Principal / Accident vasculaire cérébral

Si votre tête vous fait mal pendant la grossesse au début ou à la fin: que puis-je boire et quelles pilules sont sûres

Accident vasculaire cérébral

Cet article est consacré au problème de l'apparition de maux de tête chez la femme pendant la grossesse. À cause de ce qui survient, comment y faire face, vous pouvez le découvrir en lisant notre matériel.

Grossesse et douleur, les choses sont incompatibles

L'état d'une femme pendant la grossesse dépend fortement des changements qui surviennent avec son corps.

Les fluctuations du niveau hormonal affectent la santé de la femme enceinte, accompagnées de symptômes désagréables comme des maux de tête.

Maux de tête pendant la grossesse: à quelle fréquence

La prévalence des maux de tête chez les femmes enceintes est assez élevée. Un patient sur cinq à la clinique prénatale ne se plaint pas d'inconfort périodique. Ils sont particulièrement fréquents au premier trimestre de la grossesse, puis s'estompent un peu, mais ils peuvent survenir aux deuxième et troisième trimestres..

Étant donné que la prise d'un médicament dans cette condition n'est pas recommandée, de nombreuses femmes essaient de supporter. Mais les médecins recommandent de découvrir la cause du problème et d'essayer de l'éliminer, et de ne pas souffrir de malaise.

Raisons de la manifestation de la douleur à différentes périodes de gestation

Il existe de nombreux facteurs provoquant l'apparition d'un mal de tête, les plus courants d'entre eux:

  • changements physiologiques dans le corps;
  • exacerbation des maladies chroniques;
  • les changements de posture et, par conséquent, la position de la colonne vertébrale et la répartition de la charge;
  • activité physique excessive;
  • le stress et l'anxiété;
  • perte de fluide par le corps;
  • malnutrition;
  • grande fatigue oculaire d'un ordinateur.

À différents moments, des facteurs individuels apparaissent. Il y a aussi une situation où la douleur survient sans raison apparente, comme une réaction du corps à un changement de l'état physiologique de la femme enceinte.

1 trimestre

Au cours du premier trimestre, la cause la plus fréquente de maux de tête est les changements hormonaux dans le corps. La production de quantités accrues d'œstrogènes et de progestérone contribue à la réduction des vaisseaux sanguins, à la suite de quoi la pression change, et le cerveau peut manquer d'oxygène, provoquant des sensations désagréables.

2 trimestres

Au deuxième trimestre, une femme souffre souvent de chutes de pression et de troubles digestifs. Ce dernier peut provoquer un manque de liquide dans le corps dans le contexte du développement du bébé, qui a également besoin d'une certaine quantité d'eau. Si la future mère boit peu d'eau, elle peut avoir des maux de tête.

3 trimestre

Au troisième trimestre, la cause la plus fréquente est un changement de posture. En raison du poids supplémentaire, la position du corps change et une forte déviation en arrière. En conséquence, la charge sur la colonne vertébrale augmente, sa distribution se produit de manière inégale, tandis que les terminaisons nerveuses ou les vaisseaux sanguins peuvent être pincés.

La nature des maux de tête et leur signification

Étant donné que les causes de la douleur peuvent être différentes, leur manifestation est également différente. Les spécialistes distinguent la douleur primaire et secondaire:

  1. Le premier découle du stress, de la migraine ou de facteurs spécifiques..
  2. Le second est la conséquence d'autres maladies: blessures, troubles métaboliques, changements hormonaux et autres.

Douleur au temple

Les sensations peuvent être tirantes et se manifester constamment. Ces symptômes sont caractéristiques de la migraine, ils se caractérisent également par des nausées, des douleurs lors du déplacement des globes oculaires, une augmentation des sensations lors de toute action.

Un spasme dans la partie temporale de la tête peut survenir si une femme se penche constamment ou est assise sur une chaise pendant une longue période. Cela augmente la pression sur la région cervicobrachiale, ce qui provoque une gêne.

Les changements hormonaux provoquent des douleurs dans les tempes et d'autres parties de la tête. Une maladie infectieuse est une source fréquente de douleur; elle s'accompagne généralement de fièvre, de vertiges et de toux..

À l'arrière de la tête

L'apparition de spasmes dans la partie occipitale est souvent associée à des perturbations dans le travail de la colonne cervicale. Donc, avec la spondylose cervicale, il y a une douleur à l'arrière de la tête, qui s'étend aux épaules, ainsi qu'aux yeux et aux oreilles. De plus, même dans un état calme, il ne disparaît pas.

Avec la névralgie du nerf occipital, la douleur sera paroxystique, s'étendant au dos, à l'oreille ou à la mâchoire inférieure..

La migraine cervicale provoque une douleur brûlante à l'arrière de la tête, au niveau des sourcils et des tempes. Parfois accompagnée de vertiges, d'une vision trouble et d'acouphènes.

La myogélose se produit en raison d'une mauvaise position de la partie de l'épaule du corps, du stress ou des courants d'air, tandis que les muscles se resserrent et commencent à faire mal, provoquant des sensations similaires à l'arrière de la tête et des épaules.

Front endolori

La douleur au front peut être le signe de plusieurs maladies. Par exemple, une violation de la circulation cérébrale, qui se produit souvent chez les femmes enceintes en raison de surtensions. Dans ce cas, des nausées et des vomissements, une rougeur ou un blanchiment, une obscurité devant les yeux peuvent être observés..

Elle survient souvent avec un surmenage ou un manque chronique de sommeil. Des facteurs tels que le stress ou le travail constant à l'ordinateur entraînent une douleur constante qui se propage à d'autres domaines.

La cause de la douleur au front peut également être une intoxication du corps, y compris avec des maladies infectieuses accompagnées d'une détérioration générale.

Mal aux yeux

Les rhumes et les maladies infectieuses provoquent souvent des douleurs dans la région des yeux, ils peuvent également provoquer une inflammation du nerf optique, qui s'accompagne également d'une douleur sourde constante dans cette partie du visage..

Les changements de pression artérielle provoquent souvent des douleurs dans la tête, y compris dans la région des yeux, ils sont souvent accompagnés d'acouphènes et d'une sensation de manque d'air.

Les expériences nerveuses, la névralgie et le stress peuvent provoquer des douleurs à l'avant de la tête, accompagnées d'autres symptômes: insomnie, faiblesse, fatigue et autres.

Si une femme enceinte a mal à la tête, que puis-je prendre

La possibilité d'utiliser des médicaments pour une femme enceinte est très limitée, car beaucoup d'entre eux peuvent avoir un grand impact sur un fœtus non formé. Par conséquent, le plus souvent, les médecins recommandent de recourir à des traitements non médicamenteux, bien que des médicaments puissent être utilisés..

Pilules du premier trimestre

Pendant cette période, le fœtus est dans une position extrêmement vulnérable, donc l'utilisation de tout médicament n'est pas recommandée. Le médecin vous conseillera de recourir à la médecine traditionnelle. Mais dans les cas extrêmes, une seule dose de paracétamol est autorisée.

Médicaments autorisés au deuxième trimestre

Un placenta s'est déjà formé pendant cette période, donc l'effet sur le fœtus n'est pas si fort. La prise de médicaments n'est toujours pas souhaitable, mais les médicaments à base de paracétamol sont autorisés.

Peut être utilisé:

  • les antidépresseurs, y compris l'amitriptyline;
  • bêta-bloquants;
  • Citramon.

Remèdes contre les maux de tête au troisième trimestre et avant l'accouchement

Le troisième trimestre est souvent accompagné de maux de tête dus aux complications de maladies majeures, il est donc nécessaire de les éliminer. Pour soulager les maux de tête sont autorisés:

  • Le paracétamol et ses analogues;
  • No-shpa;
  • Ibuprofène.

D'autres médicaments peuvent provoquer des anomalies dans le développement du fœtus ou affecter la grossesse elle-même, ils ne sont donc pas recommandés.

Remèdes populaires pour les maux de tête pendant la grossesse

En plus des médicaments habituels, les recettes folkloriques peuvent également aider:

  • Observez le régime de la journée, essayez de vous détendre suffisamment et dormez suffisamment;
  • Surveillez la nutrition afin qu'elle contienne des nutriments bénéfiques et suffisamment d'eau;
  • Évitez le stress et la tension.

De plus, vous pouvez essayer de vous débarrasser de la douleur sans utiliser de comprimés, dans ce cas, aidez:

  • douche chaude ou lavage de tête;
  • aromathérapie aux odeurs agréables;
  • massage de la tête et de la colonne cervicale;
  • lavage à l'eau froide;
  • appliquer une feuille de chou sur le front et les tempes;
  • préparation de tisanes à la menthe, au millepertuis, à l'origan, au melilot, au romarin et autres;
  • compresse avec du vinaigre de cidre de pomme dilué et d'autres moyens.

