musculaire de tout le corps. En outre, les procédures de l'eau qui aident à faire face aux symptômes de VSD comprennent un bain et un bain de contraste.
  2. Traitement des VSD avec des remèdes médicaux ou folkloriques.

Traitement médical

Les médicaments qui peuvent résoudre le problème de cette maladie sont divisés en catégories en fonction des symptômes. Ces catégories comprennent:

  1. Médicaments visant à restaurer l'activité du système cardiaque.
  2. Sédatifs qui ont un effet calmant sur le corps.
  3. Médicaments qui affectent le système nerveux central.

Pour restaurer le bon fonctionnement du cœur, Asparkam et Panangin sont prescrits, ce qui conduit à la normalisation du rythme cardiaque. Les antihypertenseurs sont utilisés pour abaisser la tension artérielle. La vinpocétine est prescrite pour améliorer la microcirculation dans les cellules nerveuses..

Les sédatifs aident à mieux faire face aux expériences, aident à améliorer l'état émotionnel du patient. Ces médicaments comprennent: Corvalol, Novopassit, Aubépine, Valériane.

Les médicaments qui affectent le système nerveux central peuvent avoir différents effets. Chaque médicament est prescrit strictement individuellement. Avec l'insomnie, des somnifères sont prescrits, avec une dépression prononcée - des antidépresseurs. Les médicaments correctement et correctement sélectionnés de ce groupe aident à faire face à l'anxiété, à l'apathie et à restaurer l'état émotionnel du patient.

Remèdes populaires dans la lutte contre les VVD

La médecine traditionnelle connaît un grand nombre de recettes pour le traitement et la prévention des symptômes du VSD. Comment traiter la dystonie végétovasculaire en utilisant la médecine traditionnelle:

  1. Une décoction d'herbes est un mélange d'herbes (aubépine, menthe, agripaume, mélisse), qui sont mélangées et versées avec de l'eau bouillante. Versez une cuillère à soupe de tisane avec un demi-litre d'eau bouillante. Une telle décoction doit être infusée pendant une demi-heure. Prenez le médicament trois fois par jour. Le traitement doit être terminé dans les trois semaines, après quoi faire une pause.
  2. Une solution d'argile avec de l'eau aide à éliminer les toxines. Pour faire un verre, dissolvez une cuillère d'argile dans un verre d'eau tiède. Achetez de l'argile uniquement dans une pharmacie. Prenez la solution pendant une semaine, en réduisant progressivement la concentration d'argile dans l'eau. Avec l'aide d'une boisson, vous pouvez vous débarrasser des scories du corps.
  3. Bain à la moutarde. Pour préparer un bain, diluez 5 cuillères à soupe de moutarde dans de l'eau tiède. Ajouter la masse résultante à un bain avec une température de l'eau atteignant 38–39 degrés. Prenez un bain pendant 7 minutes, après quoi les symptômes du VSD disparaîtront.
  4. Cueillette de petits fruits. Pour préparer la collection, mélangez 20 g de baies différentes: cynorrhodons, barberries, groseilles aux feuilles d'ortie. Verser le mélange résultant avec de l'eau bouillante dans un rapport de 1 à 4. L'infusion résultante est filtrée et consommée avant les repas jusqu'à trois fois par jour.
  5. Le traitement de la betterave aide à se débarrasser du surmenage et des maux de tête débilitants, et aide à calmer les symptômes de la dystonie. Coupez les racines en deux et fixez les moitiés résultantes aux tempes.
  6. L'utilisation de jus de légumes affecte favorablement non seulement la restauration de la fonction autonome du système nerveux, mais améliore également le corps.

Caractéristiques du traitement chez les enfants

Certains enfants dès leur plus jeune âge savent ce qu'est la dystonie végétovasculaire. Cette maladie survient également dans l'enfance. Dans le traitement de la dystonie végétovasculaire pédiatrique, deux principales méthodes de traitement sont utilisées: médicamenteuse et non médicamenteuse. La méthode de traitement non médicamenteux comprend des recommandations générales concernant le mode de vie de l'enfant, un travail et un repos correctement organisés, la récupération et le durcissement du corps.

Méthodes non médicamenteuses

Le traitement des VVD chez les enfants sans médicament implique:

  • respect régulier de la routine quotidienne: sommeil suffisant (au moins huit heures), promenades régulières en plein air jusqu'à deux fois par jour, limitant le temps passé devant la télévision;
  • massage, sa tenue jusqu'à deux fois par an;
  • durcissement;
  • sports actifs;
  • phytothérapie.

Important! Les médicaments sont utilisés pour la dystonie végétative sévère et uniquement sur prescription d'un neuropsychiatre.

Traitement médical

Pour améliorer les processus métaboliques dans les cellules nerveuses, des nootropiques sont prescrits, tels que: Pantogam, Piracetam. En combinaison avec des comprimés et des sirops, des complexes vitamines-minéraux sont prescrits en fonction de l'âge de l'enfant, qui remplissent le corps de minéraux et d'oligo-éléments.

En cas de réactions psychosomatiques sévères, le neuropsychiatre prescrit des antidépresseurs, des antipsychotiques (rexitine, amitriptyline).

La phytothérapie est très populaire dans le traitement des enfants. Pour la préparation des bouillons, le ginseng, l'eleutherococcus, la réglisse, l'agripaume doivent être utilisés. Ces infusions et décoctions ont un effet calmant, réduisent la manifestation des symptômes du VSD.

La dystonie végétovasculaire se caractérise par une variété de symptômes. En termes simples, la dystonie végétative-vasculaire n'est pas une maladie, mais un ensemble de symptômes caractérisant des dysfonctionnements du corps. La chose la plus importante dans le traitement d'une maladie n'est pas d'essayer de diagnostiquer la maladie vous-même, mais de demander l'avis d'un médecin. Un médecin expérimenté prescrira les mesures nécessaires pour poser un diagnostic et donnera des recommandations pour un traitement compétent.
En l'absence de tout écart de santé, une assistance psychologique qualifiée est nécessaire. La santé est entre vos mains.

Les symptômes de la dystonie végétovasculaire

VVD ou dystonie végétovasculaire est un complexe de troubles fonctionnels et s'accompagne d'une variété de signes et de symptômes. Divers organes et systèmes du corps humain souffrent de cette maladie. Les symptômes de VVD sont utiles pour tout le monde à connaître à temps pour déterminer son début. Un fort effet négatif se produit sur l'état du système cardiovasculaire et nerveux.

Qu'est-ce que la dystonie végétovasculaire

La dystonie végétative-vasculaire se manifeste par un grand nombre de signes divers indiquant la formation de certaines maladies qui peuvent lier certains organes entre eux. Un traitement à long terme est nécessaire, mais il est difficile de diagnostiquer et de diagnostiquer la maladie uniquement par le médecin après un examen médical complet, et des tests sont requis.

La maladie de la dystonie végétovasculaire est très dangereuse, car elle provoque des dysfonctionnements dans le travail de divers systèmes corporels:

  • si le cœur a été affecté, un changement de pression se produit, la tachycardie, l'extrasystole, l'arythmie sont perturbantes;
  • lorsque des changements sont observés dans le système respiratoire, le patient est constamment perturbé par un essoufflement, une asphyxie, un bâillement obsessionnel et prolongé apparaît, la respiration devient difficile;
  • des dysfonctionnements de l'estomac peuvent survenir, provoquant une sensation de douleur dans l'hypochondre et l'abdomen, une sensation de nausée, des vomissements, des ballonnements, des éructations, des diarrhées peuvent apparaître, l'acidité diminue ou augmente;
  • le système génito-urinaire est parfois affecté. Le patient commence à s'inquiéter de l'envie fréquente d'uriner, même si presque aucun liquide n'a été utilisé. Des douleurs à l'aine, des brûlures, des démangeaisons sévères, une annexite et une énurésie apparaissent. Les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire chez les femmes adultes ont les éléments suivants: le cycle menstruel est violé, l'infertilité se développe et le risque de fausse couche augmente. Chez les hommes, la prostatite se forme;
  • les symptômes de la VVD, qui ont affecté les vaisseaux sanguins, se manifestent comme suit: sensation de frissons, augmentation de la température des sous-fibres, le froid dans les jambes et les bras perturbe, de fortes bouffées de chaleur se font sentir, la transpiration s'intensifie.