Lorsque les maux de tête sont souvent douloureux et que les douleurs sont sévères, qu'est-ce que cela signifie

Des maux de tête persistants peuvent indiquer des troubles graves de l'organisme, jusqu'au développement d'une tumeur. Par conséquent, il ne doit pas être toléré, vous devez immédiatement consulter un médecin et en découvrir la cause, puis seulement prescrire un traitement.

Risques et complications possibles

Selon la cause de la douleur, ses conséquences peuvent être assez graves. Ainsi, les maladies chroniques ne feront que s'intensifier, conduisant à une forme chronique. Le stress constant et le surmenage aggravent non seulement l'humeur et provoquent des douleurs, mais peuvent également provoquer des anomalies somatiques dans le corps d'une femme, ainsi que l'interruption de grossesse.

Les maux de tête accompagnent souvent les femmes enceintes, cela est dû aux changements que subit leur corps. Cependant, il n'a pas besoin d'être toléré. Pour en connaître la raison, vous devez commencer le traitement, d'autant plus qu'il existe de nombreuses façons sans utiliser de médicaments.

Maux de tête pendant la grossesse

La grossesse est la période la plus spéciale et la plus importante de la vie de chaque femme. Elle s'accompagne non seulement de la joie de l'apparition imminente du bébé, mais aussi d'une détérioration périodique du bien-être. Pendant 9 mois, tout le monde a au moins quelques maux de tête, ce qui peut provoquer de l'anxiété. Les maux de tête pendant la grossesse aux stades précoces ou tardifs dans la plupart des cas sont la norme, mais indiquent parfois de graves problèmes de santé et nécessitent une attention particulière. Par conséquent, il est important de savoir pourquoi cela peut se produire..

Grossesse et maux de tête

Tout au long de la grossesse, des changements importants se produisent dans le corps de la future femme. Ils visent à fournir au fœtus toutes les conditions nécessaires à une bonne formation. Dans ce cas, une fille enceinte peut ressentir de nombreux symptômes désagréables, et le plus fréquent est un mal de tête.

Chacun éprouve ses «propres» sensations. Cela est dû au fait que les maux de tête peuvent se manifester de différentes manières. Cela varie selon:

  • Personnage;
  • Intensité
  • Localisation
  • La fréquence;
  • Durée.

Dans la plupart des cas, la douleur s'accompagne d'autres sensations désagréables. Beaucoup souffrent de nausées sévères, de dysfonctionnement gastro-intestinal, d'une nervosité accrue et d'un manque d'appétit. Les causes des symptômes désagréables dépendent de la durée de la grossesse.

Premier trimestre

Le début de la grossesse est la période la plus excitante. Les premières semaines sont toujours associées à une détérioration du bien-être, se manifestant par des nausées, une faiblesse, des étourdissements. Dans ce cas, un mal de tête pendant la grossesse dans les premiers stades de presque toutes les femmes. Les raisons sont les suivantes:

  1. Augmentation des niveaux d'oestrogène et de progestérone.
  2. Augmentation du volume sanguin.
  3. Mode de vie et changements alimentaires.
  4. Préservation partielle du syndrome prémenstruel.
  5. Toxicose précoce.

La réaction naturelle du corps ne nécessite aucun traitement. Par conséquent, vous devez attendre l'adaptation à tous les changements en cours.

Deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, le corps s'habitue déjà à un mode de travail particulier, adapté au développement du fœtus. Par conséquent, les maux de tête quotidiens ne peuvent pas être considérés comme la norme. Ils peuvent être le signe du développement de diverses maladies. Le plus souvent à ce moment, diverses inflammations et maladies oculaires se produisent..

Avec le surmenage, qui est souvent rencontré par les filles à cette période, la tête peut également faire mal. Cependant, ce phénomène est de nature unique et ne nécessite aucune intervention médicale..

Troisième trimestre

Aux derniers stades de la grossesse, le corps est plutôt épuisé, car la plupart des substances importantes vont à l'enfant. Pour cette raison, l'immunité est nettement réduite et le risque de toxicose tardive augmente également. Souvent, il y a un mal de tête, qui est associé à une prise de poids, une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale et une tension nerveuse.

De nombreuses femmes commencent à tomber malades précisément au cours des derniers mois de l'accouchement. Par conséquent, cette période doit être combinée avec une prudence et une attention maximales à votre santé..

Toute sensation désagréable pendant la grossesse doit être signalée à votre médecin. Le silence augmente le risque de développer des maladies non seulement chez la mère elle-même, mais aussi chez l'enfant.

Raisons principales

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles une femme enceinte a mal à la tête. Ils peuvent l'appeler à tout moment. Certaines des raisons ne sont pas dangereuses, mais vous devez toujours faire attention à votre médecin, car dans certaines circonstances, des complications peuvent se développer qui peuvent nuire à la santé de la future mère et de son enfant.

La tête des femmes «en position» peut faire mal pour les raisons suivantes:

  1. Manque d'oxygène. Si vous êtes constamment dans une pièce aux fenêtres fermées, cela entraînera un manque d'air. Dans de telles circonstances, une douleur peut survenir à l'intérieur de la tête. Un autre facteur négatif est les odeurs piquantes (fumée, parfum, peinture).
  2. Carence en hémoglobine. Une carence en hémoglobine peut survenir de façon très spectaculaire, provoquant des maux de tête. De plus, ce problème conduit à un manque d'oxygène, ce qui contribue également à l'apparition de symptômes désagréables. Même le fœtus peut en souffrir..
  3. Changements météorologiques. Un organisme vulnérable a une sensibilité accrue aux intempéries, ce qui le fait réagir aux moindres changements météorologiques. Cela se manifeste par une faiblesse, une somnolence, ainsi que des douleurs dans les articulations et la tête.
  4. Immobilité. En l'absence de mouvement, il commence à briser tout le corps et les principales sensations se concentrent précisément à l'intérieur de la tête. Cela est particulièrement visible lorsqu'une femme reste longtemps dans une position inconfortable. Cela est dû à des troubles circulatoires..
  5. Surmenage. Un mal de tête de tension survient lors de longs travaux monotones, ainsi que d'un stress excessif associé à l'activité cérébrale. Vous pouvez l'éviter en prenant des pauses régulières pour vous reposer toutes les demi-heures.
  6. Mauvais rêve. Si le régime n'est pas suivi, des maux de tête désagréables apparaissent. Un effet négatif s'exerce non seulement par le manque de sommeil, mais aussi par son excès. Par conséquent, vous devez définir une alarme pour chaque matin pour créer un mode clair..
  7. Manque de liquide. Les femmes enceintes doivent boire suffisamment d'eau propre chaque jour car le corps en consomme en beaucoup plus grandes quantités, ce qui est associé au port d'un enfant.
  8. Mauvaise nutrition. Le manque de nourriture entraîne une diminution du taux de sucre, ce qui provoque de graves maux de tête pendant la grossesse. Elle apparaît également lorsqu'elle mange de la malbouffe, et la fille se sentira toujours malade.
  9. Rejet des mauvaises habitudes. Si avant la grossesse une femme se permettait de fumer et de boire, alors avec un changement de style de vie, des maux de tête se produiraient. Ils ne sont caractéristiques que la première semaine après l'arrêt de la nicotine et de l'alcool..
  10. Surpoids. Les femmes obèses rencontreront inévitablement des problèmes en portant un bébé. Cela se traduira par une santé terrible. Même celles qui ont pris du poids pendant la grossesse peuvent en souffrir..
  11. Stress. Les sentiments graves et la peur vous rendent constamment nerveux, drainant le système nerveux. De plus, même des émotions inutilement positives peuvent avoir un effet négatif, qui doit également être pris en compte.
  12. Du froid. Une diminution de l'immunité augmente le risque d'attraper un rhume. Toux, nez qui coule, fièvre, faiblesse, maux de tête - tous ces symptômes sont classiques du SRAS, de l'IRA ou de la grippe.
  13. Sinusite L'une des conséquences les plus désagréables d'un nez qui coule est la sinusite. Avec une inflammation des sinus maxillaires, une femme enceinte peut tomber très malade. Une femme aura une masse de mucus de son nez, un nez qui coule constamment, une congestion nasale apparaîtra, sa voix changera. De plus, elle sera tourmentée par de fortes douleurs continues qui affectent le front, les yeux et le nez. Ils s'intensifient en tournant la tête.
  14. Ostéochondrose de la colonne cervicale. La courbure de la colonne vertébrale dans le cou provoque de nombreux symptômes désagréables, qui sont considérablement augmentés pendant la grossesse, car il fait face à un fardeau beaucoup plus lourd. La fille aura des douleurs fréquentes irradiant vers la tempe, l'arrière de la tête ou même le front, ainsi que des étourdissements et de légères nausées.
  15. Pression. Il y a souvent des douleurs avec des changements soudains de pression, qui s'accompagnent d'un rythme cardiaque rapide. Avec l'hypertension, les tempes peuvent pulser, et avec l'hypotension, une faiblesse sévère se produit.