La dystonie végétovasculaire est l'une des maladies les plus désagréables et très dangereuses. Son développement provoque des perturbations dans le travail de presque tout le corps humain, ce qui entraîne la nécessité d'ajuster le mode de vie habituel, le rythme de repos et de travail. Il ne peut être traité qu'avec des médicaments, mais dans les cas les plus graves, des symptômes désagréables persistent.

Types de VSD

Cette maladie, compte tenu des symptômes manifestés, est divisée en plusieurs types:

  1. Type cardial. La maladie peut se manifester par des douleurs aiguës aux coutures, dérangeant dans la région du cœur. Ils surviennent souvent à la fois lors d'efforts physiques intenses et à condition que le patient reste au repos. Souvent, la cardialgie a un caractère douloureux et dure longtemps, peut être répétée avec une certaine fréquence. Cette caractéristique est considérée comme la marque de la formation d'un syndrome de trouble complexe, appelé dystonie végétovasculaire..
  2. Type de tachycardie. Ce type de maladie se manifeste chez les personnes âgées. La principale caractéristique est une augmentation du nombre de contractions du muscle cardiaque - environ 90 coups en une minute. La manifestation de signes vifs de dystonie végétovasculaire par les médecins est diagnostiquée comme la formation d'une crise tachycardiale. Il peut être nécessaire de traiter une certaine exacerbation, et non le complexe dans son ensemble. Dans certains cas, il y a une forte augmentation de la fréquence cardiaque, qui atteint 140 à 150 battements par minute. Compte tenu des manifestations individuelles du syndrome de VVD, la dystonie neurocirculatoire est déterminée par un type hypertonique. Avec la formation de ce type de trouble, une augmentation du débit cardiaque se produit, une résistance vasculaire périphérique saine restera.
  3. Type bradycardique. Il est beaucoup moins fréquent, se manifestera par une diminution du nombre de contractions cardiaques. En moyenne, la fréquence des contractions du muscle cardiaque est d'environ 60 battements par minute, mais peut chuter à 40. Les signes de dystonie végétative-vasculaire se manifestent sous la forme d'évanouissements fréquents, le patient est perturbé par des étourdissements, qui se manifestent clairement par une augmentation de l'effort physique. Ce syndrome s'accompagne et toujours de pieds et de mains froids. Les personnes en bas âge peuvent souffrir de dystonie neurocirculaire cardiaque. Le principal indicateur est l'irritabilité, l'état émotionnel instable.
  4. Type arythmique. Il est très difficile de déterminer ce type de maladie. Cela est dû à la manifestation de symptômes similaires avec des arythmies du myocarde cardiaque et pulmonaire. Ces signes sont provoqués par l'ostéochondrose, la pathologie de la vésicule biliaire, l'hyperthyroïdie.

Symptômes de la maladie

Des signes de formation de dystonie végétovasculaire peuvent survenir avec différentes intensités. Si vous vous sentez pire, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le spécialiste pourra établir avec précision les causes de la dystonie vasculaire, effectuer un examen médical complet et prescrire le traitement optimal. Selon le sexe et l'âge du patient, divers symptômes de la maladie peuvent survenir.

Chez l'adulte

Cette maladie chez l'adulte présente les symptômes suivants:

  • maux de tête persistants;
  • engourdissement des membres;
  • augmentation de la température;
  • manque d'air;
  • le développement d'une phobie (une attaque apparaît de façon inattendue);
  • vertiges;
  • l'apparition d'un inconfort émotionnel sévère;
  • palpitations lentes ou rapides;
  • transpiration accrue.

Femmes

Les principaux symptômes du VSD chez la femme sont les suivants:

  • somnolence pendant la journée;
  • acouphène;
  • altération du fonctionnement du système cardiovasculaire;
  • une sensation de fatigue constante, d'anxiété, d'irritabilité sévère, de suspicion;
  • développement de l'insomnie;
  • troubles respiratoires et névrotiques;
  • une pression accrue, ce qui provoque une crise hypertensive;
  • maux de tête sévères;
  • diminution de l'appétit;
  • sensation de brûlure dans la plante des pieds;
  • l'apparition de taches rouges sur le cou et le visage;
  • sensation agitée de tremblement intérieur;
  • refroidissement des membres;
  • une forte augmentation de la température;
  • violation du tube digestif - diarrhée, constipation, ballonnements.

Hommes

Les symptômes de type hypertenseur du VVD chez les hommes se manifestent comme suit - quelqu'un commence à s'enfermer, essayant de faire face au problème par lui-même. Et certaines personnes vont constamment chez le médecin. Les signes de la maladie chez le sexe fort dépendent directement du type de système nerveux. Des pensées de panique, une peur sans cause, une sensation de fatigue et d'irritabilité commencent à hanter les hommes.

Certaines personnes sont convaincues que le cerveau est le principal organe du corps.Par conséquent, avec le développement de la dystonie végétative-vasculaire, un changement d'humeur brutal se produit, le sommeil est perturbé et l'insomnie se développe, ce qui provoque des maux de tête graves et persistants. Des symptômes tels qu'une augmentation de la miction ou des problèmes digestifs peuvent survenir..

Dystonie végétative-vasculaire

informations générales

La dystonie végétative-vasculaire (nom abrégé de VVD) est un complexe symptomatique de manifestations cliniques qui sont diverses et affectent différents organes et systèmes. VVD se développe en raison d'anomalies dans le fonctionnement et la structure des parties centrales et / ou périphériques du système nerveux autonome.

Cette maladie n'est pas une forme nosologique distincte, mais si le VSD est combiné avec d'autres facteurs pathogènes, un certain nombre de maladies avec une composante psychosomatique peuvent survenir. Ainsi, en raison de cette condition, le développement d'une hypertension artérielle, d'un asthme bronchique, d'une maladie coronarienne, d'un ulcère gastro-duodénal et d'autres pathologies est possible. Les changements végétatifs affectent directement le cours de certaines maladies chez les enfants. Mais la présence de certaines maladies aggrave également les troubles autonomes.

Selon les statistiques, les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire se manifestent le plus souvent chez les enfants de 7 à 8 ans, bien que de tels troubles puissent se manifester à tout âge. Le traitement des maladies nécessite environ un tiers des cas.

Causes de la dystonie végétative-vasculaire

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des troubles autonomes se forment. Les plus importants dans ce cas sont les écarts primaires dans les parties du système nerveux autonome, qui sont héréditaires et dans la plupart des cas, peuvent être retracés le long de la ligne de la mère.

La dystonie végétative-vasculaire est souvent formée en raison de lésions périnatales du système nerveux. Si les parties centrales du système nerveux autonome sont endommagées, il en résulte un déséquilibre émotionnel, chez les enfants, des troubles névrotiques et psychotiques apparaissent. Le développement des VVD provoque divers effets traumatisants: il peut s'agir de conflits domestiques, d'un climat tendu dans la famille, de l'alcoolisme parental, etc. Des surcharges régulières de nature émotionnelle, un stress constant, un stress mental excessif deviennent également les causes du développement de la dystonie végétative-vasculaire.

Comme raisons du VSD, les experts déterminent également la présence de troubles endocriniens, somatiques et neurologiques, un changement brusque des conditions météorologiques, des problèmes environnementaux, le manque d'exercice ou un stress excessif, le manque de vitamines et de minéraux et d'autres facteurs.

Symptômes de la dystonie végétative-vasculaire

Les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire sont multiples. Ils dépendent directement du type de troubles autonomes, c'est-à-dire de la prédominance de la vagotonie ou de la sympathicotonie.

Avec la vagotonie, les enfants ont une variété de manifestations hypocondriaques: ils se fatiguent rapidement, la mémoire est altérée, leur capacité à travailler et à étudier diminue, les troubles du sommeil, la dépression, la timidité, l'indécision apparaissent.

L'appétit du patient diminue fortement, il tolère très fort le froid, parfois il ressent un manque d'air et des frissons. En tant que symptômes de VVD, troubles vestibulaires, sensation de douleur dans les jambes la nuit, étourdissements, nausées, acrocyanose, transpiration, gonflement, mictions fréquentes, des allergies apparaissent également.

En présence de troubles cardiovasculaires, les symptômes de VVD se manifestent par une bradyarythmie, une sensation de douleur cardiaque, une diminution périodique de la pression artérielle, des tonalités cardiaques étouffées.

Avec la sympathicotonie, le patient présente les symptômes de VVD suivants: humeur courte, sautes d'humeur, sensibilité élevée à la douleur, distraction, troubles névrotiques. Peut-être une sensation de chaleur, d'extrémités froides, de paresthésie et d'engourdissement dans les membres le matin. Périodiquement, la température corporelle peut augmenter, une constipation atonique peut survenir. En tant que troubles cardiovasculaires, une tachycardie peut se développer et une augmentation de la pression artérielle peut survenir..

Chez les enfants, le VSD se produit parfois de manière latente et se manifeste de façon permanente, ou après un effet prononcé de facteurs négatifs. Périodiquement, des crises végétatives (paroxysmes, crises de panique, tempêtes végétatives) peuvent survenir. De telles conditions peuvent être déclenchées par une surcharge émotionnelle, un fort stress physique et mental, ainsi que par suite de changements des conditions météorologiques subies par des maladies infectieuses. Une crise peut durer plusieurs minutes (crise à court terme), ou plusieurs heures ou jours (crise à long terme).

Chez les jeunes enfants, la dystonie végétative-vasculaire se manifeste par certaines caractéristiques. Chez les enfants d'âge préscolaire, les troubles autonomes ont une forme modérée, alors qu'ils présentent des signes de vagotonie. VVD est plus grave et difficile chez les patients à l'adolescence. Dans ce cas, les symptômes sont divers, des paroxysmes se développent souvent..

Diagnostic de la dystonie végétative-vasculaire

Jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas de classification unique acceptée du TRI. Par conséquent, dans le processus de diagnostic d'une maladie, un certain nombre de points sont nécessairement pris en compte. Ainsi, les experts prêtent attention aux facteurs étiologiques, aux types de troubles (types mixtes, vagotoniques, sympathicotoniques), ainsi qu'aux organes impliqués dans le processus, quel est l'état du système nerveux autonome, la nature de la maladie et sa gravité.

Lors du diagnostic de la dystonie végétative-vasculaire, il est important de considérer s'il y a eu des cas similaires chez des proches parents du patient, pour étudier les caractéristiques de la période périnatale. Le spécialiste étudie l'état actuel du système nerveux autonome, en déterminant le tonus autonome, la réactivité et les activités de soutien. Pour cela, une analyse des plaintes et des paramètres objectifs est réalisée, les informations obtenues à l'aide de l'ECG et de la cardiointervalographie sont utilisées.

Le patient doit subir la consultation de plusieurs spécialistes de profils différents. Lors du diagnostic différentiel, il est important d'exclure les maladies dont les symptômes ressemblent à la manifestation de VVD. Il est nécessaire d'exclure les malformations cardiaques congénitales, les cardiopathies rhumatismales, les rhumatismes, les cardites non rhumatismales. Si le symptôme du VVD est l'hypertension artérielle, il est important de différencier la maladie de l'hypertension artérielle. La survenue de troubles respiratoires, qui se manifestent par un essoufflement et une suffocation, doit être différenciée de l'asthme bronchique. Si le patient a de la fièvre, il faut d'abord exclure l'endocardite infectieuse, la septicémie et les maladies oncologiques. Si le patient présente une symptomatologie psycho-végétative prononcée, les troubles mentaux sont exclus.

Traitement de la dystonie végétative-vasculaire

Pour l'efficacité de la thérapie, il est important que le traitement de la dystonie végétative-vasculaire se déroule de manière globale, avec une approche individuelle, dure une période de temps suffisante, et la nature des troubles autonomes doit être prise en compte.

Dans la plupart des cas, des méthodes non médicamenteuses sont utilisées pour traiter la MVD. Le médecin conseillera certainement au patient de changer le régime quotidien à un régime plus correct, de prévenir l'hypodynamie, d'essayer de donner constamment au corps une activité physique normale et de limiter les effets de nature émotionnelle. Un rôle important est également accordé à une alimentation rationnelle et saine..

En outre, les traitements de massage efficaces pour VVD sont le massage spécial, les procédures dans l'eau, l'acupuncture. Selon le type de troubles autonomes, une méthode spécifique de physiothérapie est prescrite.

Si les méthodes énumérées de traitement de la VVD n'ont pas l'effet souhaité, le spécialiste choisit un complexe de thérapie spéciale avec des médicaments pour le patient. Le traitement commence par de petites doses et est progressivement amené à la dose optimale de médicaments.

Dans le processus de traitement de la dystonie végétative-vasculaire, il est important de prendre des mesures pour traiter l'infection focale chronique et les pathologies associées.

Dans le traitement des VSD, les sédatifs, les antidépresseurs, les nootropiques et les tranquillisants sont le plus souvent prescrits. Dans le complexe, l'apport de vitamines et de microéléments est recommandé. Sont également utilisés des médicaments conçus pour améliorer la circulation cérébrale et périphérique.

Si le patient développe un paroxysme végétatif, dans les cas graves, une administration parentérale d'antipsychotiques, de tranquillisants, d'atropine est prescrite. Les médicaments sont prescrits en fonction de la nature de la crise..

Une surveillance dispensaire constante des patients est importante, en particulier pour les enfants dans l'enfance. L'examen a lieu une fois pendant plusieurs mois, la régularité est déterminée en fonction de la forme et de la gravité de la maladie. En raison de l'exacerbation de la maladie pendant les saisons de transition - au printemps et en automne - pendant cette période, un examen plus fréquent peut être nécessaire.

Si la maladie peut être traitée en temps opportun et qu'une thérapie complexe efficace est utilisée, le pronostic de guérison du patient est favorable.

Les symptômes de la dystonie végétovasculaire

Les maladies neurologiques présentent certains symptômes - la dystonie végétovasculaire ne fait pas exception. Qu'est-ce que la dystonie végétovasculaire, quels sont ses symptômes et ses méthodes de traitement de cette maladie neurologique? La manifestation de cette maladie affecte presque tous les organes, ainsi que les systèmes du corps humain. Le système nerveux autonome affecte les nerfs périphériques de tout le corps.

Tout d'abord, le système cardiovasculaire et les vaisseaux cérébraux sont influencés. La faiblesse du VVD, bien que n'étant pas un symptôme prononcé de la maladie, accompagne souvent les troubles nerveux. Les patients peuvent ressentir des coups de bélier pendant la VVD et les arythmies cardiaques. Température possible à VSD.

Types de syndromes

Les neuropathologistes divisent la maladie en les syndromes suivants:

  • cardiologie;
  • arythmique;
  • tachycardique;
  • bradycardique.

Les maladies cardiologiques peuvent survenir périodiquement et se caractérisent par des sensations douloureuses, sous forme de douleurs aiguës et piquantes dans la région du cœur, qui peuvent apparaître à la fois au repos et à l'état actif du corps. Ce sont ces maladies qui sont un signe que le patient a une dystonie végétovasculaire.

Les spécialistes ont tendance à associer le syndrome des arythmies aux troubles du système nerveux sympathique, qui sont observés chez la plupart des patients atteints de VSD. L'arythmie avec VVD est un compagnon constant de ce syndrome. De telles pathologies sont le plus souvent observées chez les patients âgés. Leur traitement se résume au traitement de ce cas particulier, et non pas complètement à la maladie. La température pendant le VSD change constamment.

Le syndrome de bradycardie est rarement diagnostiqué. Les patients ont une fréquence cardiaque réduite, des étourdissements et des évanouissements. La fréquence cardiaque peut être réduite à 40 battements par minute ou même moins. La pression pendant l'IRR est réduite. Fortement ressenti une faiblesse dans les jambes avec VVD. Les patients se plaignent que leurs membres gèlent et qu'ils ressentent une fatigue rapide avec l'effort physique. Une variante de cette maladie est la dystonie neurocirculatoire de type cardiaque. En règle générale, les jeunes y sont exposés. Les garçons et les filles atteints de dystonie neurocirculatoire sont émotionnellement instables et irritables..

Le diagnostic de syndrome arythmique de dysfonctionnement végétovasculaire pose de grandes difficultés aux diagnosticiens. Les symptômes de la maladie sont très similaires à ceux des poumons du myocarde et de l'arythmie cardiaque. Ces affections peuvent être causées par des maladies de la glande thyroïde, ainsi que par des pathologies de la cholécyste (vésicule biliaire).