Des sensations désagréables apparaissent également avec une exacerbation de toute maladie chronique. Pendant la grossesse, beaucoup d'entre elles réapparaissent. En règle générale, ceux qui ont des problèmes avec le système cardiovasculaire ou le système musculo-squelettique sont les plus à risque. Cependant, ils ne doivent pas être retraités immédiatement, car les médicaments précédemment prescrits peuvent nuire au fœtus.

Visite chez le médecin, diagnostic

La plupart des femmes enceintes sont très attentives à leur santé. Mais il y a ceux qui préfèrent attendre de graves complications, ignorant les symptômes qui apparaissent régulièrement. Parfois, les sensations désagréables passent d'elles-mêmes, ce à quoi ces personnes s'attendent. Mais cela ne se produit pas toujours..

Quand consulter un médecin

Lorsque votre tête vous fait très ou souvent mal à la tête pendant la grossesse, vous devez absolument en parler à votre médecin. Des douleurs aiguës peuvent indiquer des violations graves (accident vasculaire cérébral, infection, thrombose, etc.). Si vous n'y attachez pas d'importance, tout peut se terminer par une naissance prématurée, ce qui entraînera la mort du bébé et nuira considérablement à la santé de la mère. Un médecin doit être visité dans les cas où la douleur:

  1. Devenu systématique.
  2. Il apparaît le matin.
  3. N'affecte qu'une partie de la tête.
  4. Provoque des problèmes d'audition, de vision ou d'élocution..
  5. Accompagné d'une augmentation de la pression.
  6. Complété par d'autres symptômes.

Un point suffit pour aller immédiatement chez le médecin. C'est très important non seulement pour la mère, mais aussi pour le futur bébé.

En aucun cas, vous ne pouvez rechercher indépendamment la cause des problèmes et vous prescrire des médicaments. Seul un médecin devrait le faire..

Diagnostique

L'identification des maladies pendant la grossesse est une tâche extrêmement difficile. Les méthodes utilisées pour l'examen sont inacceptables lors du port d'un fœtus, car ils peuvent nuire gravement au bébé. La seule chose qu'un médecin peut prescrire est des tests sanguins et urinaires classiques. Mais cela ne suffit pas pour poser un diagnostic.

La principale méthode de recherche dans de telles circonstances est l'observation. La femme elle-même doit y faire face. Pour ce faire, vous devez avoir un journal spécial, à l'intérieur duquel vous devez noter les points suivants:

  1. Description détaillée de la douleur (nature, localisation, intensité, durée).
  2. La présence d'autres symptômes et leur description.
  3. Causes probables (tout ce qui s'est passé avant le début de la douleur).
  4. Le moment de la journée où la douleur est apparue.

Sur la base de ces observations simples, le médecin sera en mesure de tirer toutes les conclusions nécessaires sur les causes possibles de la douleur. Si cela suffit pour poser un diagnostic, une femme enceinte se verra immédiatement prescrire un traitement visant à éliminer la cause profonde.

Traitement

Le traitement des maux de tête chez les femmes enceintes doit viser à éliminer la cause de leur apparition. S'ils sont apparus à partir de changements naturels dans le corps associés au port du fœtus, il vous suffit de soulager la maladie sans recourir à l'utilisation de médicaments. Il existe trois options pour se débarrasser de la douleur: médicamenteuse, non médicamenteuse et populaire. Quelles sont leurs caractéristiques?

Méthodes médicales

Si le médecin vous a prescrit des médicaments pour traiter la cause de la douleur, vous devez absolument les acheter et les prendre régulièrement. Dans les cas où vous ne souhaitez pas endurer la douleur et que vous n'avez qu'à les soulager, vous pouvez utiliser les comprimés suivants:

Il est important de respecter la limite de dose. Vous ne pouvez pas prendre plus de 3 g de comprimés par jour, et cette quantité de médicament doit être divisée en trois doses.

Il est fortement recommandé de ne pas prendre Analgin ou Aspirin, qui font partie de nombreux comprimés populaires (Citramon P, etc.).

Méthodes non médicamenteuses

Vous ne pouvez traiter la douleur sans médicaments qu'après avoir consulté un médecin, car dans certains cas, leur utilisation est inacceptable. Si votre tête vous fait mal pendant la grossesse, vous pouvez éliminer la maladie de la manière suivante:

  1. Acupuncture. Une procédure utile à laquelle vous pouvez vous inscrire dans n'importe quelle clinique spécialisée.
  2. Compresses Il suffit d'humidifier un chiffon doux dans de l'eau froide et de mettre sur votre front. Vous pouvez également vous sauver à l'aide de glaçons, dont vous avez besoin pour frotter chaque temple.
  3. Massage. Il est recommandé de consulter un spécialiste pour obtenir le massage le plus efficace de la tête, du cou et des épaules, ce qui soulage la douleur en une seule séance.

La régularité de ces procédures joue un rôle majeur dans l'efficacité. Avec leur aide, vous pouvez vous débarrasser du problème le premier jour, mais après un certain temps, il reviendra. Par conséquent, il est important de répéter la procédure régulièrement..

Méthodes folkloriques

Des méthodes folkloriques tout aussi efficaces qui ont été testées par de nombreuses générations. Utilisez-les avec prudence, car certains d'entre eux peuvent être incompatibles avec les maladies chroniques existantes.

Quelles méthodes peuvent soulager la douleur:

  1. Huiles aromatiques de menthe, valériane, cannelle. Ils doivent être placés au-dessus du feu dans un récipient spécial et laissés pendant un certain temps afin que l'arôme se propage dans toute la pièce.
  2. Cacao ou chocolat. Il suffit de brasser du cacao chaud et de le boire ou de manger quelques tranches de chocolat noir.
  3. Bouillon de mélisse, camomille, menthe et cynorrhodon. Mélanger tous les composants dans des proportions égales, verser de l'eau bouillante, faire bouillir pendant 10 minutes, retirer du feu et attendre une demi-heure. Vous devez boire deux fois par jour dans une tasse.
  4. Compresse de chou. Pétrir les feuilles de chou dans de la gaze, en pressant un peu de jus, attacher aux tempes. Ils sont capables de soulager la douleur après plusieurs procédures..
  5. Thé noir chaud avec du sucre. Une tasse de ce thé bu aide à calmer les nerfs, à se débarrasser des maux de tête et une sensation de faiblesse.

Avec ces étapes simples, vous pouvez vous débarrasser de la douleur à la maison en quelques minutes..

La prévention

Il n'y a rien de plus efficace que de penser à l'avance à un problème éventuel. L'essentiel est de compléter vos pensées par des actions actives. Des mesures préventives peuvent être prises à tout moment pendant la grossesse..

  • Mange correctement;
  • Buvez suffisamment d'eau;
  • Dormez suffisamment régulièrement;
  • Faites des exercices tous les matins;
  • Aérez la pièce;
  • Pour marcher dehors;
  • Faites une pause toutes les demi-heures pendant le travail;
  • Éviter le stress.

S'il y a des irritants spéciaux qui causent des maux de tête, vous devriez essayer de vous en débarrasser. En les excluant de votre vie, vous devrez souffrir beaucoup moins.

Vaut-il la peine de s'inquiéter

Quand une femme enceinte a mal à la tête, l'excitation vient d'elle-même. Cependant, dans la plupart des cas, il n'y a rien de mal à ce phénomène. La douleur apparaît pour des raisons naturelles, puis disparaît. Avec des actions simples, vous pouvez essayer de vous en débarrasser, mais avant cela, vous devez absolument consulter votre médecin. Prendre soin de sa santé est la tâche la plus importante pour une femme pendant la grossesse.

Maux de tête au deuxième trimestre

Maux de tête pendant la grossesse (2e trimestre): comment traiter, quels comprimés

Un mal de tête est une condition qui ne peut être tolérée, donc beaucoup de gens préfèrent résoudre le problème dès les premiers signes de son apparition en buvant une pilule analgésique. Cependant, que devraient faire les femmes enceintes à qui l'utilisation de la plupart des médicaments pharmaceutiques est contre-indiquée. Essayons de comprendre cela en examinant les points clés de l'article..

Causes des maux de tête

Avant de décider comment faire face à un mal de tête, vous devez savoir ce qui l'a provoqué. Les experts citent un certain nombre de raisons pouvant provoquer des crises chez la femme enceinte:

  • le stress, l'anxiété, les explosions émotionnelles, ainsi que la fatigue, le surmenage et le manque de sommeil, peuvent déclencher l'apparition d'un mal de tête;
  • changements hormonaux. L'action des hormones sur tous les systèmes et organes du corps féminin pendant la gestation est très importante, elles augmentent le tonus vasculaire;
  • changements dans la pression artérielle. Au premier trimestre, pour la plupart des femmes, les médecins notent une diminution du niveau habituel de la pression artérielle, et plus tard, à la fin du deuxième - au début du troisième trimestre, sa valeur sur le tonomètre peut augmenter de manière significative;
  • changement de posture, charge sur la colonne vertébrale due à une augmentation de la taille de l'abdomen et du poids de l'enfant;
  • la cause du spasme et de la douleur peut être la position inconfortable de la femme pendant le sommeil;
  • une position debout prolongée à pied pendant le travail ou lors de promenades à pied peut également provoquer des douleurs dans la partie occipitale de la tête;
  • la dépendance météorologique d'une femme en position augmente, une femme enceinte peut réagir très fortement aux changements de température, aux changements de pression, aux précipitations, etc.;
  • le début d'une infection virale peut provoquer des maux de tête, qui seront l'un des premiers symptômes du début d'une maladie.

Important! Si une femme souffrait de migraine avant la grossesse, des maux de tête peuvent survenir pendant la gestation.

Traitement

Pour éliminer les sensations douloureuses, il n'est pas recommandé aux femmes enceintes d'utiliser des médicaments en pharmacie, cependant, son médecin peut autoriser la prise de certains médicaments si le bénéfice pour la mère l'emporte sur le risque d'exposition au bébé..

Quelles pilules puis-je boire pour un mal de tête?

En analysant les produits pharmaceutiques les plus populaires qui soulagent les maux de tête, examinons ceux qui sont autorisés pendant la grossesse et ceux qui ne devraient pas être achetés. Il existe une soi-disant liste verte de médicaments que les femmes enceintes sont autorisées à prendre après avoir consulté leur médecin si elle a mal à la tête. Il comprend:

  • Le paracétamol est un anti-inflammatoire à action rapide. La dose maximale autorisée est de 6 comprimés par jour, pas plus de 3 jours. Ainsi, dans une pharmacie, vous pouvez acheter Efferalgan, Panadol ou Paracetamol;
  • No-shpa est un antispasmodique dont la principale substance active est la drotavérine. Il agit rapidement, une dose de 300-400 mg par jour est autorisée pendant 2-3 jours.

Nurofen avec l'ingrédient actif principal peut être pris au cours du premier et du deuxième trimestre de la grossesse, vous devez alors vous abstenir de ce médicament, car il peut affecter négativement le développement du fœtus et du tonus utérin.

Important: Les préparations contenant de l'acide acétylsalicylique, telles que l'aspirine et le citramon, sont strictement interdites pendant la grossesse..

Les drogues interdites incluent les plus populaires:

  • Analgin;
  • Baralgin;
  • Spasmalgon;
  • Ergotamine;
  • Triptan;
  • Amigren et al.

Ils peuvent affecter négativement le développement intra-utérin du bébé, ainsi que nuire à l'état de santé de la future femme.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle a ses propres méthodes pour traiter les maux de tête pendant la grossesse. Tout d'abord, une femme doit s'allonger et se détendre, essayer de se détendre, peut-être faire une sieste. Ensuite, elle peut manger de la nourriture ou boire des boissons, ce qui peut affecter considérablement son état et éliminer les maux de tête..

Important: les maux de tête d'une femme enceinte peuvent être affectés par son petit-déjeuner, son déjeuner et son dîner. Il existe donc des aliments qui peuvent déclencher l'apparition d'un mal de tête. Ceux-ci incluent: chocolat, café naturel, noix, fromage à pâte dure, viandes fumées, ainsi que des conservateurs - glutamate monosodique, aspartame, nitrates.

Regardons certains d'entre eux:

  • graines de citrouille. Ils sont riches en magnésium naturel, utilisé dans la fabrication de nombreux analgésiques. De plus, c'est un produit merveilleux et utile dans lequel il y a du zinc et du phosphore, qui affectent la vision et le bon fonctionnement du système nerveux;
  • pommes de terre et banane. Ce sont des chefs de file dans le potassium, ce qui aide à soulager les spasmes;
  • les graines de sésame ont beaucoup de calcium et satisfont instantanément la faim, ce qui peut provoquer des maux de tête chez une femme enceinte;
  • le gingembre est un agent anti-inflammatoire bien connu, et le thé chaud au gingembre affectera favorablement le système nerveux, l'immunité et soulagera la fatigue;
  • les amandes se portent bien avec les migraines, et tout cela grâce au magnésium et à la vitamine B2;
  • tisane ou décoction de valériane, mélisse, cynorrhodon, camomille;
  • le thé chaud ou les bonbons sucrés affectent positivement l'état d'une femme souffrant de migraine;
  • Eh bien, si une femme enceinte a la possibilité de se coucher et de faire une compresse fraîche sur la partie temporale, frontale et occipitale de la tête.

Mesures préventives

Le mode de vie d'une femme enceinte doit être tel qu'elle ne ressente pas de tension nerveuse excessive, de surmenage physique ni de faim. Le respect de règles de comportement simples aidera à maintenir la santé, le bien-être et l'humeur.

Découvrez comment traiter un mal de tête pendant la grossesse.

Ainsi, pour la prévention des maux de tête, les médecins recommandent:

  • organiser correctement la journée en allouant suffisamment de temps, au moins 8 heures par jour, au sommeil et au repos;
  • bon matelas et lit de qualité. La position de la colonne vertébrale pendant le repos est très importante pour le bien-être de la femme dans la position, car la charge sur elle augmente de manière significative et il a besoin d'un bon repos. De plus, cela aidera à éviter le pincement des terminaisons nerveuses, ce qui provoque souvent des maux;
  • promenades au grand air, il vaut mieux que ce soit des balades régulières vers le parc le plus proche;
  • bonne, bonne nutrition et régime de boisson, surtout en été. Cependant, cela ne signifie pas qu'il est nécessaire pour deux ou trois. La femme enceinte doit manger en petites portions, mais ne pas ressentir de sensation de faim, ce qui peut provoquer des maux de tête et des nausées;
  • créer une bonne humeur - écouter votre musique préférée, regarder des films intéressants, discuter avec des amis.

Évitez les foules trop grandes dans les petites pièces où la femme enceinte peut être étouffante et assurez-vous également qu'il n'y a pas de fumeurs, car le tabagisme passif peut non seulement déclencher des crampes et des maux de tête, mais aussi nuire au développement du bébé à naître..

Important: Une femme enceinte souffrant de maux de tête a un besoin urgent de consulter un médecin si elle ne disparaît pas pendant une longue période; la douleur survient immédiatement après un long repos; avec douleur, troubles de la vision, audition, parole, sensibilité; migraine accompagnée de changements de la pression artérielle.

Un mal de tête pendant la grossesse peut survenir pour de nombreuses raisons, et une femme doit contrôler son bien-être et consulter un médecin. Cependant, des mesures préventives telles qu'un bon repos complet, une alimentation appropriée et un régime de boisson aideront à éliminer et à prévenir les problèmes de santé.

Maux de tête chez les femmes enceintes - comment traiter

La céphalée pendant la grossesse inquiète près de la moitié des mères dès le premier stade de la gestation, ce qui est assez naturel et est dû à la toxicose et aux changements hormonaux. Si les maux de tête pendant la grossesse au deuxième trimestre dérangent, un tel syndrome indique parfois le développement de pathologies graves, il nécessite donc un examen supplémentaire.

Beaucoup de femmes souffrent de douleur pendant la gestation

Facteurs de maux de tête

Il y a beaucoup de facteurs pour lesquels un mal de tête survient pendant la grossesse. Habituellement, un tel malaise est observé chez les patients jusqu'à une période de 12 semaines et est causé par des changements hormonaux.

Au fil du temps, les maux de tête chez les femmes enceintes se produisent de moins en moins et disparaissent progressivement. Une telle céphalée ne présente aucun danger pour le fœtus et la mère. Ce n'est qu'une réponse organique à la conception..

Mais si au cours du deuxième trimestre de la grossesse, un mal de tête dérange avec une constance enviable, les raisons peuvent être plus graves.

Habituellement, la céphalée a une forme semblable à la migraine et se manifeste sous la forme d'une douleur pulsatoire et persistante dans la zone temporale. Ces douleurs s'accompagnent généralement de syndrome nausée-vomissement et de troubles visuels, d'hypersensibilité au bruit et à la lumière vive, de vertiges, etc. Les spécialistes identifient de telles causes de céphalées chez les femmes enceintes.