Causes de la dystonie neurocirculatoire

La dystonie cardiovasculaire chez l'adulte se manifeste pour de nombreuses raisons. En voici quelques uns:

  • état stressant;
  • dépression fréquente;
  • maladie virale sévère;
  • choc électrique;
  • passion excessive pour l'alcool;
  • exposition aux radiations;
  • longue exposition au soleil;
  • dépendance;
  • effort physique intense;
  • mauvaise écologie;
  • blessures à la tête;
  • insomnie chronique;
  • surmenage mental.

La dystonie végétative-vasculaire affecte généralement les personnes qui ont atteint l'âge adulte. La plupart des patients sont des femmes, car elles sont de nature plus émotionnelle, sensibles à la névrose, leur psychisme est vulnérable. Les groupes à risque comprennent:

  • filles et femmes;
  • les personnes qui ont des interruptions hormonales (femmes enceintes et adolescentes);
  • les travailleurs se déplaçant souvent d'un endroit à l'autre;
  • employés de bureau;
  • les patients atteints d'ostéochondrose du cou;
  • les personnes qui vivent dans un inconfort psycho-émotionnel constant;
  • les personnes qui ont subi des blessures à la naissance;
  • les individus suspects;
  • les membres des familles où il y a des patients atteints de cette maladie;
  • patients diagnostiqués avec des maladies chroniques.

En général, n'importe qui peut contracter la dystonie végétovasculaire. Certes, avec l'âge, les chances d'obtenir un TRI diminuent. En effet, les personnes âgées sont moins sujettes au stress..

Les patients liés à l'âge sont plus susceptibles de tolérer la maladie. La fièvre et les nausées avec VSD se font sentir plus fortement chez eux que chez les jeunes patients.

Symptômes de la maladie

Les symptômes VSD ne peuvent pas être spécifiés. Le syndrome de dystonie végétative se manifeste comme un trouble du système nerveux autonome. Les patients atteints de dystonie peuvent ressentir:

  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • transpiration
  • état d'évanouissement;
  • sautes d'humeur soudaines;
  • Vertiges
  • acouphène;
  • anxiété sans cause;
  • peurs de panique;
  • suspicion.

Ce sont les principaux signes de dystonie végétovasculaire. De plus, la dystonie végétovasculaire peut s'accompagner de changements de température corporelle, d'une altération du rythme cardiaque et d'évanouissements. De plus, les patients peuvent ressentir de graves douleurs cardiaques et des changements dans les rythmes cardiaques. Pression des maladies neurologiques instable.

En général, les symptômes de la dystonie végétovasculaire sont de cent et demi. Souvent, les symptômes individuels indiquent la présence d'une maladie sans rapport avec le fonctionnement du système nerveux autonome ou du cerveau. Seule leur combinaison complète dans le contexte de l'activité cardiovasculaire du corps permet de diagnostiquer la dystonie végétovasculaire. Sur la base des symptômes ci-dessus, la dystonie végétovasculaire chez l'adulte est déterminée.

En Occident, le terme VVD n'existe pas, ce qui crée une certaine confusion, notamment pour les patients souhaitant être soignés à l'étranger.

Traitement et prévention

Bien que les signes de VVD chez l'adulte puissent être différents, l'accent mis sur le traitement de la névrose est le traitement des maladies concomitantes. La méthode de traitement dépend de la façon dont la dystonie végétovasculaire se manifeste..

ManifestationsImpact
Si une suffocation est observée pendant un VSD ou une chute de pression, ces symptômes doivent être éliminés dès que possible..Avec une exacerbation de la manifestation de la dystonie, des médicaments sont prescrits qui peuvent normaliser le travail du cœur et des vaisseaux sanguins.
La température à l'IRR n'est pas toujours stable.Si elle est élevée, des médicaments antipyrétiques sont prescrits.
La nausée dans VSD est également un phénomène assez courant..Des exercices de respiration aideront.

Plus souvent qu'autrement, lors du développement de VVD, des médicaments puissants ne doivent pas être utilisés. Vous pouvez le faire avec des sédatifs folkloriques. Par exemple, des décoctions de citronnelle ou de leurre.

Malheureusement, personne n'est à l'abri des maladies nerveuses. Bien sûr, il est préférable de maintenir votre état émotionnel normal, mais ce n'est pas toujours possible, surtout dans un monde moderne plein de stress..

Dystonie végétative (VVD)

Causes de la dystonie vasculaire végétative

La dystonie végétative peut se développer pour diverses raisons. Les plus courants sont les suivants:

Prédisposition héréditaire. Si un parent souffre d'un TRI, il est très probable que l'enfant héritera de ce trouble..

Perturbations hormonales temporaires ou maladies du système endocrinien. Les hormones sont impliquées dans la régulation des fonctions du système nerveux, et tout changement dans l'équilibre hormonal peut conduire à un VVD. Cela explique pourquoi la dystonie végétovasculaire fait souvent ses débuts pendant la puberté, pendant la grossesse ou après l'accouchement, avec la ménopause - un réarrangement hormonal naturel provoque cette violation.

Stress excessif. Il peut s'agir d'un surmenage mental ou physique, qui épuise le système nerveux, y compris la section végétative.

Mode de vie malsain. Cela peut inclure de mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme), un manque de régime normal de travail et de repos, une alimentation déséquilibrée, un travail sédentaire qui n'est pas compensé par une activité physique, etc. De telles circonstances obligent le système nerveux autonome à fonctionner "pour l'usure", car il doit constamment maintenir des fonctions corporelles normales dans des conditions défavorables.

Maladies chroniques Toute maladie à longue durée peut entraîner un dysfonctionnement du système nerveux autonome.

La présence de l'une des circonstances ci-dessus ne signifie pas que le TRI se développera nécessairement. Souvent, un facteur provocateur est nécessaire, qui joue le rôle de déclencheur. Ainsi, la probabilité de dystonie végétative-vasculaire augmente fortement avec un changement brusque de la zone climatique, après un stress aigu, avec une augmentation du poids corporel.

Les symptômes de la dystonie végétovasculaire

Le système nerveux autonome remplit des fonctions très importantes: il maintient les conditions de fonctionnement normal du corps (température corporelle, fréquence cardiaque, tension artérielle, etc.) et "corrige" le travail du cœur, le tonus vasculaire et d'autres paramètres, si nécessaire. Par exemple, il stimule la transpiration dans la chaleur pour refroidir le corps..

La dystonie végéto-vasculaire est une condition dans laquelle presque tous les systèmes et organes sont impliqués. Cela explique pourquoi les symptômes du VVD sont si variés. Mais toutes les manifestations de cette condition peuvent être divisées en plusieurs catégories:

Respiratoire (respiratoire). Le patient se plaint d'une respiration rapide, non associée à un stress physique ou émotionnel, une sensation d'essoufflement - une incapacité à respirer profondément. Des épisodes d'excitation, de peur, d'anxiété peuvent provoquer un essoufflement grave et une sensation de manque d'oxygène.

Cardiaque (cardiaque). Dans ce cas, le VSD se manifeste par un rythme cardiaque rapide, un dysfonctionnement du rythme cardiaque (une sensation que le cœur cesse de battre dans la poitrine, après quoi il commence à battre très rapidement), une douleur et une sensation d'oppression dans la poitrine.

Thermorégulatrice. Les principales plaintes sont une augmentation déraisonnable de la température corporelle, non associée au SRAS ou à d'autres maladies, ou une diminution de la température.

Dysdynamic. De telles manifestations de VVD sont des troubles circulatoires. Cela peut être un ralentissement de la circulation sanguine dans les tissus et / ou des changements négatifs de la pression artérielle - une augmentation ou une diminution de la pression artérielle.

Neuropsychiatrique. Cette catégorie de symptômes comprend la dépendance météorologique, les troubles du sommeil (insomnie nocturne associée à une somnolence diurne), des sautes d'humeur, la léthargie, l'irritabilité, des crises d'anxiété inexpliquées, la fatigue.

Gastro-intestinale Dans le contexte du VVD, des problèmes avec le système digestif se développent souvent: constipation, diarrhée ou alternance de ces conditions; lourdeur dans l'estomac, brûlures d'estomac, éructations, flatulences.

Sexuel Baisse de la libido, manque d'excitation sexuelle ou incapacité à atteindre l'orgasme tout en maintenant l'excitation.

Les symptômes énumérés peuvent être combinés en différentes combinaisons, et la prédominance de diverses manifestations du TRI dépend du type de violation..