  1. Changements hormonaux. Après la fécondation, des processus actifs de synthèse hormonale sont lancés, le rapport quantitatif des substances hormonales féminines varie considérablement. Mais à la période de 12 semaines, le corps parvient à s'adapter à un nouvel état et la céphalée passe. Mais parfois, des maux de tête au cours du deuxième trimestre de la grossesse continuent de déranger maman. Si, dans les premières semaines de gestation, cela était considéré comme normal, alors au deuxième stade de la gestation de la douleur, les causes et la nomination d'analgésiques sont nécessaires. Il est impossible de tolérer de fortes sensations douloureuses, en particulier pour les femmes enceintes, car un fort stress psycho-émotionnel peut compliquer le cours de la gestation.
  2. Crises hypertensives. Aussi des causes assez typiques de céphalées au 2ème trimestre de la grossesse. Avec le développement de la gestation, le volume de sang en circulation augmente rapidement, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle. Les céphalalgies pathologiques et l'hypertension artérielle sont causées par la gestose, les pathologies rénales, le stress et les régimes alimentaires malsains, l'activité physique excessive et la prise de poids. Pour arrêter de telles attaques, des médicaments sont indiqués pour réduire la pression artérielle et éliminer les facteurs qui l'augmentent.
  3. Mauvaise nutrition. Si maman mange mal ou fait des intervalles de temps suffisamment longs entre les repas, elle a souvent des migraines affamées avec des étourdissements. En raison d'une forte diminution des taux de glucose. Vous devez manger un peu, mais souvent, évitez de trop manger.
  4. Basse pression. Jusqu'au milieu de la gestation, toutes les structures musculaires sont sous l'influence de l'hormone progestérone, ce qui aide à détendre les parois vasculaires qui se dilatent, abaissant la pression artérielle. En conséquence, les structures cérébrales des femmes enceintes ne reçoivent pas d'oxygène, ce que le corps signale avec des étourdissements et des maux de tête au 2e trimestre. Une tasse de café ou de thé sucré, un cube de chocolat aidera à normaliser la condition..

Raisons supplémentaires

  1. Le deuxième trimestre est souvent marqué par le début d'une complication dangereuse de la gestation - la gestose. Cette condition est considérée comme critique et nécessite une surveillance obligatoire par un obstétricien-gynécologue et une thérapie appropriée. Avec un rétrécissement marqué des canaux vasculaires, une perturbation circulatoire se produit, en conséquence, un mal de tête se produit pendant la gestation.

Des points noirs commencent à tourner devant les yeux de ma mère, des sauts de pression, des composés protéiques se révèlent dans l'urine.

  • Anémie. Avec un mal de tête chez la femme enceinte, une teneur réduite en hémoglobine est parfois détectée. La carence en oxygène affecte le tonus des canaux cérébraux vasculaires, ce qui provoque le développement de la céphalée.
  • Conditions météorologiques.

    De nombreuses mères réagissent fortement aux changements climatiques et météorologiques, aux fluctuations de la pression atmosphérique. En conséquence, leur performance et leur appétit chutent et les maux de tête commencent. Exacerbation des pathologies de l'évolution chronique. Habituellement, pendant la gestation, de nombreuses mères souffrent de maladies chroniques.

    Les problèmes vertébraux peuvent se rappeler, car le fœtus crée des charges supplémentaires sur la colonne vertébrale, provoquant une attaque d'ostéochondrose. Lorsque les terminaisons nerveuses sont pincées et que la circulation sanguine est perturbée, maman éprouvera des migraines douloureuses. La dystonie végétative-vasculaire provoque également souvent des céphalées, car elle s'accompagne de spasmes des vaisseaux cérébraux.

    Surmenage ou stress. En règle générale, les femmes enceintes réagissent beaucoup plus vivement aux situations de conflit et aux querelles. Si la réaction du système nerveux est trop forte, la migraine se produit inévitablement. Un résultat similaire peut être avec un sommeil insuffisant ou un surmenage.

    De telles conditions sont inacceptables, car elles peuvent provoquer un accouchement prématuré ou une fausse couche. Par conséquent, en cas de douleur utérine et de céphalalgie, vous devez en outre être examiné par un obstétricien-gynécologue. L'émergence de nouvelles pathologies.

    Si une femme enceinte a des maux de tête, la cause peut également être le développement de pathologies telles que la sinusite ou la méningite, la pyélonéphrite, les affections oculaires, l'encéphalite, la sinusite, etc. Nutrition.

    Avec des maux de tête chez les femmes enceintes, une nutrition malsaine peut être suspectée. Si maman rencontre souvent des manifestations céphaliques sans raison apparente, vous devez faire attention à la nourriture qu'elle mange avant les crises de migraine. Souvent, les raisons sont à l'origine de l'abus de viandes fumées, de chocolats, de marinades et d'agrumes, produits contenant divers additifs malsains.

    Le surpoids peut également déclencher des migraines, provoquant un stress sévère sur le système vasculaire, ainsi que l'inhalation d'air à côté des fumeurs. Vous pouvez souvent remarquer que la tête est tombée malade après une longue fatigue oculaire ou en restant dans une position inchangée. Les facteurs ci-dessus doivent être considérés comme les principales causes profondes possibles de la céphalée chez la femme enceinte.

    Classification

    Au deuxième trimestre, la céphalée survient chez environ un tiers des femmes enceintes. Si une telle condition a commencé à déranger plus souvent, alors, surtout, ne paniquez pas.

    Il vaut la peine d'écouter les sensations internes, les pathologies graves sont rarement assez des facteurs provoquant des céphalées chez la femme enceinte. Il vous suffit d'être plus attentif à vous-même afin de constater un problème en temps opportun et d'identifier un irritant.

    La douleur dans la tête pendant la gestation peut être diverse: migraine, grappe ou douleur de tension.

    Migraine

    La forme la plus courante de céphalée chez la femme enceinte est la migraine. Il s'agit d'une affection neurologique qui se manifeste par des symptômes douloureux paroxystiques et intenses, un syndrome de nausée-vomissement, une photophobie ou des étourdissements. Pendant la gestation, des changements hormonaux se produisent, car les mères, par définition, sont potentiellement prédisposées aux crises de migraine.

    Un examen complet sera nécessaire pour identifier la cause.

    Les migraines sont situées dans un endroit spécifique, ont un caractère pulsatoire et violemment prononcé. Il arrive qu'avant une migraine une femme enceinte subisse une détérioration soudaine de son état, des moucherons apparaissent dans ses yeux ou des flashs, elle est perturbée par un fort malaise, et parfois un engourdissement partiel du corps.

    Douleur douleur

    Si la céphalalgie est localisée dans les deux hémisphères et inquiète constamment, alors, très probablement, maman est tourmentée par la douleur de la tension. De telles sensations douloureuses sont insignifiantes ou modérées et surviennent au cours du 1-2 trimestre. De telles sensations n'affectent généralement pas la capacité de travail et l'activité physique d'une femme enceinte..

    Douleur en grappe

    Pour les douleurs de type cluster, une occurrence périodique est caractéristique, tandis que l'état de la mère est tout à fait normal. Ces crises de douleur surviennent plusieurs fois par jour, peuvent se reproduire quotidiennement ou après plusieurs jours. On considère que la principale différence entre ce syndrome se produit en même temps.

    Les crises de douleur en grappe s'accompagnent d'une douleur pulsatoire et brûlante qui dure environ 15 à 60 minutes.

    Habituellement situé sur une moitié ou à un point spécifique, peut s'accompagner de larmoiement et de rougeur des yeux, de sinus nasal ou de congestion du conduit auditif, gonflement du visage.

    Les causes exactes de la douleur en grappe ne sont pas claires, mais les experts suggèrent que leur étiologie est due à une surcharge musculaire ou psycho-émotionnelle..

    Caractéristiques des maux de tête chez les mères

    On distingue plusieurs types de céphalées chez la femme enceinte en fonction de l'origine de l'attaque douloureuse..

    • Crampes douloureuses, difficiles à éliminer. Ces attaques sont généralement dérangeantes le soir ou le matin et indiquent le développement d'un état toxique..
    • Céphalée pulsatoire de force variable. En règle générale, ces crises indiquent le développement d'un syndrome de dystonie végétovasculaire chez une femme enceinte.
    • Douleur compressive. En règle générale, ils se développent dans le contexte d'un accident vasculaire cérébral, qui se produit, par exemple, avec une ostéochondrose.

    Au 2e stade de la gestation, les patientes sont généralement dérangées par une douleur locale pulsatoire, qui ne présente pas de symptômes supplémentaires. Il est recommandé de consulter un obstétricien-gynécologue si la femme enceinte n'a pas souffert d'une telle douleur auparavant..

    Lorsque des soins médicaux sont nécessaires

    Un besoin urgent de contacter des spécialistes si la nature du syndrome douloureux changeait soudainement, au début l'inconfort était douloureux et terne, mais il a ensuite acquis un caractère pulsant. De plus, les symptômes alarmants comprennent une douleur ou une céphalée strictement localisée qui survient immédiatement au réveil..

    Tout traitement médicamenteux - uniquement sous surveillance médicale

    Les appels des médecins nécessitent une augmentation rapide de la douleur, des céphalalgies avec une forte augmentation ou diminution de la pression artérielle, ainsi que la survenue d'autres manifestations symptomatiques d'origine neurologique telles que des troubles auditifs ou visuels, des troubles olfactifs, une paresthésie ou une sensibilité cutanée, un engourdissement.

    Les symptômes critiques de la céphalée sont des manifestations telles que convulsions et troubles de la conscience, crises de panique, prise de poids rapide, essoufflement déraisonnable ou vomissements indomptables, hyperthermie sévère et douleur mortelle.