Classification de la dystonie vasculaire végétative

En médecine moderne, les troubles du système nerveux autonome sont généralement classés en fonction de la façon dont cette condition affecte le cœur et les vaisseaux sanguins, quel type de troubles autonomes prédomine et comment les manifestations de VSD sont prononcées.

Selon l'effet sur le système cardiovasculaire, plusieurs types principaux de VSD sont distingués:

  • Type hypertonique. Ce type de VSD est caractérisé par des épisodes d'augmentation de la pression artérielle (systolique jusqu'à 140 mm Hg), qui après une courte période de temps se normalise indépendamment. Le patient se plaint également de fréquents épisodes de maux de tête, de fatigue, de palpitations sévères.
  • Type hypotonique. La pression artérielle est constamment abaissée ou des épisodes de baisse de la pression artérielle sont observés. La fatigue, les maux de tête, les douleurs musculaires sont également présents..
  • Type cardiaque. Le patient est perturbé par des troubles cardiaques: une accélération ou un ralentissement brusque du rythme cardiaque, des douleurs derrière le sternum, des crises de dyspnée - une incapacité à prendre une respiration profonde ou pleine et une sensation de manque d'air.
  • Type mixte. Avec ce type de VSD, il existe des différences de pression artérielle de élevée à basse, et d'autres symptômes peuvent être combinés dans diverses combinaisons.

Par la façon dont les fonctions du système végétatif sont violées, ces types de VSD se distinguent:

  • Type vagotonique. Ce type de VSD se caractérise par une transpiration accrue, non associée à un effort physique ou une température ambiante élevée, une peau «marbrée», des étourdissements, une tendance à l'enflure, une prise de poids, des douleurs cardiaques, des maux de tête sévères, un essoufflement. Dans les maladies infectieuses, y compris les infections virales respiratoires aiguës, la température corporelle augmente légèrement, mais reste élevée même après un certain temps après la disparition des symptômes restants de la maladie.
  • Type sympathique. Avec VVD de ce type, la peau est sèche et pâle, la sécrétion de sueur est réduite. Il y a des épisodes d'augmentation de la température corporelle à des valeurs élevées (jusqu'à 39,5 ° C) avec stress, infections virales respiratoires aiguës et stress émotionnel. Le poids corporel est généralement faible. Les patients se plaignent de maux de tête sourds et flous, d'une augmentation de la pression artérielle, de palpitations cardiaques.

Selon la gravité du TRI peut être:

  • Diplôme facile. Quel que soit le type de VSD, les symptômes ne sont pas prononcés, les périodes d'exacerbation sont courtes et la rémission est longue. L'exacerbation ne survient qu'après des épisodes d'effort émotionnel et / ou physique accru. La qualité de vie du patient n'est pas altérée.
  • Degré moyen. Les périodes d'exacerbation sont assez longues, pouvant aller jusqu'à plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Les manifestations de VVD sont prononcées, lors d'une exacerbation chez un patient, l'invalidité diminue significativement, jusqu'à sa perte complète en cas de crise vasculaire.
  • Degré sévère. Avec un tel cours, le VVD impose de sérieuses restrictions à la vie quotidienne d'une personne, car les symptômes sont présents presque constamment, se manifestant plus fortement, puis diminuant légèrement. Pendant les périodes des manifestations les plus prononcées de VVD, l'hospitalisation et le traitement dans un hôpital sont souvent nécessaires en raison de dysfonctionnements cardiaques persistants, de l'instabilité de la pression artérielle.

Diagnostic de la dystonie végétovasculaire

Comprendre ce qu'est un VVD et comment il se manifeste, vous pouvez également comprendre que ses symptômes ne sont pas spécifiques - ils sont communs à de nombreuses autres maladies et affections.

Par conséquent, le diagnostic de la dystonie végétovasculaire vise principalement à éliminer les maladies aiguës et chroniques du système cardiovasculaire et nerveux central, les pathologies du système respiratoire et du tractus gastro-intestinal. À cette fin, les mesures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  • CT ou IRM;
  • radiographie;
  • ECG;
  • Échocardiographie;
  • Ultrason
  • dopplerographie;
  • tests de sang et d'urine en laboratoire.

Quelles méthodes de diagnostic spécifiques sont nécessaires dans un cas particulier, le médecin traitant décide en fonction des antécédents médicaux, des antécédents médicaux et des résultats des examens.

En plus des méthodes de recherche en laboratoire et en matériel, des consultations de spécialistes de profil étroit (endocrinologue, neurologue, cardiologue, pneumologue, etc.) peuvent être prescrites. Cela est nécessaire pour obtenir des informations supplémentaires et précises sur l'état des systèmes et organes individuels..

Il est important de comprendre que le diagnostic de «dysfonctionnement autonome» ne peut être posé qu'après exclusion de maladies présentant des manifestations similaires..

Dystonie végéto-vasculaire: traitement, symptômes et causes

Aujourd'hui, le diagnostic de dystonie végétovasculaire (VVD) est moins souvent posé aux patients, mais pas parce que l'humanité a pu vaincre complètement cette maladie, mais parce que cette formulation est dépassée. Par dystonie végétovasculaire, on entend un dysfonctionnement du système nerveux autonome, qui n'est pas une maladie indépendante, mais n'agit qu'à la suite de changements pathologiques dans le corps.

Dans la dernière édition de la CIM-10, il n'y a pas de maladie comme le VVD. Ses troubles caractéristiques sont appelés le terme plus moderne et plus précis de «dysfonctionnement somatoforme autonome du système nerveux». Mais pour simplifier la présentation et la compréhension, nous utiliserons davantage la notion plus familière de VSD.

Qu'est-ce que VSD

Le système nerveux autonome, également appelé autonome, fait partie du système nerveux du corps humain. Elle est responsable du contrôle de l'activité des organes internes, des processus métaboliques dans le corps, du travail des vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que de l'activité des glandes endocrines. Ainsi, le système nerveux autonome joue un rôle important dans le maintien de l'homéostasie (constance de l'environnement interne) et l'adaptation aux conditions environnementales changeantes.

Le système nerveux autonome est responsable de l'innervation de tout le corps, des organes et des tissus. Dans le même temps, son travail n'est nullement subordonné à la volonté d'une personne, mais est contrôlé indépendamment de ses désirs par le cortex cérébral. Autrement dit, une personne ne peut pas arrêter arbitrairement le cœur ou affecter la vitesse de la motilité intestinale.

Les centres nerveux végétatifs sont également situés dans le tronc cérébral, l'hypothalamus et la moelle épinière. Par conséquent, toute violation de ces organes se reflète directement dans la qualité du fonctionnement du système nerveux autonome et peut entraîner le développement de troubles autonomes.

Ainsi, sous le contrôle du système nerveux autonome sont tous les processus du corps, à savoir:

  • rythme cardiaque;
  • pression artérielle
  • thermorégulation;
  • l'activité des glandes salivaires, sudoripares et endocrines;
  • fréquence et profondeur respiratoires;
  • digestion des aliments et motilité intestinale;
  • l'état des muscles lisses des organes internes et des parois des vaisseaux sanguins;
  • processus de croissance et de reproduction;
  • processus métaboliques;
  • miction, etc..

Anatomiquement et fonctionnellement dans le système nerveux autonome, il existe 3 départements:

  • Sympathique - responsable du métabolisme, de la consommation d'énergie et de la mobilisation des forces pour une activité vigoureuse. Dans la sphère de son influence se trouve le travail du cœur et le niveau de pression artérielle. Par conséquent, le département sympathique permet au corps humain de se préparer autant que possible à la lutte ou au travail actif.
  • Parasympathique - régule le travail des organes principalement pendant le sommeil et le repos passif, est responsable de la restauration des réserves d'énergie épuisée. Il est responsable de la réduction de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle et de l'augmentation du péristaltisme, ce qui permet de reconstituer les réserves d'énergie de la nourriture résultante..
  • Métasympathique - fournit une connexion entre les organes internes et la préservation des réflexes végétatifs locaux.

Tous les départements du système nerveux autonome sont dans une certaine relation les uns avec les autres, ce qui assure la bonne régulation du corps. Dans ce cas, les organes les plus importants du point de vue du maintien de la vie ont une double innervation avec l'effet inverse. Mais au moindre écart par rapport à la norme, l'action du stress, l'équilibre entre les services sympathiques et parasympathiques est rompu, ce qui conduit à la prédominance de l'un sur l'autre. Le résultat de cela est le développement de la dystonie végétovasculaire.