    Thérapies sans médicaments

    Si vous ressentez un mal de tête courant, il est recommandé d'essayer d'abord d'y faire face avec des méthodes non médicamenteuses, car tous les médicaments contre les maux de tête pendant la grossesse ne peuvent pas être bu par des femmes enceintes..

    Que peut-on faire pour se protéger des maux de tête pendant la gestation? Pour commencer, vous devez vous détendre complètement et dormir, souvent marcher sur les places. Si la céphalalgie est causée par une tension musculaire, il est recommandé de masser la tête et le cou.

    Il est prouvé que les manipulations de massage léger aident rapidement à stabiliser l'état de la femme enceinte. Vous pouvez effectuer vous-même des massages ou demander l'aide des ménages. Pour une élimination réussie des symptômes de la douleur, 10 minutes de massage suffisent.

    Il soulage les maux de tête et les douches. Frais ou chaud, il soulage les crises parfois pas pire que les médicaments contre les maux de tête pendant la grossesse. Sous des jets d'eau tièdes, la femme enceinte se détend, ses vaisseaux se dilatent, ce qui est nécessaire avec une pression élevée ou une surcharge excessive. Vous pouvez prendre une douche froide, qui resserre les vaisseaux sanguins et revigore, aidant à augmenter la pression artérielle.

    Comment traiter un mal de tête pendant la grossesse sans médicament? Les compresses qui doivent être appliquées à l'arrière de la tête ou sur le front font un excellent travail avec le problème. Vous pouvez faire tremper une serviette avec une solution eau-vinaigre ou mettre un astérisque sur les lobes temporaux.

    Médicaments

    Que faire si les méthodes non médicamenteuses avec céphalée ne peuvent pas faire face. Doit utiliser des méthodes traditionnelles de thérapie. Il est important de se rappeler quelles pilules vous pouvez boire au stade 2 de la gestation et lesquelles restent interdites.

    • En cas de migraine sévère et persistante, il est permis de prendre des pilules contre les maux de tête, mais une seule fois, par exemple, le paracétamol, qui est considéré comme le plus sûr pour le fœtus. Un jour, ne prenons pas plus de deux ou trois comprimés.
    • L'ibuprofène est également autorisé pendant cette période, mais seulement jusqu'à une période de 30 semaines, puis il commence à avoir des effets fœtaux tératogènes, affectant les structures pulmonaires et cardiaques fœtales.
    • En outre, le traitement de la céphalée après une période de 12 semaines permet l'utilisation de No-shpa - un excellent antispasmodique qui aide à éliminer les douleurs et à normaliser la pression artérielle. Les médecins avertissent - buvez ces pilules de la tête pendant la grossesse, sans dépasser la dose quotidienne de 6 pilules par jour.
    • Quelles pilules de la tête peuvent encore être prises par les femmes enceintes au milieu du trimestre de la gestation. Après avoir consulté un spécialiste du traitement, prenons Citramon et Analgin. Mais il est permis de ne pas prendre plus d'une pilule par jour. Le dépassement de la posologie peut provoquer des pathologies congénitales des miettes.

    Il est strictement interdit de prendre des médicaments tels que Tryptan (effets tératogènes) et Motrin (provoque des malformations cardiaques), Aspirine (provoque des saignements) et Ergotamine (favorise l'interruption et le saignement), Depakota (perturbe la formation du tube neural et du système nerveux central) à tout moment pendant la gestation;.

    Prévention des maux de tête

    Afin de ne pas souffrir de céphalalgie, il est recommandé de prendre soin de la prévention, pour laquelle vous devez vous protéger de toutes sortes d'agitation, de stress, d'anxiété, de surcharge physique et psycho-émotionnelle.

    Assurez-vous d'observer le régime de consommation, buvez au moins 2 litres d'eau par jour.

    Les momies doivent également dormir avec modération - 7-9 heures, en cas d'insuffisance ou de sommeil excessif de maux de tête, il sera assez difficile à éviter.

    Si la tête est toujours malade, ne vous impliquez pas dans l'automédication, il est préférable de jouer prudemment et de consulter un spécialiste pour éviter tout risque indu de miettes.

    À cause de ce qu'une femme enceinte peut avoir mal à la tête au deuxième trimestre?

    • Causes de douleur dans la tête
    • Variétés de douleur

    Les maux de tête sont un symptôme très courant auquel les femmes sont confrontées tous les jours et lorsqu'elles portent un enfant.

    Si dans un état normal une femme peut prendre n'importe quel médicament contre la douleur et éliminer les sensations désagréables, alors pendant la grossesse, de telles actions sont exclues. Vous devez savoir exactement quels médicaments sont autorisés dans une situation particulière et ceux qui peuvent causer des dommages irréparables à la santé du bébé.

    Le plus souvent, les patients notent qu'un mal de tête au deuxième trimestre fait mal. Il est difficile de faire face à un symptôme désagréable, car la plupart des médicaments sont interdits aux futures mères.

    Causes de douleur dans la tête

    Les plaintes d'un symptôme sont réglées par 80% des femmes à tout âge. Après la conception, la douleur augmente et s'intensifie, ce qui provoque de graves désagréments, complique l'état général et réduit les performances. Il existe de nombreuses raisons à l'apparition de spasmes de la tête. Parmi les principaux facteurs négatifs figurent les aspects suivants:

    1. Les changements hormonaux dans le corps d'une femme sont associés à des fluctuations des niveaux d'oestrogène et de progestérone. Dans le même temps, l'hormone féminine diminue considérablement en raison de l'ajout d'un autre cercle de circulation sanguine et la progestérone commence à être activement produite dès les premiers jours de la conception. De tels changements conduisent au développement de nombreuses sensations inconfortables, parmi lesquelles il y a des frissons, des bouffées de chaleur et de froid, ainsi qu'un mal de tête. Une diminution des œstrogènes dans le sang provoque une augmentation de l'adrénaline, tandis que les vaisseaux de la future femme augmentent de manière significative, la circulation sanguine dans le système augmente et le ton des parois vasculaires apparaît. Tous ces signes peuvent provoquer des maux de tête au deuxième trimestre;
    2. Changement dans le travail du système cardiovasculaire et des cellules nerveuses. Immédiatement après la conception, le corps commence à travailler dans un nouveau mode. Tous les systèmes et organes sont impliqués dans un travail intensif. Cela nécessite beaucoup d'énergie. Si en même temps une femme éprouve de la fatigue, alors probablement dans son corps il n'y a pas assez de nutriments qui pourraient fournir la quantité nécessaire de nutriments à la fois à son corps et au fœtus. Dans ce cas, le système nerveux souffre considérablement, la fatigue et l'irritabilité apparaissent, la fréquence cardiaque augmente, afin de pouvoir traverser le volume de sang souhaité. Les maux de tête sont un signe fréquent de fatigue. Dans les cas graves, vous devez immédiatement contacter un spécialiste menant une grossesse pour déterminer les options pour éliminer les crampes;
    3. Changement de régime. Après qu'une femme découvre sa situation particulière, sa nourriture habituelle peut changer beaucoup. Par exemple, si le café était souvent consommé avant la grossesse, ce produit est désormais interdit. Le refus de la boisson habituelle se manifeste souvent par des maux de tête à n'importe quel trimestre. C'est une manifestation du besoin du corps en caféine. Par conséquent, vous devez planifier votre grossesse à l'avance, reconstruire votre alimentation, inclure des aliments sains et mener une vie saine;
    4. Changement de posture. Les maux de tête au deuxième trimestre apparaissent souvent en raison de la courbure de la colonne vertébrale. Une augmentation du volume de l'utérus, un fœtus en croissance et, par conséquent, l'abdomen forcent la colonne vertébrale à se plier pour une commodité maximale des actions physiques. En conséquence, le coude pince les terminaisons nerveuses et provoque un spasme dans la tête. Le symptôme peut apparaître au deuxième ou au troisième trimestre;
    5. Les changements de conditions météorologiques ont un effet similaire sur la pression et rendent les femmes malades pendant la grossesse..

    Variétés de douleur

    Les médecins et les scientifiques classent le mal de tête en deux types: primaire et secondaire. Le primaire comprend plusieurs variétés parmi lesquelles:

    • migraine;
    • douleur de tension;
    • grappe;
    • spécifique.

    Un symptôme secondaire se produit sur le fond d'un traumatisme crânien, d'une hypertension, d'une hémorragie, d'une augmentation de la pression intracrânienne, d'une tumeur, d'une méningite.

    Une attaque caractéristique est notée au début du traitement avec des médicaments spéciaux, ainsi que leur annulation (y compris les stupéfiants, les boissons alcoolisées, les analgésiques opioïdes, qui ont été pris plus tôt). Le syndrome secondaire se produit en raison d'une pathologie du crâne ou de maladies infectieuses.

    Étant donné que pendant la grossesse, une femme présente une forte fluctuation du fond hormonal, cela lui fait souvent mal à la tête au 2ème trimestre.