La dystonie végétative-vasculaire est un syndrome qui combine une variété de troubles des fonctions autonomes, qui sont le résultat d'une violation de la régulation neurogène. Cela se produit lorsque l'équilibre entre l'activité des parties sympathiques et parasympathiques du système nerveux autonome est perturbé, ce qui peut être dû à l'action d'un grand nombre des raisons les plus disparates.

Ainsi, le VVD est un trouble multifactoriel qui peut être considéré comme l'un des symptômes d'une maladie neurologique ou somatique existante et consistant en des changements dans le fonctionnement des organes internes. Parfois, la cause profonde du développement de la dystonie végétovasculaire ne peut pas être établie.

La dystonie végétative-vasculaire est souvent appelée cardionévrose, dysvegetosis, neurasthenia et quelques autres termes..

Causes de la dystonie vasculaire végétative

VVD peut se développer dans le contexte de l'action d'un grand nombre d'une grande variété de facteurs. Parmi eux se distinguent particulièrement:

  • psychologique - stress sévère ou persistant, dépression;
  • physique - fatigue physique sévère, exposition aux vibrations, températures élevées, insolation;
  • produits chimiques - dépendance à l'alcool, à la nicotine, aux stupéfiants, à la prise de plusieurs médicaments, notamment contenant de l'éphédrine, de la caféine, des bronchodilatateurs;
  • changements hormonaux - âge de transition, grossesse et allaitement, ménopause, utilisation de contraceptifs hormonaux, en particulier avec des périodes de sevrage fréquentes;
  • infectieuses - maladies aiguës et chroniques du système respiratoire, des reins, du cerveau;
  • troubles neurologiques - maladie de Parkinson, lésion cérébrale traumatique;
  • maladies endocriniennes - diabète sucré, thyréotoxicose;
  • pathologie du système cardiovasculaire - hypertension artérielle, IHD.

On pense que la principale raison du développement de VVD est le stress.

Mais loin de toutes les personnes qui ont même plusieurs des maladies répertoriées ont une dystonie végétative-vasculaire. Les femmes en souffrent 2 fois plus souvent que les hommes, et près de la moitié de tous les cas de diagnostic de VVD surviennent chez des jeunes filles qui n'ont pas encore 25 ans. Et seulement 33% des femmes atteintes de dystonie végétovasculaire ont plus de 25 ans.

Un rôle important dans l'évaluation des risques de survenue de VVD est attribué à l'hérédité. Très souvent, il apparaît d'abord dans l'enfance ou l'adolescence. En vieillissant, les troubles peuvent être compensés et les attaques disparaissent. Mais l'impact de facteurs négatifs peut inverser la situation et provoquer à nouveau la survenue d'une dystonie végétovasculaire.

L'impulsion pour son développement peut être:

  • caractéristiques psychologiques de la personne, en particulier suspicion et tendance à l'hypocondrie;
  • des conditions socio-économiques et environnementales défavorables (manque de soleil, mode de vie sédentaire, manque de fonds, manque de culture alimentaire, utilisation de produits bon marché et de mauvaise qualité, etc.);
  • pathologies intra-utérines - infections, hypoxie, insuffisance placentaire, resusconflit, etc..

Parfois, le VVD est une réaction transitoire à de forts bouleversements émotionnels, à des situations d'urgence.

Les symptômes de la dystonie végétovasculaire

Ainsi, il est déjà clair que la dystonie végétovasculaire peut se manifester radicalement différemment. Dans ce concept, divers symptômes apparaissant en réponse à des perturbations du fonctionnement du système nerveux autonome sont «protégés».

Dans la plupart des cas, le TRI est latent. Mais sous l'influence de surcharges ou d'autres facteurs défavorables, une attaque se développe. Souvent, ils surviennent soudainement et perturbent une personne. Les plus difficiles pour eux sont les personnes âgées, car elles souffrent généralement déjà d'un certain nombre d'autres maladies, ce qui aggrave la situation.

Il y a souvent des signes d'autres maladies qui ne sont pas directement liées au système nerveux autonome ou au cerveau. Mais s'il y a en même temps des manifestations de troubles du système cardiovasculaire, le neurologue a de bonnes raisons de supposer la présence de VVD.

Les plaintes les plus courantes des patients diagnostiqués ultérieurement avec une dystonie végétovasculaire sont:

  • maux de tête d'intensité et de durée variables, migraine;
  • vertiges attaques;
  • transpiration excessive;
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • faiblesse sévère, fatigue accrue;
  • les fluctuations de la température corporelle;
  • bruit dans les oreilles;
  • assombrissement des yeux parfois avec évanouissement ultérieur;
  • somnolence constante;
  • anxiété accrue, crises de panique;
  • sautes d'humeur aiguës;
  • syndromes obsessionnels, hypocondrie.

Attaque de panique - une forte peur de la mort imminente, excitant complètement le patient. L'attaque commence par l'apparition d'une anxiété, qui augmente progressivement et se transforme en véritable horreur. Cela est dû au fait que le corps envoie des signaux de danger, mais ne voit pas d'options pour sortir de la situation. Une attaque dure en moyenne 10 à 15 minutes, après quoi le bien-être du patient revient progressivement à la normale..

Types de VSD

La nature de la manifestation des signes de VVD dépend directement de l'état des vaisseaux sanguins. Sur cette base, les types de dystonie végétovasculaire suivants sont distingués:

  • hypertendu;
  • hypotonique;
  • mixte;
  • cardiaque;
  • vagotonique.

Mais les symptômes sont extrêmement rares tout le temps. Le plus souvent, elles ont la nature d'attaques. Tous les signes caractéristiques d'un type particulier de dystonie végétovasculaire sont loin d'être toujours manifestes. De plus, c'est rare. En règle générale, les patients se plaignent de 2-3 troubles, dont la présence, en combinaison avec les résultats des examens, nous permet de déterminer le type spécifique de cours de la dystonie végétative-vasculaire.

En fonction de la façon dont le TRI se déroule, 3 degrés de gravité de la violation sont distingués:

  • légère - les patients sont pleinement fonctionnels, les symptômes de la VVD ne leur causent pas d'inconfort important et il n'y a pas de crise végétative;
  • modérée - des périodes se produisent périodiquement au cours desquelles une personne perd sa capacité de travailler en raison d'une exacerbation de la dystonie végétative-vasculaire et du développement d'une crise végétative;
  • sévère - une évolution longue et persistante du TRI avec apparition fréquente de périodes d'exacerbation, de crises, ce qui entraîne une baisse significative des performances.

Type hypertonique

Les patients ont un tonus vasculaire prononcé, ainsi qu'une augmentation persistante de la pression artérielle. Leurs principales plaintes portent sur la survenue:

  • Palpitations cardiaques;
  • les bouffées de chaleur;
  • maux de tête;
  • fatigue constante;
  • nausées, vomissements, attaques non associées à l'alimentation;
  • diminution de l'appétit jusqu'à sa perte complète;
  • transpiration (lors de l'attaque, une transpiration sévère des paumes est notée);
  • peur sans cause mais intense;
  • scintillement "vole" devant les yeux.

Type hypotonique

Caractérisé par un faible tonus des vaisseaux sanguins et une pression artérielle basse. Par conséquent, les patients sont souvent ennuyés par:

  • épisodes d'obscurcissement dans les yeux;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • faiblesse grave;
  • perte de conscience;
  • pâleur de la peau;
  • nausées, brûlures d'estomac;
  • changements dans la nature des selles (diarrhée ou constipation);
  • incapacité à reprendre son souffle.

Dans le même temps, on peut noter que chez les patients atteints de VVD selon le type hypotonique, les paumes et les pieds sont constamment froids.

Type mixte

Avec cette version de l'IRR, il existe une variabilité du tonus vasculaire, de sorte que la pression artérielle peut fluctuer sur une large plage. Il peut monter fortement à des valeurs élevées, puis tomber soudainement à la limite.

Dans de tels cas, il y a un changement dans les symptômes du VSD, procédant selon le type hypertonique, par les manifestations du VSD d'un type hypotonique. Cela affecte considérablement la vie des patients, car les attaques de faiblesse, de transpiration abondante et d'évanouissement sont remplacées par des bouffées de chaleur, une tachycardie et des maux de tête.

Lors d'une attaque, la peur de la mort imminente apparaît souvent, l'incapacité de respirer à fond, ce qui aggrave encore la situation. Des douleurs cardiaques peuvent être présentes..

Type cardiaque

Ce type de VVD est diagnostiqué avec l'apparition de douleurs lancinantes et lancinantes dans la région du cœur, qui n'affectent pas de manière significative le bien-être général d'une personne. Ils peuvent être accompagnés de l'apparition d'arythmies et d'une transpiration excessive, mais les examens ne révèlent pas de pathologies cardiaques..

Type vagotonique

La survenue de troubles respiratoires est typique de ce type de dystonie végétative-vasculaire. Souvent, les patients se plaignent de l'incapacité de respirer à fond, d'une sensation de raideur dans la poitrine. Dans ce cas, il peut y avoir une tendance à abaisser la tension artérielle et à ralentir le rythme cardiaque. Mais avec le type vagotonique de VSD, il y a une augmentation de la salivation et l'apparition de changements dans le fonctionnement du système digestif.

Comment est l'attaque

Lors d'une attaque de VSD, une crise sympatho-surrénalienne est observée, car une grande quantité d'adrénaline est soudainement jetée dans le sang. Puis ça commence soudainement. En même temps, un rythme cardiaque commence à se faire sentir, la pression et la température corporelle augmentent. Dans ce cas, la peau peut pâlir, des frissons se produisent. Cela s'accompagne de l'apparition d'une peur intense pour leur propre vie. Cette condition dure en moyenne 20-30 minutes, mais peut durer 2-3 heures, après quoi la condition s'améliore progressivement.

Les attaques peuvent être répétées plusieurs fois par semaine ou plusieurs fois par jour.

Après la fin de l'attaque, le patient ressent une forte envie d'uriner, pendant laquelle un grand volume d'urine légère est excrété. La peur est remplacée par une forte faiblesse, car il y a souvent une forte baisse de la pression artérielle. Dans certains cas, cela s'accompagne de l'apparition de tremblements dans les jambes, jusqu'à l'incapacité de marcher normalement.

Après une attaque, les gens ont tendance à s'inquiéter, à craindre de nouveaux épisodes. Par conséquent, la dépression se produit souvent, ce qui aggrave encore la situation. De plus, les patients atteints de VSD peuvent chercher à refuser de communiquer avec d'autres personnes, car ils sont gênés par leur maladie et ses manifestations. Mais en même temps, ils ont également peur, au bon moment, de ne pas recevoir de soins médicaux indispensables, ce qui ne contribue pas non plus à améliorer la situation..

En outre, une attaque IRR peut survenir avec une crise vaginale. Dans ce cas, l'attaque commence par l'apparition de symptômes d'évanouissement:

  • bruit dans les oreilles;
  • assombrissement dans les yeux;
  • faiblesse soudaine;
  • un sentiment d'irréalité.

Ces phénomènes sont observés pendant une très courte période de temps, et ils sont remplacés par une perte de conscience..

Lors d'une crise d'insuline vaginale, de fortes douleurs abdominales, un désir puissant et urgent de vider l'intestin peuvent survenir. Avec une attaque, une motilité intestinale accélérée, une diminution de la pression artérielle, un ralentissement de la fréquence cardiaque et une transpiration sévère sont observés. Les patients se plaignent généralement de sueurs froides avec une sensation de chaleur prononcée. Un désir indescriptible les couvre souvent et une forte peur apparaît.

Très rarement, une attaque IRR se déroule selon un type mixte, dans lequel des symptômes typiques d'une crise vagoinulaire et sympathoadrénale sont observés. Le plus souvent dans de tels cas, il y a:

  • essoufflement, jusqu'à une sensation d'étouffement;
  • douleur thoracique;
  • Palpitations cardiaques;
  • étourdissements sévères;
  • instabilité de la marche;
  • très forte peur de la mort;
  • un sentiment d'irréalité.

Diagnostique

Pour diagnostiquer et prescrire un traitement pour VVD, vous devez contacter un neurologue. Avant de consulter, il est préférable de faire une liste détaillée des réclamations. Cela aidera le spécialiste non seulement à détecter le TRI, mais aussi à suggérer la cause de son développement. Le médecin mènera certainement une enquête approfondie, au cours de laquelle il découvrira également la présence et la nature des conditions préalables au développement de la dystonie végétovasculaire.

Ensuite, le neurologue se rend à l'examen. Le médecin évalue l'état de la peau, mesure le pouls, la tension artérielle parfois à l'aide d'un test orthostatique (2 mesures sont effectuées: une en décubitus dorsal, la seconde après la position verticale), écoute les poumons et le cœur. Pour évaluer l'activité du système nerveux autonome sympathique et parasympathique, il peut tirer un marteau sur la peau avec l'extrémité du manche.

Après l'achèvement de l'examen et l'hypothèse de la présence de VVD, le neurologue doit prescrire un ensemble d'études qui aideront à détecter ou à confirmer les hypothèses existantes sur les causes du développement de la violation. À cette fin, les patients sont prescrits:

  • UAC et OAM;
  • test sanguin pour le sucre;
  • test sanguin pour la TSH, T3 et T4 (hormones thyroïdiennes);
  • analyse biochimique du sang avec détermination de la concentration en potassium, cholestérol, créatinine, urée et autres composés;
  • ECG;
  • radiographie pulmonaire;
  • rhéoencéphalographie;
  • IRM
  • Échographie des vaisseaux du cou;
  • EEG.

Traitement de la dystonie végétovasculaire

Le traitement de VSD est toujours sélectionné strictement individuellement. Dans ce cas, le neurologue doit prendre en compte de nombreux facteurs et faire la tactique optimale. Non seulement le type de dystonie végétovasculaire, la gravité et la fréquence des attaques, l'âge du patient, mais également la présence de maladies concomitantes et leurs caractéristiques sont pris en compte.

En prescrivant un traitement aux patients atteints de VVD, les neurologues ont deux objectifs: éliminer les symptômes de la dystonie végétovasculaire et affecter la cause du développement d'un dysfonctionnement du système nerveux autonome. La deuxième tâche est d'une importance particulière, car il n'est parfois pas possible de trouver la véritable cause de l'apparition du TRI. Mais c'est précisément de cela que dépendra en premier lieu la qualité de vie de la patiente car, ayant éliminé la cause du VSD, elle-même sera éliminée. Par conséquent, le traitement de la dystonie végétovasculaire est souvent effectué non seulement par un neurologue, mais également par d'autres spécialistes étroits, en particulier un cardiologue.

De plus, le traitement de la dystonie végétative-vasculaire implique un impact sur l'état psycho-émotionnel des patients, car le stress et la tension nerveuse prolongée ne contribuent pas clairement à l'amélioration de leur état..

Ainsi, le traitement de la dystonie végétative-vasculaire est toujours complexe. Il comprend:

  • thérapie médicamenteuse;
  • correction du mode de vie;
  • psychothérapie
  • traitement de Spa.

La thérapie manuelle est souvent utilisée pour combattre les causes de VVD. Cela est dû au fait qu'un effet compétent sur la colonne vertébrale peut améliorer les performances de presque tous les organes du corps humain. Après tout, c'est dans la moelle épinière qu'il y a des centres végétatifs qui souffrent beaucoup en présence de pathologies de la colonne vertébrale.

Par conséquent, l'élimination de la scoliose, des protubérances, des hernies des disques intervertébraux, de la spondylose et d'autres troubles conduit nécessairement à une amélioration significative de l'état des patients, et lorsqu'elle est traitée à un stade précoce et élimine complètement les causes du développement de la MVV.

L'une des méthodes les plus efficaces de thérapie manuelle est la méthode de l'auteur de Gritsenko. Avec son aide, vous pouvez restaurer la position normale de chaque vertèbre et ainsi normaliser pleinement les performances de la moelle épinière. En conséquence, la circulation sanguine s'améliore également, les douleurs dorsales et thoraciques, les problèmes respiratoires et une foule d'autres troubles disparaissent. Un "bonus" supplémentaire peut être appelé une augmentation des capacités d'adaptation du corps et un ralentissement du processus de vieillissement naturel.