    Surtout, si une fille a noté des crises de migraine avant la grossesse, il est très probable que pendant la gestation à n'importe quel stade du développement du fœtus, les crampes douloureuses apparaissent sous une forme plus forte et plus longue. Certaines femmes, au contraire, notent que les maux de tête pendant la gestation cessent. Cela est dû à l'absence du cycle menstruel, qui à la position était accompagnée de spasmes dans la tête.

    Si le syndrome douloureux se manifeste très fortement, alors qu'il y a une forte sévérité, cela peut indiquer un dysfonctionnement grave du système nerveux central.

    Les pathologies les plus sévères comprennent l'hémorragie cérébrale, la thrombose veineuse cérébrale, une maladie infectieuse de la tête ou du cou. Dans certains cas, une intervention chirurgicale et une naissance prématurée urgente sont nécessaires pour sauver la mère et l'enfant.

    Il convient de noter que la réalisation de la médecine moderne est capable de sauver la vie d'un enfant né après 22 semaines et pesant 500 grammes ou plus.

    Dans tous les cas, quel que soit l'âge gestationnel, les maux de tête en développement doivent être signalés au médecin pour pouvoir surveiller la santé. Le médecin peut recommander comment atténuer l'état de la femme jusqu'à la naissance du bébé.

    2 trimestre: maux de tête pendant la grossesse

    Les femmes enceintes doivent supporter de nombreux inconvénients liés à leur situation et, malheureusement, l'une d'entre elles est des maux de tête fréquents.

    En règle générale, ils se font surtout sentir au tout début de la grossesse - à 2-6 semaines et à la fin, immédiatement avant la naissance du bébé.

    Ce phénomène peut être considéré comme inoffensif et naturel, s'il n'est accompagné d'aucun symptôme supplémentaire. Mais vous devez toujours subir un examen approfondi par un médecin.

    Il existe deux types de maux de tête pendant la grossesse: les douleurs de tension et la migraine

    1. Symptômes de douleur de tension - la tête est comme serrée par un cerceau de fer, se propage dans la partie supérieure et dans la région occipitale. Le plus souvent, cela peut se produire en raison d'un surmenage, d'un stress nerveux, d'une surcharge des muscles du cou.

    2. Symptômes de la migraine - la douleur est pulsatoire et paroxystique, concentrée dans l'une des parties de la tête (droite ou gauche). Le plus souvent accompagné de faiblesse générale, de nausées, de vomissements, de peur de la lumière vive.

    Commence presque toujours sous l'influence d'un facteur extérieur défavorable. Beaucoup de personnes souffrant de migraines l'appellent «la tête tourne», c'est-à-dire que le mécanisme instantané de la douleur commence..

    La raison de cette maladie chez les futures mères est la restructuration hormonale de tout l'organisme, à la suite de laquelle il y a un changement de tonus vasculaire.

    Et les déclencheurs peuvent être le stress, l'excitation, les changements météorologiques, la fatigue, le tabagisme, les sons durs et même certains aliments. Essayez d'éviter de manger du café, du thé, des agrumes, des conserves, du vin et des boissons gazeuses..

    Si un mal de tête pendant la grossesse vous tourmente dans les derniers stades, cela peut être une maladie qui doit être prise au sérieux. Elle est appelée prééclampsie et s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle et d'un dysfonctionnement de l'ensemble du système cardiovasculaire d'une femme enceinte.

    Comment se débarrasser de cette condition sans pilules?

    Ayant vécu un tel tourment, une personne ne peut tout simplement pas penser à quoi que ce soit et mener une vie à part entière.

    La seule pensée qui ne vous laisse pas avec cela est de savoir comment vous débarrasser d'un mal de tête? Bien sûr, compte tenu de votre état, vous devez d'abord essayer tous les non-médicaments.

    De plus, les analgésiques ne peuvent éliminer qu'un symptôme, mais n'affectent en rien la cause de la maladie.

    Essayez de vous aider de plusieurs façons:

    1. Détendez-vous pleinement, marchez plus souvent dans la nature, observez le régime du sommeil nocturne, pensez au bien - à votre bébé. Dans les centres pour femmes enceintes, vous pouvez acheter un CD avec des programmes d'enregistrement pour la relaxation et le soulagement du stress, essayez cette option;

    2. Consultez des spécialistes en ostéopathie ou en massage. Si le problème est la tension musculaire, les procédures offertes par ces techniques non conventionnelles peuvent faire des merveilles;

    3. N'oubliez pas de manger des repas réguliers et sains. La sensation de faim, même à court terme, peut provoquer une attaque soudaine de maux de tête;

    4. Ne soyez pas paresseux pour faire des exercices de gymnastique pour les femmes enceintes - l'activité physique aide à se débarrasser de nombreux problèmes, et les maux de tête pendant la grossesse ne font pas exception;

    5. Faites des compresses. Avec la douleur, la tension est froide (à la base du cou) et avec la migraine, elle est chaude sur le front;

    6. Vous pouvez être sauvé d'une forte migraine par un contraste ou simplement une douche fraîche. Les vaisseaux se dilatent, la douleur disparaît généralement.

    Si tout le reste échoue, est-il possible de prendre des pilules?

    Très, très soigneusement, seulement après avoir consulté un médecin. Le médicament le plus «approuvé» pour les femmes enceintes est le paracétamol. Même avec des douleurs très sévères, il doit être strictement dosé - votre norme ne peut pas dépasser 3 g par jour ou 6 comprimés de 500 mg chacun, pendant pas plus de trois jours.

    Le mécanisme d'action d'un autre médicament, l'ibuprofène, est fondamentalement différent, mais il peut également avoir un effet positif dans la lutte contre les maux de tête. Il est contre-indiqué après la 30e semaine, car il peut provoquer la fermeture du canal artériel et perturber le fonctionnement du cœur et des poumons de l'enfant.

    Symptômes nécessitant des soins médicaux urgents

    1. Les maux de tête pendant la grossesse commencent à vous tourmenter dès le matin, après le réveil:

    2. La migraine est devenue constante et n'en garde rien;

    3. Avec une douleur intolérable, une sensation d'engourdissement, des crampes, un gonflement, des nausées, etc. sont apparus;

    4. Lorsqu'un mal de tête survient, la tension artérielle augmente fortement.

    Cette condition durera-t-elle jusqu'à la fin de la grossesse?

    Ne vous inquiétez pas, cela ne se produira probablement pas. Au moins le deuxième trimestre, en règle générale, passe sans un phénomène aussi désagréable qu'un mal de tête. À ce moment, la normalisation de l'activité hormonale se produit et le corps est déjà entièrement adapté à son nouvel état..

    Maux de tête pendant la grossesse: comment et quoi traiter, au 1er, 2e, 3e trimestre, revues, pilules, causes, alimentation, symptômes, vidéo

    Les maux de tête pendant la grossesse sont une maladie courante qui accompagne la plupart des femmes enceintes. De notre article, vous apprendrez comment se débarrasser des migraines, quels médicaments peuvent être pris au cours des 1er, 2e et 3e trimestres.

    Causes des maux de tête pendant la grossesse

    Selon les statistiques, toutes les 5 femmes enceintes souffrent de maux de tête (céphalées). Cette condition se manifeste le plus souvent au cours des 3 premiers mois de la grossesse, mais parfois elle se manifeste aux stades ultérieurs. Il y a plusieurs raisons à la maladie, traitons-les.

    Les principales causes de maux de tête pendant la grossesse sont:

    • Changements hormonaux - cette condition est tout à fait naturelle, car votre corps se développe de manière à pouvoir supporter un bébé pendant 9 mois. De plus, des niveaux accrus de progestérone et d'oestrogène affectent le tonus vasculaire, provoquant des spasmes.
    • Augmentation ou diminution soudaine de la pression artérielle pendant les orages magnétiques ou une nébulosité prolongée avant la pluie;
    • surmenage;
    • épuisement émotionnel;
    • stress sévère;
    • faim;
    • étouffement;
    • la soif;
    • être dans un endroit mal ventilé;
    • troubles du sommeil (insomnie ou sommeil de plus de 10 heures);
    • posture incorrecte (généralement caractéristique de 3 trimestres).

    Même certains aliments peuvent provoquer des maux de tête. Par exemple, manger du chocolat ou du thé fort qui n'a pas été bu peut déclencher une migraine.

    D'autres causes de malaise comprennent la dystonie végétative-vasculaire, des problèmes de vertèbres cervicales, des rhumes et des maux de dents..

    Symptômes et traitement des maux de tête pendant la grossesse

    La céphalgie a une classification différente. Ci-dessous, nous parlerons de ce qu'il faut faire si votre tête vous fait mal pendant la grossesse..

    Les douleurs sourdes sont inhérentes aux sensations douloureuses sourdes et monotones. Cela crée une sensation comme si la tête était tirée avec un bandage élastique.

    Souvent, avec ce type de malaise, les femmes se plaignent d'inconfort du cou à l'arrière de la tête, des tempes et des yeux. Pendant la palpation, les points douloureux dans le cou et le cou sont palpés. Probablement nausées, pas de vomissements.

    En règle générale, la durée de ces sensations est d'une demi-heure à une heure et demie.

    Il y a une douleur de tension avec fatigue mentale ou physique, épuisement nerveux, stress. Le traitement de ce type de céphalée consiste à éliminer les symptômes à l'aide de tels moyens:

    • Glycine - un médicament qui réduit le stress psycho-émotionnel et les signes de VVD, améliore l'humeur, la performance mentale et le sommeil. La glycine est utile pour la prévention des maux de tête fréquents dus à un système nerveux instable..
    • Valériane - prescrit en cas de surexcitation du système nerveux et des troubles du sommeil, jusqu'à 4 comprimés à la fois.
    • Plâtre compressé «Extraplast» - il contient de la lavande, de l'eucalyptus, du menthol et de l'huile de ricin. Toutes ces substances ne pénètrent pas dans le système circulatoire humain, elles sont donc sans danger pour le fœtus. Le patch de refroidissement doit être collé sur la peau sèche du front ou de l'arrière du cou afin qu'il n'entre pas en contact avec les cheveux. Chaque patch est à usage unique. Gardez-le sur le corps ne peut pas dépasser 6 heures.

    Une caractéristique de la migraine est une douleur lancinante prolongée dans une moitié de la tête et s'étendant jusqu'aux yeux. En règle générale, la durée de ces symptômes est de 4 heures à plusieurs jours.

    Dans certains cas, la douleur s'accompagne de nausées et de vomissements. Avant l'attaque, vous pouvez remarquer une déficience visuelle, des hallucinations visuelles ou auditives, des changements de goût. Toute activité physique ne fait qu'accentuer les symptômes de malaise..

    La migraine survient à la suite d'une irritation des ganglions nerveux et des plexus dans la région de la tête et du cou. Cette condition provoque des maladies de la colonne cervicale, des vaisseaux cérébraux, des sinus paranasaux.

    Au cours des deuxième et troisième trimestres, plusieurs comprimés de paracétamol peuvent être pris pour soulager l'inconfort..

    Malgré le fait que les études expérimentales n'ont pas confirmé les effets négatifs du paracétamol sur la formation fœtale, il n'est pas recommandé de le prendre au premier trimestre.

    Il est préférable d'utiliser des suppositoires au lieu de la forme de comprimés, car ils contiennent une dose plus faible de la substance active et sont autorisés pour les enfants à partir de 3 mois. De plus, plusieurs comprimés de valériane aideront à faire face à une forme légère de migraine..

    Une caractéristique de la céphalée vasculaire est une douleur lancinante dans les zones occipitales, pariétales, temporales et autres de la tête. Le plus souvent, ce malaise survient avec l'hypertension et l'hypotension, les VVD et d'autres pathologies du système cardiovasculaire.

    Une caractéristique distinctive de l'hypertension est un rétrécissement et des crampes des vaisseaux cérébraux, entraînant une céphalée. Lors d'une crise hypertensive, les symptômes ci-dessus peuvent être accompagnés d'une sensation de lourdeur dans la tête, augmentant la faiblesse générale et les lèvres bleues. La survenue de spasmes vasculaires dans le cerveau s'accompagne souvent de nausées et d'acouphènes.

    Comment se débarrasser de l'inconfort? Utilisez une compresse froide sur le front ou l'arrière du cou, elle rétrécit les vaisseaux sanguins, ce qui est utile pour l'hypertension.

    Pour l'hypotension, il est recommandé d'utiliser une compresse chaude, car elle dilate les vaisseaux sanguins et améliore la condition avec une pression artérielle basse..

    Si vous êtes sujet à l'hypotension, essayez de mener le bon style de vie, de ne pas trop manger et de dormir suffisamment. Pendant les crises, il est préférable de vous allonger pendant 40 minutes avec une compresse chauffante sur le front.

    Ou prendre un café.

    Il est utile d'utiliser régulièrement une douche de contraste, car elle a non seulement un effet bénéfique sur la peau, mais normalise également la pression artérielle.

    Régime pour les maux de tête pendant la grossesse

    En cas de migraines fréquentes et graves pendant la grossesse, vous devez reconsidérer votre alimentation. Souvent, la survenue de maux de tête est associée à une nutrition inadéquate et déséquilibrée, l'utilisation de ces produits:

    • bananes
    • agrumes;
    • Plats chinois
    • foie de poulet, de porc et de bœuf;
    • Avocat;
    • fromage fondu.

    La migraine peut se développer à la suite d'un régime strict, d'un jeûne thérapeutique ou d'un nettoyage. N'oubliez pas que pendant la grossesse, vous devez manger correctement pour éviter tout problème avec la santé du fœtus et de votre.

    Maintenir un poids approprié contribuera à une bonne nutrition et à l'utilisation d'aliments faibles en calories. Mangez beaucoup de fruits frais pour enrichir le corps en vitamines et minéraux utiles. Si vous avez faim, buvez du kéfir ou du yaourt.

    Réduit le tonus vasculaire et provoque la céphalée des aliments fumés et frits. Ils augmentent la quantité de «mauvais cholestérol», provoquent des crampes et une privation d'oxygène. Les experts recommandent aux femmes enceintes d'exclure complètement les aliments transformés, les aliments en conserve et les saucisses de l'alimentation.

    Pilules pour les maux de tête pendant la grossesse

    Les maux de tête graves peuvent être éliminés avec des pilules. Mais rappelez-vous, ils ne peuvent pas être utilisés sans l'autorisation d'un médecin, car certains médicaments peuvent nuire au développement du fœtus.

    Quelles pilules puis-je boire pour un mal de tête? Vous trouverez ci-dessous les outils les plus populaires et les plus efficaces..

    Si vous souffrez d'hypotension, vous pouvez prendre Citramon. Il contient de l'aspirine, du paracétamol et de la caféine. Il est interdit de prendre plus d'un comprimé par jour, sinon vous pouvez nuire au fœtus.

    Éliminer la pulsation dans les tempes et l'arrière de la tête aidera No-shpa. Ce médicament résiste efficacement aux crises de migraine sévères, à l'ostéochondrose, au surmenage et au stress. Même avec un petit ton de l'utérus, vous pouvez boire ce médicament. La drotavérine est un analogue de No-shpa, elle peut également être utilisée comme anesthésique.

    Si la céphalée est causée par un rhume, utilisez du paracétamol, du nurofène ou de l'ibuprofène pour l'éliminer. Les médicaments antipyrétiques soulagent les spasmes, les courbatures, les maux de tête, les faiblesses, normalisent la température.

    Il est interdit d'utiliser le paracétamol en cas d'insuffisance hépatique et rénale, d'anémie, de thrombocytopénie. La norme quotidienne des comprimés ne dépasse pas 6 pièces, la durée du traitement est de 3 jours.

    En cas de manque d'efficacité après avoir pris les médicaments, vous devez consulter un médecin.

    L'ibuprofène et le Nurofen ne peuvent être pris qu'au cours du 2ème trimestre, dans les premiers stades, l'utilisation de ces antipyrétiques est interdite.

    Pendant la grossesse, vous devez faire attention à votre santé. L'utilisation de nombreux médicaments et herbes est interdite, car leur composition peut nuire au développement du fœtus. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même et prendre des médicaments sans l'approbation d'un gynécologue. Mais en même temps, des séances d'aromathérapie et de massage sont autorisées qui peuvent éliminer les symptômes de malaise.

    Remèdes populaires pour les maux de tête pendant la grossesse

    Vous pouvez gérer vous-même la céphalalgie si vous suivez nos recommandations:

    • À la maison, créez une atmosphère détendue. Fermez les rideaux, éteignez les lumières, aérez la pièce, activez la musique douce. Utilisez vos doigts pour masser la peau près des tempes et à l'arrière de la tête.
    • Lavez vos cheveux à l'eau tiède et prenez une douche, puis buvez un verre de bouillon de camomille ou de menthe. Si vous souffrez d'hypotension, remplacez le bouillon par du thé noir sucré fort.
    • Laver à l'eau froide - c'est une mesure d'urgence pour éliminer les maux de tête.
    • Aromathérapie à la lavande, à l'ylang-ylang, au genévrier et à la citronnelle.

    Commentaires

    Pendant la grossesse, j'ai souvent souffert de maux de tête. Cette condition était causée par un stress fréquent, car au cours du premier trimestre, je devais travailler et le patron n'était pas satisfait de ma position enceinte. Pendant plusieurs mois j'ai bu de la Glycine, grâce à cette céphalée passée.

    Alevtina, 31 ans

    Pendant la grossesse, j'ai souvent eu des migraines. On ne leur a échappé qu'en se relaxant dans une pièce aux rideaux dressés. Une lumière vive a provoqué de nouveaux accès de douleur. Au troisième trimestre, cet inconfort a disparu de lui-même..