Avec la mise en œuvre correcte de la thérapie manuelle, des améliorations sont observées après les premières séances. Mais pour consolider les résultats et éliminer les causes de la dystonie végétative-vasculaire, il est nécessaire de suivre un cours de thérapie manuelle. Dans le même temps, les sessions peuvent être combinées avec du travail, des études, un voyage d'affaires et d'autres activités.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement du VVD implique l'utilisation de toute une gamme de médicaments, dont la liste, ainsi que la posologie, sont déterminées individuellement par le neurologue. Ainsi, le traitement médicamenteux de la dystonie végétovasculaire peut inclure:

  • Antidépresseurs - contribuent à l'élimination de l'anxiété excessive, de l'irritabilité accrue et aident à surmonter les états dépressifs, le stress psycho-émotionnel ainsi que l'apathie. Souvent, lors de la prise d'antidépresseurs, il y a une diminution des douleurs cardiaques, des douleurs musculaires et même dans les cas où elles ne pouvaient pas être arrêtées auparavant par d'autres moyens.
  • Tranquillisants - utilisés pour réduire le risque d'attaques de panique, éliminer les peurs déraisonnables et atténuer l'augmentation de l'anxiété.
  • Médicaments sédatifs - au départ, la préférence est donnée aux remèdes à base de plantes, mais s'ils n'ont pas l'effet approprié, ils sont remplacés par plus «d'artillerie lourde». Les plantes médicinales agissent en douceur, en l'absence d'allergies n'ont pas d'effet négatif sur le corps, mais ont un effet bénéfique sur le système nerveux.
  • Nootropiques - conçus pour activer la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, éliminer les effets négatifs de l'hypoxie (carence en oxygène) et augmenter la capacité du corps à résister au stress.
  • Bloqueurs adrénergiques - sont prescrits lors de la détection d'anomalies cardiaques.
  • Diurétiques - sont utilisés en présence de maux de tête, d'attaques vertigineuses qui se produisent dans le contexte d'une augmentation de la pression intracrânienne ou d'une hypertension artérielle. Ils aident à éliminer l'excès de liquide de l'organisme, mais entraînent une diminution du taux de sodium et de potassium. Cela peut nuire au travail du cœur, de sorte que les diurétiques sont souvent combinés avec des médicaments qui compensent la carence en ces ions.
  • Préparations vitaminées contenant des vitamines B - améliorent la conductivité des influx nerveux et affectent généralement positivement l'état du système nerveux dans son ensemble.
  • Les médicaments métaboliques - conçus pour augmenter le contrôle du glucose, ont des propriétés microcirculaires et antihypoxiques.

Correction du mode de vie

Afin d'améliorer le fonctionnement du système nerveux autonome, il est recommandé aux patients atteints de VVD de revoir leur mode de vie et leurs habitudes. Ainsi, les neurologues recommandent à tous les patients:

  1. Pour organiser le bon mode de travail et de repos. Pendant la journée de travail, il est important de faire des pauses, de quitter le fauteuil et de se promener pour améliorer la circulation sanguine dans le corps et permettre à la tête de se détendre.
  2. Dormez suffisamment. Il est recommandé de dormir au moins 8 heures par jour.
  3. Promenade quotidienne au grand air. Cela vaut la peine de marcher pendant environ une heure. Cela suffit pour améliorer le fonctionnement de tout l'organisme..
  4. Faites de l'exercice modéré une partie intégrante de la vie. Les sports fanatiques pendant l'IRR seront nuisibles, mais une course d'une demi-heure, l'aérobic, la natation seront très utiles.
  5. Mange correctement. Il est conseillé aux patients d'abandonner les aliments à haute teneur en gras trans, contribuant à la formation de plaques athérosclérotiques, ainsi qu'à l'augmentation de l'excitabilité nerveuse. Mais un régime strict pour VSD n'est pas montré, car des restrictions strictes peuvent affecter négativement l'état psycho-émotionnel du patient, ce qui aggravera le cours de la dystonie végétative-vasculaire.

Étant donné que le sujet de la nutrition pendant le TRI soulève de nombreuses questions, il nécessite un examen plus détaillé. Avec ce diagnostic, le régime alimentaire doit être construit selon les principes suivants:

  • enrichissement du régime alimentaire avec des produits qui sont des sources de potassium et de magnésium et affectant positivement le fonctionnement du système cardiovasculaire, en particulier le niveau de la pression artérielle;
  • normalisation de l'équilibre eau-sel grâce à l'utilisation de 1,5 litre d'eau par jour, en plus du thé, des jus et autres boissons;
  • profiter de la nourriture;
  • approximation maximale du régime alimentaire aux exigences d'une alimentation saine.

La nature de l'alimentation peut varier en fonction du type de dystonie végétovasculaire. Ainsi, avec une forme hypertonique, il est important d'exclure les produits contenant une grande quantité de sel "caché". À cette fin, il est recommandé de s'abstenir de manger de la restauration rapide, de la conservation, des marinades, des plats cuisinés, etc. En retour, les patients sont encouragés à inclure des soupes sur des légumes ou de la viande faible ou du bouillon de poisson dans le menu quotidien. Il est également recommandé de remplacer le pain de blé ou de seigle traditionnel par de la farine de grains entiers ou des produits de son.

Avec le VSD hypotonique, lors de l'élaboration d'un menu, il convient de porter une attention particulière aux légumes et aux fruits contenant une quantité accrue de vitamine C et de β-carotène bien absorbés, ainsi qu'aux produits qui augmentent la pression artérielle. Ainsi, avec cette forme de dysfonctionnement du système nerveux autonome, il convient d'introduire dans l'alimentation quotidienne:

  • agrumes, bananes, poivrons, ananas, grenade;
  • les noix, le sarrasin, le foie, le cerveau;
  • Les fromages
  • hareng;
  • chocolat noir, cacao, café.

Avec VSD hypotonique, il n'est pas interdit de manger du pain blanc, des pommes de terre et même des bonbons.

Si le patient est diagnostiqué avec une forme cardiaque de la maladie, il est recommandé d'apporter à sa table des produits qui sont une source de magnésium et de potassium. Cela affectera positivement le fonctionnement du muscle cardiaque et réduira le risque de développer des complications dangereuses. Par conséquent, ils devraient prêter attention à:

  • flocons d'avoine, sarrasin;
  • légumineuses;
  • oignons, aubergines;
  • abricots, pêches, raisins, y compris sous forme de fruits secs;
  • jus naturels, compotes, gelée;
  • les produits laitiers;
  • oeufs de poule;
  • poisson et viande faibles en gras.

Psychothérapie

Avec la dystonie végétovasculaire, il est important de ne pas se cacher du problème, mais de le résoudre. Par conséquent, une psychothérapie compétente joue un rôle important dans le traitement des VVD. La psychothérapie aide à mieux se comprendre, à devenir plus calme et plus confiante..

traitement de Spa

Le repos annuel dans le sanatorium en dehors de la période d'exacerbation de la dystonie végétative-vasculaire a un effet positif sur l'état physique et psycho-émotionnel des personnes, ce qui contribue à l'extension de la rémission. Mais avec l'IRR, de longs voyages à l'étranger ne seront pas la meilleure idée. Il serait plus correct de choisir une station balnéaire dans la zone climatique dans laquelle il vit en permanence, car un fort changement climatique peut nuire à la condition humaine et provoquer une nouvelle aggravation du VSD.

Conséquences du TRI

Malgré le fait que la dystonie végétovasculaire est assez sévère, elle a un pronostic positif. Bien entendu, le risque de développer des conséquences négatives est directement affecté par le strict respect des recommandations médicales, notamment en ce qui concerne le respect de la routine quotidienne, l'abandon de mauvaises habitudes et la prise de médicaments prescrits.

Avec une approche prudente du traitement des VVD, le risque de développer des conséquences indésirables est minime. Mais en ignorant le problème, les patients ont plus de chances de faire face à l'avenir:

  • tachycardie;
  • hypertension, non susceptible d'être traitée avec des médicaments traditionnels pour abaisser la tension artérielle;
  • cardiomyopathie;
  • diabète de type 2;
  • la lithiase urinaire et la maladie biliaire;
  • AVC, infarctus du myocarde.

VVD affecte négativement l'état de l'immunité. Par conséquent, les patients avec ce diagnostic sont beaucoup plus susceptibles que les autres de souffrir d'infections respiratoires. Dans ce cas, un cercle vicieux se forme, car avec les infections respiratoires aiguës, les crises sont plus fréquentes.